Happy Birthday : Ram Rajeev - USA. (Tennis) |
lundi 18 mars 2019
Tennis
 

GRAND CHELEM - Open d'Australie - Dossier Tennis
< Retour

Présentation :

OPEN D'AUSTRALIE

Créé en 1905 sous l'appellation de Championnats d'Australasie, il deviendra les Championnats d'Australie en 1927 puis l'Open d'Australie en 1969. C'est le premier des quatre tournois du Grand Chelem qui est organisé pendant la deuxième moitié de janvier.

Ce premier tournoi du Grand Chelem est devenu au fil des années, l'un des Majeurs le plus apprécié par les joueurs qualifié de 'Happy Slam' à cause de son ambiance. Boudé par les meilleurs mondiaux dans les années 1970 (Borg et Nastase l'ont disputé qu'une seule fois, Connors deux fois), il a gagné ses lettres de noblesse. Passé de décembre à janvier depuis 1985, la construction d'un nouveau stade ultra-moderne en 1988 situé près du centre de la bouillante ville de Melbourne (n°1 mondial des villes où il fait bon vivre) et du fleuve Yarra, une nouvelle surface (du gazon au dur), des infra-structures ultra-modernes offertes aux joueurs et aux spectateurs. En projet pour 1919 : une passerelle reliant le coeur de Melbourne au site, un espace public agrandi dans un vaste ensemble pouvant accueillir 200 évènements par an. Plus de 700 000 spectateurs viennent actuellement assister aux matches (comme l'US Open; 491 000 à Wimbledon, 463 000 à Roland Garros).

Record de spectateurs : 743 667 en 2018.

La 107e édition a eu lieu en janvier 2019.
Dotations : 62 500 000 $ australiens (14% de plus qu'en 2018)

 Simples

Doubles

Doubles mixte

Vainqueurs

4 100 000 $

750 000 $

185 000 $

Finalistes

2 050 000 $

375 000 $

95 000 $

Demi-finalistes 

920 000 $

190 000 $

47 500 $

Quart de finalistes

460 000 $

100 000 $

23 000 $

Surface : gazon jusqu’en 1987, rebound ace (surface de couleur verte claire, peu dur en sensible aux variations de chaleur et au rebond haut) de 1988 à 2007; depuis 2008 sur Plexicushion (couleur bleue, surface plus dure et le rebond y est moins haut). Depuis 2008, l’Open d’Australie se dispute sur un nouveau revêtement, le ‘Plexicushion’ (couleur bleu) remplaçant l’ancien Rebound Ace (couleur verte). Selon les indices établis par la Fédération Internationale de Tennis, les courts du Flinders Park seront plus rapides que Wimbledon mais moins rapides que l’US Open. Cette surface en acrylique a été spécialement créée avec le but de soulager les articulations des joueurs et de retenir moins de chaleur (le thermomètre affiche fréquemment les 40°C).

Les courts

L'Open d'Australie a été le premier des quatre tournois du Grand Chelem à avoir des toits rétractables. C'est le seul tournoi du Grand Chelem à bénéficier de deux courts recouvrables (contre 1 à Wimbledon). Le tournoi dispose d'une règle unique en Grand Chelem en cas de fortes chaleurs. Quand la température dépasse les 35°C et qu'elle est combinée à une humidité forte, aucune partie ne se joue et les matches en cours sont interrompus à la fin du set entamé. Seuls les deux courts principaux (climatisés et couverts) continuent la compétition jusqu'aux retours de conditions normales. Il y a 24 courts dont trois courts principaux : le Rod Laver Arena (en hommage au plus grand joueur australien Rod Laver ) avec 14 820 places équipé d'un toit rétractable, le Hisense Arena avec 10 500 places (du nom d'un sponsor chinois) et le Margaret Court Arena (en hommage à la plus grande joueuse australienne) avec 6 000 places.

Historique : La Nouvelle-Zélande et les États d'Australie sont les descendants directs des colonies britanniques en Australasie : Au début, les premiers championnats d'Australasie (entité regroupant l’Australie, La Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Guinée et les îles aux alentours) étaient organisés en novembre 1905, alternativement dans tous les états d'Australie ainsi qu'en Nouvelle-Zélande. En 1927 le tournoi change de nom et devient les championnats d'Australie. Ils se sont déroulés à Melbourne (51 fois), Sydney (17 fois), Adélaïde (14 fois), Brisbane (8 fois), Perth (3 fois) et en Nouvelle-Zélande (2 fois) en 1906 à Christchurch et en 1912 à Hastings. Depuis 1972, le tournoi a lieu à Melbourne. Du fait de son éloignement géographique (il fallait 45 jours en mer pour s’y rendre dans les années 1920 en provenance des Etats-Unis ou d’Europe) et les dates (juste après les fêtes de Noël), ce tournoi a longtemps été boudé par les joueurs internationaux ; c’est pourquoi il y a eu beaucoup de vainqueurs australiens. Depuis 1983, les meilleurs joueurs du monde disputent le tournoi avec les premières participations en 1983 de Lendl, McEnroe et Wilander. Nota : Avant de s'établir à Melbourne Park, le tournoi a subi, outre les changements de sites, de nombreux changements de date, à cause des saisons des différentes villes : l'édition 1919 a lieu en janvier 1920 et l'édition 1920 en mars de la même année ; à Brisbane une édition a lieu en août 1923 pendant la saison moins chaude et humide. Après une première édition 1977 jouée à cheval sur 1976 et 1977, les organisateurs décident d'avancer le tournoi suivant de quelques jours : une deuxième édition se conclut ainsi le 31 décembre 1977, mais cette mini mesure ne séduit aucun grand joueur. En 1982 l'édition est ramenée de fin décembre à mi-décembre (jusqu'en 1985). Cette fois-ci les organisateurs décident de reculer d'un mois (mi-janvier) l'édition suivante qui n'a donc lieu qu'en janvier 1987. Par conséquent l'édition 1986 n'a pas lieu (ce qui compense le « surplus » de 1977).

Le tournoi féminin a lieu depuis 1922.

Le premier vainqueur non-australien a été l'Américain Fred Alexander , sacré en 1908. Le premier Français vainqueur fut Jean Borotra , en 1928.

Le Trophée remis au vainqueur du simple hommes est le Norman Brookes Challenge Cup; la gagnante du simple dames reçoit le Daphne Akhust Trophy.

Roger Federer remporte l'Open d'Australie pour la 6e fois de sa carrière.

Format de jeu :

- Le simple messieurs se joue entre 128 joueurs et 7 matches au meilleur des cinq sets avec deux points d'écart en cas de tie-break.

- La simple dames et les simples juniors se jouent au meilleur des trois sets, avec deux points d'écarts dans le 3e en cas de tie-break.

- Les double dames et messieurs (64 équipes et 6 matches) se jouent au meilleur des trois sets, avec jeu décisif à 6-6.

- Le double mixte (32 équipes) et les doubles juniors se jouent au meilleur des deux manches avec 'no ad' et un super tie-break (en 10 points, avec 2 points d'écart) à la place du 3eme set.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
GRAND CHELEM - Open d'Australie


Les records à battre Le plus de titres en simple messieurs :
- 7 par Novak Djokovic

 - 6 par Roy Emerson et Roger Federer
 - 4 par Jack Crawford , Ken Rosewall et Andre Agassi
 - 3 par James Anderson , Pat O'Hara Wood, Rod Laver , Adrian Quist et Mats Wilander .
Le plus de titres en simple dames :
 - 11 par Margaret Court-Smith dont 7 de suite,
 - 7 par Serena Williams
 - 6 par Nancye Wynne-Bolton
 - 5 par Daphne Akhurst ,
 - 4 par Evonne E. Goolagong-Cawley AUS et Steffi Graf .

Le plus de titres toutes épreuves confondues :

 - 23 par Margaret Court-Smith (11 simples, 8 doubles et 4 mixtes),

 - 13 par Adrian Quist (10 doubles et 3 mixtes).

Le plus de titres en double messieurs :

 - 10 par Adrian Quist ,

 - 8 par John Bromwich .

Le plus de titres en double dames :

 - 12 par Thelma Long Coyne,

 - 10 par Nancye Bolton-Wynne,

Martina Navratilova et Pam Shriver détiennent le record de 7 victoires consécutives (1982 à 1989) en double dames. John Bromwich et Adrian Quist ont remporté 8 titres consécutifs chez les hommes (de 1938 à 1950 ; tournoi non disputé de 1941 à 1945).

Le plus de titres en double mixte :

 - 4 par Nancye Bolton-Wynne et Colin Long (1940, 1946, 1947 et 1948),

 - 4 par Nell Hopman-Hall et Harry Hopman (1930, 1936, 1937 et 1939).

Les trois titres (simple, double et mixte) la même année chez les dames :

Daphne Akhurst AUS en 1925, 1928 et 1929, Nancye Bolton-Wynne AUS en 1940, 1947 et 1948, Thelma Long AUS en 1952 et Margaret Court-Smith en 1963.

Les trois titres (simple, double et mixte) la même année chez les messieurs :

John Hawkes AUS en 1926, Jean Borotra FRA en 1928 et Jack Crawford AUS en 1932.

Les deux titres (simple/double) la même année chez les messieurs :

Tony Wilding AUS en 1906, Fred Alexander AUS en 1908, James Parke AUS en 1912, Ernie Parker AUS en 1913, Pat O’Hara Wood AUS en 1920 et 1923, Rhys Gemmell AUS en 1921, James Anderson AUS en 1924, John Hawkes AUS en 1926, Gerald Patterson AUS en 1927, Jean Borotra FRA en 1928, Jack Crawford AUS en 1932 et 1935, Fred Perry GBR en 1934, Adrian Quist AUS en 1936, 1940 et 1948, John Bromwich AUS en 1939 et 1946, Ken McGregor AUS en 1952, Ken Rosewall AUS en 1953 et 1972, Mervyn Rose AUS en 1954, Lew Hoad AUS en 1956, Ashley Cooper AUS en 1958, Rod Laver AUS en 1960 et 1969, Roy Emerson AUS en 1966, John Newcombe AUS en 1973 et Stefan Edberg SUE en 1987.

Les deux titres (simple/double) la même année chez les dames :

Sylvia Harper Lance AUS en 1924, Daphne Akhurst AUS en 1925, 1928 et 1929, Coral Buttsworth AUS en 1932, Nancye Bolton -Wynne AUS en 1937, 1940, 1947, 1948 et 1951, Louise Brough USA en 1950, Thelma Long-Coyne AUS en 1952, Maureen Connolly USA en 1953, Beryl Penrose AUS en 1955, Shirley Fry USA en 1957, Margaret Court-Smith AUS en 1961, 1962, 1963, 1965, 1969, 1970, 1971 et 1973, Evonne Goolagong -Cawley AUS AUS en 1974, 1975 et 1976, Martina Navratilova USA en 1983 et 1985, Martina Hingis SUI en 1997, 1998 et 1999 et Serena Williams USA en 2003, 2009 et 2010.
 

Nombre de titres en simple par pays :
- chez les messieurs : 50 pour l'Australie, 16 pour les Etats-Unis, 7 pour la Serbie et la Suisse, 6 pour la Suède, 5 pour la Grande-Bretagne, 3 pour la Tchécoslovaquie (dont 1 pour la République Tchèque), 2 pour l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Argentine, la Russie, la Nlle-Zélande, 1 pour l'Afrique du Sud, l'Espagne, la France et le Pérou.
- chez les dames : 43 pour l'Australie, 24 pour les Etats-Unis, 5 pour l'Allemagne, 3 pour la Grande-Bretagne, la Suisse et la Yougoslavie, 2 pour la Biélorussie, la France et la Belgique, 1 pour la Chine, le Danemark, le Japon et la Russie.



Les gagnantes françaises : Mary Pierce en 1995 et Amélie Mauresmo en 2006.

Les vainqueurs français : Jean Borotra en 1928.

La gagnante la plus jeune : Martina Hingis en 1997 à 16 ans et 3 mois.

La gagnante la plus âgée : Thelma Long en 1954 à 35 ans et 8 mois ;  Na Li dans l'ère Open à 31 ans et 334 jours en 2014.

Le plus jeune vainqueur messieurs : Ken Rosewall en 1953 à 18 ans et 2 mois.

Le vainqueur le plus âgé : Ken Rosewall en 1972 à 37 ans et 2 mois.


 


  Les gauchers, vainqueurs en simple :


 - Rafael Nadal (2009), Petr Korda (1998), Guillermo Vilas (1978/79), Roscoe Tanner (1977 janvier), Jimmy Connors (1974), Rod Laver (1960, 1962, 1969), Mervyn Rose (1954), Jack Hawkes (1926), Norman Brookes (1911), Horace Rice (1907) chez les hommes ; Monica Seles (1991, 1992, 1993, 1996), Martina Navratilova (1981, 1983, 1985) et Angelique Kerber (2016) chez les femmes.

Nombre de matches gagnés chez les hommes : 97 Federer - 56 Edberg - 48 Lendl et Agassi.
Nombre de matches gagnés chez les femmes : 85 Serena Williams - 60 Margaret Court.

Plus de participations : 20 par Lleyton Hewitt entre 1997 et 2016

Les vainqueurs en simple en junior puis en senior:

 - Jack Crawford (junior de 1926 à 1929, senior de 1931 à 1933 et 1935)

 - Vivian McGrath (junior en 1932; senior en 1937)

 - Adrian Quist (junior en 1933; senior en 1936, 1940 et 1948)

 - John Bromwich (junior de 1935 à 1937; senior en 1939 et 1946)

 - Dinny Pails (junior en 1940; senior en 1947)

 - Frank Sedgman (junior en 1946; senior en 1949 et 1950)

 - Ken McGregor (junior en 1948; senior en 1952)

 - Ken Rosewall (junior en 1950 et 1952; senior en 1953, 1955, 1971 et 1972)

 - Lew Hoad (junior en 1951; senior en 1956)

 - Rod Laver (junior en 1957; senior en 1960, 1962 et 1969)

 - John Newcombe (junior de 1961 à 1963; senior en 1973 et 1975)

 - Stefan Edberg (junior en 1983; senior en 1985 et 1987)

 - Joan Hartigan (junior en 1931; senior en 1933, 1934 et 1936)

 - Thelma Coyne-Long (junior en 1935 et 1936; senior en 1952 et 1954)

 - Beryl Penrose (junior en 1948; senior en 1955)

 - Mary Carter (junior en 1951 et 1952; senior en 1956 et 1959)

 - Evonne Goolagong -Cawley (junior en 1970; senior de 1974 à 1976 et 1977)

 - Kerry Melville (junior en 1965; senior en 1977)

 - Chris O’Neil (junior en 1973; senior en 1978)

La plus longue finale masculine :

En jeux :

Patterson b. Hawkes en 1927, 71 jeux (3/6, 6/4, 3/6, 18/16, 6/3).

En temps :

Djokovic b. Nadal en 2012 en 5 heures et 53 minutes.

La plus longue finale féminine :

En jeux :

Akhurst b. Harper en 1930, 38 jeux (10/8, 2/6, 7/5).

Le match masculin le plus long :

En jeux :

Ralston b. Newcombe en 1970 (1/4 finale), 93 jeux (19/17, 20/18, 4/6, 6/3).

En temps :

Djokovic b. Nadal en 2012 en 5 heures et 53 minutes ; Nadal b. Verdasco en 2009 (1/2 finales) en 5 heures et 14 minutes.

Le match féminin le plus long :

En jeux :

Rubin b. Sanchez-Vicario en 1996 (1/4 finale), 48 jeux (6/4, 2/6, 16/14).

En temps :

Schiavone bat Kuznetsova en 2011 (4e tour), 4h44 (6/4, 1/6, 16/14).

Les vainqueurs sans perdre un set :

 - chez les messieurs : Wilding en 1909, Heath n 1910, O'Hara Wood en 1923, Donald Budge en 1938, Bromwich en 1939, Roy Emerson en 1964, Ken Rosewall en 1971 et Roger Federer en 2007

 - chez les dames : Molesworth en 1922, Akhurst en 1926 et 1928, Buttsworth en 1932, Hartigan en 1934 et 1936, Bundy en 1938, Westacott en 1939, Bolton -Wynne en 1946, 1947, 1948 et 1951, Connolly en 1953, Long en 1954, Fry en 1957, Mortimer en 1958, Carter-Reitano en 1959, Court-Smith en 1961, 1962, 1963, 1964, 1966, 1970 et 1973, Richey en 1967, King-Moffitt en 1968, Wade en 1972, Goolagong-Cawley en 1975, 1976 et 1977, O'Neil en 1978, Graf en 1988, 1989 et 1994, Hingis en 1997 et Davenport en 2000.

Le plus de tie-breaks dans une finale :

 - 2 lors de 3 finales dont la dernière fois en 1984 entre Wilander et Curren chez les messieurs (6/7, 6/4, 7/6, 6/2),

 - 1 lors de 10 finales dont la dernière fois en 2003 entre Hénin -Dardenne et Clijsters chez les dames (7/6, 3/6, 6/4).

Le plus petit nombre de jeux lors d’une finale :

 - 23 entre O'Hara Wood et St John en 1923 (6/1, 6/1, 6/3) et entre Hawkes et Willard en 1926 (6/1, 6/3, 6/1) chez les messieurs

 - 14 entre Court-Smith et Lehane en 1962 (6/0, 6/2) et entre Graf et Sanchez-Vicario en 1994 (6/0, 6/2) chez les dames.

Le plus de finales jouées : 7 par Crawford, Emerson et Federer chez les messieurs, 12 par Margaret Court-Smith chez les dames

Le plus de finales perdues :

 - chez les messieurs : 5 par Bromwich AUS en 1937, 1938, 1947, 1948 et 1949 et Murray GBR en 2010, 011, 2013, 2015 et 2016.

 - chez les dames : 6 par Boyd AUS de 1922 à 1926 et en 1928.

Les français ayant perdu la finale :

 - chez les messieurs : Clément en 2001 et Tsonga en 2008.

 - chez les dames : Pierce en 1997 et Mauresmo en 1999.

Les juniors français vainqueurs français en simple :

Georges Goven en 1965, Julien Jeanpierre en 1998, Virginie Razzano en 1999, Clément Morel en 2002 et Gaël Monfils en 2004.

 

En remportant l’Open d’Australie juniors en 2005, l’Américain Donald Young (23-7-89) est devenu le plus jeune numéro 1 mondial junior. Il avant déjà gagné l’Orange Bowl cadets en 2003 et l’Orange Bowl junior en 2004.

 

Les matches épiques de l’Open d’Australie


-  1988 (finale) : Wilander SUE bat Cash AUS 6-3, 6-7 (3-7), 3-6, 6-1, 8-6
-  1995 (quarts) : Sampras USA bat Courier USA 6-7 (4-7), 6-7 (3-7), 6-3, 6-4, 6-3 en 3h58mn  
-  2000 (demies) : Agassi USA bat Sampras USA 6-4, 3-6, 6-7 (0-7), 7-6 (7-5), 6-1  
-  2001 (demies) : Clément FRA bat Grosjean FRA 5-7, 2-6, 7-6, 7-5, 6-2 en 4h08mn
-  2003 (quarts) : Roddick USA bat El Aynaoui MAR 4-6, 7-6 (7-5), 4-6, 6-4 (21-19)  
-  2005 (demies) : Safin RUS bat Federer SUI 5-7, 6-4, 5-7, 7-6 (8-6), 9-7  
-  2008 (3e tour) : Hewitt AUS bat Baghdatis CHY 4-6, 7-5, 7-5, 6-7, 6-3 en 4h34mn
-  2012 (finale) : Djokovic SRB bat Nadal ESP  5-7, 6-4, 6-2 (5-7), 7-5 en 5h 53mn
-  2012 (demies) : Djokovic SRB bat Murray GBR 6-3, 3-6, 6-7, 6-1, 7-5 en 4h50mn
-  2013 (8e) : Djokovic SRB bat Wawrinka SUI 1-6, 7-5, 6-4, 6-7, 12-10 en 5h02mn
 

 

 Plus vieux vainqueurs


Simple Hommes : Ken Rosewall AUS 37 ans et 8 mois (1972)

Double Hommes : Norman Brookes AUS 46 ans et 2 mois (1924)

Double Femmes : Thelma Coyne Long AUS 37 ans et 7 mois 

Simple Femmes : Thelma Coyne Long AUS 35 ans et 8 mois (1954)

Mixte Hommes : Horace Rice AUS 52 ans (1923)

Double Mixte : Martina Navratilova USA 46 ans et 3 mois (2003)

Plus jeunes vainqueurs


- Simple Hommes: Ken Rosewall AUS 18 ans et 2 mois (1953)

- Double Hommes : Lew Hoad AUS 18 ans et 2 mois (1953)

 
- Simple Femmes : Martina Hingis SUI 16 ans et 4 mois (1997)  

- Double Femmes : Mirjana Lucic YOU 15 ans et 10 mois (1998)

 

Plus de titres :
(* avec 1 titre partagé)

Hommes :  Années  Simple  Doubles  Mixte  Total

Adrian Quist   1936-1950  3  10  0  13

Jack Crawford   1929-1935  4  4  3  11

John Bromwich   1938-1950  2  8  1  11

Roy Emerson   1961-1969  6  3  0      9

John Newcombe   1965-1976  2  5  1*      8

 

Femmes:    Années  Simple  Doubles  Mixte  Total

Margaret Court  1960-1973    11  8  3*  21

Nancye Wynne Bolton   1926-1951    6  10  4  20

Thelma Long  1936-1958    2  12  4  18

Daphne Akhurst   1924-1930    5  4  4  13

Martina Navratilova   1975-2003    3  8  1  12

 

Serena Williams   2003-2015   6   4  0  10  


  Evonne Cawley  1971-1983    4  5  0  9  
 

 



 
.,.

Copyright Sportquick/Promedi

        Nombre de victoires en simple ATP Tour/Grand Prix Hommes.   Jimmy Connors 109 Roger Federer 100 Ivan Lendl 94 Rafael Nadal 80 John McEnroe 77 Novak Djokovic 73 Pete Sampras 64 Björn Borg 64 Guillermo Vilas 62 Andre Agassi 60 Ilie Nastase 57 Boris Becker 49 Rod Laver 47 Andy Murray 45 Thomas Muster 44 Stefan Edberg 42 Stan Smith 39 Michael Chang 34 Arthur Ashe 33 Mats Wilander 33 Manuel Orantes 33 Andy Roddick 32 John Newcombe 32 Ken Rosew...
L'étoile montante du tennis mondial, 4eme joueur mondial en novembre 2017 et mars 2019. Il a remporté 12 titres sur le tour de l'ATP : Nice, Umag et Gstaad en 2015, Buenos Aires en 2016, Acapulco, Nice et Stuttgart (son premier sur gazon) en 2016, Rio de Janeiro en 2017, Buenos Aires, Lyon et Saint-Petersbourg en 2018, et le Masters 1000 d'Indian Wells en 2019 (6 fois finaliste, notamment au Masters 1000 de Madrid en 2017 et 2018). Finaliste à Roland-Garros en 2018 battu par Nada...
  L'Association du Tennis Professionnel (Association of Tennis Professionals) a été créé en 1973 par des joueurs professionnels avec comme premier président, le joueur de tennis Jack Kramer. Elle supervise l'ensemble du circuit des tournois, l'ATP World Tour et organise le classement mondial des joueurs créé le 23 août 1973. Depuis la saison 2009, le circuit ATP a pris le nom de l'ATP World Tour. Les neuf plus importants tournois, les 'Masters Series' se nomment désormai...
    Le 'Maestro' est un joueur d'exception avec 100 victoires sur le circuit ATP dont 20 titres en Grand Chelem, 27 Masters 1000 et 6 Masters sans oublier une Coupe Davis et 2 médailles olympiques dont 1 en or.    Une carrière couronnée d'exploits, un palmarès immense et unique, seul le titre olympique en simple lui manque encore. L'un des monstres sacrés du tennis mondial, il est considéré comme le plus grand joueur de l'histoire qui détient un record de...
  Record de victoires en simple : 2 par Martina Navratilova USA (1990 et 1991), Mary Joe Fernandez USA (1993 et 1995), Steffi Graf ALL (1994 et 1996), Lindsay Davenport USA (1997 et 2000), Serena Williams USA (1999 et 2001), Kim Clijsters BEL (2003 et 2005), Daniela Hantuchova SLQ (2002 et 2007) et Maria Sharapova RUS (2006 et 2013) et Victoria Azarenka BLR (2012 et 2016). Plus jeune joueuse victorieuse : Martina Hingis SUI en 1998 à 17 ans et 168 jours. Record de finales en simp...
L'Open d'Indian Wells en Californie, est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA créé en 1989. Disputé en extérieur et sur dur, il se déroule chaque année au début du mois de mars, au Indian Wells Tennis Garden (29 courts sur une superficie de 22 hectares) situé dans la Coachella Valley.   Très bien doté financièrement (WTA Premier Mandatory), il est avec l'Open de Miami, disputé dans la foulée, l'une des épreuves les plus prestigieuses après les Maste...
      Les records de l'Open de Canada Record de victoires en simple : 4 par Ivan Lendl CZE (1981, 1983, 1987 et 1989). Record de finales en simple : 5 par Ivan Lendl CZE (1981, 1983, 1985, 1987 et 1989). Plus de victoires de suite : 3 par Ivan Lendl (1987 à 1989) Plus de victoires avant l'ère Open : 5 par Charles Hyman CAN en six finales disputés. Plus de victoires de suite : 3 par Charles Hyman (1886 à 1889). Plus de matches gagnés : 57 par Ivan Lendl  pour u...
Record de victoires en simple : 4 par Novak Djokovic SRB (2012, 2013, 2015 et 2018). Record de finales en simple : 4 par Andy Murray GBR (2010, 2011, 2012 et 2016) et Novak Djokovic SRB (2012, 2013, 2015 et 2018). Victoires par pays en simple : 4 pour la Serbie, 3 pour la Grande-Bretagne, 2 pour la Russie, la Suède et la Suisse, 1 pour l'Allemagne, l'Argentine, l'Australie, les Etats-Unis et la Slovaquie. Record de victoires en double : 3 par Leander Paes IND (1998, 2010 et 2012...
    Records à Rome depuis 1968 (ère Open) Record de victoires en simple : 8 par Rafael Nadal ESP (2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2012, 2013 et 2018). Record de finales en simple : 10 par Rafael Nadal ESP (2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2018). Victoires par pays en simple : 14 pour l'Espagne, 7 pour les Etats-Unis, 4 pour la Serbie et la Suède, 3 pour l'Argentine et l'Autriche, 2 pour l'Australie, l'Equateur, la Roumanie et la Tchécoslovaquie, 1 pour ...
Record de victoires en simple : 4 par Novak Djokovic SRB (2009, 2013, 2014 et 2015). Novak Djokovic fut le premier joueur à conserver son titre. Avant lui Becker, Forget, Sampras, Nalbandian et Ferrer avaient échoué lors de leur deuxième finale de suite. Record de finales en simple : 5 par Boris Becker FRG/GER (1986, 1989, 1990, 1992 et 1995) et Novak Djokovic SRB (2009, 2013, 2014, 2015 et 2018). Victoires par pays en simple : 6 pour les Etats-Unis, 5 pour la Russie, 4 pour la S...
ATP 's-Hertogenbosch (Bois-le-Duc)
ATP Acapulco
ATP Adelaïde
ATP Amersfoort
ATP Antalya
ATP Anvers (European Open)
ATP Atlanta
ATP Auckland
ATP Bâle
ATP Bangkok
ATP Barcelone
ATP Bastad
ATP Belgrade
ATP Bogota
ATP Brisbane
ATP Bucarest (Open de Roumanie)
ATP Budapest
ATP Buenos Aires
ATP Cabo San Lucas
ATP Champions tour
ATP Chengdu
ATP Cordoba
ATP Delray Beach
ATP Doha
ATP Dubaï
ATP Düsseldorf
ATP Eastbourne
ATP Genève
ATP Gstaad
ATP Halle
ATP Hambourg
ATP Houston
ATP Indianapolis
ATP Istanbul
ATP Johannesburg
ATP Kitzbühel
ATP Kuala Lumpur
ATP Las Vegas
ATP Long Island
ATP Los Angeles
ATP Lyon
ATP Marrakech (Casablanca avant 2016)
ATP Marseille Open 13
ATP Masters Series Stuttgart
ATP Metz (Open de Moselle)
ATP Montpellier (Open Sud de France)
ATP Moscou (Kremlin Cup)
ATP Munich
ATP New Haven
ATP New York (Memphis avant 2019)
ATP Newport
ATP Nice
ATP Nottingham
ATP Open de Chine (Beijing/Pékin)
ATP Open du Brésil (Sao Paulo)
ATP Open du Portugal (Estoril)
ATP Portschach
ATP Pune (Chennai avant 2018)
ATP Queen's Londres
ATP Quito
ATP Rio de Janeiro
ATP Rotterdam
ATP San Jose
ATP Shenzhen
ATP Sofia
ATP St-Petersbourg
ATP Stockholm
ATP Stuttgart
ATP Sydney
ATP Tokyo
ATP Umag
ATP Valence
ATP VarsovieSopot
ATP Vienne
ATP Viña del Mar
ATP Washington (Citi Open)
ATP Winston-Salem
ATP World Tour Finals (Masters)
ATP World Tour Masters 1000 Indian Wells
ATP World Tour Masters 1000 Cincinnati
ATP World Tour Masters 1000 Madrid
ATP World Tour Masters 1000 Miami
ATP World Tour Masters 1000 Monte-Carlo
ATP World Tour Masters 1000 Montréal
ATP World Tour Masters 1000 Paris-Bercy
ATP World Tour Masters 1000 Rome
ATP World Tour Masters 1000 Shanghai
ATP World Tour Masters 1000 Toronto
ATP Zagreb
Coupe Davis
Fed Cup
GRAND CHELEM - Open d'Australie
GRAND CHELEM - Roland-Garros
GRAND CHELEM - US Open
GRAND CHELEM - Wimbledon
Hopman Cup
ITF Champions du monde
ITF Champions du monde fauteuil roulant
ITF Champions du monde juniors
Laver Cup
Next Generation ATP Finals
US Open Series
WTA Hambourg
WTA 's-Hertogenbosch (Bois-le-Duc)
WTA Acapulco
WTA Adelaide
WTA Amelia Island
WTA Anning
WTA Anvers
WTA Auckland (ASB Classic)
WTA Bad Gastein
WTA Bakou
WTA Bali
WTA Bangalore
WTA Barcelone
WTA Bastad
WTA Berlin
WTA Birmingham
WTA Bogota
WTA Brisbane
WTA Bruxelles
WTA Bucarest
WTA Budapest
WTA Cali
WTA Canton (Guangzhou )
WTA Charleston
WTA Chicago
WTA Cincinnati
WTA Copenhague
WTA Dallas
WTA Doha (Qatar Ladies Open)
WTA Dubaï
WTA Eastbourne
WTA Elite Trophy
WTA Finals (MASTERS féminin)
WTA Florianopolis (Brasil Tennis Cup)
WTA Forest Hills
WTA Gold Coast Australie
WTA Gstaad
WTA Hobart
WTA Hong Kong
WTA Hua Hin
WTA Indian Wells
WTA Istanbul
WTA Katowice
WTA Kuala Lumpur
WTA Linz
WTA Los Angeles
WTA Lugano
WTA Luxembourg
WTA Madrid
WTA Majorque
WTA Marbella
WTA Memphis
WTA Miami Key Biscayne
WTA Monterrey
WTA Moscou
WTA Nanjing
WTA New Haven
WTA Ningbo
WTA Nottingham
WTA Nuremberg
WTA Open du Canada (Rogers Cup)
WTA Open du Portugal
WTA Open GDF Suez - Paris Coubertin
WTA Osaka
WTA Palerme
WTA Pattaya
WTA Pékin (Open de Chine)
WTA Ponte Vedra Beach
WTA Portoroz
WTA Prague
WTA Québec City
WTA Rabat (Grand Prix SAR La Princesse Lalla Meryem)
WTA Rio de Janeiro
WTA Rome
WTA Saint-Petersbourg
WTA San Diego (Carlsbad)
WTA Séoul
WTA Shenzhen
WTA Stanford
WTA Strasbourg
WTA Stuttgart (Porsche Tennis Grand Prix)
WTA Suzhou
WTA Sydney
WTA Taïwan
WTA Tashkent
WTA Tianjin
WTA Tokyo
WTA Varsovie
WTA Washington (Citi Open)
WTA Wuhan
WTA Zhengzhou
WTA Zurich
Calendrier ATP Tour 2011 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2012 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2013 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2014 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2017 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2018 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2019 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2011 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2012 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2013 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2014 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2017 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2018 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2019 et les vainqueurs
Classement ATP
Classement WTA
Dopage : les sponsors aux aguets
Internationaux de France (Roland-Garros), tout savoir
Le nombre de face-à-face (head-to-head) entre les grands joueurs (hommes/femmes)
Le top-10 des gains en carrière chez les hommes (novembre 2018)
Les 30 finales franco-françaises sur le circuit ATP
Les joueurs français et le top-100 du classement ATP
Les numéros 1 mondiaux (hommes et femmes)
Les plus belles photos de Gérard Vandystadt de Roland Garros
Les records des gains en carrière chez les femmes (octobre 2018)
Les tournois de l'ATP World Tour
Les tournois du WTA Tour
Les vainqueurs du double dames dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les vainqueurs du double messieurs dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les vainqueurs du double mixte dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les victoires françaises de l’ère Open en ATP et WTA
Lexique Français-Anglais
Lexique Français-Français
Meilleur Tournoi ATP de l'année
Nombre de victoires en ATP
Nombre de victoires en WTA
Open d'Australie - Tout savoir
Orange Bowl Junior
Philippe Chatrier Award (Evonne Goolagong lauréate en 2018)
Pourquoi le décompte des points en tennis est diférent des autres sports
Qui suis- je ?
Récompenses de l'ATP World Tour
Récompenses du WTA Tour
Records éternels Femmes (janvier 2019)
Records éternels Hommes (mars 2019)
Tous les femmes ayant remporté un Majeur en simple
Tous les hommes ayant remporté un Majeur en simple
Tous les tournois ATP et WTA en direct et en streaming
Tout savoir sur l'ATP World Tour et les records
Tout savoir sur la WTA et les records
Tout savoir sur le tennis
Tout savoir sur les quatre tournois du Grand Chelem Femmes
Tout savoir sur les quatre tournois du Grand Chelem Hommes
US Open - Tout savoir
Wimbledon - Tout savoir

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - yannick noah -  - ana ivanovic - anna chakvetadze - mary pierce