Happy Birthday : Estève Alain - FRA. (Rugby) |
dimanche 15 septembre 2019
Rugby
 

©AFP/GIUSEPPE CACACE

Au lendemain de la troisième lourde défaite du XV de France en Afrique du Sud, Bernard Laporte a fixé un ultimatum: le mois de novembre sera "déterminant" pour l'avenir de l'encadrement conduit par Guy Novès.

Petites lunettes ajustées, regard d'acier... Bernard Laporte a lâché l'échéance sur le plateau de Stade 2 dimanche en fin d'après-midi, vingt-quatre heures tout juste après la troisiè...

©AFP/CHRISTOPHE SIMON

Les résultats du XV de France lors des tests-matches de novembre seront "déterminants" pour l'avenir de l'encadrement conduit par Guy Novès, a prévenu le président de la Fédération Française de rugby (FFR) Bernard Laporte dimanche sur France Télévisions.

"Novembre sera déterminant, a déclaré Bernard Laporte lors de l'émission Stade 2. On ne peut plus voir une équipe de France qui ne gagne ...

©AFP/MARCO LONGARI

Très maigres satisfactions. Au sein d'un XV de France dominé et dont certains cadres ont failli, comme Yoann Maestri, François Trinh-Duc ou Kévin Gourdon, les jeunes Jefferson Poirot, Yacouba Camara et Damian Penaud ont tiré leur épingle du jeu lors de la tournée en Afrique du Sud.

+ Poirot s'enracine, Penaud se révèle

Poirot, meilleur avant français, a effectué un retour convaincant...

©AFP/Christiaan Kotze

Trois sur trois. Le XV de France est reparti la besace lourde et des doutes plein la tête de sa tournée de juin en Afrique du Sud, battu samedi (35-12) à Johannesburg, une troisième fois de rang dans des proportions similaires aux deux premiers rendez-vous.

La séance de rattrapage, avant les grandes vacances, aura donc été manquée, comme les deux premiers examens, le 10 juin à Pretoria (14...

©AFP/CHRISTIAAN KOTZE

Aucun essai marqué, contre deux lors de chacun des deux premiers tests: le XV de France a affiché une grosse pauvreté offensive samedi à Johannesburg en clôture de sa tournée de juin face à l'Afrique du Sud (12-35).

Coïncidence ou non? Toujours est-il que l'entraîneur des arrières Jean-Frédéric Dubois ne s'est pas présenté en zone mixte après cette troisième défaite en trois matches face a...

©AFP/CHRISTIAAN KOTZE

Le XV de France a pris "conscience du travail qu'il (lui) reste à faire" pour se rapprocher des meilleures nations lors de la tournée de juin en Afrique du Sud, conclue samedi à Johannesburg par une troisième défaite (12-35) en autant de matches, a déclaré son sélectionneur Guy Novès.

QUESTION: Quel bilan faites-vous de cette tournée ?

REPONSE: "On prend conscience du travail qu'il n...

Lire la suite >
Records français  Les 20 meilleurs réalisateurs en équipe de France 1. Frédéric Michalak 436 points 2. Christophe Lamaison 380 points 3. Dimitri Yachvili 373 points 4. Morgan Parra 370 points 5. Thierry Lacroix 367 points 6. Didier Cambérabero 354 points 7. Gérald Merceron 267 points 8. Jean-Pierre Romeu 265 points 9. Thomas Castaignède 252 points 10. Serge Blanco 233 points 11. Jean-Baptiste Elissalde 214 points 12. Jean-Patrick Lescarboura 200 points 13. Richard Dourthe 183 points 14. Mich...
Records français  Les 20 meilleurs réalisateurs en équipe de France 1. Frédéric Michalak 436 points 2. Christophe Lamaison 380 points 3. Dimitri Yachvili 373 points 4. Morgan Parra 370 points 5. Thierry Lacroix 367 points 6. Didier Cambérabero 354 points 7. Gérald Merceron 267 points 8. Jean-Pierre Romeu 265 points 9. Thomas Castaignède 252 points 10. Serge Blanco 233 points 11. Jean-Baptiste Elissalde 214 points 12. Jean-Patrick Lescarboura 200 points 13. Richard Dourthe...
L'équipe de France de Rugby a joué depuis 1906 un total de 762 matches officiels l'opposant à 28 adversaires (pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 409 victoires, 33 nuls, 320 défaites, avec 13 945 points marqués et 11 681 points encaissés. Ses titres majeurs sont un titre olympique (1900, même si ce n'était pas une sélection officielle) et 9 Grands Chelems dans le Tournoi des V ou VI Nations (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004 et 2010). Le prem...
L'équipe de France de Rugby a joué depuis 1906 un total de 762 matches officiels l'opposant à 28 adversaires (pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 409 victoires, 33 nuls, 320 défaites, avec 13 945 points marqués et 11 681 points encaissés. Ses titres majeurs sont un titre olympique (1900, même si ce n'était pas une sélection officielle) et 9 Grands Chelems dans le Tournoi des V ou VI Nations (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004 et 2010). Le prem...
Une icône du rugby sud-africain, il a été le premier joueur de couleur des Springboks. Vainqueur de la Coupe du monde en 1995, il était le seul joueur noir de l'effectif (4 essais) et du Tri Nations en 1998. 27 sélections (14 essais) comme ailier de 1991 à 2000. Décédé des suites d'une crise cardiaque à 49 ans, il était le symbole d'une Afrique du Sud réunifiée après des décennies marquée par le régime ségrégationniste et raciste de l'apartheid. Au moment de son décès, il éta...
Vainqueur de la Coupe du monde en 1995 avec les Springboks, une Coupe du monde voulue par Nelson Mandela. Finaliste du Super 12 en 1996 et vainqueur de la Currie Cup en 1992, 1995 et 1996 avec les Natal Sharks. 47 sélections (20 essais). Plus de 150 essais marqués dans sa carriére. Farouche opposant à l'apartheid, il fut l'un des meilleurs ailiers du monde. Il est décédé d'une crise cardiaque à 50 ans.   Copyright Sportquick/Promedi ...
ABSA CURRIE CUP La Currie Cup est la compétition sud-africaine phare du rugby à XV surtout pendant la sombre période de l’Apartheid pendant laquelle l’Afrique du Sud a été bannie des compétitions internationales, entre 1975 et 1992, et aussi avant l’apparition du Tri-Nations et du Super 14. Créée en 1889, vieille de plus de cent vingt ans, elle est la plus ancienne compétition de clubs au monde. Historique La Currie Cup trouve son origine dans un tournoi national disputé ...
L'équipe de France de Rugby a joué depuis 1906 un total de 762 matches officiels l'opposant à 28 adversaires (pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 409 victoires, 33 nuls, 320 défaites, avec 13 945 points marqués et 11 681 points encaissés. Ses titres majeurs sont un titre olympique (1900, même si ce n'était pas une sélection officielle) et 9 Grands Chelems dans le Tournoi des V ou VI Nations (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004 et 2010). Le prem...
L'équipe de France de Rugby a joué depuis 1906 un total de 762 matches officiels l'opposant à 28 adversaires (pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 409 victoires, 33 nuls, 320 défaites, avec 13 945 points marqués et 11 681 points encaissés. Ses titres majeurs sont un titre olympique (1900, même si ce n'était pas une sélection officielle) et 9 Grands Chelems dans le Tournoi des V ou VI Nations (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004 et 2010). Le prem...
Les nations les plus titrés : - 9 pour l'Angleterre (Bath 1998 ; Northampton 2000 ; Leicester 2001 et 2002 ; London Wasps 2004 et 2007 ; Saracens en 2016, 2017 et 2019) ;  8 pour la France (Brive 1997 ; Toulouse 1996, 2003, 2005 et 2010 ; Toulon 2013 , 2014 et 2015) ; 7 pour l'Irlande (Ulster 1999 ; Munster 2006 et 2008 ; Leinster 2009, 2011, 2012 et 2018). Plus grand nombre de victoires pour un club : 4 par Toulouse FRA (1996, 2003, 2005 et 2010) et le Leinster IRL (2009, 2011, 2012 ...
Gareth Thomas révèle être séropositif
Semblable à sa démarche lorsqu'il a effectué son coming-out il y a quelques années pour déjà briser un tabou, Gareth Thomas (45 ans), l'ancien capitaine de l'équipe de rugby du pays de Galles, prend à nouveau la parole. L'ancien joueur du Stade Toulousain, sélectionné à cent reprises avec le XV du Poireau, dont il a porté les couleurs lors de 4 Coupes du monde, a révélé samedi qu'il était porteur du virus HIV depuis maintenant plusieurs années pour contribuer à mettre fin à la stigmatisation des personnes séropositives : "J'ai eu honte de garder un si grand secret, a-t-il notamment déclaré dans un entretien accordé au Sunday Mirror. Cela a eu des conséquences néfastes. (...) J'avais peur que les gens me jugent et me traitent comme un lépreux, par manque de connaissances. J'étais dans un endroit sombre, me sentais suicidaire. J'ai pensé à aller en voiture jusqu'au sommet d'une falaise." Mais 'Alfie' (son surnom), parce qu'il se sait investi d'un mission et qu'il est un porte-voix pour cette cause, a une nouvelle fois choisi de combattre les préjugés au nom de tous ceux qui souffrent dans l'ombre : "Beaucoup de gens vivent dans la peur et la honte d'être infectés par le VIH. Mais je refuse d'en faire partie maintenant. Nous devons vaincre la stigmatisation une fois pour toutes." Il ajoute encore : "Je parle parce que je veux aider les autres et faire une différence."  Dix ans après l'annonce de son homosexualité en décembre 2009, peu avant la fin de sa carrière, Gareth Thomas devient le premier sportif britannique à révéler qu'il est porteur du virus.  pic.twitter.com/4LOH7yKdlZ? Gareth Thomas (@gareththomas14) 14 septembre 2019 ...
UBB-Flanquart: "Ce que les mecs ont fait pour moi, c'est un beau cadeau..."
Pour la première fois titulaire sous ses nouvelles couleurs bordelaises, l'ancien parisien Alexandre Flanquart a forcément savouré ses retrouvailles victorieuses avec son ex-club du Stade Français, quitté cet été en mauvais termes.  L'Union Bordeaux-Bègles et son nouveau 2e ligne international pulvérisent Paris (52-3) ce samedi, à Chaban-Delmas, pour compléter le carton plein de ce début de saison (4 victoires en 4 journées). Pour le plus grand bonheur de Flanquart.  "Je l'avais coché il y a un bout de temps personnellement (ce match contre le Stade Français), avouera l'intéressé au micro de Canal+ Sport. En plus de ça, pour une première à Chaban, c'est énorme. Ce que les mecs ont fait pour moi c'est un beau cadeau." "J'avais envie de tout donner, mais après c'est pas évident. Moi, je savais qu'il fallait que je travaille pour l'équipe, donc j'ai essayé de garder mon sang froid et de bosser au maximum. De pas être juste dans la ranc?ur." ...
L'UBB atomise le Stade Français
Bordeaux-Bègles a continué son sans-faute en ce début de Top 14 avec une quatrième victoire en quatre journées ce samedi. C'est le Stade Français qui a cette fois cédé face aux hommes de Christophe Urios, surclassé d'un bout à l'autre de la rencontre (52-3). Les Bordelais ont marqué 7 essais, dont 3 dans les 20 premières minutes, par Santiago Cordero (2e), Maxime Lucu (16e) et Lasha Tabidze (21e), empochant déjà le bonus offensif. Yann Lesgourges (53e), Lekso Kaulashvili (65e), Cameron Woki (71e) et Matthieu Jalibert (80e) ont enfoncé le clou en seconde période face à des Parisiens trop indisciplinés et réduits par trois fois à 14. L'UBB est la seule équipe à suivre le rythme du LOU. Les deux formations se partagent la première place du classement avec 18 points. Troisième défaite en revanche pour les hommes en rose, qui restent bloqués au 11e rang (5 pts). L'UBB s'impose avec le point de bonus offensif face au Stade Français Paris à Chaban !#UBBSFP #ILOVEUBB pic.twitter.com/SAKZ7Vt723? UBB Rugby (@UBBrugby) 14 septembre 2019 ...
Avec Urios, Bordeaux fait un tabac !
Transfigurée par son nouveau manager Christophe Urios, une Union Bordeaux-Bègles irrésistible pulvérise le Stade Français (52-3) à Chaban-Delmas. Et confirme son statut de co-leader invaincu avec le LOU Rugby. ...
LOU-Lambey: "Il reste des choses à améliorer..."
Capitaine du LOU lors de la correction infligée par les siens à Brive (59-3) ce samedi, dans le cadre de la 4e journée du Top 14, Félix Lambey s'est montré très satisfait de la performance du jour au micro de Rugby+ : "On a marqué beaucoup d'essais (9) en réalisant un bon match. Il ne fallait pas tomber dans le piège de cette équipe briviste, qui est difficile à jouer". Le deuxième ligne lyonnais a néanmoins noté des imperfections à corriger, et ce alors que son équipe, plus que jamais leader du championnat, n'a toujours pas encaissé d'essai cette saison : "Il reste des choses à améliorer, avec un jeu parfois haché, et des ballons relâchés. En ayant la balle, on a pu tenter des choses. Même si on a eu tendance à en faire trop, par moments, on s'est globalement fait plaisir !" Pau surprend Clermont au Michelin, le LOU souverain https://t.co/U78Yy1WaEg pic.twitter.com/41qjA1LdAi? Sports.fr (@sports_fr) 14 septembre 2019 ...
Toulouse-Mola: "On n'est pas dans l'inquiétude..."
Et de 3 défaites en 4 journées pour les champions de France toulousains, qui s'inclinent à nouveau ce samedi, sur la pelouse de Marcel-Deflandre, face à La Rochelle (28-13). Et pourtant, le manager Ugo Mola ne cède pas à la panique.  "Le match avait changé de physionomie avant le carton rouge (Kok, 54e mn), considère Mola, cité par nos confrères de Sud-Ouest. Après 25 premières très bonnes minutes, on a fait une fin de première mi-temps maladroite, et un retour complètement absent. Ensuite, on part de trop loin. Mais on s'est accroché et on a montré le visage d'une équipe qui ne se maîtrisait pas, analyse-t-il. A nous de nous préparer pour le prochain bloc de matchs. Sur l'état d'esprit du match, on avait de quoi faire mieux. On n'est pas dans l'inquiétude, mais dans le constat d'une défaite contre une très bonne équipe de La Rochelle." Toulouse, et c'est le drame à La Rochelle ! https://t.co/KSSYm0wRTj pic.twitter.com/ms5xoPR4FA? Sports.fr (@sports_fr) 14 septembre 2019 ...
Racing 92: Zebo au centre contre Toulon, retour de Belleau en 10 pour le RCT
Ce dimanche, le 4e chapitre de Top 14 se refermera du côté de Mayol où Toulon accueillera le Racing 92 à partir de 16h50. Ces deux places fortes du rugby tricolore sont en difficulté en ce début d'exercice avec un bilan similaire de deux défaites pour une seule victoire. Pour ce déplacement dans le Var, Laurent Travers a repositionné l'Irlandais Zebo au centre pour accompagner son capitaine Chavancy. Un autre Britannique va commencer le match, c'est le demi de mêlée international écossais Hidalgo-Clyne. Enfin au sein du paquet d'avants, les internationaux français Gomes Sa et Sanconnie sont respectivement titulaires en 1ère ligne et en 3e ligne. Dans les rangs du RCT, le demi d'ouverture Belleau retrouve ses galons de titulaire à l'ouverture. Non retenu pour la Coupe du monde au Japon avec les Bleus comme Belleau, le 2e ligne R. Taofifenua est promu capitaine tandis que l'Argentin Isa va démarrer au poste de 3e ligne centre. Au talonnage, l'ancien Toulousain C. Tolofua engrange les rencontres. Le XV du Racing 92: Dulin - Dupichot, Zebo, Chavancy (cap.), Imhoff - Gibert, Hidalgo-Clyne - Tanga, Chouzenoux, Sanconnie - Palu, Ryan - Gomes Sa, Baubigny, Kolingar Le XV toulonnais: Cordin - Ikpefan, Dachary, Heriteau, Heem - Belleau, Cottin - Isa, Onambele, Hoarau - R. Taofifenua (cap.), Rebbadj - Van der Merwe, C. Tolofua, Fresia | #RCTR92 Le Racing 92 et @boulanger sont fiers de vous présenter l'équipe menée par @HenryChavancy qui affrontera le @RCTofficiel demain ! #RacingFamily pic.twitter.com/eQv0eyWgsA? Racing 92 (@racing92) September 14, 2019 #RCTR92 Découvrez la compo du RCT qui sera alignée demain pour le 2?ème match de la saison à domicile contre le @racing92 ! Coup d'envoi 16h50 au Stade Mayol. ?? pic.twitter.com/BQkf33H9ny? RCT - RC Toulon (@RCTofficiel) September 14, 2019 ...
Pau surprend Clermont au Michelin, le LOU souverain
Sale journée pour les finalistes du dernier championnat de France : après la nouvelle défaite du champion toulousain à La Rochelle (28-13), plus tôt dans l'après-midi, c'est son dauphin clermontois, également diminué par les absences de ses internationaux, liées au Mondial nippon, qui chute ce samedi, lors de cette 4e journée du Top 14, à la surprise générale face à Pau sur la pelouse de Marcel-Michelin (28-37).  VÉRITABLE EXPLOIT DE LA SECTION !!!Nos Vert et Blanc s'imposent 37-28 chez le vice-champion de France !!!#ASMSP #TOP14 #EnVertEtContreTous pic.twitter.com/OMrIIo4nj9? Section Paloise Béarn Pyrénées (@SectionPaloise) 14 septembre 2019 La Section, malgré ce contexte, n'en signe pas moins un authentique exploit dans le sillage de son ouvreur néo-zélandais Colin Slade, de retour et crédité d'un grand match avec ses 20 points, dont un essai sur interception au retour des vestiaires (43e) pour conforter l'avantage de son équipe à la pause (11-17), avant que sa botte ne scelle le score en fin de rencontre. Un essai de pénalité, ainsi que 2 autres réalisations de Giovanni Habel-Kueffner (5e) et Samuel Marques (59e) ont également construit ce succès que l'ASM, dans la réaction, a tenté de contester par Samuel Ezeala (38e), Fritz Lee (49e) et Peter Betham (63e), avant d'abdiquer malgré un retour à 3 points en milieu de seconde période.  Suite et fin dimanche de cette 4e journée avec le déplacement de Montpellier à Agen (12h30), puis le choc entre Toulon et le Racing 92 à Mayol (16h50).     Dans les autres matches du jour, le leader lyonnais confirme à domicile (4 victoires en 4 matches) en pulvérisant Brive avec à la clé une victoire bonifiée (59-3), 9 essais inscrits, dont le premier de la carrière lyonnaise de Mathieu Bastareaud, mais toujours aucun concédé par la défense du LOU en 4 journées (!), tandis que Castres, mal en point, enchaîne un 3e revers sur le terrain du promu bayonnais (27-17), qui ouvre son compteur à Jean-Dauger.     #MultiplexTOP14 | J4C'est terminé sur les terrains du Multiplex ! pic.twitter.com/yliHybuBde? TOP 14 Rugby (@top14rugby) 14 septembre 2019 ...
Toulouse, et c'est le drame à La Rochelle !
Comme le redoutait son entraîneur Ugo Mola, le Stade Toulousain a sombré samedi à La Rochelle, où les champions de France ont fini à 14 un match perdu (28-13) sur le terrain de la lanterne rouge. Après 4 journées, c'est déjà la 3e défaite du tenant du titre dans ce Top 14.    ...
Toulouse rechute déjà à La Rochelle
Une semaine après avoir signé un premier succès cette saison aux dépens du Racing 92, le Stade Toulosuain rechute déjà à l'occasion de son déplacement à La Rochelle (28-13) en match d'ouverture de la 4e journée du Top 14. Sur le terrain d'une incongrue lanterne rouge, les champions de France menaient 6-0 avant de concéder un terrible 28-0 avec les essais coup sur coup de Wiaan Liebenberg (44e) et Arthur Retière (47e), puis, suite au carton rouge du joker Coupe du monde Werner Kok (54e), une dernière réalisation signée Vincent Rattez (62e). Mais Iosefa Tekori réussira à franchir la ligne d'essai en fin de match pour priver les Maritimes du bonus offensif. Sans empêcher une 3e défaite en 4 journées du club de la Ville Rose.  #TOP14 #SRST | J4C'est terminé entre le @staderochelais et le @StadeToulousain !?? pic.twitter.com/89TxVtyUNy? TOP 14 Rugby (@top14rugby) 14 septembre 2019 ...
Cocorico pour les Bleus sur tous les stades ! 
A J-7 du coup d'envoi de la Coupe du monde (20 sept.-2 nov.), et de l'entrée en lice du XV de France dans la compétition face à l'Argentine samedi prochain, à Tokyo, la Ligue nationale de rugby (LNR) joue l'union sacrée derrière les Bleus. #NeFaisonsXV Ce week-end le rugby pro est à fond derrière le XV de France pour la Coupe du monde au Japon.Des animations sur tous les terrains de @top14rugby et de @rugbyprod2 !Venez au stade aux couleurs des Bleus Voici le détail https://t.co/Yxw8tfWbp5 pic.twitter.com/BLnwrkP6lQ? Ligue Nationale de Rugby (@LNRofficiel) 13 septembre 2019 De quoi rester songeur quand on pense aux relations orageuses entre le rugby professionnel et la Fédération Française de rugby (FFR) il n'y a encore pas si longtemps... Le Top 14 et la Pro D2 affichent pourtant ce week-end, à l'occasion de leur 4e journée, le soutien de ce rugby pro à l'équipe de France sur tous les terrains. "Entre Marseillaise, chant du coq, brassard tricolore et campagne sur les réseaux sociaux, le TOP 14 et la PRO D2 jouent à fond la carte « bleue »."   Les capitaines, arbitres et le staff de chaque club arboreront un brassard bleu-blanc-rouge, tandis qu'une vidéo dédiée au XV tricolore défilera sur les écrans des stades à l'entrée des joueurs. Côté musique, la Marseillaise retentira en lieu et place de l'hymne de la LNR pour encourager le XV de France jusqu'au pays du Soleil-Levant. Ultime clin d'oeil, plutôt que la traditionnelle sirène de fin de période, le chant du coq résonnera dans les travées des stades pour annoncer le retour aux vestiaires. "Le Top 14 et la Pro D2 sont fiers d'afficher les couleurs tricolores pour cette 4e journée de championnat, explique Thomas Otton, Directeur de la communication de la LNR. Nous avons souhaité créer un dispositif interactif dans les stades et sur les plateformes digitales du rugby professionnel permettant aux supporters d'encourager leur club favori ainsi que leur équipe nationale. Au-delà du dispositif, cette opération Illustre notre engagement quotidien pour le succès du XV de France." #NeFaisonsXVPour la 4e journée ce week-end, TOP 14 et PRO D2 à fond derrière le XV de France pour la Coupe du monde au Japon ! Au programme Marseillaise, chant du coq, brassard tricolore et animations.Toutes les infos https://t.co/Hgcinhm2hf pic.twitter.com/l63jO8BLkA? TOP 14 Rugby (@top14rugby) 12 septembre 2019 ...
Angoulême, Grenoble et Béziers assurent
Angoulême a pris seul les commandes du championnat de Pro D2, vendredi soir à l'occasion de la 4e journée, en s'imposant sur la pelouse de Colomiers (22-26). Avec 15 points, les leaders possèdent une longueur d'avance sur Grenoble, qui a surclassé Aurillac (35-13), et deux sur Béziers qui n'a fait aucun cadeau à Provence Rugby (22-0). Quatrième du classement, Oyonnax devra s'imposer à Biarritz, dimanche (14h15), pour rester au contact. Les autres résultats: Montauban-Nevers (26-29), Rouen-Valence (21-17), Carcassonne-Perpignan (24-22). ...
Supersevens: Les Barbarians intégrés dès 2020
Alors que le premier championnat professionnel de clubs de rugby à 7 débutera le 1er février prochain, à Paris La Défense Arena, les Barbarians français ont confirmé leur présence dès cette première édition parmi les 16 équipes engagées.  #SupersevensLes @Barbarian_RC intégreront le Supersevens dès 2020 !Le premier championnat professionnel de clubs de rugby à 7 débutera le 1er février prochain avec les 14 clubs du TOP 14, Monaco et donc les Barbarians français.Toutes les infos https://t.co/YtkuTra44R pic.twitter.com/2CGq3JiuPY? Ligue Nationale de Rugby (@LNRofficiel) 13 septembre 2019 14 équipes, issues des 14 clubs du Top 14, sont sur la ligne de départ, accompagnées d'une équipe de la principauté de Monaco. Le 16e ticket revient aux Barbarians français, qui se sont engagés auprès de la LNR pour une participation dès l'étape événementielle de préfiguration du 1er février 2020, a annoncé jeudi un communiqué. L'accord de participation conclu entre la LNR et les Barbarians s'appliquera jusqu'à la fin de la saison 2022-2023 et les Barbarians sélectionneront des joueurs issus d'équipes de Pro D2, de Fédérale 1 et de fédérations étrangères. "Nous sommes très fiers de nous engager au sein du Supersevens, et ce, dès sa première édition, souligne Jean-Pierre Rives, président des 'Baa-Baas'. Cette participation s'inscrit dans le cadre de la collaboration fructueuse et ancienne que nous avons avec la Ligue Nationale de Rugby. Nous avons hâte de porter haut les valeurs du rugby sur tous les terrains du Supersevens, et de contribuer au développement d'un rugby de mouvement avec le jeu à 7." "Nous sommes impatients de donner le coup d'envoi du Supersevens en février prochain et très heureux d'y accueillir les Barbarians français, qui sauront à coup sûr s'attirer les faveurs d'un public amateur de beau jeu", se félicite quant à lui Paul Goze, patron de la Ligue. ...
Stade Français: Première titularisation pour Plisson
La transformation de l'égalisation ratée à La Rochelle n'était pas de bon augure pour Jules Plisson. Mais l'ouvreur parisien sera pourtant titulaire ce samedi, à Chaban-Delmas (20h45), à l'occasion du déplacement du Stade Français dans le cadre de la 4e journée du Top 14. Le n°10 international avait débuté les 3 premières journées sur le banc des remplaçants ; il sera associé à Arthur Coville.  Le statut de titulaire, le jeune ailier Adrien Lapègue y est abonné depuis le début de la saison, puisqu'il a joué le coup d'envoi de chacun de ces 3 premiers matches avec un doublé à la clé lors de la première victoire du club de la capitale contre Bayonne. On notera également l'association au centre de l'attaque parisienne de Jonathan Danty et du Sud-Africain Lionel Mapoe.  Le XV parisien : Hamdaoui - Etien, Mapoe, Danty, Lapègue - (o) Plisson, (m) Coville - Francoz, Strauss, Chapuis - De Giovanni, Maestri (Cap.) - Clément, Panis, Béthune Remplaçants : Da Silva, Mavinga, Azagoh, Revert, Daguin, Segonds, Delbouis, Sadie.  Le XV de départ parisien aligné à Bordeaux demain à 20h45 ! @UBBrugby Stade Jacques Chaban-Delmas @CanalplusSport #UBBSFP I #SFParis pic.twitter.com/pHuJO9QWPG? Stade Français Paris (@SFParisRugby) 13 septembre 2019 ...
UBB-Flanquart: "Je ne ferai pas la différence entre les potes ou pas les potes"
Il y a eu le week-end dernier les retrouvailles victorieuses pour Christophe Urios avec le Castres Olympique, défait à domicile par son ancien manager et sa nouvelle équipe de l'Union Bordeaux-Bègles.  Et il y aura ce samedi, à Chaban-Delmas (20h45), dans le cadre de la 4e journe du Top 14, celles entre Alexandre Flanquart (29 ans, 23 sélections) et son ancien club du Stade Français, quitté après 13 saisons en mauvais termes et en froid avec Heyneke Meyer cet été. La recrue bordelaise fait le bilan de ce début de saison pour l'instant parfait avec 3 victoires en 3 journées, et évoque la saveur de ce match forcément pas comme les autres d'un point de vue personnel.     "Ça ferait du bien de s'imposer. En plus il y a une semaine sans match derrière, explique le deuxième ligne, cité par rugby-scapulaire.com. Ça permettra d'être un peu plus léger. Pour moi, c'est beaucoup trop tôt pour dire que c'est un tournant. On ne sera qu'au 4ème match et derrière on va à Montpellier, on va à Lyon, on reçoit Clermont. On ne peut pas parler de tournant. Mais par contre, c'est un match essentiel, assure-t-il. Ça va me faire bizarre, mais une fois que l'on est sur le terrain, on joue. C'est un match de rugby. Je ne ferai pas la différence entre les potes ou pas les potes. Mais évidemment qu'il y aura une petite saveur particulière."  Flanquart sera titulaire contre son ancien club, au même titre que Marco Tauleigne en n°8, Benjamin Botica au relais de Matthieu Jalibert à l'ouverture et Santiago Cordero, prêt à honorer sa grande première sur son aile devant son nouveau public.     Le XV bordelais : Ducuing - Cordero, Tamanivalu, Lamerat, Connor - (o) Botica, (m) Lucu - Diaby (Cap.), Tauleigne, Roumat - Flanquart, Douglas - Tabidze, Maynadier, Paiva. Remplaçants : Pelissié, Delboulbès, Tutaia, Woki, Lesgourgues, Jalibert, Dubié, Kaulashvili. ...
LOU: Bastareaud titulaire, Lambey capitaine face à Brive
Il faut soigner le moral du soldat Félix Lambey, recalé inattendu de la liste des Bleus pour la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.). Une injustice flagrante pour ses supporters, la décision du staff tricolore pour l'intéressé qui a pu prendre part dès le week-end dernier au très bon début de saison du LOU Rugby en entrant en cours de jeu lors de la victoire du leader à Toulon (20-6).  Une semaine plus tard et Lambey sera non seulement titulaire ce samedi, au Matmut Stadium de Gerland (18h), dans le cadre de la 4e journée du Top 14. Mais le deuxième ligne international s'emparera aussi du brassard de capitaine au relais d'un Baptiste Couilloud, invité à débuter sur le banc, alors que la charnière sera composée de Jonathan Wisniewski et de Jonathan Pélissié. A noter que Mathieu Bastareaud honorera quant à lui sa première titularisation sous son nouveau maillot et à son nouveau poste de n°8. Au total, ils ne sont que 4 joueurs à conserver leurs galons de titulaire par rapport à la victoire de Mayol.    Le XV lyonnais : Arnold - Mignot, Regard, Ngatai, Nakaitaci - (o) Wisniewski, (m) Pélissié - Gill, Bastareaud, Puricelli - Roodt, Lambey (Cap.) - Ric, Maurouard, Devisme Remplaçants : Ivaldi, Chiocci, Oosthuizen, Fearns, Couilloud, Fernandez, Wulf, Gomez Kodela. A Brive, après la victoire dans le 100e derby face à Clermont, l'heure est sans surprise à un large roulement (11 changements) avec l'intégration dans le quinze de départ de plusieurs jeunes joueurs, dont un certain Quentin Delord (19 ans), champion du monde U20 associé à Enzo Hervé (20 ans) à la charnière ; Peniami Narisia (21 ans) sera titulaire au talonnage.  Le XV briviste : Scholes - Romanet, G. Galletier, Galala, Namy - (o) Hervé, (m) Delord - Abadie, Kamikamica, Voisin (Cap.) - Lees, R. Fourcade - J. Johnston, Narisia, Thompson-Stringer.  Remplaçants : Acquier, Asieshvili, Uys, Fa'aso'o, Lebas, Blanc, Ramette, Bekoshvili.    ...
Sommaire règlement et historique
HistoriqueL’international rugby football board
Quelques datesLe premier club français
Le rugby en francePalmarès de l’équipe de france
Tout savoir sur le rugby mondialCompétition
Le terrainLe ballon
L’équipement des joueursLe nombre de joueurs
La duréeLes règles principales
Nouvelles règlesManière de jouer et coup d’envoi
Hall of fame Les entraîneurs du xv de france
Les points acquis1. essai
2. but3. le score
Essai de pénalitéTouché au but
Nouvelle règle depuis le 1er janvier 2007Mêlée après avoir aplati dans l’en-but
En-butMêlée ordonnée
Mêlée spontanée et maulMaul
Le tenuLa touche
Arrêt de volée (marque)Un chiffre
Les principales fautes et sanctionsHors-jeu
En avant et passe en avantCoup de pied de pénalité
Coup de pied francPénalisations
Le rugby à 7L’attribution des points :
Le rugby féminin 

 

Livescore.in TellyBolly Arab Magazine
Find a Result
Résultats des compétitions
Dicostars
Aarvold-Carl
Accoceberry-Guy
Ackford-Paul
Aguirre-Jean-Michel
Alaphilippe-Anne
Albacete-Patricio
Albaladejo-Pierre
Alphonsi-Maggie
Amand-Henri
Amédée-Montserrat
Andrew-Rob
Andrews-Mark
Andrieu-Marc
André-Manon
Armary-Louis
Armitage-Delon
Armitage-Steffon
Arricastre-Lise
Ashley-Cooper-Adam
Ashton-Chris
Astre-Richard
Aucagne-David
August-Benoît
Auradou-David
Averous-Jean-Luc
Azéma-Franck
Back-Neil
Baker-Kurt
Baker-Perry
Balan-Petru Vladimir
Balshaw-Ian
Bancroft-Billy
Bannerman-John
Barcella-Fabien
Barrett-Beauden
Barritt-Brad
Barrière-Raoul
Barthe-Jean
Basquet-Guy
Bastareaud-Mathieu
Bastiat-Jean-Pierre
Bayfield-Martin
Beale-Kurtley
Beaumont-Bill
Beauxis-Lionel
Benazzi-Abdelatif
Benetton-Philippe
Bennett-Phil
Berbizier-Pierre
Bergamasco-Mauro
Bergamasco-Mirco
Bergougnan-Yves
Bernat-Salles-Philippe
Berryman-Norm
Bertranne-Roland
Berty-David
Best-Rory
Betsen-Serge
Bidabé-Philippe
Bidart-Laurent
Bienes-René
Bioussa-Alex
Blackadder-Todd
Blanco-Serge
Bonal-Jean-Marie
Boniface-André
Boniface-Guy
Bonnaire-Julien
Bonneval-Eric
Borde-François
Borthwick-Steve
Bortolami-Marco
Bosch-Marcelo
Botha-BJ
Botha-Bakkies
Botha-Gary
Botha-Naas
Bouilhou-Jean
Bouquet-Jacques dit Jacky
Bracken-Kyran
Brazier-Kelly
Brits-Schalk
Brooke-Robin
Brooke-Zinzan
Broomhall-Sam
Brouzet-Olivier
Brown-Mike
Bru-Yannick
Bruneau-Maurice
Brunel-Jacques
Bruno-Sébastien
Brusque-Nicolas
Bunce-Franck
Burford-Rachael
Burger-Schalk
Burgess-Luke
Burke-Matthew
Burns-Gillian
Butterfield-Jeff
Byrne-Lee
Bérot-Philippe
Cabanier-Jean-Michel
Cabannes-Laurent
Cabrol-Henri
Calder-Finlay
Califano-Christian
Callard-Jonathan
Camberabero-Didier
Camberabero-Guy
Camberabero-Lilian
Campese-David
Candelon-Julien
Cantoni-Jack
Carbonneau-Philippe
Care-Danny
Carling-Will
Carrat-Sébastien
Carrère-Christian
Carter-Dan
Casadei-Didier
Caslick-Charlotte
Cassayet-Armagnac-Aimé
Castaignède-Thomas
Castel-Richard
Castrogiovanni-Martin
Catchpole-Ken
Catt-Mike
Caucaunibuca-Rupeni
Cazenave-Fernand
Celaya-Michel
Cester-Elie
Chabal-Sébastien
Chalmers-Creg
Champ-Eric
Charvet-Denis
Cheika-Michael
Cholley-Gérard
Chouly-Damien
Chuter-George
Cigagna-Albert
Claassen-Johan
Clark-Rochelle
Clarke-Benjamin
Clarke-Don
Clerc-Vincent
Cockerill-Richard
Cocksedge-Kendra
Codling-Monalisa
Codorniou-Didier
Cohen-Ben
Coker-Troy
Collazo-Patrice
Collins-Jerry
Communeau-Marcel
Condom-Jean
Contepomi-Felipe
Cooper-Quade
Corry-Martin
Costes-Arnaud
Cotton-Fran
Cove-Smith-Ronald
Cowan-Jimmy
Crabos-René
Crauste-Michel
Craven-Danie
Crenca-Jean-Jacques
Crowley-Kieran
Cruden-Aaron
Cullen-Christian
Cullen-Leo
Cécillon-Marc
D'Arcy-Gordon
Dagg-Israel
Dal Maso-Marc
Daley-McLean-Katy
Dallaglio- Lawrence
Dalton-Andy
Dalton-James
Darrouy-Christian
Dauga-Benoît
Dauger-Jean
Davies-Dave
Davies-Gerald
Davies-Jonathan
Davies-Mervyn
Davies-Philip Cathart
Davies-William Bill
Dawes-John
Dawson-Matt
De Glanville-Phil
De Rougemont-Marc
De Villiers-Dawie
De Villiers-Jean
De Villiers-Peter
De Villiers-Pieter
Deacon-Louis
Deans-Colin
Deans-Robbie
Delaigue-Yann
Dempsey-Girvan
Desclaux-Joseph
Deylaud-Christophe
Dintrans-Philippe
Dodge-Paul
Domec-Henri
Domenech-Amédée
Domingo-Thomas
Dominguez-Diego
Dominici-Christophe
Dooley-Wade
Dospital-Pierre
Dourthe-Claude
Dourthe-Richard
Doussain-Jean-Marc
Drotske-Naka
Drouin-Caroline
Du Manoir-Yves
Du Plessis-Bismarck
Du Plessis-Jannie
Du Plessis-Morné
Du Preez-Fourie
Du Preez-Frik
Du Randt-Os
Dubroca-Daniel
Ducalcon-Luc
Dufau-Gérard
Dupuy-Jean
Dupuy-Julien
Dusautoir-Thierry
Duval-Julie
Eales-John
Easter-Nick
Edwards-Gareth
Elissalde-Jean-Baptiste
Elissalde-Jean-Pierre
Ella-Mark
Engelbrecht-Jannie
Erbani-Dominique
Estebanez-Fabrice
Estève-Alain
Estève-Patrick
Etzebeth-Eben
Evans-Eric
Evans-Ieuan
Evans-Nick
Fa'amausili-Fiao'o
Fabre-Michel
Failliot-Pierre
Fall-Benjamin
Farr-Jones-Nick
Farrell-Andy
Farrell-Owen
Faulkner-Charlie
Faure-Lionel
Fenwick-Steve
Fernandez Lobbe-Juan Martin
Fitzpatrick-Sean
Fitzpatrick-Theresa
Foden-Ben
Fofana-Wesley
Folau-Israel
Foley-Anthony
Fort-Patrick
Fourie-Jaque
Fouroux-Jacques
Fox-Grant
Franks-Ben
Franks-Owen
Fritz-Florian
Gabernet-Serge
Gachassin-Jean
Gallagher-John
Gallaher-Dave
Gallion-Jérôme
Galthié-Fabien
Galwey-Mick
Garbajosa-Xavier
Garuet-Jean-Pierre
Gasnier-Mark
Gatland-Warren
Genia-Will
Gerber-Dannie
Gibson-Mike
Giteau-Matt
Glas-Stéphane
Going-Syd
Gollings-Ben
Gomarsall-Andy
Gonzalez-Jean-Michel
Goode-Alex
Goode-Andy
Goss-Sarah
Gough-Ian
Gould-Arthur
Graham-David
Grassineau-Camille
Gratton-Jacques
Gravell-Ray
Grayson-Paul
Greenwood-Will
Gregan-George
Guirado-Guilhem
Guscott-Jeremy
Gwilliam-John
Habana-Bryan
Haden-Andy
Haget-Francis
Halfpenny-Leigh
Hall-Nim
Hamilton-Scott
Hansen-Steve
Hare-Dusty
Harinordoquy-Imanol
Harize-Dominique
Harvey-Magali
Haskell-James
Hastings-Gavin
Hastings-Scott
Hayes-John
Hayman-Carl
Hayraud-Annick
Healey-Austin
Healy-Cian
Heaslip-Jamie
Heighway-Victoria
Henriquez de Zubiera-Constantin
Henry-Graham
Henson-Gavin
Herbert-Dan
Hernandez-Juan Martin
Herrero-Daniel
Heslop-Nigel
Heymans-Cédric
Hickie-Denis
Hill-Richard
Hiller-Bob
Hines-Nathan
Hobbs-Jock
Hodgkinson-Simon
Hodgson-Charlie
Hook-James
Horan-Marcus
Horan-Tim
Hore-Andrew
Howlett-Doug
Humphreys-David
Humphreys-Jonathan
Hunter-Sarah
Ibañez-Raphaël
Imbernon-Jean-François
Irazu-Daniele
Irvine-Andy
Itoje-Maro
Itunu-Linda
Jack-Chris
Jacquet-Loïc
James-Brock
James-Butch
James-Dafydd
James-Mike
Jane-Corey
Jauréguy-Adolphe
Jauzion-Yannick
Jeeps-Dickie
Jeffrey-John
Jenkins-Gethin
Jenkins-Neil
Jennings-Shane
John-Barry
Johnson-Martin
Joinel-Jean-Luc
Jones-Adam
Jones-Adam
Jones-Alun-Wyn
Jones-Duncan
Jones-Eddie
Jones-Ian
Jones-Ken
Jones-Michael
Jones-Ryan
Jones-Stephen
Joubert-André
Joubert-Marius
Juillet-Christophe
Junquas-Louis
Kafer-Rod
Kahui-Richard
Kaino-Jerome
Kay-Ben
Kayser-Benjamin
Keane-Moss
Kearney-Rob
Kearns-Phil
Kelleher-Byron
Kidney-Declan
Kiernan-Michael
Kiernan-Tom
King-Alex
King-Fiona
Kirk-David
Kirkpatrick-Ian
Kirwan-John
Kolbe-Cheslin
Kronfeld-Josh
Kyle-Jack
Labazuy-Antoine
Labit-Christian
Lacans-Pierre
Lacaze-Pierre
Lacroix-Pierre
Lacroix-Thierry
Ladagnous-Caroline
Lafakia-Raphaël
Lafond-Jean-Baptiste
Lagisquet-Patrice
Laidlaw-Roy
Lam-Pat
Lamaison-Christophe
Lamboley-Grégory
Lanta-Christian
Laporte-Bernard
Laporte-Guy
Larkham-Steven
Lasserre-Michel
Latham-Chris
Laïrle-Serge
Leamy-Denis
Lecouls-Benoît
Ledesma-Mario
Leflamand-Laurent
Lenihan-Donal
Leonard-Jason
Lescarboura-Jean-Patrick
Leslie-Andy
Leslie-David
Liebenberg-Brian
Lima-Brian
Little-Jason
Little-Nicky
Little-Walter
Lièvremont-Marc
Lièvremont-Thomas
Llewellyn-Gareth
Lochore-Brian
Loe-Richard
Loffreda-Marcelo
Lomu-Jonah
Lorieux-Alain
Lowe-Cyril
Luger-Dan
Lux-Jean-Pierre
Lynagh-Michael
Macqueen-Rod
Magne-Olivier
Maka-Finau
Malan-Avril
Mallett-Nick
Manuel-Huriana
Marconnet-Sylvain
Marquesuzaa-Armand
Marsh-Tony
Marshall-Justin
Martin-Allan
Martin-Rochelle
Martin-Rémy
Marty-David
Mas-Nicolas
Mas-Sonia
Masi-Andrea
Maso-Jo
Masoe-Chris
Mason-La Toya
Matfield-Victor
Matheu-Cambas-Jean
Mauger-Aaron
Maxwell-Norm
Mayans-Marjorie
Maybon-Elodie
McAlister-Kayla
McAlister-Luke
McBride-Willie John
McCaw-Richie
McFadden-Fergus
McGeechan-Ian
McKenzie-Ewan
McLauchlan-Ian
Meads-Colin
Mealamu-Keven
Meeuws-Kees
Mehrtens-Andrew
Melville-Eric
Mendez-Federico
Merceron-Gérald
Merle-Olivier
Mermoz-Maxime
Mesnel-Franck
Mesny-Patrick
Messam-Liam
Mexted-Murray
Mias-Lucien
Michalak-Frédéric
Mignoni-Pierre
Mignot-Gaëlle
Mikkelson-Tim
Miller-Tony
Millo-Chluski-Romain
Milloud-Olivier
Milne-Iain
Miorin-Hugues
Mitchell-Drew
Mola-Hugo
Momméjat-Bernard
Moncla-François
Montgomery-Percy
Moody-Lewis
Moore-Brian
Morariu-Florica
Morgan-Cliff
Morris-Dewi
Mortlock-Stirling
Moscato-Vincent
Mourie-Graham
Mtawarira-Tendai
Muliaina-Mils
Muller-Hennie
Mullin-Brendan
Murphy-Geordan
Médard-Maxime
N'Diaye-Safi
N'Tamack-Emile
Nacewa-Isa
Nalaga-Napolioni
Nallet-Lionel
Nathan-Wong-Nathan-Wong
Neary-Tony
Nel-Flip
Nonu-Ma'a
North-George
Novès-Guy
Nyanga-Yannick
O'Brien-Sean
O'Callaghan-Donncha
O'Connell-Paul
O'Driscoll-Brian
O'Gara-Ronan
O\'Neil-John
Ofahengaue-Willie
Ohata-Daisuke
Olibeau-Olivier
Oliver-Anton
Ondarts-Pascal
Ono-Hitoshi
Ouedraogo-Fulgence
Paco-Alain
Palisson-Alexis
Palmer-Farah
Palmié-Michel
Paparemborde-Robert
Papé-Pascal
Parisse-Sergio
Parra-Morgan
Paterson-Chris
Paulse-Breyton
Pebeyre-Elie
Pelous-Fabien
Penaud-Alain
Peyrelongue-Julien
Phillips-Mike
Picamoles-Louis
Pichot-Agustin
Pienaar-François
Pienaar-Ruan
Pierre-Julien
Pietersen-JP
Pillman-Charles
Plisson-Jules
Poidevin-Simon
Poitrenaud-Clément
Pollard-Handré
Pomathios-Michel
Porta-Hugo
Portela de Morais-Miguel
Portolan-Claude
Poulton-Palmer-Ronald
Poupart-Magvenn
Poux-Jean-Baptiste
Prat-Jean
Prat-Maurice
Price-Graham
Probyn-Jeff
Provost-Stéphanie
Quesada-Gonzalo
Quinlan-Alan
Ralph-Caleb
Randell-Taine
Rauluni-Moses
Read-Kieran
Reddan-Eoin
Rees-Matthew
Regan-Mark
Retallick-Brodie
Ribère-Eugène
Richards-Dean
Ripley-Andy
Rives-Jean-Pierre
Rivoalen-Yanna
Roberts-Jamie
Robertson-Scott
Robinson-Andy
Robinson-Jason
Robinson-Keith
Robinson-Melodie
Robshaw-Chris
Rodber-Tim
Rodriguez-Laurent
Roff-Joe
Rogers-Budge
Rokocoko-Joe
Romeu-Jean-Pierre
Roncero-Rodrigo
Roques-Alfred
Ross-Janis
Rossouw-Danie
Rougerie-Aurélien
Roumat-Olivier
Rowlands-Clive
Rowntree-Graham
Rupert-Jos
Rush-Annaleah
Rutherford-John
Sadourny-Jean-Luc
Saint-André-Philippe
Samo-Radike
Sanac-André
Sangalli-François
Santamans-Daniel
Sartini-Estelle
Savage-Aroha
Savea-Julian
Saïsset-Olivier
Scarratt-Emily
Scelzo-Martin
Schmidt-Joe
Scott-Bob
Seigne-Laurent
Sella-Philippe
Serevi-Waisale
Servat-William
Sexton-Jonathan
Sharpe-Nathan
Shaw-Simon
Shelford-Wayne
Shelford-Edwards-Exia
Sheridan-Andrew
Sitjar-Michel
Sivivatu-Sitiveni
Skinner-Mike
Skinstad-Bobby
Skrela-David
Skrela-Jean-Claude
Slattery-Fergus
Slimani-Rabah
Small-James
Smit-John
Smith-Aaron
Smith-Ben
Smith-Conrad
Smith-George
Smith-Ian
Smith-Ian
Smith-Juan
So'Oialo-Rodney
Sole-David
Soro-Robert
Sowerby-Shaun
Spanghero-Claude
Spanghero-Gilbert
Spanghero-Guy
Spanghero-Jean-Marie
Spanghero-Laurent
Spanghero-Nicolas
Spanghero-Walter
Spencer-Carlos
Squire-Jeff
Stanley-Joe
Steenkamp-Gurthro
Stensness-Lee
Stephens-Rees
Steyn-François
Steyn-Morné
Stoica-Cristian
Stransky-Joël
Strettle-David
Stringer -Peter
Szarzewski-Dimitri
Séguier-René
Tabacco-Patrick
Tait-Matthew
Tarricq-Pierre
Taylor-Simon
Taylor-Tamara
Teague-Mike
Teichmann-Gary
Telfer-Jim
Thiers-Pierre
Thion-Jérôme
Thomas-Gareth
Thorburn-Paul
Thorn-Brad
Thorne-Reuben
Tialata-Neemia
Tillous-Borde-Sébastien
Tindall-Mike
Tolofua-Christopher
Tordo-Jean-François
Tournaire-Franck
Traille-Damien
Travers-Laurent
Trew-Billy
Trillo-Jean
Trimble-Andrew
Trinh-Duc-François
Troncon-Alessandro
Trémoulière-Jessy
Trémoulière-Jessy
Tuilagi-Alesana
Tuisova-Josua
Tuqiri-Lote
Ubogu-Victor
Umaga-Tana
Underwood-Rory
Uttley-Roger
Vainikolo-Lesley
Van Niekerk-Joe
Van der Westhuizen-Joost
Vannier-Michel
Vaquerin-Armand
Venditti-David
Venter-Brendan
Vermeulen-Duane
Vermeulen-Elvis
Viars-Sébastien
Vickery-Phil
Villepreux-Pierre
Vito-Victor
Viviès-Bernard
Vunipola-Billy
Vunipola-Mako
Wakefield-Wavell
Wallace-David
Wallace-Paul
Warburton-Sam
Waterman-Danielle
Waterman-Danielle
Webb-Jonathan
Weepu-Piri
Wheeler-Peter
Whetton-Alan
Whetton-Gary
Whineray-Wilson
White-Jake
White-Jason
Whitelock-Sam
Wickliffe-Renee
Wigglesworth-Richard
Wilkinson-Jonny
Willemse-Ashwin
Williams-Ali
Williams-Chester
Williams-Gerwyn
Williams-JPR
Williams-Liam
Williams-Martyn
Williams-Morgan
Williams-Shane
Williams-Sonny Bill
Wilson-David
Wilson-Jeff
Wilson-Jeffrey
Wilson-Stu
Windsor-Bobbie
Winterbottom-Peter
Wodehouse-Norman
Wood-Keith
Woodcock-Tony
Woodman-Portia
Woodward-Clive
Worsley-Joe
Wyles-Chris
Wyllie-Alex
Yachvili-Dimitri
Zirakashvili-Davit
Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport ?voir ici
 - patrick pechambert - serge lairle - jacques delmas - aurelien rougerie - mirco bergamasco

 

';