mardi 22 janvier 2019
Water-Polo
 

©AFP/ATTILA KISBENEDEK

L'équipe de France masculine de water-polo ira finalement bien aux jeux Olympiques de Rio, malgré le recours qui avait été introduit par le Canada pour contester sa qualification, a indiqué mercredi à l'AFP une source interne à la Fédération internationale de natation (Fina).

Ce recours a été écarté et la Fina a confirmé la qualification des Français, a ajouté cette source.

Les Franç...

©AFP/ATTILA KISBENEDEK

Une décision sur la qualification de l'équipe de France masculine de water-polo pour les jeux Olympiques, contestée par le Canada, devrait être prise "au plus tard fin mai", a annoncé mercredi Cornel Marculescu, directeur exécutif de la Fédération internationale de natation (Fina).

Les Français qui s'étaient qualifiés début avril pour les Jeux de Rio, sont soupçonnés par les Canadiens d'av...

©AFP/FABRICE COFFRINI

L'international russe de water-polo Alexei Bugaychuk a été contrôlé positif au meldonium, inscrit sur la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage (AMA) depuis le 1er janvier 2016, a indiqué mercredi à l'AFP la Fédération russe du water-polo.

"L'échantillon donné par Bugaychuk lors des championnats d'Europe en janvier montrait des traces de meldonium", a déclaré la port...

©AFP/ATTILA KISBENEDEK

La France, qui n'a plus participé aux JO depuis 24 ans chez les messieurs et jamais chez les dames, n'a qu'une idée en tête avant d'aborder l'Euro-2016 de water-polo, dès dimanche à Belgrade: décrocher son billet pour le tournoi pré-olympique.

Les championnats d'Europe, qui prendront fin le samedi 23 janvier, sont d'un niveau extrêmement relevé, surtout chez les garçons, alors que toutes l...

©AFP/CHRISTOPHE SIMON

Les organisateurs des jeux Olympiques de Rio 2016 (5-21 août), critiqués par la Fédération internationale de natation sur les conditions d'organisation du water polo et des épreuves en eau libre, espèrent trouver un accord dans les deux prochaines semaines avec la Fina, ont-ils indiqué vendredi.

La Fina reproche à Rio-2016 de ne pas avoir encore prévu de lieu pour les rencontres de poule d...

©AFP/Attila Kisbenedek

L'international russe de water-polo Vladislav Timakov est décédé à 22 ans lors d'un entraînement de son club, le Sinthesis Kazan, lors d'un stage en Bulgarie, a rapporté lundi l'agence russe R-Sport.

"Dimanche, au dernier entraînement, il s'est soudain senti mal. Nous avons appelé les urgences, mais à leur arrivée les médecins n'ont pu que constater le décès de Timakov", a expliqué le dire...

Lire la suite >
Record de titres : 12 par la Hongrie chez les hommes et 5 par l'Italie chez les femmes. Le top 5 des nations les plus médaillées chez les hommes 1. Hongrie avec 24 médailles (12 or, 6 argent, 6 bronze) 2. Yougoslavie/Serbie Monténégro/Serbie avec 22 médailles (8 or, 9 argent, 5 bronze)* 3. Russie avec 11 médailles (5 or, 3 argent, 3 bronze)** 4. Italie avec 11 médailles (3 or, 2 argent, 6 bronze) 5. Allemagne avec 9 médailles (2 or, 4 argent, 3 bronze)***   * Serbie (5 or, 1 arge...
Champion olympique en 2016, du monde en 2015 (3eme en 2017) et d'Europe en 2014, 2016 et 2018. Vainqueur de la Ligue Mondiale en 2014, 2015, 2016 et 2017, et e la Coupe du monde en 2014 (3eme en 2018). ...
Il fut un joueur d'exception. Vice-champion olympique en 2004 (meilleur buteur du tournoi avec 18 buts) et 3eme en 2000 et 2008. Vainqueur de la Coupe du monde en 2006. Champion du monde en 2005 (2eme en 2001,3eme en 1998 et 2003, 4eme en 2007). Champion d'Europe en 2001, 2003 et 2006 (2eme en 1997 et 2008). Vainqueur de la coupe de la LEN en 1998 avec le Partizan Belgrade. Plus de 400 sélections et autant de buts marqués ! Entraineur de la sélection serbe championne d'Europe en 2014...
Défenseur. Champion olympique en 2016 (3eme en 2012), champion du monde en 2015 (3eme en 2017) et champion d'Europe en 2014, 2016 et 2018. Vainqueur de la Ligue Mondiale en 2013, 2014, 2015 et 2016, et de la Coupe du monde en 2014 (3eme en 2018). Champion du monde juniors en 2011. Il joue dans le championnat italien avec Pro Recco. ...
A seulement dix-neuf ans, il a remporté tous les titres majeurs. Champion olympique en 2016, champion du monde en 2015 (3eme en 2017), champion d'Europe en 2016 et 2018 et vainqueur de la Ligue Mondiale en 2015 et 2016. ...
Organisée par la FINA, la Coupe du monde a été créée en 1979. Elle a eu lieu tous les deux ans jusqu'en 2002 puis tous les quatre ans. La dernière édition s'est déroulée en 2010 en Roumanie. La Hongrie avec 4 titres (9 médailles au total) et la Serbie/Serbie-Monténégro/Yougoslavie avec 4 titres également (9 médailles au total) sont en tête des bilans. Viennent ensuite Russie avec 3 titres (5 médailles au total), Les Etats-Unis avec 2 titres (4 médailles au total), l'Italie avec 1 ...
Un très grand entraineur : champion olympique en 2012 et 2016, champion du monde en 2009, 2015 et 2017, vainqueur de la coupe du monde en 2010, 2014 et 2018 et de la Ligue mondiale en 2014, 2015 et 2016 à la tête de la sélection fénimnine des Etats-Unis. ...
Championne olympique en 2016, championne du monde en 2015 et 2017, victorieuse de la coupe du monde en 2014 et 2018 et de la Ligue mondiale en 2014, 2015 et 2016. ...
Championne olympique en 2012 et 2016 (meilleure buteuse et joueuse en 2016), championne du monde en 2015 et 2017, victorieuse des Jeux Panaméricains en 2011 et 2015, de la Coupe du monde en 2010, 2014 et 2018, de la Ligue Mondiale en 2010, 2011, 2012, 2014 (MVP de la finale), 2015 et 2016. Elle a été élue meilleure joueuse du monde par la FINA en 2012 et 2014. Son véritable prénom et Margaret.   ...
Organisée par la FINA, la Coupe du monde a été créée en 1979. Elle a eu lieu tous les deux ans jusqu'en 2002 puis tous les quatre ans. La dernière édition s'est déroulée en 2010 en Roumanie. La Hongrie avec 4 titres (9 médailles au total) et la Serbie/Serbie-Monténégro/Yougoslavie avec 4 titres également (9 médailles au total) sont en tête des bilans. Viennent ensuite Russie avec 3 titres (5 médailles au total), Les Etats-Unis avec 2 titres (4 médailles au total), l'Italie avec 1 ...