Happy Birthday :
jeudi 24 octobre 2019
Tennis
 

GRAND CHELEM - Roland-Garros - Dossier Tennis
< Retour

Présentation :

INTERNATIONAUX DE FRANCE (ROLAND-GARROS)
L'Open de France est le deuxième des quatre tournois du Grand Chelem qui se dispute pendant la dernière semaine de mai et la première semaine de juin. Créé en 1925, le tournoi est le seul Majeur qui se joue sur terre battue et aussi le seul des quatre Majeurs qui n'a pas de tie-break dans le 5eme set. C'est pour cette raison que cette compétition impose une condition physique irréprochable.

La 123eme édition a eu lieu en 2019.

1891 : Année du premier championnat de France sur terre battue qui devient “les Internationaux de France” en 1925, disputés à Roland-Garros à partir de 1928.

Le tournoi porte le nom de Roland-Garros (1888-1918), un célèbre aviateur du début du siècle et pionnier de l'aviation française. Il a été le premier homme à traverser la Méditerranée en avion le 23 septembre 1913, en 7 heures et 53 minutes. Parti de Fréjus, aux commandes d'un Morane-Saulnier, il a atterri dans la ville tunisienne de Bizerte. Il fut tué en octobre 1918 lors d'un combat aérien dans les Ardennes près de la ville de Vouziers où il a été enterré. Membre du Stade Français à qui le terrain appartenait, le stade porte son nom depuis son inauguration en 1928 pour accueillir la finale de la Coupe Davis opposant les quatre Mousquetaires français à l'équipe des Etats-Unis.

Format de jeu :
- Le simple messieurs se joue au meilleur des cinq sets avec deux jeux d'écart dans le 5eme set (sans tie-break).
- La simple dames et les simples juniors se jouent au meilleur des trois sets, avec deux jeux d'écarts dans le 3eme set (sans tie-break).
- Les double dames et messieurs se jouent au meilleur des trois sets, avec jeu décisif à 6-6.
- Le double mixte et les doubles juniors se jouent au meilleur des deux manches avec 'no ad' et un super tie-break (en 10 points, avec 2 points d'écart) à la place du 3eme set.

Les Trophées
- la Coupe des Mousquetaires pour le vainqueur du simple hommes
- la Coupe Suzanne Lenglen pour la gagnante du simple dames
- la Coupe Jacques Brugnon pour l'équipe victorieuse du double messieurs
- la Coupe Simonne Mathieu pour l'équipe victorieuse du double dames
- la Coupe Marcel Bernard pour l'équipe victorieuse du double mixte
* après avoir brandi ces Coupes, les champions reçoivent une réplique en argent massif

La Fédération Française de Tennis a instauré la parité de rétribution entre joueurs et joueuses en 2007, une grande première dans le tennis !

Les Internationaux de France 2019 offriront une dotation globale de 42 661 000 €, en augmentation de 4 millions par rapport à l’édition 2015.

Les vainqueurs messieurs et dames de l’édition 2019 recevront chacun 2 300 000 €, soit 100 000  € de plus que l’an passé.

Depuis 2016, l’augmentation la plus significative est celle des primes des joueuses et joueurs qui perdront aux 2e et 3e  tours, ainsi qu’en huitièmes  de finale : leur dotation progresse de 16 à 19% par rapport à l’an passé.

SIMPLE

Vainqueur : 2,3M€ (+4,55%)
Finaliste : 1,18M€ (+5,36%)
1/2 finale : 590 000€ (+5,36%)
1/4 finale : 415 000€ (+9,21%)
1/e finale : 243 000€ (+9,46%)
3ème tour : 143 000€ (+10%)
2ème tour : 87 000€ (+10,13%)
1er tour : 46 000€ (+15%)

DOUBLE

Vainqueurs : 580 000€ (+3,57%)
Finalistes : 290 000€ (+3,57%)
1/2 finale : 146 000€ (+5,04%)
1/4 finale : 79 500€ (+4,61%)
1/8e finale : 42 500€ (+3,66%)
2e tour : 23 000€ (+4,55%)
1er tour : 11 500€ (+4,55%)

DOUBLE MIXTE

Vainqueurs : 122 000€ (+1,67%)
Finalistes : 61 000€ (+1,67%)
1/2 finale : 31 000€ (+3,33%)
1/4 finale : 17 500€ (+2,94%)
2e tour : 10 000€ (+5,26%)
1er tour : 5 000€ (+5,26%)
* sommes par paire

Bon à savoir : Le 9 juin 1968, en remportant les Internationaux de France, le joueur australien Ken Rosewall est devenu le premier vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem à être récompensé en recevant un chèque de 15 000 francs, le tennis étant devenu 'open' (ouvert aux joueurs professionnels) le 30 mars 1968.

Record d'affluence : 463 328 spectateurs en 2015 ont assistés à 835 matches toutes épreuves confondues arbitrés par 270 juges de ligne et 35 arbitres de chaise. Il y a au total quinze courts  de compétition (35 779 places au total). Le stade principal, le Court Philippe Chartrier peut contenir 14 845 personnes; le Court Suzanne Lenglen 9 953 personnes; le Court n°1 : 3 792 personnes; le court n°2 : 1 444 personnes ; le court n°7 : 1 498 personnes et le court n°17 : 666 personnes.

 

66 000 balles sont ramassées par 250 ramasseurs âgés de 12 à 16 ans.
 

Les organisateurs du tournoi de Roland-Garros utilisent des faucons pour faire fuir les pigeons du terrain.


Les courts
Avant 2019 :

Sur 8,5 hectares, il y avait au total dix-huit courts. Le stade principal, le Court Philippe Chartrier peut contenir 14 845 personnes; le Court Suzanne Lenglen 9 953 personnes; le Court n°1 : 3 792 personnes; le court n°2 : 1 444 personnes ; le court n°7 : 1 498 personnes et le court n°17 : 666 personnes.

Depuis 2019 :

Désormais sur 12 hectares avec des allées élargies :

- Le court Philippe Chatrier   (le Central) 'relooké' pouvant accueillir 15 000 spectateurs et le tout nouveau court Simonne Mathieu (ancienne championne de tennis et résistance) et ses 5 000 places installé dans les serres d'Auteuil seront les attractions de cette édition. Le court Simonne Mathieu (le 14) offre un magnifique écrin de verre transparent (5000 m2 de double vitrage) et d’acier (320 tonnes) semi-enterré au cœur d’un espace de verdure à portée de balle du bâtiment historique de l’Orangerie avec des plantes tropicales issues de quatre continents. Le court central a été détruit à 80%. De nouvelles tribunes ont été construites. Pour les joueurs, on a installé des vestiaires plus spacieux et plus fonctionnels avec un accès direct au court Suzanne Lenlen via un souterrain.

- A l'ouest du stade, une nouvelle zone, le "fond des Princes", a été aménagée avec quatre nouveaux courts de compétition (n°10, 11,12 et 13) plus deux courts d'entraînement (n° 15 et 16).

L'aménagement d'un toit rétractable dans le Central en quinze minutes pour les jours de pluie sera probablement opérationnel pour l'édition 2020. L'Open d'Australie en possède 3, Wimbledon et l'US Open 1.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
GRAND CHELEM - Roland-Garros

 

Les records à battre

Le plus de titres en simple messieurs :
- 12 par Rafael Nadal (record en Grand Chelem) dont 5 de suite (de 2010 à 2014)
- 6 par Björn Borg dont 4 de suite (de 1978 à 1981)
- 4 par Henri Cochet
- 3 par René Lacoste, Ivan Lendl , Mats Wilander , Gustavo Kuerten (en étant 66eme joueur mondial en 1997 !)

Le plus de titres en simple dames :
- 7 par Chris Evert
- 6 par Suzanne Lenglen (4 avant 1925) et Steffi Graf
- 5 par Françoise Masson et Margaret Smith Court
- 4 par Helen Wills-Moody et Justine Hénin (3 de suite)
- 3 par Serena Williams , Arantxa Sanchez-Vicario, Monica Seles (3 de suite) et Hilde Sperling .

 
Le plus de titres toutes épreuves confondues :
- 13 par Margaret Court-Smith (5 simples, 4 doubles et 4 mixtes),
- 12 par Rafael Nadal (simples)
- 9 par Henri Cochet (4 simples, 3 doubles et 2 mixtes).
Le plus de titres en double messieurs :
- 6 par Roy Emerson ,
- 5 par Jean Borotra et Jacques Brugnon .

Le plus de titres en double dames :
- 7 par Martina Navratilova ,
- 6 par Simone Mathieu , Natalia Zvereva et Gigi Fernandez ,
- 5 par Doris Hart et Françoise Dürr.

Gigi Fernandez et Natalia Zvereva detiennent le record de 4 victoires consécutives (1992 à 1995) en double conjointement avec Shirley Fry et Doris Hart (1950 à 1953). Françoise Dürr remporta 5 titres de suite (1967 à 1971) avec des partenaires différentes.

Le plus de titres en double mixte :
- 3 par Margaret Smith Court et Ken Fletcher (1963, 1964 et 1965),
- 3 par Françoise Dürr et Jean-Claude Barclay (1968, 1971 et 1973).

Les trois titres (simple, double et mixte) la même année chez les dames :
Suzanne Lenglen en 1925 et 1926, Simone Mathieu en 1938, Doris Hart en 1952, Maureen Connolly en 1954 et Margaret Court en 1964.
*Aucun titre chez les messieurs.

Les deux titres (simple/double) la même année chez les messieurs :
René Lacoste FRA en 1925 et 1929, Henri Cochet FRA en 1930 et 1932, Henner Henkel ALL en 1937, Don McNeill USA en 1939, Marcel Bernard FRA en 1946, Frank Parker USA en 1949, Ken Rosewall AUS en 1953, Tony Trabert USA en 1954 et 1955, Nicola Pietrangeli ITA en 1959, Roy Emerson AUS en 1963, Fred Stolle AUS en 1965, Ken Rosewall AUS en 1968 et Evgueni Kafelnikov RUS en 1996.

Les deux titres (simple/double) la même année chez les dames :
Helen Wills-Moody USA en 1930 et 1932, Simone Mathieu FRA en 1939, Margaret Osborne DuPont USA en 1946 et 1949, Doris Hart USA en 1950, Shirley Fry USA en 1951, Althea Gibson USA en 1956, Shirley Bloomer GBR en 1957, Darlene Hard USA en 1960, Lesley Turner AUS en 1965, Françoise Dürr FRA en 1967, Billi Jean King-Moffitt USA en 1972, Margaret Court-Smith AUS en 1973, Chris Evert USA en 1974 et 1975, Virginia Ruzici ROU en 1978, Martina Navratilova USA en 1982 et 1984 et Mary Pierce FRA en 2000.

Nombre de titres en simple par pays :
- chez les messieurs : 20 pour l'Espagne,11 pour l'Australie et les Etats-Unis, 10 pour la France et la Suède, 7 pour la Tchécoslovaquie, 3 pour le Brésil et l'Italie, 2 pour l'Argentine et la Suisse, 1 pour l'Autriche, l'Equator, la Grande-Bretagne, la Hongrie, la Roumanie, la Russie et la Serbie.
- chez les dames : 29 pour les Etats-Unis, 16 pour l'Allemagne, 10 pour l'Australie, 7 pour la France, 4 pour la Belgique, l'Espagne, la Russie et la Yougoslavie,  2 pour la Grande-Bretagne et la Roumanie, 1 pour la Chine, la Hongrie, l'Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Serbie et la Tchécoslovaquie.

Les gagnantes françaises : Suzanne Lenglen en 1925 et 1926, Simone Mathieu en 1938 et 1939, Nelly Adamson-Landry en 1948, Françoise Dürr en 1967 et Mary Pierce en 2000.

Les vainqueurs français : René Lacoste en 1925, 1927 et 1929, Henri Cochet en 1926, 1928, 1930 et 1932, Marcel Bernard en 1946 et Yannick Noah en 1982.
Bilan des Français depuis l'ère Open :
- En dehors des vainqueurs, deux Français ont atteint la finale : Patrick Proisy en 1972, Henri Leconte en 1988.
- Douze Français ont atteint les quarts de finale :
Georges Goven (en 1969), François Jauffret (en 1969 et 1974), Yannick Noah (en 1981, 1982, 1983, 1984 et 1987), Christophe Roger-Vasselin (1983), Henri Leconte (1985, 1986, 1988, 1990 et 1992), Thierry Champion (en 1990), Cédric Pioline (en 1996 et 1998), Sébastien Grosjean (en 2001 et 2002), Julien Benneteau (en 2006), Gaël Monfils (en 2008, 2009 et 2011), Jo-Wilfried Tsonga (en 2012, 2013 et 2015) et Richard Gasquet (en 2016).
En 2017, deux Françaises ont atteint le dernier carré : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic . Caroline Garcia atteint le dernier carré pour la deuxième fois en 2018.

- Dix Français ont atteint les demi-finales :
Georges Goven en 1970 (battu par Kodes TCH), François Jauffret en 1974 (battu par Orantes ESP), Patrick Proisy en 1972 (battu par Orantes ESP), Yannick Noah en 1983 (bat Roger-Vasselin FRA), Christophe Roger-Vasselin en 1983 (battu par Noah FRA), Henri Leconte en 1986 (battu par Pernfors SWE), en 1988 (bat Svensson SWE), en 1992 (battu par Korda CZE), Cédric Pioline en 1998 (battu par Corretja ESP), Sébastien Grosjean en 2001 (battu par Corretja ESP), Gaël Monfils en 2008 (battu par Federer SUI) , Jo-Wilfried Tsonga en 2013 (battu par Ferrer ESP) et en 2015 (battu par Wawrinka SUI).
Statistiques
Vainqueurs après avoir sauvé une balle de match
- Hommes

Lacoste en 1927 : deux en finale à 8-9 dans le 5e set contre Tilden
Von Cramm en 1934 : une en finale à 4-5 dans le 4e set contre Crawford
Laver en 1962 : une en quarts de finale à 4-5 dans le 4e set contre Mulligan
Panatta en 1976 : une au 1er tout à 9-10 dans le 5e set contre Hutka
Kuerten en 2001 : une en 8e de finale à 3-5 dans le 3e set contre Russell
Gaudio en 2004 : deux en finale à 5-6 dans le 5e set contre Coria
- Femmes
Osborne-du Pont en 1946 : deux en finale à 5-6 dans le 2e set contre Betz
Smith-Court en 1962 : une en finale à 3-5 dans le 3e set contre Tuner
Myskina en 2004 : une en huitièmes de finale à 5-6 dans le 3e set contre Kuznetsova
Hénin en 2005 : deux en huitièmes de finale à 3-5 dans le 3e set contre Kuznetsova

La gagnante la plus jeune : Monica Seles en 1990 à 16 ans et 6 mois, Arantxa Sanchez-Vicario en 1989 à 17 ans et 5 mois, Steffi Graf en 1987 à 17 ans et 11 mois.

La gagnante la plus âgée : Zsuzsi Kormoczy en 1958 à 33 ans et un mois, Serena Williams en 2013 à 31 ans et 8 mois, Nelly Adamson -Landry en 1948 à 31 ans et 6 mois, Chris Evert en 1986 à 31 ans et 5 mois.

Le plus jeune vainqueur messieurs : Michael Chang en 1989 à 17 ans et 3 mois, Mats Wilander en 1982 à 17 ans et 9 mois, Björn Borg en 1974 à 18 ans.

Le vainqueur le plus âgé : Andres Gimeno en 1972 à 34 ans et 10 mois, Ken Rosewall en 1968 à 33 ans et 7 mois, Frank Parker en 1949 à 33 ans et 4 mois.

Les finales "nationales" : Ils sont six pays : les USA en 1930, 1946, 1947, 1950, 1951, 1952, 1953, 1982, 1984, 1985, 1986 et 2002 ; l’Australie en 1962, 1965 et 1971 ; la France en 1938 ; la Belgique en 2003 ; la Russie en 2004 ; l'Espagne en 2013.

Les vainqueurs en simple en junior puis en senior:
- Ken Rosewall (junior en 1952; senior en 1953 et 1968)
- Roy Emerson (junior en 1954; senior en 1963 et 1967)
- Andres Gimeno (junior en 1955; senior en 1972)
- Ivan Lendl (junior en 1978; senior en 1984, 1986 et 1987)
- Mats Wilander (junior en 1981; senior en 1982, 1985 et 1988)
- Stan Wawrinka (junior en 2003 ; senior en 2015)
- Françoise Dürr (junior en 1960; senior en 1967)
- Mima Jausovec (junior en 1973; senior en 1977)
- Hana Mandlikova (junior en 1978; senior en 1981)
- Jennifer Capriati (junior en 1989 ; senior en 2001)
Les gauchers vainqueurs :
(22 titres pour 9 gauchers)
- Le premier : Bernard en 1946; le dernier : Nadal en 2019.
- La première : Scrives en 1933 ; la dernière : Seles en 1992.
Trois joueurs (hommes/femmes confondus) ont ouvert leur palmarès à Paris :  Mats Wilander en 1982, Gustavo Kuerten en 1997 et Jelena Ostapenko en 2017.
 
La plus longue finale masculine :
En jeux :
Avant le tie-break : Lacoste bat Tilden en 1927, 61 jeux (6/4, 4/6, 5/7, 6/3, 11/9).
Après le tie-break : Lendl bat McEnroe en 1984, 51 jeux (3/6, 2/6, 6/4, 7/5, 7/5).
En temps :
Wilander bat Vilas en 1982, 4h42 (1/6, 7/6, 6/0, 6/4).
Lendl bat Wilander en 1987, 4h17 (7/5, 6/2, 3/6, 7/6)
La plus longue finale féminine :
En jeux :
Avant le tie-break : Mortimer bat Knode en 1955, 38 jeux (2/6, 7/5, 10/8).
Après le tie-break : Graf bat Sanchez-Vicario en 1996, 40 jeux (6/3, 6/7, 10/8).
En temps :
Graf bat Sanchez-Vicario en 1996, 3h04 (6/3, 6/7, 10/8).
Sanchez-Vicario bat Graf en 1989, 2h58 (7/6, 3/6, 7/5).
Le match masculin le plus long :
En jeux :
- avant le tie-break : Sturgess bat McGregor en 1955 (1/2 finale), 76 jeux (10/8, 7/9, 8/6, 5/7, 9/7).
- après le tie-break : Mathieu bat Isner en 2012 (2e tour), 72 jeux (6/7, 6/4, 6/4, 3/6, 18/16) ; Agenor bat Prinosil en 1994 (2e tour), 71 jeux (6/7, 6/7, 6/3, 6/4, 14/12) ; Santoro bat Clément en 2004 (1er tour), 71 jeux (6/7, 6/7, 6/3, 6/4, 14/12) ; Kohlschreiber bat Dlouhy en 2007 (1er tour), 71 jeux (6/2, 3/6, 7/5, 4/6, 17-15)
 
En temps :
Santoro bat Clément en 2004 (1er tour), 6h33 (6/7, 6/7, 6/3, 6/4, 14/12) ; Mathieu bat Isner (2e tour), 5h41 (6/7, 6/4, 6/4, 3/6, 18/16)

Le match féminin le plus long :
En jeux :
Avant le tie-break : Reid-Melville bat Teeguarden en 1972 (3e tour), 56 jeux (9/7, 4/6, 16/14).
Après le tie-break : Jordan bat Minter en 1984 (1er tour), 46 jeux (7/5, 4/6, 13/11) ; Wild bat Gildemeister en 1991 (2e tour), 46 jeux (7/6, 6/7, 11/9)
En temps :
Buisson bat Van Lottum en 1995 (1er tour), 4h07 (6/7, 7/5, 6/2) ; M.J. Fernandez bat Sabatini en 1993 (quart de finale), 3h36 (1/6, 7/6, 10/8)

La finale femmes la plus courte : 12 jeux entre Graf et Zvereva URSS en 1988 (6-0, 6-0)

Les vainqueurs sans perdre un set :
- chez les messieurs : Nastase en 1973, Borg en 1978 et 1980, Nadal en 2008, 2010, 2017 et 2018.
- chez les dames : Wills-Moody en 1928, 1929, 1930 et 1932, Osborne DuPont en 1949, Hart en 1952, Connolly en 1954, Goolagong en 1971, King en 1972, Evert en 1974, Graf en 1988, Sanchez-Vicario en 1994, Hénin en 2006 et 2007.

Les vainqueurs non tête de série :
- chez les messieurs : Bernard en 1946, Wilander en 1982, Kuerten en 1997, Gaudio en 2004.
- chez les dames : Scriven en 1933.

Nombre de matches joués en simple:
- chez les messieurs : 95 par Nadal (93 victoires, 2 défaites)
- chez les dames : 94 par Graf (84 victoires, 10 défaites).

Nombre de matches gagnés en simple :
- chez les messieurs : 93 par Nadal, 70 Federer, 68 Djokovic, 58 Vilas, 53 Lendl, 51 Agassi, 50 Pietrangeli, 49 Borg, 47 Wilander, 46 Drobny....
- chez les dames : 84 (dont 29 consécutivement) par Graf, 72 Evert et Sanchez-Vicario, 62 Martinez, 54 Seles, 51 Navratilova...

Nombre de matches gagnés consécutivement :
- chez les messieurs : 41 par Nadal entre 2010 et 2016.
- chez les dames : 29 par Chris Evert entre 1974 et 1981.

Le plus petit nombre de jeux lors d’une finale :
- 21 entre Vilas et Gottfried en 1977 chez les messieurs (6/0, 6/3, 6/0)
- 12 entre Graf et Zvereva en 1988 chez les dames (6/0, 6/0).

Le plus de finales jouées :
- 12 par Nadal chez les messieurs
- 9 par Evert-Lloyd chez les dames

Le plus de finales perdues :
- chez les messieurs : 3 par Drobny TCH en 1946, 1948 et 1950, et Vilas en 1975, 1978 et 1982.
*seuls 31 joueurs ont disputé plus qu’une fois la finale ; trois joueurs ne l’ont jamais gagné : Tilden, Sturgess et Ayala.
- chez les dames : 6 par Simone Mathieu FRA en 1929, 1932, 1933, 1935, 1936, 1937, 4 par Navratilova en 1975, 1985, 1986 et 1987

Chute de la tête de série n°1 et 2 au premier tour (fait unique dans un tournoi du Grand Chelem) : Edberg (n°1) contre Bruguera et Becker (n°2) contre Ivanisevic en 1990; Sampras (n°2) contre Philippoussis en 2000; Sampras (n°2) contre Schaller en 1995; Korda (n°2) contre Zabaleta en 1998; Orantes (n°2) contre Zuagarelli en 1975; Nastase (n°2) contre Panatta en 1972.

La plus jeune gagnante du tournoi junior : Martina Hingis en 1993 à 12 ans et 8 mois ;


Les records de participations :
- chez les messieurs : 20 par François Jauffret entre 1961 et 1980 et Fabrice Santoro entre 1989 et 2009.
- chez les dames : 19 par Andrée Varin entre 1934 et 1965.

Les français ayant perdu la finale :
- chez les messieurs : Borotra en 1925 et 1929, Lacoste en 1926 et 1928, Boussus en 1931, Cochet en 1933, Darmon en 1963, Proisy en 1972, Leconte en 1988.
- chez les dames : Mathieu en 1929, 1932, 1933, 1935, 1936, 1937, Adamson-Landry en 1938 et 1949, Bucaille en 1954, Pierce en 1994.

Les juniors français vainqueurs français en simple :
Jean-Claude Molinari en 1949, Roland Dubuison en 1950, Jean -Noël Grinda et Christine Brunon en 1953, Béatrice de Chambure en 1954, Eliane Launay en 1956, Françoise Dürr en 1960, Monique Salfati en 1963, Nicole Seghers en 1964, Odile de Roubin en 1966, Patrick Proisy en 1967, Christophe Casa en 1974, Christophe Roger-Vasselin en 1975, Henri Leconte en 1980, Tarik Benhabiles en 1982, Pascale Paradis en 1983, Julie Halard en 1988, Fabrice Santoro en 1989, Amélie Cocheteux en 1995, Amélie Mauresmo en 1996, Paul-Henri Mathieu et Virginie Razzano en 2000, Richard Gasquet en 2002, Gaël Monfils en 2004, Alizé Cornet en 2007, Kristina Mladenovic en 2009.
 

Les matches épiques de Roland-Garros
- 1984 (finale) : Lendl bat McEnroe 3-6, 2-6, 6-4, 7-5, 7-5
- 1993 (finale) : Bruguera bat Courier 6-4, 2-6, 6-2, 3-6, 6-3

En 2005, la Russe Anastasia Myskina est devenue la première tenante du titre de Roland-Garros (hommes/femmes confondus) à s’incliner dès le premier tour de l’édition suivante.
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Créé en 2009, le tournoi WTA Elite Trophy, appelé jusqu'en 2014 Tournoi des championnes, est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA sur invitation. Depuis 2015, il réunit chaque fin de saison les douze joueuses les mieux classées sur le circuit WTA non qualifiées pour les Masters. C'est une sorte de Masters bis. La formule (poules, tableaux direct) ainsi que le nombre de joueuses (8, 12 ou 16) ont varié suivant les années. Les trois premières éditions (de 2009 à ...
Record de victoires  : 2 par Ana Ivanovic SRB (2010 et 2011). Record de finales : 2 par Ana Ivanovic SRB (2010 et 2011). Victoires par pays : 2 pour l'Allemagne et la Serbie, 1 pour l'Australie, les Etats-Unis, la France, la République Tchèque, la Roumanie et la Russie. La victoires française : Aravane Rezaï en 2009. Les françaises en finale  : Aravane Rezaï et Marion Bartoli en 2009.     Tout savoir sur la WTA et les records   Copyright Sportquick/Promedi...
Créé en 2009, le tournoi WTA Elite Trophy, appelé jusqu'en 2014 Tournoi des championnes, est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA sur invitation. Depuis 2015, il réunit chaque fin de saison les douze joueuses les mieux classées sur le circuit WTA non qualifiées pour les Masters. C'est une sorte de Masters bis. La formule (poules, tableaux direct) ainsi que le nombre de joueuses (8, 12 ou 16) ont varié suivant les années. Les trois premières éditions (de 2009 à ...
Le Shanghai Rolex Masters, élu meilleur tournoi ATP Masters 1000 de l'année pendant cinq années de suite (2009 à 2013) par les joueurs, se déroule au mois d'octobre au stade Qizhong Forest Sports City Arena de Shanghai en Chine (capacité d'accueil : 15 000 spectateurs). Il clôt la tournée asiatique. Créé en 1996, il a accueilli de 2005 à 2008 la finale des Masters Series disputée entre les huit meilleurs joueurs et les huit meilleurs couples de l'année. Depuis 2009, il fait p...
La saison 2019 du WTA Tour débute le 31 décembre 2018 et se temine le 3 novembre 2019. - 62 tournois dont 4 Majeurs, 4 Premier Mandatory, 5 tournois Premier 5, 12 tournois Premier, 32 WTA International, 7 WTA 125.       Catégorie Surface Vainqueur Finaliste Score 31/12/2018  Brisbane International presented by Suncorp, Brisbane Premier Dur (ext.) Karolina Pliskova CZE Lesia Tsurenko UKR 4-6, 7-5, 6-2 31/12/2018  Shenzhen Open, Shenzhen Intern'l Dur ...
Demi-finaliste de l'US Open en 1993, 14eme joueur mondial il a remporté trois titres sur le ATP (Milan en 1991, Auckland en 1993 et Moscou en 1994 ; 8 fois finaliste). Finaliste de la Coupe Davis en 1994. Il a entrainé Marat Safin au début des années 2000, notamment lors de sa victoire à l'US Open en 2000. ...
Record de victoires en simple : 5 par Kim Clijsters BEL (1999, 2001, 2002, 2003 et 2005). Record de finales en simple : 5 par Kim Clijsters BEL (1999, 2001, 2002, 2003 et 2005). Victoires par pays en simple : 5 pour la Belgique, 4 pour l'Allemagne, 2 pour les Etats-Unis, 1 pour l'Afrique du Sud, l'Australie, la Biélorussie, le Danemark, la France, l'Italie, le Japon, la Lettonie, la Roumanie, la Russie, la Serbie, la Suisse et l'Ukraine. La victoire française en simple : Mary Pierce...
Le nouveau phénomène du tennis mondial féminin. Victorieuse du tournoi de Linz en octobre 2019, à 15 ans et 7 mois, alors qu'elle avait commencé l'année à la 685eme place. Elle s'est fait connaître à Wimbledon en 2019 où elle a atteint les 1/8 de finale à 15 ans et 4 mois. Elle compte également 2 victoires en double. ...
Le tournoi de Luxembourg, créé en 1996, est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA. Appelé à ses débuts SEAT Open puis Fortis Championships, du nom de ses anciens sponsors, il s'appelle maintenant BGL BNP Paribas Open. Il se déroule chaque année au mois d'octobre au Kockelscheuer Sport Centre, en salle et sur dur. Avec la Kremlin Cup de Moscou, c'est le dernier tournoi de la saison avant la finale du WTA Tour. Parmi ses lauréates : Victoria Azarenka, Jennifer ...
Elle a remporté 7 titres sur le circuit WTA dont Moscou en 2017 et Auckand en 2018 et 2019 (10 fois finaliste). Elle compte également 5 victoires en double avec 5 partenaires différentes (11 fois finaliste, notamment à Indian Wells en 2016). Demi-finaliste à Wimbledon en 2018. Finaliste en double mixte à Roland Garros en 2014 avec Nenad Zimonjic. Finaliste de la Fed Cup en 2014. ...
ATP 's-Hertogenbosch (Bois-le-Duc)
ATP Acapulco
ATP Adelaïde
ATP Amersfoort
ATP Antalya
ATP Anvers (European Open)
ATP Atlanta
ATP Auckland
ATP Bâle
ATP Bangkok
ATP Barcelone
ATP Bastad
ATP Belgrade
ATP Bogota
ATP Brisbane
ATP Bucarest (Open de Roumanie)
ATP Budapest
ATP Buenos Aires
ATP Cabo San Lucas
ATP Champions tour
ATP Chengdu
ATP Cordoba
ATP Delray Beach
ATP Doha
ATP Dubaï
ATP Düsseldorf
ATP Eastbourne
ATP Genève
ATP Gstaad
ATP Halle
ATP Hambourg
ATP Houston
ATP Indianapolis
ATP Istanbul
ATP Johannesburg
ATP Kitzbühel
ATP Kuala Lumpur
ATP Las Vegas
ATP Long Island
ATP Los Angeles
ATP Lyon
ATP Marrakech (Casablanca avant 2016)
ATP Marseille Open 13
ATP Masters Series Stuttgart
ATP Metz (Open de Moselle)
ATP Montpellier (Open Sud de France)
ATP Moscou (Kremlin Cup)
ATP Munich
ATP New Haven
ATP New York (Memphis avant 2019)
ATP Newport
ATP Nice
ATP Nottingham
ATP Open de Chine (Pékin)
ATP Open du Brésil (Sao Paulo)
ATP Open du Portugal (Estoril)
ATP Portschach
ATP Pune (Chennai avant 2018)
ATP Queen's Londres
ATP Quito
ATP Rio de Janeiro
ATP Rotterdam
ATP San Jose
ATP Shenzhen
ATP Sofia
ATP St-Petersbourg
ATP Stockholm
ATP Stuttgart
ATP Sydney
ATP Tokyo
ATP Umag
ATP Valence
ATP Varsovie Sopot
ATP Vienne
ATP Viña del Mar
ATP Washington (Citi Open)
ATP Winston-Salem
ATP World Tour Finals (Masters)
ATP World Tour Masters 1000 Indian Wells
ATP World Tour Masters 1000 Cincinnati
ATP World Tour Masters 1000 Madrid
ATP World Tour Masters 1000 Miami
ATP World Tour Masters 1000 Monte-Carlo
ATP World Tour Masters 1000 Montréal
ATP World Tour Masters 1000 Paris-Bercy
ATP World Tour Masters 1000 Rome
ATP World Tour Masters 1000 Shanghai
ATP World Tour Masters 1000 Toronto
ATP Zagreb
ATP Zhuhai
Coupe Davis
Fed Cup
GRAND CHELEM - Open d'Australie
GRAND CHELEM - Roland-Garros
GRAND CHELEM - US Open
GRAND CHELEM - Wimbledon
Hopman Cup
ITF Champions du monde
ITF Champions du monde fauteuil roulant
ITF Champions du monde juniors
Laver Cup
Next Generation ATP Finals
US Open Series
WTA Hambourg
WTA 's-Hertogenbosch (Bois-le-Duc)
WTA Acapulco
WTA Adelaide
WTA Amelia Island
WTA Anning
WTA Anvers
WTA Auckland (ASB Classic)
WTA Bad Gastein
WTA Bakou
WTA Bali
WTA Bangalore
WTA Barcelone
WTA Bastad
WTA Berlin
WTA Birmingham
WTA Bogota
WTA Brisbane
WTA Bronx (anciennement New Haven)
WTA Bruxelles
WTA Bucarest
WTA Budapest
WTA Cali
WTA Canton (Guangzhou )
WTA Charleston
WTA Chicago
WTA Cincinnati
WTA Copenhague
WTA Dallas
WTA Doha (Qatar Ladies Open)
WTA Dubaï
WTA Eastbourne
WTA Elite Trophy
WTA Finals (MASTERS féminin)
WTA Florianopolis (Brasil Tennis Cup)
WTA Forest Hills
WTA Gold Coast Australie
WTA Hobart
WTA Hong Kong
WTA Hua Hin
WTA Indian Wells
WTA Istanbul
WTA Jurmala
WTA Karlsruhe
WTA Katowice
WTA Kuala Lumpur
WTA Lausanne (anciennement Gstaad)
WTA Linz
WTA Los Angeles
WTA Lugano
WTA Luxembourg
WTA Madrid
WTA Majorque
WTA Marbella
WTA Memphis
WTA Miami Key Biscayne
WTA Monterrey
WTA Moscou (Kremlin Cup)
WTA Nanchang
WTA Nanjing
WTA New Haven
WTA Ningbo
WTA Nottingham
WTA Nuremberg
WTA Open du Canada (Rogers Cup)
WTA Open du Portugal
WTA Open GDF Suez - Paris Coubertin
WTA Osaka
WTA Palerme
WTA Pattaya
WTA Pékin (Open de Chine)
WTA Ponte Vedra Beach
WTA Portoroz
WTA Prague
WTA Québec City
WTA Rabat (Grand Prix SAR La Princesse Lalla Meryem)
WTA Rio de Janeiro
WTA Rome
WTA Saint-Petersbourg
WTA San Diego (Carlsbad)
WTA San Jose (anciennement à Stanford)
WTA Séoul
WTA Shenzhen
WTA Strasbourg
WTA Stuttgart (Porsche Tennis Grand Prix)
WTA Suzhou
WTA Sydney
WTA Taïwan
WTA Tashkent
WTA Tianjin
WTA Tokyo
WTA Varsovie
WTA Washington (Citi Open)
WTA Wuhan
WTA Zhengzhou
WTA Zurich
Calendrier ATP Tour 2011 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2012 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2013 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2014 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2017 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2018 et les vainqueurs
Calendrier ATP Tour 2019 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2011 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2012 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2013 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2014 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2017 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2018 et les vainqueurs
Calendrier WTA Tour 2019 et les vainqueurs
Classement ATP
Classement WTA
Dopage : les sponsors aux aguets
Internationaux de France (Roland-Garros), tout savoir
Le nombre de face-à-face (head-to-head) entre les grands joueurs (hommes/femmes)
Le top-10 des gains en carrière chez les hommes (novembre 2018)
Les 30 finales franco-françaises sur le circuit ATP
Les joueurs français et le top-100 du classement ATP
Les numéros 1 mondiaux (hommes et femmes)
Les plus belles photos de Gérard Vandystadt de Roland Garros
Les records des gains en carrière chez les femmes (octobre 2018)
Les tournois de l'ATP World Tour
Les tournois du WTA Tour
Les vainqueurs du double dames dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les vainqueurs du double messieurs dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les vainqueurs du double mixte dans les quatre tournois du Grand Chelem
Les victoires françaises de l’ère Open en ATP et WTA
Lexique Français-Anglais
Lexique Français-Français
Meilleur Tournoi ATP de l'année
Nombre de victoires en ATP
Nombre de victoires en WTA
Open d'Australie - Tout savoir
Orange Bowl Junior
Philippe Chatrier Award (Gabriela Sabatini lauréate en 2019)
Pourquoi le décompte des points en tennis est diférent des autres sports
Qui suis- je ?
Récompenses de l'ATP World Tour
Récompenses du WTA Tour
Records ATP Tour
Records éternels Femmes (juillet 2019)
Records éternels Hommes (août 2019)
Tous les femmes ayant remporté un Majeur en simple
Tous les hommes ayant remporté un Majeur en simple
Tous les tournois ATP et WTA en direct et en streaming
Tout savoir sur la WTA et les records
Tout savoir sur le tennis
Tout savoir sur les quatre tournois du Grand Chelem Femmes
Tout savoir sur les quatre tournois du Grand Chelem Hommes
US Open - Tout savoir
Wimbledon - Tout savoir

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - fabrice santoro - amelie mauresmo - tatiana golovin -  sans personnalité -