Happy Birthday :
jeudi 29 juin 2017
VTT
 

Surnommé le 'Baron rouge', il est l'homme le plus rapide de descente en VTT sur neige avec tout d'abord 222,22 km/h établi aux Arcs en avril  2000 puis 223,3 km/h sur la piste du Kilomètre lancé de Vars en mars 2015 et 227,72 km/h en mars 2017 encore une fois sur la piste de Chabrières de Vars. Il a réussi 173 km/h en VTT sur terre. ...
  Championne du monde de marathon en 2011, 2012 et 2014 (2eme en 2015, 3eme en 2010, 4eme en 2013) et de cross-country en 2016. Vice championne d'Europe de cross-country en 2016.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Créé en 1984, le Roc d'Azur est le rendez-vous incontournable en V.T.T. qui rassemble les plus grands vététistes. Il se déroule au mois d'octobre à Fréjus et emprunte les routes du Massif des Maures sur une distance d'environ 60 km entre Ramatuelle et St Tropez. Les plus grands champions ont inscrit leurs noms au palmarès tels Miguel Martinez (1997 et 2004) ou Christoph Sauser (2005 et 2006). La 28e édition a lieu du 5 au 9 octobre 2011 avec plus de 18 000 participants pour 24 épr...
Créé en 1984, le Roc d'Azur est le rendez-vous incontournable en V.T.T. qui rassemble les plus grands vététistes. Il se déroule au mois d'octobre à Fréjus et emprunte les routes du Massif des Maures sur une distance d'environ 60 km entre Ramatuelle et St Tropez. Les plus grands champions ont inscrit leurs noms au palmarès tels Miguel Martinez (1997 et 2004) ou Christoph Sauser (2005 et 2006). La 28e édition a lieu du 5 au 9 octobre 2011 avec plus de 18 000 participants pour 24 épr...
Record de titres chez les hommes : 10 par l'Espagnol Benito Ros Charral entre 2003 et 2014. Record de titres chez les femmes : 8 par la Suissesse Karin Moor (2001 à 2007).     Copyright Sportquick/Promedi ...
Avec ses frères Gee et Dan, elle appartient à l'élite mondiale en VTT. Championne du monde de descente en 2008, 2013, 2015 et 2016 (son frère Gee a également remporté le titre mondial en descente en 2008 ! ; 2eme en 2007, 2011 et 2014, 3eme en 2006). Victorieuse de la Coupe du monde de la spécialité en 2008, 2012, 2013 et 2015 (2eme en 2007 et 2014, 3eme en 2005, 2006 et 2011). Elle a remporté pas moins de 26 victoires en Coupe du monde dont 6 en 2015. Elle a aussi été championne du monde ju...
Organisés par l'Union Cycliste Internationale (UCI), ils se déroulent tous les ans depuis 1990 généralement au mois de septembre. Les disciplines : Cross-Country - Descente - Four Cross (depuis 2002) - Eliminator (depuis 2012) - Relais mixte par équipes (depuis 1999 ; un homme, une femme élite, un Espoir et un Junior). Disciplines disparues : Dual (2001 et 2002). La nouvelle discipline des championnats de 2012 : le cross-country Eliminator (XCE) : une mélange entre deux disciplines,...
Organisés par l'Union Cycliste Internationale (UCI), ils se déroulent tous les ans depuis 1990 généralement au mois de septembre. Les disciplines : Cross-Country - Descente - Four Cross (depuis 2002) - Eliminator (depuis 2012) - Relais mixte par équipes (depuis 1999 ; un homme, une femme élite, un Espoir et un Junior). Disciplines disparues : Dual (2001 et 2002). La nouvelle discipline des championnats de 2012 : le cross-country Eliminator (XCE) : une mélange entre deux disciplines,...
Championne du monde de 4 cross en 2009, 2010, 2013 et 2016.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Il est le numéro 1 mondial en VTT Trial. Champion du monde, d'Europe et de France en 2008 en 26 pouces, un triplé rare ! Il remporte de Nouveau le titre mondial en 2009, 2011, 2012, 2013 et 2016 (2eme en 2007) et de nouveau champion d'Europe en 2013 et en 2014. Vainqueur de la Coupe du monde en 2008. Champion du monde junior en 20 et en 26 pouces en 2002.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Coupe de France 2017 lons le Saunier
 Ce week-end 4 ème manche de la coupe de France à Lon le Saunier.Un parcours technique et physique . Samedi matin les masters;Cyril,Micke,Loic et pascal toujours très motivés s'élançaient sur ce beau circuit. Dimanche,Coralie en pleine forme sur se circuit se classe 6 ème. Malheureusement,chez les garcons,les résultats ne réflètent pas le réel niveau de nos coureurs. En espoir,François (47) bien placé dans le premier tour crève et ne parviens pas au terme des derniers tours à imposer son travail,malgré une belle course. Chez les opens  espoirs,Enzo crève,Christophe(81) à cours d'entrainement  termine tout de même sa course. En cadets Mathis(46) dans le dur,n'a pas ménagé ses efforts,Hugo abandonne. Mais nos coureurs restent motivés.  Merci à tous ,coureurs, encadrants et supporters !!!   - AIX VTT ...
Competition TDJV savoie
Ces deux derniers dimanche, 2 coureurs du gresi ont participé aux épreuves du TDJV Savoie. Dimanche 11 juin à Saint Colombon les Villards; "A les départs!" Le Grizzly bike Maurienne organisait sa première course XC à laquelle participaient Camille et Baptiste (une belle organisation pour une première). Baptiste est le premier à s'élancer pour 4 boucles d'un circuit sans grandes difficultés. Après un mauvais départ, et sur un parcours ou les dépassements étaient difficiles Baptiste effectue une très belle course en passant à chaque tours plusieurs coureurs pour terminer finalement 12ème. Par cette remontée Baptiste a démontré qu'il avait le niveau pour terminer dans le top 10 sur les TDJV Savoie (ce qu'il fera dès le WE suivant). Camille s'élance ensuite avec les Benjamins sur un circuit également sans grandes difficultés  sauf une cote d'une centaine de mètres assez raide, qui avec la chaleur mettra à mal de nombreux concurrents contraints de pousser leurs vélos. Après un départ prudent (de crainte de tomber), Camille se classera finalement 3ème fille après être revenu dans la roue de la 2ème. Avec plus de confiance au départ la 2ème place était à portée de mollets. Passer les déceptions, cette belle épreuve se terminera finalement pour nos deux gresi avec le sourire et c'est là le plus important. Dimanche 18 Juin la Feclaz (TDJV Grance verte); Organisé par le CLIC VTT cette épreuve XC a été l'occasion pour Camille et Baptiste de se retrouver dans les Bauges. Cette fois ci se sont les Benjamins avec Camille qui s'élancent en premier sur un circuit d'un peu plus de 8km (à parcourir 1 fois) et 140m de dénivelé. Malgré le niveau de difficulté élevé (peu de moments de récupérations les descentes succédant aux montées dans des monotraces sinueuses (mêlant pierres, racines et marches) et quelques portages pour de nombreux coureurs), Camille a apprécié ce parcours. Après 48 minutes d'efforts elle se classera finalement 4ème fille et 14ème sur les 23 partants. 10 minutes après le départ de Camille c'est au tour de Baptiste de s'élancer pour une boucle d'un peu plus de 5km d'un niveau de difficulté également élevé puisque empruntant sur 4km le parcours Benjamin (commun également à toutes les catégories en courses). Après un bon départ malgré son placement en fond de grille et 20 minutes de course, grand bravo à Baptiste qui se classe 9ème sur 28 partants à moins de 2 minutes du Podium et est récompensé de son travail et sa persévérance. - GRESIFREERIDE ...
Le plaisir des Randos été
Le  plaisir des Randos ETE  On roule, on bavarde, on rigole, on partage? et on finit par le grignotage. Ce 21/06 nous étions 8 malgré les 35° à 19h. Christophe nous avait tracé la sortie du jour. Singles sympas, descentes et petites côtes dans les sous bois. KM 20 Christine et moi'même décidons de raccourcir afin d?arriver à 25km, les autres rajoutant qqles côtes et 10 km. Nous arrivons aux voitures et surprise la P. family nous attend,  C?est très appréciable ! Le groupe des ?côtes en +? arrive vers 21h50, on charge les vtt et passons au grignotage, Humm merci Cécile pour ces délicieux sushi maison. Christophe pour les framboises du jardin. Semaine prochaine sortie été à Canals guidée par Yohann et Alain. - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Liste sélectionnés TRJV
Lien comité Haute-Savoie ICI - VTT PAYS DE GAVOT ...
Challenge de Provence et Trophée des Orres à Istres
Ce weekend à Istres sous une chaleur caniculaire se déroulait, samedi le challenge de Provence et dimanche le trophée des Orres; Samedi en élite  François 2 Chez les  masters  Cyril 8 et Pascal  2. Dimanche, Coralie en grande forme fait une très belle course et termine 1 ère féminine. Hugo se place 11 ème, quand à Mathis blessé ,au repos forcé. Belle performance chez les minimes  avec un belle 3 ème place pour Tom,,Mattéo 6 fait lui aussi une belle course ainsi qu'Océan 18.Cette manche comptant également pour le championnat régional des Bouches du Rhône  Tom 2 et Mattéo 3 un grand Bravo à tous les deux. Le départ de la course des Pupilles effectué sous une chaleur écrasante verra Guillaume auteur d?un bon envol se porter immédiatement aux avants postes et prendre la tête de la course, c?était sans compter sur le retour de son principal adversaire qui, à quelques encablures de la ligne d?arrivée remportera cette manche, ce bon résultat lui permet de conserver toutes ses chances au classement général et de monter sur la seconde marche des Championnats Départementaux des BDR.  Plus en retrait Amaury, un moment 5ème chutera par deux fois et termine à une anonyme 11ème place.  La seconde course, celle des Benjamins, nos trois représentants dans la catégorie, verra Oscar, pris dans une chute collective au départ, se battre courageusement pour se classer à une très honorable et belle 14ème place, Lucas, auteur d?une course solide se classe à une encourageante  21ème place  ce qui reste pour l?instant son meilleur résultat de la saison. Charlotte, seule représentante féminine de l?après-midi termine 4ème feminine et empoche la troisième place aux Championnats Départementaux des BDR. Enfin Alix termine  lui aussi courageusement 41ème.  Enfin la course des Poussins, catégorie toujours âprement disputée, verra Enzo batailler fermement avec son principal adversaire en échangeant leurs positions respectives, quelque peu bousculé à la dernière épingle, Enzo se classe  à une très belle seconde place et remporte  le titre de Champion des BDR.  Bravo à toutes et à tous pour votre courage et vos performances, rdv le 02 juillet prochain aux Orres pour la 7ème manche du Trophée.   - AIX VTT ...
Belmont Sainte-Foi 18-06-2017
Encore du monde pour prolonger la rando Puylaroque effectuée 2 semaines auparavant. Cette fois-ci, le tracé ira encore un peu plus au nord sur le plateau lotois autour de Vaylats. Un atélier méca dès le départ: Alain le mécano dégrippe une roue libre. Une fois n'est pas coutume, c'est Domi que nous attendons (ah bon, le rdv était à 8H30 ?...), mais telle wonder woman, elle est prête en 2 temps 3 mouvements ! C'est donc à 16 que nous partons, sur les sentiers roulants et ombragés de cette magnifique partie du Quercy. Un couvent grandiose à Vaylats, des sentiers serpentant au milieu des murs de pierres, les truffières typiques du coin, un dolmen imposant et quelques lacs agrémentent l'agréable parcours : il faut vraiment que l'on revienne plus souvent par ici !               Sur la côte la plus pentue, Laurent m'énerve en sifflotant dans mon dos tout au long de la montée : combien a-t-il de poumons ? Florian s'est mis aux cales : il est encore plus intenable !                    Le magnifique pigeonnier de Belmont annonce la fin de parcours, tout le monde a passé une belle matinée. Et pour bien finir, que faut-il ? Un bon moment de convivialité offert par Alexandre : ô merveilles ! Récit de Christophe   - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Challenge féminin Occitanie 2017
 CHALLENGE FEMININ Occitanie 2017 Une équipe de 6 féminines (+3 randonneuses Asptt Montauban)  seront présentes sur ce challenge de l'Asptt Occitanie Sensations en perspectives garanties ! Domi     - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Port canal Rando été 14/06/2017
Port canal Rando été 14/06/2017 10 participants 19h départ grosse chaleur on part pour +/- 30km, heureusement j?avais proposé de partir vers la forêt de Montech donc très roulant et à 25km/h on prends l'air, Christophe guide à l'avant, Michel et moi-même fermons. 21h15 retour. Alexandre nouveau venu apprécie la sortie et l?ambiance, petit dérapage non contrôlé mais tout va bien. Repas casse-croute façon 'très améliorée' com d?hab. Plein de bonnes choses, délicieux tiramisu fait par Romain pour fêter 1 bougie de + (nous essayons de trouver dans la nature de quoi faire des bougies pour la circonstance). 23h15 fin de soiréeaprès échanges très sympathiques des rando été, nous levons l?ancre. - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
GFR sur le podium au Velo Vert Festival
Petit message pour vous tenir au jus que Kevin et moi étions au Vélo Vert Festival à Villars de Lans le WE dernier. On s'est aligné sur le Chrono All Mountain, un format XC de 40km, et une belle start list de plus de 300 pilotes... Et carton plein pour le GFR ! Kévin fait une très belle course, il termine 3e senior et 14e au scratch. Pour ma part, je prends la 3e place au scratch, et la gagne en master1 !   Bye Sylvain - GRESIFREERIDE ...
Pompignan le club y était aussi
Certains du club était à Servanac, à La Salvetat St Gilles MAIS AUSSI à Pompignan...    Un « petit » comité de l?ASPTT accompagné par quelques « visiteurs » (Chrystel et Stéphane) étaient présents à Pompignan. C?est ainsi que nous nous sommes retrouvés à 9 pour cette rando magnifiquement préparée. Départ à 9 h 00. Laurent ouvre la piste (tranquille?.), suivi de Chrystel, Michelle et Pascal qui essaient de suivre la locomotive ! Stéphane, Denis et moi discutons en roulant (attention on ne peut faire qu?une chose bien à la fois). Yohan doit être déjà à mi-parcours avec son nouveau vélo (un Santa Cruz de course à « réaction »). Mathieu nous double dans une côte et depuis on est enrhumé. Stéphane verra son appréhension disparaitre au fil des kilomètres car le parcours est parfaitement fléché et sécurisé par des signaleurs à toutes les intersections de routes. Chrystel est prête pour un futur RAID car elle monte toutes les côtes sur le gros plateau (Ah bon il y a des plus petits ??!!) Arrivée vers midi du groupuscule avec le casse- croute offert par l?organisateur. Journée sympa sans prise de tête. ( chez nous pas d?incident, ni de perte d?objets divers) Texte Michèle et Raphaël - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
1ière rando été à Cayriech
Le club est au maximum de ses activités en ce moment et les infos sur le site défilent à vitesse grand V . Dimanche 11 juin 2017 vous étiez à * Servanac 82 * Pompignan 82 * La Salvetat St Gilles 31 * Au Mans 72 avec Gérard N qui à fait 60km et avec le maillot du club , normal il est beau et apporte la fraîcheur ! . Soleil de plomb dit-il , dans le Nord : Bizarre . N?étant désormais plus le seul à alimenter régulièrement le site , on a aussi des vététistes qui découvrent et utilisent l?administratif de celui-ci pour proposer photos et éventuellement récits .   Avant ce dimanche , la première rando été à eu lieu mercredi 07 juin 2017 à Cayriech un bon groupe était déjà présent .   Thomas D et Romain S , ont eu la bonne idée de faire des photos et de les mettre sur le site . Merci à eux pour cette belle initiative qui participe aussi à notre excellent dynamisme . Retrouvez les ICI - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Le club à La Salvetat St Gilles 31
Dimanche matin 8h00, arrivée à la Salvetat Saint Gilles en banlieue Toulousaine, une sorte de retour au source pour ma part. A peine sorti de la voiture, je retrouve un maillot et un visage connu Didier. Tu roules seul et sur le combien ? Et beh vas pour le 50km. Je remplis l?inscription et hop 8h10 en selle sur le vélo prêt à affronter ces températures. Les premiers kilomètres sont faciles on alterne entre bitume et quelques passages dans l?herbe le temps de sortir de la ville. Le circuit est roulant et pour le moment facile. Il va bien falloir trouver le dénivelé annoncé. Nous voilà maintenant sur un sentier parallèle à la 2x2 Toulouse Auch.                     Nous bifurquons et ça y est nous y sommes les premières montées puis les singles s?enchainent ainsi que les passages le long des champs ou sur des pistes forestières en montée, en descente, quelques racines, quelques souches et pour corser le tout par endroit un soupçon de boue. Nous voilà maintenant en face d?une chicane qui permet le passage des piétons mais pas des animaux. Visiblement ce n?était pas adapté non plus aux 29??. Nous passons l?obstacle en portant les vélos ! Une rando complète je vous dis. Nous voilà après quelques bons coups de pédale au 1er Ravito après 20 Km.                             On peut dire qu?il y avait le choix, avec une mention particulière aux tartines de paté format MAXI ( voir photo !). Nous repartons et les circuits se séparent, nous empruntons le trajet 50km. Nous ne rencontrerons pas grand monde, tant mieux, on pourra profiter des paysages vallonnés et rêvasser un peu quoi que !  Nous rentrons dans la foret, rencontrons un cueilleur de champignons avec une machette ; ils doivent être gros içi, puis poursuivons notre trajet. Le soleil brille, cogne, et pas l?ombre d?un ravito en vue. Nous arrivons dans la partie qui concentre le dénivelé, en clair pas de plat, de la montée oui et de la descente pour souffler, fallait bien ça. Après le passage de quelques troncs et puis de poteaux en béton, sur le vélo et parfois à côté ( faut ménager la monture et surtout le bonhomme),  nous regagnons un village que nous traverserons pour atteindre le deuxième ravito il est 11h45.                     Tous les circuits sont désormais groupés. Nous reprenons quelques forces et un peu d?hydratation et nous voilà à nouveau dans des singles, puis de la route, un loupé de ma part, j?avais pas vu la flèche en descente, trop tard pour tourner à droite, une montée plus tard et puis un peu de route nous voilà revenu au point de départ, il est 12H15, nous venons de faire 53 km et quelques 800m de dénivelés, ouf, l?astre solaire commençait vraiment à chauffer.                             Après une collation et une discussion avec les gens du club de la Salvetat très sympathiques nous rentrerons. Récit et photos : Romain S - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
La XXL de Servanac 11/06/2017
Servanac 11 juin 2016 11 vététistes du club sont présents (d?autres étaient sur la rando de Pompignan) 8h rdv 8h15 départ certains décident de faire les 30 M d?autres partent sur le 50 + XL (un peu tard pour faire la 70+ XXL !) très vite la chaleur grimpe !  Km 1 : 1er descente : un vététiste au sol : - vous avez besoin d?aide? ? - Non c?est bon merci on a prévenu les secours ! Km 4 : Zut Jean-Mi a perdu son bidon d?eau (surement dans la descente caillouteuse) Km 6 on aperçoit un chevreuil  traversant le hameau des alliguières, km 8 : Zut  Cécile a égaré ses lunettes. Décidemment la famille P? les lunettes x2, la selle (si vous trouvez quelque chose sur un sentier c?est surement à eux !) km 10 : Monique et Christian poursuivent 2 poules qui accélèrent la cadence (leur cardio a dû grimper grave !)                     Km 17 Mais où est le ravito ? Super descente du cirque de Bône, une source fut la bienvenue, on remonte sur le plateau et le voici, ça tombe bien ! Petit encas, Cécile en profite pour négocier un t-shirt à l?organisateur, on décide de repartir et aie petit blême au dérailleur, Michel s?en occupe avec un des responsables de la rando (atelier méca de terrain super il y avait tout) après 30? cette fois c?est la bonne on repart !                                   Il ne reste que quelques km, on rencontre et aide Maël (jeune de 12 ans que nous avons déjà eu sur une de nos rando club) -ma chaine est tordue ! on l?aide ?il ne reste que quelques kilomètres ne change plus ni pignons ni plateaux et ça ira jusqu?à l?arrivée. km 28 crevaison de Jean-Mi : il gonfle à bloc, cela devrait tenir jusqu?à la fin de la rando. Arrivés à 12h nous retrouvons rapidement nos co-équipiers du 50+. On discute avec le président du vtt de St Antonin (Cécile en profite pour négocier un ou deux gobelets ?écolo? raté ça marche pas ! Je fais la connaissance d?un ancien licencié du club qui a fait plusieurs raids et week end avec Alain L.. En rando externe au club on a toujours l?occasion de discuter avec d?autres passionnés. Merci aux organisateurs. Super tracé, moi qui connais bien les sentiers du Quercy, je me suis sentie ailleurs (suivre un balisage sans faire le tracé soi-même c?est cool), quelques passages inconnus (et oui il y en a encore). La fin du tracé fut dans les sous-bois et avec la chaleur nous l?avons bien apprécié. Lundi matin je suis finalement dans le même cas que Jean-Mi crevaison arrière. Domi Parcours XL En l'absence de Thomas (panne de réveil?), nous sommes 3 à partir sur le 52 km : Michel B., Denis L. et moi-même (Christophe). Dès le début les relais de chacun sont appuyés, il faut profiter de la fraicheur, ça ne durera pas !  Le parcours emprunte des chemins connus, mais pas toujours faits dans le même sens et par temps sec : ça change tout, on a l'impression d'y passer pour la première fois ! Descente par le lavoir pour rejoindre Cazals et c'est parti pour la longue montée par le stand de tir: au contraire de Denis, j'en garde un peu sous le pied pour franchir le dernier mur goudronné, c'est l'intérêt de connaître le coin, mais Denis franchit l'obstacle en costaud. Michel la monte à son rythme et nous rejoint vite. Un vététiste tout de noir vétu ne semble pas craindre la chaleur : allergique au soleil ? A moins que ce ne soit un disciple d'Alain... Michel repasse devant et dévalle le chemin empierré, ça fume ! En me rapprochant, je m'aperçois que ce n'est ni de la poussière, ni les gaz du turbo : "Michel arrête-toi tu crèves!!!" Le liquide anti-crevaison fait son job, mais dès les premiers tours de roue, rebelotte, il va falloir mettre une chambre à l'air, faute de mèche (encore un truc à prévoir dans le sac à dos - trousse à outils). Ce sera le seul incident, ouf! Quelques chemins inconnus et nous redescendons par la première montée de la saint-antoninoise 2017, c'est mieux dans ce sens et sans la boue ! Je me régale, tandis que Denis apprécie moins le dévers, il ne faut pas faire d'erreur. Enfin le premier ravito après 28km, tartines de paté, nutella et confiture, le plein de boissons et c'est reparti pour des km plus calmes au bord de l'aveyron.  La chaleur se fera sentir dans la remontée sur la plateau de Servanac, même le GPS a un coup de chaud et se fige ! Heureusement que je n'ai pas besoin de guider... 2ème ravito, bien placé à l'ombre de la forêt. Il est temps de décider si nous rentrons direct ou si nous tentons la boucle du 70 vers la Gourgue. Denis et moi hésitons, les jambes sont bonnes, mais nous craignons la chaleur et préférons rentrer avec Michel, et peut-être manger avec l'autre groupe.  Les derniers km sont de longs singles dans les bois et très roulant, on ne sent pas les 30°C au thermomètre. Le repos du WE dernier m'a fait du bien, je lache les chevaux, Denis à mes trousses et Michel qui s'accroche, la vitesse est grisante dans ces sentiers étroits!  Nous avons plaisir à retrouver les amis pour le repas, on se raconte nos expériences, tout le monde a passé une super matinée (même les mouches se sont régalées) ! Christophe + DE photos Clic ICI faites par l'organisation de la XXL 2017 - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
LE CLUB PRÉSENT AU TFJC 2017
Line et Pierrick représenteront l équipe Auvergne Rhône Alpes au Trophée de France de Jeunes Cyclistes avec 18 autres jeunes du 30 au 2 juillet à  Narbonne. Bonne chance à eux.   - VTT PAYS DE GAVOT ...
Ils adorent Puylaroque !
Notre décision de proposer une rando vtt sur Puylaroque a été prise seulement 3 jours avant le déroulement de celle-ci . Pour ce lundi de pentecôte , Cécile et moi étions d?accord vers ce lieu , pendant qu?une poignée était à Quillan en compagnie de la « Boos » Domi . Mails et SMS pour informer aux adhérents  , mais également à ceux qui ont déjà approché le club depuis moins d?un an . Le succès est là ! 18 personnes désirent donc se dégourdir les gambettes pour une simple matinée de vtt .                   Nous accueillons de nouvelles têtes , bulletin découverte récupéré et signé , photo de départ devant la majestueuse croix de pierre et hop Cécile démarre sur la trace . J?invite Gérard à se familiariser avec le guidage afin qu?il ne soit pas toujours à l?arrière , tout en ne sachant pas s?il y trouvera bonheur à ce plaisir si particulier : intéressant et utile ou pas du tout son truc ? . Le GRP Midi Quercy nous accueille durant quelques coups de pédales , nous le retrouverons sur la fin . Rencontre avec quelques vététistes du coin et plus loin petit cafouillage . "C'est par là, non "MERDE le sentier est depuis mon dernier passage (+ de 15 ans! ) : fermé . C?est donc retour en arrière et on reprend les commandes . Ah c?est tout droit , sauf que devant , ils pédalent , pédalent ?. et inévitablement à moment donné on va où ? (je m?en doutais) , j?utilise mes cordes vocales (sacré porte voix dira Monique !) . Je ne manque pas de dire que ce dispositif naturel m?a bien causé des soucis durant ma vie de travail (j?ai toujours détesté !) . Mon trip c?est le vélo et rien que vélo , les attachés de la carotte : passez votre chemin ! Justement celui qu?il fallait utiliser à donc été loupé .                         Devant , ils ont entendu ah vous voyez que c?est utile ! On musarde quelque peu du côté de Mouillac , la traversée de la Lère Morte qui est à sec nous donnera accès à une vallée follement sauvage « tu nous la joue Koh Lanta » . Quésako ce truc ? On m?explique et donc au final je mesure ce besoin d?excitation : soit ! A la lecture de la montre , je vois que nous devons accélérer l?allure pour que chacun retrouve ses proches . Nous sommes de retour sur le GRP Midi Quercy , passage à Belmont Ste Foi , crevaison de Patrick , remontée sur Mazerac , grimpette de la colline bordée de genêts fleuris qui domine Puylaroque .                           Ouf ! On arrive et l?effet « écurie » donnera des ailes devant , tandis que derrière on s?use sur cette PUTAIN de côte ! Thomas n?a pas eu de soucis avec son pneu ! Cette fois il a bien un renforcé et GRATUIT . Un autre arrive ! : « Alain, arrête de jacter j?ai faim » l?estomac sur patte est de retour et les cloches ont sonné midi ! Vous avez aimé l'endroit et vous avez raison , car il y a du potentiel dira Mathieu . Autres photos clic ICI - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Repérage à Quillan
Repérage à Quillan (Aude) en vue du week-end club que je proposerai fin sept 2017 Une équipe de choc pour un repérage réussi !            + de photos Clic ICI et ICI Vu par Nico Clic ICI  Voici le week-end vu par :   Domi : Samedi vers 17h nous voici à Quillan nous retrouvons Michèle Raphaël et Romain qui sont déjà arrivés ! On s?installe dans les chambres, décharge les vtt ? (Suite à un changement de traitement médical (rien de grave) le toubib me dit vendredi qu?il ne me faut faire aucun effort !!! Aie et le VTT ??? !!! Donc je m?organise (merci à Alain qui me prête son GPS que je laisserai au groupe de vététistes) j?y charge toutes les traces du week-end, je photocopie les cartes IGN...) Quillan 18h je leur a nnonce qu?il y aura une petite modification dans l?organisation sur le terrain que je ne pourrai pas rouler avec eux ! (je n?ai pas voulu le leur dire avant de peur qu?ils désirent annuler). Bien sûr ils sont un peu déçus, des questions se posent pour certains : on a les traces sur nos GPS mais on ne connait pas les environs ni les parcours ni le terrain? Pas de soucis je savais que je pouvais compter sur ce groupe pour gérer cette situation sans que je sois sur le terrain ! Soyons positifs ! Je ferai l?intendance (nouveauté pour moi !) je vous suivrai avec la Clio et mon GPS et vous retrouverai à des points de rencontre, vous porterai le casse-croute, l?eau, et les B?.. La boîte à outils si besoin? On en discute et ça passe mieux.                          Pour se défouler les guibolles et l?esprit, nous partons faire un petit tour de 15km cool. Ce qui laisse à Denis le plaisir de découvrir sa nouvelle monture sur un terrain autre que le canal et à moi-même de rouler un petit peu sans effort et surtout avec eux ! Car bien sûr je ne pars pas sans mon VTT, passion oblige. Sur 2 jours : Réalisation parfaite des repérages que j?avais préparé ! Oui une équipe de Choc à tous points de vue !!!    Merci Michèle, Raphaël, Denis, Pascal, Romain et Nico ! Tout était parfait, Nico et Romain sont partis sur les options + rudes, Denis a pu le faire à son rythme ou m?a aidé dans l?intendance. Pour ma part je me suis régalée différemment bien sûr qu?en VTT mais ce fut une expérience nouvelle et un plaisir de les suivre comme je pouvais et de les retrouver quand c?était possible ! Ps De ce fait le dessert des 2 casse-croute fut une délicieuse salade de fruits frais (plein de vitamines) que j?ai pu préparer sur place avant leur arrivée, nous l?avons tous appréciée ! Dans la camelback ça ce n?est pas réalisable ! Donc RDV avec qui le désire et ceux qui seront libre de cette équipe de choc fin sept. Pour ce week-end à Quillan Texte Domi Raphaël :   ODE à l? AUDE Nous passons dans vos campagnes et vos villages les têtes embrasées de casques multicolores qui habillent nos chevelures et qui nous rassurent. Le visage au vent, les arbres et les paysages défilent. Si on voit un champ labouré nous lui préférons un chemin boueux (un peu). On aime cette terre même si elle est ingrate à nos « souffrances » et nos petites misères. Mais survie en nous, comme une lumière, les souvenirs d?odeur de luzerne, de fleurs, de roseaux, de « mousses » qui dansent, de bruine, d?images de caminoles empierrées  et d?efforts aussi durs qu?une vieille écorce. Nos esprits, comme nos montures, battent la campagne et si la faucille de la lune apparait, c?est qu?il est temps de rentrer. Si on voit un V.T.T. jaillir d?un passé que le temps frappe, il sera toujours le bien- venu parmi les nôtres. Même si notre rythme est débonnaire, sans hâte et sans mystère, c?est pour faire durer ces moments « maitres solitaires » des joies de nos sorties campagnardes. C?est à la fin, que sur une immense voile pure, on veut écrire le rêve des randonnées futures. Romain :  Arrivée sur place à Quillan en milieu d?AM samedi, nous prenons possessions des chambres, enfilons les tenues et nous voilà sur les vélos pour nous dégourdir les jambes. Sous les ordres de Domi nous nous mettons en route vers le centre de Quillan où se déroule une course de côté. Nous voilà à circuler dans les paddocks. Après avoir regardé ces bolides, il est temps de se lancer le long de l?Aude. Un chemin agrémenté de quelques pierres permettra à Denis d?étrainé le Focus (le vélo pas la voiture !). Après un aller-retour de 15 Km, nous rentrons avant que la pluie n?arrive. Après la douche nous voilà prêt pour le moment de convivialité. Le frigo en libre-service à disposition est bien garni, ça promet. Après une nuit plus ou moins agité suivant les dires de certains, y aurait-il des ronfleurs, le petit déjeuner pris, nous enfourchons les vélos et partons à l?assaut du pays cathare. Après quelques hésitations malgré 3 GPS, nous tournons dans Quillan avant de prendre le bon cap. Quelques grimpettes nous permettent de monter en température malgré un air plutôt frais. Après la rencontre des châtelains, nous filons vers Bugarach.  Une cote rendue glissante par la pluie de la nuit nous oblige à poser pied à terre et à pousser. Nous continuons, le silence des lieux est impressionnant, les odeurs présentes les paysages verdoyants sublimes. Au détour d?un chemin, nous trouvons de quoi nous abreuver dans un magnifique lavoir ! Nous continuons pour rejoindre le point de RDV pour un piquenique cosmique ! Et oui à Bugarach !! Nous trouvons rapidement un emplacement le long d?une murette (qui pourrait rappeler celle du club). Les provisions solides et liquides déballées nous voilà partis dans un marathon de gastronomie : fait passer le pâté, le boudin, sans oublier une salade de fruit au top. C?est donc l?estomac un peu chargé que nous repartons pour la deuxième partie du périple. Mais rapidement, les choses se corsent. Est-ce le dénivelé du chemin qui est trop important ou le repas de midi qui nous pèse, nous voilà en train de pousser les vélos pour remonter après le passage du ruisseau. Nous nous séparons en 2 groupes : Michèle, Raphaël et Pascal poursuivent sur le tracé initial, alors que nous choisirons avec Nicolas d?explorer quelques variantes. Nous voilà parti à pousser, porter le vélo, le sol glisse pour nous emmener sur un plateau, nous croiserons des randonneurs qui nous rassurerons sur la suite du parcours, plus loin c?est carrossable, vivement ! Ce fut dur mais la beauté du paysage récompensera nos efforts. Après quelques photos et quelques coups de pédale plus tard, nous redescendons sur une piste large, avec tout ce qui faut pour se faire plaisir dixit Nico, qui nous mènera jusqu?à la route où nous sommes attendus tels des pros avec un ravitaillement mobile. Nous montons sur le goudron maintenant pour atteindre le sommet du col de St Louis et rattraper une piste qui serpente au milieu des arbres. Après une pause gouter au sommet du col, nous repartons, il reste encore 20 Km pour rentrer. Au détour d?une route des « roues fines » nous dépassent en descente et Nico se lancent à leur poursuite tel une fusée (serais ce  encore l?effet du pique-nique cosmique ?). Après cette descente où les compteurs se sont affolés, il est maintenant temps de remonter dans la forêt, le chemin technique et glissant ainsi que les kilomètres accumulés me poussent à poser pied à terre et à pousser. Le passage compliqué passé nous revoilà en selle, en vue de notre prochain atterrissage à Quillan, nous descendons durant de longues minutes une superbe piste, jusqu?à regagner notre terrain d?échauffement d?hier. Ouf, il était temps, les jambes commencent à piquer ! Il est 19h00, un petit détour par les paddocks de la course de côte où nous aussi faisons un arrêt au stand carré, avant de rentrer à la forge. Après un rapide lavage des vélos, nous voilà prêts pour l?after bike ! C?est aussi ça l?esprit du club !  Le lendemain matin, nous voilà parti en direction de Chalabre en voiture. Les vélos déchargés, nous longeons un cours d?eau, impeccable pour un échauffement. Nous rentrons dans une forêt, la pluie de la nuit a rendu le sol glissant et rempli les flaques ! Nous roulons d?un seul groupe, montons jusqu?à atteindre un superbe point de vue. Le soleil est de la partie, les horizons presque dégagés. Nous redescendons maintenant en alternant des portions de routes et des chemins pour rejoindre le point de RDV pique-nique  Après un repas toujours aussi copieux est-ce bien raisonnable, nous nous séparons en 2 groupes, le premier Michèle, Raphaël, Pascal et Denis partira en direction du lac de Chalabre alors que nous poursuivrons avec Nicolas, l?aventure en utilisant une voie verte, nous passerons dans un long tunnel, puis nous bifurquerons pour remonter sur la route vers le sommet. La pente est raide, mais la volonté est là. Arrivée au bout de cette côte nous retrouvons un chemin qui nous conduit dans une prairie. En approchant des animaux, nous ralentissons et nous veillons à ne pas effrayer les animaux mais manquons une bifurcation, il fallait changer de champs ! Nous voilà maintenant dans un bourbier, d?abord sur le vélo puis à côté. Arrivée en haut de la côté et après avoir délesté le vélo de quelques kilo de boues nous poursuivons le chemin avant que le GPS nous annonce la mauvaise nouvelle, on n?est plus sur la trace. Demi-tour et nous repassons donc dans le bourbier ! Quelques centaines de mètres plus loin deuxième séance de lavage du vélo. Des passages de barrières plus tard, nous voilà à la recherche de la trace, nous nous engageons dans un chemin qui descend quand tout à coup, plus de chemin. Nous voilà maintenant à slalomer entre les sapins, on pousse, passons au-dessus des clôtures, des arbres quand à nouveau nous apercevons un chemin. Nous arrivons à la fin de la boucle et rejoignons le lac de Chalabre. A son approche nous remarquons immédiatement la couleur de son eau digne de la Polynésie ! En plus de ces couleurs, un autre détail va nous ravir, le chemin qui contourne le lac sous forme de single super varié avec quelques bosses, racines, c?est ludique et cela nous pousse à rouler sans se rendre compte de la fatigue. Au détour d?une berge revoilà notre Domi qui nous attend, l?autre groupe vient de repartir, un arrêt rapide et nous voilà reparti pour retrouver nos compagnons. Après avoir poursuivi le tour du lac il est maintenant temps, de quitter ce lac et ce single si sympathique pour grimper une cote sur le goudron, ça monte, le soleil tape mais nous parvenons à nous hisser jusqu?au sommet. Là nous attend un sentier descendant avec des pierres, petites marches et autres réjouissances à passer. Quelques coups de pédales plus loin, nous arrivons sur le bitume qui nous ramènera jusqu?à Chalabre aux voitures.   texte Romain          Denis :  Départ : Tout va bien. Il pleut. Sur l?autoroute, il pleut. Arrivée Quillan il pleut. Les Vélos sont propres. Nous sommes accueillis chaleureusement (Oui il fait froid et il pleut) par Michèle Raphael et Romain. Domi et Nico arrive dans la foulée. Il pleut toujours. Installation dans les chambres, Nico sympathise avec les randonneurs de la chambre 15. Réunion à l?extérieur (Il ne pleut plu). Domi nous dévoile sa petite surprise???. « Je ne roule pas avec vous ce weekend...» Petit froid. On accuse le coup. On est quoi sans Domi. On relativise. On va s?organiser. Merde ça fait ch?r. Bon il y a une course de côte à Quillan ce weekend. On va voir le paddock ? On part en vélo puisqu?il ne pleut pas. A bon ? Nico achète une voiture de course. Non pardon il demande le prix. Ce n?est pas l?heure du repas, nous décidons de faire un petit tour de VTT (15Km) occasion pour prendre contact avec mon nouveau vélo. La nuit tout va bien. Je ne ronfle pas et Raphael ne connait pas de blagues. 1ere journée :  Il ne pleut pas. Reconnaissance parfaite, les autres vous raconterons, moi j?en ai ch?r. « A Bugarach y a pas d?OVNI, y a que des montées sans fin, et des descentes pleine de cailloux glissants » L?après-midi je retrouve Domi, pour intendance. 2 groupes se sont formés. Nico et Romain font 1 boucle ?option +. Michèle, Raphaël et Pascal prendront le tracé sans initial. Domi et moi nous attendons au col saint louis nos 5 VTTISTES. Il fait froid. Il pleut un petit peu. Le groupe de Raph. arrive et repart rapidement au plus court vers Quillan. Pascal a retrouvé le drapeau Catalan               Où est le groupe de 2 ? Je m?inquiète un peu avec Domi mais sans raison. Nico et Romain déboule sur la route. Avale une côte à 10% sur plusieurs Km, et arrivent enfin au col. Nous les chouchoutons (C?est ça l?intendance). Ils repartent avec en tête de faire une petite boucle de reconnaissance de plus, avant l?arrivée à Quillan. (Ce sont 2 fous) ! PS Domi apprécie de plus en plus l?intendance et son importance. Repas nickel. Les roues fines sont sympas. La nuit tout va bien. Je ne ronfle toujours pas. Le polochon de Nico heurte ma tête. « Ce n?est pas moi qui ronfle c?est Romain !» Raphael ne connait toujours pas de blagues. C?est vrai il dort. 2 éme journée : Il ne pleut pas. Normal toute l?eau est tombée dans la nuit. On lève le camp, départ en voitures de l?auberge en direction de Chalabre. Les 5 vaillants partent pour la suite de la ?rando de reconnaissance?. Le temps n?est pas top. Pluie ou pas Pluie ?? Domi et moi organisons le ravitaillement. En attendant nous faisons un petit tour vers Camon, super petit village, avec passage dans  ....  A midi retrouvaille et re-pâté. J?espérais rester avec Domi pour l?après-midi, mais Michèle est plus motivée pour repartir que le matin, et donc je décide de les suivre. Domi me garantit que le tour du lac de Montbel vaut le détour, Et que c?est très ludique. Il fait beau. C?est bizard il ne pleut plus. Nico Romain partent devant. Michèle Raphael Pascal et moi-même partons autour du lac. C?est simplement superbe.  Merci Domi. Sur le tracé nous retrouvons plusieurs fois Domi, qui s?installe confortablement en nous attendant. Nico et Romain nous rejoignent. Nous arrivons en groupe à Chalabre. C?est la fin. Retour : Tout va bien nous sommes fatigués. Il ne pleut pas. Sur l?autoroute, il fait beau. Arrivée Montauban grand soleil. Les Vélos sont plein de boue. Que dire de plus ? Super weekend en super compagnie. Organisation de Domi comme toujours au top. Ambiance parfaite. « Voiture trop chère Nico ! » Un weekend que je garderai en mémoire longtemps, (Comme les traces de polochons de Nico) en repensant à ce tour de lac. Merci à vous 6.  Texte Denis       Pascal : Un week end repérage ? Jamais fait!! Pourquoi pas !!! Et c'est ainsi qu'un petit groupe  du club est parti sur les sentiers Cathares. Départ samedi Après-midi de Montauban sous la pluie battante, arrivé à Quillan  un drôle de bruit d'insecte se fait entendre... Non en fait c'était les qualifs de la course de côte au départ de Quillan, une fois arrivé au gite on y est allé faire un petit tour avec nos montures (écolo celle-là !) et c'est là que nous découvrons des "cargols" XXL  en chemin.  Bon le lendemain premier jours de repérage, direction Bugarach  à la découverte des sentiers avec cartes et GPS, le parcours est agréable avec son dénivelé, cailloux et pas trop de boue. Nous empruntons le GR et c'est là que de faire un repérage  pour le week end de septembre est important, un sentier fermé est dévié quelques kms après. Après une" petite "pause déjeuné le groupe passe le lac à Bugarach, et quelques instants  après un belle côte nous a permis de digérer, en haut la route sur quelques km pour se détendre les jambes "ça monte ça descend" et encore une côte (piste) sur plusieurs kms, ça parait pas mais ça grimpe, et puis une longue descente roulante avec ses (dos d'âne...). Arrivé au gite ou nous avons rencontré l'équipe des "roues fines" (c'est comme ça qu'ils se sont présentés) un petit groupe en vélo route venu de savoie bien fort sympathique. Deuxième jours (la nuit fut trempée) et le lendemain les sentiers aussi départ de Chalabre avec peut de deniv sur la distance. Dans les côtes ça patine mais ça grimpe dans la bonne humeur, l'après-midi  par un sentier le groupe contourne une partie du lac de Montbel  avec ses eaux claires, par contre le terrain était détrempé et les réactions des vélos façon "trophée Andros"  puis sortis de là le terrain était plus sec, et nous voilà de retour sur Chalabre. Bon au final que du positif comme d'ab et un bon week end repérage avec une bonne ambiance. Ça c'est fait ! Pascal Nico Une première ! Comme d?habitude un rendez-vous est fixé au marché gare pour un départ en groupe, et comme d?habitude je suis à l?heure, voire légèrement en avance !!! Non ne me grondez pas !!! Aïe !!! Chargement express du peu d?affaires que j?emportes, toujours le strict minimum et le nécessaire vital (glacière) : que contient-elle ? les liquidités nécessaires au bon déroulement du week-end ainsi que quelques solides que je vous laisse bien le soin de deviner ! Ca y est nous sommes sur le départ, Pascal et Denis partent devant nous et nous ne les reverrons qu?à l?arrivée, ça marche bien les LEON !!! Quand à nous, Domi et moi (Nico), nous respectons les limitations, et oui c?est Domi qui conduit, mais le trajet parait assez court du fait d?échanges verbaux ludiques, par contre mon fessier se rappellera longtemps de ce trajet sur le siège passager de la Clio ! Nous arrivons enfin devant cette auberge de jeunesse déjà connue par certains d?entre nous. Domi nous annonce sa « cachotterie » de nous laisser errer tout seul avec des GPS sur ses traces, sur ces 2 jours, oups, comment allons-nous faire sans notre maman poule du terrain ??? Doutes dissipés, nous savons qu?elle avait prévu le coup depuis quelque jours donc tout est prêt et organisé, comme toujours, nous nous sentons prêt aussi pour cette première : guider en terrain inconnu. Le déballage se fait comme à l?accoutumée, à fond, afin de laisser la place aux priorités : pschitt ! Nous l?apprécions celle-là. J?ai un autre compère de la bonne chère et du reste, merci Romain. 7 Le temps clément étant au rendez-vous, nous ressortons les vélos déjà rangés dans le cagibi, et oui tout va vite avec une organisation sans faille, et décidons d?aller se dégourdir les pattes sur une petit circuit alentours. Arrêt obligé aux stands des voitures présentes pour la course de côte du week-end, je n?ai pas envie d?en repartir je suis attiré par tous ces bolides rutilants, gonflés à bloc et prêt à fouler l?asphalte avec leur chevaux en pagaille et leur poids plume, mon rêve, un jour peut-être, quand j?aurai gagné au loto ! Les prix dépassent l?entendement, 185000? pour certaines barquettes aplaties au sol avec 450kgs et 250 chevaux, ça rugit dans les écuries et il y a de quoi ! Ce petit tour de vélo nous aura fait du bien aux jambes, à la tête, aux yeux, comme d?hab, quoi ! Petite soirée tranquille : apéro, bière, saucisson, quiche, vin blanc?, repas à la « cantine », re-bière, et retour en chambrée triste et monotone ( et oui Raphaël est là, triste comme à son habitude, il n?a plus de blagues ou d?histoires à raconter). Pensez-vous, certains se rappellent encore l?histoire de l?âne et son mouchoir ! Nuit rythmée !!! ne vous méprenez pas , rythmée par des ronronnements de SOBECA voire de DUCATI, et ce qui va avec, le jet gentil de polochon, promis je n?ai assommé personne ! Première journée : Avec l?exactitude des GPS nous « pataugeons » sur le premier départ (la trace débute dans l?Aude), nous partons tranquillement, guidés par nos GPS. Au bout de quelque kilomètres, en pleine campagne, on est saisi par le silence régnant en ces lieux : pas un bruit ! un pur régal ! Quelques côtes bien glissantes mettront à l?épreuve nos petits c?urs, nos petites jambes, nos petits vélos, mais pas notre plaisir de découverte et de partage. Le tracé comprenait un « ravito maison » très succin ! pâté de foie gras, boudin, bon pain, salade de fruit « made by Domi », Pschitt, et oui même au milieu de la nature ça décapsule ! je passe sur le coca et autre, je ne veux pas entendre dire « c?est du poison ». Nous avons le ventre lourd ainsi que les jambes pour la reprise, je ne comprends pas, c?était léger comme ravito ! Ah c?était peut-être trop long comme arrêt, je ne vois que ça, quoi d?autre sinon ? Nous choisirons avec Romain d?explorer une des variantes tracée par Domi et nous sous séparerons du groupe quelque kms après le « ravito maison ». Nous voyons un « mur », racines et boue confondus, et oui c?est là que débute une longue montée en poussant nos destriers (normalement on y est dessus), ils n?ont pas de roues motrices, nous non plus ! malgré les difficultés on se régale, c?est beau, atypique, à refaire par temps sec nous disons nous. Nous montons ainsi quelques kms de sentiers complexes et nous rejoignons un GR fort sympathique?( pas au début, murs, murs et encore murs) ça monte toujours dans ce pays !!! Des randonneurs nous rassurent pour la suite, nous nous en trouvons soulagés. Nous suivons donc le GR jusqu?à le perdre, puis le retrouver quelques mètres plus bas et les descentes se présentent à nous, je m?en frotte les plaquettes !!! Attention Nico, tu n?es pas tout seul, vous n?êtes que 2 ! quelle est cette petite voix raisonnable qui me parle ! Bon ça va j?ai compris, que quelques mètres, promis !! Et oui il faut savoir ronger son frein de temps en temps ! je prenais un peu d?avance et de plaisir en même temps puis je prenais le temps de faire des photos en attendant mon coéquipier, plus prudent que moi. Pour la dernière partie de cette longue et jouissive descente j?ai lâché les chevaux qui s?impatientaient en mon for intérieur, en accord avec mon coéquipier : quel panard cette descente, des cailloux, des sauts, des virages et de l?adrénaline. Le Staff était au rendez-vous en bas de cette descente, l?air grave : « les autres sont déjà repartis, ils ont eu peur de la pluie » « maintenant il y a de la route avec du 10%, ça va aller ? »  Ben oui, pourquoi pas, ça faisait bien 20 mn que nous ne pédalions plus !!! En route sur la route avec nos roues épaisses ! roule ma poule. Quelques photos, on repart, photos, Romain part devant, re- photos, et re-roule, comment veux-tu trouver un rythme, arrête les photos et avance un peu Nico !!! Ok j?ai compris, objectif rattraper Romain ! roule, roule, roule, tchou-tchou, le train est parti rythme trouvé, moyenne aux alentours de 16km/h, voire plus quand une clio me doublait : m?enfin. Arrivé en haut quelques longues minutes furent nécessaires pour récupérer le souffle et je redescend chercher mon acolyte. Petit ravito rapide, compotes et hop nous repartons de plus belle. Nous avons eu l?impression d?être coureurs pros avec l?intendance au top qui nous attendait en haut de cette côte, c?est appréciable, il faut le reconnaître ! Piste montante alors que nous avions cru comprendre que le profil était descendant, bref, on y est, on y va !! Petit point de vue juste magique au milieu de cette piste, il fallait le trouver, légèrement enfoncé et caché par des arbustes le long de la piste, mon flair de photographe amateur m?a averti au bon moment. Quelle vue ! Enfin de la côte inversée, de la descente quoi, pas de difficultés apparentes je lâche encore mes chevaux qui ne demandent que ça, partir à l?assaut de la piste avec quelques sauts réguliers, mais secs au contact des roues. Surprise : un lavoir perdu au milieu de cette piste, une des nombreuses sources l?alimente certainement. De retour sur la route, nous apercevons derrière nous des « roues fines » accélérant à notre vue, Nico reste tranquille !!! Non je ne veux pas ! je vais les fumer !!! chose faite, mais il fallait tourner sur un autre sentier découverte et repérage, sniff, je voulais me les faire !!! Calme-toi cette côte va s?en charger elle est sévère, pentue, mouillée caillouteuse et glissante. Pour ajouter un peu de piment quelques petites ornières ou même mon 29 pouce ne dépasserait pas du haut de ses crampons ! petite partie roulante et une jolie descente en sous-bois avec des odeurs de garrigue extraordinaires. Petite rencontre avec des autochtones auxquels nous avons vanté la beauté du paysage et surtout ce silence aussi présent. Eux nous vantaient « heureusement qu?il a plu », l?éternelle réplique !  Nous arrivons sur le village de Cavirac qui signe quasiment la fin de notre périple, il ne reste que peu de kilomètres qui rassureront Romain qui commençait à en avoir plein les pattes. Romain voyait devant lui des tartelettes au caramel et au chocolat, des tartelettes aux pommes et une bière bien fraiche depuis un bon moment et, bizarrement c?était à chaque fois en cours de côte !!! belle motivation: Arrivés devant ce pont de métal vert en face de l?auberge et de l?autre côté de l?Aude j?ai persuadé Romain de revenir voir les bolides rutilants qui ont dégourdis leurs chevaux toute la journée, avec de bons résultats pour certains 10e pour la barquette à 185000?, 1iere pour la Porsche 996 (je ne suis pas surpris). J?ai fait découvrir le terme « manège carré » à Romain qui n?avait pas l?air de connaître, à mon grand étonnement. De retour au bercail, les questions fusent : alors c?était comment ? Les variantes ? Bien roulé?. Résultat de la journée : du VTT, du plaisir, de la difficulté, des paysages superbes, du D+ et du D-, que demander de mieux.  Vient le lavage des vélos, peu crottés finalement, le rangement, et ?. La suite vous la connaissez : bière, apéro, douche, repas, bière, dodo ( oui je sais, la 1iere bière ne fait pas partie de l?apéro, c?est pour le réconfort après l?effort, euh, en fait c?était la deuxième si on compte celle du manège carré, bref?). On se croirait presque dans une histoire d?Astérix et Obélix avec toujours la même fin ! (Pas de commentaires je vous prie) Dodo pour certains, jets de polochons pour d?autres, « je ronfle, je ne m?entends pas, attends je me tourne? » 10 secondes après la 1100 GSXR se remet en route. M?enfin, re- jet de polochon, même réponse et une perte d?audition de 2 points côté gauche de ma pauvre oreille. Tant pis, ma vengeance sera terrible. Après une super nuit bien reposante, petit déj, préparation des vélos, chargement des véhicules, et oui ça se termine. A l?assaut de Chalabre. Journée 2 ; bien plus cool que la veille. Petit échauffement, petites côtes, petites pistes, petit poussage de vélo, petit détournement de GR, un soupçon de gadoue, des kilomètres faciles avec des points de vue, comme toujours. Le silence toujours aussi délectable autant sur la route que sur les sentiers. Une joli descente bien caillouteuse et boueuse à souhait juste avant le « ravito maison » 2e édition. L?occasion de parfaire les trajectoires sur cailloux glissants (on devrait inventer un panneau). Enfin le ravito !!! pour celui-ci on va faire soft ! Pschitt (oui encore !) pâté, pain, boudin, champignons pour certains, salade de fruits « made by Domi », et le reste?. Départ pour Romain et moi pour la « reco » d?une autre boucle. Route, sentier, voie verte (on n?a pas fait semblant après manger, bonne moyenne) et hop un joli pont ou nous sommes passés dessus. Stop, attends je vois bien une belle photo à faire là-bas (il fallait que je redescende bien sûr). Photos faites, mission accomplie, mon nez, toujours mon nez, je lui fais assez confiance. Rebelote, on remonte sur le pont, aïe ça grimpe, une fois, deux fois, la troisième est la bonne je pense plus de 20%, aïe les jambes et en plus sur de la route, je n?ose imaginer monter la même sur du caillou glissant de la veille ! Petit sentier fort sympathique en sous-bois, traversée de champs occupés par des bêtes à cornes et leurs petits, et en faisant attention à celles-ci je montre la voie, mais pas la bonne, je montre une voie boueuse à souhait alourdissant notre vélo de kilos superflus qui empêchaient les roues de tourner. Dur dur, il faut repasser au même endroit, mauvaise idée mais pas le choix. Sentier retrouvé, kilos perdus, route rattrapée en vue d?un petit col ou il faudra bifurquer vers?. « La surprise de la journée ». En effet un tracé existant auparavant mais n?étant plus d?actualité, une clôture en plein milieu de la trace GPS correspondant a priori à l?ancien tracé : nous laisserons le bénéfice du doute à l?auteur de cette clôture. Après quelques minutes fort longues au milieu d?un bois sans passage nous rattrapons enfin un sentier, bouché certes, mais un sentier, qui en rejoindra un plus large qui rejoindra une route en direction du fabuleux lac de Montbel. En haut de cette côte menant au lac, je me remémorais mon ancien passage en ces lieux, dans l?autre sens. Nous engageons le sentier bordant le lac dans une vitesse soutenue afin de rattraper nos compatriotes. 1 barrage, du sentier, un autre barrage, du sentier, encore un barrage et encore du sentier, ma partie préférée ou nous avons pu nous exercer sur le « drift bike », terrible, petits passages en rondins, re « drift bike », toujours à très bonne allure, nous arrivons sur le dernier barrage du lac, et, surprise, nous voyons des couleurs familières de maillot verts et noirs au loin (100m) ! oups je n?avais pas vu Domi, désolé !!! Petite collation rapide, photos oblige et hop on repart tout freins lâchés et chevaux lâchés à l?assaut de nos compatriotes que nous rattraperons plus loin. La fin se fera en groupe avec une dernière côte et une belle descente boueuse ou notre art du « drift bike » se peaufinera. Domi nous attendait sur le sentier? à l?opposé de notre arrivée, de l?autre côté de la route. C?est le gong de la fin, ah non, pas tout à fait : retour aux voitures et? Pschitt, compote, tartelettes, changement de vêtements, chargement de nos montures et départ par des routes secondaires au bercail Montalbanais. Super week-end en première pour moi en guidage en terre inconnu, ou, je pense nous ne nous sommes pas trop mal débrouillés, il nous manque l?expérience mais nous sommes parvenus à bon port sans trop de ratés. Récap : intendance OK, traces OK, variantes OK, convivialité OK, temps OK Résultat final : RAS, OK, super, au top,             - VTT LOISIR MONTALBANAIS ...
Sommaire règlement et historique

 

Livescore.in
Find a Result
Résultats des compétitions
Dicostars
Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport ?voir ici
 - anne-caroline chausson - nicolas vouilloz - jean-christophe peraud -  diverses - julien absalon

 

';