Happy Birthday : Hercog Polona - SLO. (Tennis) |
dimanche 20 janvier 2019
Tennis
 
Tennis - Tout savoir sur la WTA et les records - Article du : 07/12/2018

Women's Tennis Association

 La WTA a fêté ses 40 ans en 2013

Historique

La Women's Tennis Association (WTA) est la principale association qui organise des compétitions professionnelles des femmes à travers le monde : le WTA Tour. C’est équivalent de  l'Association of Tennis Professionals (ATP chez les hommes).

Fondée en 1973, la WTA dispose de deux sièges : le principal situé à St. Petersburg en Floride aux Etats-Unis ; le deuxième à Roehampton en Angleterre, près de celui de la Fédération Internationale de Tennis (ITF).

 Depuis l'ère Open, les joueuses et les joueurs de tennis ne sont pas traités à l’égalité : les femmes sont beaucoup moins rémunérées que les hommes.

 Gladys Heldman, fondatrice et directrice du magazine World Tennis, décide alors d'instaurer un circuit professionnel exclusivement réservé aux femmes. Neuf joueuses, ‘the Original Nine’, acceptent de la suivre dans ce projet en signant chacune un contrat symbolique : Billie Jean King , Rosie Casals , Nancy Richey , Kerry Melville, Peaches Bartkowicz, Kristy Pigeon, Judy Dalton, Valerie Ziegenfuss et Julie Heldman (sa fille).

Rapidement, Heldman obtient l'aide financier du cigarettier ‘Philip Morris’.

En 1971, dix-neuf tournois, sponsorisés par Virginia Slims, sont organisés pour une dotation globale de 309 100 dollars. Ce contrat prend fin en 1994 à cause de la lutte contre le tabagisme.

En 1973, l’icône du tennis féminin Billie Jean King crée la WTA avec le but de défendre les intérêts des joueuses. La WTA signe en 1974 son premier contrat de retransmission télévisée avec la chaîne CBS.

En 1980, 250 joueuses professionnelles disputent une cinquantaine de tournois à travers le monde.

En 1983, à l'US Open, les hommes et les femmes se partagent des primes égales.

En 2007, elles sont 1 300 à disputer 62 épreuves dans 35 pays avec une dotation globale de 62,4 millions de dollars.

En dehors des quatre tournois du Grand Chelem, organisés par l'ITF (International Tennis Federation), il existe différentes catégories de tournois plus ou moins prestigieux sur le circuit WTA.

De 1988 à 2008, on compte cinq différentes classes de tournois définies par ordre d'importance, de points attribués aux joueuses et de dotation financière :

- les tournois 'tier I' (réunissant les toutes meilleures joueuses),

- les 'tier II',

- les 'tier III',

- les ''tier IV',

- les 'tier V' (disparus en 2006) ;

et pour aboutir les Masters de fin de saison, qui se dispute entre les huit meilleures joueuses de l'année écoulée en simple et les quatre meilleures paires en double.

 Une grande reforme a lieu en 2009 ayant pour but une meilleure lisibilité du calendrier avec une réduction à seulement deux « classes » de tournois :

 - des épreuves dites ‘Premier Events’, dotées de 600 000 dollars minimum, dont :

des tournois « combinés », c'est-à-dire simultanément organisés avec l'ATP (avec parité des gains à 4,5 millions de dollars) et des tournois strictement féminins, dont deux à un million de dollars et cinq à deux millions puis les Masters de fin de saison.

- des épreuves ‘International Events’, moins prestigieuses, dont des tournois dotés de 220 000 dollars et le nouveau tournoi international des championnes en fin de saison (dotations 600 000 dollars).

Classement WTA

Le classement WTA est cumulatif sur une période de 52 semaines. Chaque joueuse est classée sur la base des résultats obtenus sur un maximum de 16 tournois (11 en double), en fonction des points obtenus sur les différentes épreuves.

On distingue plusieurs catégories de tournois :

  • les quatre tournois du Grand Chelem (2000 pts pour le vainqueur, 1300 pts pour la finaliste)
  • les tournois de la catégorie Premier Mandatory (1000 pts, 650 pts)
  • les tournois de la catégorie Premier 5 réservés aux joueuses membres du top-20 mondial (900 pts, 585 pts)
  • les tournois de la catégories Premier (470 pts, 305 pts)
  • les International Events (280 pts, 180 pts)
  • le Masters (1500 pts, 1050 pts).

Pour les joueuses du top-20 mondial, les deux meilleurs résultats obtenus sur les Premiers 5 comptent. Pour apparaître au classement, les joueuses doivent prendre des points dans au moins trois tournois, ou un minimum de 10 points en un tournoi.

Depuis la saison 2014, il y quelques changements au mode d’attribution des points : des joueuses éliminées au 1er tour des tournois Premier Mandatory reçoivent désormais le double de points.

                                                       

Les records éternels :

Nombre de titres (l'ère Open)

1.

  Martina Navratilova

167

2.

Chris Evert

154

3.

Steffi Graf

107

4.

Serena Williams

72

5.

Lindsay Davenport

55

6.

  Monica Seles

53

7.

Venus Williams

49

8.

Martina Hingis

43

Justine Henin

10.

Kim Clijsters

41

Les deux grandes joueuses avant l'ère Open : Margaret Court (92 victoires) et Evonne Goolagong (69 victoires) 

Nombre de finales

1.

Martina Navratilova

239

2.

Chris Evert

230

3.

Steffi Graf

138

4.

Evonne Goolagong

127

5.

Serena Williams

94

6. Lindsay Davenport 93

7.

Monica Seles

85

8.

Venus Williams

83

9.

Arantxa Sanchez

77

10.

Martina Hingis

69

Nombre de titres par surface

Dur

1.

Serena Williams

45

2.

Steffi Graf

37

3.

Chris Evert

35

4.

Lindsay Davenport

33

5.

Kim Clijsters

31

6.

Martina Navratilova

29

7.

Venus Williams

28

Monica Seles

9.

Martina Hingis

18

10.

Maria Sharapova

17

Gazon

1.

Margaret Court

46

2.

Evonne Goolagong

38

3.

Martina Navratilova

32

4.

Billie Jean King

22

5.

Chris Evert

17

6.

Helen Wills Moody

15

7.

Sue Barker

10

8.

Molla Bjurstedt Mallory

8

Ann Haydon-Jones

Virginia Wade

Terre battue

1.

Chris Evert

70

2.

Steffi Graf

32

3.

Suzanne Lenglen

24

4.

Margaret Court

22

5.

Evonne Goolagong

20

6.

Arantxa Sánchez

19

Conchita Martínez

8.

Martina Navratilova

18

9.

Monica Seles

14

10.

Justin Henin

13

Carpet (plus utilisé depuis 2009)

1.

Martina Navratilova

88

2.

Billie Jean King

36

3.

Chris Evert

35

4.

Steffi Graf

31

5.

Virginia Wade

26

6.

Margaret Court

19

7.

Martina Hingis

16

8.

Evonne Goolagong

15

9.

Tracy Austin

14

10.

Lindsay Davenport

12

Indoor

1.

Martina Navratilova

88

2.

Billie Jean King

36

3.

Chris Evert

35

4.

Steffi Graf

30

5.

Virginia Wade

28

6.

Margaret Court

19

7.

Martina Hingis

16

8.

Evonne Goolagong

15

9.

Tracy Austin

14

10.

Lindsay Davenport

12

Outdoor

1.

Chris Evert

122

2.

Margaret Court

83

3.

Martina Navratilova

79

4.

Steffi Graf

77

5.

Evonne Goolagong

71

6.

Serena Williams

56

7.

Bille Jean King

47

8.

Lindsay Davenport

43

Monica Seles

10.

Venus Williams

42

Pourcentage de réussite (minimum 500 victoires)

 

 

G-P

1.

Margaret Court

593–56

91.37%

2.

Chris Evert

1309–146

89.97

3.

Steffi Graf

902–115

88.69

4.

Martina Navratilova

1442–219

86.82

5.

Serena Williams

801-36

85.49

6.

Monica Seles

595–122

82.98

7.

Justine Henin

525–115

82.03

8.

Billie Jean King

695–155

81.76

9.

Evonne Goolagong

704–165

81.01

10.

Maria Sharapova

637–162

80.51

Nombre de matches joués

1.

Martina Navratilova

1661

2.

Chris Evert

1455

3.

Virginia Wade

1168

4. Francesa Schiavone 1092
5. Patty Schnyder 1086

6.

Arantxa Sanchez

1055

7.

Conchita Martinez

1036

8.

Stéphanie Foretz

1025

9.

Steffi Graf

1017

9.

Venus Williams

1017

10.

Jelena Jankovic

1002

Nombre de victoires toutes surfaces

1.

Martina Navratilova

1442

2.

Chris Evert

1309

3.

Steffi Graf

902

4.

Virginia Wade

839

5.

Serena Williams

794

6.

Venus Williams

787

7.

Arantxa Sanchez

759

8.

Lindsey Davenport

753

9.

Conchita Martínez 

739

10.

Billie Jean King & Evonne Goolagong

695

Leurs victoires sur

 

Terre battue

1.

Chris Evert

382

2.

Arantxa Sanchez

350

3.

Conchita Martínez

316

4. Sara Errani       294

5.

Steffi Graf

273

6. Flavia Pennetta 268

7.

Sandra Cecchini

240

8.

Kiki Bertens

212

9.

Martina Navratilova

208

10.

Gabriela Sabatini

203

 

Dur

1.

Serena Williams

488

2.

Lindsey Davenport

464

3.

Venus Williams

459

4.

Caroline Wozniacki

418

5.

Agnieszka Radwanska

412

6. Jelena Jankovic 400

7.

Maria Sharapova

361

8.

Martina Navratilova

341

9.

Maria Sharapova

338

10.

Steffi Graf

335

 

Gazon

1.

Martina Navratilova

306

2.

Chris Evert

185

3.

Pam Shriver

180

4.

Helena Sukova

125

5.

Zina Garrison

122

6.

Nathalie Tauziat

112

7.

Rosalyn Nideffer

111

8.

Lori McNeil

107

9.

Serena Williams

101

10.

Venus Williams

94

Plus de titres dans une saison

 

 

 

 

1.

Margaret Court

1970

21

2.

Margaret Court

1969

18

Margaret Court

1973

4.

Billie Jean King

1971

17

5.

Chris Evert

1974

16

Chris Evert

1975

Martina Navratilova

1983

8.

Martina Navratilova

1982

15

9.

Margaret Court

1968

14

Martina Navratilova

1986

Steffi Graf

1989

Plus de titres de suite

 

 

 

 

1.

Martina Navratilova

1984

13

2.

Margaret Court

1972–1973

12

3.

Steffi Graf

1989–1990

11

4.

Chris Evert

1974

10

5.

Margaret Court

1970

9

Martina Navratilova

1986

7.

Martina Navratilova

1983

8

Steffi Graf

1988

8

Plus de titres dans un tournois

 

 

 

 

12

Martina Navratilova

Chicago

1978–83, 1986–88, 1990–92

11

Martina Navratilova

Eastbourne

1978, 1982–86, 1988–91, 1993

9

Martina Navratilova

Washington

1975, 1977–78, 1982–83, 1985–86, 1988, 1990

Martina Navratilova

Wimbledon

1978–79, 1982–87, 1990

Martina Navratilova

Dallas

1979–83, 1985–87, 1990

Steffi Graf

German Open

1986–89, 1991–94, 1996

8

Chris Evert

Family Circle

1974–78, 1981, 1984–85

Martina Navratilova

WTA Tour Finals

1978–79, 1981, 1983–86

Martina Navratilova

Serena Williams

Los Angeles

Miami

1978, 1980–81, 1983, 1986, 1989, 1992–93

2002-04, 2007-08, 2013-15

7

Chris Evert

French Open

1974–75, 1979–80, 1983, 1985–86

Martina Navratilova

Orlando

1974, 1980–85

Steffi Graf

Wimbledon

1988–89, 1991–93, 1995–96

Serena Williams

Miami Masters

2002-04, 2007–08, 2013–14

 

Les trois finales les plus jeunes disputées en WTA (moyenne d'âge)

1. 1991 San Diego - 33 ans
Jennifer Capriati (15 ans/4 mois) bat Monica Seles (17 ans/8 mois)

2. 1980 Tampa - 33 ans et 4 mois
Andrea Jaeger (15 ans/5 mois) bat Tracy Austin (17 ans/11 mois)

3. 2004 Birmingham - 33 ans et 6 mois
Maria Sharapova (17 ans/1 mois) bat Tatiana Golovin (16 ans/5 mois)

Plus jeune gagnante en simple
  • Tracy Austin : 14 ans, 0 mois, 28 jours (1977 Portland)
  • Kathy Rinaldi : 14 ans, 6 mois, 24 jours (1981 Kyoto)
  • Jennifer Capriati : 14 ans, 6 mois, 29 jours (1990 Puerto Rico)
  • Andrea Jaeger : 14 ans, 7 mois, 14 jours (1980 Las Vegas)
  • Mirjana Lucic : 15 ans, 1 mois, 25 jours (1997 Bol)
  • Nicole Vaidisova : 15 ans, 3 mois, 23 jours (2004 Vancouver)
  • Monica Seles : 15 ans, 4 mois, 29 jours (1989 Houston)
  • La gagnante la plus âgée
  • Billie Jean King : 39 ans, 7 mois, 23 jours (1983 Birmingham)
  • Kimiko Date Krumm : 38 ans, 11 mois, 30 jours (2009 Seoul)
  • Martina Navratilova : 37 ans, 4 mois, 2 jours (1994 Paris Indoors)
  • Venus Williams : 34 ans, 6 mois, 23 jours (2015 Auckland)
  • Margaret Court : 34 ans, 4 mois, 26 jours (1976 Melbourne)
  • Chris Evert : 33 ans, 9 mois, 18 jours (1988 New Orleans)
  • Nathalie Tauziat : 33 ans, 8 mois (2001 Birmingham)
  • Tamarine Tanasugarn : 33 ans, 4 mois, 23 jours (2010 Osaka)
  • Virginia Wade : 33 ans, 2 mois, 2 jours (1978 Tampa)
  • Nancy Richey : 33 ans, 1 mois, 22 jours (1975 Phoenix)
  •  43 ans et demi...l'âge de la Japonaise Kimiko Date-Krumm en battant au 1er tour à Monterrey en avril 2014 l'Italienne Flavia Pennetta (12eme joueuse mondiale).

    La finale entre les deux joueuses les plus âgées du tour WTA a eu lieu en 2010 entre la Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn (33 ans) et la Japonaise Kimiko Date-Krumm (40 ans) au Hashimoto Sogyo Japan Tennis Championship à Tokyo (victoire de Tanasugarn).

     Plus de titres dans un même tournoi
    - 12 fois à Chicago par Martina Navratilova entre 1978 et 1992
    - 11 fois à Eastbourne par Martina Navratilova entre 1978 et 1993

    Plus de titres dans une saison
    - 21 par Margaret Court en 1970
    - 18 par Margaret Court en 1969 et 1973
    - 17 par Billie-Jean King en 1971
    - 16 par Chris Evert en 1974 et 1975 et par Martina Navratilova en 1983

    Un record : le laps de temps de16 ans et 4 mois entre deux victoires pour la Croate Mirjana Lucic -Baroni à Bol en Croatie en 1998 et à Québec City en septembre 2014.  L'ancien record était de 13 ans et un mois pour la Japonaise Kimiko Date-Krumm entre sa victoire à San Diego en 1996 et Seoul en 2009.
     

    Copyright Sportquick/Promedi

    .,.

    Tags : WTA Records
    Résultats et Champions


    Six victoires en simple toutes sur gazon dont l'Open d'Australie en 1976 en étant 212e joueur mondial, soit le vainqueur le plus mal classé de l'histoire d'un Majeur, après avoir battu le grand John Newcombre. Il est à ce jour le dernier Australien à avoir remporté les Internationaux d'Australie. Demi-finaliste à Wimbledon en 1982. Il jouait à l'époque avec des shorts rouges serrés et portait un chapeau de cow-boy ! 34 victoires en double dont 5 en Grand Chelem (l&...
    L'Open d'Auckland en Nouvelle-Zélande, également appelé ASB Classic (Heineken Open avant), est un tournoi de tennis du circuit masculin créé en 1990. Il se déroule au mois de janvier en extérieur, à l'ASB Tennis Centre, une semaine avant l'Open d'Australie. Créé en1956, le tournoi se jouait sur gazon jusqu'en 1977. Il fait partie du circuit ATP depuis 1971.  Un tournoi féminin du circuit WTA se déroule une semaine avant le tournoi masculin. Surface : dur ATP Worl...
    L'Open d'Auckland en Nouvelle-Zélande, également appelé ASB Classic (Heineken Open avant), est un tournoi de tennis du circuit masculin créé en 1990. Il se déroule au mois de janvier en extérieur, à l'ASB Tennis Centre, une semaine avant l'Open d'Australie. Créé en1956, le tournoi se jouait sur gazon jusqu'en 1977. Il fait partie du circuit ATP depuis 1971.  Un tournoi féminin du circuit WTA se déroule une semaine avant le tournoi masculin. Surface : dur ATP Worl...
    Spécialiste du double avec 29 titres (28 finales perdues) dont cinq tournois du Grand Chelem : l'Open d'Australie en double (avec Jamie Murray) et en double mixte (avec Elena Vesnina) en 2016 (il est ainsi devenu le premier Brésilien ayant remporté deux tournois du Grand Chelem), l'US Open en double (avec Jamie Murray) en 2016 et en double mixte en 2012 (avec Ekaterina Makarova) et 2014 (avec Sania Mirza). Finaliste de l'US Open en double en 2013 (avec Alexander Peya) et à Wimble...
    Frère aîné d'Andy, il est un spécialiste du double (23 titres) avec deux succès en Grand Chelem : à l'Open d'Australie en à l'US Open en 2016 avec le Brésilien Bruno Soares (finaliste à Wimbledon et l'US Open en 2015 avec John Peers ; demi-finaliste du Masters en 2018 avec Bruno Soares). Il a également remporté 4 titres en double mixte :  Wimbledon en 2007 avec Jelena Jankovic et 2017 avec Martina Hingis (finaliste en 2018)  et l'US Open en 2017 avec Martina Hingis et...
    Ecossais d'origine, il est devenu le 7 novembre 2016 le 26eme n°1 mondial depuis l'instauration du classement ATP en 1973 après avoir été deuxième joueur mondial pendant 76 semaines (derrière Federer, Nadal et Djokovic), la première fois en 2009. Succédant au Serbe Novak Djokovic à 29 ans et 5 mois, il est le 2eme joueur le plus âgé à attendre la première place mondiale après l'Australien John Newcombe qui avant 30 ans et 11 jours le 3 juin 1974. Il est également le premier Brita...
    Le tournoi de Sydney, connu sous le nom de Sydney International (anciennement appelé Championnat de Nouvelle Galles du Sud), est un tournoi masculin du circuit ATP appartenant à Australian Open Series. Il se déroule début janvier, une semaine avant l'Open d'Australie, au Sydney Olympic Park Tennis Centre à Homebush, dans la banlieue de Sydney. C'est un des plus anciens tournois de tennis, puisqu'il a vu le jour en 1885. Ce tournoi servait dans les années 1920 de compétition quali...
    Le tournoi de Sydney, connu sous le nom de Sydney International (anciennement appelé Championnat de Nouvelle Galles du Sud), est un tournoi masculin du circuit ATP appartenant à Australian Open Series. Il se déroule début janvier, une semaine avant l'Open d'Australie, au Sydney Olympic Park Tennis Centre à Homebush, dans la banlieue de Sydney. C'est un des plus anciens tournois de tennis, puisqu'il a vu le jour en 1885. Ce tournoi servait dans les années 1920 de compétition quali...

     

    Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
     - andy murray - fabrice santoro - rafael nadal - anastasia myskina - yannick noah