dimanche 24 juin 2018
Auto
 
Auto - Pikes Peak, The Race to the Clouds.... - Article du : 22/09/2017

La mythique course de côte de Pikes Peak, surnommée 'The Race to the Clouds' se déroule tous les ans en été à proximité de Colorado Springs dans un décor exceptionnel. Créée en 1916, c'est la course la plus ancienne après les 500 Miles d'Indianapolis (1911).

La montée de la montagne de Pikes Peak (4 300 m d'altitude à l'arrivée) est longue de 19,93 km et contient 156 virages. Le dénivelé est de 1 436 mètres. Le départ a lieu à 2 865 m d'altitude et se termine 1 440 m plus haut, d'où son surnom : « La course vers les nuages » (« The race to the clouds »). Une partie de la route a été goudronnée en 1990. Depuis août 2011, elle est entièrement goudronnée. Le dernier vainqueur sur terre est le finlandais Ari Vatanen avec Peugeot en 1989.

De nos jours, la course est divisée en une quinzaine de catégories allant de la moto à la voiture et en passant par le quad ou les camions, chaque véhicule est représenté. La catégorie la plus célèbre et la plus spectaculaire reste la catégorie Unlimited, où s'affrontent des monstres de plus de 1 000 chevaux. Environ 150 concurrents y participent chaque année.

A cause de la puissance des véhicules et de la piste, qui est particulièrement poussiéreuse et glissante, les voitures sont équipées d'énormes ailerons à la fois à l'avant et à l'arrière, pour les plaquer au sol.

Le prototype Peugeot de Sébastien Loeb, vainqueur en 2013

La 91eme édition a eu lieu le 30 juin 2013. Elle fut remportée par le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, qui a pulvérisé de plus de 1mn30s le record de l'épreuve au volant d'une Peugeot 208 T16 spéciale. En 8 min 13 s 878/1000, Loeb est devenu le premier pilote (toutes catégories confondues) à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 kilomètres.

En 2014, c'est un autre pilote français qui s'est imposé devant Loeb..... Romain Dumas au volant d'un Norma M20 RD Limites. Il a parcouru les 19,9 km de la montée en 9'05''801 à une vitesse moyenne de 127,3 km/h. Il remporte son 2eme succès en 2016 avec un chrono de 8'51"445, la 2eme performance à Pikes !

La 95eme édition a eu lieu en 2017.

Chronologie du record depuis 1968

  • 1968 : 11' 54" 90/100e – Bobby Unser USA, Rislone Special (Open Wheel Category)) ;
  • 1979 : 11' 54" 18/100e – Dick Dodge Jr. USA, Hoffpauir Wells Coyote Chevy (Open Wheel Category)  ;
  • 1982 : 11' 44" 82/100e – Bill Brister USA, Woziwodzki Wells Coyote Chevy (Open Wheel Category) ;
  • 1983 : 11' 38" 30/100e – Al Unser Jr. USA, Woziwodzki Wells Coyote Chevy (Open Wheel Category) ;
  • 1985 : 11' 25" 39/100e – Michèle Mouton FRA, Audi Quattro (Open Rally category) ;
  • 1986 : 11' 09" 22/100e – Bobby Unser USA, Audi Sport quattro S1 (Open Rally category) ;
  • 1987 : 10' 47" 85/100e – Walter Röhrl GER, Audi Sport quattro S1 « Pikes Peak » (Open Rally category) ;
  • 1988 : 10' 47" 22/100e – Ari Vatanen FIN, Peugeot 405 Turbo 16 « Pikes Peak » (Open Rally category) ;
  • 1993 : 10' 43" 63/100e – Paul Dallenbach USA, Davis Chevrolet (Open Wheel Category) ;
  • 1994 : 10' 04" 06/100e – Rod NZL, Toyota Celica Turbo « Pikes Peak » (Unlimited Category) ;
  • 2007 : 10' 01" 408/1000e - Nobuhiro Tajima JAP, Suzuki XL7 Hill Climb Special]] (Unlimited Category) ;
  • 2011 : 09' 51" 278/1000e – Nobuhiro Tajima JAP, Suzuki SX4 (Unlimited Category) ;
  • 2012 : 09' 46" 181/1000e – Romain Dumas FRA, Porsche 911 GT3 R (Pikes Peak Open Category) ;
  • 2012 : 09' 46" 164/1000e – Rhys Millen NZL, Hyundai Genesis Coupé (Time Attack Category) ;
  • 2013 : 08' 13" 878/1000e – Sébastien Loeb FRA, Peugeot 208 T16 (Unlimited Category).......145,27 km/h !!!!!

 Vainqueurs Unlimited Class

 

 

 

Temps

1981

Bud Hoffpauir USA

Wells Coyote Special Roadster

13:10.100

1982

John Buffum USA

Audi Quattro

12:20.520

1983

John Buffum USA

Audi Quattro

12:27.910

1984

Michèle Mouton FRA

Audi Sport Quattro

12:10.380

1985

Michèle Mouton FRA

Audi Sport Quattro

11:25.390

1986

Bobby Unser USA

Audi Sport Quattro S1 E2

11:09.220

1987

Walter Röhrl GER

Audi Sport Quattro S1 E2

10:47.850

1988

Ari Vatanen FIN

Peugeot 405 Turbo 16

10:47.220

1989

Robby Unser USA

Peugeot 405 Turbo 16

10:48.340

1992

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki Swift

12:51.630

1993

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki Swift

10:44.220

1994

Rod Millen NZL

Toyota Celica AWD Turbo

10:04.060

1995

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki Escudo

7:53.000*

1996

Rod Millen NZL

Toyota Celica

10:13.640

1997

Rod Millen NZL

Toyota Celica

10:04.540

1998

Rod Millen NZL

Toyota Tacoma

10:07.700

1999

Rod Millen NZL

Toyota Tacoma

10:11.150

2000

Per Eklund SWE

Saab 9-3

11:21.580

2001

Yutaka Awazuhara JAP

Suzuki Vitara

11:01.770

2002

Per Eklund SWE

Saab 9-3

11:13.200

2004

Stig Blomqvist SWE

Ford RS200E

5:16.800*

2005

Koichi Horiuchi JAP

Mitsubishi FTO

11:34.570

2006

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki Sport

7:38.900*

2007

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki XL7

10:01.408

2008

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki Sport Co. Ltd. XL7

10:18.250

2009

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki SX4

10:15.368

2010

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki SX4

10:11.490

2011

Nobuhiro Tajima JAP

Suzuki SX4

9:51.278

2012

David Donner USA

Palatov D4PPS

10:04.652

2013

Sébastien Loeb FRA

Peugeot 208 T16

8:13.878

2014 Romain Dumas FRA Norma M20 9:05.801
2015 Rhys Millen NZL Véhicule électrique (eO PP03) 9:07.222
2016 Romain Dumas FRA Norma M20 8:51.445
2017 Romain Dumas FRA Norma M20 9:05.672

 * longueur réduite

Vainqueurs de 1946 à 1970 (tous américains)  pendant les années du championnat AAA (1946-1955) puis USAC (1956-1970) en IndyCar :

 

 

1970

Ted Foltz

1969

Mario Andretti

1968

Bobby Unser

1967

Wes Vandervoort

1966

Bobby Unser

1965

Al Unser

1964

Al Unser

1963

Bobby Unser

1962

Bobby Unser

1961

Bobby Unser

1960

Bobby Unser

1959

Bobby Unser

1958

Bobby Unser

1957

Bob Finney

1956

Bobby Unser

1955

Bob Finney

1954

Keith Andrews

1953

Louis Unser

1952

George Hammond

1951

Al Rogers

1950

Al Rogers

1949

Al Rogers

1948

Al Rogers

1947

Louis Unser

1946

Louis Unser

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le GP2 Series a remplacé en 2005 le championnat de Formule 3 en tant qu'antichambre de la Formule 1. Ce championnat se déroule entre des voitures de type monoplace. En 2017, le GP2 Series ont été renommé Championnat de Formule 2 FIA. Historique Formule 3000 Le championnat Formule 3000 s’est disputé entre des voitures monoplaces sur des circuits fermés dans des conditions similaires à celles de la Formule 1. La Formule 3000 avec ses coûts réduits était considérée comme une so...
      Grand Prix de France Année Vainqueur Pole position Meilleur tour 2008 F. Massa K. Räikkönen K. Räikkönen 2007 K. Räikkönen F. Massa F. Massa 2006 M. Schumacher M. Schumacher M. Schumacher 2005 F. Alonso F. Alonso K. Räikkönen 2004 M. Schumacher F. Alonso Michael Schumacher 2003 R. Schum...
Vainqueur du rallye d'Argentine en avril 2016 au volant d'une Hyundai, il est devenu le premier pilote néo-zélandais vainqueur d'une épreuve de championnat du monde de rallyes (4eme du classement final en 2016 et 2017 ; 75 rallyes disputés, 6 podiums au total, 35 victoires de spéciales et 355 points marqués). Champion de Nouvelle-Zélande en 2008, 2009 et 2013. Il faisaitt équipe avec John Kennard qui est devenu, à 57 ans, le plus vieux co-pilote vainqueur d'une rallye en WRC....
Le pilote de rallye qui monte (3eme du championnat du monde en 2017). Il compte 86 rallyes en WRC depuis celui du Portugal en 2009 (3 victoires, en Sardaigne et en Allemagne en 2017, en Argentine en 2018 ; 14 podiums au total, 503 points, 111 victoires en spéciales). Il fait équipe avec son compatriote Martin Jarveoja. Champion d'Europe des rallyes en 2008 et 2009 (11 podiums pour 4 victoires). Il a été élu pilote de l'année en 2017 tandis que Järveoja fut élu copilote de l'année. ...
Le pilote qui monte en puissance en rallye, il est l'un des adversaires de Sébastien Ogier. Très sportif, il a débuté par le ski (membre de l'équipe norvégienne juniors en slalom) puis par le motocross avant de débuter une carrière prometteuse en rallye. Lors du rallye de Suède en 2008, il est devenu le plus jeune pilote à avoir marqué des points en championnat du monde (18 ans et 233 jours). Champion Intercontinental Rally Challenge en 2011 avec 2 victoires  (Chypre à 22 ans, plus j...
L'un des plus prometteurs pilotes de rallyes du moment. Une victoire (Portugal en 2012) et 15 autres podiums en WRC en 114 courses depuis 2006 (746 points marqués, 59 victoires en spéciales). 4eme du championnat du monde en 2015. Champion de Norvège des rallyes en 2006, 2007 et 2008.  Copyright Sportquick/Promedi ...
Pilote complet. Vice-champion du monde de rallyes en 2013, 2016 et 2017. 9 victoires (Allemagne en 2014, Sardaigne en 2016 et 2018, Corse, Argentine, Pologne et Australie en 2017, Suède et Portugal en 2018) en 91 courses en championnat du monde depuis 2009 avec comme copilote son compatriote Nicolas Gilsoul (32 podiums au total, 941 points marqués, 163 victoires en spéciales).  Copyright Sportquick/Promedi ...
   Pilote de rallye, spécialiste de l'asphalte. Champion du monde juniors en 2005 au volant d'une Citroën (4 victoires). Champion d'Espagne en 2005 (5 victoires) et champion d'Espagne junior en 2004. Il a débuté en WRC en 2003. Il compte une victoire (en Allemagne en 2013), 44 podiums (dont 25 2eme places) en 157 rallyes (1 024 points marqués, 176 victoires en spéciales). 3eme au classement final du championnat du monde en 2008 et 2009 (4eme en 2007). Pilote Citroën de 2006 à...
   Copilote de Sébastien Ogier, champion du monde des rallyes en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 (3eme en 2011 et 4eme en 2010). 42  victoires au total (31 avec Volkswagen) : Portugal en 2010, 2011, 2013, 2014 et 2017, Grèce en 2011, Allemagne en 2011, 2015 et 2016, Japon en 2010, France en 2011 et 2013, Jordanie en 2011 (avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Jari-Matti Latvala soit le plus petit écart jamais enregistré en WRC), Suède en 2013, 2015 et 2016, Italie en 2013, 2014 et 20...
   La nouvelle star française du rallye, il a été le protégé de Sébastien Loeb dont il était ensuite devenu le premier adversaire. En octobre 2013, il est devenu le troisième pilote français sacré champion du monde après Didier Auriol et Sébastien Loeb, un titre qu'il conserve en 2014, 2015, 2016 et 2017. Avec désormais 5 titres mondiaux, il dépasse des légendes telles Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen, quadruples champions du monde, et devient le deuxième pilote français au nombre de titr...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - jutta kleinschmidt - henri pescarolo - francesco antonucci - felipe massa - michael schumacher