Happy Birthday :
jeudi 19 octobre 2017
Auto
 
Auto - Les 24 Heures du Mans, tout savoir - Article du : 21/06/2017

Les 24 Heures du Mans

C'est la course d'endurance la plus mythique de l'histoire de l'automobile qui a été créée en 1923. C'est également l'un des trois événements sportifs majeurs de l'Hexagone (263 500 spectateurs cumulés en 2015 et 2016), avec le Tour de France et Roland-Garros.
Organisée par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), elle se déroule au mois de juin sur un circuit routier près de la ville du Mans dans la Sarthe attirant entre 200 000 et 260 000 spectateurs (263 400 en 2015, record).

Les voitures qui participent sont reparties en plusieurs catégories :

Prototypes
- LM P1 (ancien LMP900)
- LM P2 (ancien LMP675)

Grand Tourisme
- LM GTE avec GTE Pro et GTE Am (amateurs)
*LM = Le Mans ; LM P = Le Mans Prototypes ; GTE = Grand Tourisme Endurance.

Depuis 1949, le départ est donné par une personnalité, différente chaque année, et non plus par un membre de l'ACO. On peut nommer entre autres deux présidents de la République française : Vincent Auriol en 1949, Georges Pompidou en 1972; des personnalités du cinéma : Steve McQueen en 1971, Alain Delon en 1996, Luc Besson en 2003, Brad Pitt en 2016 ; du monde sportif : Raymond Poulidor en 1978, Luigi Chinetti en 1982, Jacky Ickx en 2000 et Fernando Alonso en 2014. En 2008, le départ a même été donné depuis la station spatiale internationale.


La piste emprunte une partie du circuit Bugatti et comporte également une grande partie de route nationale. Parmi des passages les plus célèbres : les virages du Tertre Rouge, Mulsanne, Arnage sans oublier la ligne droite des Hunaudières, d'une longueur de presque 6 km où les prototypes ont atteint des vitesses atteignant les 400 km/h pendant une minute (le record de vitesse du circuit est de 405 km/h).
Le circuit de la Sarthe mesure 13,629 km depuis 2007. Il est plat hormis la courbe Dunlop et a une largeur allant de 9 m à 16 m (devant les stands).
Depuis 1963, les essais qualificatifs déterminent la place des concurrents sur la grille de départ.

Les classements sont historiquement basés sur une distance réalisée en 24 heures. On en déduit ensuite une moyenne. Il suffit de multiplier la moyenne par 24 pour le vérifier. Afin d’obtenir la distance réalisée en 24 heures, l’Aco se base sur le temps de passage sur la ligne d’arrivée après le passage sous le drapeau à damiers (ou sur le temps de passage précédent les 24 heures de course pour les années où le public a envahi la piste au moment de l’arrivée).

Depuis 2012, l'épreuve fait partie du championnat du monde d'Endurance.



Vingt-neuf pilotes français se sont imposés aux Mans pour 43 victoires : les premiers furent André Lagache et René Léonard en 1923 (première édition) et les derniers, Benoît Tréluyer en 2011, 2012 et 2014, Loïc Duval en 2013 et Romain Dumas en 2010 et 2016.

Le 81e rendez-vous, marquant le 90e anniversaire de la course inaugurale disputée en 1923, a eu lieu les 22 et 23 juin 2013 avec 56 équipages au départ soit au total 167 pilotes. Le sextuple vainqueur Jacky Ickx remettra les trophées aux vainqueur. Cette édition fut marquée par le décès accidentel à 34 ans du pilote 'gentleman-driver' danois Allan Simonsen sorti de piste dans la virage du tertre Rouge au volant d'une Austin Martin. C'était le premier accident mortel depuis 1997 (le pilote français Sébastien Enjolras lors des pré-qualifications). On dénombre désormais 21 pilotes morts au Mans depuis 1925.

2014 : le 14 juin, le départ fut donné par le pilote de F1, Fernando Alonso . 41 rookies (débutants) ont découvert la course. Le Français Emmanuel Collard s'est aligné pour la 20e fois et est le pilote le plus expérimenté de cette édition. Ce 82e rendez-vous marque le grand retour de Porsche après 16 ans d'absence dans la catégorie prototype avec une 919 Hybrid.

2015, le 83e rendez-vous : c'était au tour de Bill Ford, président de la marque américaine du même nom et descendent d'Henry Ford, de donner le départ sous le regard de François Hollande. 55 voitures ont pris le départ.

A noter qu'en 2016, la célèbre écurie Ford a fait son retour aux 24 Heures du Mans avec quatre voitures au départ : la nouvelle GT (catégorie LM GTE). Elle célèbrera aussi les cinquante ans de la première victoire de la marque, en 1966 par Bruce McLaren et Chris Amon en 1966. 60 équipages ont pris le départ de la 84eme édition donné par l'acteur américain Brad Pitt.


Les dates à retenir :

- 16 mai 1923 : 1ère édition de la course automobile, conçue par trois Français : Emile Coquille, Charles Faroux et Georges Durand. Trente-trois concurrents s'élancent et les français remportent l'épreuve.
- 1927 : l'écurie britannique Bentley remporte la course (également les trois années suivantes).
- 1935 : Première participation d'une femme. Il s'agit de l'Anglaise Margaret Allan qui a néanmoins abandonné.
- 1949 : première participation d'une Ferrari, une 166 MM, pilotée par une figure de la course automobile, Luigi Chinetti . Il remporte la première édition de l'après-guerre.
- 11 juin 1955 : l'année noire des 24H du Mans où a lieu l'accident le plus tragique dans l'histoire de la course automobile. La Mercedes 300 SLR de Pierre Levegh s'écrase dans la foule lors des premiers tours du Mans causant la mort de 90 victimes dont le pilote.
- 1966 : la course voit l'arrivée de l'écurie Ford, qui remporte la course, ainsi que les trois années suivantes.
- 1970 : début de l’ère Porsche.
- 1981 : Mazda est le premier constructeur japonais à s'imposer au Mans.
- 1995 : McLaren, la célèbre écurie de Formule 1 remporte les Mans pour la toute première fois.
- 2008 : le pilote danois Tom Kristensen remporta un record de 8 victoires avec Audi.
- 2009 : Doublé pour le Peugeot 908. L'équipage des 'Guerriers' de Peugeot-Sport ( Alexander Wurz , Marc Gené et David Brabham ) a mis fin à la domination d'Audi.
- 2013 : Neuvième victoire pour Tom Kristensen au volant d'une Audi.
- 2014 : Retour de Porsche après une absence de 16 ans.
- 2015 : Retour de Nissan (absent depuis 1999)

Bon à savoir :

Afin de devenir l’un des trois pilotes des 55 équipages qui participent à la plus grande course d’endurance du monde, l’Automobile club de l’ouest (ACO), tout puissant organisateur de l’épreuve, exige quelques garanties avant d’autoriser un pilote amateur (gentleman driver) à se glisser derrière le volant d’une Porsche 911, d’une Aston Martin, d’une Ferrari ou d’une Chevrolet Corvette. L’âge n’est pas un critère de sélection, même s’il faut passer des tests médicaux pour obtenir une licence du type B. Pour prétendre à cette licence, il faut avoir participé à plusieurs courses en circuits l’année précédente. Les pilotes qui n’ont jamais couru au Mans ou lors des cinq dernières années sur le circuit de la Sarthe sont désignés comme "débutants" et doivent avoir bouclé 10 tours (environ 140 km) sous l’observation des officiels de l’ACO lors des essais officiels du mois d’avril.

Longueur du circuit (14 tracés différents):

De 1923 à 1928 : circuit de 17.262 km.

De 1929 à 1931 : circuit de 16.340 km.

De 1932 à 1955 : circuit de 13.492 km.

De 1956 à 1967 : circuit de 13.461 km.

De 1968 à 1971 : circuit de 13.469 km.

De 1972 à 1978 : circuit de 13.640 km.

De 1979 à 1985 : circuit de 13.626 km.

En 1986 : circuit de 13.528 km.

De 1987 à 1989 : circuit de 13.535 km.

De 1990 à 1996 : circuit de 13.600 km.

De 1997 à 2001 : circuit de 13.605 km.

De 2002 à 2007 : circuit de 13.804 km.

Depuis 2007 : 13.629 km.

Les différents départs

- Départ arrêté en ligne : 1923 à 1924

- Départ arrêté en épi dit « Le Mans » : 1925 à 1969

- Départ arrêté en épi avec pilote à bord : 1970

- Départ lancé : depuis 1971

Les records à battre

Record de victoires par pilote :

- 9 victoires par Tom Kristensen DAN entre 1997 et 2013 (dont 6 de suite de 2000 à 2005);
- 6 victoires par Jacky Ickx BEL entre 1969 et 1982 ;
- 5 victoires par Derek Bell GBR entre 1975 et 1987, Emanuele Pirro ITA entre 2000 et 2007 et Frank Biela ALL entre 2000 et 2007
- 4 victoires par Henri Pescarolo FRA entre 1972 et 1984, Oliver Gendebien BEL entre 1958 et 1962, Yannick Dalmas FRA entre 1992 et 1999.

- Record de victoires par nation pilotes : 43 France (29 pilotes),  42 Grande-Bretagne (12 pilotes), 30 Allemagne (19 pilotes), 18 Etats-Unis (12 pilotes) et Italie (11 pilotes), 13 Belgique (5 pilotes).

- Record de participations pilote : 33 par Henri Pescarolo FRA, 30 par Bob Wollek FRA, 29 par Yojiro Terada JAP, 26 par Derrick Bell GBR, 25 par François Migault FRA.

- Record de participations constructeurs : 62 pour Porsche, 48 Ferrari, 33 Aston Martin.

- Record de victoires constructeurs : Porsche avec 19 victoires entre 1970 et 2017 (dont deux en tant que motoriste en 1996 et 1997), 13 par Audi entre 2000 et 2014, 9 par Ferrari entre 1949 et 1965, 7 par Jaguar entre 1951 et 1990, 6 par Bentley entre 1924 et 2003, 4 par Alfa Romeo (1931 à 1934) et Ford (1966 à 1969), 3 par Matra (1972 à 1974) et Peugeot (1992, 1993 et 2009).

- Record de victoires de suite : 7 par Porsche entre 1981 et 1987, 6 par Ferrari entre 1960 et 1965 et 5 par Audi entre 2004 et 2008 et entre 2010 et 2014.

- Record de victoires par nation constructeurs : 35 Allemagne (4 écuries), 17 Grande-Bretagne (6), 15 France (9), 13 Italie (2).

- Record de victoires par voiture : Audi R8 avec 5 victoires, 4 par Alfa Romeo 8C 2300 (1931 à 1934), Ford GT40 (1966 à 1969), Porsche 956 (1982 à 1985), Audi R18 (2011 à 2014).

- Record de victoires par équipes : 13 par Joest Racing entre 1984 et 2014, 12 par Porsche entre 1976 et 2017.

- Record de vitesse : 405 km/h par Roger Dorchy FRA sur Peugeot (WM P88) en 1988 dans la ligne droite des Hunadières, aujourd'hui cassée par deux chicanes.
- Record de la vitesse moyenne (tour le plus rapide) : 251,815 km/h par l'Allemand Hans-Joachim Stuck lors des qualifications avec un tour bouclé en 1985 sur l'ancien tracé.

- Record du meilleur tour en course : le record absolu du tour en course, qui était détenu par Loïc Duval depuis 2010 en 3 min 19 s 074 (moyenne 246,463 km/h), a été battu à deux reprises en 2015. Une première fois par Filipe Albuquerque en 3min17s647 au 62e tour, puis par André Lotterer en 3min17s475 au 337e tour.
- Record du tracé actuel : 3min14s791 réalisé lors des qualifications (2eme séance) en 2017 par le Japonais Kamui Kobayashi .
 

- Record de distance en course : 397 tours soit 5 405,472 km parcourus en 24 heures pour Audi, le vainqueur en 2010. Ancien record : 5335,313 km en 1971 par Marko van Lennep HOL sur Porsche 917 soit une moyenne de 222,304 km/h. Le cap des 5 000 km fut dépassé en 1967 par A.J. Foyt et Dan Gurney .

- Record de la vitesse moyenne (tour le plus rapide) en course : 248,459 km/h par l'Allemand Andre Lotterer en 2015 sur Audi R18 e-tron.
- Record du tour aux essais : Le Suisse Neel Jani en 2015 sur Porsche en 3'16"887

- Plus petit écart en km entre le vainqueur et le 2e : 349 km en 1927

- Plus petit écart en mètres entre le vainqueur et le 2e : 20 m en 1966 entre McLaren Amon et Ford MKII ; 120 m en 1969 entre la Ford GT40 de Ickx/Oliver et la Porsche 908 de Hermann-Larrousse.

- Plus grand nombre de pole-positions pour une constructeur : 18 par Porsche entre 1968 et 2016.

- Plus petit nombre de participants : 17 en 1930

- Plus grand nombre de participants : 60 en 1950, 1951, 1953 et 1955

- Record d'affluence : 263 500 spectateurs en 2015 et 2016.
- Record de la malchance : 15 participations par le pilote allemand Hans Heyer.......14 abandons et une non-qualification.

 

Les arrivées les plus serrées

1933 - Alfa Romeo (Nuvolari-Sommer) - Alfa Romeo (Chinetti-Varent) 401 mètres d'écart.
1966 - Ford (Amon-Mc Laren) - Ford (Miles-Hulme) 20 mètres d’écart.
1969 - Ford (Ickx-Oliver) - Porsche (Larrousse-Herrmann) 120 mètres d’écart.
2004 - AudiI (Ara-Capello-Kristensen) – Audi (Davies-Herbert-Smith) 41s.354 d'écart 

 

Les 24 Heures du Mans et les femmes
Cinquante-sept femmes ont pris le départ depuis 1930 (aucune entre 1951 et 1971). Marguerite Mareuse et Odette Siko furent les premières. Odette Siko finit 4eme en 1932. Anne-Charlotte Verney détient le record de participations avec 10 départs entre 1974 et 1983. La Danoisa Kristina Nielsen en 2016 et 2017 et la Française Inès Taitinger en 2016 furent les dernières.

Les records à l'arrivée : 6 au départ et 6 à l'arrivée en 1974 et 1976, 10 au départ et 7 à l'arrivée en 1935.

Palmarès

1923: Chenard et Walker/Lagache-Léonard - ­1924: Bentley 3 litres/Duff-Clément - ­1925: Lorraine/Courcelles-Rossignol - ­1926: Lorraine/Bloch-Rossignol - ­1927: Bentley/Benjafield-Davis - ­1928: Bentley/Barnato-Rubin - 1929: Bentley/Barnato-Birkin - ­1930: Bentley/Barnato-Kidston - ­1931: Alfa Romeo/Howe-Birkin - ­1932: Alfa Romeo/Sommer-Chinetti - ­1933: Alfa Romeo/Nuvolari-Sommer - ­1934: Alfa Romeo/Chinetti-Etancelin - ­1935: Lagonda/Hindmarsh-Fontes - ­1936 : non-lieu - ­1937: Bugatti/Wimille-Benoist - ­1938: Delahaye/Chaboud-Trémoulet - ­1939: Bugatti/Wimille-Veyron - ­1949: Ferrari/Chinetti-Lord - ­1950: Talbot/Rosier père et fils - ­1951: Jaguar/Walker-Whitehead - ­1952: Mercedes-Benz/Lang-Riess - ­1953: Jaguar/Rolt-Hamilton - ­1954: Ferrari/Trintignant-Gonzalez - ­1955: Jaguar/Hawthorn-Bueb - ­1956: Jaguar/Flockhart-Sanderson - ­1957: Jaguar/Flockhart-Bueb - ­1958: Ferrari/P. Hill-Gendebien - ­1959: Aston-Martin/Salvadori-Shelby - ­1960: Ferrari/Frère-Gendebien - ­1961: Ferrari/Gendebien-P. Hill - ­1962: Ferrari/Gendebien-P. Hill - ­1963: Ferrari/Scarfiotti-Bandini - ­1964: Ferrari/Guichet-Vaccarella - ­1965: Ferrari/Gregory-Rindt - ­1966: Ford/Amon-McLaren - ­1967: Ford/Foyt-Gurney - ­1968: Ford/Rodriguez-Bianchi - ­1969: Ford/Ickx-Oliver - ­1970: Porsche/Attwood-Hermann - ­1971: Porsche/Marko-Van Lennep - ­1972: Matra-Simca/Pescarolo-Hill - ­1973: Matra-Simca/Pescarolo-Larrousse - ­1974: Matra-Simca/Pescarolo-Larrousse - ­1975: Gulf-Mirage/Ickx-Bell - 1976: Porsche/Ickx-Van Lennep - ­1977: Porsche/Barth-Haywood-Ickx - ­1978: Renault Alpine/Pironi-Jaussaud - 1979: Porsche/Ludwig-Whittington D. et B. - ­1980: Rondeau-Ford/Jaussaud-Rondeau - ­1981: Porsche/Ickx-Bell - 1982: Porsche/Ickx-Bell - ­1983: Porsche/Holbert-Haywood-Schuppan - ­1984: Porsche/Pescarolo-Ludwig - ­1985: Porsche/Ludwig-Barilla-Winter - ­1986: Porsche/Bell-Stück-Hobert - ­1987: Porsche/Bell-Stück-Hobert - ­1988: Jaguar/Lammers-Wallace-Dumfries - ­1989: Mercedes/Mass-Reuter-Dickens - ­1990: Jaguar/Nielsen-Cobb-Brundle - ­1991: Mazda/Weidler-Herbert-Gachot - ­1992: Peugeot/Dalmas-Warwick-Blundell - ­1993: Peugeot/G. Brabham-Bouchut-Hélary - ­1994: Porsche/Dalmas-Haywood-Baldi - ­1995: McLaren BMW/Dalmas-Lehto-Sekiya - ­1996: TWR-Joest-Porsche/Jones-Reuter-Wurz - ­1997: Porsche/Alboreto-Johansson-Kristensen - ­1998: Porsche/Aiello-Ortelli-McNish - ­1999: BMW/Dalmas-Martini-Winkelhock - ­2000: Audi/Biela-Kristensen-Pirro - ­2001: Audi/ Biela-Kristensen-Pirro - ­2002: Audi/ Biela-Kristensen-Pirro - ­2003: Bentley/Kristensen-Capello-Smith - ­2004: Audi/Ara-Capello-Kristensen - ­2005: Audi/Kristensen-Lehto-Werner- 2006 : Audi/Biela-Pirro-Werner- 2007 : Audi/Biela-Pirro-Werner - 2008 : Audi/Capello-Kristensen-McNish - 2009 : Peugeot/Wurz-Gené-D. Brabham - 2010 : Audi/Bernhard-Dumas-Rockenfeller - 2011 : Audi/Fässler-Lotterer-Tréluyer - 2012 : Audi/Fässler-Lotterer-Tréluyer - 2013 :  Audi/Duval-McNish-Kristensen - 2014 : Audi/Lotterer-Tréluyer-Fässler - 2015 : Porsche /Hülkenberg-Bamber-Tandy - 2016 : Porsche/Dumas-Jani-Lieb - 2017 : Porsche/Bernhard-Hartley-Bamber.

 

L’équipe composée d’ Emanuele Pirro ITA, Frank Biela ALL et Tom Kristensen DAN est entrée dans la légende des 24H du Mans en remportant l'épreuve pour la troisième fois de suite en 2002. En 2004, Tom Kristensen s'est imposé pour la 6e fois dont 5 d’affilée, égalant le record historique de Jackie Ickx. En 2013, il remporte sa 9e victoire, le record absolu.

  

Palmarès par nationalité d'écurie

- 34 VICTOIRES : ALLEMAGNE (4 marques)
1952, 70, 71, 76, 77, 79, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87,
94, 96, 97, 98, 99, 2000, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017

- 17 VICTOIRES : GRANDE-BRETAGNE (6 marques)
1924, 27, 28, 29, 30, 35, 51, 53, 55, 56, 57, 59, 75,
88, 90, 95, 2003.

- 15 VICTOIRES : FRANCE (9 marques : Rondeau, Renault, Talbot, Delahaye, Chenard, Bugatti, Lorraine, Matra et Peugeot)
1923, 25, 26, 37, 38, 39, 50, 72, 73, 74, 78, 80, 92, 93, 2009.

- 13 VICTOIRES : ITALIE (2 marques)
1931, 32, 33, 34, 49, 54, 58, 60, 61, 62, 63, 64, 65

- 4 VICTOIRES : ETATS-UNIS (1 marque)
1966, 67, 68, 69.

- 1 VICTOIRE : SUISSE (1 marque) - 1989 ; JAPON (1 marque) – 1991

Palmarès par écurie

19 victoires : PORSCHE* 1970, 71, 76, 77, 79, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 94, 96, 97, 98, 2015, 2016, 2017.
13 victoires : AUDI 2000, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014.
9 victoires : FERRARI : 1949, 54, 58, 60, 61, 62, 63, 64, 65.
7 victoires : JAGUAR 1951, 53, 55, 56, 57, 88, 90.
6 victoires : BENTLEY 1924, 27, 28, 29, 30, 2003.
4 victoires : ALFA ROMEO 1931, 32, 33, 34 & FORD 1966, 67, 68, 69.
3 victoires : MATRA 1972, 73, 74 & PEUGEOT 1992, 93 et 2009.
2 victoires : BUGATTI 1937, 39 & LORRAINE 1925,26.
1 victoire : CHENARD & WALCKER 1923 ;– 1935 : DELAHAYE 1938 ; TALBOT 1950 ; MERCEDES 1952 ; ASTON MARTIN 1959 ; MIRAGE 1975 ; RENAULT 1978 ; RONDEAU 1980 ; SAUBER MERCEDES 1989 ; MAZDA 1991 ; McLAREN 1995 et BMW 1999.

* en 1996 et 1997 Porsche a gagné en tant que motoriste.

Première victoire, première participation

André LAGACHE et René LEONARD (FRA) 1923
Woolf BARNATO (GBR) 1928
Luigi Chinetti (ITA) 1932
Tazio NUVOLARI (ITA) 1933
Jean-Pierre Wimille (FRA) 1937
Peter WALKER (GBR) 1951
Hermann LANG et Fritz RIESS (GER) 1952
Yvor BUEB (GBR) 1955
Antony­Joseph FOYT (USA) 1967
Hurley Haywood (USA) 1977
Andy Wallace (GBR.) 1988
Christophe Bouchut (FRA) 1993
Eric HELARY (FRA) 1993
Alexander Wurz (AUT) 1996
Tom Kristensen (DEN) 1997
Laurent AIELLO (FRA) 1998
Earl BARBER (NZL) 2015
Nico HULKENBERG (GER) 2015

Seize pilotes ont réussi à remporter à la fois au moins un Grand Prix de Formule 1 et les 24 Heures du Mans

José Froilan Gonzalez ARG : vainqueur aux Mans en 1954 et deux victoires en F1 (1951 et 1954)

Maurice Trintignant FRA : vainqueur aux Mans en 1954 et deux victoires en F1 (1955 et 1958)

Mike Hawthorn GBR : vainqueur aux Mans en 1955 et trois victoires en F1 entre 1953 et 1958 (champion du monde en 1958).

Bruce McLaren NZL : vainqueur aux Mans en 1966 et quatre victoires en F1 entre 1959 et 1968.

Phil Hill USA : vainqueur aux Mans en 1958, 1961 et 1962 et trois victoires en F1 entre 1960 et 1961.

Dan Gurney USA : vainqueur aux Mans en 1967 et quatre victoires en F1 entre 1962 et 1967.

Graham Hill GBR : vainqueur aux Mans en 1972 et quatorze victoires en F1 entre 1962 et 1969 (champion du monde en 1962 et 1968).

Lorenzo Bandini ITA : vainqueur aux Mans en 1963 et une victoire en F1 en 1964.

Lodovico Scarfiotto ITA : vainqueur aux Mans en 1963 et une victoire en F1 en1966.

Pedro Rodriguez MEX : vainqueur aux Mans en 1968 et deux victoires en F1 entre 1967 et 170.

Jacky Ickx BEL : vainqueur aux Mans en 1969, 1975, 1976, 1977, 1981 et 1982 et huit victoires en F1 entre 1968 et 1972.

Jochen Rindt AUT : vainqueur aux Mans en 1965 et six victoires en F1 entre 1969 et 1970 (champion du monde en 1970).

Jochen Mass ALL : vainqueur aux Mans en 1989 et une victoire en F1 en 1975.

Didier Pironi FRA : vainqueur aux Mans en 1978 et trois victoires en F1 entre 1980 et 1982. 

Michele Alboreto ITA : vainqueur aux Mans en 1997 et cinq victoires en F1 entre 1982 et 1985.

Johnny Herbert GBR : vainqueur aux Mans en 1991 et trois victoires en F1 entre 1995 et 1999.

Deux pilotes ont signé le doublé Le Mans/500 miles d'Indianapolis

Graham Hill GBR : Indianapolis 1966 et Le Mans 1972
et
Antony J. FOYT USA : Indianapolis 1961, 64, 67, 77 et Le Mans 1967

Les pilotes de Formule 1, vainqueurs aux Mans
Michele Alboreto (I)
Chris Amon (N.-Z.)
Richard ATTWOOD (G.B.)
Lorenzo Bandini (I)
Paolo BARILLA (I)
Derek Bell (G.B.)
Robert Benoist (F)
Lucien Bianchi (B)
Tom BIRKIN (G.B.)
Mark Blundell (G.B.)
David Brabham (AUS)

Martin Brundle (G.B.)
Eugène CHABOUD (F)
Yannick Dalmas (F)
Johnny DUMFRIES (G.B.)
Philippe ETANCELIN (F)
Ron FLOCKHART (G.B.)
Paul FRERE (B)
Bertrand Gachot (F)
Marc GENE (ESP)

Olivier Gendebien (B)
J.-Froilan GONZALES (R.A.)
Masten GREGORY (U.S.A.)
Dan Gurney (U.S.A.)
Duncan HAMILTON (G.B.)
Mike Hawthorn (G.B.)
Hans Herrmann (D)
Johnny Herbert (G.B.)
Graham HlLL (G.B.)
Phil Hill (G.B.)

Nick HÜLKENBERG (D)
Jacky Ickx (B)
Gérard LAROUSSE (F)
Jan Lammers (N.L.)
Herman LANG (D)
J-J LEHTO (SF)
Gijs Van Lennep (N.L.)
Bruce Mc LAREN (N.Z.)
Helmut MARKO (A.)
Pierluigi MARTINI (I)
Jochen Mass (D)
Tazio NUVOLARI (I.)
Jackie Oliver (G.B.)
Henri Pescarolo (F)
Didier Pironi (F)
Jochen Rindt (A)
Pedro Rodriguez (MEX.)
Tony ROLT (G.B.)
Louis Rosier (F)
Roy SALVADORI (G.B.)
Vern SCHUPPAN (AUS)
Ludovico Scarfiotti (I)
Carol SHELBY (U.S.A.)
H.-J. STUCK (D)
Raymond Sommer (F)
Maurice Trintignant (F.)
Nino VACCARELLA (I)
Peter WALKER (G.B.)
Derek Warwick (G.B.)
Volkert WEIDLER (D)
Peter WHITEHEAD (G.B.)
Jean-Pierre Wimille (F)
Joachim WINKELHOCK (D)
Alexander Wurz (A)

Seulement sept pilotes ont remporté les trois grandes courses d'endurance : les 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Daytona puis les 12 Heures de Sebring : Mauro Baldi , A. J. Foyt, Hans Herrmann , Hurley Haywood , Al Holbert , Jackie Oliver et Andy Wallace .

 

Graham Hill est le seul pilote à avoir remporté les Mans (sur Matra en 1972), les 500 Miles d'Indianapolis (1966) et le championnat du monde de F1 (1962 et 1968).

Les pilotes avec des victoires aux Mans, à Daytona et à Sebring aux Etats-Unis

Le MANS

DAYTONA*

SEBRING**

Laurent AIELLO

98

.

2001

Michele Alboreto

97

.

2001

Chris Amon

66

67

..

Mauro Baldi

94

98, 2002

98

Lorezo BANDINI

63

67

.

Derek Bell

75, 81, 82, 86, 87

86, 87, 89

.

Timo Bernhard 2010, 2017   2008

Lucien Bianchi

68

.

62

Frank Biela

2000, 01, 02

.

2000, 03, 04

Christophe Bouchut

93

95

.

Geoff BRABHAM

93

.

89, 91

Martin Brundle

90

88

.

Rinaldo CAPELLO

2003, 2004

.

2001, 02

Yannick Dalmas

92, 94, 95, 99

.

97

Romain Dumas       2010, 2016          2008

A.J. FOYT

67

83, 85

85

Olivier Gendebien

58, 60, 61, 62

.

59, 60, 61

Dan Gurney

67

62*

59

Mike Hawthorn

55

.

55

Hurley Haywood

77, 83, 94

73, 75, 77, 79, 91

73, 81

Johnny Herbert

91

.

2002

Hans Herrmann

70

68

60, 68

Phil Hill

58, 61, 62

64*

58, 59, 61

Al Holbert

83, 86, 87

86, 87

76, 81

Jacky Ickx

69, 75, 76, 77, 81, 82

72*

69, 72

Stephan JOHANSSON

97

.

84, 97

Davy JONES

96

90

.

Tom Kristensen

97, 2000, 01, 02, 03, 04

.

99, 2000, 05

Jan Lammers

88

88, 90

.

Géard LARROUSSE

73, 74

.

71

J.J. LEHTO

95

.

99, 2005

Klaus Ludwig

79, 84, 85

.

88

Jochen Mass

89

.

87

Bruce Mc LAREN

66

.

67

Allan Mc NISH

98

.

2004

John NIELSEN

90

88

.

Jackie Oliver

69

71

69

Henri Pescarolo

72, 73, 74, 84

91

.

Emanuele Pirro

2000, 01, 02

.

2000

Pedro Rodriguez

68

63*, 64*, 70, 71

.

Lodovico SCARFIOTTI

63

.

63

Hans Joachim STUCK

86, 87

.

75, 86, 88

Nino VACCARELLA

64

.

70

Andy Wallace

88

90, 97, 99

92, 93

John WINTER

85

91


* course de 24 heures sauf : 1962 & 63 : courses de 3h; 1964 & 65 : courses de 2000km, 1972 : course de 6h
** course de 12 heures.
En gras : pilotes ayant réalisé le «vrai» triplé 24 Heures du Mans, 24 Heures de Daytona* et 12 Heures de Sebring.

 

Plus de participations aux Mans

33

Henri Pescarolo (F)

30

Bob Wollek (F)

29 Yojiro TERADA (J)

26

Derek Bell (G-B)

25

François MIGAULT (F)

23

Claude BALLOT-LENA (F)

22

Claude HALDI (CH) ; Pierre YVER (F); Jan Lammers (NED); Emmanuel Collard (F)

21

Andy Wallace (G-B).

Doublé 24 H Mans/24 H Indianapolis
Graham Hill (GBR) 1er Indianapolis 1966 et 1er aux Mans 1972
Anthony J. FOYT (USA) 1er Indianapolis 1961, 64, 67, 77 et 1er aux Mans 1967


Les pole-positions (depuis 1963, selon le temps réalisé lors des essais ; avant par la cylindrée).
1963 Pedro Rodriguez FERRARI 330 P 3’50’’9 – 209,873 km/h
1964 John Surtees FERRARI 330 P 3’42’’0 – 218,286 km/h
1965 Phil Hill FORD MK II 3’33’’0 – 227,509 km/h
1966 Dan Gurney FORD MK II 3’30’’6 – 230,103 km/h
1967 Bruce McLaren FORD MK IV 3’24’’4 – 236,082 km/h
1968 Jo Siffert PORSCHE 908 3’35’’4 – 225,108 km/h
1969 Rolf Stommelen PORSCHE 917 3’22’’9 – 238,976 km/h
1970 Vic Elford PORSCHE 917 3’19’’8 – 242,685 km/h
1971 Jackie Oliver PORSCHE 917 3’13’’9 – 250,069 km/h
1972 François CEVERT MATRA MS 670 3’42’’2 – 220,990 km/h
1973 Arturo Merzario FERRARI 312 PB 3’37’’5 – 225,766 km/h
1974 Henri Pescarolo MATRA MS 670 B 3’35’’8 – 227,554 km/h
1975 Jacky Ickx GULF MIRAGE GR 8 3’49’’9 – 213,589 km/h
1976 Jean-Pierre Jabouille RENAULT ALPINE A442 3’33’’1 – 230,427 km/h
1977 Jean-Pierre Jabouille RENAULT ALPINE A442 3’31’’7 – 231,951 km/h
1978 Jacky Ickx PORSCHE 936 3’27’’6 – 236,531 km/h
1979 Bob Wollek PORSCHE 936 3’30’’07 – 233,519 km/h
1980 John FITZPATRICK PORSCHE 935 K3 3’40’’2 – 222,177 km/h
1981 Jacky Ickx PORSCHE 936 3’29’’44 – 234,213 km/h
1982 Jacky Ickx PORSCHE 956 3’28’’40 – 235,381 km/h
1983 Jacky Ickx PORSCHE 956 3’16’’56 – 249,560 km/h
1984 Bob Wollek LANCIA MARTINI LC 3 3’17’’11 – 248,864 km/h
1985 Hans Stuck PORSCHE 962 C 3’14’’80 – 251,815 km/h
1986 Jochen Mass PORSCHE 962 C 3’15’’99 – 248,486 km/h
1987 Bob Wollek PORSCHE 962 C 3’21’’09 – 242,309 km/h
1988 Hans Stuck PORSCHE 962 C 3’15’’64 – 250,164 km/h
1989 Jean Louis SCHLESSER SAUBER MERCEDES C9 3’15’’04 – 249,826 km/h
1990 Mark Blundell NISSAN R90 CK 3’27’’02 – 236,450 km/h
1991 Jean Louis SCHLESSER SAUBER MERCEDES C11 3’31’’27 – 231,741 km/h
1992 Philippe Alliot PEUGEOT 905 3’21’’20 – 243,329 km/h
1993 Philippe Alliot PEUGEOT 905 3’24’’94 – 238,899 km/h
1994 Alain FERTÉ COURAGE C32 3’51’’05 – 211,902 km/h
1995 William DAVID WR LM 94 3’46’’05 – 216,589 km/h
1996 Pierluigi MARTINI TWR PORSCHE 3’46’’68 – 215,985 km/h
1997 Michele Alboreto TWR PORSCHE 3’41’’581 – 220,958 km/h
1998 Bernd SCHNEIDER AMG MERCEDES 3’35’’544 – 227,230 km/h
1999 Martin Brundle Toyota GT One 3’29’’930 – 233,306 km/h
2000 Alan McNISH Audi R8 3’36’’124 – 226,620 km/h
2001 Rinaldo CAPELLO Audi R8 2001 3’32’’429 – 230,562 km/h
2002 Rinaldo CAPELLO Audi R8 2002 3’29’’905 – 234,106 km/h
2003 Tom Kristensen Bentley 3’32’’843 - 230,874 km/h
2004 Johnny Herbert Audi R8 3’32’’838 - 230,880 km/h
2005 Emmanuel Collard Pescarolo 3’34’’715 - 228,862 km/h
2006 Rinaldo CAPELLO Audi R10 3’30’’466 - 233,482 km/h
2007 Stéphane SARRAZIN Peugeot 908 Peugeot 908 3'26"344 – 237,780 km/h
2008 Stéphane SARRAZIN Peugeot 908 3'18"513 - 247,16 km/h
2009 Stéphane SARRAZIN Peugeot 908 3'22"888 - 241, 830 km/h
2010 Sébastien BOURDAIS Peugeot 908 3'19"711
2011 Benoit TRELUYER Audi R18 3'25"738
2012 André LOTTERER Audi R18 e-tron quattro 3'23s787
2013 Loïc DUVAL Audi R 18 e-tron quattro 3'22s349
2014 Kazuki Nakajima Toyota TS040 Hybrid 3'21"79
2015 Neel JANI Porsche 919 Hybrid 3'16"887 - 249,2 km/h
2016 Neel JANI Porsche 919 Hybrid 3'19"733 - 245,6 km/h

2017 Kamui Kobayashi Toyota TS050 Hybrid 3'14"791

LES RECORDS DU TOUR EN COURSE

Le record absolu du tour en course, qui était détenu par Loïc Duval depuis 2010 en 3 min 19 s 074 (moyenne 246,463 km/h), a été battu à deux reprises en 2015. Une première fois par Filipe Albuquerque en 3min17s647 au 62e tour, puis par André Lotterer en 3min17s475 au 337e tour.

- CIRCUIT DE 17,262 KM
1928 T. BIRKIN (Bentley - 4 392 cc) 8’07’’ = 127,604 km/h
1927 F.C. CLEMENT (Bentley - 4 379 cc) 8’46’’ = 118,142 km/h
1926 DE COURCELLES (Lorraine - 3 446 cc) 9’03’’ = 114,444 km/h
1925 A. LAGACHE (Chenard - 3 947 cc) 9’10’ = 112,987 km/h
1924 A. LAGACHE (Chenard - 3 945 cc) 9’19’’ = 111,168 km/h
1923 F.C. CLEMENT (Bentley - 2 996 cc) 9’39”” = 107,328 km/h

- CIRCUIT DE 16,340 KM
1931 B. IVANOWSKI (Mercedes - 7 100 cc) 7’03’’ = 139,234 km/h
1930 H.R.S. BIRKIN (Bentley - 4 389 cc) 6’48’ = 144,362 km/h
1929 H.R.S. BIRKIN (Bentley - 6 597 cc) 7’21’’’ = 133,551 km/h

- CIRCUIT DE 13,492 KM
1955 M. HAWTHORN (Jaguar - 3 442 cc) 4’06’’6 = 196,963 km/h
1954 J.F. GONZALES (Ferrari - 4 954 cc) 4’16’’8 = 189,139 km/h
1953 A. ASCARI (Ferrari - 4 494 cc) 4’27’’4 = 181,642 km/h
1952 A. ASCARI (Ferrari - 2 998 cc) 4’40’’5 = 173,159 km/h
1951 S. MOSS (Jaguar - 3 441 cc) 4’46’’8 = 169,356 km/h
1950 L. ROSIER (Talbot Lago - 4 483 cc) 4’53’’5 = 165,490 km/h
1949 A. SIMON (Delahaye - 4 464 cc) 5’12’’5 = 155,427 km/h
1939 M. MAZAUD (Delahaye - 3 565 cc) 5’12’’1 = 155,627 km/h
1938 R. SOMMER (Alfa Romeo - 2 926 cc) 5’13’’8 = 154,783 km/h
1937 J.P. WIMILLE (Bugatti - 3 266 cc) 5’13’’ = 155,179 km/h
1935 Lord HOWE (Alfa Romeo - 2 336 cc) 5’47’’9 = 139,612 km/h
1934 P. ETANCELIN (Alfa Romeo - 2336 cc) 5’41’ = 142,437 km/h
1933 R. SOMMER (Alfa Romeo - 2 336 cc) 5’31’’4 = 146,386 km/h
1932 N. MINOIA (Alfa Romeo - 2 337 cc) 5’41’’ : = 142,437 km/h

- CIRCUIT DE 13,461 KM
1967 M. ANDRETTI-D. HULME (Ford - 6 980 cc) 3’23’’6 = 238,014 km/h
1966 D. GURNEY (Ford - 6 982 cc) 3’30’’6 = 230,103 km/h
1965 P. HILL (Ford - 6 982 cc) 3’37’’5 = 222,803 km/h
1964 P. HILL (Ford - 4 181 cc) 3’49’’2 = 211,429 km/h
1963 J. SURTEES (Ferrari - 2 953 cc) 3’53’’3 = 207,714 km/h
1962 P. HILL (Ferrari - 3 967 cc) 3’57’’3 = 204,202 km/h
1961 R. RODRIGUEZ (Ferrari - 2 953 cc) 3’59’’9 = 201,202 km/h
1960 M. GREGORY (Maserati - 2 890 cc) 4’04’’ = 198,605 km/h
1959 J. BEHRA (Ferrari - 2 953 cc) 4’00’9 = 201,161 km/h
1958 M. HAWTHORN (Ferrari - 2 953 cc) 4’08’ = 195,402 km/h
1957 M. HAWTHORN (Ferrari - 4 023 cc) 3’58’’7 = 203,015 km/h
1956 M. HAWTHORN (Jaguar - 3 442 cc) 4’20’’ = 186,383 km/h

- CIRCUIT DE 13,469 KM
1971 J. OLIVER (Porsche - 4 907 cc) 3’18’’4 = 244,387 km/h*
1970 V. ELFORD (Porsche - 4 907 cc) 3’21’’ = 241,235 km/h
1969 V. ELFORD (Porsche - 4 494 cc) 3’27’’2 = 234,017 km/h
1968 R. STOMMELEN (Porsche - 2 996 cc) 3’38’’1 = 222,321 km/h

- CIRCUIT DE 13,640 KM
1978 J.-P. JABOUILLE (Renault Alpine A 443 - 2 138 cc + T) 3’34’’2 = 229,244 km/h
1977 J. ICKX (Porsche - 2 142 cc + T) 3’36’’5 = 226,808 km/h
1976 J.-P. JABOUILLE (Renault Alpine - 1 997 cc + T) 3’43’’ = 220,197 km/h
1975 C. CRAFT (De Cadenet Lola - 2 983 cc) 3’53’’8 = 210,025 km/h
1974 J.-P. JARIER (Matra Simca - 2 993 cc) 3’42’’7 = 220,494 km/h
1973 F. CEVERT (Matra Simca - 2 993 cc) 3’39’’6 = 223,607 km/h
1972 G. Van LENNEP (Lola - 2 993 cc) 3’46’’9 = 216,423 km/h


- CIRCUIT DE 13,626 KM
1985 J. ICKX (Porsche 962 C - 2 649 cc + T) 3’25’’1 = 239,169 km/h
1984 A. NANNINI (Lancia LC2 T - 3 014 cc + T) 3’28’’9 = 234,818 km/h
1983 J. ICKX (Porsche 956 - 2 649 cc + T) 3’29’’7 = 233,922 km/h
1982 J. RAGNOTTI (Ford Rondeau M 382 - 3 955 cc) 3’36’’9 = 226,166 km/h
1981 H. HAYWOOD (Porsche 936/81 - 2 649 cc + T) 3’34’’ = 229,231 km/h
1980 J. ICKX (Porsche 908/80 - 2 142 cc + T) 3’40’’6 = 222,373 km/h
1979 J. ICKX (Porsche 936 - 2 140 cc + T) 3’36’’1 = 227,003 km/h

- CIRCUIT DE 13,528 KM
1986 K. LUDWIG (Porsche 956 - 2 650 cc + T) 3’23’’3 = 239,551 km/h

- CIRCUIT DE 13,535 KM
1989 A. FERTÉ (Jaguar XJR9 LM - 7 000 cc) 3’21’’27 = 242,093 km/h
1988 H. STUCK (Porsche 962 C - 3 640 cc + T) 3’22’50 = 240,622 km/h
1987 J. DUMFRIES (Sauber Mercedes C9 - 4 973 cc + T) 3’25’’4 = 237,224 km/h

- CIRCUIT DE 13,600 KM
1996 E. VAN DE POELE (Ferrari 333 SP - 3 997 cc) 3’46’’958 = 215,723 km/h
1995 P. GONIN (WR LM 94 - 1 901 cc + T) 3’51’’41 = 211,573 km/h
1994 T. BOUTSEN (Dauer Porsche 962 LM - 3 000 cc + T) 3’52’’54 = 210,544 km/h
1993 E. IRVINE (Toyota TS 010 - 3 500 cc) 3’27’’47 = 235,986 km/h
1992 J. LAMMERS (Toyota TS 010 - 3 500 cc) 3’32’295 = 230,622 km/h
1991 M. SCHUMACHER(SauberMercedesC11-6038cc+T) 3’35’’564=227,125 km/h
1990 B. EARL (Nissan R 90 CK - 4 250 cc + T) 3’40’’03 = 222,515 km/h

- CIRCUIT DE 13,605 KM
2001 L. AIELLO (Audi R8 - 3600 cc +T) 3’39”046 = 223,597 km/h
2000 A. Mc NISH (Audi R8 - 3600 cc +T) 3’37”359 = 225,332 km/h
1999 U. KATAYAMA (Toyota GT One - 3600 cc + T) 3’35”032 = 227,771 km/h
1998 M. BRUNDLE (Toyota GT One - 3600 cc + T) 3’41”809 = 220,812 km/h
1997 T. KRISTENSEN (TWR Porsche - 2994 cc + T) 3’45”068 = 217,534 km/h

- CIRCUIT DE 13,650 KM
2005 J.C. BOUILLON (Pescarolo C60 – 4997 cc) 3'34"968 = 228,592 km/h
2004 J. DAVIES (Audi R8 – 3595 cc + T) 3'34'264 = 229,343 km/h
2003 J. HERBERT (Bentley speed8 - 3995 cc +T) 3’35”529 = 227,997 km/h
2002 T. KRISTENSEN (Audi R8 - 3600 cc +T) 3’33”483 = 230,182 km/h
 

- CIRCUIT DE 13,629 KM
2007 A. Mc NISH (Audi R10 TDI) 3'27"176 = 236,825 km/h
2008 S. SARRAZIN (Peugeot 908 HDi FAP) 3'19"394 = 245,612 km/h
2009 N. MINASSIAN (Peugeot 908 HDi FAP) 3'24"352 = 240,097 km/h
2010 L. DUVAL (Peugeot 908 HDi FAP) 3'19"074
2011 B. TRELUYER (Audi R18) 3'25"289
2012 L. DUVAL (Audi 3700 V6) 3'24"189
2013 A. LOTTERER (Audi R18) 3'22"746

Nombre de poles positions par pilote

5 Jacky Ickx 1975-1978-1981-1982-1983
3 Bob Wollek - 1979-1984-1987
3 Rinaldo CAPELLO 2001-2002-2006
3 Stéphane SARRAZIN 2007-2008-2009
2 Pedro Rodriguez 1963-1971
2 Jean-Pierre Jabouille 1976-1977
2 Hans Joachim STUCK 1985-1988
2 Jean-Louis Schlesser 1989-1991
2 Philippe Alliot 1992-1993
2 Neel JANI 2015-2016
 

Sept pilotes ont signé la pole et gagné la course la même année : Henri Pescarolo (1974), Jacky Ickx (1975, 1981, 1982), Michèle Alboreto (1997), Tom Kristensen (2003), Benoît Tréluyer (2011), Marcel Fassler (2012) et Neel Jani (2016).

 

Les records de distance
2 000 km 1923 CHENARD & WALKER (Lagache-Léonard) – 2 209,536 km, soit 92,064 km/h.
2 500 km 1926 LA LORRAINE (Bloch-Rossignol) – 2 552,414 km, soit 106,350 km/h.
3 000 km 1931 ALFA ROMEO (Howe-Birkin) – 3 017,654 km, soit 125,735 km/h
3 500 km 1951 JAGUAR (Whitehead-Walker) – 3 611,193 km, soit 150,466 km/h.
4 000 km 1953 JAGUAR (Rolt-Hamilton) – 4 088,064 km, soit 170,336 km/h.
4 500 km 1963 FERRARI (Scarfiotti-Bandini) – 4 561,710 km, soit 190,071 km/h.
5 000 km 1967 FORD (Gurney-Foyt) – 5 232,900 km, soit 218,038 km/h.

N.B. : Le record absolu de l’épreuve, tous circuits confondus, fut porté à 5 410,713 km (moyenne horaire : 225,228 km/h) par l'AUDI R15 de Timo Bernhard , Romain Dumas et Mike Rockenfeller en 2010 (ancien record : 5335,313 km en 1971 par Marko/Van Lennep sur Porsche)


Les caps des moyennes horaires
90 km/h 1923 CHENARD & WALCKER (Lagache-Léonard) – 2209,536 km soit 92,064 km/h.
100 km/h 1926 LA LORRAINE (Bloch-Rossignol) – 2552,414 km soit 106,35O km/h.
110 km/h 1928 BENTLEY (Barnato-Rubin) – 2669,272 km soit 111,219 km/h.
120 km/h 1930 BENTLEY (Barnato-Kidston) – 2930,663 km soit 122,111 km/h.
130 km/h 1933 ALFA ROMEO (Sommer-Nuvolari) – 3144,038 km soit 131,001 km/h.
140 km/h 1950 TALBOT-LAGO (Rosier-Rosier) – 3465,120 km soit 144,380 km/h.
150 km/h 1951 JAGUAR (Whitehead-Walker) – 3611,193 km soit 150,466 km/h.
170 km/h 1953 JAGUAR (Rolt-Hamilton) – 4088,064 km soit 170,336 km/h.
180 km/h 1957 JAGUAR (Flockhart-Bueb) – 4397,108 km soit 183,217 km/h.
190 km/h 1963 FERRARI (Scarfiotti-Bandini) – 4561,710 km soit 190,071 km/h.
200 km/h 1966 FORD (Amon-Mc Laren) – 4843,090 km soit 201,795 km/h.
210 km/h 1967 FORD (Gurney-Foyt) – 5232,900 km soit 218,038 km/h.
220 km/h 1971 PORSCHE (Marko-Van Lennep) – 5335,313 km soit 222,304 km/h
En 1988, les vainqueurs finissent à 221,665 km/h de moyenne soit 5332,790 km parcourus.

 

Au-dessus de la barre des 5 000 km
2010 Audi R15 Bernhard-Dumas-Rockenfeller 5410,713 km

1971 Porsche 917 Marko- Van Lennep 5335,313 km
1988 Jaguar XRJ9 Lammers-Wallace-Dumfries 5332,790 km
1989 Sauber Mercedes C9 Mass-Dickens-Reuter 5265,115 km
1967 Ford MK IV Gurney-Foyt 5232,900 km
2003 Bentley Kristensen-Capello-Smith 5143,927 km
2002 Audi R8 2002 Biela-Kristensen-Pirro 5118,075 km
1993 Peugeot 905 Dalmas-Boutsen-Fabi 5100,000 km
1985 Porsche 956 Ludwig-Barilla-"Winter" 5088,507 km
1983 Porsche 956 Holbert-Haywood-Schuppan 5047,934 km
1978 Renault Alpine A442B Pironi-Jaussaud 5044,530 km
2000 Audi R8 Biela-Kristensen-Pirro 5007,998 km

 

Nombre de victoires par pilote
9
victoires :

Tom Kristensen (DEN)
1997 TWR PORSCHE
2000 AUDI R8
2001 AUDI R8
2002 AUDI R8
2003 BENTLEY SPEED 8
2004 AUDI R8
2005 AUDI R8
2008 AUDI R10
2013 AUDI R18

6 victoires :

Jacky Ickx (BEL) 1969 FORD GT40
1975 GULF MIRAGE GR8
1976 PORSCHE 936
1977 PORSCHE 936
1981 PORSCHE 936/81
1982 PORSCHE 956

5 victoires :

Derek Bell (GBR) 1975 GULF MIRAGE GR8
1981 PORSCHE 936/81
1982 PORSCHE 956
1986 PORSCHE 962 C
1987 PORSCHE 962 C
Frank Biela (GER) 2000 AUDI R8
2001 AUDI R8
2002 AUDI R8
2006 AUDI R10
2007 AUDI R10
Emanuele Pirro (ITA) 2000 AUDI R8
2001 AUDI R8
2002 AUDI R8
2006 AUDI R10
2007 AUDI R10

4 victoires :

Yannick Dalmas (FRA) 1992 PEUGEOT 905
1994 DAUER PORSCHE 962
1995 Mc LAREN F1 GTR
1999 BMW V12 LMR
Olivier Gendebien (BEL) 1958 FERRARI 250 TR
1960 FERRARI TR 60
1961 FERRARI TR 61
1962 FERRARI 330 LM
Henri Pescarolo (FRA) 1972 MATRA MS 670
1973 MATRA MS 670B
1974 MATRA MS 670B
1984 PORSCHE 956

3 victoires :

Woolf BARNATO (GBR) 1928 BENTLEY “SPORT”
1929 BENTLEY SPEED SIX
1930 BENTLEY SPEED SIX
Rinaldo CAPELLO (ITA) 2003 BENTLEY EXP SPEED 8
2004 AUDI R8, 2008 Audi R10
Luigi Chinetti (ITA) 1932 ALFA ROMEO 8C
1934 ALFA ROMEO 8C
1949 FERRARI 166 MM
Hurley Haywood (USA) 1977 PORSCHE 936
1983 PORSCHE 956
1994 DAUER PORSCHE 962
Phil Hill (USA) 1958 FERRARI 250 TR
1961 FERRARI TR 61
1962 FERRARI 330 LM
Al Holbert (USA) 1983 PORSCHE 956
1986 PORSCHE 962 C
1987 PORSCHE 962 C
Klaus Ludwig (GER) 1979 PORSCHE 935 K3
1984 PORSCHE 956
1985 PORSCHE 956
Marco Werner (GER) 2005 AUDI R8
2006 AUDI R10
2007 AUDI R10
Allan MC NISH (GBR) 1998 PORSCHE GT1 98
2008 AUDI R10
2013 AUDI R 18

Marcel FÄSSLER (SUI) 2011, 2012, 2014 AUDI R18
Andre LOTTERER (GER) 2011, 2012, 2014 AUDI R18
Benoît TRELUYER (FRA) 2011, 2012, 2014 AUDI R18

2 victoires :

Earl BAMBER (NZL) 2015 Porsche 919 Hybrid
2017 Porsche 919 Hybrid

Timo Bernhard (GER) 2010 Audi R15
2017 Porsche 919 Hybrid

Henry BIRKIN (GBR) 1929 BENTLEY SPEED SIX
1931 ALFA ROMEO 8C
Ivor BUEB (GBR) 1955 JAGUAR D
1957 JAGUAR D

Romain Dumas (FRA) 2010 AUDI R15
2016 PORSCHE 919

Ron FLOCKHART (GBR) 1956 JAGUAR D
1957 JAGUAR D
Jean Pierre JAUSSAUD (FRA) 1978 ALPINE RENAULT A442 B
1980 RONDEAU M379B
Gérard LARROUSSE (FRA) 1973 MATRA MS 670B
1974 MATRA MS 670B
Gijs Van Lennep (NED) 1971 PORSCHE 917 K
1976 PORSCHE 936
“JJ” LETHO (FIN) 1995 Mc LAREN F1 GTR
20
Manuel REUTER (GER) 1989 SAUBER MERCEDES C9
1996 TWR PORSCHE
André ROSSIGNOL (FRA) 1925 LORRAINE DIETRICH B3-6
1926 LORRAINE DIETRICH B3-6
Raymond Sommer (FRA) 1932 ALFA ROMEO 8C
1933 ALFA ROMEO 8C
Hans Stuck (GER) 1986 PORSCHE 962 C
1987 PORSCHE 962 C
Marco Werner (GER) 2005 AUDI R8
2006 AUDI R10
Jean Pierre WIMILLE (FRA) 1937 BUGATTI 57 G
1939 BUGATTI 57 C
Alexander Wurz (AUT) 1996 PORSCHE
2009 PEUGEOT 908

1 victoire :

Laurent AIELLO (FRA) 1998 PORSCHE GT1 98
Michèle ALBORETTO (ITA) 1997 TWR PORSCHE
Chris Amon (NZL) 1966 FORD MK II
Seiji ARA (JPN) 2004 AUDI R8
Richard ATTWOOD (GBR) 1970 PORSCHE 917 K
Mauro Baldi (ITA) 1994 DAUER PORSCHE 962

Lorenzo Bandini (ITA) 1963 FERRARI 250 P
Paolo BARILLA (ITA) 1985 PORSCHE 956
Jurgen BARTH (GER) 1977 PORSCHE 936
John BENJAFIELD (GBR) 1927 BENTLEY “SPORT”
Robert Benoist (FRA) 1937 BUGATTI 57 G

Lucien Bianchi (BEL) 1968 FORD GT40
Robert BLOCH (FRA) 1926 LORRAINE DIETRICH B3-6
Mark Blundell (GBR) 1992 PEUGEOT 905
Christophe Bouchut (FRA) 1993 PEUGEOT 905
David Brabham (AUS) 2009 PEUGEOT 908

Geoff BRABHAM (AUS) 1993 PEUGEOT 905
Martin Brundle (GBR) 1990 JAGUAR XJR12
Eugène CHABOUD (FRA) 1938 DELAHAYE 135 S
Frank CLEMENT (FRA) 1924 BENTLEY “SPORT”
Price COBB (USA) 1990 JAGUAR XJR12
“Sammy” DAVIS (GBR) 1927 BENTLEY “SPORT”
Gérard DE COURCELLES (FRA) 1925 LORRAINE DIETRICH B3-6
Stanley DICKENS (SWE) 1989 SAUBER MERCEDES C9
John DUFF (GBR) 1924 BENTLEY “SPORT”


Johnny DUMFRIES (GBR) 1988 JAGUAR XJR9 LM

Loïc DUVAL (FRA) 2013 AUDI R18

Philippe ETANCELIN (FRA) 1934 ALFA ROMEO 8C


Luis FONTES (SPA) 1935 LAGONDA RAPIDE
Antony Joseph FOYT (USA) 1967 FORD MK IV
Paul FRERE (BEL) 1960 FERRARI TR 60
Bertrand Gachot (FRA) 1991 MAZDA 787 B
Marc GENE (ESP) 2009 PEUGEOT 908

José Froilan GONZALES (ARG) 1954 FERRARI 375 PLUS
Masten GREGORY (USA) 1965 FERRARI 275 LM
Jean Guichet (FRA) 1964 FERRARI 275 P
Dan Gurney (USA) 1967 FORD MK IV
Duncan HAMILTON (GBR) 1953 JAGUAR XK 120 C

Brendan HARTLEY (NZL) 2017 Porsche 919 Hybrid
Mike Hawthorn (GBR) 1955 JAGUAR D
Eric HELARY (FRA) 1993 PEUGEOT 905
Johnny Herbert (GBR) 1991 MAZDA 787 B
Hans Herrmann (GER) 1970 PORSCHE 917 K
Graham Hill (GBR) 1972 MATRA MS 670
John HINDMARSH (GBR) 1935 LAGONDA RAPIDE
Francis HOWE (GBR) 1931 ALFA ROMEO 8C

Nick HÜLKENBERG (GER) Porsche 919 Hybrid
 

Neel JANI (SUI) 2016 Porsche 919

Stéphan JOHANSSON (SWE) 1997 TWR PORSCHE
Davy JONES (USA) 1996 TWR PORSCHE
Glen KIDSTON (GBR) 1930 BENTLEY SPEED SIX
André LAGACHE (FRA) 1923 CHENARD & WALCKER “SPORT”
Jan Lammers (NLD) 1988 JAGUAR XJR9 LM
Hermann LANG (GER) 1952 MERCEDES BENZ 300 SL
René LEONARD (FRA) 1923 CHENARD & WALCKER “SPORT”

Marc LIEB (GER) 2016 PORSCHE 919

Helmut MARKO (AUT) 1971 PORSCHE 917 K
Pierluigi MARTINI (ITA) 1999 BMW V12 LMR
Jochen Mass (GER) 1989 SAUBER MERCEDES C9
Bruce Mc LAREN (NZL) 1966 FORD MK II
John NIELSEN (DKN) 1990 JAGUAR XJR12
Tazio NUVOLARI (ITA) 1933 ALFA ROMEO 8C
Jackie Oliver (GBR) 1969 FORD GT40
Stéphane ORTELLI (MCO) 1998 PORSCHE GT1 98
Didier Pironi (FRA) 1978 ALPINE RENAULT A442 B
Fritz RIESS (GER) 1952 MERCEDES BENZ 300 SL
Jochen Rindt (AUT) 1965 FERRARI 275 LM

Mike ROCKENFELLER (GER) 2010 AUDI R15
Pedro Rodriguez (MEX) 1968 FORD GT40
Tony ROLT (GBR) 1953 JAGUAR XK 120 C
Jean Rondeau (FRA) 1980 RONDEAU M379B
Jean Louis Rosier (FRA) 1950 TALBOT LAGO T26 GS
Louis Rosier (FRA) 1950 TALBOT LAGO T26 GS
Bernard RUBIN (GBR) 1928 BENTLEY “SPORT”
Roy SALVADORI (GBR) 1959 ASTON MARTIN DBR-1
Ninian SANDERSON (GBR) 1956 JAGUAR D
Lodovico SCARFIOTTI (ITA) 1963 FERRARI 250 P
Vern SCHUPPAN (AUS) 1983 PORSCHE 956
Masanori SEKIYA (JPN) 1995 Mc LAREN F1 GTR
Lord SELSDON (GBR) 1949 FERRARI 166 MM
Carroll SHELBY (USA) 1959 ASTON MARTIN DBR-1
Guy SMITH (GBR) 2003 BENTLEY SPEED 8

Nick TANDY (GBR) 2015 Porsche 919 Hybrid
Jean TREMOULET (FRA) 1938 DELAHAYE 135 S
Maurice Trintignant (FRA) 1954 FERRARI 375 PLUS
Nino VACCARELLA (ITA) 1964 FERRARI 275 P
Pierre VEYRON (FRA) 1939 BUGATTI 57 C
Peter WALKER (GBR) 1951 JAGUAR XK 120 C
Andy Wallace (GBR) 1988 JAGUAR XJR9 LM
Derek Warwick (GBR) 1992 PEUGEOT 905
Volkert WEIDLER (GER) 1991 MAZDA 787 B
Peter WHITEHEAD (GBR) 1951 JAGUAR XK 120 C
Bill WHITTINGTON (USA) 1979 PORSCHE 935 K3
Don WHITTINGTON (USA) 1979 PORSCHE 935 K3
Joachim WINKELHOCK (GER) 1999 BMW V12 LMR
John WINTER (GER) 1985 PORSCHE 956
Alexander Wurz (AUT) 1996 TWR PORSCHE

Longueur du circuit
De 1923 à 1928 : circuit de 17.262 km.
De 1929 à 1931 : circuit de 16.340 km.
De 1932 à 1955 : circuit de 13.492 km.
De 1956 à 1967 : circuit de 13.461 km.
De 1968 à 1971 : circuit de 13.469 km.
De 1972 à 1978 : circuit de 13.640 km.
De 1979 à 1985 : circuit de 13.626 km.
En 1986 : circuit de 13.528 km.
De 1987 à 1989 : circuit de 13.535 km.
De 1990 à 1996 : ciruit de 13.600 km.
De 1997 à 2001 : circuit de 13.605 km.
De 2002 à 2007 : circuit de 13.804 km.
Depuis 2007 : 13.629 km.

.,.
Résultats et Champions


Champion NASCAR en 1952 et 1955 (3eme en 1951 ; 39 victoires, 129 Top 10 et 39 poles en 13 saisons entre 1949 et 1961). ...
Richard Lee Petty, surnommé 'The King' a été l'un des plus grands pilotes américains de tous le temps. Vainqueur de 200 courses en 1184 départs dont 27 (10 d'affilée) dans une seule saison (en 1967)  en signant un record de127 poles dans le championnat Nascar entre 1960 et 1979. Il a terminé quelque 555 fois dans le top-5 d'une course et 712 fois dans le top 10. Il a mené 52 194 des 310 000 tours qu'il a couru ! Sept titres de champion Nascar (1964, 1967, 1971, 1972, ...
Le World Touring Car Championship (WTCC) est organisé par la Fédération Internationale des Sports Automobiles. Il se déroule entre des voitures de grande production, dites de 'tourisme'. Ce championnat a été créé en 2005 sur la base du championnat européen (ETCC ou European Touring Car Championship), lui-même lancé en 2000 issu du European Touring Car Challenge créé en 1963. Souvent, la dernière manche se déroule au mois de novembre dans le cadre du Macao Grand Prix en Chine. Le c...
Il est le neveu du légendaire pilote Ayrton Senna. Vice-champion de GP 2 en 2008 (3 victoires au total : 2 en 2008 et 1 en 2007). 3eme du championnat de F3 britannique en 2006. En avril 2009, il est monté sur le podium dès sa première participation à une course d'endurance (3eme des 1 000 km de Catalogne). Il a débuté en Formule 1 en 2010 (33 points marqués en 46 courses ; 11 courses dans les points). Auteur d'un meilleur tour, au GP de Belgique en 2012. Son meilleur résultat est une 6em...
Premier pilote indien en Formule 1. 46 Grands Prix disputés entre 2005 (à 28 ans) et 2012 (5 points marqués lors du GP d'Indianapolis). Pilote médiocre, son meilleur résultat est une 15e place au GP de Monte Carlo en 2012. Ancien pilote de Jordan, Midland, et HRT, il a participé dans le championnat Super Formula en 2014. Champion de Formule Asie en 1996. Champion de F3 Britannique en 1999. Champion Formula Nippon en 2000.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Grâce au soutien d'un des hommes d'affaires les plus riches du monde (Carlos Slim), il a couru sans succès en Formule 1 de 2013 à 2016 au volant d'une Sauber puis d'une Haas (6 pts maqués en 59 courses ; 1 meilleur tour). Depuis 2016, il court en formule E et en IndyCar. Champion américain de formule BMW en 2007 avec 6 victoires d'affilée. Copyright Sportquick/Promedi ...
    La Formule 1     Historique Discipline reine du sport automobile, la Formule 1 est théoriquement la seule à pouvoir se targuer du titre de “Grand Prix”. Le championnat du monde de Formule 1 a fêté ses 60 ans en 2010. Le premier champion du monde sacré fut l’Italien Giuseppe Farina sur Alfa Romeo en 1950. Depuis, chaque saison, entre 15 et 20 épreuves (20 en 2015) se disputent pour l’attribution des titres de champions du monde des constructeurs et des conducteurs. Le...
  Tout savoir sur la Formule 1 (stats pilotes) après le GP du Japon 2017  (972eme GP) Championnat du Monde des Pilotes (créé en 1950)   Historique Discipline reine du sport automobile, la Formule 1 est théoriquement la seule à pouvoir se targuer du titre de “Grand Prix”. Le championnat du monde de Formule 1 a fêté ses 65 ans en 2015. Le premier champion du monde sacré fut l’Italien Giuseppe Farina sur Alfa Romeo en 1950. Depuis, chaque saison, entre 15 et 20 épreuves (21 en 2...
  2017 La grille du championnat du monde 2017 de F1 Mercedes : Lewis Hamilton (GBR), Valtteri Bottas FIN Ferrari : Sebastian Vettel (GBR), Kimi Räikkönen (FIN) Williams-Mercedes : Felipe Massa (BRA), Lance Stroll (CAN) Red Bull-Tag Heuer : Daniel Ricciardo (AUS), Max Verstappen (NED) Force India-Mercedes : Sergio Perez (MEX), Esteban Ocon (FRA) Renault : Nico Hülkenberg (GER), Jolyon Palmer (GBR) Toro Rosso-Renault : Carlos Sainz Jr. (ESP), Daniil Kvyat (RUS) remplacé par Pierre Gasly (FRA) S...
L'un des plus prometteurs pilotes de rallyes du moment. Une victoire (Portugal en 2012) et 15 autres podiums en WRC en 110 courses depuis 2006 (710 points marqués, 59 victoires en spéciales). 4eme du championnat du monde en 2015. Champion de Norvège des rallyes en 2006, 2007 et 2008.  Copyright Sportquick/Promedi ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - ayrton senna - jerome policand - michael schumacher - antoine morel - ralf schumacher