Happy Birthday : Tambay Patrick - FRA. (Auto) |
lundi 25 juin 2018
Auto
 
Auto - Les drapeaux en Formule 1 - Article du : 17/07/2011

Les drapeaux en Formule 1

 dessinDrapeau à damier : indique la fin de la course ou fin de la séance d'essai ou de qualification.

dessinDrapeau jaune : danger et interdiction de dépasser ; un drapeau agité .....ralentir ; deux drapeaux agités .... ralentir et se préparer à s'arrêter si nécessaire.

dessinDrapeau vert : indique la fin du danger sur la piste.

dessinDrapeau rouge : la course est interrompue. A ce jour, une soixantaine de courses de F1 ont été interrompus sur ordre de la direction de la course.

Après un drapeau rouge, le départ peut être redonné uniquement si les conditions de sécurité le permettent. Si la course ne reprend pas et que le pilote de tête a couvert moins de deux tours, aucun point n'est attribué. S’il a couvert plus de deux tours et moins de 75 % de la distance prévue, la moitié des points est attribuée. Enfin, si il a couvert plus de 75 % de la distance, la totalité des points est distribuée.  Causes : pluies torrentielles ou accidents.

dessinDrapeau bleu : Agité sur la piste indique qu'une voiture ayant un tour d'avance est sur le point de vous dépasser. En sortie de stand, il signale une voiture en piste. Peut aussi être utilisé pour indiquer un avertissement à laisser passer.

dessinDrapeau à bandes rouges et jaunes : la piste est glissante, l'adhérence a changé (présence de l'huile ou de l'eau sur la piste).

dessinDrapeau avec un rond orange sur fond noir : ce drapeau avertit le pilote d'un problème mécanique survenu sur sa bolide. Il doit retourner à son stand.

dessinDrapeau noir et blanc : ce drapeau avertit le pilote de sa conduite antisportive. Si on agite ce drapeau une deuxième fois, le drapeau noir sera présenté par la suite.

dessinDisqualification du pilote qui est sommé de rentrer à son stand.

dessinDrapeau blanc : indique la présence d'un véhicule lente ou d'un véhicule d'intervention.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le GP2 Series a remplacé en 2005 le championnat de Formule 3 en tant qu'antichambre de la Formule 1. Ce championnat se déroule entre des voitures de type monoplace. En 2017, le GP2 Series ont été renommé Championnat de Formule 2 FIA. Historique Formule 3000 Le championnat Formule 3000 s’est disputé entre des voitures monoplaces sur des circuits fermés dans des conditions similaires à celles de la Formule 1. La Formule 3000 avec ses coûts réduits était considérée comme une so...
      Grand Prix de France Année Vainqueur Pole position Meilleur tour 2008 F. Massa K. Räikkönen K. Räikkönen 2007 K. Räikkönen F. Massa F. Massa 2006 M. Schumacher M. Schumacher M. Schumacher 2005 F. Alonso F. Alonso K. Räikkönen 2004 M. Schumacher F. Alonso Michael Schumacher 2003 R. Schum...
Vainqueur du rallye d'Argentine en avril 2016 au volant d'une Hyundai, il est devenu le premier pilote néo-zélandais vainqueur d'une épreuve de championnat du monde de rallyes (4eme du classement final en 2016 et 2017 ; 75 rallyes disputés, 6 podiums au total, 35 victoires de spéciales et 355 points marqués). Champion de Nouvelle-Zélande en 2008, 2009 et 2013. Il faisaitt équipe avec John Kennard qui est devenu, à 57 ans, le plus vieux co-pilote vainqueur d'une rallye en WRC....
Le pilote de rallye qui monte (3eme du championnat du monde en 2017). Il compte 86 rallyes en WRC depuis celui du Portugal en 2009 (3 victoires, en Sardaigne et en Allemagne en 2017, en Argentine en 2018 ; 14 podiums au total, 503 points, 111 victoires en spéciales). Il fait équipe avec son compatriote Martin Jarveoja. Champion d'Europe des rallyes en 2008 et 2009 (11 podiums pour 4 victoires). Il a été élu pilote de l'année en 2017 tandis que Järveoja fut élu copilote de l'année. ...
Le pilote qui monte en puissance en rallye, il est l'un des adversaires de Sébastien Ogier. Très sportif, il a débuté par le ski (membre de l'équipe norvégienne juniors en slalom) puis par le motocross avant de débuter une carrière prometteuse en rallye. Lors du rallye de Suède en 2008, il est devenu le plus jeune pilote à avoir marqué des points en championnat du monde (18 ans et 233 jours). Champion Intercontinental Rally Challenge en 2011 avec 2 victoires  (Chypre à 22 ans, plus j...
L'un des plus prometteurs pilotes de rallyes du moment. Une victoire (Portugal en 2012) et 15 autres podiums en WRC en 114 courses depuis 2006 (746 points marqués, 59 victoires en spéciales). 4eme du championnat du monde en 2015. Champion de Norvège des rallyes en 2006, 2007 et 2008.  Copyright Sportquick/Promedi ...
Pilote complet. Vice-champion du monde de rallyes en 2013, 2016 et 2017. 9 victoires (Allemagne en 2014, Sardaigne en 2016 et 2018, Corse, Argentine, Pologne et Australie en 2017, Suède et Portugal en 2018) en 91 courses en championnat du monde depuis 2009 avec comme copilote son compatriote Nicolas Gilsoul (32 podiums au total, 941 points marqués, 163 victoires en spéciales).  Copyright Sportquick/Promedi ...
   Pilote de rallye, spécialiste de l'asphalte. Champion du monde juniors en 2005 au volant d'une Citroën (4 victoires). Champion d'Espagne en 2005 (5 victoires) et champion d'Espagne junior en 2004. Il a débuté en WRC en 2003. Il compte une victoire (en Allemagne en 2013), 44 podiums (dont 25 2eme places) en 157 rallyes (1 024 points marqués, 176 victoires en spéciales). 3eme au classement final du championnat du monde en 2008 et 2009 (4eme en 2007). Pilote Citroën de 2006 à...
   Copilote de Sébastien Ogier, champion du monde des rallyes en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 (3eme en 2011 et 4eme en 2010). 42  victoires au total (31 avec Volkswagen) : Portugal en 2010, 2011, 2013, 2014 et 2017, Grèce en 2011, Allemagne en 2011, 2015 et 2016, Japon en 2010, France en 2011 et 2013, Jordanie en 2011 (avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Jari-Matti Latvala soit le plus petit écart jamais enregistré en WRC), Suède en 2013, 2015 et 2016, Italie en 2013, 2014 et 20...
   La nouvelle star française du rallye, il a été le protégé de Sébastien Loeb dont il était ensuite devenu le premier adversaire. En octobre 2013, il est devenu le troisième pilote français sacré champion du monde après Didier Auriol et Sébastien Loeb, un titre qu'il conserve en 2014, 2015, 2016 et 2017. Avec désormais 5 titres mondiaux, il dépasse des légendes telles Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen, quadruples champions du monde, et devient le deuxième pilote français au nombre de titr...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - michael schumacher - andrea de cesaris - alain prost - mika salo - david murry