vendredi 22 juin 2018
Auto
 
Auto - La différence entre la Formule 1 et la Formule E (électrique) - Article du : 20/05/2017

A vue de nez, elles se ressemblent, mais au-delà de l'énergie utilisée les différences entre la Formule E et la Formule 1, reine des circuits automobiles, sont nombreuses: état des lieux avant le départ samedi (16h00) du ePrix de Paris.


- Mensurations -

Avec ses 880 kilos (sans essence, mais avec pilote), la Formule E est plus lourde que la Formule 1 (728kg). Elle est en revanche plus fluette qu'une citadine fabriquée en série (entre 1 et 1,5 tonne).

Mesurant 5m de long, 1,8m de large et 1,25m de haut en moyenne, la FE est aussi plus grande que la F1, qui possède un gabarit de 3,5m sur 1,8m et 95cm de haut.

- Développement -

En FE, "toutes les voitures se ressemblent, les châssis sont identiques, ainsi que la batterie. On se focalise uniquement sur la technologie électrique pour faire la différence", explique Vincent Gaillardo, directeur du programme Formule E chez Renault E. dams.

En F1, au contraire, les écuries peuvent développer toutes les caractéristiques des voitures pour augmenter leur rapidité, en jouant notamment sur l'aérodynamique.

- Moteur -

Le nerf de la guerre se joue donc sous le capot. Et c'est sans surprise la F1 la plus puissante, avec 800 chevaux, tandis qu'une FE plafonne à 270 (200kW).

La F1 peut ainsi atteindre une vitesse record de 378 km/h, contre 225 km/h pour un bolide électrique.

Mais - et c'est une différence notable - la F1 roule sur circuit et la FE en centre-ville...

- Autonomie -

Il faudra attendre la saison 5 de FE pour voir les batteries tenir les 50 minutes (environ 85km) d'un ePrix. A l'heure actuelle, les pilotes sont contraints de changer de monoplace à mi-course. En F1, un plein d'essence permet tout juste de tenir une course entière, soit plus de 300km.

- Pneus -

En FE, les pneus sont les mêmes pour toutes les voitures du paddock, que le temps soit sec ou pluvieux. Ils ressemblent beaucoup à ceux d'une simple voiture de particulier.

En F1, cinq types de gommes sont disponibles, allant de l'ultra-tendre au dur, en plus des intermédiaires et pluie. Ils sont en revanche beaucoup plus large et lourd.

- Bruit -

En course, les voitures électriques produisent 80 décibels, l'équivalent d'une cantine scolaire ou d'une voiture qui passe à 110 km/h. La F1, elle, fait autant de bruit qu'un avion au décollage (135 décibels).

Daniel Abt, pilote de l'écurie Audi Sport ABT, semble apprécier cette différence: "Le bruit des moteurs thermiques ne me manque pas du tout. Dans une FE, on entend les changements de vitesse, les freinages, les bruits extérieurs.

.,.
Résultats et Champions


      Grand Prix de France Année Vainqueur Pole position Meilleur tour 2008 F. Massa K. Räikkönen K. Räikkönen 2007 K. Räikkönen F. Massa F. Massa 2006 M. Schumacher M. Schumacher M. Schumacher 2005 F. Alonso F. Alonso K. Räikkönen 2004 M. Schumacher F. Alonso Michael Schumacher 2003 R. Schum...
Vainqueur du rallye d'Argentine en avril 2016 au volant d'une Hyundai, il est devenu le premier pilote néo-zélandais vainqueur d'une épreuve de championnat du monde de rallyes (4eme du classement final en 2016 et 2017 ; 75 rallyes disputés, 6 podiums au total, 35 victoires de spéciales et 355 points marqués). Champion de Nouvelle-Zélande en 2008, 2009 et 2013. Il faisaitt équipe avec John Kennard qui est devenu, à 57 ans, le plus vieux co-pilote vainqueur d'une rallye en WRC....
Le pilote de rallye qui monte (3eme du championnat du monde en 2017). Il compte 86 rallyes en WRC depuis celui du Portugal en 2009 (3 victoires, en Sardaigne et en Allemagne en 2017, en Argentine en 2018 ; 14 podiums au total, 503 points, 111 victoires en spéciales). Il fait équipe avec son compatriote Martin Jarveoja. Champion d'Europe des rallyes en 2008 et 2009 (11 podiums pour 4 victoires). Il a été élu pilote de l'année en 2017 tandis que Järveoja fut élu copilote de l'année. ...
Le pilote qui monte en puissance en rallye, il est l'un des adversaires de Sébastien Ogier. Très sportif, il a débuté par le ski (membre de l'équipe norvégienne juniors en slalom) puis par le motocross avant de débuter une carrière prometteuse en rallye. Lors du rallye de Suède en 2008, il est devenu le plus jeune pilote à avoir marqué des points en championnat du monde (18 ans et 233 jours). Champion Intercontinental Rally Challenge en 2011 avec 2 victoires  (Chypre à 22 ans, plus j...
L'un des plus prometteurs pilotes de rallyes du moment. Une victoire (Portugal en 2012) et 15 autres podiums en WRC en 114 courses depuis 2006 (746 points marqués, 59 victoires en spéciales). 4eme du championnat du monde en 2015. Champion de Norvège des rallyes en 2006, 2007 et 2008.  Copyright Sportquick/Promedi ...
Pilote complet. Vice-champion du monde de rallyes en 2013, 2016 et 2017. 9 victoires (Allemagne en 2014, Sardaigne en 2016 et 2018, Corse, Argentine, Pologne et Australie en 2017, Suède et Portugal en 2018) en 91 courses en championnat du monde depuis 2009 avec comme copilote son compatriote Nicolas Gilsoul (32 podiums au total, 941 points marqués, 163 victoires en spéciales).  Copyright Sportquick/Promedi ...
   Pilote de rallye, spécialiste de l'asphalte. Champion du monde juniors en 2005 au volant d'une Citroën (4 victoires). Champion d'Espagne en 2005 (5 victoires) et champion d'Espagne junior en 2004. Il a débuté en WRC en 2003. Il compte une victoire (en Allemagne en 2013), 44 podiums (dont 25 2eme places) en 157 rallyes (1 024 points marqués, 176 victoires en spéciales). 3eme au classement final du championnat du monde en 2008 et 2009 (4eme en 2007). Pilote Citroën de 2006 à...
   Copilote de Sébastien Ogier, champion du monde des rallyes en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 (3eme en 2011 et 4eme en 2010). 42  victoires au total (31 avec Volkswagen) : Portugal en 2010, 2011, 2013, 2014 et 2017, Grèce en 2011, Allemagne en 2011, 2015 et 2016, Japon en 2010, France en 2011 et 2013, Jordanie en 2011 (avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Jari-Matti Latvala soit le plus petit écart jamais enregistré en WRC), Suède en 2013, 2015 et 2016, Italie en 2013, 2014 et 20...
   La nouvelle star française du rallye, il a été le protégé de Sébastien Loeb dont il était ensuite devenu le premier adversaire. En octobre 2013, il est devenu le troisième pilote français sacré champion du monde après Didier Auriol et Sébastien Loeb, un titre qu'il conserve en 2014, 2015, 2016 et 2017. Avec désormais 5 titres mondiaux, il dépasse des légendes telles Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen, quadruples champions du monde, et devient le deuxième pilote français au nombre de titr...
      Championnats du Monde des rallyes         MONTE CARLO SUEDE MEXIQUE NEW-ZELANDE CHYPRE ACROPOLE TURQUIE ARGENTINE FINLANDE DEUTSCHLAND JAPON G-B SARDAIGNE CORSE CATALOGNE AUSTRALIE KENYA PORTUGAL SANREMO TURQUIE     La course   Le rallye est une course sur route où les équipages parcourent trois étapes en trois jours du vendredi au dimanche. Ils empruntent le même itinéraire sur routes ouvertes, à ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - nico rosberg - rubens barrichello - juan pablo montoya - felipe massa - thierry sabine