Happy Birthday :
samedi 23 juin 2018
Auto
 
Auto - Lexique Rallye - Article du : 04/10/2012

Attribution de points

Pour les Championnats du Monde ‘Pilotes’ et ‘Copilotes’, les points sont attribués à l’arrivée de chaque rallye aux 10 premiers équipages selon le barème suivant : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. Des points supplémentaires sont attribués aux trois premiers de la spéciale ‘Power’ : 3, 2 et 1 points. Pour le Championnat du Monde ‘Constructeurs’, les points sont attribués aux 10 premiers équipages nominés selon le barème 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. Tous les résultats sont pris en compte pour effectuer les classements finaux des Championnats.

Carnet de contrôle (ou carnet de bord)

Document remis à chaque équipage au départ du rallye sur lequel figure l’ensemble des temps impartis (à respecter à la minute près sous peine de pénalisation) pour parcourir la distance entre deux contrôles horaires.

Chargé des relations avec les concurrents (ou CRAC)

Officiel chargé d’informer les concurrents et tenir auprès d’eux, en permanence, un rôle d’information et de conseil. Le ‘CRAC’ assure bien souvent l’interface entre la Direction de Course ou le Collège et les concurrents.

Classement général ou classement scratch

Classement provisoire ou final établi par addition des temps dans les ES et des éventuelles pénalisations exprimées en temps.

Collège des Commissaires Sportifs

Composé de plusieurs membres, le Collège a autorité absolue pour faire respecter les règlements de l’épreuve. Ses membres exercent, schématiquement, le rôle d’arbitre de l’épreuve.

Composants mécaniques

Un constructeur peut utiliser un maximum de huit châssis pour la saison. Après le 1er mai 2011, le développement des moteurs est figé et un constructeur ne peut utiliser plus de deux moteurs par voiture pour les neuf rallyes restants. Une dérogation pour un moteur supplémentaire par voiture pourra être demandée à la FIA. Le remplacement du turbo en cours d’épreuve est interdit. Chaque constructeur doit nominer quatre liens de deux rallyes et un lien de trois rallyes au sein desquels il compte utiliser la même transmission et le même lot de pièces de rechange (berceaux, crémaillères de direction, turbocompresseurs). Enfin, une voiture ne peut utiliser plus de cinq jeux d’amortisseurs et cinq jeux de pivots par rallye.

Concurrent

La personne physique ou morale engageant la voiture lors du rallye. Souvent, le pilote et le concurrent sont une seule et même personne.

Contrôle de passage

A ces contrôles, les commissaires visent simplement le carnet de bord. L’absence de visa de passage est soumise à l’application de pénalités.

Contrôle horaire

A ces contrôles, les commissaires notifient l’heure de présentation exacte du carnet de bord. Tout retard ou avance à un contrôle horaire est pénalisé.

Directeur de Course

Entouré d’un adjoint et des directeurs des épreuves spéciales, sa mission consiste à assurer la conduite sportive de l’épreuve.

Distance totale

La distance totale de l’ensemble des épreuves spéciales est comprise entre 300 km et 500 km. Il n’y aura pas de distance minimale ou maximale pour une épreuve spéciale. Il n’y a toutefois pas plus de 80 km d’épreuves spéciales entre deux visites aux parcs d’assistance ou aux zones d’assistance éloignées.

Drapeau jaune

Lorsqu’un pilote passe devant un drapeau jaune déployé, il doit immédiatement ralentir, maintenir cette vitesse réduite jusqu’à la fin de la spéciale et suivre les instructions des commissaires de route ou des pilotes des voitures d’intervention qu’il rencontre. Les drapeaux seront déployés à tous les points radio précédant l’incident.

Epreuve spéciale (ou ES)

Epreuve de vitesse sur route à usage privatif chronométrée au dixième de seconde. Le départ est donné arrêté tandis que l’arrivée est jugée lancée. Un faux départ est sanctionné par une pénalité de 10’’.

Equipage

Les deux personnes (le pilote et le copilote) embarquant à bord de la voiture.

FFSA

Fédération Française du Sport Automobile.

FIA

Fédération Internationale de l’Automobile.

Licence

L’indispensable sésame pour participer à une épreuve.

Liste des engagés

Liste officielle des concurrents inscrits. Publiée quelques jours avant l’épreuve.

Liste des partants

Liste officielle des concurrents ayant satisfait aux vérifications administratives et techniques.

Ordre de départ

Le premier jour, les équipages prennent le départ dans l’ordre du classement du Championnat du Monde ‘Pilotes’. Ensuite, l’ordre de départ est défini par le classement général du jour précédent. Les départs sont donnés avec un intervalle de deux minutes minimum entre les voitures.

Parc d’assistance

Zone réglementée dédiée à l’assistance de la voiture par l’équipe technique. Dans cette zone, les seules personnes autorisées à intervenir sur les voitures sont les équipages et les huit mécaniciens identifiés par des brassards.

Parc d’assistance éloigné

Lors d’une assistance éloignée, le matériel autorisé est limité au strict minimum (cric, chandelles, outils manuels). Les réparations doivent être effectuées à l’aide des pièces embarquées dans la voiture.

Parc fermé

Situé à l’arrivée d’une section, d’une étape ou en fin de rallye et strictement interdit à toute personne étrangère à l’équipage et aux officiels dûment mandatés.

Parc de regroupement

Zone dédiée au regroupement des véhicules encore en compétition. Il permet souvent de ‘gommer’ les éventuels retards.

Parcours de liaison

Parcours routier entre deux spéciales ou pour rejoindre une spéciale, un parc d’assistance, de regroupement ou d’arrivée. Sur ces parcours, les concurrents sont impérativement tenus de respecter les règles du Code de la Route.

Point stop

Situé à moins de 500 mètres de la ligne d’arrivée de chaque épreuve spéciale. L’équipage est tenu de s’y arrêter. Les commissaires profitent de cet arrêt pour reporter le temps effectivement réalisé sur le carnet de bord de l’équipage.

Power Stage

Les rallyes doivent inclure une Power Stage conçue pour améliorer la couverture TV. Cette spéciale a généralement une longueur de 4 à 8 kilomètres et clôture le rallye.

Rally 2

Un équipage ayant abandonné au cours d’une journée peut prendre un nouveau départ le lendemain après avoir reçu des pénalités de cinq minutes pour chaque spéciale non terminée ou manquée (dix minutes de pénalité minimum). Pour préparer ce nouveau départ, l’équipe dispose de trois heures d’assistance.

Road book (ou carnet d’itinéraire)

Carnet retraçant l’itinéraire complet et détaillé de l’épreuve.

Reconnaissances

Passages (limités en nombre et réglementés) effectués par les concurrents en amont des épreuves sur le parcours (liaison et spéciales)

Règlement particulier du rallye

Document obligatoire retraçant l’ensemble des prescriptions et points spécifiques à l’épreuve considérée.

Shakedown

La séance de mise au point est l’ultime occasion d’essayer les voitures avant le départ du rallye. Elle se déroule généralement le jeudi matin et chaque équipage doit effectuer quatre passages au minimum.

Temps forfaitaire

Temps attribué aux équipages suite à une interruption momentanée ou définitive d’une ES. Ce temps peut être calculé comme suit :
- selon le classement général établi à l’issue de l’ES précédent l’interruption de course, les écarts séparant les concurrents du premier classé étant traduits en pourcentage. Ces pourcentages sont affectés aux concurrents n’ayant pas parcouru l’ES ou ne l’ayant pas parcourue dans des conditions de course normales.
- Attribution du plus mauvais temps réalisé avant l’interruption de la course s’il est jugé ‘normal’ par les Commissaires Sportifs.
- tout autre temps sous la compétence exclusive du Collège si les deux points ci-dessus ne peuvent être appliqués.

Vérifications finales

Tous contrôles, effectués à l’issue du rallye, décidés par le Collège des Commissaires Sportifs.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


      Grand Prix de France Année Vainqueur Pole position Meilleur tour 2008 F. Massa K. Räikkönen K. Räikkönen 2007 K. Räikkönen F. Massa F. Massa 2006 M. Schumacher M. Schumacher M. Schumacher 2005 F. Alonso F. Alonso K. Räikkönen 2004 M. Schumacher F. Alonso Michael Schumacher 2003 R. Schum...
Vainqueur du rallye d'Argentine en avril 2016 au volant d'une Hyundai, il est devenu le premier pilote néo-zélandais vainqueur d'une épreuve de championnat du monde de rallyes (4eme du classement final en 2016 et 2017 ; 75 rallyes disputés, 6 podiums au total, 35 victoires de spéciales et 355 points marqués). Champion de Nouvelle-Zélande en 2008, 2009 et 2013. Il faisaitt équipe avec John Kennard qui est devenu, à 57 ans, le plus vieux co-pilote vainqueur d'une rallye en WRC....
Le pilote de rallye qui monte (3eme du championnat du monde en 2017). Il compte 86 rallyes en WRC depuis celui du Portugal en 2009 (3 victoires, en Sardaigne et en Allemagne en 2017, en Argentine en 2018 ; 14 podiums au total, 503 points, 111 victoires en spéciales). Il fait équipe avec son compatriote Martin Jarveoja. Champion d'Europe des rallyes en 2008 et 2009 (11 podiums pour 4 victoires). Il a été élu pilote de l'année en 2017 tandis que Järveoja fut élu copilote de l'année. ...
Le pilote qui monte en puissance en rallye, il est l'un des adversaires de Sébastien Ogier. Très sportif, il a débuté par le ski (membre de l'équipe norvégienne juniors en slalom) puis par le motocross avant de débuter une carrière prometteuse en rallye. Lors du rallye de Suède en 2008, il est devenu le plus jeune pilote à avoir marqué des points en championnat du monde (18 ans et 233 jours). Champion Intercontinental Rally Challenge en 2011 avec 2 victoires  (Chypre à 22 ans, plus j...
L'un des plus prometteurs pilotes de rallyes du moment. Une victoire (Portugal en 2012) et 15 autres podiums en WRC en 114 courses depuis 2006 (746 points marqués, 59 victoires en spéciales). 4eme du championnat du monde en 2015. Champion de Norvège des rallyes en 2006, 2007 et 2008.  Copyright Sportquick/Promedi ...
Pilote complet. Vice-champion du monde de rallyes en 2013, 2016 et 2017. 9 victoires (Allemagne en 2014, Sardaigne en 2016 et 2018, Corse, Argentine, Pologne et Australie en 2017, Suède et Portugal en 2018) en 91 courses en championnat du monde depuis 2009 avec comme copilote son compatriote Nicolas Gilsoul (32 podiums au total, 941 points marqués, 163 victoires en spéciales).  Copyright Sportquick/Promedi ...
   Pilote de rallye, spécialiste de l'asphalte. Champion du monde juniors en 2005 au volant d'une Citroën (4 victoires). Champion d'Espagne en 2005 (5 victoires) et champion d'Espagne junior en 2004. Il a débuté en WRC en 2003. Il compte une victoire (en Allemagne en 2013), 44 podiums (dont 25 2eme places) en 157 rallyes (1 024 points marqués, 176 victoires en spéciales). 3eme au classement final du championnat du monde en 2008 et 2009 (4eme en 2007). Pilote Citroën de 2006 à...
   Copilote de Sébastien Ogier, champion du monde des rallyes en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 (3eme en 2011 et 4eme en 2010). 42  victoires au total (31 avec Volkswagen) : Portugal en 2010, 2011, 2013, 2014 et 2017, Grèce en 2011, Allemagne en 2011, 2015 et 2016, Japon en 2010, France en 2011 et 2013, Jordanie en 2011 (avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Jari-Matti Latvala soit le plus petit écart jamais enregistré en WRC), Suède en 2013, 2015 et 2016, Italie en 2013, 2014 et 20...
   La nouvelle star française du rallye, il a été le protégé de Sébastien Loeb dont il était ensuite devenu le premier adversaire. En octobre 2013, il est devenu le troisième pilote français sacré champion du monde après Didier Auriol et Sébastien Loeb, un titre qu'il conserve en 2014, 2015, 2016 et 2017. Avec désormais 5 titres mondiaux, il dépasse des légendes telles Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen, quadruples champions du monde, et devient le deuxième pilote français au nombre de titr...
      Championnats du Monde des rallyes         MONTE CARLO SUEDE MEXIQUE NEW-ZELANDE CHYPRE ACROPOLE TURQUIE ARGENTINE FINLANDE DEUTSCHLAND JAPON G-B SARDAIGNE CORSE CATALOGNE AUSTRALIE KENYA PORTUGAL SANREMO TURQUIE     La course   Le rallye est une course sur route où les équipages parcourent trois étapes en trois jours du vendredi au dimanche. Ils empruntent le même itinéraire sur routes ouvertes, à ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - michael schumacher - sebastien loeb - mark webber -