Happy Birthday :
mercredi 23 mai 2018
Jeux Olympiques hiver
 
Jeux Olympiques hiver - Tout savoir sur les Jeux Olympiques d'hiver - Article du : 28/02/2018
Sommaire article
Chamonix 1924Saint Moritz 1928
Lake Placid 1932Garmisch Partenkirchen 1936
Saint - Moritz 1948Oslo 1952
Cortina d'Ampezzo 1956Squaw Valley  1960
Innsbruck  1964Grenoble 1968
Sapporo 1972Innsbruck 1976
Lake Placid 1980Sarajevo 1984
Calgary 1988Albertville 1992
Lillehammer 1994Nagano 1998
Salt Lake City 2002Torino 2006
Vancouver 2010Sotchi 2014
PyeongChang 2018
Participants aux Jeux d'hiver 
Classement par nations

Jeux Olympiques - hiver

dessin

 "La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play."
 

Les Jeux Olympiques sont un évènement sportif  qui se déroule tous les quatre ans, rassemblant les athlètes du monde entier dans la paix et en respectant les principes d’éthique universelle.

Les Jeux Olympiques d’hiver furent célébrés pour la première fois en 1924.

Chamonix 1924

dessin

C’est en 1921 que le Comité International Olympique a organisé la "Semaine internationale du sport de 1924" à Chamonix , France. Cet événement rencontra un grand succès et fut ainsi nommé "premiers Jeux Olympiques d’hiver". La première épreuve fut le 500 m messieurs en Patinage de vitesse, remporté par l’Américain Charles Jewtrew qui devint ainsi le premier champion olympique d’hiver de l’histoire ! Le Finlandais Clas Thunberg remporta des médailles dans les cinq épreuves de Patinage de vitesse : trois d’or, une d’argent et une de bronze. Le Norvégien Thorleif Haug s’imposant dans les deux épreuves de Ski de Fond et dans le combiné nordique. L’équipe canadienne de Hockey sur glace remporta ses cinq matches, cumulant 110 points en concédant que trois à ses adversaires.

Saint Moritz 1928

dessin

Les Jeux d'hiver de 1928 à St-Moritz en Suisse, furent les premiers qui ont eu lieu dans un autre pays que celui où s’organisaient, la même année, les Jeux de l'Olympiade. Une nouvelle épreuve fut inscrite au programme : le Skeleton, semblable à la Luge à la différence que les athlètes descendent sur le ventre. Le patineur de vitesse Clas Thunberg ajouta deux médailles d'or aux trois qu'il avait gagné en 1924. Le Norvégien Johan Grøttumbråten remporta l'épreuve du 18 km Ski de Fond ainsi que le combiné nordique. Sa compatriote, la patineuse Sonja Henie , fit sensation en s'imposant dans l'épreuve féminine à l'âge de quinze ans. Elle fait toujours partie des plus jeunes championnes olympiques dans une épreuve individuelle. Le Suédos Gillis Grafström remporta sa troisième médaille d'or d’affilée en Patinage artistique. Le Canada domina encore le tournoi de Hockey sur glace, remportant ses trois matches 11-0, 14-0 et 13-0.

Lake Placid 1932

dessin

Les troisièmes Jeux Olympiques d’hiver eurent lieu en 1932 à Lake Placid, une petite ville dans l’Etat de New York. Sonja Henie défendit avec succès son titre en Patinage artistique, tout comme le couple français Andrée et Pierre Brunet. Gillis Grafström ne parvint pas à remporter une quatrième médaille d’or en se classant deuxième derrière l’Autrichien Karl Schäfer. L’Américain Billy Fiske obtint une deuxième médaille d’or dans l’épreuve du bob à quatre. Un des membres de l’équipe Fiske, Eddie Eagan, avait été champion olympique de boxe, catégorie poids mi-lourds, aux Jeux de 1920 à Anvers. Il reste le seul athlète de l’histoire olympique à avoir remporté l’or à la fois aux Jeux d’été et d’hiver.

Garmisch Partenkirchen 1936

dessin

Les Jeux de 1936 eurent lieu dans les villes jumelles de Garmisch et Partenkirchen en Bavière. Le Ski Alpin fut inscrit pour la première fois au programme, ce qui suscita une vive controverse. S’opposant à la Fédération Internationale de Ski (FIS), le CIO décida que les moniteurs de ski ne pourraient prendre part aux Jeux Olympiques car ils étaient professionnels. Révoltés, les skieurs autrichiens et suisses boycottèrent les épreuves. Le conflit se poursuivit après les Jeux et il fut décidé que le ski ne serait pas inscrit au programme des Jeux de 1940. Sonja Henie obtint sa troisième médaille d’or et Karl Schäfer sa deuxième. Le patineur de vitesse norvégien Ivan Ballangrud remporta trois épreuves sur quatre, dont le 500m - la distance la plus courte - et le 10 000m - la distance la plus longue. Les hockeyeurs britanniques s’imposèrent face aux Canadiens en précisant que dix joueurs sur douze vivaient au Canada

Saint - Moritz 1948

dessin

Les Jeux Olympiques d'hiver de 1940 étaient prévus à Sapporo, Japon. En raison de la guerre contre la Chine, les Japonais n’étaient donc pas en mesure d'accueillir les Jeux. La station de St-Moritz fut alors choisie comme site de remplacement, mais le conflit persistant avec les moniteurs de ski conduisit les Suisses à retirer également leur candidature. Les Allemands se portèrent candidats avec la station de Garmisch-Partenkirchen en juillet 1939, mais quatre mois plus tard, les Jeux furent annulés à cause de l’éclatement de la Deuxième Guerre mondiale. Les premiers Jeux de l'après-guerre eurent lieu à St-Moritz en 1948. A l’exception de l’Allemagne et du Japon, tous les autres pays y participèrent !. Les Jeux Olympiques d'hiver avaient bien survécu au hiatus qui durait depuis douze ans. Pour la première fois, les Nord-Américains remportèrent des médailles d'or en Patinage artistique ; la Canadienne Barbara Ann Scott chez les femmes et l’Américaint Dick Button chez les hommes. Le skieur alpin français Henri Oreiller et le skieur nordique suédois Martin Lundström furent les seuls à remporter deux médailles d'or chacun

Oslo 1952

dessin

En 1952, les Jeux Olympiques furent enfin organisé en Norvège, berceau du ski moderne. La flamme olympique fut allumée dans le foyer même du précurseur de ski, Sondre Nordheim ,et portée ensuite par 94 skieurs jusqu’à Oslo. Le patineur de vitesse Hjalmar Andersen devint la vedette remportant trois médailles d’or chez lui. Ses marges d’avance dans le 5 000m et le 10 000m étaient alors les plus grandes de l’histoire olympique. En Ski Alpin, l’épreuve du combiné fut remplacée par le slalom géant. A 19 ans seulement, Andrea Mead Lawrence s’imposa à la fois au slalom et au slalom géant. Pour la première fois, une épreuve de Ski de Fond fut organisée pour les femmes,remportée par la Finlandaise Lydia Wideman. Le Canada s’imposa pour la 5e fois dans le tournoi de Hockey sur glace, portant à 37 le nombre de victoires olympiques, contre seulement une défaite et trois matches nuls. Au cours de ces 41 matches, les Canadiens marquèrent 403 buts, n’en concédant que 34 à leurs adversaires.

Premier allumage de la vasque olympique en 1952 par Eigil Nansen, petit-fils de Fridtjof Nansen, le célèbre explorateur.

Cortina d'Ampezzo 1956

dessin

Les Jeux Olympiques d’hiver de 1956 à Cortina d’Ampezzo (Italie) se distinguèrent par la première apparition d’une équipe de l’Union Soviétiques qui obtinrent immédiatement plus de médailles que tout autre pays : les patineurs de vitesse remportèrent trois des quatre épreuves, et l’équipe de Hockey sur glace mit un terme à la domination canadienne. Pavel Kolchin devint le premier non Scandinave à s’adjuger une médaille dans le Ski de Fond. Anton Sailer s’imposa dans les trois épreuves messieurs en Ski Alpin - une première dans l’histoire olympique. La suissesse Madeleine Berthod remporta la descente avec 4,7 secondes d’avance sur la deuxième, le jour même de son anniversaire. Les Américains dominaient le Patinage artistique : Tenley Albright fut sacrée championne olympique et, chez les hommes, Hayes Alan Jenkins monta sur la plus haute marche d’un podium exclusivement américain. Les Jeux de Cortina furent les premiers à être retransmis à la télévision et les derniers à organiser les compétitions de Patinage artistique à l’extérieur.

En 1956, pour la première fois, des athlètes soviétiques participent aux Jeux d’hiver.

Squaw Valley  1960

dessin

C’est la seule fois que le Bobsleigh ne faisait pas partie du programme olympique,  le comité d’organisation ayant refusé de construire une piste de Bobsleigh car seuls neuf pays prenaient part à cette épreuve. Ces Jeux ayant lieu en Californie, le directeur des cérémonies d’ouverture et de clôture était logiquement Walt Disney. Un nouveau sport, le Biathlon (combinant Ski de Fond et tir) fut ajouté au programme olympique. La première épreuve fut remportée par le Suédois Klas Lestander . Les femmes participèrent pour la première fois aux épreuves de Patinage de vitesse. Le patineur Yevgeny Grishin s’imposa dans le 500m et le 1 500m, le même doublé qu’il avant réussi en 1956. Enfin, l’équipe américaine de Hockey sur glace remporta une victoire inattendue, battant le Canada et l’URS.

Innsbruck  1964

dessin

La barre des 1 000 concurrents est franchie pour la première fois. Sur le plan politique, il y avait la présence exceptionnelle d'une équipe associée des deux Allemagne. Lydia Skoblikova remporta les quatre épreuves féminines de Patinage de vitesse et devint la première femme à décrocher quatre médailles d'or dans une seule édition des Jeux d’hiver. Klavdiya Boyarskikh gagna trois médailles d'or en Ski de Fond et, chez les hommes, Eero Mäntyranta en gagna deux. Les sœurs Christine et Marielle Goitschel prirent les deux premières places à la fois du slalom et du slalom géant. Le saut à ski vit l'introduction d’une deuxième épreuve et la Luge devint sport olympique.Malheureusement, ces Jeux furent endeuillés par deux drames, tous deux survenus à l'entraînement quelques jours avant le début, l'un en Ski Alpin, l'autre à la Luge. Le jeune skieur australien Ross Milne, 19 ans, décède après avoir heurté un arbre, et le Lugeur britannique d'origine polonaise Kazimierz Skrzypecki se tue à la suite d'une violente sortie de piste. 

Saviez-vous qu’en 1964, de graves problèmes d'enneigement inquiètent les organisateurs. L'armée autrichienne a dû extraire 20 000 blocs de glace de la montagne et les transporter jusqu'aux pistes de Luge et de bob. Elle a également transporté 40 000m3 de neige jusqu'aux pistes de Ski Alpin et déposé 20 000 m3 de neige supplémentaire en réserve.

Grenoble 1968

dessin

C’est aux Jeux de 1968 à Grenoble que les premiers tests de féminité furent introduits. Le héros national Jean-Claude Killy s’imposa dans les épreuves de Ski Alpin messieurs, mais seulement après la plus grande controverse de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver. Son grand rival, l’Autrichien Karl Schranz , prétendait qu’un homme mystérieux vêtu de noir avait traversé la piste devant lui durant le slalom, l’obligeant à déraper pour s’arrêter. Après un nouveau départ, Schranz fit un meilleur temps que Killy, mais un jury d’appel le disqualifia et donna la victoire au Français. Il y eut aussi une controverse dans l’épreuve féminine de Luge, lorsque les trois Allemandes de l’Est, qui avaient fini première, deuxième et quatrième, furent disqualifiées pour avoir chauffé leurs patins. La fondeuse Toini Gustafsson s’imposa dans les deux épreuves individuelles et remportant une médaille d’argent au relais. Marié dans la vie, le couple Lyudmila Belousova et Oleg Protopopov, défendirent avec grâce leur titre de champions olympiques en Patinage artistique. En tant que pilote du bob à deux et du bob à quatre, Eugenio Monti remporta deux médailles d’or.

Les Jeux de Grenoble furent les premiers Jeux Olympiques d'hiver retransmis par la télévision en couleur.

 Sapporo 1972

dessin

Les Jeux de 1972 à Sapporo, Japon, furent les premiers à être organisé dehors de l’Europe ou des Etats-Unis. Le sujet de l’amateurisme souleva la controverse lorsque le skieur Karl Schranz fut exclu pour avoir reçu de l’argent de fabricants de matériel de ski, tandis que les hockeyeurs "à plein temps" des pays communistes furent autorisés à concourir. La Soviétique Galina Kulakova remporta les trois épreuves de Ski de Fond dames. Le Néerlandais Ard Schenk s’adjugea trois médailles d’or en Patinage de vitesse. En Ski Alpin, une Suissesse inconnue, Marie-Theres Nadig, gagna la descente et le slalom géant. Le Norvégien Magnar Solberg remporta pour la deuxième fois de suite le 20 km et devint ainsi le premier champion olympique à réussir cet exploit dans une épreuve individuelle de Biathlon. Au tremplin normal, trois sauteurs japonais, Yukio Kasaya en tête (premier titre de l’histoire pour le Japon), montèrent sur les trois marches du podium.

 Innsbruck 1976

dessin

Les Jeux de 1976 furent attribués à la ville américaine de Denver, mais la population de l'Etat du Colorado vota contre l'emploi des deniers publics pour soutenir les Jeux. Innsbruck vint alors à l’aide et accueillit les Jeux de 1976, douze ans après ses derniers Jeux. Rosi Mittermaier y remporta deux des trois épreuves de Ski Alpin et faillit de peu devenir la première femme à enlever le lot des trois épreuves. Mais dans la course finale, la Canadienne Kathy Kreiner la devança de 12 centièmes de second au slalom gant. L'équipe de Hockey sur glace d'URSS gagna sa quatrième médaille d’or d’affilée. Une nouvelle épreuve de Patinage artistique, la danse sur glace, fut introduite au programme, dominée par les Russes comme en ‘couples’. Le souvenir mémorable de ces Jeux fut celui de Franz Klammer volant littéralement sur la piste de descente, contrôlant à peine sa course vers la médaille d'or

Lake Placid 1980

dessin

Les Jeux Olympiques d’hiver de 1980 à Lake Placid, Etat de New York, furent marqués par nombre de performances ! Le légendaire skieur suédois Ingemar Stenmark remporta le slalom et le slalom géant. Chez les femmes, c’est Hanni Wenzel qui monta sur la plus haute marche du podium, le Liechtenstein devenant ainsi le plus petit pays comptant un champion olympique. Ulrich Wehling s’adjugea l’or dans le combiné nordique pour la troisième fois de suite, exploit que réalisa également Irina Rodnina , mais en Patinage artistique, chez les couples. Aleksandr Tikhonov obtint sa quatrième médaille d’or d’affilée, dans le relais en Biathlon. Le fondeur Nikolay Zimyatov fut sacré champion olympique pour la troisième fois d’affilée. Exploit sans précédent : l’Américain Eric Heiden remporta l’or dans les cinq épreuves de Patinage de vitesse - du 500m au 10 000m. Néanmoins, pour les spectateurs américains, le moment fort de ces Jeux fut la victoire surprise  de l’équipe de Hockey sur glace des Etats-Unis en battant l’URSS.

  La neige artificielle fait son début olympique en 1980.

Sarajevo 1984

dessin

En 1984, les Jeux se déroulèrent pour la première fois dans un pays socialiste. L'hospitalité des habitants de Sarajevo remporta tous les suffrages, et rien ne laissait supposer alors la guerre qui allait dévaster la ville quelques années plus tard. Le skieur Jure Franko rendit fier toute une nation en remportant la première médaille yougoslave de l'histoire des Jeux d’hiver : une médaille d'argent dans le slalom géant. Marja-Liisa Hämälainen finit première des trois épreuves individuelles en Ski de Fond. En Patinage de vitesse, Gaëtan Boucher et Karin Enke remportèrent chacun deux médailles d'or. Le biathlète Eirik Kvalfoss s'adjugea une médaille d’or, d’argent et de bronze. Les jumeaux Américains Phil et Steve Mahre finirent premier et deuxième du slalom. Quant aux compétitions de Patinage artistique, elles furent marquées par la prestation inoubliable de Jane Torvill et Christopher Dean en danse libre avec leur interprétation du Boléro de Ravel qui leur valut la note maximale de 6 pour la présentation artistique.

Calgary 1988

dessin

Pour la première fois, les Jeux d’hiver se déroulèrent sur seize jours incluant trois week-ends. Avec l’entrée du slalom super G et du combiné, les épreuves de Ski Alpin passèrent de trois à cinq. Des épreuves par équipes furent ajoutées au combiné nordique et au saut à ski. Ce nouveau programme allait permettre au sauteur Matti Nykänen de remporter trois médailles d'or. Les courses de Patinage de vitesse furent organisées en salle. Yvonne Van Gennip fut la révélation de ces compétitions, remportant trois fois l’or.  Christa Rothenburger finit pour sa part première du 1 000m; sept mois plus tard, à Séoul, elle remportait l'argent en cyclisme, ce qui fait d'elle la seule athlète à avoir obtenu, la même année, une médaille aux Jeux Olympiques d'hiver et une autre aux Jeux Olympiques d'été. La patineuse artistique Katarina Witt défendit son titre avec succès tandis que Brian Boitano l'emportait de peu sur Brian Orser chez les hommes. Alberto Tomba , skieur charismatique, faisait sa première apparition aux Jeux, remportant le slalom et le slalom géant

Albertville 1992

dessin

Les Jeux Olympiques d'Albertville furent les derniers Jeux d'hiver organisés la même année que les Jeux d'été. Sur les 57 épreuves inscrites au programme, seules 18 se déroulèrent à Albertville même. Les autres furent organisées dans les stations voisines. Le ski acrobatique, le Biathlon féminin et le Patinage de vitesse sur piste courte firent leurs début olympiques en tant que disciplines à part entière. Les skieurs norvégiens remportèrent toutes les épreuves de Ski de Fond, Björn Daehlie et Vegard Ulvang remportèrent chacun trois médailles d'or. La patineuse de vitesse Bonnie Blair s'imposa aux épreuves du 500m et 1 000m, tandis que Gunda Niemann remporta les deux distances les plus longues. A l'âge de 16 ans, le sauteur à ski Toni Nieminen devint le plus jeune homme à remporter une épreuve d'hiver. La skieuse alpine Petra Kronberger s'imposa au combiné et au slalom. Le Coréen Ki-Hoon Kim domina le Short-Track avec des médailles d’or dans les deux épreuves.

Lors de ces Jeux, les pays qui composaient l'ex URSS, participent sous l'appellation d'Equipe Unifiée (EUN).

Lillehammer 1994

dessin

Ces Jeux sont restés dans la mémoire marqués par l'engouement des Norvégiens (100 000 spectateurs pour le 30 km fond), la chaleur humaine et la magie des lieux.

En 1986, le Comité International Olympique décida de changer le calendrier des Jeux Olympiques afin que les Jeux d'été et d'hiver ne se tiennent plus la même année. Pour respecter ce nouveau calendrier, les Jeux de Lillehammer furent ainsi organisés en 1994. Ce fut la seule fois que deux éditions des Jeux eurent lieu à deux années d'intervalle. Les Jeux de 1994 furent extrêmement bien organisés et l’enthousiasme des Norvégiens pour les sports d'hiver apporta une note de fraîcheur. Le héros local Johann Koss remporta trois épreuves de Patinage de vitesse, établissant un record du monde dans chacune d'elles. L'autre héro norvégien, le patineur de vitesse Johann Olav Koss , décrocha trois médaillés d'or en battant trois records du monde. Vreni Schneider obtint une série complète de médailles en Ski Alpin et Manuela Di Centa remporta une médaille dans les cinq épreuves de Ski de Fond. Myriam Bédard s'imposa aux deux courses individuelles du Biathlon féminin. Gustav Weder et Donat Acklin devinrent le premier équipage à remporter pour la deuxième fois l'épreuve du bob à deux. Le couple Ekaterina Gordeeva et Sergei Grinkov réitérèrent leur exploit olympique de 1988 en patinage. Ces Jeux ont été les derniers Jeux à taille humaine.


 

Axés sur le respect de l'environnement, ces Jeux ont été baptisés "Jeux blanc-verts". Ils ont été les premiers Jeux écolos avec que des structures démontables.

Vingt-deux ans après, la petite ville de Lillehammer (23 000 habitants) va redevenir ville olympique à l'occasion des 2eme Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) organisés du 12 au 21 février 2016.

Nagano 1998

dessin

En 1998, les Jeux d'hiver retournèrent après 26 années d’absence au Japon. Le Snowboard, le Curling et l'épreuve féminine de Hockey sur glace furent inscrits au programme olympique. Pour la première fois, le tournoi masculin de Hockey sur glace fut ouvert à tous les professionnels et fut marqué par la victoire inattendue de l'équipe tchèque. Björn Dählie décrocha trois médailles d'or en ski nordique, devenant ainsi le premier athlète de sports d'hiver à avoir remporté au cours de sa carrière un total de douze médailles olympiques, dont huit d’or. Tara Lipinski fut sacrée championne olympique en Patinage artistique et devint, à l'âge de 15 ans, la plus jeune championne d'une épreuve individuelle dans l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver. Le skieur Hermann Maier fit sensation : après une chute spectaculaire dans l'épreuve de la descente, il se rétablit et remporta l'or dans le super-G et le slalom géant

Salt Lake City 2002

Les Jeux d'hiver de Salt Lake City ont été marqués par une augmentation du nombre des épreuves inscrites au programme olympique (78), le retour du Skeleton et l'introduction du Bobsleigh féminin. Des athlètes de 18 pays (un record) ont remporté des médailles d'or. Le Canada s'est imposé aussi bien en Hockey sur glace masculin que féminin. Ole Einar Bjoerndalen a raflé l'or dans les quatre épreuves du Biathlon et Samppa Lajunen dans les trois épreuves du combiné nordique. La skieuse Janica Kostelic s'est adjugée trois médailles d'or et une d'argent. Simon Ammann a remporté une victoire inattendue dans les deux épreuves individuelles du saut à ski. La patineuse de vitesse Claudia Pechstein a été sacrée championne olympique dans le 5 000m pour la troisième fois consécutive et a également fini première du 3 000 m. En décrochant l'argent en Luge simple, Georg Hackl est devenu le premier athlète de l'histoire olympique à monter cinq fois de suite sur le podium dans la même épreuve individuelle. La patineuse de vitesse sur piste courte Yang Yang (A) est pour sa part devenue la première athlète chinoise à être sacrée championne olympique aux Jeux d'hiver. Quant à la bobeuse Vonetta Flowers et au hockeyeur Jarome Iginla , ils sont les premiers athlètes noirs à avoir remporté une médaille d'or aux Jeux Olympiques d'hiver.

Au total, dix-huit pays ont remporté t au moins une médaille d'or, ce qui constitue alors un record aux Jeux d'hiver

Torino 2006

dessin

Cinquante après Cortina d’Ampezzo en 1956, les XXe Jeux d’hiver sont retournés en Italie, à Turin dans le Piémont. Quelque 2 573 athlètes venus de 84 pays différents se sont affrontés dans 15 disciplines sportives (84 évènements) pour décrocher 1026 médailles (342 or, 342 argent et 342 bronze). Les Allemands arrivent en tête avec 29 podiums devançant les Etats-Unis avec 25 médailles et le Canada avec 24 médailles. Pour la première fois de l’histoire, la Norvège n’a pas remporté un titre olympique en Biathlon, Ski de Fond ou combiné nordique. En obtenant la médaille de bronze au 12,5 km départ en ligne, l’Allemande Uschi Disl est devenue à 35 ans la biathlète la plus médaillée de l’histoire avec un total de 9 médailles.  Sa compatriote, Andre Lange n a réussi le doublé à 2 et à 4 en Bobsleigh, un fait inédit depuis 1984. Pour la première fois de l’histoire, le Japon remporte un titre olympique d’hiver grâce au sacre de la patineuse Shizuka Arakawa barrant ainsi la route du Grand Chelem à la Russie. Le roi du Patinage artistique fut le ‘Tsar’ Evgueni Plushenko, bien au-dessus des autres participants. La Corée du Sud a comptabilisé 10  des 11 médailles en short track avec notamment Ahn Hyun-Soo en montant quatre fois sur le podium. Avec trois médailles d’or et une de bronze, il est l’un des athlètes les plus médaillés de ces Jeux. Notons aussi la performance de la Canadienne Cindy Klassen avec ses 5 médailles en Patinage de vitesse ! Quant à l’Allemand Michael Greis s, il marqua le Biathlon avec trois médailles d’or tandis que Kristina Smigun fut la fondeuse de ces Jeux avec ses deux titres en poursuite et en sprint. Parmi les déceptions, le skieur américain Bode Miller reparti bredouille comme le biathlète Raphael Poirée avec seulement une médaille de bronze en relais. Saluons les performances des Transalpins avec les relayeurs Zorzi, Di Centa, Valbusa et Piller Cottrer, décrochant l’or en Ski de Fond sans oublier Enrico Fabris , le roi du Patinage de vitesse décrochant pas moins de 2 médailles d’or et une de bronze.

Vancouver 2010

dessin

Les XXIeme Jeux d’Hiver ont eu lieu du 10 au 26 février 2010 à Vancouver au Canada.

Pour la troisième fois c'est le Canada qui a organisé les Jeux après Montreal (été) en 1976 et Calgary (hiver) en 1988. Ces Jeux sont marqués le jour de la cérémonie d'ouverture par le mort tragique du jeune Lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili lors d'un entraînement sur la piste de glace de Whistler. Le soir, la vasque olympique est allumé dans le centre de Vancouver par la légende canadienne de Hockey sur glace, Wayne Gretzky . C'est d'ailleurs le Canada, le pays organisateur, qui bat le record absolu des médailles d'or remportées lors d'une même édition avec au total 14 médailles d'or ! Ce sont les Etats-Unis qui ont gagné les plus de médailles au nombre de 37 suivi par l'Allemagne avec 30 médailles.

Parmi les exploits : le deuxième doublé en saut à skis réalisé par le Suisse Simon Ammann qui remporta les deux concours du saut, un exploit qu'il avait déjà réalisé à Salt Lake City en 2002.  La fondeuse norvégienne Marit Bjoergen a été la reine de ces Jeux avec 5 médailles dont trois médailles d'or. Elle est suivie de près par son compatriote Petter Northug avec 4 médailles en Ski de Fond dont 2 en or. Vincent Jay en Biathlon et Jason Lamy Chappuis en combiné nordique ont gagné l'or pour la France. Parmi les nouvelles disciplines olympiques :  le ski-cross en ski acrobatique.

Sotchi 2014

dessin

Les XXIIeme Jeux Olympiques se sont déroulés du 7 au 23 février 2014 dans la ville de Sotchi située près de la Mer Noire à Krasnodar Krai en Russie.

Sotchi dans la Caucase en Russie a été désignée ville olympique le 4 juillet 2007 au détriment de Pyeongchang en Corée du Sud et de Salzbourg en Autriche. Avec 37 milliards d'euros, ces Jeux sont les plus chers de l'histoire de l'Olympisme (été/hiver confondus) devançant Londres en 2012 (11,5 milliards) et Beijing en 2008 (26 milliards). Malgré des infrastructures parfaites et une organisation sans faille, ces Jeux manquaient un peu de vie. Ils ont aussi fait l'objet de vives critiques de la part de certains médias au sujet des points suivants : la liberté de la presse ; les lois russes homophobes ; les nombreux travailleurs migrants travaillant dans des conditions très difficiles et que partiellement payés. Les Jeux de Sotchi ont été un triomphe pour la pays d'organisateur sur le plan sportif avec 33 médailles dont 13 en or.

Douze nouvelles épreuves (pour un total de 98) ont fait leur apparition : le slopestyle en Snowboard et en ski, slalom parallèle en Snowboard, half-pipe en ski et saut à ski féminin.

Un nombre record de pays ont remporté des médailles d’or : des athlètes en provenance de 21 pays sont rentrés chez eux avec une médaille d'or à leurs cous. La Russie est le pays d'avoir remporté le plus de médailles au nombre de 33 (13 or, 11 argent et 9 bronze) suivis par la Norvège (26 médailles) et le Canada (25 médailles).

Depuis le 1er novembre 2017, la Russie a perdu au total 11 médailles sur les 33 remportées pour dopage dont quatre en or. La Norvège passe en tête du classement.

Les Jeux de Sotchi ont été suivis par 4,1 billions de téléspectateur à travers le monde pour 88 000 heures de retransmission.

Parmi les héros :

- Le biathlète norvégien Ole Einar Bjoerndalen , double médaillé d'or à Sotchi, qui est devenu avec 13 médailles, l'athlète le plus titré de l'histoire des Jeux d'hiver, devant son compatriote Björn Daehli (12 médailles).
- Victor An, le Short-Trackeur russe avec 3 titres (500 m, 1000 m, relais).
- Kamil Stoch , le sauteur polonais qui réissit le doublé grand/petit tremplin.
- Marit Bjoergen qui, avec trois titres (poursuite, 30 km libre, sprint par équipes) est devenue la femme la plus médaillée des Jeux d'hiver avec 10 médailles dont 6 d'or.
- La Razzia orange en Patinage de vitesse avec 23 médailles (8 d'or) et 4 triplés, un record !
- Le club des 100 : trois pays ont dépasse les 100 médailles dans un même sport d'hiver : les Pays-Bas avec 105 médailles en Patinage de vitesse, la Norvège avec 107 médailles en Ski de Fond et l'Autriche avec 114 médailles en Ski Alpin.

Ces Jeux ont été ternis par des cas de dopage :

En décembre 2017, la Commission Oswald présidée par le Suisse Denis Oswald, membre du CIO, avocat de profession et ancien président de la Fédération internationale d'aviron, a ouvert 46 procédures contre des sportifs russes. Au total, 43 ont été disqualifiés et trois cas ont été classés.

Albert Demchenko , médaillé d'argent, a été disqualifié tout comme Tatyana Ivanova, avec laquelle il avait remporté l'argent du relais par équipes. Les neuf autres sportifs disqualifiés avaient participé aux épreuves de Patinage de vitesse, de Bobsleigh, de Ski de Fond et de Hockey sur glace féminin.

Les XIe Jeux Paralympiques se sont déroulés du 7 au 16 mars 2014 entre 575 athlètes de 60 nations. Cinq sports (72 épreuves) figurent au programme :

- Le Curling se pratique en fauteuil roulant, par équipes de quatre et mixtes. Il n'y a pas de catégorisation précise.

- Le hockey sur Luge concerne les athlètes handicapés de la partie inférieure du corps. Il n'y a pas de catégorisation précise. Les équipes peuvent être mixtes, cependant ce n'est pas une obligation.

- Pour les épreuves de Ski Alpin ou de ski nordique (Biathlon et Ski de Fond), les catégories sont les suivantes : Malvoyants - Debout - Assis
 

Pour sa première apparition aux Jeux paralympiques, le Snowboard sera réservé aux athlètes handicapés des membres inférieurs et concourant debout. Deux podiums seront en jeu : un pour les hommes, et un pour les femmes. Ce seront des épreuves de descente (vitesse), formellement catégorisées comme faisant partie des épreuves de Ski Alpin

Le 9 novembre 2013, deux cosmonautes russes sont sortis de la Station spatiale internationale dans l'espace avec la torche olympique, pour la première fois de l'histoire, dans le cadre d'un gigantesque périple à travers la Russie avant les Jeux de Sotchi en février 2014.

PyeongChang 2018

Les XXIIIeme Jeux Olympiques se sont déroulés du 9 au 25 février 2018 dans la ville de PyeongChang en Corée du Sud.

Le 6 juillet 2011, c'est la ville montagnarde de Pyeongchang en Corée du Sud qui a été désignée ville d'organisation pour les Jeux de 2018. Elle a été élue dès le premier scrutin avec 66,53% des voix au détriment de Munich (25 voix) et Annecy (7 voix).

- Nombre de sports : 7
- Nombre de disciplines : 15
- Nombre d'épreuves : 102 (50 masculines, 44 féminines et 8 mixtes)

Quatre nouvelles disciplines font partie du programme olympique

- Big air en Snowboard
- Mass start en Patinage de vitesse
- Slalom parallèle par équipes en Ski Alpin
- Double mixte en Curling

Ce qu'il faut retenir de ces Jeux

- Le 5 décembre 2017, à la suite de la révélation du système de dopage d'État lors des Jeux olympiques de Sotchi 2014, le Comité international olympique suspend le Comité national olympique russe de ces Jeux et donc la Russie en tant que nation participante. Ses athlètes sont toutefois autorisés à y participer sous drapeau olympique, sur invitation, et en portant la mention « Athlètes olympiques de Russie » (OAR). Leur participation se fera sous réserve qu'ils n'aient jamais été suspendus pour dopage et qu'ils se soumettent à des tests indépendants

- La cérémonie d'ouverture de ces Jeux restera à jamais marquée par le rapprochement des deux Corées lors de la cérémonie d'ouverture qui ont défile sous un même drapeau. Deux pays toujours en froid depuis 1953, les sportifs se sont affichés derrière le drapeau de l'unification coréenne, une silhouette bleue pâle de la péninsule sur fond blanc.

- La skieuse tchèque Ester Ledecka entre dans l’histoire en devenant championne olympique en géant parallèle une semaine après avoir remporté le super-G en Ski Alpin. Une performance historique puisqu'elle est devenue la première femme championne olympique dans deux sports différents lors d’une même édition des Jeux d’hiver.

- La fondeuse norvégienne Marit Bjoergen porte son total à 15 médailles olympiques dont 8 en or et devient ainsi l'athlète la plus titrée et médaillée des JO d'hiver dépassant le fondeur Björn Daehlie et le biathlète Ole Einard Bjoerndalen.

- Trois athlètes ont remporté un troisième titre olympique dans une même discipline : le fondeur suisse Dario Cologna (15 km), le patineur néerlandais Sven Krames (5000 m) et le Snowboardeur américain Shaun White (half pipe).

- La patineuse néerlandaise Ireen Wüst devient la patineuse la plus médaillée des JO avec 11 médailles.

- Le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klaebo et le biathlète français Martin Fourcade ont gagné trois médailles d'or dans ces Jeux. Avec cinq médailles d'or, Martin Fourcade est devenu le sportif français le plus titré de l'histoire des JO, été et hiver confondus.

- La Norvège, avec 39 médailles dont 14 en or, arrive en tête du classement du tableau des médailles, un nouveau record d'un pays aux JO d'hiver.

Les XIIe Jeux Paralympiques se sont déroulés du 9 au 18 mars entre 550 athlètes de 60 nations. Six sports (80 épreuves) figurent au programme.

La ville de Beijng organisera les Jeux de 2022. Selon le vote des membres du CIO le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur, la capitale chinoise a été préférée à l'ancienne capitale du Kazakhstan, Alma Ata par les 85 membres votants. Pékin l’a emporté avec 44 voix contre 40 à Alma Ata (pour une abstention). Pékin devient ainsi la première ville à organiser à la fois des Jeux Olympiques d’été (en 2008) et d’hiver. 

Participants aux Jeux d'hiver

Année

 ville

Nations

Concur.

I.

1924

Chamonix

16

258

II.

1928

Saint-Moritz

25

464

III.

1932

Lake Placid

17

252

IV.

1936

Garmisch

28

668

V.

1948

Saint-Moritz

28

669

VI.

1952

Oslo

30

694

VII.

1956

Cortina

32

820

VIII.

1960

Squaw Valley

30

665

IX.

1964

Innsbruck

36

1 091

X.

1968

Grenoble

37

1 158

XI.

1972

Sapporo

35

1 006

XII.

1976

Innsbruck

37

1 123

XIII.

1980

Lake Placid

37

1 072

XIV.

1984

Sarajevo

49

1 274

XV.

1988

Calgary

57

1 425

XVI.

1992

Albertville

65

1 801

XVII.

1994

Lillehammer

67

1 739

XVIII.

1998

Nagano

68

2 303

XIX.

2002

Salt Lake City

78

2 527

XX.

2006

Turin

84

2 573

XXI. 2010 Vancouver 82 2 566
XXII. 2014 Sotchi 88 2 800
XXIII. 2018 PyeongChang 93 2 925

Les porte-drapeaux français des Jeux d’Hiver

-          1924 (Chamonix) : Camille Mandrillon (patrouille militaire)

-          1928 (St. Moritz) : Jean Thorailler (Bobsleigh)

-          1932 (Lake Placid) : Georges Torchon (Patinage artistique)

-          1936 (Garmisch-Partenkirchen) : Jacques Faure (ski nordique)

-          1948 (St. Moritz) : James Couttet (Ski Alpin)

-          1952 (Oslo) : Alain Giletti (Patinage artistique)

-          1956 (Cortina d’Ampezzo) : James Couttet (Ski Alpin)

-          1960 (Squaw Valley) : Benoït Carrara (ski nordique)

-          1964 (Innsbruck) : Alain Calmat (Patinage artistique)

-          1968 (Grenoble) : Gilbert Poirot (saut à skis)

-          1972 (Sapporo) : Patrick Péra (Patinage artistique)

-          1976 (Innsbruck) : Danièle Debernard (Ski Alpin)

-          1980 (Lake Placid) : Fabienne Serrat (Ski Alpin)

-          1984 (Sarajevo) : Yvon Mougel (Biathlon)

-          1988 (Calgary) : Catherine Quittet (Ski Alpin)

-          1992 (Albertville) : Fabrice Guy (combiné nordique)

-          1994 (Lillehammer) : Anne Briand (Biathlon)

-          1998 (Nagano) : Philippe Candeloro (Patinage artistique)

-          2002 (Salt Lake City) : Carole Montillet (Ski Alpin)

-          2006 (Turin) : Bruno Mingeon (Bobsleigh)

-          2010 (Vancouver) : Vincent Defrasne (Biathlon)

-          2014 (Sotchi) : Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique)

-          2018 : (PyeongChang) Martin Fourcade (Biathlon)

 Classement par nations

Trois pays ont dépassé la barre des 100 médailles obtenues dans un même sport aux jeux d'hiver :  les Pays-Bas en Patinage de vitesse avec 121 médailles (42 or), la Norvège en Ski de Fond avec 121 médailles (47 or) et l'Autriche en Ski Alpin avec 121 médailles (37 or).

JEUX OLYMPIQUES D'HIVER

 PAR PAYS

 ATHLETES

Lieu

Pays

Or

Arg.

Br.

Total

Pays

Sport

Or

Arg.

Br.

Total

1924 Chamonix

1. Norvège

4

7

6

17

1. Thunberg C. (Fin)

Patinage de vitesse

3

1

1

5

2. Finlande

4

3

3

10

2. Haug T. (Nor)

Ski de Fond et combiné nordique

3

3

3. Autriche

2

1

3

3. Skutnabb J. (Fin)

Patinage de vitesse

1

1

1

3

1928 St-Moritz

1. Norvège

6

4

5

15

1. Grottumsbratten J. (Nor)

Ski de Fond et combiné nordique

2

2

2. USA

2

2

2

6

1. Thunberg C. (Fin)

Patinage de vitesse

2

2

3. Suède

2

2

1

5

3. Evenson B. (Nor)

Patinage de vitesse

1

1

1

3

1932 Lake Placid

1. USA

6

4

2

12

1. Shea J. (USA)

Patinage de vitesse

2

2

2. Norvège

3

4

3

10

1. Jaffee I. (USA)

Patinage de vitesse

2

2

3. Suède

1

2

3

3. Saarinen V. (Fin)

Ski de Fond

1

1

2

1936 Garmisch

1. Norvège

7

5

3

15

1. Ballangrud I. (Nor)

Patinage de vitesse

3

1

4

2. Allemagne

3

3

6

2. Hagen O. (Nor)

Ski de Fond et combiné nordique

1

2

3

3. Suède

2

2

3

7

3. Baier E. (All)

Patinage de vitesse

1

1

2

1948 St-Moritz

1. Norvège

4

3

3

10

1. Oreiller H. (Fra)

Ski Alpin

2

1

3

1. Suède

4

3

3

10

2. Lundstrom M. (Sue)

Ski de Fond

2

2

3. Suisse

3

4

3

10

3. Beiser T. (Aut)

Ski Alpin

1

1

2

3. Fraser G. (USA)

Ski Alpin

1

1

2

3. Ostensson N. (Sue)

Ski de Fond

1

1

2

1952 Oslo

1. Norvège

7

3

6

16

1. Andersen H. (Nor)

Patinage de vitesse

3

3

2. USA

4

6

1

11

2. Lawrence-Mead A. (USA)

Ski Alpin

2

2

3. Finlande

3

4

2

9

2. Ostler A. (All)

Bobsleigh

2

2

2. Nieberl L. (All)

Bobsleigh

2

2

1956 Cortina

1. URS

7

3

6

16

1. Sailer T. (Aut)

Ski Alpin

3

3

2. Autriche

4

3

4

11

2. Grischin Y. (URS)

Patinage de vitesse

2

2

3. Finlande

3

3

1

7

3. Jernberg S. (Sue)

Ski de Fond

1

2

1

4

1960 Squaw Valley

1. URS

7

5

9

21

1. Skoblikova L. (URS)

Patinage de vitesse

2

2

2. Allemagne

4

3

1

8

1. Grisvchin Y. (URS)

Patinage de vitesse

2

2

3. USA

3

4

3

10

3. Hakulinen V. (Fin)

Ski de Fond

1

1

1

3

1964 Innsbruck

1. URS

11

8

6

25

1. Skoblikova L. (URS)

Patinage de vitesse

4

4

2. Autriche

4

5

3

12

2. Boyarskikh K. (URS)

Ski de Fond

3

3

3. Norvège

3

6

6

15

3. Mantyranta E. (Fin)

Ski de Fond

2

1

3

1968 Grenoble

1. Norvège

6

6

2

14

1. Killy JC. (Fra)

Ski Alpin

3

3

2. URS

5

5

3

13

2. Gustafsson T. (Sue)

Ski de Fond

2

1

3

3. France

4

3

2

9

3. Ellefsaeter O. (Nor)

Ski de Fond

2

2

3. Gronningen H. (Nor)

Ski de Fond

2

2

3. Monti E. (Ita)

Bobsleigh

2

2

3. De Paolis L. (Ita)

Bobsleigh

2

2

1972 Sapporo

1. URS

8

5

3

16

1. Kulakova G. (URS)

Ski de Fond

3

3

2. RDA

4

3

7

14

1. Schenk A. (Hol)

Patinage de vitesse

3

3

3. Suisse

4

3

3

10

3. Vedenin V. (URS)

Ski de Fond

2

1

3

1976 Innsbruck

1. URS

13

6

8

27

1. Mittermaier R. (RFA)

Ski Alpin

2

1

3

2. RDA

7

5

7

19

1. Smetanina R. (URS)

Ski de Fond

2

1

3

3. USA

3

3

4

10

3. Averina T. (URS)

Patinage de vitesse

2

2

4

1980 Lake Placid

1. URS

10

6

6

22

1. Heiden E. (USA)

Patinage de vitesse

5

5

2. RDA

9

7

7

23

2. Simyatov N. (URS)

Ski de Fond

3

3

3. USA

6

4

2

12

3. Wenzel H. (Lie)

Ski Alpin

2

1

3

1984 Sarajevo

1. RDA

9

9

6

24

1. Hamalainen MJ. (Fin)

Ski de Fond

3

1

4

2. URS

6

10

9

25

2. Enke K. (RDA)

Patinage de vitesse

2

2

4

3. USA

4

4

8

3. Svan G. (Sue)

Ski de Fond

2

1

1

4

1988 Calgary

1. URS

11

9

9

29

1. Von Gennip Y. (Hol)

Patinage de vitesse

3

3

2. RDA

9

10

6

25

1. Nykanen M. (Fin)

Saut à ski

3

3

3. Suisse

5

5

5

15

3. Tikhonova T. (URS)

Ski de Fond

2

1

3

1992 Albertville

1. Allemagne

10

10

6

26

1. Egorova L. (CEI)

Ski de Fond

3

2

5

2. CEI

9

6

8

23

2. Ulvang V. (Nor)

Ski de Fond

3

1

4

3. Norvège

9

6

5

20

2. Daehlie B. (Nor)

Ski de Fond

3

1

4

1994 Lillehammer

1. Russie

11

8

4

23

1. Egorova L. (Rus)

Ski de Fond

3

1

4

2. Norvège

10

11

5

26

2. Koss JO. (Nor)

Patinage de vitesse

3

3

3. Allemagne

9

7

8

24

3. Di Centa M. (Ita)

Ski de Fond

2

2

1

5

1998

1. Allemagne

12

9

8

29

1. Latunina L. (Rus)

Ski de Fond

3

1

1

5

Nagano

2. Norvège

10

10

5

25

2. Daehlie B. (Nor)

Ski de Fond

3

1

4

3. Russie

9

6

3

18

3. Seizinger K. (All)

Ski Alpin

2

1

3

3. Chun Lee-Kyung (CDS)

Patinage de vitesse

2

1

3

2002

1. Norvège

13

5

7

25

1. Ole-Einar Björndaelen (Nor)

Biathlon

4

4

Salt Lake City

2. Allemagne

12

16

8

36

2. Jana Kostelic (Cro)

Ski Alpin

3

1

4

3. USA

10

13

11

34

3. Samppa Lajunen (Fin)

Combiné Nordique

3

3

2006

1. Allemagne

11

12

6

29

1. Cindy Klassen (Can)

Patinage de vitesse

1

2

2

5

Torino

2. USA

9

9

7

25

2. Hyun-soo Ahn (Cds)

Short track

3

1

4

3. Autriche

9

7

7

23

3. Michael Greis s (All)

Biathlon

3

3

3. Sun-Yu Jin (Cds)

Short track

3

3

3. Enrico Fabris (Ita)

Patinage de vitesse

2

1

3

3. Kati Wilhelm (Ger)

Biathlon

1

2

3

3. Lars Bystoel (Nor)

Saut à skis

1

2

3

3. Ole-Einar Bjoerndalen (Nor)

Biathlon

2

1

3

   Pays Or Arg. Br. Total  Athlètes   Or Arg. Br. Total
2010 1. USA 9 15 13 37 1. Marit Bjoergen (Nor) Ski de Fond 3 1 1 5
Vancouver                    
  2. Allemagne 10 13 7 30 2. Petter Northug (Nor) Ski de Fond 2  1 1 4
  3. Canada 14 7 5 26 3. Wang Meng (Chn) Short- track 3     3
            3. Magdalena Neuner (Ger) Biathlon 2  1   3
            3. Emil Hegle Svendsen (Nor) Biathlon 2  1   3
            3. Lee Jung-Su (Cds) Short-Track 2 1   3
            3. Martina Sablikova (Cze) Patinage vitesse 2   1 3
            3. Stephanie Beckert (Ger) Patinage vitesse 1 2   3
            3. Aksel Lund Svindal (Nor) Ski Alpin 1 1 1 3
            3. Bode Miller (Usa) Ski Alpin 1 1 1 3
            3. Johan Olsson (Swe) Ski de Fond 1   2 3
            3. Justyna Kowalzyk (Pol) Ski de Fond 1 1 1 3
            3. Johnny Spillane (Usa) Combiné nordique   3   3
            3. Gregor Schlierenzauer (Aut) Saut à skis 1   2 3
   Pays Or Arg. Br. Total  Athlètes   Or Arg. Br. Total
2014 1. Russie 13 11 9 33 1. Viktor An (Rus) Short track 3   1 4
Sotchi                    
  2. Norvège 11 5 10 26 2. Darya Domracheva (Blr) Biathlon 3     3
  3. Canada 10 10 5 25 3. Marit Bjoergen (Nor) Norvège 3     3
            3. Ireen Wüst (Hol) Patinage vitesse 2  3   5
            3. Martin Fourcade (Fra) Biathlon 2  1   3
            3. Sven Kramer (Hol) Patinage vitesse 2 1   3
            3. Jorrit Bergsma (Hol) Patinage vitesse 2   1 3
            3. Park Seung-Hi (Kor) Short track 2    1 3
            3. Charlotte Kalla (Swe) Ski de Fond 1 2   3
            3. Shim Suk-hee (Kor) Short track 1 1 1 3
            3. Tiril Eckhoff (Nor) Biathlon 1   2 3
            3. Ondrej Moravec (Cze) Biathlon   2 1 3
            3. Arianna Fontana (Ita) Short track   1  2 3
   Pays Or Arg. Br. Total  Athlètes   Or Arg. Br. Total
2018 1. Norvège 14 14 11 39 1. Marit Bjoergen (Nor) Ski de Fond 2  1 2 5
PyeongChang         2. Johannes Hoesflot Klaebo (Nor) Ski de Fond 3     3
  2. Allemagne 14 10 7 31 2. Martin Fourcade (Fra) Biathlon 3     3
  3. Canada 11 8 10 29 3. Martin Johnsrud Sundby (Nor) Ski de Fond 2 1   3
            3. Simen Hegstad Krueger (Nor) Ski de Fond 2  1   3
            3. Eric Frenzel (Ger) Combiné nordique 2   1 3
            3. Laura Dahlmeier (Ger) Biathlon 2   1 3

Copyright Sportquick/Promedi

.,.
Résultats et Champions


Le Ski de Fond est sport olympique dès 1924. Deux épreuves figuraient au programme des premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924 (18 km et 50 km) contre douze depuis 2006 (record partagé avec le patinage de vitesse). Les épreuves pour femmes furent introduites en 1952 à Oslo.   Il existe deux styles de ski de fond : le style classique et le style libre. Dans les courses classiques, les skieurs utilisent le style traditionnel du glissement droit et ne sortent pas de pistes parallè...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le hockey sur glace a été inscrit pour la première fois au programme olympique lors des Jeux d'été d'Anvers, qui se sont déroulés en avril 1920. Cette compétition, qui a constitué aussi les premiers championnats du monde, a réuni des équipes de sept joueurs. C'est la seule fois où des équipes de sept joueurs ont participé aux Jeux Olympiques. La règle actuelle des équipes de six joueurs sur la glace a été appliquée en 1924. Le hockey sur glace a fait partie de tous les Jeux Ol...
Le short track et l’Olympisme Sport de démonstration en 1988, le short track est devenu sport olympique en 1992 aux XVIes Jeux olympiques d'hiver d'Albertville. Le programme comprend huit épreuves : 500 m (4 tours et demi), 1000 m (9 tours) et 1500 m (hommes et dames; 13 tours et demi), 5000 m relais hommes et 3000 m relais dames. - le 500 m, le 1000 m et les deux relais se disputent entre 4 patineurs tandis que le 1 500 m se dispute entre 6 patineurs. Le patinage de vit...
  Jeux Olympiques - hiver  "La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play."   Les Jeux Olympiques sont un évènement sportif  qui se déroule tous les quatre ans, rassemblant les athlètes du monde entier dans la paix et en respectant les principes d&rs...
Jeux Olympiques d'Hiver   Cumul des médailles d'or par athlète aux Jeux Olympiques d'hiver. Hommes - Björn Daehlie NOR - Ski de fond avec 8 médailles (1992, 1994 et 1998). - Ole Einar Bjoerndaelen NOR – Biathlon avec 8 médailles (1998, 2002, 2010 et 2014). - Viktor An RUS (Ahn Hyun-Soo KOR) - Short Track avec 8 médailles (2006, 2014) - Eric Heiden USA - Patinage de vitesse avec 5 médailles (1980). - Clas Thunberg FIN - Patinage de vitesse avec 5 médailles (1924, 1928). - Mart...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  -  - jacques rogge -  sans personnalité -