Happy Birthday :
mardi 19 mars 2019
Jeux Olympiques hiver
 

Luge - Dossier Jeux Olympiques hiver
< Retour

Présentation :

La Luge a fait ses débuts olympiques en 1964 en monoplace hommes et femmes, et en biplace. La discipline a été dominée par les Allemands de l'Est, qui remportent 15 des 21 médailles d'or en jeu entre 1964 et 1988 !  En 2014, le relais par équipes sera inscrite au programme olympique. Le relais associe une Lugeuse, un Lugeur et une équipe de biplace par nation.
Les Lugeurs des Olympiques modernes dévalent une piste de glace à des vitesses excédant régulièrement 140 km/h et subissent une force de gravité pouvant atteindre plus de 5 g !
Aux Jeux Olympiques, sont admis par nation : trois hommes, trois femmes et deux doubles hommes.

Depuis1976, ce sport se court sur la même piste que le Bobsleigh.


Format des compétitions
•Simple Messieurs : Quatre manches sur deux jours consécutifs
•Simple Dames : Quatre manches sur deux jours consécutifs
•Double : Deux manches sur une journée

 Le relais mixte par équipes a fait son début aux Jeux de 2014. Chaque pays alignera des concurrents pour le simple femme, le simple homme et deux hommes pour le double. Tous descendront la piste les uns après les autres, et le chronomètre ne sera arrêté qu’à l’arrivée du troisième.

Le double mixte a fait son début aux Jeux de 2018.

Le format en quatre descentes est spécifique aux Jeux Olympiques. Il vise à récompenser la régularité, l'endurance et la capacité à résister à la pression, particulièrement forte le deuxième jour. La plupart des compétitions se jouent en deux descentes, à l'image des Championnats du monde et de la Coupe du monde.


Des athlètes sont déclarés ex aequo lorsque leurs temps sont égaux dans la marge de 1/1000ème de seconde.

La Luge se compose de trois épreuves : le simple messieurs, le simple dames et le double. L'équipe ou l'athlète qui obtient le meilleur temps total sur le parcours après quatre descentes en simple ou deux descentes en double gagne la compétition.

Le chronométrage va habituellement jusqu'au millième de seconde, faisant ainsi de la Luge et du Patinage de vitesse sur piste courte les concours les plus précis des Jeux olympiques d'hiver. En Luge, les temps se calculaient auparavant au centième de seconde, jusqu'à ce que deux équipes de double finirent ex æquo sur la première marche du podium à Sapporo en 1972. Depuis ce changement, l'épreuve olympique la plus serrée de l'histoire se déroula chez les dames en 1998, où l'écart ne fut que de 0,002 seconde après quatre courses. Chez les messieurs, c'est en 1994 que la course la plus serrée eut lieu, avec le duel entre l'Allemand Georg Hackl et l'Autrichien Markus Prock : le gagnant s'imposa par 0,013 seconde. Bien qu'extrêmement rares, les égalités au millième de seconde sont autorisées.

MODALITÉS DE LA COMPÉTITION

Luge simple

Lors des épreuves dames et messieurs, les athlètes descendent quatre fois la piste. On ajoute ces quatre temps et le total le plus rapide de détermine la gagnante ou le gagnant. Le concours se déroule sur deux jours (à raison de deux descentes quotidiennes). Ce format, unique aux Jeux olympiques d'hiver, a pour but de récompenser la régularité, l'endurance et la capacité de résistance à la pression, plus particulièrement lors de la deuxième journée (dans la plupart des concours comme les Championnats du monde et les Coupes du monde, les simples ne comportent que deux descentes.)

Les dames et les messieurs utilisent la même piste, bien que le départ se fasse un peu plus bas chez les premières. Au Whistler Sliding Centre, le parcours masculin mesure approximativement 0,85 mile (1 374 m) et celui des dames et de l'épreuve de Luge double, 0,74 mile (1 198 m).

Luge double

Ce concours d'une journée met en piste des équipes de deux athlètes qui font deux descentes. La paire qui obtient le meilleur temps total gagne l'épreuve. Ce format est aussi utilisé lors des Championnats du monde et des Coupes du monde. Bien qu'aucun règlement n'interdise la mixité, traditionnellement, les équipes sont formées de deux messieurs, le plus grand étant toujours positionné au-dessus pour assurer une meilleure aérodynamique.

Les épreuves de Luge simple dames et double démarrent au même endroit sur la piste. Ainsi, au Whistler Sliding Centre, le parcours du concours biplace se déroule sur environ 0,77 mile (1 233 m).

RÈGLEMENT

Contrôles d'avant-épreuve (Luge simple)

Au début de chaque descente, on pèse Luges et athlètes, puis on compare la température des patins à celle d'un patin de « contrôle » officiel.

(1) Dans les épreuves de simple, le poids de la Luge ne peut dépasser 23 kg (50,6 livres).

(2) Les athlètes ne sont pas limités au niveau du poids. Néanmoins, les messieurs de moins de 90 kg (198 livres) sont autorisés à utiliser jusqu'à 13 kg (28,6 livres) supplémentaires comme lest. Les femmes de moins de 75 kg (165 livres) peuvent le faire à hauteur de 10 kg (22 livres). Les formules ci-dessous déterminent le poids supplémentaire maximal :

MESSIEURS : (198 livres - poids du Lugeur) x 0,75
DAMES : (165 livres - poids de la Lugeuse) x 0,75

(3) De plus, les officiels vérifient la température des patins en acier des Luges pour s'assurer qu'ils n'ont pas été chauffés (cette pratique est interdite, car la chaleur réduit la friction entre les patins et la glace, ce qui rend la Luge plus rapide). Un patin de « contrôle », situé à l'ombre à côté de la maison de départ, sert de référence. La température des patins des athlètes ne doit pas dépasser de plus de 5 degrés Celsius celle du patin de contrôle.

Contrôles d'avant-épreuve (Luge double)

Au début de chaque descente, on pèse Luges et athlètes, puis on compare la température des patins à celle d'un patin de « contrôle » officiel.

(1) Dans les épreuves de double, le poids de la Luge ne peut dépasser 27 kg (59,4 livres).

(2) L'équipe n'est pas limitée au niveau du poids. En effet, l'un des partenaires ou toute la paire peut avoir le droit d'ajouter du poids supplémentaire comme lest.

(a) Si les deux coéquipiers pèsent ensemble 180 kg (396 livres) ou plus, aucun supplément n'est autorisé.

(b) Si leur poids combiné est inférieur à 180 kg (396 livres) et que chaque athlète pèse moins de 90, chacun peut ajouter jusqu'à 10 kg (22 livres) supplémentaires. La formule ci-dessous détermine le poids supplémentaire maximal :

(90 kg - poids du Lugeur) x 0,50

(c) Si leur poids combiné est inférieur à 180 kg (396 livres) et qu'un seul athlète pèse moins de 90 kg (198 livres), celui-ci peut tout simplement compenser jusqu'à hauteur du poids de son partenaire. Toutefois, la limite des 10 kg (22 livres) supplémentaires s'applique encore.

(3) Avant la course, les officiels vérifient aussi la température des patins en acier sur les Luges pour s'assurer qu'ils n'ont pas été chauffés. Un patin de « contrôle », situé à l'ombre à côté de la maison de départ, sert de référence. Leur température ne doit pas dépasser de plus de 5 degrés Celsius celle du patin de contrôle.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Luge


Premiers champions olympiques :
-  en monoplace : les Allemands Thomas Köhler chez les hommes et Ortrun Enderlein chez les femmes
-  en biplace : le duo autrichien Josef Freitmantl et Manfred Stengl
 L’Allemande Steffi Martin est la seule femme ayant remporté deux médailles d’or olympiques, en 1984 et 1988 !

Plus de participations


7 JO : Albert Demchenko ,
6 JO : Georg Hackl , Wilfried Huber, Anna Orlova, Markus Prock , Gerda Weissensteiner , Anne Abernathy, Armin Zöggeler,
5 JO : Sergey Danilin , Susi Erdmann , Mark Grimmette , Oswald Haselrieder, Paul Hildgartner , Mária Jasenčáková, Gerhard Plankensteiner , Hansjörg Raffl, Markus Schiegl , Tobias Schiegl , Natalya Yakuchenko, Shiva Keshavan
Cumul des médailles aux J.O.

 

Event

Années

Or

Argent

Bronze

Total


Armin Zöggeler ITA

Men's singles

1994–2014

2

1

3

6


Natalie Geisenberger ITA

Women's singles
Team relay

2010–2018

4

0

1

5


Georg Hackl FRG/GER

Men's singles

1988–2006

3

2

0

5


Tobias Arlt GER

Doubles
Team relay

2014–2018

4

0

0

4


Tobias Wendl GER

Doubles
Team relay

2014–2018

4

0

0

4


Jan Behrendt GDR/GER

Doubles

1988–1998

2

1

1

4


Stefan Krausse GDR/GER

Doubles

1988–1998

2

1

1

4


Klaus Bonsack GDR

Men's singles
Doubles

1964–1972

1

1

2

4


Felix Loch GER

Men's singles
Team relay

2010–2014

3

0

0

3


Thomas Köhler GDR

Men's singles
Doubles

1964–1968

2

1

0

3


Paul Hildgartner ITA

Men's singles
Doubles

1972–1988

2

1

0

3


Andreas Linger AUT

Doubles

2006–2014

2

1

0

3


Wolfgang Linger AUT

Doubles

2006–2014

2

1

0

3


Hans Rinn GDR

Men's singles
Doubles

1976–1980

2

0

1

3


Silke Kraushaar GER

Women's singles

1998–2006

1

1

1

3


Tatjana Hüfner GER

Women's singles

2006–2014

1

1

1

3


Albert Demchenko RUS

Men's singles
Team relay

1994–2014

0

3

0

3


Markus Prock AUT

Men's singles

1984–2002

0

2

1

3


Andris Sics LAT

Doubles
Team relay

2006–2014

0

1

2

3


Juris Sics LAT

Doubles
Team relay

2006–2014

0

1

2

3


Norbert Hahn GDR

Doubles

1976–1980

2

0

0

2


Steffi Martin GDR

Women's singles

1984–1988

2

0

0

2


Sylke Otto GER

Women's singles

1992
2002–2006

2

0

0

2


  Tableau des médailles par nation

 

 

Or

Argent

Bronze

Total

1


 Germany 

18

10

9

37

2


 East Germany 

13

8

8

29

3


 Italy 

7

4

6

17

4


 Austria 

6

8

8

22

5


 United Team of Germany (EUA)

2

2

1

5

6


 West Germany 

1

4

5

10

7


 Soviet Union 

1

2

3

6

8


 United States 

0

3

3

6

9


 Russia 

0

3

0

3

10


 Latvia 

0

1

3

4

11


 Canada 

0

1

1

2

Total

48

46

47

141



 
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Le Ski de Fond est sport olympique dès 1924. Deux épreuves figuraient au programme des premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924 (18 km et 50 km) contre douze depuis 2006 (record partagé avec le patinage de vitesse). Les épreuves pour femmes furent introduites en 1952 à Oslo.   Il existe deux styles de ski de fond : le style classique et le style libre. Dans les courses classiques, les skieurs utilisent le style traditionnel du glissement droit et ne sortent pas de pistes parallè...
 ...
...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le spectaculaire ski acrobatique ou ‘Freestyle’, avec exécution de figures aériennes durant la progression vers le bas de la pente, était en démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Calgary (1988). L'épreuve de bosses a été ajoutée au programme des Jeux d'Albertville (1992) et le saut au programme des Jeux de Lillehammer (1994). Le ski acrobatique n'a jamais cessé d'évoluer et la FIS vient d'ajouter deux nouvelles épreuves : le halfpipe et le ski-cross, ce...
Le hockey sur glace a été inscrit pour la première fois au programme olympique lors des Jeux d'été d'Anvers, qui se sont déroulés en avril 1920. Cette compétition, qui a constitué aussi les premiers championnats du monde, a réuni des équipes de sept joueurs. C'est la seule fois où des équipes de sept joueurs ont participé aux Jeux Olympiques. La règle actuelle des équipes de six joueurs sur la glace a été appliquée en 1924. Le hockey sur glace a fait partie de tous les Jeux Ol...
Le short track et l’Olympisme Sport de démonstration en 1988, le short track est devenu sport olympique en 1992 aux XVIes Jeux olympiques d'hiver d'Albertville. Le programme comprend huit épreuves : 500 m (4 tours et demi), 1000 m (9 tours) et 1500 m (hommes et dames; 13 tours et demi), 5000 m relais hommes et 3000 m relais dames. - le 500 m, le 1000 m et les deux relais se disputent entre 4 patineurs tandis que le 1 500 m se dispute entre 6 patineurs. Le patinage de vit...
  Jeux Olympiques - hiver  "La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play."   Les Jeux Olympiques sont un évènement sportif  qui se déroule tous les quatre ans, rassemblant les athlètes du monde entier dans la paix et en respectant les principes d&rs...
Jeux Olympiques d'Hiver   Cumul des médailles d'or par athlète aux Jeux Olympiques d'hiver. Hommes - Björn Daehlie NOR - Ski de fond avec 8 médailles (1992, 1994 et 1998). - Ole Einar Bjoerndaelen NOR – Biathlon avec 8 médailles (1998, 2002, 2010 et 2014). - Viktor An RUS (Ahn Hyun-Soo KOR) - Short Track avec 8 médailles (2006, 2014) - Eric Heiden USA - Patinage de vitesse avec 5 médailles (1980). - Clas Thunberg FIN - Patinage de vitesse avec 5 médailles (1924, 1928). - Mart...
Biathlon
Bobsleigh
Combiné Nordique
Curling
Hockey sur glace
Luge
Patinage artistique
Patinage de vitesse
Saut à Skis
Short track
Skeleton
Ski Alpin
Ski de Fond
Ski Freestyle
Snowboard
'Rasta Rockett' de retour pour les Jeux de 2014
Comités nationaux olympiques
Le tableau des médailles aux Jeux de PyeongChang en 2018
Les 15 médailles françaises aux JO de PyeongChang en 2018
Les 92 porte-drapeaux des JO 2018
Les athlètes les plus titrés et médaillés des Jeux Olympiques d'hiver
Les médailles françaises aux Jeux Olympiques d'hiver
Tableau des médailles Jeux d'hiver 1924-2014
Tableau des médailles Sotchi 2014
Tableau des médailles Vancouver 2010
Teddy Riner, la peur au ventre (vidéo sponsorisée)
Teddy Riner,de la réalité au rêve à Sochi avec un deuxième titre olympique ( vidéo sponsorisée)
Tout savoir sur les Jeux Olympiques d'hiver

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - michel platini - nikolaos kaklamanakis -  -