Happy Birthday :
jeudi 24 janvier 2019
Jeux Olympiques été
 
Jeux Olympiques été - Les exploits sportifs aux Jeux Olympiques d'été - Article du : 26/01/2017
Sommaire article
ATHENES 1896PARIS 1900
SAINT-LOUIS 1904LONDRES 1908
STOCKHOLM 1912ANVERS 1920
PARIS 1924AMSTERDAM 1928
LOS ANGELES 1932BERLIN 1936
LONDRES 1948HELSINKI 1952
MELBOURNE / STOCKHOLM 1956ROME 1960
TOKYO 1964MEXICO 1968
MUNICH 1972MONTRÉAL 1976
MOSCOU 1980LOS ANGELES 1984
SÉOUL 1988BARCELONE 1992
ATLANTA 1996SYDNEY 2000
ATHENES 2004BEIJING 2008
LONDON 2012RIO DE JANEIRO 2016

Les exploits sportifs aux Jeux Olympiques d'été

ATHENES 1896

 dessin

James Connolly (USA-athlétisme) premier champion olympique en gagnant l’épreuve du triple saut le 6 avril

Alfred Hajos (HON-natation) premier double champion olympique du 100m et du 1 200m.

Spiridon Louis (GRE-athlétisme) remporte la marathon avec plus de sept minutes d’avance.

 

PARIS 1900

dessin

 

 dessin

Alvin Kraenzlein (USA-athlétisme) quadruple champion olympique du 60m, du 110m haies, du 200m haies, et du saut en longueur.

Charlotte Cooper (GBR-tennis) est la première femme à remporter le titre de championne olympique.

 

 

SAINT-LOUIS 1904

 

 

 dessin

 

Archie Hahn (USA-athlétisme), est champion du 60m, du 100m et du 200m pour lequel il établit un nouveau record olympique en 21.6 sec. Un record qui ne sera battu que 28 ans plus tard.  

Martin Sheridan (USA) gagne la médaille d’or du disque après barrage après avait réussi un lancer exactement identique à celui de son compatriote Ralph Rose (39,28m) les juges leur accordèrent un jet supplémentaire pour se départager.

 

LONDRES 1908

 

 dessin

Ray Ewry (USA-athlétisme), remporte son troisième succès consécutif au saut en hauteur sans élan et au saut en longueur sans élan, portant à huit le total de ses médailles olympiques.

Oscar Swahn (SWE-tir) a 60 ans lorsqu’il remporte sa première médaille d’or olympique dans l’épreuve du tir sur cerf courant, coup simple. Le lendemain, il obtient une deuxième médaille d’or dans l’épreuve par équipes. Il décroche également le bronze dans l’épreuve du tir sur cerf courant, coup double.

 

 

STOCKHOLM 1912

 dessin

 

Jim Thorpe (USA-athlétisme) gagne le pentathlon et le décathlon, un véritable exploit. Il fut décrit par le roi Gustav V de Suède comme étant ‘le plus grand athlète du monde’.

Hannes Kolehmainen (FIN-athétisme) gagne le 5 000m, le 10 000m, l’épreuve de cross en individuel et remporte également l’argent par équipe.

 

 

ANVERS 1920

 

 dessin

Duke Kahanamoku (USA-natation) gagne son deuxième titre au 100m libre et ajoute une troisième médaille d’or à son palmarès dans le relais.

Suzanne Lenglen (FRA-tennis), gagne le titre olympique et avec Max Decugis (FRA) remporte une autre médaille d’or en double mixte, puis avec Elisabeth d’Ayen (FRA) en double féminin, elle remporte le bronze.

Nedo Nadi (ITA-escrime) remporte les épreuves individuelles de fleuret et de sabre et conduit les Italiens à la victoire dans les trois épreuves par équipe, ce qui lui permet de récolter un nombre record de cinq médailles en escrime lors de la même édition des Jeux.

 

PARIS 1924

 

 dessindessin

Paavo Nurmi (FIN-athlétisme) participe au 1 500 et au 5 000m, dont les finales sont programmées à moins d’une heure d’intervalle, au 3 000m en individuel et par équipe, ainsi qu’au cross! Le Finlandais réussit son incroyable pari en s’adjugeant cinq titres.

Ville Ritola (FIN-athlétisme) gagne le 10 000m en battant son propre record du monde, puis le 3 000m steeple. Dans les épreuves par équipe, il remporte le cross et le 3 000m avec l’équipe finlandaise. Il ajoute enfin deux médailles d’argent en individuel dans le 5 000m et au cross.

 

AMSTERDAM 1928

 

 dessin

 

 

Johnny Weissmuller (USA- natation) remporte le 100m nage libre, le 400m nage libre et gagne une autre médaille d’or avec l’équipe du relais.

Betty Robinson (USA-athlétisme) remporte le premier 100m féminin d’un demi mètre .Elle remporte également une médaille d’argent dans le relais 4x100m.

 

LOS ANGELES 1932

 

 dessin

« Babe » Didrikson (USA-athlétisme) remporte le lancer du javelot, la course des haies et se classe seconde au saut en hauteur. Elle aurait bien voulu participer à d’autres épreuves mais les femmes ne pouvaient concourir dans plus de trois épreuves individuelles en athlétisme.

Helene Madison (USA-natation) remporte haut la main le 100m nage libre. Quatre jours plus tard, elle permet à l’équipe américaine de remporter la victoire au relais 4x100m nage libre. Le lendemain, au 400m elle décroche une troisième médaille d’or.

 

 

BERLIN 1936

 

 dessin

Jesse Owens (USA-athlétisme) remporte quatre médailles d’or : 100m, 200m, relais 4x100m et saut en longueur. Owens est l’un des premiers athlètes américains dont la popularité franchit les barrières raciales.

Jack Beresford (GBR-aviron) établit un record en remportant une cinquième médaille olympique. Après avoir remporté l’or en simple scull (1924) et dans le quatre sans barreur (1932), puis l’argent dans le simple scull (1920) et dans le huit (1928), il ajoute une médaille d’or à son palmarès en double scull.

 

LONDRES 1948

 dessin

 

Fanny Blankers-Koen (NED-athlétisme) gagne le 100m, le 200m, le 80m haies et le relais. Elle aussi ne peut prendre part à davantage de compétitions car les femmes ne peuvent toujours pas participer à plus de trois épreuves d’athlétisme. Elle détenait pourtant le record du monde des sauts en hauteur et en longueur.

 

HELSINKI 1952

 

 dessin

 

Emil Zatopek (CZE-athlétisme) accomplit l’une des plus grandes performances de l’histoire de l’athlétisme. Il gagne le 5 000m, défend avec succès son titre dans le 10 000m avant d’empocher sa troisième médaille d’or pour son premier marathon et de réaliser ainsi un triplé qui demeure unique dans l’histoire olympique.

Karoly Takacs (HUN-tir au pistolet) remporte la médaille d’or et améliore le record du monde de dix points. Il avait eu la main droite - celle qu’il utilisait pour tirer - arrachée par l’explosion d’une grenade défectueuse. Après un mois à l’hôpital, il apprit en secret à tirer avec sa main gauche.

Bob Mathias (USA-athlétisme) est le premier à remporter le décathlon olympique à deux reprises successives. Après avoir décroché sa première médaille d’or à 17 ans - plus jeune médaillé d’or d’une épreuve olympique d’athlétisme de l’histoire - il défend son titre et bat le record du monde.

 

MELBOURNE / STOCKHOLM 1956

 dessin

 

Elizabeth « Betty » Cuthbert (AUS-athlétisme) remporte deux médailles d’or en course individuelle (100 et 200m) et une troisième dans le relais 4x100m.

Alain Mimoun (FRA-athlétisme) bat Emil Zatopek (CZE-athlétisme) au marathon

Murray Rose (AUS-natation), à17 ans, remporte trois médailles d’or. Il obtient sa première médaille en battant le record du monde du 4x200m nage libre avec le relais australien. Il remporte ensuite le 400m et le 1 500m nage libre

 

ROME 1960

 

 dessin

 

Abebe Bikila (ETH-athlétisme) gagne le marathon pieds nus

Wilma Rudolph (USA-athlétisme) devient la première femme américaine à gagner trois médailles d’or : le 100m, le 200m et le relais 4x100m.

Cassius Marcellus Clay (USA-boxe) remporte la médaille d’or des poids mi-lourds.

 

TOKYO 1964

 

 dessin

 

Dawn Fraser (AUS-natation) remporte sa troisième médaille d’or successive au 100m nage libre. Elle est la première nageuse à remporter huit médailles (4 en or et 4 en argent) en trois éditions des Jeux Olympiques.

Larisa Latynina (URS-gymnastique) ajoute six médailles à son palmarès olympique. En trois édition des Jeux, elle remporte 9 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 4 médailles de bronze, soit un total de dix-huit médailles.

Deszo Gyarmati (HUN, water-polo) remporte l’or avec l’équipe de Hongrie et réalise ainsi l’exploit unique de remporter une médaille lors de cinq éditions successives des Jeux de l’Olympiade.

 

MEXICO 1968

 

 dessin

 

Bob Beamon (USA-athlétisme) bat le record du monde du saut en longueur : 8,90 mètres, soit une amélioration de 55 centimètres du record du monde.

Vera Caslavska (TCH-gymnastique) remporte trois médailles d’or et une d’argent en battant les russes.

Debbie Meyer (USA-natation) est la première nageuse à décroche trois médailles d’or à titre individuel aux 200, 400 et 800m nage libre au cours de la même édition des Jeux.

 

MUNICH 1972

 

 dessin

 

Mark Spitz (USA-natation) est inscrit dans sept épreuves et affiche un bilan unique dans l’histoire des Jeux : sept titres olympiques et sept records du monde.

Ulrike Meyfarth (GER-athlétisme) à 16 ans améliore sa meilleure performance de sept centimètres et égale le record du monde. Elle devient la plus jeune athlète à remporter le titre olympique dans une épreuve individuelle d’athlétisme.

Shane Gould (AUS-natation) gagne le 200m et le 400m nage libre puis le 200m individuel quatre nages, en battant à chaque fois le record du monde. Outre ses trois médailles d’or, elle s’empare de l’argent dans le 800m et du bronze dans le 100m nage libre.

 

MONTRÉAL 1976

 

 dessin

 

Nadia Comaneci (ROM-gymnastique) est la première gymnaste de l’histoire olympique à se voir attribuer un score parfait de 10.0. Elle réussit son premier 10 parfait aux barres asymétriques, puis les juges lui décernent la note maximale à sept reprises.

Lasse Viren (FIN-athlétisme) gagne pour la deuxième fois consécutive le 5 000m et le 10 000m.

Klaus Dibiasi (ITA-plongeon) devient le premier plongeur à remporter trois médailles d’or successives et à obtenir des médailles dans quatre éditions des Jeux.

 

MOSCOU 1980

 

 dessin

Steve Ovett (GBR-athlétisme) et Sebastian Coe (GBR) s’affrontent lors de deux duels mémorables. Au 800m, Ovett l’emporte devant son compatriote. Six jours plus tard, Coe revient plus déterminé que jamais au 1 500m et remporte la victoire, ne laissant que le bronze à son rival.

Vladimir Salnikov (URS-natation) obtient trois médailles d’or : dans le 400m nage libre, dans le relais 4x200m et dans le 1 500m. C’est la première fois qu’un nageur descend au-dessous de 15 minutes sur 1 500m. Huit ans plus tard, il gagnera à nouveau le 1 500m.

Alexsandra Dityatin (URS-gymnastique) remporte 8 médailles et prend part à toutes les finales. Il gagne le concours par équipes, le concours général individuel et les anneaux. Il obtient ensuite l’argent au saut de cheval, aux barres parallèles, à la barre fixe et au cheval d’arçons, puis le bronze au sol.

 

LOS ANGELES 1984

 

 dessin

 

Carl Lewis (USA-athlétisme), remportet quatre médailles d’or : le 100m, le 200m, le relais 4x100m et le saut en longueur.

Daley Thompson (GBR-athlétisme) dans le décathlon, remporte sa deuxième médaille d’or consécutive.

 

SÉOUL 1988

 dessin

 

 

Matt Biondi (USA-natation) gagne sept médailles, dont cinq en or. Il obtient l’or aux 50m et 100m nage libre, aux trois relais et termine deuxième du 100m papillon et troisième du 200m nage libre.

Serguei Bubka (URS-athlétisme) devient olympique ; il s’adjuge la médaille d’or, en franchissant 5.90m au troisième essai.

Christa Luding-Rothenburger (GER-cyclisme et patinage de vitesse) remporte une médaille d’argent en cyclisme. Quelques mois plus tôt, elle avait remporté deux médailles en patinage de vitesse. Elle est l’une des rares athlètes à avoir gagné des médailles aux Jeux d’hiver et d’été.

 

BARCELONE 1992

 

 dessin

 

La « Dream Team » (USA-basket), une équipe de rêve comprenant notamment Magic Johnson, Michael Jordan , Larry Bird et Charles Barkley . En huit matches, l’équipe américaine marque 117 points en moyenne sans temps mort.

Derartu Tulu (ETH-athlétisme) au 10000 m et remporte la victoire. Elle est la première femme d’Afrique noire championne olympique

 

ATLANTA 1996

 dessin

 

Michael Johnson (USA-athlétisme) remporte le 200m et le 400m hommes. Lors du 200m, il établit un nouveau record du monde à 19 »32, une performance qui s’apparente aux 8,90m de Bob Beamon au saut en longueur

Marie-José Pérec (FRA-athlétisme) remporte le 200m et bat le record olympique du 400m, signant ainsi la meilleure performance mondiale des dix dernières années. Elle devient de ce fait la championne française la plus titrée de tous les temps et la première femme à conserver le titre olympique sur le 400m.

Aleksandr Popov (RUS-natation) remporte deux médailles d’or et deux médailles d’argent.

Naim Suleymanoglu (TUR-haltérophilie) devient le premier haltérophile de l’histoire à remporter un troisième titre olympique consécutif.

 

SYDNEY 2000

 

 dessin

 

Ian Thorpe (AUS-natation), 17 ans, remporte la médaille d’or du 400m nage libre en battant son propre record du monde. Il participe ensuite aux relais 4x100m et 4x200m nage libre et gagne à nouveau. Il ajoute une médaille d’argent lors du 200m nage libre.

Marion Jones (USA-athlétisme) devient la première femme à monter à cinq reprises sur le podium au cours de la même édition des Jeux. Elle gagne le 100m et le 200m. Elle s’adjuge ensuite une médaille de bronze au saut en longueur et lors du relais 4x100m. Enfin, elle remporte le relais du 4x400m avec l’équipe américaine.

David Douillet (FRA-judo) remporte son second titre olympique consécutif .

 

ATHENES 2004

 

    dessin                                                                                           

Hicham el-Guerrouj (MAR-athlétisme) s’impose sur le 1500 et 5000 m, le deuxième doublé de l’histoire des Jeux sur ces distances après celui du Finlandais Paavo Nurmi en 1924.

Robert Korzeniowski (POL-athlétisme) remporte les 50 km marche pour la trosième fois d’affilée. Avec une autre médaille d’or sur 20 km marche en 2000, il s’est hissé au plus haut rang des champions olympiques ayant gagné les plus de médailles d’or individuelles.

Michael Phelps (USA-natation) remporte un total de 8 médailles dont 6 d’or. Néanmoins, il ne réussit pas son pari de dépasser Mark Spitz avec ses 7 médailles d'or remportées en 1972.

Birgit Fischer-Schmidt (ALL-canoë-kayak), 42 ans, ajoute une médaille d’or et une d’argent à son impressionnant palmarès. Elle figure désormais parmi les athlètes les plus médaillées dans l’histoire des Jeux avec 12 médailles dont 8 d’or remportées dans une intervalle de 24 ans.

Ryoko Tamura-Tani (JAP-judo) devient la judoka la plus médaillé de l’histoire des Jeux (hommes/femmes confondues) avec deux médailles d’or (2000 et 2004) et deux médailles d’argent (1992 et 1996). Son compatriote Nomura Tadahiro réussit un triplé historique en devenant pour la troisième fois de suite champion olympique et cela dans une même catégorie de poids (-60 kg).

BEIJING 2008

dessin

Michael Phelps (USA-Natation) a réussi son pari de dépasser l'exploit de Mark Spitz avec ses 7 médailles d'or remportées en 1972. Il a gagné 8 médailles d'or (en battant 7 records du monde). Désormais il est l'athlète, tous sports confondus des Jeux d'été, avec les plus de médailles olympiques (au total seize), les plus de médailles d'or olympiques (au total quatorze dont neuf à titre individuel)

Usain Bolt (JAM-Athlétisme) la fusée du sprint mondial qui a remporté trois titres olympiques  (100 m, 200 m et 4 x 100 m) en battant à chaque fois le record du monde, un exploit jamais réalisé !

Kenenisa Bekele (ETH-Athlétisme) a réalisé un doublé olympique sur 5 000 et 10 000 m, le sixième athlète à avoir réussi un tel exploit après Hannes Kohlemainen en 1912, Emil Zatopek en 1952, Vladimir Kuts en 1956, Lasse Viren en 1972 et 1976 et Miruts Yifter en 1980.

Tirunesh Dibaba (ETH-Athlétisme) a également réussi le doublé sur 5000 et 10 000 m, une grande première dans le fond olympique féminin.

Chris Hoy (GBR-Cyclisme) a été le cycliste le plus rapide de ces Jeux. Imbattable sur la piste avec trois médailles d'or.

Trois autres athlètes ont gagné trois médailles d'or :

Stephanie Rice (AUS-natation), Lisbeth Trickett Lenton (AUS-natation) , Kai Zou (CHN-Gymnastique).

Notons aussi les exploits de deux athlètes féminines qui ont réussi de conserver leurs titres olympiques trois et quatre fois de suite :  la basketteuse américaine Lisa Leslie   (1996, 2000, 2004 et 2008) et la néerlandaise Anke van Grunsven en dressage individuel (2000, 2004 et 2008).

La Chine a fait le grand chelem en tennis de table et en badminton en raflant toutes les médailles chez les hommes et chez les femmes.

LONDON 2012

Michael Phelps (USA-Natation) a encore une fois brillé. Avec quatre nouveaux titres et deux autres médailles d'argent, il a porté son total olympique à 22 médailles dont 18 en or. Il a dépassé le record de la gymnaste Larissa Latynina (18 médailles au total entre 1956 et 1956) et devient ainsi l'athlète le plus titré et médaillé des Jeux Olympiques.

Missy Franklin (USA-Natation), l'avenir de la natation américaine avec à son actif 5 médailles dont 4 en or à seulement à dix-sept ans.

Usain Bolt (JAM-Athlétisme) le Dieu du stade....Comme en 2008, il a reporté trois médailles d'or en sprint : du 100 et 200 m puis du 4 x 100 m tous dans un temps record !

David Rushida (KEN-Athlétisme) Une star est née. Il règne sur le 800 m, une distance dans laquelle il est devenu le premier homme à passer sous les 1mn42s !

Allyson Felix (USA-Athlétisme) était la reine de l'athlétisme avec trois médailles d'or en sprint dont le 200 m.

Les nageurs français ont été les rois du bassin olympique avec Yannick Agnel (3 médailles dont l'or sur 200 m et 4 x 100 m) et Camille Muffat (3 médailles dont l'or sur 400 m). n'oublions pas l'équipe du hand français, deux fois de suite champion olympique !

Renaud Lavillenie (FRA-Athlétisme), perchiste en or, seize ans après Jean Galfione sacré en 1996.

Teddy Riner (FRA-Judo), imbattable, a domina la catégorie des lourds. Il faudra compter avec lui à Rio en 2016.

Tony Estanguet (FRA-Canoë) est devenu pour la troisième fois champion olympique en battant son grand rival Michal Martikan , lui-même double champion olympique.

Les Britanniques ont fait fort avec 65 médailles au total (3eme place après la Chine et les Etats-Unis) grâce à des athlètes exceptionnels :

Mo Farah (GBR-Athlétisme) avec son doublé sur 5 000 et 10 000 m. Il a mis fin à 28 ans de domination africaine sur le 10 000 m.

Bradley Wiggins (GBR-Cyclisme) qui, à peine sorti du Tour de France (premier vainqueur britannique), a enflammé les rues de Londres avec le titre sur route.

Chris Hoy (GBR-Cyclisme), le roi de la piste et l'athlète britannique le plus titré des Jeux avec six médailles d'or dont deux obtenues chez lui : en keirin et en vitesse par équipes.

Ben Ainslie (GBR- Voile) est devenu le marin le plus titré dans l'histoire de la voile aux Jeux avec 4 médailles d'or dont une troisième en classe Finn remportée dans la baie de Weymouth en 2012.

Comme en 2008, la Chine a fait le grand chelem en tennis de table et en badminton en raflant toutes les médailles à la fois chez les hommes et chez les femmes.

RIO DE JANEIRO 2016

Usain Bolt (JAM-Athlétisme). Il a réalisé à Rio son «triple-triple» historique. Après Pékin 2008 et Londres 2012, il a pour la troisième remporté les médailles d'or olympiques sur 100 m, 200 m et 4x100 m. Il  rejoint ainsi le Finlandais Paavo Nurmi et l'Américain Carl Lewis au rang d'athlète le plus titré de l'histoire des JO.

En janvier 2017, le relais jamaïquain avec Usain Bolt a été disqualifié des Jeux de 2008 à la suite du contrôle positif de Nesta Carter . Désormais Bolt n'a plus que 8 titres olympiques.

Wayde Van Niekerk (RSA-Athlétisme). Un record vieux de 17 ans est tombé dans la nuit du 14 au 15 août. Etabli par l'Américain Michael Johnson au Mondial de Séville en 1999, dans un temps de 43s18, le record du monde du 400 m est balayé (43.03) par le jeune Sud-Africain Wayde Van Niekerk dans un tour de piste historique réalisé à l'aveugle par l'athlète de 24 ans, parti au couloir numéro 8.

Simone Biles (USA-Gymnastique). La petite Texane (1m45) a survolé les épreuves de gymnastique artistique. Dans la nuit du 15 au 16 août elle gagne sa quatrième médaille d'or à Rio, en remportant le concours au sol. Déjà sacrée reine du concours général, du saut et du concours par équipese, elle rate de peu le Grand Chelem, en ne remportant la médaille de bronze à la poutre.

Le gymnaste tricolore Samir Aït-Saïd incarne l'image la plus marquante des Jeux de Rio. Engagé dans le concours de saut, le 6 août, le Française se brise la jambe lors de sa réception. Une double fracture ouverte tibia-péroné qui glace les spectateurs. Il s’est déjà tourné vers Tokyo, dans quatre ans, où il espère se battre pour l'or olympique.

Michael Phelps (USA-Natation). Avec six médailles olympiques de plus glanées à Rio, la légende Michael Phelps tire sa révérence dans la nuit du 13 au 14 août, avec une dernière victoire sur le 4x100 m quatre nages. Sorti de sa retraite, le «Kid de Baltimore», totalise désormais 28 médailles olympiques dont 23 en or, le record !

Teddy Riner (FRA-Judo). Avec deux titres olympiques dans la catégorie reine des plus de 100 kilos, Teddy Riner égalise son compatriote David Douillet (1996, 2000) et le Japonais Hitoshi Saito (1984, 1988). A Tokyo en 2020, il pourra tenter de rejoindre le judoka japonais Tadahiro Nomura (- 60 kg), le seul de l'histoire à avoir triomphé lors de trois Olympiades.

Equitation. Les cavaliers français se sont montrés à la hauteur en remportant le concours complet par équipe et le saut d'obstacles par équipe, un fait inédit depuis.1948.

Rugby à VII. L'équipe de rugby à VII des Fidji apporte à son pays la toute première médaille olympique, qui plus est en or, de son histoire, après avoir battu la Grande-Bretagne en finale (43-7). Elle a écarté en quart de finale les rivaux néo-zélandais, puis en demie les surprenants Japonais.

Football. Le Brésil, cinq fois vainqueur de la Coupe du monde, n'avait jamais gagné le tournoi olympique. Cela a été réparé le 20 août dans un stade Maracana bouillant, où chacun était derrière l'équipe nationale. C’est la grande star Neymar qui a permis aux siens de l'emporter en marquant le premier but puis  le dernier tir au but de la rencontre.

La judoka kosovare Majlinda Kelmendi (-52 kilos) et le taekwondoïste jordanien Ahmad Abugh (-68 kilos), tous les deux sacrés, ont aussi apporté à leur pays respectif leur première médaille de l'histoire des JO.

Fait historique. Fehaid Al-Deehani, spécialiste du tir double trap, est le premier athlète à décrocher une médaille d'or sous la bannière olympique. Son pays, le Koweït, était suspendu par le CIO pour ingérence gouvernementale.

Boxe. La boxe française a connu des Jeux  fantastiques marqués par le triomphe de Tony Yoka et sa future femme Estelle Mossely, tous les deux médaillés d'or dans leur catégorie respective.

Lors de la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, durant une dizaine de minutes, le Japon, hôte des prochains Jeux Olympiques (Tokyo 2020) a pu présenter un aperçu de ses JO. Pour l'occasion, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, a fait une apparition remarquée dans le stade Maracana déguisé en Super Mario !

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  sans personnalité -  -  -  sans personnalité -  sans personnalité