Happy Birthday :
lundi 22 avril 2019
Jeux Olympiques été
 

Boxe anglaise - Dossier Jeux Olympiques été
< Retour

Présentation :

La Boxe et l’Olympisme

La boxe est l’un des sports olympiques les plus illustres sport olympique depuis 1904 à cause de sa grande popularité aux Etats-Unis. La boxe ne figura pas au programme en 1896, le comité d’organisation la jugea trop dangereuse.

Depuis sa première apparition au programme olympique aux Jeux de Saint Louis 1904, de nombreuses icônes du sport se sont fait un nom pendant les Jeux : Cassius Clay (connu plus tard sous le nom de Mohamed Ali ; 1960), George Foreman (1968) et Oscar De La Hoya (1992), tous médaillés d’or.

Lorsque la boxe fait ses débuts olympiques aux Jeux de 1904 à Saint-Louis, ce sont les États-Unis, seul pays inscrit, qui raflent toutes les médailles. Par la suite, les Américains continuent à dominer la boxe, remportant 114 médailles (dont 50 en or) sur les 946 mises en jeu, suivis de près par les Cubains (73 dont 37 en or) et la Grande-Bretagne (56 dont 18 en or). Depuis son admission au programme olympique, la boxe est présente à chaque édition des Jeux, excepté en 1912 à Stockholm, en raison de la loi suédoise qui en interdit la pratique.


Jusqu'en 2008, seuls les boxeurs hommes participent aux Jeux Olympiques. Les combats officiels de boxe féminine eurent lieu pour la première fois en 1930 mais n'ont pas encore été inclus au programme olympique officiel. Les boxeurs doivent être âgés de 17 ans minimum et de 34 ans maximum (40 avant 2000).
Les participants aux duels de boxe sont, comme dans l’antiquité, désignés par tirage au sort, par catégorie de poids, sans tenir compte du classement des boxeurs. Le combat se déroule en quatre rounds de 2 minutes avec une pause d’une minute entre chaque round. L’athlète qui touche son adversaire sur le devant de la tête ou du corps, au-dessus de la ceinture, marque un point. Toutefois, il faut que 3 des 5 juges accordent le coup en même temps. À la fin du quatrième round, le total des points valables permet de désigner le vainqueur. Depuis les Jeux d’Helsinki en 1952, les deux semi finalistes reçoivent une médaille de bronze.

Pour se qualifier aux Jeux Olympiques, les boxeurs doivent d'abord participer à des tournois de qualification en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique et en Océanie. Pour chaque continent, le nombre de boxeurs acceptés dépend du niveau de la boxe locale et des catégories de poids. Aux Jeux Olympiques, les paires de combattants sont formées par tirage au sort, sans qu'il ne soit tenu compte du classement. Le tournoi se joue à élimination directe.


 

Dates à retenir :

1984 à Los Angeles : port obligatoire du casque de protection;

1992 à Barcelone : mise en place d’un système de pointage électronique pour renforcer l'objectivité de l'arbitrage;

2008 : comptabilisation uniformisée des points.

Nouveautés pour les Jeux de Rio en 2016

- Les boxeurs engagés aux Jeux Olympiques de Rio (5-21 août) combattront sans casque pour la première fois depuis 1984, le CIO ayant entériné mercredi une décision de la Fédération internationale de boxe amateur (AIBA) datant de 2013. Cette nouvelle règle ne s'appliquera pas, par contre, aux boxeuses. Un autre changement majeur pourrait intervenir lors des compétitions de boxe à Rio: l'AIBA doit se prononcer lors d'un congrès extraordinaire fin mai sur une réforme visant à ouvrir les JO à l'ensemble des boxeurs professionnels.

- Les boxeurs professionnels pourront participer aux Jeux Olympiques dès les prochains Jeux de Rio en août, a décidé l'Association internationale de boxe amateur (AIBA). Les membres de l'AIBA, réunis en congrès extraordinaire à Lausanne (Suisse), se sont prononcés en faveur de l'admission des boxeurs professionnels au tournoi olympique par 88 voix pour et 4 abstentions, a-t-on appris auprès de l'AIBA. La boxe qui a entrepris de se réformer en admettant les femmes aux JO en 2012 et en retirant les casques chez les hommes aux JO de Rio (comme c'était le cas jusqu'en 1984) poursuit donc sa mue.

Depuis 2004, il existe onze catégories de poids olympiques.
L’ancien poids welters (-67 kg) et super-welters (-71 kg) ont été regroupés dans une même catégorie ‘welters’ dont le poids est fixe à -69 kg. Les poids super welters figurant au programme olympique depuis 1952, n’existe plus.

Les catégories avant 2012
- 48 kg (poids mi-mouche)
- 51 kg (poids mouche)
- 54 kg (poids coq)
- 57 kg (poids plume)
- 60 kg (poids léger)
- 64 kg (super-légers)
- 69 kg (welters)
- 75 kg (moyens)
- 81 kg (poids mi-lourd)
- 91 kg (poids lourd)
+ 91 kg (poids super-lourd

La boxe féminine a fait son entrée aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Les onze épreuves masculines actuelles seront remplacées par dix épreuves masculines et trois épreuves féminines.

Rio 2016

La compétition de boxe en 2016 comprend 10 catégories de poids, du poids mi-mouche (46-49 kg) au poids super-lourd (+91 kg) pour les hommes et trois catégories de poids pour les femmes : poids mouche (48-51 kg), poids léger (57-60 kg) et poids moyen (69-75 kg).

Hommes Poids Mi-Mouche (49kg)
Hommes Poids Mouche (52kg)
Hommes Poids Coq (56kg)
Hommes Poids Léger (60kg)
Hommes 64 kg (poids super-léger)
Hommes Poids Mi-Moyen (69kg)
Hommes Moyen (75 kg)
Hommes Mi-Lourd (81kg)
Hommes Poids Lourd (91kg)
Hommes Poids Super-Lourd (+91kg)
Femmes Poids Mouche (51kg)
Femmes Poids Léger (60kg)
Femmes Moyen (75 kg)

Les combats de boxe masculins comprennent  trois reprises de trois minutes chacune et les combats féminins comprennent quatre reprises de deux minutes. Un boxeur marque un point lorsqu’il réussit à frapper son adversaire d’un coup à la tête ou au-dessus de la ceinture.

Si un boxeur est mis à terre et ne réussit pas à se lever avant le compte de 10 secondes de l’arbitre, le combat se termine. Les combats peuvent être gagnés ou perdus en cas d’abandon ou de disqualification. Un arbitre peut décider d’arrêter le combat à n’importe quel moment s’il considère qu’un boxeur n’est plus en état de continuer.

A savoir

En boxe amateur, derrière la scoring-machine qui pointe les coups, il y a cinq juges qui appuient sur un boîtier (la scoring-machine) à chaque coup net. A l'issue du combat, le score le plus haut et le score le plus bas sont annulés, et la scoring-machine attribue une note moyenne avec le score des trois autres juges.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Boxe anglaise

Les légendes des Jeux Olympiques
- László Papp HUN : premier boxeur à devenir triple champion olympique, des moyens en 1948 et des super-welters en 1952 et 1956.
- Mohamed Ali (ex-Cassius Clay) USA : champion olympique des mi-lourds en 1960 à l’âge de 18 ans.
- Joe Frazier USA : champion olympique des lourds en 1964.
- George Foreman USA  : champion olympique des poids lourds en 1968.
- Sugar Ray Leonard USA : champion olympique en 1976 des super-légers.
- Teofilo Stevenson CUB : trois fois de suite champion olympique chez les lourds (1972, 1976, 1980).
- Felix Savon CUB : champion olympique en 1992, 1996 et 2000.
 Les records des Jeux Olympiques
- Les cinq boxeurs avec deux titres dans deux catégories différentes :
 Oliver Kirk USA en poids coq et poids plume en 1904 ; Laszlo Papp HUN en poids moyen en 1948 et en poids moyens léger en 1952 et 1956 ; Angel Herrera Vera CUB en poids plume en 1976 et en poids léger en 1980 ; Evgeny Tishchenko RUS en poids plume en 2004 et en poids léger en 2008 ; Robeisy Ramirez CUB en poids mouche en 2012 et en poids coq en 2016.
- Le plus jeune champion : l’Américain Jackie Fields en 1924 (plume) à l’âge de 16 ans et 162 jours.
- Le champion le plus âgé : l’Anglais Richard Gunn en 1908 (plume) à l’âge de 37 ans. L’âge limite de participation aux J.O. a ensuite été fixé à 34 ans.
- Le premier doublé : l’Anglais Harry Mallin en 1924 et 1928 en moyens.
- Le dernier doublé : le Cubain Guillermo Rigondeaux en 2000 et 2004 (coq), Mario Cesar Kindelan en 2000 et 2004 (légers).
- Le premier triplé : le Hongrois Laszlo Papp en 1948 (moyens), et en 1952 et 1956 (super welters).
- Le deuxième triplé : le Cubain Teofilo Stevenson en lourds en 1972, 1976 et 1980.
- Le dernier triplé : le Cubain Felix Savon en lourds en 1992, 1996 et 2000.
- Le premier couple sacré : les Français Tony Yoka (super-lourds en 2016) et Estelle Mossely (légères en 2016)

- Le record de médailles depuis 1904 : 114 médailles (50 d'or, 24 d'argent, 40 de bronze) remportées par les Etats-Unis entre 1904 et 2016. Viennent ensuite Cuba avec 73 médailles dont 37 d'or et la Grande Bretagne avec 56 médailles sont 18 d'or.

 

Quatre boxeurs ont remporté l'or olympique dans deux catégories différentes :

Oliver Kirk (USA) poids coq et poids plume en 1904, László Papp (HUN) poids moyen en 1948 et poids moyens léger en 1952 et 1956, Angel Herrera Vera (CUB) poids plume en 1976 et poids léger en 1980, Alexey Tishchenko (RUS) en 57 kg en 2004 et 60 kg en 2008.
  

Les 26 médailles françaises en boxe olympique

Or : Tony Yoka en 2016 (super-lourds), Brahim Asloum en 2000 (mi-mouche), Roger Michelot en 1936 (mi-lourds), Jean Despeaux en 1936 (moyens) et Paul Fritsch en 1920 (plume) ; Estelle Mossely en 2016 (légères)

Argent : Sofiane Oumiha en 2016 (léger), Khedafi Djelkhir en 2008 (plume), Daouda Sow en 2008 (léger), Jérôme Thomas en 2004 (mouche), Laurent Boudouani en 1988 (welters), Armand Apell en 1928 (mouche) et Jean Gachet en 1920 (plume) ; Sarah Ourahmoune en 2016 (plume)

Bronze : Souleymane Cissokho en 2016 (welter), Mathieu Bauderlique en 2016 (mi-lourds), Alexis Vastine en 2008 (super légers), Jérôme Thomas en 2000 (mouche), Christophe Tiozzo en 1984 (super-welters), Joseph Gonzalez en 1964 (super-welters), Gilbert Chapron en 1956 (moyens), René Libeer en 1956 (mouche), Joseph Ventaja en 1952 (plume), Jean Ces en 1924 (coq) et Xavi er Eluere en 1920 (lourds).
Coupe Val Barker (du nom de Valentine Barker, ancien secrétaire de la FIBA) est décernée au boxeur le plus technique lors des Jeux Olympiques.
 1936. Louis Lauria USA - 1948. George Hunter AFS  - 1952. Norvel Lee USA - 1956. Richard McTaggert GBR - 1960. Giovanni Benvenuti ITA - 1964. Valery Popenchenko URSS - 1968. Philip Waruinge KEN  - 1972. Téofilo Stevenson CUB - 1976. Howard Davis USA - 1980. Patrizio Oliva ITA (- 1984. Paul Gonzalez USA - 1988. Roy Jones USA - 1992. Roberto Balado CUB - 1996. Vasili Jirov KAZ - 2000. Oleg Saitov RUS - 2004 : Bakhtiyar Artayev KAZ - 2008 : Vasyl Lomachenko UKR - 2012 : Serik Sapiyev KAZ - 2016 : Hasanboy Dusmatov UZB.
Pour la première fois en 2016, elle fut également attribuée à une boxer féminine. Première lauréate : l'Américaine Claressa Shields .
 
Parmi les médaillés olympiques devenus ensuite champions en catégorie professionnelle, on peut citer :



Laszlo Papp HON, Floyd Patterson USA, Cassius Clay USA, Joe Frazier USA, George Foreman USA, Michael et Leon Spinks USA, Ray ‘Sugar’ Leonard USA, Pernell Whitaker USA (légers en 1984), Mark Breland USA (welters en 1984), Frank Tate USA (super-welters en 1984), Henry Tillman USA (lourds en 1984), Kennedy McKinney USA (coq en 1988), Oscar De La Hoya CUB (légers en 1992), Meldrick Taylor (plume en 1984), Henry Maske RDA (moyens en 1988), Lennox Lewis CAN (super-lourds en 1988), Giovannni Parisi ITA (plume en 1988),  Ray Mercer USA (lourds en 1988) ; Istvan Kovacs HON (coq en 1996), Joel Casamayor CUB (coq en 1992), Mark Breland (welters en 1984), Maurizio Stecca ITA  (coq en 1984), David Reid USA (super-welters en 1996), Istvan Kovacs HON (coq en 1996), Vassili Jirov UKR (mi-lourds en 1996) et Vladimir Klitschko UKR (super-lourds en 1996).

Les top-20 des nations les plus médaillées

 

 

Or

Qrgent

Bronze

Total

1


 United States

50

24

40

114

2


 Cuba

37

19

17

73

3


 Great Britain

18

13

25

56

4


 Italy

15

15

17

47

5


 Soviet Union

14

19

18

51

6


 Russia

10

6

15

31

7


 Hungary

10

2

8

20

8


 Poland

8

9

26

43

9


 Argentina

7

7

10

24

10


 Kazakhstan

7

7

8

22

11


 France

6

9

11

26

12


 South Africa

6

4

9

19

13


 East Germany

5

2

6

13

14


 Germany

4

9

10

23

15


 Bulgaria

4

5

9

18

16


 Thailand

4

4

6

14

17


 Ukraine

4

3

7

14

18


 Uzbekistan

4

2

8

14

19


 South Korea

3

7

10

20

20


 Canada

3

7

7

17


 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Le cyclisme a toujours fait partie des Jeux Olympiques. Le programme Olympique comprend des épreuves sur route, sur piste, en VTT et en BMX.  Le cyclisme féminin a fait son entrée olympique en 1984. Depuis 1996, les coureurs professionnels sont admis dans les épreuves cyclistes des Jeux Olympiques. ROUTE Le cyclisme sur route n’a pas été au programme des Jeux de 1900 à Paris, de 1904 à Saint-Louis et de 1908 à Londres. La première épreuve sur route de l’histoire olympique ...
Athlétisme
Aviron
Badminton
Baseball
Basket
Boxe anglaise
Canoë Kayak course en ligne
Canoë Kayak eau vive
Cricket
Cyclisme
Equitation
Escrime
Football
Golf
Gymnastique
Haltérophilie
Handball
Hockey
Judo
Lutte gréco-romaine
Lutte libre
Natation
Pentathlon moderne
Rugby à 7
Softball
Taekwondo
Tennis
Tennis de table
Tir
Tir à l'arc
Trampoline
Triathlon
Voile
Volleyball
Water-polo
Bilan des médailles de 1896 à 1948
Bilan des médailles de 1952 à 1968
Bilan des médailles de 1972 à 2008
C.N.O : Association des comités nationaux d'Afrique(ACNOA)
C.N.O : Comités nationaux olympiques d'Océanie (ONOC)
C.N.O : Comités olympiques européens (COE)
C.N.O : Conseil olympique d'Asie (OCA)
C.N.O : Organisation sportive Pan -Américaine (ODEPA / PASO)
Ce que Paris déploie pour les JO 2024
Ces sports qui frappent à la porte des Jeux, pour le prestige et l'argent
Cinq nouveaux sports pour les Jeux de Tokyo en 2020
La redistribution des revenus de la retransmission des jeux Olympiques
Le Grand Quiz J.O d'été
Les JO d'été 2016 - Rio - Tout savoir
Les 42 médailles françaises à Rio 2016
Les athlètes avec le plus de participations JO d'été et d'hiver
Les athlètes avec le plus de titres dans un sport par équipes (été/hiver)
Les athlètes avec le plus de titres individuels dans une seule discipline (été/hiver)
Les athlètes français les plus titrés en individuel
Les athlètes les plus médaillés à titre individuel lors d'une Olympiade (été/hiver)
Les athlètes les plus titrés et médaillés des Jeux Olympiques d'été
Les athlètes les plus titrés et médaillés des Jeux Olympiques d'été et d'hiver
Les athlètes les plus titrés et médaillés par sport aux JO d'été
Les athlètes qui ont marqué les Jeux Olympiques d'été
Les comités nationaux olympiques
Les exploits sportifs aux Jeux Olympiques d'été
Les médaillés français aux Jeux Olympiques de Londres 2012
Les médailles françaises aux Jeux Olympiques (été/hiver)
Les meilleurs athlètes des Jeux Olympiques d'été par édition
Les multi-médaillés dans une même discipline dans un sport individuel JO été/hiver
Les multi-médaillés dans une même discipline dans un sport par équipes JO été/hiver
Les records des Jeux d'été (titres, médailles, âge)
Les records olympiques pour chaque sport (athlétisme, aviron, natation....)
Netherlands medals Rio 2016
Paris 2024
Parmi les porte-drapeaux pour les Jeux de Rio .....
Retrouvez tous les résultats de Rio 2016
Statistiques Jeux Olympiques
Tableau des médailles Londres 2012
Tableau des médailles par pays de 1896 à 2016
Tableau des médailles Rio 2016
Tous les porte-drapeaux Rio 2016
Tout savoir sur les Jeux Olympiques d'été
Un nouveau siège pour le CIO à Lausanne
Vidéolympique

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - isabelle severino - athletes olympiques -  -  - alain mimoun