Happy Birthday : Kim Anthony - USA. (Golf) |
mercredi 19 juin 2024
Golf
 

GRAND CHELEM HOMMES - Open Britannique - Dossier Golf
< Retour

Présentation :

L'Open est le plus ancien tournoi du monde et aussi le plus réputé et le plus  prestigieux des quatre tournois du Grand Chelem.

St. Andrews avec son fameux Swilcan Bridge.

The Open 2023, le 151eme rendez-vous, a eu lieu du 16 au 23 juillet 2023 sur le parcours mythique du Royal Liverpool (7 218 yards ou 6 600 m avec un Par 72) situé à Hoylake. Créé en 1896, c'est le 2eme plus vieux links d'Angleterre. C'est la 13eme fois que ce club accueille le British Open. Parmi ses vainqueurs, on peut citer le Français Arnaud Massy en 1907, Walter Hagen en 1924, Bobby Jones en 1930, Roberto De Vicenzo en 1967, Tiger Woods en 2006 et Rory McIlroy en 2014. Victor Perez, Romain Langasque et Antoine Rozner sont les trois golfeurs français engagés.

Dotations record en 2023 (augmentation de 14% par rapport à 2022) : 20 000 000 $  dont 3 600 000 $ pour le vainqueur.

Lors de la 150eme édition du British Open à Saint-Andrews, un record de 290 000 spectateurs sont venus battant le précédent record de 239 000 spectateurs établi sur le même parcours en 2000 avec la victoire de Tiger Woods .

L'édition 2020 a été annulée à cause de la pandémie de Covid-19. C'était la première fois depuis la Seconde Guerre Mondiale que l'Open n'a pas eu lieu.

Créé en 1860 à l’initiative des comités des golfs de Prestwick et du Royal Liverpool de Hoylake, il est organisé depuis 1919 par le Royal & Ancient Golf Club de St. Andrews. L’Open Britannique est un évènement majeur du golf mondial accueillant plus de 100 000 spectateurs par jour. Il a lieu au mois de juillet (3eme Majeur de l’année) sur un parcours venté situé dans les dunes (parsemé de bunkers naturels) en bord de mer (links course).

Seuls quelques parcours (en Ecosse et Angleterre) peuvent accueillir à tour de rôle le British Open tels : St. Andrews, Royal Troon, Muirfield, Turnberry, Carnoustie, Royal St. George, Royal Lytham et Saint-Annes, Royal Liverpool, Royal Birkdale et le Royal Portrush (l'unique parcours d'Irlande du Nord).

Le vainqueur du British Open (il peut y participer jusqu’à ses 60 ans) reçoit le Golf Champion Trophy, plus connu sous le nom ‘Claret Jug’. Entre 1860 et 1870, une ceinture en cuir fut attribuée aux vainqueurs. Après sa troisième victoire, elle fut définitivement acquise par Tom Morris Jr. En 1873, Tom Kidd fut le premier vainqueur qui reçut la fameuse Claret Jug en argent. Pendant 50 ans, vingt-huit joueurs eurent l’honneur de la recevoir. L’original est maintenant exposé dans le clubhouse du Royal & Ancient et les vainqueurs en reçoivent la réplique.

Le meilleur amateur du classement final reçoit une médaille d'argent avec la mention 'First Amateur'. L'américain Frank Stranahan a été le premier amateur à la recevoir en 1949 puis trois autres fois (1950, 1951 et 1953). Depuis 1972, tous les amateurs qui sont encore en lice au dernier tour de l'Open reçoivent une médaille de bronze.

Créé en 1860, l’Open se jouait sur 72 trous depuis 1892, mais avec un dernier jour où les meilleurs des deux premiers tours disputaient 36 trous. La formule actuelle de quatre jours consécutifs de 18 trous en stroke-play par jour remonte à 1960.

L'Open se dispute entre 156 joueurs dont :

- Le top-50 de l'Official World Golf Rankings. Cela signifie que cette catégorie est composée de l'élite mondiale du golf et qu'aucun d'eux ne peut-être exclu.
-  Le top-20 de la saison PGA Tour précédente et de l'Ordre du Mérite de l'European Tour précédent. Une partie de ces joueurs se trouvent déjà dans le top 50 de Official World Golf Rankings.
-  Tous les anciens vainqueurs de l'Open âgé de 60 ans ou moins.
-  Tous les joueurs qui ont gagné un des trois autres majeurs ces 5 dernières années (The Masters, US Open, US PGA).
-  Les 10 premiers joueurs de l'Open britannique de l'édition précédente.
-  Le vainqueur du dernier l'Open de Canada et de l'Open du Japon.

Les qualifications locales est une manière traditionnelle pour permettre aux golfeurs n'ayant pas une exemption de participer à l'Open. Il est mis en place seize tournois de "qualifications régionales" en Grande-Bretagne et Irlande une semaine et demi avant le tournoi, les meilleurs golfeurs participent ensuite aux "qualifications locales finales" sur 36 trous quelques jours plus tard. Vingt places sont disponibles par ce biais.

Le play-off est disputé sur 4 trous en medal-play. Si après ce play-off, les joueurs sont toujours à égalité, celui qui réalise le meilleur score sur le premier trou remporte le tournoi (sorte de “mort subite”). Les quinze premiers du classement sont qualifiés d’office pour le prochain tournoi.

Dotations record en 2023 (augmentation de 18% par rapport à 2022) : 16 500 000 $  dont 3 000 000 $ pour le vainqueur.

Futurs rendez-vous : 2023 : Royal Liverpool (20-23 juillet) - 2024 : Royal Troon (18-21 juillet) - 2025 : Royal Portrush (17-20 juillet).

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
GRAND CHELEM HOMMES - Open Britannique

 
 
 
 

Claret Jug remis au vainqueur
LES RECORDS
- Record de victoires : 6 par Harry Vardon (1896, 1898, 1899, 1903, 1911 et 1914); 5 victoires par J. H. Taylor (1894, 1895, 1900, 1909 et 1913), James Braid (1901, 1905, 1906, 1908 et 1910), Peter Thomson (1954, 1955, 1956, 1958 et 1965) et Tom Watson (1975, 1977, 1980, 1982 et 1983).
- Plus de fois finaliste : 7 par Jack Nicklaus en 1964, 1967, 1968, 1972, 1976, 1977, 1979 ; 6 par J.H. Taylor en 1896, 1904, 1905, 1906, 1907, 1914.
- Les amateurs vainqueurs : Bobby Jones en 1926, 1927 et 1930 ; Harold Hilton en 1892 et 1897 ; John Ball en 1890 (Roger Wethered a perdu en play-off en 1921).
- Victoires par nation : 46 Etats-Unis (45 fois 2eme, 17 fois 3eme) - 41 Ecosse (42 fois 2eme, 31 fois 3eme) - 28 Angleterre (25 fois 2eme, 20 fois 3eme) - 11 Afrique du Sud (8 fois 2eme, 4 fois 3eme) - 10 Australie (12 fois 2eme, 2 fois 3eme) - 5 Irlande et Irlande du Nord (3 fois 2eme, 4 fois 3eme) - 3 Espagne (4 fois 2eme, 2 fois 3eme) - 1 Argentine (4 fois 2eme, 7 fois 3eme), Autriche (1 fois 2eme), Corée du Sud (1 fois 2eme), France (2 fois 2eme), Italie (1 fois 2eme), Nouvelle Zélande (2 fois 2eme), Suède (4 fois 2eme).

- L’écart de coups le plus important entre le vainqueur et le deuxième : 13 coups entre Old Tom Morris et Willie Park en 1862 ; 12 coups par Young Tom Morris en 1870 ; 8 coups par J.H. Taylor en 1900 et 1913, James Braid en 1908 et Tiger Woods en 2000 ; 6 coups par Bobby Jones en 1927, Walter Hagen en 1929, Arnold Palmer en 1962 et Johnny Miller en 1976.
- Score final le plus bas : 264 (68,65,68,63) par Henrik Stenson en 2016 au Royal Troon ; 267 (66, 68, 69, 64) par Greg Norman en 1993 au Royal St George’s ; 268 (68, 70, 65, 65) par Tom Watson en 1977 à Turnberry et Nick Price (69, 66, 67, 66) en 1994 à Turnberry ; 269 (67, 66, 67, 69) par Tiger Woods en 2000 à St Andrews.
- Score final le plus bas pour un amateur : 281 (68, 72, 70, 71) par Iain Pyman en 1993 au Royal St George’s et par Tiger Woods (75, 66, 70, 70) en 1996 au Royal Lytham & St Annes en 1996.
- Score le plus bas la première journée : 63 par Rory McIlroy en 2010 à St. Andrews et par Phil Mickelson en 2016 au Royal Troon ; 64 par 5 joueurs : Craig Stadler en 1983 au Royal Birkdale, Christy O’ConnorJr en 1985 au Royal St George’s, Rodger Davis en 1987 à Muirfield, Ray Floyd et Steve Pate en 1992 à Muirfield.
- Score le plus bas la deuxième journée : 63 par 3 joueurs : Mark Hayes en 1977 à Turnberry, Greg Norman en 1986 à Turnberry, Nick Faldo en 1992 au Royal St George’s.
- Score le plus bas la troisième journée : 62 par 1 joueur : Branden Grace en 2017 au Royal Birkdale ; 63 par 3 joueurs : Isao Aoki en 1980 à Muirfield, Paul Broadhurst en 1990 à St Andrews et Shane Lowry en 2019 au Royal Portrush.
- Score le plus bas la quatrième journée : 63 par 4 joueurs : Jodie Mudd en 1991 au Royal Birkdale, Payne Stewart en 1993 au Royal St George’s, Henrik Stenson en 2016 au Royal Troon et Hao Tong-Li  en 2017 au Royal Birkdale.
- Plus grand score sous le par : 20 par Henrik Stenson en 2016 et par Cameron Smith en 2022 (record en Grand Chelem) ; 19 par Tiger Woods en 2000 (ancien record en Grand Chelem).
Le Suédois Henrik Stenson détient le record du meilleur score : 264 (-20) réalisé en 2016 au Royal Troon, un record en Grand Chelem.
- Plus de fois dans le top-5 au classement final : 16 fois J. H. Taylor et Jack Nicklaus ; 15 fois Harry Vardon et James Braid
- Leader du début jusqu’à la fin : Ted Ray , 1912; Bobby Jones , 1927; Gene Sarazen , 1932; Henry Cotton, 1934; Tom Weiskopf , 1973
- Premier golfeur à rendre une carte sous le par 70 : 68 par J. H. Taylor en 1904 au Royal St George’s, 69 par James Braid et Jack White également en 1904.
- Plus de cartes rendues sous le par 70 : 33 fois Jack Nicklaus et Nick Faldo , 27 fois Tom Watson , 23 fois Greg Norman , 21 fois Lee Trevino , 20 fois Seve Ballesteros et Nick Price .
- Les cartes de scores qui s’améliorent au fils des jours :
Jack White , 1904, Sandwich, 80, 75, 72, 69; James Braid , 1906, Muirfield, 77, 76, 74, 73 ; Ben Hogan , 1953, Carnoustie, 73, 71, 70, 68 ; Gary Player , 1959, Muirfield, 75, 71, 70, 68
- La seul carte identique sur 4 jours  : Densmore Shute, 1933, St Andrews, 73, 73, 73, 73 (play-off exclu)
- Plus jeune vainqueur : Young Tom Morris à 17 ans et 5 mois en 1868.
- Vainqueur le plus âgé : Old Tom Morris à 46 ans et 99 jours en 1867.
- Plus jeune participant : Young Tom Morris en 1868 à 17 ans, 5 mois.
- Participant le plus âgé : Gene Sarazen en 1973 à 71 ans et 4 mois.
- Le plus grand nombre de finales disputées : 7 par Jack Nicklaus (1964, 1967, 1968, 1972, 1976, 1977, 1979)
- Le plus grand nombre de participations : 46 par Gary Player
- Le parcours le plus utilisé : St. Andrews (30 fois), Prestwick (24 fois), Muirfield (16 fois), Royal St.George's Sandwich (15 fois), Royal Liverpool Hoylake (13 fois), Royal Lytham & St.Annes (11 fois).
D’autres faits marquants :
- En 1890, l’Anglais John Ball Jr fut le premier non écossais et le premier golfeur amateur à gagner l’Open.
- En 1907 sur le parcours de Hoylake, le basque Français Arnaud Massy fut le premier vainqueur non britannique et le seul vainqueur français à ce jour. Il termina 2e en 1911.
- Harry Vardon (1896, 1903 et 1911), J. H. Taylor (1894, 1900 et 1913) et Gary Player (1959, 1968, 1974) sont les seuls à l’avoir remporté dans trois différentes décennies : 1959, 1968 et 1974.
- Le  premier vainqueur Américain,  fut Walter Hagen en 1922. Jock Hutchison le remporta une année plus tôt, mais en étant né à St. Andrews ayant émigré aux USA.
- Bobby Jones est à ce jour le seul amateur Américain à l’avoir remporté (1926, 1927, 1930).
- L’ancien prodige Anglais Justin Peter Rose termina à la 4e place en 1998 à l’âge de 17 ans seulement. Un véritable coup de maître en tant qu’amateur!
- L’Ecossais Paul Lawrie gagna l’édition de 1999 à Carnoustie en play-off en comptant dix coups de retard au début du dernier tour (record en Grand Chelem). Le Français Jean Van de Velde figura en tête jusqu’au  dernier trou du dernier tour. Il perdit en play-off.
Deux Français ont figuré sur le podium du British Open : Jean Van de Velde en play-off en 1999 à Carnoustie et Thomas Levet également en play-off en 2002 à Muirfield. Thomas Levet termina 5e en 2004 tandis que Raphael Jacquelin occupa la 8eme place du classement final en 2011.
Pour plus de renseignements, voir article Open Britannique
 

 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

La requette a échouée : Incorrect key file for table '/tmp/#sql_56ae_11.MYI'; try to repair it