Happy Birthday :
samedi 30 mai 2020
Golf
 
Golf - Records en golf - Article du : 29/11/2018

Altitude
Le golf le plus haut du monde est le Tuctu Golf Club de Morococha, au Pérou, dont le point le plus bas se trouve à 4372 mètres d'altitude.

Le plus long trou du monde
est le 7 (par 7) du parcours de Sano, au Golf Club de Satsuki, au Japon. Il mesure 831 mètres.

Le green le plus étendu du monde
est celui du trou n°5 (par 6 de 635 mètres) de l'International Golf Club de Bolton dans le Massachussetts, dont la surface est supérieure à 2604 m².

Le plus grand bunker du monde
surnommé Hell's Half Acre se trouve au trou n° 7, de 534 mètres, du parcours de Pine Valley, dans le New Jersey.

Le plus long parcours du monde
est l'International Golf Club de Boston (par 77) avec pas moins de 7610 mètres.
L'ensemble des Etats-Unis
Floyd Satterlee Rood a tapé 114737 coups en jouant du Pacifique à l'Atlantique, du 14 septembre 1963 au 3 octobre 1964. Il perdit 3511 balles, le long de ce parcours de 5467 kilomètres.

Le score le plus bas
- Le 16 mars 2001, la Suédoise Annika Sorenstam est devenue la première joueuse de l'histoire de la LPGA à jouer sous la barre de 60. A Phoenix, Arizona, la Suédoise a remis une carte de pointage de 59, lors de sa deuxième ronde.
- Homero Blancas , né le 7 mars, 1938, a accompli l'exploit d'une ronde de 55 , le 19 août 1962, lors du tournoi amateur Premier Invitational, à Longview, au Texas.

Le record sur 36 trous
est détenu par Sam Snead , en 122. Il le réalisa lors du Festival Sam Snead , les 16 et 17 mai 1959.

Un drive de 2413 mètres
sur la glace fut réalisé par un météorologiste australien nommé Nils Lied, sur la base de Mawson dans l'Antarctique, en 1962.

Un drive de 580 mètres
fut réalisé par Liam Higgins sur la piste de l'aéroport militaire de Baldonnel à Dublin, en 1984. Il jouait une Spalding Top Elite.

Le drive le plus long
jamais enregistré sur un parcours classique est un coup de 471 mètres réalisé par Michael Hoke Austin, lors de l'open national des vétérans disputé à Las Vegas le 25 septembre 1974. Austin qui mesurait 1m88 pour 95 kg, amena sa balle à moins d'un mètre du green sur le trou numéro 5 du parcours de Winterwood, un par 4 de 411 mètres. La balle roula ensuite 60 mètres au-delà du drapeau. Il était avantagé par un vent arrière de 56 km/h.

Le plus long putt enregistré
dans un grand tournoi fut réussi par Cary Middlecoff , lors du Masters de 1955, lorqu'il rentra un putt de 26 mètres sur le vaste green du 13 à Augusta.

Un putt de 42,75 mètres
a été réussi par Bob Cook au 18 de St Andrews lors d'un Pro-Am international en 1976.

Le championnat du monde à un club
a été remporté par Thad Daber (score : 73), en novembre 1985 avec un fer 6, sur le parcours de Lochmore en Caroline du Sud.

Un parcours de 18 trous en 316
a été réalisé par le Chevalier Von Cittern, soit une moyenne de 17,55 coups par trou, à Biarritz, en 1888.

77 joueurs
ont terminé le parcours de 18 trous de Kern City, en Californie, d'une longueur totale de 5942 mètres, en 10 minutes et 30 secondes, le 24 août 1984, en n'utilisant qu'une seule balle. Score total : 80!

Le parcours le plus lent
disputé en Stroke Play est de 6 heures 45 minutes, temps que mit l'Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la Coupe du Monde en 1972 au Royal Melbourne Club, en Australie. Il s'agissait d'un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

Le plus long dénouement
dans un grand tournoi fut celui de l'US Open, en 1931, à Toledo dans l'Ohio. George von Elm et Billy Burke terminèrent à égalité en 292, puis ils arrivèrent de nouveau à égalité après le parcours de play-off, en 149. Burke remporta alors le deuxième parcours de play-off avec un seul coup d'avance, après 144 trous disputés (dont 72 de play-off).

En lançant la balle à la main
le score le plus faible jamais enregistré est de 82. Il est attribué à Joe Flynn, 21 ans, sur le parcours de Port Royal aux Bermudes (5692 mètres) en 1975.

Le plus grand nombre de parcours
parcourus à pied en 24 heures est de 22 plus 5 trous - soit un total de 401 trous - réalisés par Ian Coltston, âgé de 35 ans, au Bendigo Golf Club de Victoria (un parcours de 5539 mètres pour un par 73), les 27 et 28 novembre 1971.

321779 concurrents
206820 hommes et 114959 femmes participèrent à l'open amateur Volkswagen, en 1984, en Grande-Bretagne.

Le plus long trou-en-un
jamais réussi est le n°5 (446 mètres) du parcours d'Exeter (GB). Cet exploit fut réalisé par Shaun Linch le 31 décembre 1995. Le record féminin est de 359 mètres au premier trou du Furnace Brook GC, dans le Massachussetts, par Marie Robie en 1949.

Trous-en-un consécutifs
On connaît une vingtaine de cas de trous-en-un consécutifs, mais le plus beau est certainement le "double-albatros" réalisé le 2 septembre 1964 par Norman L. Manley aux trous 7 (301 m, par 4) et 8 (265 m, par 4) du parcours de Del Valle CC, en Californie.

Le plus grand nombre de trou-en-un, carrière
dans une carrière est de 68, record réalisé par Harry Lee Bonner de 1967 à 1985. La plupart d'entre eux ont été réalisés sur le parcours de 9 trous proche de chez lui, Las Gallinas, à San Rafael en Californie.

Le plus grand nombre de trou-en-un, année
en une année est de 28, réalisés par Scott Palmer entre le 5 juin 1983 et le 31 mai 1984 au Balboa Park de San Diego, en Californie.

Trous-en-un particuliers
Le plus jeune joueur à avoir réussi un trou-en-un est Coby Orr à l'age de 5 ans au 5ème trou (94 m) du parcours de Riverside au Texas en 1986. La plus jeune fille est Nicola Mynolas à l'age de 10 ans sur le 1er trou (122 m) du South Course of Australia, en 1993. Le joueur le plus âgé à avoir réussi cet exploit est le suisse Otto Bucher à l'age de 99 ans au 12ème trou (100 m) de La Manga GC (Espagne) en 1985. Chez les femmes, c'est Erna Ross au 17ème trou (102 m) de l'Everglades GC de Palm Beach (Floride), en 1986 à l'age de 95 ans.

222 coups
auront été nécessaires à Steven Ward pour boucler les 5677 mètres du parcours de Pecos au Texas, le 18 juin 1976 - mais il faut dire qu'il n'était agé alors que de 3 ans !

Un score de 166 sur le trou 16
qui mesurait tout juste 120 mètres, a été réalisé par une participante au tournoi de Shawnee of Delaware en Pennsylvanie, en 1912. Son tee-shot aboutit dans la rivière Binniekill, et la balle flotta. Elle partit dans une barque dont les rames étaient tenues par son mari. Elle atteignit finalement sa balle, deux kilomètres et demi plus loin, mais elle n'était pas encore sortie d'affaire, puisqu'elle dut traverser un bois pour ramener sa balle sur le parcours.

3 eagles consécutifs
C'est l'exploit qu'a réalisé le pro français Michel Besanceney en 1997 au Masters de Nouvelle Calédonie (trous 14, 15 et 16 du Golf de Tina). Il s'adjugea le record du parcours en 64 (-8).

Et encore d'autres records ......

Le parcours de golf le plus haut du monde est le Tuctu Golf Club de Morococha, au Pérou, dont le point le plus bas se trouve à 4.372 mètres d’altitude.

Le trou le plus long du monde est le 7 (par 7) du parcours de Sano, au Golf Club de Satsuki, au Japon. Il mesure 831 mètres.

L’astronaute américain Alan Shepard  est le premier homme à faire du golf sur le sol lunaire. Parti le 31 janvier 1971 à bord de la navette Apollo 14, il effectua une « promenade lunaire », avec son collègue Edgar D. Mitchell, qui dura 4 heures et 48 minutes et il frappa quelques balles près du cratère Fra-Muro. Ses balles sont restées sur la lune.

Le plus long putt enregistré dans un grand tournoi a été réussi par l'américain Cary Middlecoff , lors du Masters 1955, lorsqu’il rentra un putt de 26 mètres sur le vaste green du 13 à Augusta, en Georgie. Robert Tyre «Bobby» Jones Jr aurait, quant à lui, rentré un putt de plus de 30 mètres au 5 de St Andrews, lors du premier tour du British Open 1927.

Le green probablement le plus étendu au monde est celui du trou N°5, un par 6 mesurant 635 mètres, de l’International Golf Club de Bolton, dans le Massachusetts, dont la surface est supérieure à 2.604 mètres carrés.

Le plus grand bunker du monde, surnommé Hell’s Half Acre (le demi-acre du diable), se trouve au trou N°7, de 534 mètres, du parcours de Pine Valley, dans le New Jersey.

Le plus long parcours du monde est l’International Club de Bolton, Massachusetts, avec un par global de 77 pour une longueur de 7.609 mètres.

L’ensemble des Etats Unis a été utilisé comme parcours par Floyd Satterlee Rood, en jouant depuis l’océan Pacifique jusqu’à l’océan Atlantique, du 14 septembre 1963 au 3 octobre 1964, le tout en 114.737 coups. Il perdit 3.511 balles le long de ce parcours de 5.467 kilomètres en tout.

Le record sur 36 trous est détenu par Sam Snead , en 122. Il le réalisa lors du Festival Sam Snead , les 16 et 17 mai 1959.

Le parcours le plus lent. disputé en Stroke Play est de 6 heures 45 minutes, temps que mit l’Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la Coupe du Monde en 1972 au Royal Melbourne Club, en Australie. Il s’agissait d’un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

En lançant la balle a la main, le score le plus faible jamais enregistré est de 82. Il est attribué à Joe Flynn, 21 ans, sur le parcours de Port Royal aux Bermudes (5692 mètres) en 1975.

Un drive de 2 413 mètres sur la glace fut réalisé par un météorologiste australien nommé Nils Lied, à la base de Mawson, dans l’Antarctique, en 1962.

Le plus long putt enregistré dans un grand tournoi fut réussi par Cary Middlecoff , lors du Masters 1955, lorsqu’il rentra un putt de 26 mètres sur le vaste green du 13 à Augusta, en Georgie. Robert Tyre «Bobby» Jones Jr aurait, quant à lui, rentré un putt de plus de 30 mètres au 5 de St Andrews, lors du premier tour du British Open 1927. BOB COOK réussit un putt mesuré à 42,75 m au 18 de St Andrews, lors du Pro-Am international à quatre balles organisé le  1er octobre 1976.

Quatre joueurs au moins ont enregistré un score de 58 sur un long parcours (plus de 5.500 mètres), le plus récent étant Monte Carlo Money, sur le parcours municipal de Las Vegas, d’une longueur totale de 6.038 mètres pour un par de 72, le il mars 1981.

Le drive le plus long jamais enregistré sur un parcours classique est un coup de 471 mètres réalisé par Michael Hoke Austin, de Los Angeles, lors de l’open national des Vétérans disputé à Las Vegas le 25 septembre 1974. Austin, qui mesurait 1,88 m pour 95 kilos, amena la balle à moins de 1 mètre du green sur le 5 du parcours de Winterwood, un par 4 de 411 mètres. La balle roula ensuite jusqu’à 60 mètres au-delà du drapeau. Il était avantagé par un vent arrière évalué à 56 km/h.

Sur la piste de l’aéroport militaire de Baldonnel, à Dublin, Liam Higgins a réussi un drive de 580 mètres avec une balle Spalding Top Elite, le 25 septembre 1984.

Le championnat du monde à un club en 73 a été remporté par Thad Daber; le 10 novembre 1985, avec un fer 6, sur le parcours de Lochmore, à Cary, en Caroline du Nord.

Le Chevalier Von Cittern réalisa un parcours de 18 trous en 316, soit une moyenne de 17,55 coups par trou, à Biarritz, en 1888.

Steven Ward joua 222 coups sur le parcours de Pecos, au Texas, d’une longueur de 5.677 mètres, le 18 juin 1976 - mais il faut dire qu’il n’était âgé que de 3 ans et 286 jours

Le score le plus bas. jamais enregistré sur un parcours de 18 trous (plus de 5500 mètres) pour une femme est un 62, réalisé par Mary " Mickey " Kathryn Wright, sur le parcours de Hogan Park à Midland (5745 mètres, par 71), au Texas en novembre 1964.

Une participante de l’épreuve de qualifications pour le tournoi sur invitations de Shawnee on Delaware, en Pennsylvanie. réalisa vers 1912 un score de 166 sur le trou N° 16, qui mesurait tout juste 120 mètres. Son tee-shot aboutit dans la rivière Binniekill, et la balle flotta. Elle partit donc sur un bateau dont les rames étaient tenues par son mari. Elle atteignit finalement sa balle, deux kilomètres et demi plus loin, mais elle n’était pas encore sortie d’affaire, puisqu’elle dut traverser un bois pour ramener sa balle sur le parcours.

77 joueurs ont terminé le parcours de 18 trous de Kern City, en Californie, d’une longueur totale de 5.942 mètres, en 10 minutes et 30 secondes, le 24août 1984, en n’utilisant qu ‘une balle. Score total : 80 !

Le plus grand nombre de trous en un en une année est de 28, réalisés par Scott Palmer entre le 5 juin 1983 et le 31 mai 1984, sur des trous de par 3 et 4 mesurant entre 120 et 320 mètres, au Ballboa Park de San Diego, en Californie.

Le plus long trou en un jamais réussi est le 10 (408 mètres) au Miracle Hills Golf Club d’Omaha, dans le Nebraska. Cet exploit fut réalisé par Robert Mitera le 7 octobre 1965. Mitera mesurait 1,68 m pour 75 kilos. C’était un joueur de handicap 2 dont le drive ne dépassait pas habituellement 225 mètres. Une bourrasque de vent soufflant à 80 km/h porta sa balle à plus de 265 mètres sur une descente.

Le plus grand nombre de trous-en-un dans une carrière est de 68, record réalisé par Harry Lee Bonner de 1967 à 1985. La plupart d’entre eux ont été réalisés sur le parcours de 9 trous proche de chez lui, Las Gallinas, à San Rafael en Californie.

Trous-en-un consécutifs. On connaît une vingtaine de cas de trous-en-un consécutifs, mais le plus beau est certainement le "double-albatros" réalisé le 2 septembre 1964 par Norman L. Manley aux trous 7 (301 m, par 4) et 8 (265 m, par 4) du parcours de Del Valle CC, en Californie.

Trous-en-un particuliers. Le plus jeune joueur à avoir réussi un trou-en-un est Coby Orr à l'age de 5 ans au 5ème trou (94 m) du parcours de Riverside au Texas en 1986. La plus jeune fille est Nicola Mynolas à l'age de 10 ans sur le 1er trou (122 m) du South Course of Australia, en 1993. Le joueur le plus âgé à avoir réussi cet exploit est le suisse Otto Bucher à l'age de 99 ans au 12ème trou (100 m) de La Manga GC (Espagne) en 1985. Chez les femmes, c'est Erna Ross au 17ème trou (102 m) de l'Everglades GC de Palm Beach (Floride), en 1986 à l'age de 95 ans.

3 eagles consécutifs. C'est l'exploit qu'a réalisé le pro français Michel Besanceney en 1997 au Masters de Nouvelle Calédonie (trous 14,15 et 16 du Golf de Tina). Il s'adjugea le record du parcours en 64 (-8).

Le plus grand nombre de parcours parcourus à pied en 24 heures est de 22 plus cinq trous - soit un total de 401 trous - réalisés par Ian Colston, âgé de 35 ans, au Bendigo Golf Club de Victoria (un parcours de 5.539 mètres pour un par 73), les 27 et 28 novembre 1971.

Un record : 321.779 concurrents – 206.820 hommes et 114.959 femmes - participèrent à l’Open amateur volkswagen, en 1984. en Grande-Bretagne.

Le parcours de strokeplay le plus lent dura 6 heures et 45 minutes, temps que mît l’équipe d’Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la Coupe du Monde 1972 au Royal Melbourne Golf Club, en Australie. Il s’agissait d’un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

D'autres faits marquants

Le seul de l'histoire 
L'australien Greg Norman est le seul golfeur de toute l'histoire du golf ayant perdu en play-off dans les 4 tournois du Grand Chelem. 

Le seul vainqueur borgne 
Tommy Armour est le seul golfeur malvoyant a avoir remporté l'Open Américain. C'était en 1927. 

Le seul triple, triple, triple, triple bogey 
C'est Ray Ainsley qui a réalisé ce score incroyable lors de l'Open Américain de 1938. 

Le seul drive dans son sac 
C'est l'unique fois que Ray Floyd prit une pénalité aussi stupidement. Lors des Tournois des Champions à Ponte Vedra, il expédia son drive à 230mètres. Son caddie avait posé son sac à terre, l'ouverture vers le départ, et la balle s'y engouffra directement. 

La seule balle d'Al Capone 
Le gangster plaçait toujours son revolver dans son sac lors de ses parties de golf. Un jour le sac tomba et sous le choc un coup partit. La balle traversa le pied d'Al Capone, ce qui lui valut son fameux boitement jusqu'à la fin de sa vie. 

La seule partie de 13 mois 
En 1964, Floyd Rood avait décidé de relier la côte Ouest et la côte Est des USA en jouant au golf sans arrêt (sauf pour manger et dormir). Résultat : 114.737 coups de golf, 3.511 balles perdues et 13 mois de golf. 

Le seul air shot sur un green 
Hale Irwin en 1988 disputait le British Open. Au 14, après un premier putt au bord du trou, il voulut simplement pousser sa balle tout en marchant. Mais le bout de son putter rebondit devant la balle et passa au dessus. Air shot ! 

Le seul ... incroyable mai vrai 
Nous sommes en 1986 au Tournoi des Champions à Cleveland. Sur le trou 15, Al Chandler envoya son drive près des racines d'un arbre. Il voulut jouer... et fit deux air shots consécutifs. Mais ce n'est pas encore finit pour le pauvre Al. Enfin sur le green, la balle au bord du trou, Chandler fit le même faux geste que Irwin et signa son troisième airshot sur le même trou.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


L'une des grandes stars des années 1975-1985, il fait partie des meilleurs golfeurs de l'histoire avec un palmarès impressionnant. Il a remporté pas moins de huit titres en Grand Chelem dont cinq fois l'Open Britannique. Très respecté, il a été nommé 'Golfeur de l'année' à six reprises aux Etats-Unis entre 1977 et 1984, et termina également cinq fois à la tête de l'Ordre du mérite américain (1977, 1978, 1979, 1980 et 1984). Triple vainqueur du Vardon Trophy (1977 ...
Quatorze victoire en PGA dont le Masters en 1959 contre Cary Middlecoff et Arnold Palmer (6eme en 1958; 5eme de l'US PGA en 1961). Cette même année il fut élu 'Joueur de l'année' et lauréat du Vardon trophy (pour la moyenne de score la plus basse de l'année). 13 autres victoires en PGA entre 1953 et 1975 dont trois fois le prestigieux Open du Canada en 1960 (Western Open), 1967 et 1971. Il a été membre de l'équipe américaine pour la Ryder Cup en 1957, 1959 et 1961. Il...
Elle a marqué le golf féminin français. Victorieuse à trois reprises du prestigieux British Ladies Amateur : en 1963, 1965 et 1968, un véritable exploit pour une joueuse française ! Auparavant avait remporté le British Girls en 1957 à dix-sept ans ! Championne du monde en 1964 avec Catherine Lacoste et Claudine Cros (2eme en 1970 et 1972) et championne d'Europe en 1959, 1961 et 1969, le tout par équipes.   Copyright Sportquick/Promedi ...
L'un des meilleurs golfeurs amateurs aux Etats-Unis. Vainqueur de l'US Amateur en 2010 (quart de finaliste en 2011) et de la Walker Cup en 2009 en marquant des points de la victoire finale. Par sa victoire à l'US Amateur, il a participé en 2011 au Masters, à l'US Open et au British Open (48e au classement final). Passé pro fin 2011, il a décroché une victoire sur le Tour Européen, l'Open de Madère en 2013 (deux top-10 dans deux prestigieux tournois en 2013 : le BMW Intern...
Il a été l'un des grands joueurs européens avec 21 victoires sur le circuit européen entre 1976 et 1998 dont le British Masters en 1995 et l'Open de France en 1998. Vainqueur de la Ryder Cup en 1985, 1987, 1989 et 1995 en tant que joueur (8 sélections entre 1981 et 1995) et en 2002 en tant que capitaine de l'équipe européenne. Il fait partie du club des 7 joueurs ayant disputé 600 tournois ou plus sur le tour européen (706 tournois). Il compte 11 succès sur le Senior Tour europée...
Elle est l'une des quatre joueuses avec trois victoires à l'US Open (1977, 1978 et 1984). Elle remporta son 4eme Majeur en 1983 en gagnant le Du Maurier. En 96 Majeurs disputés, elle termina 7 fois dans le top-5 et 16 fois dans le top-10. Elle est aussi l'une des deux golfeuses à avoir gagné 3 US Junior Girls de suite dont le premier à quinze ans (1969 à 1971). 18 victoires sur le circuit américain entre 1974 et 2000. Victorieuse de la Curtis Cup en 1972. Elle a été admise au ...
L'un des meilleurs joueurs des années 1930. Après avoir gagné le British Open en 1933 en play-off contre Craig Wood, il remporta deux US PGA d'affilée, en 1936 et 1937 (seul Tiger Woods l'a réussi après lui, en 1999 et 2000; 2eme en 1933). Il fut battu en play-off à l'US Open en 1941 (3eme en 1929 et 1939; 5eme du Masters en 1935). En 55 Majeurs disputés, il termina 12 fois dans le top-5 et 20 fois dans le top-10. Seize victoires en PGA entre 1929 et 1939). Vainqueur de la Ry...
Puissant homme d'affaires, grainetier et précurseur de la vente par correspondance (fleurs, plantes médicinales accessibles à tous à moindres de frais) et passionné de golf, il est l'instigateur de la fameuse Ryder Cup opposant depuis 1927 les Etats-Unis à l'Europe. Cette compétition est devenue au fil des années l'un des évènements sportifs les plus populaires au monde.   Copyright Sportquick/Promedi ...
29 victoires entre 1930 et 1941 dont 2 du Grand Chelem, l'US PGA en 1934 et 1938. Il termina 3e du Masters en 1934 et 1942 et 5e de l'US Open en 1941. Il remporta notamment neuf tournois en 1933 et depuis cette année-là, il fait partie du club restreint des sept golfeurs avec neuf victoires (ou plus) dans une seule année. Une victoire (en 1935) et une autre sélection dans la Ryder Cup (en 1933). Il est devenu par la suite un professeur de golf très apprécié et a aussi remporté le ...
Sa plus belle victoire fut l'Open britannique qu'il remporta en 1981 à quatre coups de Bernhard Langer.  Il termina 2eme de l'US Open en 1981. Grâce à ses deux succès, il fut élu 'Joueur de l'année' en PGA cette année-là.  Cinq autres victoires en PGA dont l'Open de Texas en 1981. Il a également gagné l'Open d'Australie en 1981 et le World Match Play Championship en 1979. Il disputa la Ryder Cup en 1981. Son vrai prénom est William Charles.   Copyrig...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - ludivine kreutz - ian woosnam - karine icher - serge blanco - craig parry