Happy Birthday :
lundi 15 août 2022
Golf
 
Golf - Triumvirat - Article du : 04/02/2013

Triumvirat
Dans toute l’histoire du golf, trois joueurs ont à la même époque surclassé les compétitions :
Le premier trio surnommé ‘the Great Triumvirate’ était composé de J.H. Taylor, James Braid et Harry Vardon dominant le golf entre 1890 et 1915.
- James Braid (1870-1950) ENG. L’une des plus grandes figures de l’époque, qui avec Harry Vardon et J. H. Taylor, a dominé le golf anglais pendant 20 ans avant la première guerre mondiale. Il a été le premier à avoir gagné le British Open à cinq reprises, record ensuite battu par Vardon (3 fois finaliste). Il fut l’un des fondateurs de l’Association des golfeurs professionnels. Plus tard, comme architecte, il a signé un grand nombre de parcours en Grande-Bretagne (Gleneagles et Carnoustie en Ecosse).
- John Henry ‘J. H.’ Taylor (1871-1963) GBR. Précurseur du golf moderne, il fut l’un des fondateurs de la PGA Vainqueur de 5 British Open, en 1894, 1895, 1900, 1909 et 1913 (6 fois 2eme). Il termina 2e à l’US Open en 1900 devant son compatriote Harry Vardon . Il remporta l’Open de France en 1907 et 1909. Le premier golfeur à atteindre le score de 80 en 4 tours lors d’un tournoi. Il a aussi dessiné le fameux parcours du Royal Birkdale.
- Harry Vardon (1870-1937) ENG. L’un des géants du golf, le premier non écossais à s’imposer dans l’Open Britannique qu’il est le seul à avoir remporté six fois (1896, 1898, 1899, 1903, 1911 et 1914). Egalement le premier Anglais et Européen à s’imposer dans un tournoi américain du Grand Chelem, l’US Open en 1900 (2e en 1913 et 1920, à 50 ans !). En tournée promotionnelle en 1900, il disputa 80 tournois contre les meilleurs joueurs Américains et en remporta 70 ! Il fut la première véritable star du golf mondial.


Le deuxième trio, ‘the Modern Triumvirate’ réunissait Jack Nicklaus , Arnold Palmer et Gary Player , imbattable dans les années 1960 et 1970.
- Jack Nicklaus (21-1-40) USA. Surnommé «l’Ours doré», il est considéré comme le plus grand golfeur de l’histoire (élu par la presse sportive en 1986 «meilleur golfeur du 20e siècle»), le plus admiré et sans doute le plus connu aux 4 coins du monde avec un record de victoires (plus de 100 dont 73 sur le circuit américain qui le place juste derrière Sam Snead ). En temps qu’amateur, il gagna l’US Amateur en 1959 et 1961 pour devenir ensuite golfeur professionnel. L’un des cinq golfeurs ayant réussi le Grand Chelem avec dix-huit titres majeurs à son actif, remportés entre 1962 et 1986 : 4 US Open (1962, 67, 72, 80), 3 Open Britannique (1966, 70, 78), 5 US PGA (1963, 71, 73, 75, 80) et 6 Masters (1963, 65, 66, 72, 75 et 86 ; 43 participations; il figura 12 fois au top 3 du classement final) dont la dernière victoire obtenue à 46 ans ! Deux fois capitaine de l’équipe américaine dans la RYDER CUP (1983 et 1987) et 6 participations en temps que joueur entre 1969 et 1981 (6 victoires). Champion du monde par équipes chez les amateurs en 1960. Une légende vivante, il figura longtemps au palmarès des sportifs les plus riches au monde. Il est un des quatre golfeurs américains avec Palmer, Sarazen et Watson à être admis comme membre d’honneur au Royal & Ancient de St. Andrews. Lors du dernier British Open en 2005 à St-Andrews, il a fait ses adieux à la grande compétition.
- Arnold Palmer (10-9-29) USA. Remarquable et à la fois charismatique joueur qui, avec Nicklaus et Player, appartient à l’élite mondiale de l’ère moderne. 89 victoires sont associées à son palmarès impressionnant (62 sur le circuit américain) dont 7 du Grand Chelem : 4 Masters (1958, 1960, 1962 et 1964 ; en 2004, il participa à son 50e Masters d’affilée!), l’US Open en 1960, et 2 victoires consécutives à l’Open Britannique, en 1961 et 1962. Six victoires dans la RYDER CUP (1961, 1963, 1965, 1967, 1971 et 1973). Golfeur de l’année en 1960 et 1962, il a été élu meilleur sportif de la décennie en 1960. Premier golfeur à avoir gagné plus d’un million $ en gains (en 1968).
- Gary Player (1-11-36) RSA. Il fait partie, avec Jack Nicklaus et Arnold Palmer , de ce petit groupe de joueurs, reconnus et estimés dans le monde entier. Fils d’un chercheur d’or, il a gagné 9 tournois du Grand Chelem : l’US PGA en 1962 et 1972, l’Open Britannique en 1959, 1968 et 1974 (3 décennies différentes), l’US Open en 1965 (premier non Américain depuis 45 ans !), le Masters en 1961, 1974 et 1978 à l’âge de 42 ans. Il fut à son époque le 3e joueur dans l’histoire à remporter les 4 tournois du Grand Chelem (rejoignant Ben Hogan et Gene Sarazen ). Plus de 100 victoires dont 13 Opens d’Afrique du Sud et 24 en PGA américain. Triple vainqueur de l’Open Britannique seniors : 1988, 1990 et 1997 (un record !).

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Record de victoires : - 4 par Vijay Singh FID en 1993, 1995, 2006 et 2008 - 3 par Dustin Johnson USA en 2011, 2017 et 2020 - 2 par Jack Nicklaus USA en 1967 et 1972 ; Seve Ballesteros ESP en 1983 et 1988 ; Ernie Els RSA en 1996 et 1997; Sergio Garcia ESP en 2001 et 2004 ; Patrick Reed USA en 2016 et 2019. Meilleure carte de score : - 254 par Dustin Johnson en 2020 - 30 sous le par : Dustin Johnson en 2020 En 2020, deux golfeurs américains ont rendu leur meilleure carte en carriè...
A partir de la saison 2022, le circuit européen masculin se nommera DP World Tour avec quelques nouveaux tournois sont au programme. Ce circuit représentera un circuit dit « mondial » grâce à un calendrier international qui comprendra un minimum de 47 tournois se déroulant de novembre 2021 à novembre 2022 dans 27 pays différents, y compris de nouveaux tournois aux Émirats Arabes Unis, au Japon, en Afrique du Sud et en Belgique, ainsi qu'une série Rolex élargie comprenant cinq tourois : l...
La meilleure golfeuse française du moment (28eme joueuse mondiale en 2021). Débutante sur le LPGA Tour en 2017 (25 tournois disputés), elle signe sa première victoire en février 2019 en remportant le Handa Vic Open en Australie. Elle est la première Française à s'imposer sur le LPGA Tour depuis 2003 (victoire de Patricia Meunier-Lebouc en 2003) rejoignant Catherine Lacoste (1 titre), Patricia Meunier-Lebouc (2) et Anne-Marie Palli (2) dans le club restreint des golfeuses tricolores victo...
A seulement 20 ans et un mois en juin 2017, elle a remporté pas moins de 17 tournois en LPGA dont deux Majeurs : The Evian Championship en 2015 et ANA Inspiration en 2016. N°1 mondiale pendant 104 semaines : 19 semaines entre février et juin 2015, 85 semaines entre octobre 2015 et juin 2017. Le 1er février 2015, elle s'est emparée de la 1ère place du classement mondial à 17 ans et neuf mois après sa 2eme place dans l'Open d'Ocala, comptant pour le circuit féminin LPGA. Elle es...
Deux victoires en Grand Chelem, elle était longtemps la meilleure joueuse du monde à n'avoir jamais remporté un tournoi du Grand Chelem. Victorieuse de l'Evian Championship en 2021, son premier Majeur à 25 ans, puis de l'US Open en 2022 en rendant une carte de score record (2eme du LPGA Championship en 2022 ; 3eme de l'ANA Inspiration en 2017; 3eme du British Open en 2020, 4eme en 2022 et 5eme en 2021). Elle compte 6 autres succès en LPGA. Elle était la meilleure golfeuse du ...
Surnommée la 'Cendrillon souriante', elle remporte le British Open en 2019 à seulement 20 ans en disputant son premier tournoi hors de son pays natal. Elle est seulement la deuxième golfeuse japonaise à décrocher un Majeur après Chako Higuchi, lauréate du PGA Champonship en 1977 ! Elle termina 3eme du British open en 2022 et 4eme du de k'US Open en 2020 et du Chevron Championship en 2022. Elle compte six succès sur le Japan LPGA tour. Son père fut un bon lanceur de disque et sa m...
  Record de victoires : - 3 par Karrie Webb AUS (1995, 1997 et 2002) et Sherri Steinhauer USA (1998, 1999 et 2006) - 2 par Yani Tseng TAI (2010 et 2011) et Jiyai Shin KOR (2008 et 2012). Record de victoires par nation (depuis 2001) : 6 par la Corée du Sud, 3 par les Etats-Unis et 2 par l'Angleterre, la Suède et le Taiwan..... Score le plus bas : 62 par Minea Blomqvist FIN en 2004 au 3e tour et par Mirim Lee KOR en 2016 au 1er tour. Score total le plus bas : 269 par Karrie W...
Un monument du golf féminin, elle a été la numéro 1 mondiale dans les années 1990 et est, sans aucun doute, la plus grande golfeuse anglaise de l'histoire. Elle a été élue 'joueuse de l'année' aux Etats-Unis en 1996, fait rare pour une joueuse européenne.Victorieuse de l'Ordre du Mérite américain en 1994 et 7 fois gagnante de l'Ordre du Mérite Européen. Elle remporta l'US Open en 1987, le LPGA en 1994 et 1996 (2eme en 1995) et le Du Maurier Classic en 1996 (2em...
Après 221 départs sur le tour américain, elle remporte le British Open en 2022, son premier Majeur et son premier tournoi en LPGA. Quatre victoires sur le tour européen dont le Catalonia Masters (à toute juste 18 ans) et l'Open du Portugal en 2011. Elle a gagné trois fois l'Open d'Afrique du Sud, en 2004, 2007 et 2018 (un triplé inédit depuis 101 ans !). ...
Le British Open (sponsorisé par AIG depuis 2019 ; Ricoh de 2007 à 2018; le céréalier Weetabix de 1987 à 2006), l’un des plus prestigieux tournois européens, a été créé en 1976 et figure depuis 1994 au programme à la fois du 'Ladies European Tour' et de la LPGA. La première édition du Ladies British Open fut gagnée par la golfeuse amateur anglaise Jenny Lee-Smith. Organisé par la Ladies Golf Unon*, ce tournoi fait partie des cinq tournois du Grand Chelem féminin depuis 2001 e...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - peter gustafsson -  - michael campbell -  -