Happy Birthday : Baird Ed - USA. (Voile) |
mardi 17 mai 2022
Voile
 
Voile - Trophée Jules Verne...Francis Joyon, nouveau détenteur ! - Article du : 27/01/2017

 Temps à battre : 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes

 

Le Trophée Jules Verne est un défi nautique qui récompense l'équipage ayant effectué le tour du monde le plus rapide, sans escale et sans assistance. Ce challenge, lancé par les navigateurs Yves Le Cornec, Titouan Lamazou et Florence Arthaud en 1985, consiste à faire le tour du monde à la voile en moins de 80 jours, sans assistance externe. Il a été inspiré du fameux roman de Jules Verne (1828-1905), le 'Tour du monde en 80 jours'. Le roman raconte la course autour du monde d'un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d'y parvenir en 80 jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français.

 

Le trophée qui récompense ce record est une coque épurée d'un bateau longue de 2,6 mètres. C'est l'oeuvre de l'artiste américain Thomas Shannon créé selon les diamètres de la Terre, de la Lune et du Soleil, les trois astres de référence pour les marins. L'original est exposé au Musée de la Marine à Paris. Les détenteurs conserve une réplique.
 

Parcours : île d'Ouessant (dans le Finistère en Bretagne) -  Ouessant en passant par les trois caps Bonne Espérance, Lewin et Horn. Soit au total 29 002 milles à parcourir.
Bateaux et parcours libres.

dessin

Couper la ligne de départ définie par une ligne imaginaire reliant le phare de Créac'h sur l'île de Ouessant et le phare du cap Lizard en Angleterre. Faire le tour du monde en laissant à bâbord le cap de Bonne Espérance, le cap Leeuwin et le cap Horn. Recouper la ligne définie ci-dessus en sens inverse.

Le premier détenteur du Trophée Jules Verne a été le skipper français Bruno Peyron le 20 avril 1993 en 79 j 6h 15mn 56 s. L'actuel record à battre est de 40 jours 23 heures 30 minutes 30 secondes établi par Francis Joyon en janvier 2017 soit 4 jours de mieux que le précédent record sur ce Trophée Jules Verne.

Francis Joyon (Idec Sport) et ses 5 membres d'équipage (Sébastien Audigane, Clément Surtel, Gwénolé Gahinet, Alex Pella et Bernard Stamm ) ont bouclé le tour du monde sans assistance en un temps record de 40 jours 23 heures 30 min 30 sec, soit 4 jours de mieux que le précédent record sur ce Trophée Jules Verne.

Joyon, âgé de 60 ans, devient le navigateur à avoir tourné le plus rapidement possible autour de la planète. Il détrône Loick Peyron qui, en janvier 2012, avait mis 45 j 13 h 42 min 53 sec, sur le multicoques Banque Populaire V (40 m) et avec 13 coéquipiers
Le maxi-trimaran Idec Sport (31,5 m) a donc abaissé le temps de 4 j 14 h 12 min 23 sec après avoir franchi la ligne au large d'Ouessant à 8h49 (7h49 GMT), au soleil levant et loin des regards du public et des journalistes alors que la ligne est à 13 milles (25 km) des côtes.

Temps de passage :
- Equateur Aller : 5 jours, 18 heures, 59 minutes, soit 4 heures et 3 minutes de retard sur Banque Populaire V
- Bonne Espérance : 12 jours, 19 heures, 28 minutes, soit 0 jour, 21 heures et 40 minutes de retard sur Banque Populaire V
- Cap des Aiguilles : 12 jours, 21 heures, 22 minutes, soit 0 jour, 21 heures, 34 minutes de retard sur Banque Populaire V
- Cap Leeuwin : 17 jours, 06 heures, 59 minutes, soit 16 heures et 58 minutes d'avance sur Banque Populaire V
- Tasmanie : 18 jours, 18 heures et 31 minutes, soit 1 jour, 12 heures et 43 minutes d'avance sur Banque Populaire V
- Cap Horn : 26 jours, 15 heures et 45 minutes, soit 4 jours et 6 heures d'avance sur Banque Populaire V
- Equateur retour : 35 jours, 4 heures et 9 minutes, soit 2 jours, 22 heures et 36 minutes d'avance sur Banque Populaire V.
- Equateur – Ouessant : 5 jours, 19 heures, 21 minutes

Historique du record

1993 : Bruno Peyron FRA (avec 5 marins) sur Commodore explorer - Catamaran  de 26,30 m - 79j 6h 15min 56s
1994 : Peter Blake NZL et Robin Knox-Johnston GBR (avec 8 marins) sur Enza - Catamaran de 25,90 m - 74j 22h 17min 22s
1997 : Olivier De Kersauson FRA (avec 7 marins) sur Sport-Elec - Trimaran de 27,30 m - 71j 14h 22min 08s
2002 : Bruno Peyron FRA (avec 13 marins) sur Orange - Catamaran de 33,5 m - 64j 8h 37min 24s
2004 : Olivier De Kersauson FRA (avec 11 marins) sur Geronimo - Trimaran de 39 m - 63j 14h 59min 46s
2005 : Bruno Peyron FRA (avec 14 marins) sur Orange 2 - Catamaran de 36,80 m - 50j 16h 20min 04s
2010 : Franck Cammas FRA (avec 10 marins) sur Groupama 3 - Trimaran de 31,50 m - 48j 7h 44min 52s

2012 : Loïck Peyron FRA (avec 14 marins) sur Banque Populaire V - Trimaran de 47 m - 45j 13h 42mn 53s

2017 : Francis Joyon FRA (avec 5 marins) sur Idec Sports - Trimaran de 31,5 m - 40j 23h 30mn 30s.

*à noter que l'Américain Steve Fossett à réalisé 58j 9h 32min 45s sur son catamaran Cheyenne en avril 2004 en utilisant le même parcours mais hors Trophée Jules Verne.

 

 

Année

Temps
(vitesse)

Skipper

Nom du bateau

Équipage

 2017 40 jours 23 heures 30 min et 30 secondes (26,85 nœuds) Francis Joyon FRA Idec Sports (Trimaran) 6 personnes : Francis Joyon , Sébastien Audigane, Clément Surtel, Gwénolé Gahinet, Alex Pella et Bernard Stamm - routeur à terre : Marcel Van Triest

2012

45 j 13 h 42 min et 53s
(19,75 nœuds)

Loïck Peyron FRA

Maxi Banque Populaire V (Trimaran)

14 personnes : Loïck Peyron, Juan Vila , Jean-Baptiste Le Vaillant , Kévin Escoffier, Xavier Revil, Florent Chastel, Fred Le Peutrec, Emmanuel Le Borgne , Thierry Duprey du Vorsent, Ronan Lucas, Yvan Ravussin , Brian Thompson , Pierre-Yves Moreau, Thierry Chabagny - routeur à terre : Marcel Van Triest

2010

48 j 7 h 44 min et 52s
(18,76 nœuds)

Franck Cammas FRA

Groupama 3 (Trimaran)

10 personnes : Franck Cammas , Fred Le Peutrec, Stève Ravussin, Lionel Lemonchois , Thomas Coville , Loïc Le Mignon, Ronan Le Goff , Bruno Jeanjean,Jacques Caraës, Stan Honey

2005

50 j 16 h 20 min 04 s
(17,89 nœuds)

Bruno Peyron FRA

Orange 2 (Catamaran)

14 personnes : Bruno Peyron , Roger Nilson, Lionel Lemonchois , Philippe Péché, Yann Éliès, Ronan Le Goff , Sébastien Audigane, Jacques Caraes, Florent Chastel, Yves Le Blevec, Jean-Baptiste Epron, Nicolas de Castro, Ludovic Aglaor, Bernard Stamm

2004

63 j 13 h 59 min 46 s
(15,72 nœuds)

Olivier De Kersauson FRA

Geronimo (Trimaran)

11 personnes : Olivier De Kersauson , Didier Ragot, Yves Pouillaude, Antoine Deru, Philippe Laot, Pascal Blouin, Xavier Douin, Pierre Corriveaud, Xavier Briault, Armand Coursaudon, Franck Ferey

2002

64 j 08 h 37 min 24 s
(15,54 nœuds)

Bruno Peyron FRA

Orange (Trimaran)

13 personnes : Bruno Peyron , Gilles Chiori, Hervé Jan, Nick Moloney, Yann Éliès, Benoît Briand, Sébastien Josse, Ronan Le Goff , Jean-Baptiste Epron, Florent Chastel, Vladimir Dzada-Lyndis, Yves le Blévec, Philippe Péché

1997

71 j 14 h 22 min 08 s
(13,97 nœuds)

Olivier De Kersauson FRA

Sport-Elec (Trimaran)

7 personnes : Olivier De Kersauson , Didier Gainette, Hervé Jan, Michel Bothuon, Yves Pouillaude, Thomas Coville , Marc le Fur

1994

74 j 22 h 17 min 22 s
(13,35 nœuds)

Peter Blake NZL,
Robin Knox-Johnston GBR

Enza New Zealand (Catamaran)

8 personnes : Peter Blake, Robin Knox-Johnston, George Johns, David Alan-Williams, Don Wright, Ed Danby, Angus Buchanan, Barry McKay

1993

79 j 06 h 15 min 56 s
(12,62 nœuds)

Bruno Peyron FRA

Commodore Explorer (Catamaran)

5 personnes : Bruno Peyron , Olivier Despaignes, Marc Vallin, Jacques Vincent, Cam Lewis


 

 

 

Hormis Bruno Peyron , Peter Blake associé à Robin Knox-Johnston et Olivier De Kersauson qui se sont succedés pour soulever le Trophée Jules Verne, Tracy Edwards (1998) et Ellen MacArthur (2003) ont aussi tenté de battre le record autour du monde.

Vingt-deux tentatives en dix-huit ans

1993 : Olivier De Kersauson (Charal) : abandon sur avarie de flotteur au Sud de Cap Town

1993 - Peter Blake et Robin Knox-Johnston (ENZA New-Zealand) : abandon sur avarie de coque dans l'océan Indien

1993 - Bruno Peyron (Commodore Explorer): 79j 06h 16'

1994 - Peter Blake et Robin Knox-Johnston (ENZA New-Zealand) :74j 22h 17'

 1994 - Olivier De Kersauson (Lyonnaise des Eaux) : temps supérieur au record

 1995 - Olivier De Kersauson (Sport-Elec) : abandon sur mauvaises conditions météo

 1996 - Olivier De Kersauson (Sport-Elec) : abandon pour retard trop important

 1997 - Olivier De Kersauson (Sport-Elec) : 71j 14h 22'

 1998 - Tracy Edwards (Royal SunAlliance) : abandon sur démâtage dans le Pacifique Sud

 2002 - Bruno Peyron (Orange) : abandon sur avarie de mât au large d'Ouessant

 2002 - Olivier De Kersauson (Geronimo) : abandon sur avarie du système de barre au large du Brésil

 2002 - Bruno Peyron (Orange) : 64j 08h 37'

 2003 - Ellen MacArthur (Kingfisher II) : abandon sur démâtage au Sud-Est des Kerguelen

 2003 - Olivier De Kersauson (Geronimo) : temps supérieur au record

 2004 - Olivier De Kersauson (Geronimo) : abandon sur avarie de gennaker en Atlantique Nord

 2004 - Bruno Peyron (Orange II) : avarie de crash-box sur l'étrave tribord au large de l'Espagne

 2004 - Bruno Peyron (Orange II) : avarie à l'arrière du flotteur tribord aux îles du Cap Vert

 2004 - Olivier De Kersauson (Geronimo) : 63j 13h 59'

 2005 - Bruno Peyron (Orange II) : 50j 16h 20'

 2008 - Franck Cammas (Groupama 3) : rupture du flotteur bâbord et chavirage au large de la Nouvelle-Zélande

 2011 - Pascal Bidégorry (Banque Populaire) : victime d'une dérive brisée par un objet flottant non identifié aux confins de l'Atlantique sud.


Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le World Sailing Speed Record Council (WSSRC) est un organisme mis en place par la Fédération internationale de voile en 1972 afin de valider de façon impartiale les grands records à la voile.   Outright: Pre-WSSR 1854 "Champion of the Sea" 225ft Clipper, USA, 467nm. 19.46kts 1984 "Formule Tag" 80ft Cat, Mike Birch, CAN, 512.5nm. 21.35kts 1987 "Fleury Michon VIII" 75ft Tri, Philippe Poupon, FRA, 517nm. 21.54kts 1990 "Jet Services V" 75ft Cat, Serge Madec,...
Sydney-Hobart   Créée en 1945, cette course au large mythique longue de 630 milles (1 170 km) a lieu chaque année depuis 76 ans avec un départ le 26 décembre (Boxing Day : 2eme jour de Noël dans les pays anglophones) reliant par vents contraires Sydney à la ville de Hobart sur l’Isle de Tasmanie en traversant la mer de Tasmanie puis le Détroit de Bass réputé pour des conditions de vents et de mer difficiles à cette époque de l'année. Les règles de courses sont celles de l'Interna...
Plus jeune lauréat : l'Italien Marco Gradoni en 2019 à seulement 15 ans. Les trois lauréats français : Isabelle Autissier en 1995, Claire Leroy en 2007 et Marie Riou en 2018.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
  Championne olympique en classe 470 en 2021 avec Hannah Mills. Championne du monde en 470 en 2019 (2eme en 2017). Vice championne d'Europe en 2019 et 2021 (3eme en 2013 et 2015). Avec Mills, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' par la Fédération Internationale de Voile en 2021. Son père Michael a été champion olympique en Star en 1988. ...
Barreuse, elle est l'athlète féminine la plus titrée en voile aux Jeux Olympiques. Championne olympique en 470 en 2016 avec Saskia Clark (2eme en 2012) et en 2021 avec Eilidh McIntyre. Championne du monde en 470 en 2012 et 2019 (2eme en 2011, 2015 et 2017, 3eme en 2014 et 2018), en 420 en 2006. Vice-championne d'Europe en 470 en 2014 et 2021. Championne du monde juniors en 470 en 2008. Avec Saskia Clark, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' en 2016 par l'ISAF. E...
Joueur de tennis très prometteur, il s'est tourné vers la voile. Champion du monde de Laser en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012 (2eme en 2006). Vainqueur de cette classe aux World sailing Games en 2007 et 2011. Après avoir terminé seulement 22eme aux Jeux Olympiques en 2008, il remporte la médaille d'or en 2012, le seul titre qui manquait à son palmarès. En 2010, il a également remporté le titre de champion du monde d'Etchell et est devenu vice-champion du monde de Farr 40. Champio...
Record de nominations : 3 par Michel Desjoyeaux, en 2001, 2007 et 2009. Six femmes ont été recompensées : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en 2019, Charline Picon en 2016, Marie Riou et Billy Besson en 2015, Faustine Merret en 2004.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Barreuse de 470. Championne du monde en 2016 (3eme en 2015 et 2019, 4eme en 2014 et 2018), 3eme des Jeux olympiques en 2016 avec Hélène Defrance et en 2021 avec Aloïse Retornaz (4eme en 2012). Championne d'Europe en 2013, 2019 et 2021. Avec Aloïse Retornaz, elle a été élue 'Marin français de l'année' en 2019. Parallèlement à la voile, elle a passé un master de chimie. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  diverses -  sans personnalité - steve ravussin - mats johanson - grant dalton