Happy Birthday : Baird Ed - USA. (Voile) |
mardi 17 mai 2022
Voile
 
Voile - Lexique Français/Français - Article du : 04/04/2013
Lexique

Abattre : un bateau abat, lorsque la direction qu'il suit l'éloigne du vent.

Abordage : choc involontaire entre deux bateaux.

Accastillage : ensemble des accessoires constituant l'équipement d'un bateau (poulies, taquets, clam-cleat etc.).

Accoster : venir se placer le long d'un quai ou d'un autre bateau.

Adonner : se dit du vent, lorsqu'il tourne dans un sens favorable à la marche d'un voilier. Exemple : lorsque le vent tourne vers la droite, par rapport à un bateau naviguant tribord amure, le vent adonne.

Affaires maritimes : administration régissant tout ce qui touche à la mer et au domaine maritime, organisée en directions régionales et quartiers implantés dans un port de commerce ou de pêche.

Aiguillot : ferrure venant se placer dans les logements (fémelots) permettant de fixer le safran au tableau arrière du bateau.

Allure : direction que suit un bateau par rapport au vent. Un bateau peut naviguer à différentes allures : le près, le travers, le largue, le vent arrière.

Amarrage : action de fixer un cordage ou d'attacher un bateau à quai ou à un autre bateau.

Angle mort : zone délimitée par les routes que peut suivre un bateau au Près serré. Bâbord et Tribord Amure. Il n'est pas possible d'atteindre directement un point situé dans cet angle.

Argos : réseau de satellites qui sert à localiser un signal émis par une balise.

Bâbord : partie gauche du bateau lorsque l'observateur fait face à l'avant.

Barre : pièce de bois ou de métal qui sert à faire tourner le safran.

Barrer : agir sur la barre pour diriger le bateau.

Barreur : désigne celui qui tient la barre.

Battre : flotter dans le vent. Une voile bat lorsqu'elle n'est plus gonflée sous l'action du vent.

Bome : pièce arrondie (métallique ou en bois) prenant appui sur le mât par une mâchoire.

Bord : distance parcourue sous une même allure. Tirer un bord à terre, un bord au large. Route accomplie sous une même amure. Virer de bord : changer d'amure.

Border : tirer l'écoute pour modifier l'orientation de la voile en la ramenant plus près de l'axe du bateau.

Bordure : côté inférieur de la voile.

Bout : cordage.

Cap : direction dans laquelle s'oriente le bateau.

Capitainerie : bureau situé dans un port et destiné à l'accueil et à l'information des plaisanciers : renseignements divers sur la vie du port : places, services ; informations administratives ; informations météo.

Chavirer : gîter à un point tel que le bateau se couche et se retourne.

Choquer : relâcher l'écoute pour modifier l'orientation de la voile par rapport au vent. Filer l'écoute

Dérive : pièce de bois dépassant sous la coque en passant dans un puits étanche, elle a pour but de réduire le dérapage (la dérive) d'un bateau naviguant près du vent.

Dériver : le bateau dérive lorsqu'il se déplace dans une direction transversale à celle qu’il devrait prendre.

Dessaler : chavirer et tomber à l’eau.

Écoute : bout permettant d'orienter une voile et de la positionner par rapport au vent.

Écope : récipient permettant de vider l'eau qui se trouve au fond du bateau.

Échelle de Beaufort : table établie en 1853 donnant la correspondance entre la vitesse du vent et l'état de la mer.

Empanner : passer d'une amure à une autre en étant poussé par le vent.

- Empanner largue : faire passer la voile de largue bâbord amure à largue tribord amure.

- Empanner vent arrière : faire passer la voile du vent arrière bâbord amure au vent arrière tribord amure.

Équipement (service de l’) : administration qui régit tout ce qui touche aux plans d'eau intérieurs. Il a le même rôle que les Affaires Maritimes en mer.

Espar : désigne le mât, la bôme et la livarde.

Étambrai : pièce de renfort servant de passage au mât. En Optimist, l'étambrai désigne la partie située sur l'avant du bateau et percée d'un trou dans lequel passe le mât.

Étarquer : tendre (raidir) une voile, un bout.

Faseyer : battre légèrement, une voile faseye lorsqu'elle n'est pas gonflée par le vent.

Fémelots : logements destinés à recevoir les aiguillots du gouvernail.

Garcettes : petits bouts noués dans les œillets de la voile et servant à la fixer sur le mât et la bôme.

Girouette : généralement fixée en tête du mât, pièce mobile indiquant la direction du vent.

Gîte : inclinaison, latérale du bateau due à l'effet du vent ou à un placement du barreur du côté de la voile. Un voilier est gîté lorsqu'il penche du côté de la voile. Un voilier est contre gîté lorsqu'il est incliné du côté opposé à la voile.

Gouvernail : partie du bateau permettant de le diriger et constituée du safran et de la barre.

Gréer : équiper le bateau. Sur l'optimist mettre en place mât, bôme, livarde et matériel de sécurité.

Gréement : équipement du bateau.

Guindant : partie avant de la voile située le long du mât.

Hale Baa : bout destiné à maintenir la bôme horizontale.

Jauge : un ensemble de caractéristiques générales définissant une classe de bateaux mais assurant une homogénéité de performance entre ces bateaux.

Largue : allure sous laquelle navigue un bateau recevant le vent de 3/4 arrière.

Lattes : parties en bois ou en plastique qui glissées dans des étuis cousus sur la voile (goussets de latte) empêchent la chute de battre et de se déformer.

Liston : partie ceinturant la coque sur tout son contour supérieur.

Livarde : longue pièce permettant de pousser diagonalement le point supérieur de la voile d'optimist.

Lofer : modifier la direction du bateau pour le placer plus près du vent.

Louvoyer : naviguer alternativement d'une amure sur l'autre, au près, en effectuant des virements de bord, pour atteindre un objectif situé au vent.

Manœuvrer : modifier la marche du bateau : passer d'une amure à une autre ; passer d'une allure à une autre.

Marotte : partie avant de la coque d'Optimist.

Mât : espar dressé sensiblement verticalement. Sur l'Optimist, il est maintenu par le banc d'étambrai et un pied de mât dans lesquels il s'enfile.

Naviguer : se déplacer et se diriger sur l'eau.

Poupe : arrière d’un navire.

Proue : avant d’un navire.

Près : allure la plus rapprochée du vent à laquelle peut naviguer un bateau. En moyenne environ à 45° du vent.

Priorités : elles sont définies par des règles de navigation permettant de prévenir les abordages en mer.

Puits de dérive : passage étanche permettant à la dérive de passer à travers la coque.

Rappel : position que prend le barreur pour conserver l'équilibre du bateau en s'écartant le plus possible de l'axe longitudinal du bateau. Les pieds sont maintenus sous les sangles de rappel, le liston sous les cuisses et le dos est placé à l'extérieur du bateau.

Refuser : le vent refuse lorsque sa direction n'est plus favorable à la marche d'un voilier. Exemple : lorsque le vent tourne vers la gauche, pour un bateau naviguant tribord amure, le vent refuse.

Réglage : mise au point de tout ce qui contribue à faire aller le bateau dans les meilleures conditions possibles.

Réserves de flottabilité : éléments gonflables ou en klégecel qui sont fixés au bateau pour lui permettre de flotter lorsqu'il est chaviré.

Risée : augmentation subite et mo­mentanée du vent. Elle peut parfois s'accompagner d'un changement de couleur de la mer.

Safran : partie du gouvernail sur laquelle s'exerce la pression de l'eau et dont l'orientation détermine la nouvelle direction du bateau.

Spinnaker : voile/bulle de soie fragile (multicolore) nécessaire au vent arrière et au largue.

Stick : rallonge de barre qui permet au barreur de barrer en étant en rappel.

Travers : allure intermédiaire entre le près et le largue.

Tribord : partie droite du bateau lorsque l'observateur fait face à l'avant.

Trinquette : la petite voile d’avant.

Au vent : désigne le côté du bateau recevant le vent le premier.

- être au vent de la côte : le bateau reçoit le vent avant la côte.

- être au vent d'un autre bateau : recevoir le vent avant l'autre bateau.

Sous le vent : placement inverse. On est toujours au vent ou sous le vent par rapport à quelque chose : côte, bateau.

Vent debout : être vent debout signifie que le bateau fait face au vent. Sa voile est alors dégonflée et faseyante.

Vent arrière : un bateau navigue vent arrière lorsqu'il est poussé par le vent et qu'il se déplace dans une direction identique à lui.

Virer de bord : changer d'amure en faisant passer le bateau par la position vent debout. Exemple : passer de près tribord amure au près bâbord amure.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le World Sailing Speed Record Council (WSSRC) est un organisme mis en place par la Fédération internationale de voile en 1972 afin de valider de façon impartiale les grands records à la voile.   Outright: Pre-WSSR 1854 "Champion of the Sea" 225ft Clipper, USA, 467nm. 19.46kts 1984 "Formule Tag" 80ft Cat, Mike Birch, CAN, 512.5nm. 21.35kts 1987 "Fleury Michon VIII" 75ft Tri, Philippe Poupon, FRA, 517nm. 21.54kts 1990 "Jet Services V" 75ft Cat, Serge Madec,...
Sydney-Hobart   Créée en 1945, cette course au large mythique longue de 630 milles (1 170 km) a lieu chaque année depuis 76 ans avec un départ le 26 décembre (Boxing Day : 2eme jour de Noël dans les pays anglophones) reliant par vents contraires Sydney à la ville de Hobart sur l’Isle de Tasmanie en traversant la mer de Tasmanie puis le Détroit de Bass réputé pour des conditions de vents et de mer difficiles à cette époque de l'année. Les règles de courses sont celles de l'Interna...
Plus jeune lauréat : l'Italien Marco Gradoni en 2019 à seulement 15 ans. Les trois lauréats français : Isabelle Autissier en 1995, Claire Leroy en 2007 et Marie Riou en 2018.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
  Championne olympique en classe 470 en 2021 avec Hannah Mills. Championne du monde en 470 en 2019 (2eme en 2017). Vice championne d'Europe en 2019 et 2021 (3eme en 2013 et 2015). Avec Mills, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' par la Fédération Internationale de Voile en 2021. Son père Michael a été champion olympique en Star en 1988. ...
Barreuse, elle est l'athlète féminine la plus titrée en voile aux Jeux Olympiques. Championne olympique en 470 en 2016 avec Saskia Clark (2eme en 2012) et en 2021 avec Eilidh McIntyre. Championne du monde en 470 en 2012 et 2019 (2eme en 2011, 2015 et 2017, 3eme en 2014 et 2018), en 420 en 2006. Vice-championne d'Europe en 470 en 2014 et 2021. Championne du monde juniors en 470 en 2008. Avec Saskia Clark, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' en 2016 par l'ISAF. E...
Joueur de tennis très prometteur, il s'est tourné vers la voile. Champion du monde de Laser en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012 (2eme en 2006). Vainqueur de cette classe aux World sailing Games en 2007 et 2011. Après avoir terminé seulement 22eme aux Jeux Olympiques en 2008, il remporte la médaille d'or en 2012, le seul titre qui manquait à son palmarès. En 2010, il a également remporté le titre de champion du monde d'Etchell et est devenu vice-champion du monde de Farr 40. Champio...
Record de nominations : 3 par Michel Desjoyeaux, en 2001, 2007 et 2009. Six femmes ont été recompensées : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en 2019, Charline Picon en 2016, Marie Riou et Billy Besson en 2015, Faustine Merret en 2004.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Barreuse de 470. Championne du monde en 2016 (3eme en 2015 et 2019, 4eme en 2014 et 2018), 3eme des Jeux olympiques en 2016 avec Hélène Defrance et en 2021 avec Aloïse Retornaz (4eme en 2012). Championne d'Europe en 2013, 2019 et 2021. Avec Aloïse Retornaz, elle a été élue 'Marin français de l'année' en 2019. Parallèlement à la voile, elle a passé un master de chimie. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  sans personnalité - jean lecam - diverses - bruno peyron - peter holmberg