Happy Birthday : Baird Ed - USA. (Voile) |
mardi 17 mai 2022
Voile
 
Voile - Les records du Tour du monde à la voile - Article du : 07/08/2019

dessin 

Tour du monde à la voile

en passant par les trois caps : Bonne-espérance en Afrique du Sud, Leeuwin en Australie et Horn à la pointe de l’Amérique du Sud.

Le tour du monde se fait dans les deux sens, d'est en ouest ou d'ouest en est. Les vents et les courants dominants rendent le parcours d'ouest en est plus rapide. Ainsi, la majorité des skippeurs et des équipages se lancent dans une circumnavigation d'ouest en est. Actuellement, les multicoques sont devenus beaucoup plus rapides que les monocoques. Les meilleurs temps sont donc établis par des multicoques.

En solitaire et sans moteur

Les premiers avec escales :

- Joshua Slocum USA entre 1895 et 1898 sur son sloop “Spray” (de Boston à Boston).

- John Voss USA entre 1901 et 1904 sur Tilikum.

- Harry Pidgeon USA entre 1921 et 1925 sur Islander.

Le premier avec une seule escale :

- Sir Francis Chichester GBR d'août 1966 au mai 1967 (en 226 jours) sur Gypsy Moth IV (de Plymouth à Plymouth avec une escale à Sydney).

La première femme :

-          Kay Cottee AUS sur First Lady en 1987 et 1988 en 189 jours de Sydney à Sydney.

La dernière femme :

- Ellen MacArthur GBR sur Castorama en 2004/05 en 71 j 14 h 18’ 33" de Brest à Brest

Les quatre marins en solitaire en multicoque :

- Francis Joyon FRA en 72 j 22 h 54' 22" en 2004 sur Idec

- Ellen MacArthur GBR en 71 j 14 h 18' 33" en 2005 sur B&Q Castorama

- Francis Joyon FRA en 57 j 13 h 34' 6" en 2008 sur Idec

- Thomas Coville FRA en 49 j 3 h 7' 38" en 2016 sur Sodebo

- François Gabart FRA en 42 j 16 h 40' 35" en 2017 sur Macif

Les plus jeunes sans escale :

- Mike Perham GBR (16-3-92) en 2009 sur Cheeky Monkey (voilier de 8 m) à 17 ans et 164 jours. Parti de Portmouth le 16 novembre 2008, il a bouclé son tour en 284 jours en solo avec assistance (quelques stops). Il a franchi la ligne d'arrivée entre le Point Lizard et Ushant le 27 août 2009.

- Zac Sunderland USA (29-11-91) en 2009 sur Intrepid (voilier de 12 m) à 17 ans et 229 jours de Marina del Rey en Californie (près de Santa Monica) à Marina del Rey en 13 mois et deux jours en solo avec assistance (escales techniques). Ce record a tenu que six semaines (amélioré par Mike Perham ). Toutefois, il reste à ce jour l'un des plus jeunes circumnavigateurs de tous les temps.

- L'Australien Jesse Martin (26-8-80) avait réussi cet exploit à 18 ans le 31 octobre 1999 après 327 jours en mer sur Lionheart cela en passant par les trois caps sans escale et sans assistance.

- La Suisse-Américaine Tania Aebi (7-10-66) a réussi son tour du monde avec escales par Panama et le cap Bonne-Espérance en novembre 1987 en 892 jour

A noter :

- la jeune Australienne de 16 ans et 362 jours Jessica Watson (18-5-93) a bouclé un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale ni assistance, sur son voilier Ella's Pink Lady. Partie le 18 octobre 2009 de Sydney, elle l'a menée du Pacifique sud à l'Afrique du Sud, en passant par le Cap Horn, puis jusqu'à l'Australie avec une arrivée le 15 mai 2010 après une traversée de l'Atlantique et de l'océan Indien. Cet exploit ne sera toutefois pas reconnu comme un record mondial officiel, le World Sailing Speed Record Council n'ayant plus de catégorie des «plus jeunes».

- l'adolescente néerlandaise Laura Dekker de seulement 14 ans et 335 jours est partie le 21 août 2010 de Gibraltar afin de devenir la plus jeune navigatrice à réaliser un tour du monde à la voile en solitaire. Cela avait provoqué une longue bataille judiciaire aux Pays-Bas. Elle a réussi une deuxième tentative : partie le 20 janvier 2011 de la partie néerlandaise de l'île Saint-Martin, elle a débarqué au Sint-Maarten Yacht Club le 21 janvier 2012. De ce fait elle est devenue la plus jeune navigatrice à réaliser un tel exploit. Elle a fêté ses 17 ans le 20 septembre 2012 !

Parmi les Français :

- Alain Colas sur ‘Manureva’, ex Pen Duick  IV, trimaran de 20,50 m (1975-1976), 169 j 4 h 11' en décomptant le temps de son escale, programmée à Sydney (Saint-Malo/Saint-Malo)

- Philippe Jeantot sur Crédit Agricole (1982-1983), 159 j.

- Philippe Monnet sur ‘Kriter Brut de Brut’, trimaran de 24,50 m  (1986-1987), 129 j 19 h 17' (Brest/Brest) avec deux escales, au Cap et à Nll Zélande.

- Olivier De Kersauson sur ‘Un autre Regard’, trimaran de 23,50 m (1988-1989), 125 j 19 h 32' (Brest/Brest) avec deux escales, au Cap et à Mar del Plata.

- Titouan Lamazou sur le monocoque ‘Ecureuil d'Aquitaine’ dans le Globe Challenge (1989-1990), 109 j 8 h 48'.

- Francis Joyon sur ‘Idec’, trimaran de 27,30 m (2003/2004), 72 j 22 h 54’22 ", il a été le premier marin à réussir le tour sans escale (ouest en est).

- Francis Joyon sur ‘Idec 2’, trimaran de 29,70 m (2007/2008), 57j 13h 34’ 6"  (Brest/Brest ; est en ouest).

- Thomas Coville sur Sodebo, trimaran de 31 m (2016), 49 j 3h 7' 38" (Brest/Brest ; est en ouest)

Chronologie du record du Tour du Monde à la voile sans escale

- 313 jrs (Falmouth ANG), moyenne 3,39 nœuds par Sir Robin Knox-Johnston GBR en solo sur Suhaili (monocoque de 10 m) en 1968/69.

- 293 jrs (Solent ANG), moyenne 3,85 nœuds par Chay Blyth GBR en solo sur British Steel en 1970/71.

- 193 jrs (Ecosse), moyenne 6,48 nœuds par John Ridgway GBR à deux sur English Rose en 1983/84.

- 150 jrs (Bermuda), moyenne 7,07 nœuds par Dodge Morgan USA en solo sur American Promise en 1985/86.

- 109 jrs (Sables d'Olonnes FRA), moyenne 8,23 nœuds par Titouan Lamazou FRA en solo sur Ecureuil d'Aquitaine en 1989/90.

- 79 jrs (Brest FRA), moyenne 11,35 nœuds par Bruno Peyron FRA en équipage sur Commodore Explorer en 1993/94.

- 74 jrs (Brest FRA), moyenne 12 nœuds par Peter Blake NZE et Robin Knox-Johnston GBR en équipage sur Enza en 1994/95.

- 72 jrs (Brest FRA), moyenne 15,51 nœuds par Francis Joyon FRA en solitaire et sans escale en 2003/2004.

- 71 jrs (Falmouth ANG), moyenne 15,90 nœuds par Ellen MacArthur GBR en solitaire et sans escale en 2004/2005

- 71 jrs (Brest FRA), moyenne 12,66 nœuds par Olivier De Kersauson FRA en équipage sur Sport Elec en 1997.

- 64 jrs (Brest FRA), moyenne 18,15 nœuds par Bruno Peyron FRA en équipage sur Orange en 2002.

- 57 jrs (Best FRA), moyenne 15,84 nœuds par Francis Joyon FRA en solitaire sur Idec en 2008.

- 50 jrs (Brest FRA), moyenne 17,89 nœuds par Bruno Peyron FRA en équipage sur Orange 2 en 2005.

- 49 jrs (Brest FRA), moyenne 30 noeuds par Thomas Coville FRA en solitaire sur Sodebo en 2016.

 - 48 jrs (Brest FRA), moyenne 18,70 nœuds  par Franck Cammas FRA en équipage sur Groupama 3 en 2010.

- 45 jrs (Brest FRA), moyenne 19,75 nœuds  par Loïck Peyron FRA en équipage sur Banque Populaire 5 en 2011.

Tour du monde à l’envers (contre courants et vents dominants) :

- Jean-Luc Van der Heede FRA en 122 j 14 h 3’ 49” en 2004.

Précédents records : Philippe Monnet FRA en 151 j 19 h 54’36” (28 242 milles parcourus) en 2000 ; Mike Golding GBR en 161 j 16 h 32’24” en 1994 ; Sir Chay Blyth GBR en 292 j en 1971.

Première femme victorieuse du Tour du monde à l’envers (contre courants et vents dominants) en traversant l’équateur :

- Dee Caffari GBR en 178 j 3h 5’ entre novembre 2005 et mai 2006 (26 000 milles parcourus)

Premier voilier de série sans moteur avec uniquement des panneaux solaire pour produire l'électricité

- Stephane Narvaez FRA en 223 jours 4 heures et 21 minutes entre octobre 2011 et juin 2012 (29000 mille parcourus) avec Oïkos un Sharp 47.

Première femme à boucler le tour du monde en solitaire dans les deux sens :

- Dee Caffari GBR après avoir bouclé le Vendée Globe en  99 j 1h10' en février 2009.

 

Tour du monde à l’endroit

- en monocoque en solitaire : Vincent Riou  FRA sur PRB en 2005 (lors du Vendée Globe) en 87 j 10 h 47’55”

- en multicoque en solitaire : Francis Joyon FRA sur Idec en 2008 en 57 j 13h 34’ (ancien record par lui-même en 2004 en 72 j 22 h 54’22”)

- en multicoque en équipage : Bruno Peyron FRA sur Orange en 2002 en 64 j 8 h 37’24”

 

*Les records du tour du monde en voile (en solo ou en mono sans escale et sans assistance technique) sont homologués par le World Speed Sailing Record Council. Un tour du monde, pour être homologué, doit s’élancer et revenir au même port.

 Tous les records ratifiés par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC)

  Skipper Yacht Nationality Start / Finish Days Av Speed Kn Crew
1968-69 Robin Knox-Johnston Suhaili GBR Falmouth, England 313 3.39 Singlehanded
1970-71 Chay Blyth British Steel GBR Solent, England 293 3.85 Singlehanded
1983-84 John Ridgway English Rose V GBR Scotland 193 6.48 2 Handed
1985-86 Dodge Morgan American Promise USA Bermuda 150 7.07 Singlehanded
1989-90 Titouan Lamazou Ecureuil D’Aquitaine II FRA Sables D’Olonnes, France 109 8.23 Singlehanded Monohull
1993-94 Bruno Peyron Commodore Explorer FRA Brest, France 79 11.35 Crew
1994-95 Robin Knox-Johnston/Peter Blake Enza NZL/GBR Brest, France 74 12 Crew
1997 Olivier De Kersauson Sport Elec FRA Brest, France 71 12.66 Crew
2002 Bruno Peyron Orange FRA Brest, France 64 13.98 Crew
2004 Steve Fossett Cheyenne USA Brest, France 58 15.52 Crew
2004 Francis Joyon IDEC FRA Brest, France 72 12.42 Singlehanded
2005 Vincent Riou PRB FRA Sables d'Olonne France 87 10.37 Singlehanded Monohull
2005 Dame Ellen MacArthur B&Q GBR Brest, France 71 12.66 Singlehanded
2005 Bruno Peyron Orange II FRA Brest, France 50 17.89 Crewed
2008 Francis Joyon IDEC FRA Brest, France 57 15.84 Singlehanded
2009 Michel Desjoyeaux Foncia FRA Sables d'Olonne France 84 10.78 Singlehanded Monohull
2010 Franck Cammas Groupama 3 FRA Brest, France 48 18.70 Crewed
2012 Loïck Peyron Banque Populaire 5 FRA Brest, France 45 19.75 Crewed
2013   Macif FRA Sables d'Olonne France 78 11.52 Singlehanded Monohull
2016   Sodebo 4 FRA Brest, France 49 18.36 Singlehanded
2017   Banque Populaire 8 FRA Sables d'Olonne France 74 12.16 Singlehanded Monohull
2017   Idec FRA Brest, France 40 21.96 Crewed
2018   Macif FRA Brest, France 42 21.08 Singlehanded

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Le World Sailing Speed Record Council (WSSRC) est un organisme mis en place par la Fédération internationale de voile en 1972 afin de valider de façon impartiale les grands records à la voile.   Outright: Pre-WSSR 1854 "Champion of the Sea" 225ft Clipper, USA, 467nm. 19.46kts 1984 "Formule Tag" 80ft Cat, Mike Birch, CAN, 512.5nm. 21.35kts 1987 "Fleury Michon VIII" 75ft Tri, Philippe Poupon, FRA, 517nm. 21.54kts 1990 "Jet Services V" 75ft Cat, Serge Madec,...
Sydney-Hobart   Créée en 1945, cette course au large mythique longue de 630 milles (1 170 km) a lieu chaque année depuis 76 ans avec un départ le 26 décembre (Boxing Day : 2eme jour de Noël dans les pays anglophones) reliant par vents contraires Sydney à la ville de Hobart sur l’Isle de Tasmanie en traversant la mer de Tasmanie puis le Détroit de Bass réputé pour des conditions de vents et de mer difficiles à cette époque de l'année. Les règles de courses sont celles de l'Interna...
Plus jeune lauréat : l'Italien Marco Gradoni en 2019 à seulement 15 ans. Les trois lauréats français : Isabelle Autissier en 1995, Claire Leroy en 2007 et Marie Riou en 2018.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
  Championne olympique en classe 470 en 2021 avec Hannah Mills. Championne du monde en 470 en 2019 (2eme en 2017). Vice championne d'Europe en 2019 et 2021 (3eme en 2013 et 2015). Avec Mills, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' par la Fédération Internationale de Voile en 2021. Son père Michael a été champion olympique en Star en 1988. ...
Barreuse, elle est l'athlète féminine la plus titrée en voile aux Jeux Olympiques. Championne olympique en 470 en 2016 avec Saskia Clark (2eme en 2012) et en 2021 avec Eilidh McIntyre. Championne du monde en 470 en 2012 et 2019 (2eme en 2011, 2015 et 2017, 3eme en 2014 et 2018), en 420 en 2006. Vice-championne d'Europe en 470 en 2014 et 2021. Championne du monde juniors en 470 en 2008. Avec Saskia Clark, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' en 2016 par l'ISAF. E...
Joueur de tennis très prometteur, il s'est tourné vers la voile. Champion du monde de Laser en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012 (2eme en 2006). Vainqueur de cette classe aux World sailing Games en 2007 et 2011. Après avoir terminé seulement 22eme aux Jeux Olympiques en 2008, il remporte la médaille d'or en 2012, le seul titre qui manquait à son palmarès. En 2010, il a également remporté le titre de champion du monde d'Etchell et est devenu vice-champion du monde de Farr 40. Champio...
Record de nominations : 3 par Michel Desjoyeaux, en 2001, 2007 et 2009. Six femmes ont été recompensées : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en 2019, Charline Picon en 2016, Marie Riou et Billy Besson en 2015, Faustine Merret en 2004.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Barreuse de 470. Championne du monde en 2016 (3eme en 2015 et 2019, 4eme en 2014 et 2018), 3eme des Jeux olympiques en 2016 avec Hélène Defrance et en 2021 avec Aloïse Retornaz (4eme en 2012). Championne d'Europe en 2013, 2019 et 2021. Avec Aloïse Retornaz, elle a été élue 'Marin français de l'année' en 2019. Parallèlement à la voile, elle a passé un master de chimie. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - bruno peyron - peter blake - yvon fauconnier - karine fauconnier - bernard galley