Happy Birthday :
dimanche 18 novembre 2018
Golf
 
Golf - Masters....Tout savoir - Article du : 14/08/2018
Sommaire article
Prochain rendez-vous (le 83eme) :  du 11 au 14 avril 2019.Format
Green Jacketdu 5 au 8 avril 2018....dotations 11 000 000 $ dont 1 980 000 $ pour le vainqueur.
.L'ordre du départ
A retenirRecord de victoires
StatistiquesLes critères de participation au Masters
Dix français ont eu l'honneur d'être invités à disputer le tournoi le plus sélect au mondeCrow’s Nest (ou Nid de Corbeau)
Amen CornerPar-3 Contest
A retenir : Les 16 vainqueurs de l’US Open et du Masters
Les 17 vainqueurs de l’US Open et du British OpenLes 20 vainqueurs de l’US Open et de l’US PGA
Les 5 vainqueurs de l’US Open, du British Open, du Masters et du PGA.Autres statistiques
Toutes les  éditions précédentes

Le Masters

Prochain rendez-vous (le 83eme) :  du 11 au 14 avril 2019.
 

Le Masters est l’un des quatre tournois majeurs du Grand Chelem organisé au mois d’avril pendant le week-end du deuxième dimanche du mois. Ce tournoi mythique, le premier Majeur de l’année, est disputé sur invitation (ouvert aux amateurs et aux professionnels) depuis 1934 sur le  fameux parcours d'Augusta National dans l’état de Georgie aux USA.

Dessiné par le grand architecte britannique Dr. Alister MacKenzie et le légendaire champion amateur Bobby Jones , qui avec Clifford Roberts (1894-1977 ; Président d’Augusta de 1931 à 1976, il a été le conseiller financier du Président américain Dwight Eisenhower) ont décidé de fonder le tournoi. Il a une longueur de 7 435 yds (6 798 m) pour un Par 72 et comporte quelque 44 redoutables bunkers ! Le parcours comprend en majorité des pins dont la plupart sont âgés de plus de 150 ans. On peut également  remarquer la présence une trentaine d’espèces d’azalées en bordure des fairways.

Bon à Savoir : le Général Dwight Eisenhower, un grand passionné de golf, a fait beaucoup pour faire accéder le Masters au rang de Majeur dès le début des années 1950. Proche de Clifford Roberts et de Bobby Jones , il est devenu membre d'Augusta en 1948, cinq ans avant l'élection présidentielle. Une petite maison située près le green du 10e trou, baptisée 'Ike's Cabin' a été offerte par des vainqueurs du tournois. Il y séjourna 45 fois.

La première édition, débutée le 22 mars 1934, a été disputée entre 73 golfeurs (seul Gene Sarazen manqua à l'appel, retenu par une tournée d'exhibitions) attirés par la dotation de 5000 $ dont 1500 $ promis au vainqueur. L'Américain John Kinder a frappé le premier coup à 10h le matin devant quelque 10 000 spectateurs. Quatre jours plus tard, Horton Smith s'imposa avec un coup d'avance sur Craig Wood (284 contre 285). Seulement quatre joueurs ont bouclé la compétition sous le par et trois cartes sous les 70 ont été enregistrées tout au long de la compétition. Bobby Jones termina 13e en rendant une carte de 294.

dessin

Format : quatre tours en stroke-play.

Le cut : la limite imposée après le 2eme tour pour avoir le droit de disputer les deux derniers tours. Introduit au Masters en 1957, on garde les 44 meilleurs joueurs et les ex-aequo (le plus faible nombre de participants d'un tournoi du Grand Chelem).

La carte de score (7 445 yards Par 72)


Depuis 2006, le parcours mesure 400 m de plus qu’en 1995. En 1999, le rough a fait son apparition en bordure des fairways d'une hauteur de 3,48 cm au lieu de 1,57 cm.

Les noms de chacun des 18 trous sont dédicacés aux arbres et aux fleurs qui ornent le parcours.

No. 1 - Tea Olive (445 y Par 4)
 No. 2 - Pink Dogwood (575 y Par 5)
 No. 3 - Flowering Peach (350 y Par 4)
 No. 4 - Flowering Crab Apple (240 y Par 3)
 No. 5 - Magnolia (455 y Par 4)
 No. 6 - Juniper (180 y Par 3)
 No. 7 - Pampas (450 y Par 4)
 No. 8 - Yellow Jasmine (570 y Par 5)
 No. 9 - Carolina Cherry (460 y Par 4)
 No. 10 - Camellia (495 y Par 4)
 No. 11 - White Dogwood (505 y Par 4)
 No. 12 - Golden Bell (155 y Par 3)
 No. 13 - Azalea (510 y Par 5)
 No. 14 - Chinese Fir (440 y Par 4)
 No. 15 - Firethorn (530 y Par 4)
 No. 16 - Redbud (170 y Par 3)
 No. 17 - Nandina (440 y Par 4)
 No. 18 - Holly (465 y Par 4)


 

)dessin

L’Américain Robert Tyre “Bobby”Jones (1902-1971) est le seul golfeur à ce jour à avoir réussi le Grand Chelem qu’il réalisa en tant qu’amateur la même année, en 1930, en battant tous les pros du monde. Il a tout remporté sauf l’US PGA. Il fit construire l’un des plus fameux parcours du monde, celui d’Augusta où il créa le Masters en 1934 (il disputa 12 Masters en tant que joueur). Il est considéré comme l’un des plus grands génies du golf avec 13 victoires majeures entre 1922 et 1930 (5 fois US Amateur, 4 fois l’US Open, 3 fois l’Open Britannique, 1 fois le British Amateur) et réalisa le premier doublé US Open/British Open dans une même année, en 1926. Il totalise 23 victoires en 53 tournois disputés entre 1916 et 1930. Une figure légendaire de la Walker Cup, jamais absent depuis sa création en 1922 jusqu’à sa retraire en 1930. Membre honoraire du R & A. La plus haute récompense de la USGA porte son nom ( Bobby Jones trophy) et est attribuée depuis 1955 au personnage le plus représentatif du golf.

Green Jacket

Le co-fondateur du club Clifford Roberts voulait que les membres du Augusta National portaient une veste verte pour leur rendre facilement identifiables.

Le vainqueur reçoit  donc une Veste Verte ou « Green Jacket », la plus haute distinction que l'on puisse recevoir dans l'univers du golf,  qui traditionnellement  lui est transmise depuis 1949 par le tenant du titre (un lot de vestes du club avait été acheté en 1937 afin d'identifier les membres lors du Masters sur le parcours permettant aux visiteurs de demander assistances). Il devient ainsi membre d’honneur d’Augusta. Le vainqueur garde sa veste verte pendant une année comme veut la tradition. Ensuite, elle est accrochée dans le 'vestiaire des champions d'Augusta' où sont rangées toutes les vestes des vainqueurs. Le grand Sam Snead fut le premier à le recevoir en 1949.

Autre particularité du Masters : les caddies portent des combinaisons blanches.

Combinaison des caddies

Master Club Dinner (Dîner des champions) introduit en 1952 par Ben Hogan .

Le mardi avant le début de chaque Masters, le tenant du titre choisit son menu servi au clubhouse d'Augusta lors d'un dîner très select avec ses convives. En 2017, l'Anglais Danny Willett a opté pour une tourte à la viande, roastbeef, Yorkshire pudding, appel crumble. C'était le menu le plus lourd depuis la panse de brebis de Sandy Lyle en 1988. Willett a eu du mal à digérer car il n'a pas passé le cut.

La 82e édition, a eu lieu du 5 au 8 avril 2018....dotations 11 000 000 $ dont 1 980 000 $ pour le vainqueur.

Horton Smith , premier vainqueur en 1934, avait empoché1 500 $.

Position

Prize Money

1st

$1,980,000

2nd

$1,188,000

3rd

$748,000

4th

$528,000

5th

$440,000

6th

$396,000

7th

$368,500

8th

$341,000

9th

$319,000

10th

$297,000

Revenu total estimé de l'édition 2016 : 115 millions $ (106 millions d'euros) dont 34,75 M$ liés aux billets, 55,25 M$ liés aux ventes sur place (merchandising et alimentation).  Il faut compter 296 $ pour assister à la première journée d'entraînement du lundi (la compétition démarre le jeudi après) et 23 634 $ pour une semaine VIP pour deux personnes (quatre jours de tournoi avec hôtel).

L'un des évènements sportifs les plus convoités aux Etats-Unis, le nombre d'accès par jour est limité : 55 000 par jour en début de semaine...35 000 le dimanche. Les détenteurs historiques de tickets, pour la plupart anonymes, et de badges nominatifs le sont pour la vie. Il reste quelques centaines de tickets disponibles chaque année au public (à partir de 115 $), sous la forme d'un tirage au sort qui a lieu au mois de juin del'année précédente. Il existe bien sûr un marche parallèle très actif avec un prix moyen de 1 350 $ pour les journées de jeudi à samedi et 6 750 $ pour le dimanche.

L'ordre du départ

L'ordre de jeu des deux premiers tours est officiellement tiré au sort. En réalité, il est décidé souverainement par un comité, qui ne donne jamais d'explication. Les règles officieuses font jouer le tenant du titre avec le vainqueur du Championnat amateur des États-Unis (s'il n'est pas passé pro entretemps). Lorsqu' Arnold Palmer participait, il disputait les deux premiers tours avec le vainqueur du Championnat amateur de Grande-Bretagne. Ainsi Philippe Ploujoux joua le Masters en compagnie du King, souvenir effarant tant la folie des spectateurs le rejeta sur le côté pendant 36 trous. Le «tirage au sort» tient compte des stars, faisant jouer une partie d'entre elles le matin, l'autre l'après-midi afin que, sur les deux jours, elles passent toutes en direct à la télé. Et aussi pour disperser la foule. La présence des TV étrangères explique aussi le regroupement de certaines nationalités. Pour les deux premiers tours, les joueurs vont par groupes de trois, espacés de 11 minutes. Pour les deux derniers tours, après le cut, ils vont par deux, toutes les 10 minutes.


Le palmarès
1934 : Horton Smith USA – 1935 : Gene Sarazen    USA - 1936 : Horton Smith USA - 1937 : Byron Nelson USA - 1938 : Henry Picard   USA - 1939 : Ralph Guldahl USA - 1940 : Jimmy Demaret USA - 1941 : Craig Wood USA  - 1942 : Byron Nelson   USA - 1943-45 non-lieu - 1946 : Herman Keiser USA - 1947 : Jimmy Demaret USA - 1948 : Claude Harmon USA - 1949 : Sam Snead USA - 1950 : Jimmy Demaret USA –  1951 : Ben Hogan USA - 1952 : Sam Snead USA - 1953 : Ben Hogan   USA - 1954 : Sam Snead   USA - 1955 : Cary Middlecoff USA - 1956 : Jack Burke Jr. USA  - 1957 : Doug Ford USA - 1958 : Arnold Palmer USA - 1959 : Art Wall Jr USA - 1960 : Arnold Palmer USA - 1961 : Gary Player AFS - 1962 : Arnold Palmer USA - 1963 : Jack Nicklaus USA  - 1964 : Arnold Palmer USA - 1965 : Jack Nicklaus USA - 1966 : Jack Nicklaus USA - 1967 : Gay Brewer Jr  USA - 1968 : Bob Goalby USA - 1969 : George Archer USA - 1970 : Billy Casper USA - 1971 : Charles Coody USA - 1972 : Jack Nicklaus USA - 1973 : Tommy Aaron USA - 1974 : Gary Player AFS - 1975 : Jack Nicklaus USA - 1976 : Ray Floyd USA - 1977 : Tom Watson USA - 1978 : Gary Player AFS - 1979 : Fuzzy Zoeller   USA - 1980 : Seve Ballesteros  ESP - 1981 : Tom Watson USA  - 1982 : Craig Stadler USA - 1983 : Seve Ballesteros ESP - 1984 : Ben Crenshaw USA - 1985 : Bernhard Langer GER - 1986 : Jack Nicklaus USA - 1987 : Larry Mize USA - 1988 : Sandy Lyle ENG - 1989 : Nick Faldo ENG - 1990 : Nick Faldo   ENG - 1991 : Ian Woosnam WAL - 1992 : Fred Couples USA - 1993 : Bernhard Langer GER - 1994 : José Maria Olazábal ESP - 1995 : Ben Crenshaw USA - 1996 : Nick Faldo ENG - 1997 : Tiger Woods USA -  1998 : Mark O'Meara USA - 1999 : José Maria Olazábal ESP - 2000 : Vijay Singh FIJ - 2001 : Tiger Woods USA - 2002 : Tiger Woods USA - 2003 : Mike Weir CAN - 2004 : Phil Mickelson USA - 2005 : Tiger Woods USA – 2006 : Phil Mickelson USA – 2007 : Zach Johnson USA – 2008 : Trevor Immelman RSA – 2009 : Angel Cabrera ARG – 2010 : Phil Mickelson USA – 2011 : Charl Schwartzel RSA – 2012 : Bubba Watson USA - 2013 : Adam Scott AUS - 2014 : Bubba Watson USA - 2015 : Jordan Spieth USA - 2016 : Danny Willett ENG - 2017 : Sergio Garcia ESP - 2018 : Patric Reed USA.

Il y a eu 18 play-offs, le dernier entre Sergio Garcia et Justin Rose en 2017.

Playoffs

1935

Gene Sarazen (144) bat Craig Wood (149)

1942

Byron Nelson (69) bat Ben Hogan (70)

1954

Sam Snead (70) bat Ben Hogan (71)

1962

Arnold Palmer (68) bat Gary Player (71) & Dow Finsterwald (77)

1966

Jack Nicklaus (70) bat Tommy Jacobs (72) & Gay Brewer (78)

1970

Billy Casper (69) bat Gene Littler (74)

1976

Introduction du 'sudden death playoff format', mort subite en play-off

1979

Fuzzy Zoeller (4-3) bat Ed Sneed (4-4) & Tom Watson (4-4) avec un birdie sur le 2eme trou du play-off (No. 11)

1982

Craig Stadler (4) bat  Dan Pohl (5) avec un par sur le 1er trou (No. 10)

1987

Larry Mize (4-3) bat Seve Ballesteros (5) & Greg Norman (4-4) avec un birdie sur le 2e trou (No. 11)

1989

Nick Faldo (5-3) bat Scott Hoch (5-4) avec un birdie sur le 2e trou (No. 11)

1990

Nick Faldo (4-4) bat Raymond Floyd (4-5) avec le par sur le 2e trou (No. 11)

2003

Mike Weir (5) bat Len Mattiace (6) avec un bogey sur le 1e trou (No. 10)

2005

Tiger Woods (3) bat Chris DiMarco (4) avec un birdie sur le 1er trou (No. 18)

2008 Angel Cabrera bat Chad Campbell & Kenny Perry sur le 2e trou.
2012 Bubba Watson bat Louis Oosthuizen au 2e trou du play-off.
2017 Sergio Garcia bat Lee Westwood au 1er trou du play-off

Plus de fois dans le

 Top 5

15, Jack Nicklaus
9, Ben Hogan
9, Tom Kite
9, Arnold Palmer
9, Sam Snead
9, Tom Watson

 

 Top 10

22, Jack Nicklaus
17, Ben Hogan
15, Gary Player
15, Sam Snead
15, Tom Watson
14, Byron Nelson

 

 Top 25

29, Jack Nicklaus
26, Sam Snead
22, Gary Player
22, Raymond Floyd
21, Ben Hogan
20, Byron Nelson

A retenir :


 

Record de victoires : 6 dont 2 consécutives par Jack Nicklaus (1963, 1965, 1966, 1972, 1975 et 1986) ; 4 par Arnold Palmer (1958, 1960, 1962 et 1964) et Tiger Woods (1997, 2001, 2002 et 2005)

6, Jack Nicklaus ,1963, 1965, 1966, 1972, 1975, 1986

4, Arnold Palmer ,1958, 1960, 1962, 1964

4, Tiger Woods , 1997, 2001, 2002, 2005

3, Jimmy Demaret ,1940, 1947, 1950

3, Sam Snead , 1949, 1952, 1954

3, Gary Player , 1961, 1974, 1978

3, Nick Faldo , 1989, 1990, 1996

3, Phil Mickelson , 2004, 2006, 2010

2, Horton Smith ,1934, 1936

2, Byron Nelson ,1937, 1942

2, Ben Hogan , 1951,1953

2, Tom Watson , 1977,1981

2, Seve Ballesteros,1980, 1983

2, Bernhard Langer ,1985, 1993

2, Ben Crenshaw ,1984, 1995

2, Jose Maria Olazabal, 1994, 1999

2, Phil Mickelson , 2004, 2006

2, Bubba Watson , 2012, 2014

 

Statistiques

Victoires consécutives : 2 par Jack Nicklaus (1965 et 1966), Nick Faldo (1989 et 1990), Tiger Woods (2001 et 2002)

En tête du début à la fin :
Craig Wood , 1941
Arnold Palmer , 1960
Jack Nicklaus , 1972
Raymond Floyd, 1976
Jordan Spieth , 2015

Le Top-16  de chaque Masters est qualifié d’office pour la prochaine édition du tournoi !

Plus de fois finaliste : 4 par Ben Hogan (1942, 1946, 1954 et 1955), Jack Nicklaus (1964, 1971, 1977, 1981), Tom Weiskopf (1969, 1972, 1974, 1975).

L’écart de coups le plus important entre le vainqueur et le deuxième : 12 entre Tiger Woods et Tom Kite en 1997.
Record de victoires pour un joueur européen : 3 pour Nick Faldo GBR (1989, 1990 et 1996). L’Espagnol Severiano Ballesteros fut le premier non-américain à remporter le Masters, en 1980.
Record de victoires par continent : les Américains ont remporté 60 Masters (37 golfeurs); l'Afrique du Sud 5 (3 golfeurs), l'Espagne 5 (3 golfeurs), l'Angleterre 4 (2 golfeurs), Allemagne 2 (1 golfeur) ; les pays avec une victoire : l'Argentine, l'Australie, le Canada, l'Ecosse, les Fiji et le Pays de Galles.
Score le plus bas sur 72 trous : 270 coups soit 18 sous le par, un autre record (70, 65, 66, 69) en 1997 par Tiger Woods . Il a battu d’un coup l'ancien record de 271 co-détenu par Nicklaus (en 1965) et Ray Floyd (en 1976). En 2015 le jeune prodige Jordan Spieth réalisé également le score de 270 coups (18 sous le par) après avoir rendu une carte de 64, 66, 70, 70.

En 2015, le Texan Jordan Spieth a battu d'autres records : plus jeune leader après le premier tour (21 ans et 8 mois pour un score de 64), plus grand nombre de birdies sur la semaine (28), meilleur total après 36 (-14) et 54 trous (-16).

Score le plus haut sur 72 trous : 289 (+1) par Sam Snead en 1954, Jack Burke en 1956 et Zach Johnson en 2007.
L’écart de coups le plus important entre le vainqueur et le deuxième : 12 entre Tiger Woods et Tom Kite en 1997.
Record du parcours : 63 par Nick Price en 1986 au 3e tour et par Greg Norman en 1996 au 1er tour. Ce score est à ce jour le meilleur jamais réussi dans un Majeur.
Le plus jeune vainqueur : Tiger Woods à 21 ans et 3 mois en 1997 soit 12 mois d’avance devant les 23 ans et 4 jours de Seve Ballesteros en 1980.
Le vainqueur le plus âgé : Jack Nicklaus à 46 ans et 82 jours en 1986 (pour sa 6eme victoire). Mark O’Meara fut le vainqueur le plus âgé pour une première victoire, en 1998 à 41 ans.

- En 2015 au premier tour, Tom Watson (vainqueur en 1977 et 1981) est devenu à 65 ans le joueur le plus âgé à boucler un tour du Masters d'Augusta avec un score sous le par. Il a amélioré le précédent record du genre détenu par Sam Snead , depuis décédé, qui avait 61 ans lorsqu'il avait rendu des cartes de 71 (-1) lors des 3e et 4e tours du Masters 1974.

- Egalement en 2015, au lendemain de sa carte exceptionnelle de 64 (-8), le prodige américain, Jordan Spieth , 4e au classement mondial, a rendu une carte de 66 (-6), soit un total de 130, nouveau record dans l'histoire du Masters après 36 trous (l'ancien record remonte à 1976 : 131 par l'Américain Ray Floyd), il a égalé un autre record, celui du plus grand écart sur son premier poursuivant après le 2e tour.


Le plus grand nombre de participations : 52 par Gary Player RSA entre 1957 et 2009, 50 de suite par Arnold Palmer USA entre 1955 et 2004 ; 46 par Doug Ford USA entre 1952 et 2001 ; 45 par Jack Nicklaus entre 1959 et 2005; 44 par Ben Crenshaw entre 1972 et 2015  et....27 par Bernhard Langer ALL.
Plus grand nombre de cuts : 37 par Jack Nicklaus (depuis 1957).
Plus grand nombre de cuts de suite : 23 par Gary Player entre 1959 et 1982 et l'Américain Fred Couples entre 1983 et 2007 (sans avoir joué en 1987 et 1994).
Plus jeune à avoir passé le cut : le Chinois Guan Tianlang en 2013 à 14 ans et 168 jours puis l'Italien Matteo Manassero en 2010 à 16 ans et 356 jours.
Plus jeune participant : le Chinois Guan Tianlang en 2013 à 14 ans et 168 jours après avoir remporté le championnat Asie-Pacifique chez les amateurs.  Il s'est classé 61eme.
Meilleur amateur de l’histoire du Masters : l’Américain Charles Coe qui termina à la 2e place en 1961 (-7 pour un score de 281), Ken Venturi en 1956, Frank Stranahan en 1947  ; meilleur total pour un amateur : 281 (-7) par Charles Coe en 1971 ; meilleur tour pour un amateur : 66 (-6) par Ken Venturi en 1956.

Meilleur débutant de l'histoire du Masters : l'Anglais Paul Casey terminant 6e (ex aequo) en 2004.

- Jack Nicklaus figura douze fois dans le top 3 au classement final et 15 fois dans le top-5.

- En 1996, parti avec six coups de retard sur le leader Greg Norman , Nick Faldo remporta l’épreuve avec cinq coups d’avance !

- Sergio Garcia , l’ancien prodige du golf termina 4e en 2004 en réalisant au 4e tour neuf birdies sur les douze derniers trous dont six d’affilée (Steve Pate réalisa sept birdies consécutifs au 3e tour en 1999).

- Record de birdies sur un tour : 11 établi par le jeune prodige américain Anthony Kim au 2e tour en 2009. Ce record appartenait depuis 1986 au Zimbabwéen Nick Price qui avait réussi 10 birdies lors du 3e tour.

- Mike Weir fut en 2003 le premier gaucher et le premier Canadien, vainqueur du Masters.

- Bo Van Pelt a réussi un trou-en-un sur le 16e trou en 2012. Il a en plus signé la meilleure carte réussie lors d'un dernier jour de l'histoire du Masters !  

- En 2012, Louis Oosthuizen a réussi un albatros sur le trou n°2 (par 5). C'était à la fois le premier albatros réussi sur ce trou et seulement le quatrième de l'histoire du Masters. Les trois autres golfeurs  ayant réussi cela : Gene Sarazen sur le trou n°15 en 1935, Bruce Delvin en 1967 sur le trou n°8 et Jeff Maggert en 1994 sur le trou n° 13.

Vingt-six  joueurs ont réussi le trou-en-un au Masters (18 fois sur le trou n° 16) dont trois fois en 2016 : le premier fut l’Anglais Ross Sommerville en 1934, le dernier a été l'Américain Charley Hoffman en 2018 (trou n°16) .

Les critères de participation au Masters : On ne peut faire partie des joueurs participants qu’en étant invité par le Comité d’Augusta qui en fixe lui-même les conditions et qui s’est imposée une règle : réserver des places pour des amateurs (environ 60 Américains et 35 joueurs internationaux).

- Les vainqueurs du Masters (à vie)
- Les vainqueurs de l'US Open (Membre Honoraire, valable 5 ans)
- Les vainqueurs de l'Open (Membre Honoraire, valable 5 ans)
- Les vainqueurs du PGA Championship (Membre Honoraire, valable 5 ans)
- Les vainqueurs du THE PLAYERS CHAMPIONSHIP (Valable 3 ans)
- Le vainqueur du U.S. Amateur (Membre Honoraire, valable 1 ans) et le vice-champion
- Le vainqueur du British Amateur (Membre Honoraire, valable 1 ans)
- Le vainqueur du Asian Amateur
- Le vainqueur du U.S. Amateur Public Links
- Le vainqueur du U.S. Mid-Amateur
- Les 16 premiers joueurs (et ex-aequo), du Masters de l'année précédente
- Les 8 premiers joueurs (et ex-aequo), de l'US Open de l'année précédente
- Les 4 premiers joueurs (et ex-aequo), de l'Open Championship de l'année précédente
- Les 4 premiers joueurs (et ex-aequo), du PGA Championship de l'année précédente
- Les 30 premiers joueurs les mieux classés en terme de gain lors de la liste officiel du PGA Tour de l'année précédente
- Les 50 premiers joueurs du Official World Golf Rankings de l'année précédente
- Les 30 premiers joueurs du Official World Golf Rankings publié la semaine précédant le Masters

Dix français ont eu l'honneur d'être invités à disputer le tournoi le plus sélect au monde dont quatre ont passé le cut : Albert Pélissier en 1952, Henri De Lamaze en tant qu’amateur en 1958, Jean Garaialde en 1964 et 1966, Philippe Ploujoux en tant qu’amateur en 1982 et 1983, Jean Van de Velde en 2000  (19eme place), Thomas Levet en 2003, 2005 (13eme place, le meilleur résultat jamais obtenu par un français) et 2006, Julien Guerrier en tant qu’amateur en 2007, Grégory Havret en 2011, Victor Dubuisson en 2014, 2015 et 2016 (42eme en 2016) et Romain Langasque en tant qu'amateur en 2016 (39eme).

Crow’s Nest (ou Nid de Corbeau)
C’est la tourelle carrée surplombant le clubhouse où peuvent loger gracieusement les cinq amateurs invités à disputer le tournoi du Masters. Il s’agit du vainqueur et finaliste de l’US Amateur, le vainqueur du British Amateur, le vainqueur de l’US Mid-Amateur ainsi le vainqueur de l’US Public Links.

Amen Corner

Il s'agit du 11e, du 12e et la moitié du 13e trou du parcours d'Augusta surnommés depuis "l'Amen Corner" depuis l'apparition en avril 1958 d'un article écrit par Herbert Warren Wind pour l'hebdomadaire Sports Illustrated. Il cherchait un nom pour une partie décisif du parcours, là où le futur vainqueur Arnold Palmer jouait son partie décisif pour la victoire.  Il s’inspira du nom d’un vieux morceau de jazz « Shouting at Amen Corner » créé par un groupe sous la direction de Milton Mezzrow. A noter que le mot  Amen Corner vient d'un fait réel. Au début du 20e siècle, les bibles furent fabriqués dans le bas de New York. De ce fait, cet endroit est devenu le rendez-vous des prêtres où le terme 'Amen' fut très souvent utilisé.

Amen Corner

Par-3 Contest

Traditionnellement depuis 1960, le mercredi avant le début du Masters a lieu le concours par 3 sur un parcours situé dans un cadre idyllique de 1 060 yards (9 trous par 3) jouxtant l'Augusta National. Il a été dessiné par l'architecte George Cobb et le président du club, Clifford Roberts. Le concours est ouvert aux golfeurs participant au Masters, aux anciens vainqueurs, aux familles des golfeurs avec enfants et aux invités de marque. Le premier vainqueur a été Sam Snead . Padraig Harrington détient le record de victoires avec trois succès (2003, 2004 et 2012). Le premier vainqueur fut l'immense Sam Snead . Le par-3 contest se déroule dans une ambiance décontractée et festive avec souvent les enfants des joueurs portant les sacs de leurs pères (en 2015, les deux fils de Tiger Woods , Sam et Charlie ont été les caddies de leur illustre père). Tenues blanches de rigueur pour les porteurs des mini-sacs d'à peine cinq clubs.

L'édition 2017 a été annulée à cause du mauvais temps, un fait inédit !

Le vainqueur reçoit une coupe en cristal.

A retenir :

Les 16 vainqueurs de l’US Open et du Masters
Gene Sarazen (1922, 1932 Opens; 1935 Masters)
Byron Nelson (1939 Open; 1937, 1942 Masters)
Ralph Guldahl (1937, 1938 Opens; 1939 Masters)
* Craig Wood (1941 Open; 1941 Masters)
* Ben Hogan (1948, 1950, 1951, 1953 Opens; 1951, 1953 Masters)
Cary Middlecoff (1949, 1956 Opens; 1955 Masters)
* Arnold Palmer (1960 Open; 1958, 1960, 1962, 1964 Masters)
Gary Player (1965 Open; 1961, 1974, 1978 Masters)
* Jack Nicklaus (1962, 1967, 1972, 1980 Opens; 1963, 1965, 1966, 1972, 1975, 1986 Masters)
Billy Casper (1959, 1966 Opens; 1970 Masters)
Tom Watson (1982 Open; 1977, 1981 Masters)
Fuzzy Zoeller (1984 Open; 1979 Masters)
Raymond Floyd (1986 Open; 1976 Masters)
Tiger Woods (2000, 2002 et 2008 Open; 1997, 2001, 2002 Masters)
Angel Cabrera (2007 Open; 2009 Masters)
* Jordan Spieth (2015 Open et Masters)


*dans une même année.

Les 17 vainqueurs de l’US Open et du British Open
Harry Vardon (1900 U.S.; 1896,1898, 1899, 1903, 1911, 1914 British)
Ted Ray (1920 U.S.; 1912 British)
Jim Barnes (1921 U.S.; 1925 British)
Walter Hagen (1914, 1919 U.S.; 1922, 1924, 1928, 1929 British)
*Robert T. Jones Jr. (1923, 1926, 1929, 1930 U.S.; 1926, 1927, 1930 British)
Tommy Armour (1927 U.S.; 1931 British)
* Gene Sarazen (1922, 1932 U.S.; 1932 British)
* Ben Hogan (1948, 1950, 1951, 1953 U.S.; 1953 British)
Arnold Palmer (1960 U.S.; 1961, 1962 British)
Gary Player (1965 U.S.; 1959, 1968, 1974 British)
Jack Nicklaus (1962, 1967, 1972, 1980 U.S.; 1966, 1970, 1978 British)
Tony Jacklin (1970 U.S.; 1969 British)
* Lee Trevino (1968, 1971 U.S.; 1971, 1972 British)
Johnny Miller (1973 U.S.; 1976 British)
* Tom Watson (1982 U.S.; 1975, 1977, 1980, 1982, 1983 British)
Tiger Woods (2000, 2002, 2008 U.S; 2000, 2005 et 2006 British)
Ernie Els (1994, 1997, U.S; 2002 British)

* dans une même année.

Les 20 vainqueurs de l’US Open et de l’US PGA
Jim Barnes (1921 Open; 1916, 1919 PGA's)
Walter Hagen (1914, 1919 Opens; 1921, 1924, 1925, 1926, 1927 PGA's)
* Gene Sarazen (1922, 1932 Opens; 1922, 1923, 1933 PGAs)
Tommy Armour (1927 Open; 1930 PGA)
Olin Dutra (1934 Open; 1932 PGA)
Byron Nelson (1939 Open; 1940, 1945 PGA's)
* Ben Hogan (1948, 1950, 1951, 1953 Opens; 1946, 1948 PGA's)
Julius Boros (1952, 1963 Opens; 1968 PGA)
* Jack Nicklaus (1962, 1967, 1972, 1980 Open; 1963, 1971, 1973, 1975, 1980 PGA's)
Gary Player (1965 Open; 1962, 1972 PGA's)
Lee Trevino (1968, 1971 Opens; 1974, 1984 PGA's)
David Graham (1981 Open; 1979 PGA)
Larry Nelson (1983 Open; 1981, 1987 PGA's)
Hubert Green (1977 Open; 1985 PGA)
Raymond Floyd (1986 Open; 1969, 1982 PGA's)
Payne Stewart (1991 Open; 1989 PGA)
* Tiger Woods (2000, 2002, 2008 Opens; 1999, 2000 et 2006 PGA's)
Martin Kaymer (2014 Open, 2010 PGA)
Rory Mclroy (2011 Open ; 2012 et 2014 PGA's)

*Brooks Koepka (2017, 2018 Open ; 2018 PGA)

* dans une même année.

Les 5 vainqueurs de l’US Open, du British Open, du Masters et du PGA.
Gene Sarazen (1935 Masters; 1922, 1932 Opens; 1932 British; 1922, 1923, 1933 PGAs)
Ben Hogan (1951, 1953 Masters; 1948, 1950, 1951, 1953 Opens; 1953 British; 1946, 1948 PGAs)
Gary Player (1961,1974, 1978 Masters; 1965 Open; 1959, 1968, 1974 British; 1962, 1972 PGAs)
Jack Nicklaus (1963, 1965, 1966, 1972, 1975, 1986 Masters; 1962, 1967, 1972, 1980 Opens; 1966, 1970, 1978 British; 1963, 1971, 1973, 1975, 1980 PGAs)
Tiger Woods (1997, 2001, 2002, 2005 Masters; 2000, 2002, 2008 Opens; 2000, 2005 et 2006 British; 1999, 2000,2006 et 2007 PGA's)

 - Une plaque commémorative placée en 1998 entre le 16e et le 17e trou honore les exploits de Jack Nicklaus qui a disputé son 43e Masters en 2003! Il a terminé 4 fois 2e (comme Ben Hogan et Tom Weiskopf ), 12 fois 3e, 15 fois dans les 5 premiers, 22 fois parmi les 10 meilleurs et 29 fois parmi les 25 premiers golfeurs.
- Une autre plaque, située derrière le 16e tee,  est dédiée à Arnold Palmer , également une autre  figure mythique du Masters.

Autres statistiques

HOLE IN ONE/TROU-EN-UN..

26 joueurs l'ont réussi

No. 4
Jeff Sluman , 1992 (4-iron, 213 yards)

No. 6
Leland Gibson, 1954 (4-iron, 190 yards)
Billy Joe Patton (a), 1954 (5-iron, 190 yards)
Charles Coody , 1972 (5-iron, 190 yards)
Chris DiMarco, 2004 (5-iron, 198 yards)
Jamie Donaldson , 2013 (7-iron, 177 yards)

No. 12
Claude Harmon , 1947 (7-iron, 155 yards)
William Hyndman (a), 1959 (6-iron, 155 yards)
Curtis Strange , 1988 (7-iron, 155 yards)

No. 16
Ross Somerville (a), 1934 (mashie niblick, 145 yards)
Willie Goggin, 1935 (spade mashie, 145 yards)
Ray Billows (a), 1940 (8-iron, 145 yards)
John Dawson (a), 1949 (4-iron, 190 yards)
Clive Clark, 1968 (2-iron, 190 yards)
Corey Pavin , 1992 (8-iron, 140 yards)
Raymond Floyd, 1996 (5-iron, 182 yards)
Padraig Harrington , 2004 (6-iron, 177 yards)
Kirk Triplett, 2004 (6-iron, 177 yards)
Trevor Immelman , 2005 (7-iron, 177 yards)
Ian Poulter , 2008 (8-iron, 169 yards)
Nathan Green, 2010 (6-iron, 176 yards)
Ryan Moore , 2010 (7-iron, 176 yards)
Bo Van Pelt, 2012 (6-iron, 202 yards)
Adam Scott , 2012 (7-iron, 202 yards)
Shane Lowry, 2016 (8-iron, 181 yards)
Davis Love III , 2016 (7-iron, 181 yards)
Louis Oosthuizen , 2016 (7-iron, 181 yards)
Charley Hoffman, 2018 (6-iron, 178 yards)

(a) Amateur

HIGHEST AND LOWEST SCORE/SCORE LE PLUS BAS ET LE PLUS HAUT PAR TROU

HOLE  1 (455 Y Par 4)

Highest

8, Olin Browne, 1998
8, Scott Simpson , 1998
8, Billy Casper , 2001

Lowest

2, Frank Moore, 1940
2, Roberto De Vicenzo , 1968
2, Takaaki Kono, 1970
2, Scott Verplank, 1987

 HOLE  2 (575 Y Par 5)

Highest

10, Sam Byrd, 1948

10, David Duval , 2006

Lowest

3, 168 times

 HOLE  3 (350 Y Par 4)

Highest

8, Douglas B. Clarke, 1980

Lowest

2, Bruce Crampton , 1974
2, Victor Regalado, 1975
2, Charles Coody , 1983
2, Curtis Strange , 1985
2, Raymond Floyd, 1991
2, Brett Ogle, 1993
2, Colin Montgomerie , 1999
2, Rocco Mediate , 2000
2, Larry Mize , 2000

 HOLE 4 (240 Y Par 3)

Highest

7, Dave Eichelberger, 1965
7, Jim Colbert, 1972
7, Nathaniel Crosby, 1982
7, Doug Ford , 2000

Lowest

1, Jeff Sluman , 1992

 HOLE  5 (455 Y Par 4)

Highest

8, Bill Campbell, 1957
8, Sam Parks , 1957
8, Chick Harbert , 1960
8, Jerry Barber, 1964

Lowest

2, Art Wall , 1974
2, Scott Hoch, 1983
2, Curtis Strange , 1987
2, Jack Nicklaus , 1995 (Rd. 1), 1995 (Rd. 3)
2, Colin Montgomerie , 2000
2, Gabriel Hjertstedt, 2000
2, Rich Beem , 2003

 HOLE  6 (180 Y Par 3)

Highest

7, Jose Maria Olazabal, 1991
7, Arnold Palmer , 1997

Lowest

1, Billy Joe Patton, 1954
1, Leland Gibson, 1954
1, Charles Coody , 1972
1, Chris DiMarco, 2004

 HOLE  7 (450 Y Par 4)

Highest

8, DeWitt Weaver, 1972
8, Richard L. Von Tacky Jr., 1981

Lowest

2, Dick Mayer , 1955
2, Jack Nicklaus , 1976
2, Tommy Aaron , 1986
2, Fuzzy Zoeller , 1992
2, Ernie Els , 1997
2, Larry Mize , 1999
2, Ernie Els , 2003
2, Ben Curtis , 2004
2, Brandt Jobe, 2006

 HOLE  8 (570 Y Par 5)

Highest

12, Frank Walsh, 1935

Lowest

2, Bruce Devlin, 1967

 HOLE  9 (460 Y Par 4)

Highest

8, Jack Selby, 1948
8, Richard Davies, 1963
8, Clay Ogden, 2006

Lowest

2, Earl Stewart Jr., 1954
2, Curtis Strange , 1980
2, Steve Jones , 1991
2, Danny Green, 2000

 HOLE  10 (495 Y Par 4)

Highest

8, Joe Kirkwood Jr., 1951
8, Craig Wood , 1954
8, Ben Crenshaw , 1979
8, Bill Hofer, 1984
8, Pat Perez, 2003
8, Craig Stadler , 2005

Lowest

2, Dick Metz, 1940
2, Doug Ford , 1960
2, Rick Fehr, 1987
2, Guy Yamamoto, 1995
2, Jumbo Ozaki, 1999
2, Casey Wittenberg, 2004
2, Brandt Jobe, 2006

 HOLE  11 (505 Y Par 4)

Highest

9, Dow Finsterwald , 1952
9, Bo Wininger, 1958
9, William G. Moody III, 1980
9, Charles Howell III, 2006

Lowest

2, Jerry Barber, 1962
2, Brad Faxon, 2002
2, K.J. Choi, 2004
2, Rory Sabbatini , 2006

 HOLE  12 (155 Y Par 3)

Highest

13, Tom Weiskopf , 1980

Lowest

1, Claude Harmon , 1947
1, William Hyndman, 1959
1, Curtis Strange , 1988

 HOLE  13 (510  Par 5)

Highest

13, Tsuneyuki 'Tommy' Nakajima, 1978

Lowest

2, Jeff Maggert, 1994

 HOLE  14 (440 Y par 4)

Highest

8, Nick Price , 1993

Lowest

2, 14 fois, le dernier était Tiger Woods , 2006

 HOLE  15 (530 Y Par 5)

Highest

11, Masahi 'Jumbo' Ozaki, 1987
11, Ben Crenshaw , 1997
11, Ignacio Garrido , 1998

Lowest

2, Gene Sarazen , 1935

 HOLE 16 (170 Y Par 3)

Highest

11, Herman Barron, 1950

Lowest

1, Ross Somerville, 1934
1, Willie Goggin, 1935
1, Ray Billows, 1940
1, John Dawson, 1949
1, Clive Clark, 1968
1, Corey Pavin , 1992
1, Raymond Floyd, 1996
1, Padraig Harrington , 2004
1, Kirk Triplett, 2004
1, Trevor Immelman , 2005

 HOLE  17 (440 Y Par 4)

Highest

7, 16 times, the last were Nick Flanagan and Shigeki Maruyama , 2004

Lowest

2, Takaaki Kono, 1969
2, Tsuneyuki 'Tommy' Nakajima, 1989
2, Davis Love III , 1998

 HOLE  18 (465 Y Par 4)

Highest

8, Denny Shute , 1959
8, Homero Blancas, 1970
8, Masahi 'Jumbo' Ozaki, 1994
8, Ian Baker-Finch , 1995
8, Arnold Palmer , 2000

Lowest

2, Felice Torza, 1948
2, Denis Hutchinson, 1962
2, Jim Colbert, 1974
2, John Huston, 1997
2, Chris DiMarco, 2006

Toutes les  éditions précédentes

Tous les résultats

.,.
Résultats et Champions


Record de victoires : 2 par Henrik Stenson SWE (2013 et 2014) et Rory McIlroy ILN (2012 et 2015). Vainqueur de la Race to Dubai et du DP World Tour Championship : Lee Westwood (2009), Rory McIlroy (2012 et 2015) and Henrik Stenson (2013). Depuis 1972 (première saison du Tour Européen), sept joueurs ont réussi de conserver leur titre de n°1 européen : Peter Oosterhuis (1972-74), Seve Ballesteros (1976-78), Sandy Lyle (1979-80), Colin Montgomerie (1993-99), Retief Goosen (2001-02), Ernie...
L'un des meilleurs golfeurs du moment (4eme joueur mondial en juin 2013) terminant 30 fois dans le top 10 d'un tournoi entre 2009 et 2012. Huit victoires sur le tour américain depuis ses débuts en 2000 dont le WGC- Match-Play Championship en 2013, son plus beau succès en carrière (en battant le tenant du titre Hunter Mahan, il empoche ainsi 1,1 million $), le Honda Classic en 2002, The Barclays en 2010, le prestigieux tournoi 'The Players' en 2012, le Memorial en 2013 (son de...
    Vainqueur FedEx Cup Points OCT 4 - 7 Safeway Open  Silverado Resort and Spa North,  Napa,  CA  • Purse: $6,400,000   Kevin Tway USA 500 OCT 11 - 14 CIMB Classic  TPC Kuala Lumpur,  Kuala Lumpur,  MAS  • Purse: $7,000,000   Marc Leishman AUS 500 OCT 18 - 21 THE CJ CUP @ NINE BRIDGES  Nine Bridges,  Jeju Island,  KOR  • Purse: $9,500,000   Brooks Koepka USA 500 OCT 25 - 28 Sanderson Farms Championship  CC of Jackson,  Jackson,  MS  ...
La saison 2018 en LPGA : 34 tournois en 14 pays différents avec un prize-money global de 68,75 millions $     Vainqueur Price-money $ Part vainqueur $ Jan 25–28 Pure Silk-Bahamas LPGA Classic BAH Brittany Lincicome USA 1,400,000 210,000 Feb 15–18 ISPS Handa Women's Australian Open AUS Jin Young Ko KOR 1,300,000 195,000 Feb 22–25 Honda LPGA Thailand THA Jessica Korda USA 1,600,000 240,000 Mar 1–4 HSBC Women's W...
Créé en 1981, il était à l'origine ouvert à seulement 12 joueurs sur invitation. Il se déroule tous les ans sur le parcours du Gary Player Golf Club (7 161 m Par 72) situé à Sun City en Afrique du Sud. Depuis 2013, il fait à la fois partie du Tour Européen et du Sunshine Tour et se dispute entre 30 joueurs, parmi les meilleurs du monde : -  le tenant du titre, les 10 meilleurs joueurs de la FedEx Cup, les 10 premiers de la Race to Dubaï, les vainqueurs des circuits professionnel suivan...
  Très régulier sur le circuit mondial depuis plusieurs années et toujours bien placé dans les Majeurs, il n'a néanmoins jamais réussi à s'y imposer (six fois dans le top-3). Il fait partie des trois joueurs européens (avec Luke Donald et Colin Montgomerie) qui ont terminé l'année en étant n°1 européen sans jamais avoir gagné un Majeur. Depuis février 2015, il est le golfeur le plus riche du Tour Européen après avoir amassé plus de 33 millions d'euros en carrière (24 victo...
            Victoires Majors   Période   Seve Ballesteros  Spain 50 5 1976-1995 Bernhard Langer  Germany 42 2 1980-2002 Tiger Woods  United States 40 14 1997-2013 Colin Montgomerie  Scotland 31 0 1989-2007 Nick Faldo  England 30 6 1977-1996 Ian Woosnam  Wales 29 1 1982-1997 Ernie Els  South Africa 28 4 1994-2013 Lee Westwood England 24 0 1996-2018 José María Olazábal  Spain 23 2 ...
      Vainqueur Prize Money Nov 23 Nov 26 UBS Hong Kong Open, Hong Kong GC, Fanling, Hong Kong Wade Ormsby AUS 2,000,000 Nov 30 Dec 03 Australian PGA Championship, RACV Royal Pines Resort, Gold Coast, Queensland, Australia Cameron Smith AUS 1,150,000 Nov 30 Dec 03 AfrAsia Bank Mauritius Open, Heritage GC, Domaine de Bel Ombre, Mauritius Dylan Frittelli RSA 1,175,000 Dec 07 Dec 10 Joburg Open, Randpark Golf Club, Johannesburg, South Africa ...
Record du parcours : 263 par Ernie Els RSA en 1999 (-25 sous le par). Les vainqueurs avant 2013     Score Gains 2012 Martin Kaymer GER 280 (−8) 1,250,000 2011 Lee Westwood (2) ENG 273 (−15) 1,250,000 2010 Lee Westwood ENG 271 (−17) ...
En 2018, le Racing Club de France a remporté la 7eme Coupe d'Europe des clubs de son histoire, la 3eme en quatre ans (2015, 2017 et 2018).   Copyright Sportquick/Promedi ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - jean-pierre rives -  - retief goosen -  diverses -  sans personnalité