Happy Birthday :
samedi 21 mai 2022
Jeux Olympiques été
 

Lutte gréco-romaine - Dossier Jeux Olympiques été
< Retour

Présentation :

Considéré comme le « plus vieux sport du monde », l’objectif de la lutte est de mettre un adversaire au tapis à l'aide de projections et d'immobilisations, dans le but ultime de lui mettre les épaules à plat sur le tapis.

La lutte et l’Olympisme
La lutte gréco-romaine, l'un des sports phares datant de l'Antiquité, fut représentée dès les premiers Jeux modernes de 1896 dans une catégorie ouverte à tous. Elle fut remportée par un Allemand mesurant 1,57 m, Carl Schumann .

L'essence des deux styles libre et gréco-romaine est la même : sans équipement et sans saisie de vêtements, deux athlètes essaient de mettre les deux épaules de leur adversaire sur le tapis. Les lutteurs de la lutte gréco-romaine n'utilisent que le haut du corps et les bras, tandis que les lutteurs de style libre peuvent utiliser n'importe quelle partie du corps.

La lutte libre a fait ses débuts olympique en 1904.

Aux Jeux Olympiques, les hommes s'affrontent en lutte libre et en lutte gréco-romaine. La lutte féminine, introduite aux Jeux d'Athènes, en 2004, se dispute en lutte libre et compte quatre catégories de poids. Cependant, les championnats continentaux et mondiaux de lutte féminine se disputent en sept catégories.

Aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, le programme de lutte gréco-romaine est modifié. Seules huit catégories de poids sont représentées dans chaque style, au lieu de dix, comme c’était le cas depuis les Jeux de 1972. Depuis 2004 à Athènes, les hommes ne concourent plus que dans sept catégories de poids.

La compétition est organisée en tournoi, avec des éliminatoires pour chaque catégorie de poids. Chaque combat est remporté lorsqu'un athlète parvient à maintenir son adversaire au sol ou qu'il l'immobilise à l'aide d'une prise, l'obligeant à s'avouer vaincu.

La lutte est un sport de combat au corps à corps. Les athlètes de lutte gréco-romaine se battent avec la partie supérieure de leur corps et leurs bras, alors que les athlètes de lutte libre peuvent utiliser chaque partie de leur corps pour projeter ou faire tomber leur adversaire au sol. Le but est de plaquer au sol les deux épaules de l’adversaire. Les combats se déroulent sur un tapis en un maximum de trois manches de deux minutes, avec des pauses de 30 secondes entre chaque manche. Les manches sont déterminées par les points remportés grâce à diverses prises et projections. Un lutteur est déclaré vainqueur par supériorité technique s’il exécute une prise de grande amplitude valant cinq points, deux prises valant trois points ou s’il mène par six points.  

Chaque combat est remporté par le lutteur qui gagne deux manches. Si l’un des lutteurs gagne les deux premières manches ou fait tomber son adversaire, il n’y aura pas de troisième manche.

En lutte libre, la troisième manche, décisive, peut durer plus de deux minutes pour déterminer le vainqueur. Dans le cas d’un match nul à l’issue des deux minutes réglementaires lors de la troisième manche, le combat entre dans une phase de golden score, au cours de laquelle le premier athlète qui marque un point est déclaré vainqueur.

Les règles de la lutte féminine sont identiques à celles de la lutte masculine, à quelques exceptions près. Par exemple, les doubles clefs de tête sont interdites.

Fait marquant

Au début 2013, la lutte fut exclue du programme olympique par la commission exécutive du CIO, ce qui signifiait dans beaucoup de pays la mort de ce sport un peu méconnu et peu médiatique, elle a finalement récupéré la place qu’elle occupe sans discontinuer depuis les Jeux modernes en 1896. Les membres du CIO, réunis à Buenos Aires en septembre 2013, ont majoritairement voté (49 voix sur 95) pour la réintégration de ce sport ancestral pour les JO 2020 et 2024. Un résultat qui récompense tout l’investissement et la mobilisation d’une discipline qui a prouvé sa détermination à se défendre tout au long de cette année 2013.

Mode d'emploi

Disputés sur un tapis circulaire de neuf mètres de diamètre, les combats consistent en deux périodes de trois minutes avec un intervalle de 30 secondes. Pour gagner, un lutteur doit maintenir les deux épaules de son adversaire sur le tapis pendant une seconde, après quoi le match se termine. C'est ce qu'on appelle un « tombé ».

Si aucun « tombé » n'est effectué, la décision est fondée sur les points attribués pour avoir mis l'adversaire en position désavantageuse. En lutte gréco-romaine, le match peut aussi se terminer lorsqu'il y a une différence de huit points. En lutte libre, une différence de dix points est requise pour arrêter un combat.  

Un, deux, quatre ou cinq points peuvent être attribués à un lutteur en fonction de ses actions. Par exemple, un point est accordé pour avoir déplacé l'adversaire à l'extérieur du tapis de 9 mètres ; deux points pour une mise au tapis ou pour avoir placé le dos de l'adversaire dans un angle de moins de 90 degrés ou plus ; quatre points pour avoir projeté un adversaire debout ; et cinq points pour avoir soulevé et projeté un adversaire avec une grande amplitude.  

La lutte gréco-romaine implique beaucoup de techniques dynamiques, telles que les projections utilisant le haut du corps, et elle est fascinante pour sa puissance brute. La lutte libre est basée sur le déséquilibrage d'un adversaire par des attaques aux jambes, des projections et des techniques défensives.  

Avec autant d'options de marquage disponibles pour les lutteurs, les combats restent souvent indécis jusque dans les dernières secondes, avec des lutteurs qui tentent souvent des attaques rapides et des projections spectaculaires jusqu'au coup de sifflet final.

La Lutte à Tokyo

19 hommes ou 18 femmes participent à chaque catégorie de poids, plus 6 autres quotas attribués soit au pays d'accueil ou par la commission tripartite dans certaines catégories. Des lutteurs choisis par tirage au sort participent à un tour de qualification pour réduire le nombre à 16 athlètes. Par la suite, une phase à élimination directe permet de déterminer les finalistes qui s'affrontent pour l'or et l'argent. Les deux groupes de lutteurs respectivement battus dans les 3e ou 4ematchs des deux finalistes participent à des repêchages, le vainqueur de chaque repêchage obtient la médaille de bronze.

Catégories de poids en gréco-romaine : -60 kg, -67 kg, -77 kg, -87 kg, -97kg et -130 kg.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Lutte gréco-romaine

- Les Français médaillés en lutte Gréco-Romaine aux Jeux Olympiques

Or : 1924 : Henri Deglane (-82,5 kg) ; 2008 : Steeve Guénot (-66 kg)

Argent : 1968 : Daniel Robin (-76 kg) - 1996 : Ghani Yalouz (-69 kg).

Bronze : 1932 : Louis François (-58 kg) -  1960 : René Schiermeyer (-76 kg) – 2008 : Christophe Guénot (-74 kg) et Yannick Szczepaniak (120 kg) - 2012 : Steeve Guénot (-66 kg).

 - Les Françaises médaillées aux Jeux Olympiques

Bronze : Anna Gomis (55 kg) et Lise Legrand (63 kg) en 2004

 Deux lutteurs furent sacrés champion olympique dans les deux styles et cela dans une même édition :

- Le Suédois Ivar Johansson (1903-1979) en 1932 : 72 kg gréco et 79 kg libre, une autre médaille en 79 kg gréco en 1936.

- L’Estonien Kristjan Palusalu (1908-1987) en 1936 : 87 kg.
Les lutteurs qui ont marqué les Jeux Olympiques :
Quatre titres
- Mijain Lopez (CUB) : en 2008, 2012, 2016 et 2021 (gréco-romaine)
 
Trois titres
- Bouvaïssar Saïtiev (RUS)  : en 1996, 2004 et 2008 (libre)
L'ouzbek Artur Taymazov a également remporté trois titres: en 2004, 2008 et 2012 (libre) mais celui de 2008 lui a été retiré en avril 2017 par la CIO pour dopage.
Deux titres
- Abdul Rashid Sadulaev (RUS) : 2016 et 2021 (libre)
- Bruce Baumgartner (USA)  : en 1984 et 1992 (libre)
- Alexander Karelin (RUS)  : en 1988, 1992 et 1996 (gréco-romaine)
- Makharbek Khadartsev (OUZ)  : en 1988 et 1992 (libre).
- Alexander Medved (URSS)  : en 1964, 1968 et 1972 (libre)
- Valeri Resantsev (URSS)  : en 1972 et 1976 (libre).
- John Smith (USA)  : en 1988 et 1992 (libre).
- Osama Watanabe (JAP)  en 1964 et 1968 (libre).
- Ivar Johansson (SWE) : dans les deux styles en 1932.
- Kristjan Palusalu (EST)  :  dans les deux styles en 1936


Les lutteuses qui ont marqué les Jeux Olympiques :
Quatre titres
- Kaori Icho (JAP) : en 2004, 2008, 2012 et 2016
Trois titres
- Saori Yoshida (JAP) : en 2004, 2008 et 2012


Le plus long combat connu de l'histoire a eu lieu aux Jeux de 1912 lors de la demi-finale des -75 kg en gréco-romaine entre l'Estonien Martin Klein et le Finlandais Alfred Asikainen. Ils se sont affrontés pendant 11 heures et 40 minutes, seulement interrompu par une pause de quelques instants toute les 30 minutes. Martin Klein, vainqueur, était trop épuisé pour disputer la finale olympique le lendemain.
Le plus de partipations en lutte
 7 JO : Cris Brown, Wilfried Dietrich , Khorloogiin Bayanmönkh, Czesław Kwieciński, George MacKenzie, Mario Tovar González, Ryszard Wolny.
 
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

'Citius, Altius et Fortius' : plus vite, plus haut et plus fort. La devise Olympique représentative de l'athlétisme : courir plus vite …..sauter plus haut…….lancer plus loin. Historique "Athos" veut dire combat en grec. "Stade" désigne l'unité de mesure de la Grèce antique équivalent à 180 mètres. L'athlétisme, sport universel, est la plus ancienne des disciplines sportives. Il est (avec la natation) considéré comme le spo...
  Les médailles françaises aux Jeux Olympiques   Jeux Olympiques d'été   Non inclus sont les médailles françaises des Jeux non-officiels d’Athènes en 1906 à savoir : 40 médailles dont 15 or, 9 argent et 16 de bronze.  JO Or Argent Bronze TOTAL 1896 Athènes 5 4 2 11 1900 Paris 27 37 27 91 1904 St-Louis 0 0 0 0 1908 Londres 5 5 9 19 1912 Stockholm 7 4 3 14 1920 Anvers 9 18 13 40 1924 Paris 13 17 10 40 1928 Amsterdam 6 10 5 21 1932 Los Angeles 10 5 4 19 1936...
      Noms Sport Années Jeux Sexe OR ARGENT BRONZE TOTAL Michael Phelps USA Natation 2004–2016 Eté M 23 3 2 28 Larisa Latynina URSS Gymnastique 1956–1964 Eté F 9 5 4 18 Marit Bjoergen NOR Ski de fond 2002-2018 Hiver F 8 4 3 15 Nikolai Andrianov URSS Gymnastique 1972–1980 Eté M 7 5 3 15 Ole Einar Bjoerndalen NOR Biathlon 1998–2014 Hiver M 8 4 1 13 Boris Shakhlin URSS Gymnastique 1956–1964 Eté M 7 4 2 13 Edoardo Mangiarotti ITA Escrime 193...
    H/F Années JO Sport Event OR Total médailles Al Oerter USA Paul Elvstrom NOR H H 1956-1968 1948-1960 Eté Eté Athlétisme Voile Disque Firefly/Finn 4 4 4 4 Carl Lewis USA H 1984-1996 Eté Athlétisme Longueur 4 4 Michael Phelps USA Kaori Icho JPN Mijain Lopez CUB H F H 2004-2016 2004-2016 2008-2021 Eté Eté Eté Natation Lutte Lutte 200 m 4 nages Libre 58/63 kg Gréco-romaine 120/130 kg 4 4 4 4 4 4 Georg Hackl GER H 19...
  Sport Année Jeux H/F OR ARG. BR. TOTAL Eric Heiden USA Patinage de vitesse 1980 Hiver H 5 0 0 5 Vitaly Scherbo CEI Gymnastique 1992 Eté H 5 0 0 5 Michael Phelps USA Natation 2008 Eté H 5 0 0 5 Caeleb Dressel USA Natation 2021 Eté H 5 0 0 5 Emma McKeon AUS Natation 2021 Eté F 4 0 3 7 Boris Shakhlin URSS Gymnastique 1960 Eté H 4 1 1 6 Nikolai Andrianov URSS Gymnastique 1976 Eté H ...
          H/F Période JO Sport   OR ARG BRO TOTAL 1 Aladar Gerevich HUN Isabell Werth GER H F 1932–1960 1992-2021 Eté Eté Escrime Equitation Sabre Dressage 6 6 0 0 0 0 6 6 2 Pal Kovacs HUN H 1936–1960 Eté Escrime Sabre 5 0 0 5 Reiner Klimke BRD Sue Bird USA Diana Taurasi USA H F F 1964–1988 2004-2021 2004-2021 Eté Eté Eté Equitation Basketball Basketball Dressage Team Team 5 5 5 0 0 0 0...
Les athlètes avec le plus de participations JO d'été et d'hiver La moitié des athlètes avec plus de six participations appartiennent aux sports tels le tir, l'équitation, la voile et l'escrime aux Jeux d'été comme les athlètes en ski de fond aux Jeux d'hiver.     JO Sport OR ARG. BR. TOT. 10 Ian Millar CAN 1972/1976, 1984/2012 Equestrian 0 1 0 1 9 Hubert Raudaschl AUT 1964/1996 Sailing 0 2 0 2 Afanasijs Kuzmins UR...
Les légendes des Jeux Olympiques - Laszlo Papp HUN : premier boxeur à devenir triple champion olympique, des moyens en 1948 et des super-welters en 1952 et 1956. - Mohamed Ali (ex-Cassius Clay) USA : champion olympique des mi-lourds en 1960 à l’âge de 18 ans. - Joe Frazier USA : champion olympique des lourds en 1964. - George Foreman USA  : champion olympique des poids lourds en 1968. - Sugar Ray Leonard USA : champion olympique en 1976 des super-légers. - Teofilo Stevenson CUB...
L’équitation et l’Olympisme Le cheval a fait sa première apparition aux Jeux Olympiques antiques en 680 avant J.-C., lorsque la course de char est introduite. C’est de loin l’épreuve la plus  spectaculaire du programme. Les sports équestres figurent au programme olympique des Jeux de 1900 à Paris, avec des épreuves de saut, puis ils sont suspendus jusqu'aux Jeux de 1912 à Stockholm. Depuis 1912, trois disciplines équestres figurent au programme olympique : le saut ...
L’équitation et l’Olympisme Le cheval a fait sa première apparition aux Jeux Olympiques antiques en 680 avant J.-C., lorsque la course de char est introduite. C’est de loin l’épreuve la plus  spectaculaire du programme. Les sports équestres figurent au programme olympique des Jeux de 1900 à Paris, avec des épreuves de saut, puis ils sont suspendus jusqu'aux Jeux de 1912 à Stockholm. Depuis 1912, trois disciplines équestres figurent au programme olympique : le saut ...
Athlétisme
Aviron
Badminton
Baseball
Basketball
Basketball 3x3
Boxe anglaise
Canoë Kayak course en ligne
Canoë-Kayak en eau vive
Cricket
Cyclisme
Equitation
Escalade
Escrime
Football
Golf
Gymnastique
Haltérophilie
Handball
Hockey sur gazon
Judo
Karaté
Lutte gréco-romaine
Lutte libre
Natation
Pentathlon moderne
Rugby à 7
Skateboard
Softball
Surf
Taekwondo
Tennis
Tennis de table
Tir
Tir à l'arc
Trampoline
Triathlon
Voile
Volleyball
Water-polo
Bilan des médailles de 1896 à 1948
Bilan des médailles de 1952 à 1968
Bilan des médailles de 1972 à 2008
Ce que Paris déploie pour les JO 2024
Ces sports qui frappent à la porte des Jeux, pour le prestige et l'argent
Jeux Olympiques Tokyo 2020
Les JO d'été 2016 - Rio - Tout savoir
Les 33 médailles françaises à Tokyo en 2021
Les 42 médailles françaises à Rio 2016
Les athlètes avec le plus de participations JO d'été et d'hiver
Les athlètes avec le plus de titres dans un sport par équipes (été/hiver)
Les athlètes avec le plus de titres individuels dans une seule discipline (été/hiver)
Les athlètes les plus médaillés à titre individuel lors d'un Olympiade (été/hiver)
Les athlètes les plus titrés et médaillés des Jeux Olympiques d'été
Les athlètes les plus titrés et médaillés des Jeux Olympiques d'été et d'hiver
Les athlètes les plus titrés et médaillés par sport aux JO d'été
Les comités nationaux olympiques
Les exploits sportifs aux Jeux Olympiques d'été
Les médaillés français aux Jeux Olympiques de Londres 2012
Les médaillés français des JO de Tokyo 2021
Les meilleurs athlètes des Jeux Olympiques d'été par édition
Les multi-médaillés dans une même discipline dans un sport individuel JO été/hiver
Les records des Jeux d'été (titres, médailles, âge)
Les records olympiques pour chaque sport (athlétisme, aviron, natation....)
Paris 2024
Parmi les porte-drapeaux pour les Jeux de Rio .....
Statistiques Jeux Olympiques
Tableau des médailles Londres 2012
Tableau des médailles par pays de 1896 à 2016
Tableau des médailles Rio 2016
Tableau des médailles Tokyo 2021
Tous les porte-drapeaux Rio 2016
Tout savoir sur les Jeux Olympiques d'été
Un nouveau siège pour le CIO à Lausanne
Vidéolympique

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - alain calmat -  sans personnalité -  -  sans personnalité -  sans personnalité