Happy Birthday :
lundi 28 septembre 2020
Ski de fond
 
Ski de fond - Tout savoir sur le Telemark - Article du : 31/03/2016

Ni alpin, ni nordique, le Telemark est le chaînon manquant entre les deux. C’est le combiné des combinés, associant les deux techniques. Il existe trois différentes disciplines sur les circuits de compétitions de Telemark.

Sport de glisse ou technique de ski ancestrale, du nom de la province norvégienne Telemark, très élégant à voir, qui date de 1868. Il fut supplanté au profit des techniques utilisant les skis parallèles au début du siècle. A mi-chemin entre le ski traditionnel et le ski de fond, le télémark renaît aux USA en 1974 et est reconnu par la FIS en 1987. Il espère d'intégrer le programme olympique en 2018. En 1987, les premières compétitions furent organisées (une Coupe du monde et les Championnats du monde ont lieu annuellement). Les skis sont plus larges que les skis classiques. Cette discipline ressemble au ski de fond car les talons sont libérés. Les virages s'effectuent par génuflexion sur le ski intérieur. Un long bâton de bois tenu à deux mains permet l'équilibre. Comme pour le ski de fond, la tenue très typique se compose de chaussures en cuir, grosses chaussettes et knickers. L’association Française de Télémark (A.F.T.) fut créée en 1987 sur l’initiative des stations de St Gervais et Chamonix.

Il existe des Championnats du monde et une Coupe du monde.

Géant

Le Géant se déroule en deux manches de 1 à 2 minutes où l’on trouve un saut en milieu de parcours. Derrière celui-ci, des lignes au sol matérialisent une distance minimale que l’athlète doit franchir en faisant une réception Telemark (pieds décalés) s’il veut éviter les pénalités qui sont d’une seconde chacune.
Le style de l’athlète est également jugé lors du passage des portes, c’est-à-dire qu’il doit franchir les portes en position Telemark pour ne pas recevoir de pénalité.

Classique Sprint

La deuxième épreuve est la Classique Sprint qui se déroule en deux manches d’environ 1 minute chacune.
Elle est constituée d’un slalom géant avec un saut en cours de tracé, puis le coureur passe dans un Loom (virage relevé à 360°), pour enfin finir le parcours en technique nordique. Le Loom fait la transition entre le géant et le sprint en ski de fond.

Classique

La dernière discipline est la Classique, elle reprend les composantes de la Classique Sprint, mais peut avoir : 2 Looms, 2 sauts et 2 skatings et elle s’effectue en une seule manche de 3 à 4 minutes.

C’est l’épreuve reine !

Les différentes pénalités s’affectent aux trois disciplines, et s’ajoutent aux temps réalisés sur le tracé.
Alpin et Nordique, le compétiteur Telemark doit être complet, il doit aussi faire preuve de stratégie en sachant doser le chronomètre, les pénalités éventuelles, et la gestion de l’effort sur les différents obstacles du parcours.
Il y a donc engagement physique, mais aussi respect du style.

.,.
Résultats et Champions


Médaillé de bronze olympique avec le relais 4x10 km aux Jeux Olympiques de 2014 avec Mathias Wibault, Ivan Perrillat-Boiteux et Maurice Manificat. L'année d'après en février 2015, il remporta la médaille de bronze mondiale avec le relais. ...
   Surnommé "Momo", il est le meilleur fondeur français du moment (6 victoires et 9 autres podiums en 202 départs en Coupe du monde plus 5 victoires d'étapes). Fin février 2015, à la surprise générale, il est devenu vice-champion du monde du 15 km libre devenant ainsi le premier fondeur médaillé mondial depuis Vincent Vittoz en 2005. C'était la quatrième médaille française de l'histoire des Mondiaux en fond. Seuls deux autres Français étaient repartis d'un Mondial de...
Avec Vincent Vittoz et Maurice Manificat, il est le porte-drapeau du fond français. 3eme avec le relais aux Jeux Olympiques en 2014 et 2018 (à 37 ans), deux médailles inattendues (4eme en 2010) et 3eme avec le relais aux championnats du monde en 2015. Une victoire en Coupe du monde, le 15 km libre à Liberec en République Tchèque en 2008 (2 autres podiums). 6eme du Tour de Ski en 2009 (avec un podium, une 3eme place au sprint à Prague) et 2011 puis 5eme en 2010, le meilleur classement jamais ...
L'un des héros des Jeux Olympiques de 1964 où elle s'adjugea trois médailles d'or : du 5 km, du 10 km classique et du relais. Elle devient ainsi la première femme à remporter trois médailles d'or lors d'une édition des Jeux. Championne du monde du 10 km et du relais en 1966 (2eme du 5 km).   Copyright Sportquick/Promedi ...
Son père était l'un des grands fondeurs des années 1950, et son époux Ove Aunli fut médaillé d'argent sur 4 x 10 km et de bronze du 15 km aux Jeux Olympiques de 1980. Lors des championnats du monde en 1982, elle a tout gagné (les 5 et 10 km, et le relais) sauf le 20 km (elle termina 2eme), la privant de faire le 'grand chelem'. Cette même année, elle remporta la première Coupe du monde de l'histoire (4 victoires au total). Elle restera à jamais la première lauréate de la ...
Le 19 novembre 2011, la Norvégienne Marit Bjoergen a battu le record de victoires en Coupe du monde hommes et femmes confondus avec 47 succès, après avoir remporté le 10 km libre à Sjusjoen en Norvège, l'étape d'ouverture de la Coupe du monde 2012. Les records de victoires en Coupe du monde de ski de fond Ne sont pas comptabilisés : les victoires d'étapes en Coupe du monde (Tour de Ski, Nordic Opening, Finales Coupe du Monde) Hommes 46 victoires : Björn Daehlie NOR - 30 Vladimir Sm...
Championne olympique du sprint individuel en 2018 (2eme du sprint par équipes avec Charlotte Kalla et avec le relais en 2018, 3eme du sprint par équipes en 2014 et du 30 km classique en 2018). Championne du monde du sprint par équipes et avec le relais en 2019 (2eme du sprint individuel en 2015 et 2019, par équipes en 2015 et avec le relais en 2015 et 2017 ; 4eme du sprint par équipes en 2017). Victorieuse de la Coupe du monde de sprint en 2019 (2eme en 2017 et 2018). Elle termina 3eme du To...
La reine du télémark, imbattable depuis plus de 20 ans ans. Treize fois championne du monde dans les trois disciplines (sprint, classique et parallèle) entre 2007 et 2019. Dix fois victorieuse du classement général de la Coupe du monde entre 2009 et 2020. Elle accumule un record de 147 victoires (record en sports d'hiver toutes disciplines confondues) en 199 courses de Coupe du monde depuis 2007 (189 podiums au total). Elle a été élue 'Sportive suisse de l'année' en 2017. Au ...
RECORD DE VICTOIRES Stats après l'édition 2020     Record de victoires au classement général Hommes - 6 victoires : Björn Daehlie NOR (1992, 1993, 1995, 1996, 1997, 1999) - 5 victoires : Gunde Svan SWE (1984, 1985, 1986, 1988, 1989) - 4 victoires : Dario Cologna SUI (2009, 2011, 2012, 2015) - 3 victoires : Martin Johnsrud Sundby NOR (2014, 2016, 2017) Record de victoires au sprint - 4 victoires : Johannes Hoesflot Klaebo NOR (2017, 2018, 2019, 2020) - 3 victoires : Emil...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  -  -  -  -