Happy Birthday : Baird Ed - USA. (Voile) |
mardi 17 mai 2022
Voile
 

La Solitaire du Figaro - Dossier Voile
< Retour

Présentation :

"La Solitaire du Figaro" est une course monotype, sans assistance, au temps, qui se dispute par étapes. Chaque étape constitue une course. Le classement au temps de chaque étape ainsi que le classement général au temps attribuent des points au Championnats de France de Course au Large en Solitaire."

C'est l'épreuve référence considérée comme l'antichambre de la course au large en solitaire.

Créée en 1970 par deux passionnés de voile, Jean-Michel Barrault (journaliste au quotidien l'Aurore) et Jean-Louis Guillemard, La Solitaire du Figaro est l'une des reines des courses en solitaire en étapes disputée en monotypie (même bateau). C'est l'une des courses estivales les plus populaires en France avec la participation à la fois des grands marins et des amateurs de la voile.
Tout d'abord lancée par le quotidien l'Aurore (de 1970 à 1979, la course s'appelait la Course de l'Aurore) puis reprise et développée par le Figaro depuis 1980, elle a réuni tous les plus grands noms de la voile française (sauf Eric Tabarly , Francis Joyon et Olivier De Kersauson ).

La première édition s'est déroulée entre douze skippers.


 

La course se déroule en juin ou en juillet avec un départ d'un port français. Elle se déroule en 4 étapes variables selon les années au large des côtes françaises sur un total d'environ 1 500 à 2 000 milles en moyenne. Le parcours est bouclé, suivant les années, en 10 à 13 jours de mer. Le concurrent est seul sur son bateau (identiques depuis 1990), la participation est mixte.

Un classement sera établi à l'issue de chaque étape selon le temps de course, après application des éventuelles pénalités ou bonifications. Le classement général sera établi d'après les temps cumulés des classements d'étapes au terme de l'épreuve. Le bateau ayant le plus faible temps cumulé sera déclaré vainqueur. Les résultats comptent pour le championnat de France de Course en large en solitaire.

Figaro Bénéteau 3



Type de bateau : Figaro Bénéteau monotype de 1990 à 2002, Figaro Bénéteau 2 monotype de 10m10 jusqu'en 2018. Le Figaro Bénéteau a été conçu par François Chalain, architecte du célèbre chantier français Bénéteau. Après 15 années de bons et loyaux services, le Figaro Bénéteau 2 cède sa place au Figaro Bénéteau 3 en 2019. C'est le premier monocoque monotype à foils de série au monde. C’est une création du cabinet d’architectes Van Peteghem – Lauriot-Prévost, qui a remporté les deux derniers Vendée Globe, qu’a pris forme le dernier-né des monotypes de la classe Figaro Bénéteau.

LE FIGARO BÉNÉTEAU 3
Longueur coque Hull length : 9.75 m
Longueur flottaison Waterline length : 9 m
Largeur max Max beam : 3,47 m
Tirant d’eau Deep : 2,5 m
Déplacement lège Light displacement : 2 900 kg

SURFACES DE VOILES SAIL AREA
Grand voile Mainsail : 39,5 m²
Genois Genoa : 30,5 m²
Solent Solent : 24m²
Grand spi asymétrique Large spinnaker area : 105 m²
Spi asy capelage Large top rigging spinnaker area : 78 m²
Gennak code 5 Gennak code 5 : 65 m²
Mat Mast : 13,76 m



Les dotations : 152 700 euros dont 3000 euros pour le vainqueur d'étape - 30 000 euros pour le vainqueur final - 17 000 euros pour le deuxième

La 52eme édition a lieu en 2021 en 4 étapes sur un parours de presque 2 500 milles. Elle s'est élancée le 22 août avec un départ et une arrivée dans la baie de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique.

- étape 1  : Saint-Nazaire - Lorient  (689 milles) avec un grand triangle dans le Golfe de Cascogne
- étape 2  : Lorient - Fécamp  (624 milles)
- étape 3  : Fécamp - Baie de Morlaix  (624 milles) via les côtes anglaises contournant l'Ile de Wight
- étape 4  : Baie de Morlaix - Saint-Nazaire (685 milles) via Irlande et le Fastnet

Nota : Cette course compte pour le classement du championnat de France de course au large (avec la Cap Istanbul et la Quiberon Solo).

Les étapes

 1970 : Brest - Laredo - Pornic
 1971 : Brest - Santander - Pornic
 1972 : Perros-Guirec - Falmouth - La Corogne - Pornic
 1973 : Perros-Guirec - Falmouth - Laredo - Pornic
 1974 : Perros-Guirec - Kinsale - Laredo - Pornic
 1975 : La Baule - Perros-Guirec - Kinsale - Le Croisic
 1976 : La Baule - Perros-Guirec - Kinsale - Le Croisic
 1977 : Perros-Guirec – Crosshaven - Quiberon – Laredo - Port du Crouesty
 1978 : Perros-Guirec – Kinsale – Pornichet - La Baule – Laredo - Quiberon
 1979 : Les Sables d’Olonne – Laredo – Quiberon – Kinsale - Concarneau
 1980 : Perros-Guirec Kinsale - Les Sables d'Olonne - Pornic
 1981 : Perros-Guirec – Crosshaven – Brest - La Corogne - Concarneau
 1982 : Arcachon - La Corogne – Falmouth – Lorient - Quiberon
 1983 : Perros-Guirec – Kinsale - Crozon-Morgat - La Corogne – Pornichet - La Baule
 1984 : Granville – Kinsale - La Rochelle -La Corogne - Concarneau
 1985 : Granville – Kinsale - Presqu'île de Crozon - Bayona de Vigo - La Rochelle
 1986 : Perros-Guirec – Kinsale - La Corogne - Pornic
 1987 : Arcachon - La Corogne – Bénodet - Sainte-Marine – Pornichet - La Baule
 1988 : Port Bourgenay - La Corogne – Brest- Kinsale - Quiberon
 1989 : Perros-Guirec - Dublin (Dun Laoghaire) – Lorient - La Corogne - La Trinité
 1990 : Port-Bourgenay – Vigo – Bénodet – Kinsale - La Rochelle
 1991 : Cherbourg – Kinsale – Concarneau – Gijon -Lorient
 1992 : Arcachon – Kinsale – Pornichet – Gijon - Port la Forêt
 1993 : Saint Malo- La Corogne – Douarnenez – Kinsale – Saint Quay Portrieux
 1994 : Brest – Kinsale – Gijon – Perros-Guirec – Port-Bourgenay
 1995 : Arcachon – Kinsale - La Rochelle – Gijon - Brest
 1996 : Perros Guirec - Howth/Dublin - Saint Nazaire - Gijon - Port du Crouesty
 1997 : Arcachon - Gijon - Brest - Kinsale - St Quay Portrieux
 1998 : Cherbourg - Dublin - Ile de Groix - Gijon - Concarneau
 1999 : Brest – Bayonna - Douarnenez
 2000 : Arcachon - Gexto-Bilbao (Esp.) - Saint-Nazaire - Falmouth (GB) - Cherbourg-Octeville
 2001 : La Rochelle - Gijon (Esp.) - Saint-Quay-Portrieux Côtes d'Armor - Dingle (Irl.) - Txingudi (Hendaye-Hondarribia)
 2002 : Boulogne-sur-Mer - Gijon (Esp.) - Les Sables d'Olonne - Crosshaven (Irl.) - Cherbourg-Octeville
 2003 : Les Sables d'Olonne - Getxo-Bilbao (Euskadi) - La Rochelle - Dingle (Irlande) – Saint-Nazaire
 2004 : Caen - Portsmouth - Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Gijon (Espagne) - Quiberon
 2005 : Perros-Guirec - Getxo-Bilbao (Euskadi) - La Rochelle - Cork (Crosshaven - Irlande) - Port Bourgenay-Talmont Saint Hilaire
 2006 : Cherbourg - Santander (Espagne) - Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Dingle (Irlande) - Concarneau
 2007 : Caen - Crosshaven (Irlande) - Brest - La Corogne (Espagne) - Les Sables d'Olonne
 2008 : La Rochelle - Vigo - Cherbourg-Octeville - Aber Wrac’h
 2009 : Lorient - La Corogne - Saint Gilles Croix De Vie - Dingle - Dieppe
 2010 : Le Havre - Gijon - Brest - Kinsale - Cherbourg-Octeville
 2011 : Perros-Guirec - Caen - Dun Laoghaire - Les Sables d'Olonne - Dieppe
 2012 : Paimpol - Gijon - Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Cherbourg
 2013 : Bordeaux - Porto - Gijón - Roscoff - Dieppe
 2014 : Deauville - Plymouth - Roscoff - Les Sables d'Olonne - Cherbourg Octéville
 2015 : Bordeaux - Sanxenxo - La Cornouaille - Torbay - Dieppe
 2016 : Deauville - île de Wight - Paimpol - La Rochelle
 2017 : Pauillac - Gijon - Concarneau - Dieppe
 2018 : Le Havre - Saint-Brieuc - Ria de Muros-Noia (Espagne) - Saint-Gilles Croix de Vie
 2019 : Nantes - Kinsale (Irlande) - Baie de Morlaix - Dieppe
 2020 : Saint-Brieuc - Dunkerque - Saint-Nazaire
 2021 : Saint-Nazaire - Lorient - Fécamp - Baie de Morlaix

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
La Solitaire du Figaro


Record de victoires : 3 par  Philippe Poupon (1982, 1985 et 1995), Jean Le Cam (1994, 1996 et 1999), Michel Desjoyeaux (1992, 1998 et 2007), Jérémie Beyou (2005, 2011 et 2014), Yann Eliès (2012, 2013 et 2015) et Armel Le Cléac'h (2003, 2010 et 2020).
Nombre de podiums : 8 pour Jean Le Cam entre 1985 et 1999 (3 victoires, 3 fois 2eme et 2 fois 3eme), 7 pour Michel Desjoyeaux entre 1991 et 2007 (3 victoires, 3 fois 2eme et une fois 3eme) et Gilles Gahinet entre 1975 et 1982 (2 victoires, 2 fois 2eme et 3 fois 3eme).
Plus jeune vainqueur : Laurent Bourgnon à 22 ans en 1988; Franck Cammas en 1997 à 24 ans.
Record de victoires d'étapes : 10 par Jean Le Cam entre 1985 et 1999 et Yann Eliès entre 2004 et 2015, 9 par Alain Gautier entre 1983 et 2003), 7 par Jérémie Beyou entre 2005 et 2014 et par Armel Le Cléac'h entre 2003 et 2020, 6 par Gilles Gahinet entre 1977 et 1981 et Michel Desjoyeaux entre 1992 et 1998.
Seulement deux skippers ont gagné toutes les étapes lors d'une même édition : Gilles Le Baud en 1973 et Patrick Eliès en 1979.
Six skippers ont remporté la course sans victoire d'étapes comme Nicolas Lunven , vainqueur en 2009.
Plus petit écart entre le vainqueur et le deuxième : 13 secondes entre Armel Le Cléac'h et Alain Gautier en 2003.
Record de participations : 28 (dont 25 de suite) par Jean-Paul Mouren entre 1983 et 2014 (à 61 ans, il a une nouvelle fois été le doyen en 2014). Son meilleur classement : 8eme en 1996.
Père et fils vainqueurs : Patrick Eliès en 1979 et Yann Eliès en 2012, 2013 et 2015.
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Le World Sailing Speed Record Council (WSSRC) est un organisme mis en place par la Fédération internationale de voile en 1972 afin de valider de façon impartiale les grands records à la voile.   Outright: Pre-WSSR 1854 "Champion of the Sea" 225ft Clipper, USA, 467nm. 19.46kts 1984 "Formule Tag" 80ft Cat, Mike Birch, CAN, 512.5nm. 21.35kts 1987 "Fleury Michon VIII" 75ft Tri, Philippe Poupon, FRA, 517nm. 21.54kts 1990 "Jet Services V" 75ft Cat, Serge Madec,...
Sydney-Hobart   Créée en 1945, cette course au large mythique longue de 630 milles (1 170 km) a lieu chaque année depuis 76 ans avec un départ le 26 décembre (Boxing Day : 2eme jour de Noël dans les pays anglophones) reliant par vents contraires Sydney à la ville de Hobart sur l’Isle de Tasmanie en traversant la mer de Tasmanie puis le Détroit de Bass réputé pour des conditions de vents et de mer difficiles à cette époque de l'année. Les règles de courses sont celles de l'Interna...
Plus jeune lauréat : l'Italien Marco Gradoni en 2019 à seulement 15 ans. Les trois lauréats français : Isabelle Autissier en 1995, Claire Leroy en 2007 et Marie Riou en 2018.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
Décernée chaque année au mois de novembre depuis 1994 par la Fédération Internationale de Voile (ISAF), c'est la plus haute distinction en voile qui récompense un homme et une femme pour l'ensemble de sa carrière. Ce classement est établi sur la période du 1er septembre 2020 jusqu'au 21 septembre 2021 pour les lauréats de 2021. Le trophée de l'ISAF Rolex World Sailor of the Year  ...
  Championne olympique en classe 470 en 2021 avec Hannah Mills. Championne du monde en 470 en 2019 (2eme en 2017). Vice championne d'Europe en 2019 et 2021 (3eme en 2013 et 2015). Avec Mills, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' par la Fédération Internationale de Voile en 2021. Son père Michael a été champion olympique en Star en 1988. ...
Barreuse, elle est l'athlète féminine la plus titrée en voile aux Jeux Olympiques. Championne olympique en 470 en 2016 avec Saskia Clark (2eme en 2012) et en 2021 avec Eilidh McIntyre. Championne du monde en 470 en 2012 et 2019 (2eme en 2011, 2015 et 2017, 3eme en 2014 et 2018), en 420 en 2006. Vice-championne d'Europe en 470 en 2014 et 2021. Championne du monde juniors en 470 en 2008. Avec Saskia Clark, elle a été élue 'Marin féminin de l'année' en 2016 par l'ISAF. E...
Joueur de tennis très prometteur, il s'est tourné vers la voile. Champion du monde de Laser en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012 (2eme en 2006). Vainqueur de cette classe aux World sailing Games en 2007 et 2011. Après avoir terminé seulement 22eme aux Jeux Olympiques en 2008, il remporte la médaille d'or en 2012, le seul titre qui manquait à son palmarès. En 2010, il a également remporté le titre de champion du monde d'Etchell et est devenu vice-champion du monde de Farr 40. Champio...
Record de nominations : 3 par Michel Desjoyeaux, en 2001, 2007 et 2009. Six femmes ont été recompensées : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en 2019, Charline Picon en 2016, Marie Riou et Billy Besson en 2015, Faustine Merret en 2004.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Barreuse de 470. Championne du monde en 2016 (3eme en 2015 et 2019, 4eme en 2014 et 2018), 3eme des Jeux olympiques en 2016 avec Hélène Defrance et en 2021 avec Aloïse Retornaz (4eme en 2012). Championne d'Europe en 2013, 2019 et 2021. Avec Aloïse Retornaz, elle a été élue 'Marin français de l'année' en 2019. Parallèlement à la voile, elle a passé un master de chimie. ...
Admiral's Cup
America's Cup (Coupe de l'Amérique)
Bacardi Cupteam
Barcelona World Race
Champion du monde IMOCA
Champion du monde ORMA
Championnat de France Match Racing
Championnats d'Europe
Championnats du Monde
Champions du Monde de la Course au large FICO
Coupe du Monde Funboard (Pro)
European Tour MOD 70
Extreme Sailing Series (ESS)
Istanbul Europa Race
La Baule-Dakar
La Route de la Découverte (Columbus Route)
La Route du Rhum
La Solitaire du Chocolat
La Solitaire du Figaro
Londres-Alpes Maritimes
Lorient-Les Bermudes-Lorient
Marin français de l' année
Meilleur marin de l'année par ISAF/ISAF Rolex World Sailor of the Year
Mini Transat 6,50
Quebec-Saint Malo
Record de la traversée de l'Atlantique
Rolex Fastnet Race
Tour de France à la Voile
Transat Anglaise
Transat Bretagne Martinique
Transat en double (ancien Transat AG2R)
Transat Jacques Vabre (La Route du Café)
Trophee BPE
Twostar Transat anglaise en double
Velux 5 Oceans (ex Around Alone, ex Boc Challenge)
Vendée Globe
Volvo Ocean Race (ancien Whitbread)
World Match Racing Tour (WMRT)
World Sailing Games
WOW Cap Istanbul
D'autres records de vitesse courses à voile
Indispensable : savoir faire les noeuds sur un bateau
Interview Loick Peyron après sa victoire dans la Route du Rhum
Les grands records transatlantiques à la voile
Les records du Tour du monde à la voile
Les records par Océan
Les régatiers les plus médaillés des Jeux Olympiques
Lexique Français/Anglais
Lexique Français/Français
Ocean Race Records World Sailing Speed Record Council
Rankings
Record SNSM
Records 24 heures World Sailing Speed Record Council (WSSRC)
Records 500 m World Sailing Speed Record Council (WSSRC)
Records de vitesse en kite-surf
Records historiques off-shore (au large)
Records Mille Nautique WSSRC (World Sailing Speed Record Council)
Records Tour du monde sans escales
Sydney-Hobart
Tout savoir sur la voile
Trophée Jules Verne...Francis Joyon, nouveau détenteur !

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - ernesto bertarelli - philippe fiston - jean-baptiste dejeanty - adriana karembeu - franck cammas