jeudi 27 février 2020
Athletisme
 

Corrida de Sao Paulo - Dossier Athletisme
< Retour

Présentation :

Corrida de la Saint-Sylvestre à São Paulo

La Corrida de Sao Paulo (Sao Silvestre Sao Paulo), également appelée course de la Saint Silvestre, est la course pédestre la plus ancienne et la plus prestigieuse du Brésil, qui a lieu dans les rues de Sao Paulo, la plus grande ville brésilienne. C'est également la dernière grande course de rue de l'année et la plus grande course urbaine d'Amérique Latine.

Considérée comme l'évènement athlétique principal d'Amérique du Sud, elle se déroule le 31 décembre. Créée en 1925 par Casper Libero, un magnat de la presse, l'épreuve s'est courue pour la première fois sur une distance de 8,8 km par 48 participants. Depuis lors, le kilométrage n'a cessé d'être modifiée pour atteindre 15 km en 1991, sa distance actuelle.
D'abord réservée aux hommes habitants Sao Paulo, la course s'est progressivement ouverte aux coureurs d'autres régions du Brésil, mais il a fallu attendre 1941 et la seizième édition pour voir un coureur non pauliste remporter la course. Toutefois, puisque la course était ouverte aux étrangers résidant à Sao Paulo, l'italien Heitor Blasi, en 1927, est devenu le premier étranger à la remporter.
En 1945, l'épreuve est ouverte aux coureurs étrangers, d'abord pour les sud-américains, puis aux coureurs du reste du monde en 1947. A partir de cette date, il faudra attendre 33 ans avant de voir la victoire d'un brésilien, à savoir Jose Joao da Silva en 1980. La course sera ouverte aux femmes en 1975, Année internationale des Femmes. Il faudra attendre 20 ans et la victoire de Carmem Oliveira en 1995 pour assister au succès d'une brésilienne.
La course connait une renommée mondiale Lorsqu'en 1953, le grand champion tchèque Emil Zatopek se présente au départ et l'emporte.
Jusqu'à 1988, la course se déroule de nuit, à l'heure la plus tardive possible afin que le vainqueur arrive peu avant minuit. Mais en 1989, et afin de se conformer aux règlements de l'IAAF, les organisateurs doivent déplacer le départ au milieu d'après-midi. Cette même année, pour la première fois depuis l'apparition de la mixité en 1975, les hommes et les femmes doivent courir séparément, règlement toujours en vigueur à ce jour.

Fait rare, aucune édition de la Corrida de Sao Paulo n'a jamais été annulée, même lors de la Seconde Guerre mondiale.

La 95eme Corrida a eu lieu le 31 décembre 2019 avec un record de 35 000 hommes et femmes (professionnels et amateurs confondus) au départ. Les Brésiliens n'ont, encore une fois, pas réussi à s'illustrer et à mettre un terme à l'hégémonie africaine, qui dure depuis 2011 côté masculin, et depuis 2007 chez les femmes, sur la plus grande course urbaine d'Amérique latine. Les derniers sacres d'athlètes nationaux remontent à 2010 chez les hommes et 2006 chez les femmes.

Le vainqueur reçoit la somme de 35 000 reales (environ 14 600 euros).

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Corrida de Sao Paulo


Les différentes distances :
1925 : 8,8 km
1926-1928 : 6,2 km
1929-1933 : 8,8 km
1934-1938 : 7,6 km
1939 : 7,5 km
1940-1941 : 7 km
1942-1944 : 5,5 km
1945-1948 : 7 km
1949-1954 : 7,3 km
1955-1965 : 7,4 km
1966 : 9,7 km
1967-1981 : 8,4 km
1982 : 13,5 km
1983-1990 : 12,6 km
depuis 1991 : 15 km
Record de victoires :
Hommes : 5 par Paul Tergat KEN (1995, 1996, 1998, 1999 et 2000).
Femmes : 6 par Rosa Mota POR (1981 à 1986).

Victoires par pays :
Hommes : 29 pour le Brésil, 16 pour le Kenya, 7 pour l'Ethiopie, 6 pour la Belgique et la Colombie, 4 pour l'Equateur, le Mexique et le Portugal, 3 pour l'Argentine, 2 pour le Chili, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, les USA et la Yougoslavie, 1 Pour le Costa Rica, la Finlande, l'Allemagne (1 Pour la RFA), la Tchécoslovaquie et l'Uruguay.
Femmes : 15 pour le Kenya, 7 pour le Portugal, 5 pour le Brésil et le Mexique, 4 pour l'Ethiopie, 3 pour l'Allemagne (3 pour la RFA), 2 pour la Serbie (dont 1 pour la Yougoslavie) et les USA, 1 pour le Danemark et l'Equateur.

Record de la course (pour 15 km) :
Hommes : 42 minutes et 59 secondes par le kényan Kibiwott Kandie en 2019.
Femmes : 48 minutes et 35 secondes par la kényane Jemina Sumgong en 2016.

Les deux victoires françaises : Hamoud Ameur en 1962 et Radhouane Bouster en 1978
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Championne du monde du triple saut en 2017 (apportant au Vénézuela le premier titre mondial de son histoire) et en 2019. Vice-championne olympique en 2016. Championne du monde en salle en 2016 et 2018. Médaillée d'or aux Jeux Panaméricains en 2019. Recordwoman du monde en salle depuis février 2020 avec un saut à 15,43 m. ...
La nouvelle phénomène de la perche (5 fois au-dessus la barre des 6 m). Le 8 février 2020 à seulement 20 ans, il marque l'histoire de sa discipline avec un saut à 6,17m réussi à son deuxième essai lors du meeting en salle de Torun en Pologne effaçant l'ancien record de 6,16m du français Renaud Lavillenie établi en février 2014. Une semaine plus tard au meeting en salle de Glasgow, le 15 février 2020, il a de nouveau battu le record du monde en salle avec un bond à 6,18m. A seulement ...
Les meilleures performances de tous les temps (en salle et plein air) - 6,18 m par Armand Duplantis SWE en salle (15 février 2020) - 6,17 m par Armand Duplantis SWE en salle (8 février 2020) - 6,16 m par Renaud Lavillenie FRA en salle (15 février 2014) - 6,15 m par Sergueï Bubka UKR en salle (21 février 1993) - 6,14 m par Sergueï Bubka UKR en plein air (31 juillet 1994) - 6,08 m par Renaud Lavillenie FRA en salle (31 janvier 2014) - 6,06 m par Sam Kendricks USA en plein air (le 27 juillet 2019)...
Elle excellait au saut en longueur et au triple saut avec cinq médailles olympiques, cinq médailles mondiales en plein air, trois médailles mondiales en salle et une médaille européenne en plein air. Championne olympique en 2004 (2eme en 2008), championne du monde en plein air en 2007 (2eme en 2009) et en salle en 2004 au saut en longueur. Vice-championne olympique en 2000 et 2008 (3eme en 2004), championne du monde en plein air en 2001 et 2003 (2eme en 2007) et en salle en 2004 en battant le re...
Premier homme à franchir la barre des 5 m à la perche (à seulement 19 ans et 10 mois), le 27 avril 1963 à Philadelphie. Il réussit ensuite 5m05 en mai 1963 puis 5m08 en juin 1963. Peu après ces exploits, il a eu un grave accident en tentant un double salto périlleux arrière sur un trampoline. Tombant sur le dos, il restera paralysé à vie. Champion universitaire (NCAA) en 1963 défendant les couleurs de Washington. ...
3eme du saut en longueur aux championnats du monde en 2013 et 2015 (4eme en 2017) et aux Jeux Olympiques en 2016. Championne du monde en salle en 2018 (2eme en 2016, 3eme en 2014). Championne d'Europe en plein air en 2016 et en salle en 2015, 2017 et 2019 (2eme en plein air en 2014). Elle a établi 26 records nationaux (10 en longueur en plein air, 16 en salle (14 en longueur, 1 sur 60 m, 1 au pentathlon). . ...
Il possède l'un des plus beaux palmarès français à la perche. Il a détenu cinq fois le record du monde (deux fois à 5,75 m en 1980 à seulement 20 ans et 2 mois ; 5,80 m en 1981 ; 5,83 m en 1983 et 5,91 m en 1984). Lors du Meeting de Rome le 31 août 1984, il a passé une barre à 5,91 m, record du monde pendant quelques minutes car dans la foulée, Sergueï Bubka réplique avec un saut à 5,94 m pour récupérer son record. Il a aussi détenu le record du monde chez les juniors : 5,61 m en 1979. ...
Champion olympique à la perche en 1968 (2eme en 1972). Quatre fois recordman du monde : 5m32 en 1966 à 19 ans et 6 mois (toujours le plus jeune recordman du monde à la perche), 5m36 en 1967, 5m41 en 1968 et 5,63 m en 1972. Son vrai prénom est Robert.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Il a gagné les trois titres majeurs pour un athlète : olympique, monde et européen. Le Roi du marteau aux Jeux Olympiques de 1976 et 1980 (2eme en 1988). Champion du monde en 1991 à 36 ans (2eme en 1983). Triple champion d'Europe (1978, 1982 et 1986; il a gagné tous les concours de 1978 à 1986). Il a établi 6 records du monde entre 1980 et 1986 (80m83 puis 80m64 en 1980, 81m80 en 1980, 86m34 en 1984, 86m66 en 1986 et 86m74 en 1986), a réalisé 21 jets à plus de 85 m et a réussi 77 compéti...
L'un des meilleurs marathoniens du moment. Champion du monde en 2019 (2eme en 2013). Vainqueur du marathon de Boston en 2013 offrant sa médaille aux habitants frappés par l'attentat commis lors de ce marathon. Il remporte le plus vieux marathon du monde pour la deuxième fois en 2015 (2eme en 2016 et 2019). En novembre 2018, il s'impose por la première fois à New York (2eme en 2014, 3eme en 2015 et 2017). En janvier 2013, il remporta son premier marathon dès sa première participat...
BOclassic (Bolzano)
Challenge des épreuves combinées IAAF
Championnat d'Europe par équipes
CHAMPIONNAT DU MONDE EN PLEIN AIR
Championnats d'Europe de courses en montagne
Championnats d'Europe de cross-country
CHAMPIONNATS D'EUROPE EN PLEIN AIR
Championnats d'Europe en salle
Championnats de France de cross-country
Championnats de France en plein air
Championnats de France en salle
Championnats du monde 100 km
Championnats du Monde de courses en montagne
Championnats du Monde de Cross-Country
Championnats du Monde de Relais (World Relays)
Championnats du Monde de Semi-Marathon
Championnats du Monde des 24 Heures
Championnats du Monde en salle
Corrida de Houilles
Corrida de Sao Paulo
Corrida San Silvestre Vallecana (Madrid)
Coupe d'Europe des nations
Coupe du Monde
Coupe du Monde de marche
Cross Ouest-France
Decastar Talence
Finale Mondiale IAAF de Monaco
Finale Mondiale IAAF de Salonique
Finale Mondiale IAAF de Stuttgart
Grand Prix IAAF
IAAF Coupe du Monde
Marathon d'Amsterdam
Marathon d'Athènes
Marathon d'Osaka (femmes)
Marathon de Londres
Marathon de Beijing (Pékin)
Marathon de Beppu Oita
Marathon de Berlin
Marathon de Boston
Marathon de Chicago
Marathon de Dubaï
Marathon de Francfort
Marathon de Fukuoka
Marathon de Kosice
Marathon de Lake Biwa Mainichi
Marathon de Los Angeles
Marathon de Madrid
Marathon de Nagano
Marathon de Nagoya
Marathon de New York
Marathon de Nice-Cannes
Marathon de Paris
Marathon de Rome
Marathon de Rotterdam
Marathon de Tokyo
Marathon de Toronto (Waterfront)
Marseille-Cassis
Meilleur athlète de l'année l'IAAF
Meilleur athlète de l'année par Track & Field
Meilleur athlète européen de l'année l'EAA (Fédération Européenne d'Athlétisme)
Meilleures performances mondiales de l'année en plein air (IAAF)
Meilleures performances mondiales de l'année en salle (IAAF)
Paris-Colmar
Paris-Versailles
Records d'Europe en plein air
Records d'Europe en salle
Records de France en plein air
Records de France en salle
Records du monde en plein air
Records du monde en salle
Semi-marathon de Lisbonne
Semi-marathon de Paris
World Marathon Majors
Zevenheuvelenloop (Course des Sept Collines Nimègue)
Changement de qualifications de l'IAAF pour les JO et les Mondiaux.
Diamond League 2017
Dopage : Le rapport complet de l'AMA
IAAF Road Race Labels
Les femmes les plus rapides sur 100 m
Les hommes les plus rapides sur 100 m
Les meetings
Les meilleurs marathoniens de l'histoire (hommes/femmes)
Les perchistes à plus de 6 m
Les plus anciens records du monde
Les plus vieux records d'athlétisme non battus à ce jour chez les hommes
Les principaux marathons dans le monde
Les records des championnats d'Europe en plein air
Les records des championnats d'Europe en salle
Les records des championnats du monde en plein air
Les records des championnats du monde en salle
Les records du monde en plein air
Lexique général Francais/Anglais
Ligue de Diamant - Diamond League (Palmarès 2010-2019)
Ligue de Diamant 2016
Ligue de Diamant 2020
Organisation de l'Athlétisme dans le Monde
Renaud Lavillenie a battu le record du monde du saut à la perche ce samedi à Donetsk . La vidéo de son saut
Retrouvez ici tous les streamings et vidéos en direct et les résultats
Tout savoir sur l'athlétisme
Videoathlétisme

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - fabrice calligny - maurice greene - maryse ewanje-epee-maury - patrick sjoberg - wilson boit kipketer