Happy Birthday : Anderson Hugh - NZL. (Moto) |
vendredi 18 janvier 2019
Moto
 
Moto - Vitesse - Coupes de France Promosport - Article du : 09/04/2015

Ce week-end, la deuxième manche des Coupes de France Promosport se déroulait à Lédenon (30). C’est sous un beau soleil que les courses se sont déroulées même si les températures étaient relativement fraiches, notamment à cause du vent qui était d’une puissance rare sur le circuit gardois. Mais cela n’a pas trop perturbé les pilotes qui ont offert de magnifiques courses avec de belles bagarres. Il faut toutefois noter que plusieurs drapeaux rouges ont dû être sortis, perturbant les courses 600cc et les Promo Découverte.


LES CATEGORIES

Promosport 1000 : Tout a bien commencé pour le leader Cyril De Laville Monbazon (Kawasaki) qui signe la pôle position devant un étonnant Fernando Dos Santos (Kawasaki). Malheureusement, il n’a pu confirmer cela en course car il doit abandonner dès le 3ème tour. On assiste du coup à une belle empoignade entre Jonathan Goetschy (Suzuki), Alex Plancassagne (Yamaha) et Cyril De Laville Monbazon qui finissent dans cet ordre et en moins d’une seconde ! De Laville Monbazon prend rapidement la tête lors de la seconde course, un leadership qu’il maintient malgré Alex Plancassagne qui se fait pressant mais termine dans sa roue. Il faut noter la lutte entre Jonathan Goetschy et Jean-Edouard Aubry (Suzuki) pour la 3ème place. Tout s’est joué dans le dernier tour avec Jonathan qui double son adversaire et termine devant pour 1 centième. Le classement général est bouleversé même si De Laville Monbazon (3-1) conserve et augmente son leadership. Le nouveau dauphin de la catégorie, grâce à ses 2 secondes places, se nomme Alex Plancassagne devant Jonathan Goetschy (1-3) qui passe de la 8ème à la 3ème position provisoire.

Promosport 600 : Le week-end commence avec un coup de théâtre pour Adrien Ganfornina (Yamaha). Après seulement un tour lors des essais, il chute dès le début de la 1ère course. Il prend le départ de 2ème manche mais doit également abandonner. Le leader au tapis, la lutte s’annonçait ouverte pour la victoire. A ce petit jeu, c’est Clément Stoll (Kawasaki) qui s’en sort le mieux. Parti en 5ème position sur la grille, il remonte petit à petit ses adversaires pour s’imposer devant Cyril Guignard (Yamaha) et Alex Sarrabayrouse (Yamaha). Il signe ainsi sa 1ère victoire dans les Promosport. Le pilote Kawasaki ne peut rééditer son exploit lors de la seconde course même si il termine 3ème derrière Cyril Guignard et Erwan Quellet (Kawasaki) qui signe une belle victoire après avoir loupé la 1ère course (seulement 7ème). Au provisoire, Adrien Gonfornina est logiquement éjecté du podium et rétrograde en 4ème position. Le nouveau leader est Erwan Quellet mais il ne compte que 4 points d’avance sur Cyril Guignard qui reste très régulier avec 3 secondes places lors des 4 courses disputées à ce jour. Patrick Mangeot (6-8) complète le podium mais ne peut réaliser la même performance que lors de l’ouverture des Promosport. Clément Stoll réalise la performance du week-end en passant de la 12ème à la 5ème position. 6 pilotes se tiennent en 15 points en tête du classement, la suite du championnat s’annonce très ouverte.

Promo 500 Cup : La première course de la catégorie a offert au public présent une magnifique confrontation entre Ludovic Rizza, Martial Bellut et Laurent Chabal qui terminent en moins de 3 centièmes ! Parti en 5ème position sur la grille, Rizza est vite remonté avant de prendre la tête au 9ème tour. La seconde course fut plus calme malgré un nouveau départ canon de Ludovic Rizza qui lui permet de rapidement prendre la 2ème place. Mais le poleman Laurent Chabal garde la tête et s’impose devant Rizza et Maxime Hertzberg. Au classement provisoire, Martial Bellut (2-4) conforte son avance en tête avec 25 points sur son nouveau dauphin, Ludovic Rizza qui signe un excellent week-end (1-2). Pierre Grimoux loupe le coche ce week-end en terminant 5ème puis 8ème. Il conserve néanmoins sa place sur le podium.

Promo Sénior: Avec 2 de ses rivaux absents, Bernard Cuzin (Kawasaki) avait l’occasion de marquer un grand coup lors de cette seconde épreuve. C’était déjà chose faite puisqu’il signe le meilleur temps des essais avec plus d’une seconde d’avance. La 1ère course semblait pliée mais coup de théâtre au 5ème tour puisque Cuzin doit effectuer un stop and go et repart en 11ème position. Il entame alors une folle chevauchée pour finalement s’adjuger la victoire dans le dernier tour ! Mais il était dit que cette course serait pleine de rebondissement car il se voit finalement déclassé. La victoire revient donc à David Dumarche, devant Jean-Paul Oderio et Christophe Seigneur, 3 pilotes Kawasaki. Echaudé par ses mésaventures, Cuzin ne répète pas les mêmes erreurs lors de la seconde course. Il roule proprement et s’impose facilement devant David Dumarche et Jean-Paul Oderio. Malgré son 0 lors de la 1ère manche, Bernarc Cuzin augmente son avance en tête du classement provisoire. Christian Cornelis (5-5) conforte sa seconde place. Mais David Dumarche et Jean-Paul Oderio ont prouvé qu’ils seront bien placés s’ils font la suite du championnat.

Promo Découverte: Les 2 groupes de la catégorie Promo Découverte ont fait le plein. Dans les courses A, Julien Philippe (Honda) s’impose facilement devant Adrien Carretero (Aprilia) puis Ronan Dode (Kawasaki). Le groupe B offre une configuration particulière car les 6 premiers sont des pilotes 600cc et devancent des 1000cc. A ce petit jeu, Cédric Chatelus (Yamaha) remporte la 1ère course puis termine 2ème de la suivante. Il finit derrière Yoan Baup (Yamaha).


Rendez-vous les 2 et 3 mai prochains, à Carole (93), pour la troisième épreuve de la saison.

.,.
Tags : Vitesse, Promosport
Résultats et Champions


Rallye-Raid Le Dakar (Paris-Dakar avant) a été conçu par Thierry Sabine. Thierry Sabine (1946-1986) Créateur en 1975 de la course de moto ‘L’enduro du Touquet’, il est aussi à l’origine du Paris-Dakar. Il a eu l’idée de créer un grand rallye auto/moto après qu’il s’est perdu dans le désert lors de la course à moto ‘Abidjan-Nice’ quelques années avant. Il est mort (avec le chanteur Daniel Balavoine, la journaliste Nathaly Odent, le tech...
En janvier 2017, il est devenu le premier motard britannique, vainqueur du Dakar (7 victoires d'étapes : 2 en 2018 et 2019 ; 1 en 2014, 2015 et 2017). Il avait abandonné en 2012 et 2014. ...
  Le Touareg du Dakar   Le Dakar a souvent changé de parcours. Les différentes itinéraires  : Paris-Alger-Dakar (10 000 km) de 1979 à 1988 ; Paris-Tunis-Dakar (10 800 km) en 1989 ; Paris-Tripoli-Dakar (11 000 km et 9 100 km) en 1990 et 1991 ; Paris-Sirte-Le Cap (12 400 km) en 1992 ; Paris-Tanger-Dakar (8 800 km) en 1993 ; Paris-Dakar-Paris (13 300 km) en 1994 ; Grenade-Dakar (10 100 km et 7 500 km) en 1995 et 1996 ; Dakar-Agadès-Dakar (8 000 km) en 1997 ; Paris-Grenade-Dakar (10 2...
Nouveau prodige de la moto. Le 18 novembre 2018 au Grand Prix de Valence, il est entré dans l'histoire en devenant le premier Turc vainqueur d'un Grand Prix de vitesse moto cela en participant à sa toute première course. A seulement 15 ans et 115 jours, il est également le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l'histoire. ...
Vainqueur du Dakar en 2016 pour sa deuxième participation après 2015 au guidon d'une KTM (3eme au classement final en 2015 et 2018). Il est le premier pilote australien et non-européen sacré dans le Dakar. Au total 9 victoires d'étapes (1 en 2015, 5 en 2016, 1 en 2017, 2 en 2018). Champion du monde d'endurance en 2018 (3eme en 2016), premier Australien titré. Parmi ses succès : le Rallye du Maroc en 2016 et 2018, le Abu Dhabi Desert Challenge en 2016. ...
Le championnat a été fondé en 1960 comme la Coupe d'Endurance FIM. Il était alors composé de quatre courses, Thruxton, Montjuich, Warsage et le Bol d'or. La Coupe est devenue championnat d'Europe en 1976 puis championnat du monde en 1980. Jusqu'en 2000, le championnat a été attribué au coureur ayant marqué le plus de points. Depuis 2001, la règle a changé et le championnat est attribué à l'équipe. Actuellement, le Championnat du Monde d’Endurance FIM (Fédération ...
GP Motul de la Comunitat Valenciana Longueur du circuit Ricardo-Tormo situé à Cheste dans la banlieue de Valencia : 4 005 km. Créé en 1999, ce circuit est souvent utilisé comme circuit d'essai pour les écuries de Formule 1 à cause de ses températures douces pendant l'hiver. Il porte le nom du pilote Ricardo Tormo, champion du monde en 50cc en 1978 et 1981, décédé d'une leucémie en 1998. Longueur : 4 005 m Plus longue ligne droite : 876 m Virages à gauche : 9 Virages à ...
 Records d'âge en Grand Prix Plus jeune champion du monde en 500cc/Moto GP Marc Marquez 20 ans et 266 jours 2013 Freddie Spencer 21 ans et 258 jours 1983 Mike Hailwood 22 ans et 160 jours 1962 John Surtees 22 ans et 182 jours 1956 Valentino Rossi 22 ans et 240 jours 2001 Gary Hocking 23 ans et 316 jours 1961 Plus jeune vainqueur en 500cc/Moto GP Marc Marquez 20 ans et 63 jours 2013 GP des Amériques Freddie Spencer 20 ans et 196 jours 1982 GP Belgique Norick Abe 20 ans et 227 jours 1996 GP J...
Il est l'un des pilotes les plus décorés de l'histoire. Il a dominé les petites cylindrées dans les années 1950 avec 9 titres de champion du monde en 125 et 250cc entre 1951 et 1960 dont trois doublés, en 1956, 1959 et 1960. 39 victoires (26 en 125cc et 13 en 250cc) pour un total de 68 podiums (47 en 125cc et 21 en 250cc) en 74 courses disputées. Auteur de 34 meilleurs tours (23 en 125cc et 11 en 250cc).   Copyright Sportquick/Promedi ...
Record de titres toutes catégories confondues 15 titres Giacomo Agostini ITA (7 en 350 et 8 en 500 entre 1966 et 1975) 13 titres Angel Nieto ESP (6 en 50 et 7 en 125 entre 1969 et 1984) 9 titres Valentino Rossi ITA (7 en 500/MotoGP, 1 en 250, 1 en 125 entre 1997 et 2009), Mike Hailwood GBR (3 en 250, 2 en 350 et 4 en 500 entre 1961 et 1967) et Carlos Ubbiali ITA (6 en 125 et 3 en 250 entre 1951 et 1960). Le plus grand champion en side-car est le Suisse Rolf  Biland. Sept fois champion du...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - samuel jardin - grant langston - valentino rossi - segarra barreno manel - nicky hayden