Happy Birthday :
lundi 24 juin 2024
Rugby
 

European Champions Cup (Coupe d'Europe des Clubs) - Dossier Rugby
< Retour

Présentation :

Trophée depuis 2014

EUROPEAN CHAMPIONS CUP - COUPE D'EUROPE (Heineken Cup ou H Cup avant 2014)

C'est la plus importante compétition entre clubs.


Organisée de 1995 à 2013 par l'European Rugby Cup (ERC), la Coupe d'Europe de rugby, la plus prestigieuse Coupe d'Europe, est une compétition qui est disputée chaque année par des équipes de clubs, de franchises régionales et provinciales d'Angleterre, d'Écosse, de France, d'Irlande, d'Italie et du Pays de Galles. La compétition a été créée en 1995 à l'initiative du Comité des V Nations du Tournoi pour proposer une nouvelle compétition professionnelle internationale annuelle au niveau des clubs ou des provinces. Le club qui remporte la Coupe d'Europe est sacré champion d'Europe. La finale se dispute au mois de mai.

Le trophée remis au vainqueur depuis 1997 est un calice en argent massif à deux anses reposant sur un socle en marbre. L'avant du trophée figure une carte de l'Europe gravée à l'or inscrite dans un ovale en relief figurant un ballon de rugby. L'Europe est également représentée par douze étoiles sur la bague ornant le couvercle du trophée. Le trophée mesure 70 cm du socle au couvercle.

Depuis 2014 :

Le concept de « Coupe Etoile » de l'European Rugby Champions Cup place l'étoile dorée (symbole de l'Europe) au centre du design. Le trophée présente une forme inédite avec cinq poignées qui se déploient à partir de la coupe plaquée or et donnent un aperçu de l'étoile européenne. Celle-ci permet de faire le lien entre les 19 premières années de compétitions de rugby des clubs européens et la nouvelle ère de l'EPCR.
Vu de profil, le trophée a aussi une forme de couronne pour symboliser la consécration annuelle des Rois du rugby des clubs professionnels européens. Parmi les éléments gravés, on peut voir 20 étoiles qui représentent les 20 clubs d'élite participant à l'European Rugby Champions Cup. Les étoiles visibles le long de la poignée de derrière évoquent les champions européens depuis Toulouse sacré en 1996 .

Un autre détail du design suggère que les futurs vainqueurs de l'European Rugby Champions Cup s'inscriront dans la lignée des géants d'Europe. En effet, sur la base dorée de la coupe sont gravés les logos des 10 clubs qui ont déjà soulevé le trophée du plus grand tournoi de rugby de clubs d'Europe, en commençant par les quadruples vainqueurs de Toulouse, et suivi par les autres clubs les plus titrés.

Les clubs représentés sur cette base dorée sont : Toulouse, Leinster Rugby, Leicester Tigers, Wasps, Munster Rugby, Toulon, Bath Rugby, Brive, Northampton Saints, Ulster Rugby et les Saracens.


  

Après 19 ans d'existence, la Coupe d'Europe a fait peau neuve. Depuis la saison 2014/2015, c'est l'EPCR (European Professional Club Rugby) qui gère la compétition. Il gère également le Challenge européen de rugby à XV, compétition secondaire qui regroupe les équipes qui n'ont pu se qualifier pour la H Cup.

La compétition a longtemps été sponsorisée par Heineken et portait donc le nom de cette marque de bière partout en Europe (elle y est couramment appelée H Cup), sauf en France, en raison des restriction sur le parrainage des compétitions sportives par les fabricants d'alcool (loi Evin).

Jusqu'en 2014
Elle se disputé depuis la saison 1995/96 entre 24 clubs:
- les 6 meilleures équipes du championnat anglais (Guinness Premiership).
- les 6 meilleures équipes du championnat français (Top 14)
- les 3 meilleures équipes irlandaises en Ligue Celte
- les 3 meilleures équipes galloises en Ligue Celte
- les 2 meilleures équipes écossaises en Ligue Celte
- les 2 meilleures équipes d’Italie du Super 10
La 23ème équipe est sélectionnée parmi les clubs anglais, français ou italiens en fonction du pays qui a le plus progressé durant la saison précédente en Coupe d’Europe.
La 24ème équipe est le vainqueur du Challenge Européen de l'année précédente.

Format :
Les équipes sont réparties dans six poules de 4 équipes. Chaque équipe se rencontre deux fois (à domicile et à l’extérieur).
Le premier de chaque poule (six équipes) et les deux meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour les quarts de finale. Chaque victoire vaut 4 points, un nul 2 points, une défaite 0 point. Un point de bonus est attribué à toute équipe ayant inscrit au moins 4 essais et/ou battue par un écart inférieur ou égal à 7 points.

Les quarts de finale : à l'issue de la première phase, les équipes seront classées de 1 à 8. Les quarts de finale opposeront l'équipe classée N° 1 au N° 8, le N°2 au N°7, le N°3 au N°6 et le N°4 au N°5.
Les équipes classées de 1 à 4 auront l'avantage de jouer à domicile.
Les demi-finales sont tirés au sort, avec match sur terrain neutre, dans le pays du club tiré en premier.

Jusqu'en 2020
La compétition passe 24 à 20 équipes qui sont reparties en cinq poules de 4 équipes. Les six premiers du Top 14 et du Premiership restent qualifiés. Un barrage oppose les 7eme des deux championnats français et anglais. La Ligue Celte (qui regroupe les équipes irlandaises, galloises, écossaises et italiennes) qualifie sept équipes soit trois de moins. Avant 2014, les dix premières équipes de la Ligue Celte étaient qualifiées d'office.

Le passage d'un format de 24 équipes à 20 équipes réparties en 5 poules de 4 équipes, les 5 premiers de chaque poule sont qualifiés en quart-de-finale, ainsi que les 3 meilleurs seconds (les autres seconds de poule ne sont plus reversés en quart-de-finale de Challenge Européen).

En résumé, les deux principaux changements sont :
- le passage d'un format de 24 équipes à 20 équipes réparties en 5 poules de 4 équipes, les 5 premiers de chaque poule sont qualifiés en quart-de-finale, ainsi que les 3 meilleurs seconds (les autres seconds de poule ne sont plus reversés en quart-de-finale de Challenge Européen)
- la qualification au mérite de toutes les équipes, même pour les provinces irlandaises, galloises, écossaises et italiennes, les vainqueurs en titre de la Coupe d'Europe et du Challenge Européen ne sont plus directement qualifiés.

Phase finale

Les cinq premières équipes ainsi que les trois meilleures deuxièmes sont qualifiées pour les quarts de finale. Elles sont classées dans l'ordre suivant pour obtenir le tableau des quarts de finale : les vainqueurs de poule sont classées de 1 à 5 en fonction du nombre de points obtenus; les quatre meilleures premières de poule sont classées de 1 à 4 et reçoivent en quart de finale.

Les équipes sont départagées selon les critères suivants :

- plus grand nombre de points de classement,
- meilleure différence de points,
- plus grand nombre d'essais marqués


Depuis 2021
Retour à 24 équipes qualifiées, au lieu de 20 jusque-là. Le Top 14, la Premiership et le Pro 14 (plus communément appelé Ligue Celte) ont huit représentants chacun. Dans la phase de poules, un club français affronte en aller-retour un club anglais et un club celte.

A l'issue de ces quatre matches, les équipes seront classées dans deux "super-poules" de douze dont les quatre premières seront qualifiées pour les quarts de finale, qui se joueront en match aller-retour tandis que les demies et la finale se joueront sur un seul match .
A l'issue de la deuxième phase de poules, les équipes seront classées de 1 à 8. Les quarts de finale opposeront l'équipe classée N° 1 au N° 8, le N°2 au N°7, le N°3 au N°6 et le N°4 au N°5. Pour les demi-finales, les équipes les mieux classées auront l'avantage de jouer à domicile.

Record de spectateurs en finale : 81 774 en 2012 à Twickenham Londres entre Leinster et Ulster

 

La 29eme édition s'est déroulée lors de la saison 2023/2024. Depuis la saison 2022/23 et pour la deuxième fois dans l'histoire de la compétition, des équipes sud-africaines, membres du United Rugby Championship, participent aux côtés des clubs européens.

Les éditions 2020 et 2021 ont été marquées par la pandémie de Covid-19, provoquant l'annulation de plusieurs matchs et un changement de règlement.

En savoir plus :
European Champions Cup (Coupe d'Europe des Clubs)


Les nations les plus titrés :
- 13 pour la France (Brive 1997 ; Toulouse 1996, 2003, 2005, 2010, 2021 et 2024 ; Toulon 2013, 2014 et 2015 ; Stade rochelais 2022 et 2023) ;
- 10 pour l'Angleterre (Bath 1998 ; Northampton 2000 ; Leicester 2001 et 2002 ; London Wasps 2004 et 2007 ; Saracens en 2016, 2017 et 2019 ; Exeter Chiefs en 2020) ; 
- 7 pour l'Irlande (Ulster 1999 ; Munster 2006 et 2008 ; Leinster 2009, 2011, 2012 et 2018).
Plus grand nombre de victoires pour un club : 6 par Toulouse FRA (1996, 2003, 2005, 2010, 2021 et 2024), 4 pour le Leinster IRL (2009, 2011, 2012 et 2018), 3 par Toulon FRA (2013, 2014 et 2015) et les Saracens ENG (2016, 2017 et 2019).

Plus grand nombre de finales pour un club : 8 par Toulouse FRA (1996, 2003, 2004, 2005, 2008, 2010, 2021 et 2024) et par le Leinster IRL (2009, 2011, 2012, 2018, 2019, 2022, 2023 et 2024), 5 par Leicester ENG (1997, 2001, 2002, 2007 et 2009), 4 par le Munster IRL (2000, 2002, 2006 et 2008) et les Saracens ENG (2014, 2016, 2017 et 2019).

Plus grand nombre de finales pour un pays : 28 par la France.

Plus grand nombre de titres pour un joueur : 6 par Frédéric Michalak (Toulouse 2003, 2005, 2010 ; Toulon 2013, 2014, 2015).

Plus grand nombre de points marqués en finale : 64 points (Leicester bat Stade Français Paris 34-30 en 2001).

Plus grand nombre d'essais en finale : 8 points (Exeter Chiefs bat Racing 92 31-27 en 2020).

Plus petit nombre de points marqués en finale : 17 points (Northampton bat Munster 9-8 en 2000).

Plus grand écart de points en finale : 28 points (Leinster bat Ulster 42-14 en 2012).

Plus faible écart de points en finale : 1 point (Bath bat Brive 19-18 en 1998, Northampton bat Munster 9-8 en 2000 et Toulon bat Clermont 16-15 en 2013).

Plus grand nombre de titres consécutifs pour un club : 3 par Toulon FRA (2013 , 2014 et 2015), 2 par Leicester ENG (2001 et 2002), le Leinster IRL (2011 et 2012) et le Stade rochelais (2022 et 2023).

Plus grand nombre de titres consécutifs pour un pays : 3 par l'Angleterre (2000, 2001 et 2002) et la France (2013, 2014 et 2015).

Plus grand nombre de participations consécutives à une finale pour un club: 3 par Toulouse FRA (2003, 2004 et 2005) et Toulon FRA (2013, 2014 et 2015).

Plus grand nombre de participations à la compétition : 30 par le Leinster IRL, 28 par le Munster IRL, l'Ulster IRL (Leinster, Munster et Ulster) ont participé à toutes les éditions) et Toulouse FRA.

Plus grand nombre de matchs pour un club : 204 par le Leinster IRL, 202 Toulouse FRA, 200 par le Munster IRL, 173 par Leicester.

Plus grand nombre de victoires de suite pour un club : 13 par Munster IRL (octobre 2005 à mars 2007); 11 par Toulouse (décembre 2009 à avril 2011).

Plus grosse affluence pour un match : 82 208 spectateurs en 2009 à Croke Park (Dublin) lors de la demi finale entre deux clubs irlandais : Leinster et Munster (25-6)
Plus jeune joueur champion : Danny Cipriani, 19 ans 6 mois 18 jours lors de la finale remportée par les London Wasps le 20 mai 2007.

Plus vieux joueur champion : Sébastien Bruno, 38 ans 8 mois 23 jours lors de la finale remportée par le Rugby club toulonnais le 18 mai 2013.

Le Stade toulousain est devenu la première équipe à aligner 100 victoires en Coupe d'Europe en battant les Glasgow Warriors 19- 11, le 7 décembre 2014 au Stade Ernest-Wallon de Toulouse.

Victoires par club
 

 

Victoire

Finaliste

Années victoire

Années finaliste

Toulouse FRA

6

2

1996, 2003, 2005, 2010, 2021, 2024

2004, 2008

Leinster IRL

4

4

2009, 2011, 2012, 2018

2019, 2022, 2023, 2024

Saracens ENG 3 1 2016, 2017, 2019 2014

Toulon FRA

3

0

2013, 2014, 2015

 

Leicester Tigers ENG

2

3

2001, 2002

1997, 2007, 2009

Munster IRL

2

2

2006, 2008

2000, 2002

   Stade rochelais FRA   2   1   2022, 2023   2021

London Wasps ENG

2

0

2004, 2007

 

Brive FRA

1

1

1997

1998

Northampton Saints ENG

1

1

2000

2011

Ulster IRL

1

1

1999

2012

Bath ENG

1

0

1998

 

Exeter Chiefs 1 0   2020
  ASM Clermont Auvergne FRA 0   3     2013, 2015, 2017
Racing 92 FRA 0 3   2016, 2018, 2020

Biarritz FRA

0

2

 

2006, 2010

Stade Français FRA

0

2

 

2001, 2005

Colomiers FRA

0

1

 

1999

Perpignan FRA

0

1

 

2003

Cardiff WAL 0 1   1996

 
Victoires par nation

 

 

Victoires

Finales perdues

Éliminée en demi-finale

Éliminée en quart

1

France

11

16

14

34

2

Angleterre

10

13

15

39

3

 Irlande

7

7

17

15

4

 Pays de Galles

0

1

7

14

5

 Ecosse

0

0

1

3

6

 Italie

0

0

0

0

-

 Roumanie

0

0

0

0


STATS
Les records individuels
Meilleurs marqueurs :
1 365 points par Ronan O'Gara IRL (Munster)
869 Stephen Jones WAL (Llanelli, Clermont et Scarlets)
794 Owen Farrell ENG (Saracens)
699 Jonathan Sexton IRL (Leinster et Racing 92)
661 Dimitri Yachvili FRA (Biarritz)
645 Diego Dominguez ITA (Milan et Stade Français Paris)
619 Dan Biggar WAL (Ospreys et Northampton)
564 David Humphreys IRL (Ulster)
542 Morgan Parra FRA (Bourgoin et ASM Clermont Auvergne)
523 Leigh Halfpenny WAL (Cardiff, Toulon et Llanelli)
502 Neil Jenkins WAL (Pontypridd, Cardiff et Celtic Warriors)
500 David Skrela FRA (Colomiers, Stade Français Paris, Toulouse et Clermont)...
   
Meilleurs marqueurs d'essais :
40 essais par Chris Ashton (Northampton, Saracens et Sale)
36 Vincent Clerc FRA (Toulouse et Toulon)
33 Brian O'Driscoll IRL (Leinster)
32 Simon Zebo IRL (Munster et Racing 92)
29 Dafydd James GAL (Llanelli, Harlequins, Celtic Warriors, Bridgend et Pontypridd), Tommy Bowe IRL (Ulster et Ospreys) et Juan Imhoff ARG (Racing 92)
27 Shane Horgan IRL (Leinster) et Andrew Trimble IRL (Ulster)
26 Gordon d'Arcy IRL (Leinster)
25 Geordan Murphy IRL (Leicester) et Napolioni Nalaga FID (ASM Clermont Auvergne)...  
Record de matches :
110 matches par Ronan O'Gara IRL (Munster)
104 Gordon D'Arcy IRL (Leinster)
101 John Hayes IRL (Munster) et Peter Stringer IRL (Munster, Saracens et Sale)
97 Donncha O'Callaghan IRL (Munster)
96 Clément Poitrenaud FRA (Toulouse)
93 Richard Wigglesworth ENG (Sale et Saracens)
92 Leo Cullen IRL (Leinster et Leicester)
90 Benjamin Kayser FRA (Stade Français Paris, Leicester et Clermont) et Cian Healy IRL (Leinster)...
87 Shane Horgan IRL (Leinster), Brian O'Driscoll IRL (Leinster) et Nathan Hines SCO (Edimbourg, Perpignan, Leinster, Clermont et Sale)...
  Plus d'essais dans une saison :
11 essais : Chris Ashton ENG (Saracens) 2013-2014
10 essais : Sébastien Carrat FRA (Brive) 1996-1997
9 essais : Matthew Robinson WAL (Swansea) 2000-2001
8 essais : Shane Horgan IRL (Leinster) 2004-2005, Timoci Matanavou FID (Toulouse) 2011-2012 et Napolioni Nalaga FID (Clermont) 2012-2013
Plus de points inscrits dans une saison :
188 pts : Diego Dominguez ITA (Stade Français) 2000-01
152 pts : Tim Stimpson ENG (Leicester) 2000-01
144 pts : Simon Mason IRL (Ulster) 1998-99
138 pts : Jonathan Sexton IRL (Leinster) 2010-11
Trois joueurs ont remporté la Champions Cup en tant que joueur puis en tant qu'entraineur : Leo Cullen IRL (2007 comme joueur, 2018 comme entraineur avec Leinster), Ugo Mola FRA (1996 comme joueur, 2018, 2021 et 2024 comme entraineur avec Toulouse) et Ronan O'Gara IRL (2006 et 2008 comme joueur, 2022 et 2023 comme entraineur avec La Rochelle).

Meilleur réalisateur de la saison :
1996 :
Adrian Davies WAL (Cardiff) 58 pts
1997 : Richard Dourthe FRA (Dax) 82 pts
1998 : Lee Jarvis WAL (Cardiff) 98 pts
1999 : Simon Mason IRL (Ulster) 144 pts
2000 : Ronan O'Gara IRL (Munster) 131 pts
2001 : Diego Dominguez ITA (Stade Français Paris) 188 pts
2002 : Ronan O'Gara IRL (Munster) 129 pts
2003 : Stephen Jones WAL (Llanelli) 107 pts
2004 : Henry Paul ENG (Gloucester) 104 pts
2005 : Andy Goode ANG (Leicester) 114 pts
2006 : Felipe Contepomi ARG (Leinster) 129 pts
2007 : Andy Goode ENG (Leicester) 89 pts
2008 : Glen Jackson ENG (Saracens) 123 pts
2009 : Ben Blair WAL (Cardiff) 99 pts
2010 : Dimitri Yachvili FRA (Biarritz) 113 pts
2011 : Jonathan Sexton IRL (Leinster) 138 pts
2012 : Jonathan Sexton IRL (Leinster) 103 pts
2013 : Morgan Parra FRA (Clermont) 113 pts
2014 : Jonny Wilkinson ENG (Toulon) 113 pts
2015 : Ian Madigan IRL (Leinster) 113 pts
2016 : Owen Farrell ENG (Saracens) 127 pts
2017 : Owen Farrell ENG (Saracens) 92 pts
2018 : Owen Farrell ENG (Saracens) 92 pts
2019 : Owen Farrell ENG (Saracens) 89 pts
2020 : Joe Simmonds ENG (Exeter Chiefs) 95 pts
2021 : Matthieu Jalibert FRA (Bordeaux-Bègles) 72 pts
2022 : Jonathan Sexton IRL (Leinster) 83 pts
2023 : Antoine Hastoy FRA (Stade Rochelais) 85 pts
Meilleur marqueur d'essais de la saison :
1996 :
10 joueurs à 2 essais
1997 : Sébastien Carrat FRA (Brive) 10 essais
1998 : Kenny Logan SCO (Glasgow) 7 essais
1999 : Thomas Lombard FRA (Stade Français Paris, Michel Marfaing FRA (Toulouse) et Emile Ntamack FRA (Toulouse) 7 essais
2000 : Christophe Dominici FRA (Stade Français Paris), Conan Sharman SCO (Edimbourg) et Chris Wyatt WAL (Llanelli) 5 essais
2001 : Matthew Robinson WAL (Swansea) 9 essais
2002 : Ugo Mola FRA (Castres) 7 essais
2003 : Vincent Clerc FRA (Toulouse) et Garan Evans WAL (Llanelli) 7 essais
2004 : Nicolas Brusque FRA (Biarritz) et James Simpson-Daniel ENG (Gloucester) 6 essais
2005 : Shane Horgan IRL (Leinster) 8 essais
2006 : Sereli Bobo FID (Biarritz), Vincent Clerc FRA (Toulouse) et Felipe Contepomi ARG (Leinster) 6 essais
2007 : Clément Poitrenaud FRA (Toulouse) et Paul Sackey ENG (London Wasps) 7 essais
2008 : Vincent Clerc FRA (Toulouse), Richard Haughton ENG (London Wasps), Kameli Ratuvou FID (Saracens) et Aurélien Rougerie FRA (Montferrand) 5 essais
2009 : Brian O'Driscoll IRL (Leinster) 5 essais
2010 : Tommy Bowe IRL (Ospreys) 7 essais
2011 : Paul Diggin ENG (Northampton) 5 essais
2012 : Timoci Matanavou FID (Toulouse) 8 essais
2013 : Napolioni Nalaga FID (Clermont) 7 essais
2014 : Chris Ashton ENG (Saracens) 11 essais
2015 : George North WAL (Northampton) 7 essais
2016 : Thomas Waldrom NZL (Exeter), Vereniki Goneva FID (Leicester) 6 essais
2017 : Isa Nacewa NZL (Leinster) 7 essais
2018 : Daniel Evans WAL (Ospreys) et Nemani Nadolo FID (Montpellier) 6 essais
2017 : Sean Cronin IRL (Leinster) et Jacob Stockdale IRL (Ulster) 6 essais
2018 : Daniel Evans WAL (Ospreys) et Nemani Nadolo FIJ (Montpellier) 6 essais
2019 : Jacob Stockdale IRL (Ulster) et Sean Cronin IRL (Leinster) 6 essais
2020 : Sam Simmonds ENG (Exeter Chiefs) 8 essais
2021 : Kotaro Matsushima JPN (Clermont Auvergne), Santiago Cordero ARG (Bordeaux-Bègles), Xavier Mignot FRA (Lyon) et Antoine Dupont FRA (Toulouse) 4 essais.
2022 : James Lowe IRL (Leinster) 10 essais
2023 : Josh van der Flier IRL (Leinster) 6 essais
 
Meilleur joueur de la saison :
2010 :
Ronan O'Gara IRL (Munster)
2011 : Sean O'Brien IRL (Leinster)
2012 : Rob Kearney IRL (Leinster)
2013 : Jonny Wilkinson ENG (Toulon)
2014 : Steffon Armitage EG (Toulon)
2015 : Nick Abendanon ENG (Clermont)
2016 : Maro Itaje ENG (Saracens)
2017 : Owen Farrell ENG  (Saracens)
2018 : Leone Nakarawa FID (Racing 92)
2019 : Alex Goode ENG (Saracens)
2020 : Sam Simmonds ENG (Exeter Chiefs)
2021 : Antoine Dupont FRA (Toulouse)
2022 : Josh van der Flier IRL (Leinster)
2023 : Grégory Alldritt FRA (Stade rochelais)
Bon à savoir : depuis 1996, il y a eu 6 finales franco-françaises : Toulouse-Perpignan en 2003, Toulouse-Stade Français Paris en 2005, Toulouse-Biarritz en 2010, Toulon-Clermont-Ferrand en 2013 et 2015 et Toulouse-La Rochelle en 2021. Il y a eu également une finale 100% anglaise (victoire des London Wasps contre Leicester en 2007) et une finale 100% irlandaise (victoire du Leinster contre l'Ulster en 2012).

D'autres records...
Plus large victoire : Toulouse FRA bat Ebbw Vale WAL : 108 à 16 en 1998
Plus de points marqués dans un match : 108 par Toulouse FRA contre Ebbw Vale WAL en 1998
Plus d'essais marqués dans un match : 16 par Toulouse FRA contre Ebbw Vale WAL en 1998
Plus de transformations marquées dans un match : 14 par Toulouse FRA contre Ebbw Vale WAL en 1998
Plus de pénalités dans un match : 9 par le Stade Francais Paris FRA contre Leicester ENG en 2001
Plus de drops dans un match : 4 par l'Ulster IRL contre les London Wasps ENG en 2001

Plus grosse défaite pour un club français : 89-7 Montpellier Hérault battu par Leinster le 16 janvier 2022


 
 
 

 
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Le championnat féminin a lieu depuis 1971 (premier vainqueur : l'ASVEL). Format actuel : 16 clubs se disputent le titre entre septembre et fin mai en matches aller-retour. Les phases finales se déroulent au mois mai ou juin. La 52eme édition a eu lieu lors de la saison 2022/2023.  ...
La star du rugby fraçais, élu 'Joueur européen de l'année' en 2021 (premier français à décrocher ce trophée prestigieux) et 2024, 'Meilleur joueur du Tournoi des VI Nations' en 2020 (premier Bleu sacré), 2022 et 2023 (un triplé réussi avant lui par la légende irlandaise Brian O'Driscoll en 2006, 2007 et 2009), 'Meilleur international français' et 'Meilleur joueur du Top 14' pour la saison 2021 et 2023. Fin 2021, il a été élu 'Joueur de l'année&...
Les nations les plus titrés : - 13 pour la France (Brive 1997 ; Toulouse 1996, 2003, 2005, 2010, 2021 et 2024 ; Toulon 2013, 2014 et 2015 ; Stade rochelais 2022 et 2023) ; - 10 pour l'Angleterre (Bath 1998 ; Northampton 2000 ; Leicester 2001 et 2002 ; London Wasps 2004 et 2007 ; Saracens en 2016, 2017 et 2019 ; Exeter Chiefs en 2020) ;  - 7 pour l'Irlande (Ulster 1999 ; Munster 2006 et 2008 ; Leinster 2009, 2011, 2012 et 2018). Plus grand nombre de victoires pour un club :...
Champion de France en 1998 (Stade Français) et 2002 (Biarritz). Vainqueur de la Currie Cup en 1995 avec le Natal (avec son coéquipier Thierry Lacroix ; ils furent les premiers joueurs français à être sacrés). 61 sélections (5 essais, 8 capitanats) comme 2eme ligne. Son fils Alexandre (27-6-97)  joue au Stade Toulousain avec lequel il a remporté la Champions Cup en 2024 et le championnat de France en 2023.   Copyright Sportquick/Promedi ...
L'un des joueurs les plus prometteurs du monde, il est le fils d'Emile, champion de France et vainqueur de la coupe d'Europe avec Toulouse en 1996, vainqueur du Grand Chelem en 1997 et également international. Champion de France en 2019, 2021 et 2023 (en marquant l'essais de la victoire à deux minutes de la fin contre La Rochelle) et vainqueur de la coupe d'Europe en 2021 et 2024 avec Toulouse. Vainqueur du Tournoi des 6 Nations en 2022 en décrochant le Grand Chelem. 36 s...
Finaliste de la Coupe du monde en 1999 et vainqueur du Grand Chelem en 1997. Champion de France en 1994, 1995 et 1996, vainqueur de la Coupe d'Europe en 1996 et du Challenge du Manoir en 1993 et 1995 avec Toulouse. Finaliste du Challenge européen en 2000 avec Castres. 12 sélections comme arrière (6 essais) entre 1997 et 1999. Entraineur de Toulouse depuis 2015 : champion de France en 2019, 2021 et 2023 et vainqueur de la Champions Cup en 2021 et 2024. En 2021, il est devenu le deuxième v...
Créé en 2010, le Prix ERC du Joueur Européen de l'année (ERC European Player of the Year) récompense le meilleur joueur de la saison de la Champions Cup (H Cup) et de l'Amlin Challenge Cup. La sélection commence dès janvier : un jury d'experts dresse une liste de 15 joueurs nominés d'après les résultats des 44 clubs participant aux phases de poules de la H Cup et de l'Amlin Challenge Cup. Après les demi-finales, le jury établit une liste définitive de cinq joueurs nomin...
Créé en 2010, le Prix ERC du Joueur Européen de l'année (ERC European Player of the Year) récompense le meilleur joueur de la saison de la Champions Cup (H Cup) et de l'Amlin Challenge Cup. La sélection commence dès janvier : un jury d'experts dresse une liste de 15 joueurs nominés d'après les résultats des 44 clubs participant aux phases de poules de la H Cup et de l'Amlin Challenge Cup. Après les demi-finales, le jury établit une liste définitive de cinq joueurs nomin...
Trophée depuis 2014 EUROPEAN CHAMPIONS CUP - COUPE D'EUROPE (Heineken Cup ou H Cup avant 2014) C'est la plus importante compétition entre clubs.   Organisée de 1995 à 2013 par l'European Rugby Cup (ERC), la Coupe d'Europe de rugby, la plus prestigieuse Coupe d'Europe, est une compétition qui est disputée chaque année par des équipes de clubs, de franchises régionales et provinciales d'Angleterre, d'Écosse, de France, d'Irlande, d'Italie et du Pa...
Une grande figure et innovateur du rugby français. Surnommé "Docteur Pack", il avait révolutionné le jeu d'avants avec l'intervention du 'demi-tour contact' et de la 'touche en mouvement'. 29 sélections comme deuxième ligne entre 1951 et 1959 (6 capitanats). Vainqueur de la Tournée des V Nations en 1954 et 1959. Il était notamment le capitaine de la première victoire historique lors de l'une des plus grandes tournées de l'équipe de France en Afrique ...