samedi 19 janvier 2019
Football
 
Football - Euro 2020 - Article du : 29/05/2016
Sommaire article
. Londres acclamé, Munich s'est retiré. La politique en dehors des choix
Euro 2020 Euro-2020: Londres et Wembley au centre de l'Europe des 13 - Le 19/0/2014

© AFP/Fabrice Coffrini
Le président de l'UEFA Michel Platini , lors de l'annonce des villes-hôtes de l'Euro-2020, le 19 septembre 2014 à Genève

Le pays inventeur du football a gagné un match important vendredi: Londres et son stade de Wembley ont été choisis par l'UEFA pour accueillir la finale et les demi-finales de l'Euro-2020, qui se jouera dans un format inédit de 13 villes de 13 pays différents.

. Londres acclamé, Munich s'est retiré

Il y avait au départ 19 villes candidates pour 13 places d'hôtes. Seules Londres et Munich avaient candidaté pour tous les lots, soit le package spécial finale/demi-finales et le package standard (trois de matches de poules et un quart ou un huitième de finale). Wembley et l'Allianz Arena visaient donc au départ les trois matches les plus prestigieux.

Mais vendredi matin à Genève, au moment du vote du comité exécutif de l'UEFA (sorte de gouvernement du foot européen), Munich s'est retirée juste avant la désignation du lot finale/demi-finales. Et Wembley a donc été élu "à l'unanimité, par acclamation", comme l'a révélé le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino.

© AFP/Franck Fife
Vue générale du stade de Wembley le 27 mai 2011 à Londres

Y-a-t-il eu entente entre Angleterre et Allemagne? Dans les semaines précédentes, des représentants de la Fédération allemande de football (DFB) avaient évoqué dans la presse la possibilité de ne pas maintenir Munich pour la finale, pour laisser l'Angleterre gagner et avoir son soutien pour l'Euro-2024. Toujours en monnaie d'échange, selon les responsables de la DFB, l'Allemagne soutiendrait ensuite l'Angleterre pour sa candidature à l'Euro-2028.

Vendredi, après le vote, les fédérations des deux pays ont nié un tel accord formel. Mais Greg Dyke, président de la Fédération anglaise (FA), a tout de même glissé: "Il n'y a pas eu d'accord, mais il est clair celui qui gagne la finale pour 2020 ne postulera pas pour l'Euro-2024."

© AFP/Christof Stache
L'Allianz Arena de Munich, le stade où évolue le Bayern et qui accueillera des matches de l'Euro-2020, photographié le 4 juillet 2011

"Je ne sais pas pourquoi l'Allemagne s'est retirée juste avant le vote pour la finale et les demi-finales, peut-être y-avait-il un accord avec l'Angleterre en vue des Euro-2024 et 2028, mais dans les rapports d?évaluations, le meilleur dossier c'était Londres, alors peut être que l'Allemagne a compris cela et qu'elle s'est retirée", a commenté pour sa part Michel Platini , président de l'UEFA.

L'Angleterre n'est toutefois pas gagnante sur toute la ligne. Avec ce format unique (qui n'est pas destiné à se répéter) pour marquer les 60 ans du championnat d'Europe des nations, aucun pays hôte n'est automatiquement qualifié.

. La politique en dehors des choix

© AFP/L. Saubadu/P. Defosseux, pld/dmk
Carte d'Europe indiquant les 13 villes européennes qui accueilleront l'Euro 2020 de football

Outre Londres et ses trois matches de prestige, les autres villes retenues sont Munich, Bakou, Saint-Pétersbourg et Rome qui accueilleront les quarts de finale et trois matches de poule. Les autres matches de poules et les huitièmes de finale seront organisés à Copenhague, Bucarest, Amsterdam, Dublin, Bilbao, Budapest, Bruxelles et Glasgow.

Quand un journaliste s'est étonné du choix de Bakou alors que l'Azerbaïdjan est critiqué sur la question des droits de l'Homme par certaines organisations indépendantes, Platini a répondu: "Nous sommes dans le foot et dans le sport, le foot c'est le foot, la politique c'est la politique, je pense que si on commence à mélanger, on n'aura pas beaucoup de foot dans le monde."

Le patron du foot européen a également rejeté toute justification politique quant à l'absence d'Israël (avec Jérusalem), non retenu: "Israël a été jugé sur son dossier de candidature." Dans un communiqué, l'UEFA explique d'ailleurs qu'Israël ne remplissait pas toutes les exigences et a été écarté du dernier tour de vote (de même que Minsk, Sofia et Skopje). En dehors de ces villes écartées pour mauvais dossier, les autres perdants de l'Euro-2020 sont Stockholm et Cardiff, non retenus.

Pourquoi Glasgow alors et pas Cardiff ? L'émotion est la réponse. David Taylor, ancien secrétaire général de l'UEFA apprécié dans l'instance, est décédé en juin à l'âge de 60 ans. Il était Ecossais. "David Taylor a disparu, et connaissant les membres du comité exécutif, je suis sûr que cela a joué", n'a d'ailleurs pas caché Platini.

L'ancien joueur star de la Juve, se réjouit en conclusion d'un Euro-2020 qui sera joué "d'ouest en est". Et balaie les reproches éventuels des distances géographiques: "Pour ceux qui se souviennent de l'Euro-2012 en Pologne et Ukraine, ce n'était pas facile d'aller à Kharkiv et Lviv. Là il y a des compagnies +low cost+ et nombre d'aéroports pour profiter de cet Euro pour l'Europe."

.,.
Résultats et Champions


Record de titres : 8 pour la Juventus Turin, 6 pour le Milan AC, 5 pour l'Inter Milan Record de finales : 13 pour la Juventus Turin, 10 pour le Milan AC, 9 pour l'Inter Milan Record de titres pour un joueur : 6 pour Dejan Stankovic (2 avec la Lazio Rome, 4 avec l'Inter Milan) 5 pour Franco Baresi (Milan AC)... Les français vainqueurs : Jean-Pierre Papin en 1992 (Milan AC), Didier Deschamps en 1995 et 1997 (Juventus Turin), Zinédine Zidane en 1997 (Juventus Turin), Alain Boghossian ...
  Né à Funchal sur l'île de Madère, "CR7" est avec Lionel Messi la grande star de la planète foot. L'un des virtuoses du football mondial et l'un des grands atouts de l'équipe du Portugal dont il est le capitaine depuis  2007, championne d'Europe en 2016 (finaliste en 2004 ; co-recordman des buts, avec Michel Platini, des buts marqués en phase finale dans cette compétition : 9 en 4 éditions). Depuis le 22 juin 2016, il est d'ailleurs devenu l'unique j...
Champion et vainqueur de la coupe d'Italie en 2017 et 2018, vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2018 et finaliste de la Ligue des champions en 2017 avec la Juventus Turin. International luxembourgeois chez les jeunes car ses parents ont émigrés au Luxembourg pour fuir la guerre, il a choisi ensuite de joueur pour la Bosnie-Herzégovine (76 sélections, 11 buts), le pays d'origine de ses parents. Milieu de terrain, il a été formé en France, à Metz, puis a joué 3 saisons à Lyon. ...
Vainqueur de la Coupe du Monde en 2018 et finaliste de l'Euro en 2016. Champion de France en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2018, vainqueur du Trophée des Champions en 2013, 2014, 2015 et 2017, de la coupe de la Ligue en 2014, 2015, 2016 et 2017 et de la coupe de France en 2015, 2016 et 2017 avec le Paris Saint-Germain. Il a réalisé en 2015 un quadruplé inédit en France avec le le club parisien (champion, vainqueur de la coupe de France, de la coupe de la Ligue et du Trophée des Champions). C...
Vainqueur de la Coupe du monde en 2014 (3eme en 2010). Champion d'Allemagne en 2007 avec le VfB Stuttgart. Vainqueur de la Ligue des champions et de la coupe du monde des clubs en 2014, du championnat d'Espagne en 2012, de la coupe d'Espagne en 2011 et 2014 et de la Supercoupe d'Espagne en 2012 avec le Real Madrid. Champion et vainqueur de la coupe d'Italie en 2016, 2017 et 2018, vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2018 et finaliste de la Ligue des champions en 201...
Champion d'Italie en 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018, vainqueur de la coupe en 2015, 2016, 2017 et 2018 et de la Supercoupe d'Italie en 2012, 2013, 2015 et 2018, finaliste de la Ligue des champions en 2015 et 2017 avec la Juventus Turin. Finaliste du championnat d'Europe en 2012 et 3eme des Jeux Olympiques en 2004. Champion d'Europe des -19 ans en 2003. 83 sélections depuis 2004 comme défenseur. Elu Meilleur défenseur du Calcio en 2008, 2009 et 2010.   ...
Finaliste du championnat d'Europe en 2012. Champion d'Italie en 2006 avec l'Inter Milan. Champion d'Italie en 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017, vainqueur de la coupe en 2015, 2016 et 2017 et de la Supercoupe d'Italie en 2012, 2013, 2015 et 2018, finaliste de la Ligue des champions en 2015 et 2017 avec la Juventus Turin. 56 sélections depuis 200 comme défenseur.   ...
Ancien milieu de terrain de Livourne, Pescara et Naples notamment, il est devenu un entraineur réputé : champion d'Italie et vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2011 avec le Milan AC, champion d'Italie en 2015, 2016, 2017 et 2018, vainqueur de la Coupe d'Italie en 2015, 2016, 2017 et 2018, et de la Supercoupe d'Italie en 2015 et 2018, finaliste de la Ligue des champions en 2015 et 2017 avec la Juventus Turin. Elu meilleur entraineur de Série A en 2011. ...
Créée en 1988, la Supercoupe d'Italie oppose chaque année au mois d'août, le champion d'Italie au vainqueur de la Coupe d'Italie.  ...
Organisée par la Fédération Française de Football, la Coupe de France (Challenge Charles Simon) est ouverte aux clubs professionnels et amateurs. Le vainqueur est qualifié pour la Ligue Europa. Elle a été créée le 15 janvier 1917 à l’initiative du secrétaire général du Comité Français Interfédéral (la future Fédération Française de Football), Henri Delaunay. 48 clubs participaient à la première édition (contre une centaine en 1920, mille en 1948 et 7 288 en 2016). A noter : - les club...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - gregory coupet - vitor baia - jacques santini - elie baup -