Happy Birthday :
samedi 17 novembre 2018
Football
 

COUPE DU MONDE FIFA - Dossier Football
< Retour

Présentation :

La Coupe du Monde

 

Historique

 

Il y eut un premier projet de créer une Coupe du Monde en 1905, mais sans suite. En 1920, Jules Rimet, premier président de la Fédération Française de Football et son secrétaire Henri Delaunay déposèrent sur le bureau de la Fédération Internationale un projet de la Coupe du Monde. Il fallut attendre 8 ans pour voir naître le premier Comité d’organisation de la coupe du monde qui décida que le premier organisateur serait l’Uruguay pour la célébration du centenaire de son indépendance en 1930.

dessin

 

Le premier trophée mis en jeu (la Coupe Jules Rimet, oeuvre du sculpteur français Abel Lafleur a été gagné par le Brésil en 1970 après sa 3e victoire. Il s’agissait d’une statuette en or d’environ 1,5 kg représentant une victoire ailée sur une base octogonale sur laquelle sont gravés les noms des vainqueurs de 1930 à 1970. Durent cette période, le pays vainqueur en restait détenteur jusqu’à la prochaine édition quatre ans plus tard. Suite à sa troisième victoire, le Brésil a reçu définitivement la Coupe.

La Coupe fut volée à deux reprises, une fois à Londres en 1966 et une autre fois au Brésil, où elle ne fut jamais retrouvée.

Le nouveau trophée (5 kg d’or), oeuvre du sculpteur italien Silvio Gazzaniga, ne sera pas conservé par le pays vainqueur. Il est remis en jeu tous les 4 ans depuis 1974.

Jules Rimet (1873-1956), figure et innovateur du football mondial, fonda tout d’abord le club parisien du Red Star, puis devint président de la toute nouvelle Fédération Française de Football Association en avril 1919 (jusqu’en 1949). Auparavant il avait participé à la fondation de la FIFA en 1904 dont il devint le président pendant plus de 30 ans (1921-1954). Inspiré du succès du tournoi olympique, il créé la Coupe du Monde en 1930 réunissant les plus grandes nations du foot pour désigner le champion du monde. Cette Coupe porte son nom jusqu’en 1970. En 1955, il a été proposé comme prix Nobel de la Paix.

Règles et principes de la Coupe du Monde

 

Depuis 2006, il y a huit groupes de quatre équipes au premier tour, chacune rencontrant une fois les trois autres.

- Une victoire au premier tour vaut 3 points; un match nul vaut un point et une défaite zéro point.

- Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale suivant le nombre de buts marqués, la différence de buts générale, le nombre de points marqués, meilleure attaque, le résultat de la rencontre directe entre les deux équipes et le tirage au sort.

- A partir des huitièmes de finale jusqu’à la finale, le système à élimination directe est adopté. En cas de résultat nul après 90 minutes de jeu, une prolongation de deux fois 15 minutes est disputée, sans but en or et but en argent.

- Si, après cette prolongation (120 minutes de jeu), aucune équipe n’a marqué, le vainqueur est celui qui gagne par une séance de cinq tirs aux buts, jusqu’à ce que l’équipe prenne l’avantage d’un but.

Sanctions

Les joueurs ayant reçu une carte rouge seront automatiquement suspendus pour le match suivant. Cette sanction est valable pour ceux qui recevront deux cartons jaunes lors de deux matches sur trois du premier tour. Les joueurs exclus lors du dernier match des qualifications sont automatiquement exclus pour le premier match de la phase finale.

La dernière Coupe du Monde, la 21eme édition, a eu  lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Lors de cette édition, l'arbitrage vidéo ou VAR  (l'assistance vidéo à l'arbitrage) a réussi son examen d'entrée aidant les arbitres à mieux surveiller les surfaces de réparation et de limiter de gestes répréhensibles des défenseurs. Le record de penaltys sifflés a été battu avec 29 (au moins 11 de plus lors de toutes les autres Coupes du monde) comme le nombre de buts faisant de cette édition la troisième plus prolifique de l'histoire (à deux buts de France 1998 et Brésil 2014).

 

Prochain rendez-vous : le Qatar en 2022 (du 21 novembre au 18 décembre).

 

Voir le dossier complet Coupe du Monde

 

Toutes les éditions précédentes

Voir tous les résultats

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
COUPE DU MONDE FIFA


Le palmarès
Année Champion  Vice-champion  Troisième  Quatrième 
1930 Uruguay  Argentine  Etats-Unis, Yougoslavie 
1934 Italie  Tchécoslovaquie  Allemagne  Autriche 
1938 Italie  Hongrie  Brésil  Suède 
1950 Uruguay  Brésil  Suède  Espagne 
1954 RFA  Hongrie  Autriche  Uruguay 
1958 Brésil  Suède  France  RFA 
1962 Brésil Tchécoslovaquie Chili Yougoslavie
1966 Angleterre  RFA  Portugal  URSS 
1970 Brésil  Italie  RFA  Uruguay 
1974 RFA  Pays-Bas  Pologne  Brésil 
1978 Argentine  Pays-Bas  Brésil  Italie 
1982 Italie  RFA  Pologne  France 
1986 Argentine  RFA  France  Belgique 
1990 RFA  Argentine  Italie  Angleterre 
1994 Brésil  Italie  Suède  Bulgarie 
1998 France  Brésil  Croatie  Pays-Bas 
2002 Brésil Allemagne Turquie Corée du Sud
2006 Italie France Allemagne Portugal
2010 Espagne Pays-Bas Allemagne Uruguay
2014 Allemagne Argentine Pays-Bas Brésil
2018 France  Croatie  Belgique  Angleterre

 
 Les scores des finales
 

Année

Lieu

Finale

Score

Petite finale


Score

1930

Uruguay

Uruguay bat Argentine

4-2

Argentine bat USA

6-1

1934

Italie

Italie bat Tchécoslovaquie

2-1 (a.p)

Allemagne bat Autriche

3-2

1938

France

Italie bat Hongrie

4-2

Brésil bat Suède

4-2

1950

Brésil

Uruguay bat Brésil

2-1

Suède bat Espagne

3-1

1954

Suisse

Allemagne bat Hongrie

3-2

Autriche bat Uruguay

3-1

1958

Suède

Brésil bat Suède

5-2

France bat Allemagne

6-3

1962

Chili

Brésil bat Tchécoslovaquie

3-1

Chili bat Yougoslavie

1-0

1966

Angleterre

Angleterre bat RFA

4-2 (a.p.)

Portugal bat URSS

2-1

1970

Mexique

Brésil bat Italie

4-1

Allemagne bat Uruguay

1-0

1974

RFA

RFA bat Hollande

2-1

Pologne bat Brésil

1-0

1978

Argentine

Argentine bat Hollande

3-1 (a.p.)

Brésil bat Italie

2-1

1982

Espagne

Italie bat RFA

3-1

Pologne bat France

3-2

1986

Mexique

Argentine bat RFA

3-2 (a.p.)

France bat Belgique

4-2

1990

Italie

RFA bat Argentine

1-0

Italie bat Angleterre

2-1

1994

USA

Brésil bat Italie

0-0 (t.a.b)

Suède bat Bulgarie

4-0

1998

France

France bat Brésil

3-0

Croatie bat Pays-Bas

2-1

2002

Japon et Corée du Sud

Brésil bat Allemagne

2-0

Turquie bat Corée du Sud

3-2

2006

Allemagne

Italie bat France

1-1 (t.a.b)

Allemagne bat Portugal

3-1

2010

Afrique du Sud

Espagne bat Pays-Bas

1-0 (a.p)

Allemagne bat Uruguay

3-2

2014 Brésil Allemagne bat Argentine 1-0 (a.p) Pays-Bas bat Brésil 3-0
2018 Russie France bat Croatie 4-2 Belgique bat Angleterre 2-0

 


 
 Les pays finalistes de la Coupe du Monde

 


 

Joué

Gagné

Nul

Perdu

Bp

Bc

Allemagne ( et ex RFA ) 8 4 0 4 12 15

Brésil

7

4

1

2

15

9


Italie

6

3

2

1

11

9


Argentine

5

2

0

3

8

9


Pays-Bas

3

0

0

3

2

6


France

3

2

1

0

8

3


Uruguay

2

2

0

0

6

3


Hongrie

2

0

0

2

4

7


Tchécoslovaquie

2

0

0

2

2

5


Angleterre

1

1

0

0

4

2


Espagne

1

1

0

0

1

0

Croatie 1 0 0 1 2 4

Suède

1

0

0

1

2

5

 


   
 

 

La Coupe du Monde est devenue avec les Jeux Olympiques d’été la plus grande fête sportive de l’histoire et l’une des plus médiatisées au monde avec une audience de plus de 40 milliards pour 2002 (record) contre 31,7 en 1994.

Plus grande affluence sur une Coupe du Monde : 3 567 415 spectateurs

Plus grande affluence sur un match

199 854 spectateurs lors de la finale entre Brésil et Uruguay le 16 juillet 1950 au stade de Maracaña à Rio.

Plus mauvaise affluence pour un match de Coupe du Monde : 300 spectateurs lors de Roumanie Pérou en 1930

 

Les grands stades de chaque Coupe du monde

1930 : stade du Centenario, Montevideo (90 000 places) - 1934 : stadio del Partito National, Rome, (55 000 places) - 1938 : stade de Colombes, Paris (55 000 places, actuellement 20 000) - 1950 : Maracaña, Rio (174 000 places) - 1954 : Wankdorf-Stadion, Berne (60 000 places) - 1958 : Rasunda Stadion, Stockholm (50 000 places) - 1962 : Estadio Nacional, Santiago (60 000 places, actuellement 77 700) - 1966 : Wembley, Londres (100 000 places) - 1970 : Estadio Aztec, Mexico (105 000 places) - 1974 : Olympiastadion, Munich (75 000 places) - 1978 : Estadio Monumental de River Plate, Buenos Aires (80 000 places) - 1982 : Santiago Bernabeu, Madrid (90 000 places) - 1986 : Estadio Azteca, Mexico (115 000 places) - 1990 : Stadio Olimpico, Rome (75 000 places) - 1994 : Rose Bowl, Pasadena (95 000 places) - 1998 : Stade de France, Paris Saint-Denis (80 000 places) - 2002 : International Stadium, Yokohama (70 000 places) - 2006 : Olympiastadion, Berlin (70 000 places) - 2010 : Soccer City, Johannesburg (85 000 places) - 2014 : Maracaña, Rio (73 500 places) - 2018 : Stade Loujniki, Moscou (81 000 places)


 
Statistiques nations
- Huit pays se sont partagés les vingt-et-une Coupes du Monde disputées.
- Le Brésil est le seul pays à avoir remporté 5 éditions de la Coupe du Monde et le seul à avoir participé à toutes les phases finales depuis 1930. En 109 matches, il en a remporté 73.
- 9 fois sur 21 finales, le pays qui a ouvert le score a perdu la finale. Seules les finales de 1994 et 2006 se sont terminées aux tirs au but.
- Avant 1958, les finales avaient été européennes en Europe (1934, 1938 et 1954) et américaines en Amérique du Sud (1930-1950).
- La RFA (ou Allemagne) est le pays qui a disputé le plus de finales (8).
- L’Europe mène face à l’Amérique du Sud au nombre de victoires : 12 à 9.
- Les Sud-Américains ont remporté 7 des 10 finales les ayant opposé aux Européens (Brésil-Suède 1958, Brésil-Tchécoslovaquie 1962, Brésil-Italie 1970, Argentine-Hollande 1978, Argentine-RFA 1986, Brésil-Italie 1994, Brésil-Allemagne 2002). Ils ont donc perdu seulement trois fois : en 1990 (RFA-Argentine), 1998 (France-Brésil) et 2014 (Allemagne-Argentine), .
- Seuls deux pays sud-américains ont disputé une finale sur le sol européen (Brésil en 1958 et 1998 ; l’Argentine en 1990).
- L'Allemagne, en 2014, est devenu le premier pays européen a remporter une finale sur le sol sud-américain. Avant cela, les européens avaient toujours perdu en finale en Amérique du Sud (Brésil bat Tchécoslovaquie en 1962, Brésil bat Italie en 1970, Argentine bat Hollande en 1978, Argentine bat RFA en 1986)
- Le Mexique (en 1970 et 1986), l’Italie (en 1934 et 1990), la France (en 1938 et 1998), l'Allemagne (1974 et 2006) et le Brésil (1950 et 2014) sont les seuls pays à avoir accueilli 2 Coupes du Monde.
- Le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010 sont les seul pays Africains à s’être qualifié pour les quarts de finale.
- La Corée du Sud est le seul pays asiatique à avoir participé aux quarts de finale (en 2002).
- Six pays organisateurs ont remporté la Coupe du Monde (Uruguay 1930, Italie 1934, Angleterre 1966, RFA 1974, Argentine 1978 et France 1998).
- L’Italie (1934 et 1938) et le Brésil (1958 et 1962) sont les seuls pays à avoir remporté 2 titres consécutifs.
- L’Afrique du Sud en 2010 est le seul pays organisateur à ne pas s’être qualifié pour le deuxième tour.
- L’Espagne en 1982, les Etats-Unis en 1994, le Japon en 2002 et l’Afrique du Sud en 2010 sont les seuls pays organisateurs à ne pas s’être qualifiés pour les quarts de finale.
- En 2010 pour la première fois de l’histoire de la Coupe du Monde, le tenant du titre (Italie), le finaliste de l’édition précédente (France) et le pays organisateur (Afrique du Sud) ne se sont pas qualifiés pour le deuxième tour.
- Seuls 6 tenants du titre ont été éliminés dès le 1er tour lors de l’édition suivante : l'Italie en 1950, le Brésil en 1966, la France en 2002, l’Italie en 2006, Espagne en 2014 et l'Allemagne en 2018.
- La France en 2002 et l’Italie en 2006 sont les seuls tenants du titre à ne pas avoir gagné de match lors de l’édition suivante.
- La France en 2002 est le seul tenant du titre à ne pas avoir marqué de but lors de l’édition suivante.
- L’Uruguay, vainqueur en 1930, n’a pas participé à la Coupe du Monde suivante.
- La Hongrie en 1954 est l’équipe qui a marqué le plus de buts dans une phase finale : 27.
- De 1974 à 2002, le champion en titre disputait le match d’ouverture (auparavant et depuis, c’est le pays organisateur).
- L’Allemagne, en 1994, est le premier tenant du titre à remporter le match d’ouverture.
- De 1974 à 2002, trois tenants du titre ont perdu le match d’ouverture : l’Argentine en 1982 (contre la Belgique 0-1) et 1990 (contre le Cameroun 0-1) et la France en 2002 (contre le Sénégal 0-1).
- Le premier match à s’être achevé après prolongation est le match Autriche-France en 1934. Au total, 63 matches sont allés jusqu'aux prolongations.
- Le premier match à s’être achevé aux tirs aux buts est le match RFA-France en 1982. Au total, 26 matches sont allés jusqu'aux tirs au but.
- Le premier match à s’être achevé par le but en or est le match France-Paraguay en 1998. Au total, 4 matches se sont terminés par le But en or.
- 6 phases finales ont regroupé 32 pays (France 1998, Corée du Sud/Japon 2002, Allemagne 2006, Afrique du Sud 2010, Brésil 2014 et Russie en 2018).
- 4 phases finales ont regroupé 24 pays (Espagne 1982, Mexique 1986, Italie 1990, Etats-Unis 1994).
- 9 phases finales ont regroupé 16 pays.
- 2 phases finales ont regroupé 13 pays (Uruguay 1930, Brésil 1950).
- 79 pays ont participé au moins à une phase finale (les 2 derniers étant l'Islande et le Panama en 2018).
- L’Uruguay en 1930 (4 matches), l’Italie en 1938 (4 matches), le Brésil en 1970 (6 matches) et 2002 (7 matches) sont les seuls pays à avoir remporté tous leurs matches de phase finale.
- Le record de victoires consécutives est détenu le Brésil (à cheval sur les éditions de 2002 et 2006) avec 11 matches.
- Le record de cartons distribués par un arbitre (M. Ivanov RUS) a eu lieu lors du match Portugal-Pays-Bas en 2006 : 12 cartons jaunes et 4 cartons rouges. Viennent ensuite M. Lopez Nieto ESP lors du match Allemagne-Cameroun en 2002 : 16 cartons jaunes (dont 2 ont été transformés en rouge, 8 pour le Cameroun, 8 pour l’Allemagne).
- L’Allemagne, entre 1954 et 2014, est la seule nation à avoir atteint, au minimum les quarts de de finale, soit 16 fois sur 16 consécutivement. En 2018, elle a été éliminée dès le premier tour pour la première fois de son histoire.
- 18 équipes ont été éliminées sans avoir perdu un match : L'Ecosse (3 matches) en 1974, le Brésil (7 matches) en 1978, le Cameroun (3 matches) en 1982, l'Angleterre (5 matches) en 1982, le Brésil (5 matches) en 1986, l'Italie (7 matches) en 1990, l'Angleterre (6 matches) en 1990, la Belgique (3 matches) en 1998, l'Italie (5 matches) en 1998, les Pays-Bas (6 matches) en 1998, l'Eire (4 matches) en 2002, l'Espagne (5 matches) en 2002, la Suisse (4 matches) en 2006, l'Argentine (5 matches) en 2006 et la France (7 matches) en 2006 et la Nouvelle-Zélande (3 matches) en 2010, le Costa Rica (5 matches) et les Pays-Bas (7 matches) en 2014.
NB : l'Italie (en 1990 et 1998), l'Eire (en 2002), l'Espagne (en 2002), la Suisse (en 2006), l'Argentine (en 2006), la France (en 2006) et le Costa Rica et les Pays-Bas en 2014 on perdu un match au tirs au but.
- Pour la première fois, en 2018, une équipe a été éliminée des poules à cause de la discipline. En effet, le Japon et le sénégal étant à égalité parfaite, c'est le nombre de cartons jaunes qui a décidé du qualifié. Et c'est le Sénégal qui a été éliminé.
Pays vainqueurs
5 - Brésil (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002) 
4 - Italie (1934, 1938, 1982 et 2006) et Allemagne/RFA (1954, 1974, 1990 et 2014)
2 - Uruguay (1930 et 1950), Argentine (1978 et 1986) et France (1998 et 2018)
1 - Angleterre (1966) et Espagne (2010).

Pays finalistes
8 - Allemagne/RFA (1954, 1966, 1974, 1982, 1986, 1990, 2002 et 2014)
7 - Brésil (1950, 1958, 1962, 1970, 1994, 1998 et 2002) et Allemagne/RFA (1954, 1966, 1974, 1982, 1986, 1990 et 2002)
6 - Italie (1934, 1938, 1970, 1982, 1994 et 2006)
5 - Argentine (1930, 1978, 1986, 1990 et 2014)
3 - Pays-Bas (1974, 1978 et 2010) et France (1998, 2006 et 2018)
2 - Uruguay (1930 et 1950), Tchécoslovaquie (1934 et 1962), Hongrie (1938 et 1954)
1 - Suède (1958), Angleterre (1966), Espagne (2010) et Croatie (2018).

Le plus de participations
21 - Brésil
19 - Allemagne/RFA
18 - Italie
17 - Argentine
16 - Mexique
15 - Angleterre, Espagne et France
13 - Belgique et Uruguay
12 - Suède et Serbie/Yougoslavie/Serbie-Monténégro

Plus grand nombre de demi-finales disputées
13 - Allemagne/RFA (1934, 1954, 1958, 1966, 1970, 1974, 1982, 1986, 1990, 2002, 2006, 2010 et 2014)
Plus grand nombre de matches disputés
109 par l’Allemagne/RFA et le Brésil, 83 par l’Italie.
Plus grand nombre de victoires
73 par le Brésil, 67 par l’Allemagne/RFA, 45 par l’Italie.
Plus grand nombre de buts marqués
229 par le Brésil, 226 par l’Allemagne/RFA, 137 par l'Argentine.
Plus grand nombre de buts marqués lors d'une seule Coupe du Monde
27 par la Hongrie en 5 matches en 1954.
Le plus grand écart de buts en finale
3 - Brésil contre la Suède en 1958 (5-2, Brésil contre l’Italie en 1970 (4-1) et France contre le Brésil en 1998 (3-0).
Plus grand nombre de victoires consécutives
11 par le Brésil entre 2002 (à cheval sur les éditions de 2002 et 2006) et 7 par l'Italie (à cheval sur les éditions de 1934 et 1938).
Plus grand nombre de matches consécutifs sans défaites
13 par le Brésil à cheval sur les éditions de 2002 et 2006.
Plus grand nombre de matches consécutifs avec au moins un but marqué
18 par le Brésil (à cheval sur les éditions de 1930 à 1958) et l'Allemagne (à cheval sur les éditions de 1934 à 1958)
Plus grand nombre de matches consécutifs sans concéder de but
5 par l'Italie (1990) et la Suisse (à cheval sur les éditions de 1994, 2006 et 2010).
Plus grand nombre de minutes sans concéder de but
559 par la Suisse (à cheval sur les éditions de 1994, 2006 et 2010)
Plus grand nombre de défaites
27 par le Mexique
Plus de rencontres disputées entre deux pays
7 entre le Brésil et la Suède (1938, 1950, 1958, 1978, 1990 et 2 fois en 1994).
Les plus gros scores en phase finale
1982 : Hongrie-Salvador : 10 à 1
1954 : Hongrie-Corée : 9 à 0
1974 : Yougoslavie-Zaïre : 9 à 0
1938 : Suède-Cuba : 8 à 0
1950 : Uruguay-Bolivie : 8 à 0
2002 : Allemagne-Arabie Saoudite : 8 à 0
1954 : Turquie-Corée : 7 à 0
1954 : Uruguay-Ecosse : 7 à 0
1974 : Pologne-Haïti : 7 à 0
2010 : Portugal-Corée du Nord : 7 à 0
2014 : Allemagne-Brésil : 7 à 1

Les matches à buts en phase finale
12 buts : Autriche-Suisse 7 à 5 (1958)
11 buts : Brésil-Pologne 6 à 5 (1938), Hongrie-Allemagne 8 à 3 (1954) et Hongrie-Salvador 10 à 1 (1982)
10 buts : France-Paraguay 7 à 3 (1958)

Cinq nations n’ont jamais marqué le moindre de but : Canada, Chine, Zaïre, Antilles Néerlandaises et Trinité-et-Tobago.
 
Sept finales sont allées jusqu'à la prolongation : en 1934, 1966, 1978, 1994, 2006, 2010 et 2014.
 
Les plus gros scores en phase éliminatoire
31 buts : Australie bat Samoa Américaines 31-0 (2002)
22 buts : Australie bat Tonga 22-0 (2002)
19 buts : Iran bat Guam 19-0 (2002)
16 buts : Tadjikistan bat Guam 19-0 (2002) et Fidji bat Tuvalu 16-0 (2010)
15 buts : Vanuatu  bat Samoa américaines 15-0 (2010) et Qatar bat Bhoutan 15-0 (2015)
13 buts : Fidji bat Samoa Américaines 13-0 (2002) et Iles Salomon bat Samoa américaines 12-1 (2010)
12 buts : Syrie bat Philippines 12-0 (2002), Oman bat Laos 12-0 (2002), Emirats Arabes Unis bat Bruneï 12-0 (2002), Salvador bat Anguilla 12-0 (2010) et Chine bat Bhoutan 12-0 (2015)
11 buts : Belgique bat Saint-Marin 10-1 (2002), Syrie bat Laos 11-0 (2002), Chine bat Maldives 10-1 (2002), Australie bat Samoa 11-0 (2002), Tahiti bat Samoa 10-1 (2014) et Algérie bat Tanzanie 9-2 (2015)

Les grosses surprises de la Coupe du Monde
Etats-Unis - Angleterre : 1 à 0 (1950)
Corée du Nord - Italie : 1 à 0 (1966)
RDA - RFA : 1 à 0 (1974)   
Algérie - RFA : 2 à 1 (1982)
Maroc - Portugal : 3 à 1 (1986)
Cameroun - Argentine : 1 à 0 (1990)
Costa-Rica - Ecosse : 1 à 0 (1990)
Cameroun - Roumanie : 2 à 1 (1990)
Costa-Rica - Suède : 2 à 1 (1990)
Corée du Sud - Espagne : 2 à 2 (1994)
Nigeria - Bulgarie 3 à 0 (1994)
Etats-Unis - Colombie : 2 à 1 (1994)
Arabie-Saoudite - Belgique : 1 à 0 (1994)
Norvège - Brésil : 2 à 1 (1998)
Maroc - Ecosse : 3 à 0 (1998)
Corée du Sud - Portugal : 1 à 0 (2002)
Corée du Sud - Italie : 1 à 0 but en or  (2002)
Etats-Unis - Portugal : 3 à 2 (2002)
Slovaquie - Italie : 3 à 2 (2010)
Chili - Espagne 2-0 (2014)
Costa Rica - Uruguay  3-1 (2014)
Costa Rica - Italie 1-0 (2014)
Corée du Sud - Allemagne 2-0 (2018)

Records par nation sur une édition de Coupe du Monde :
- Nombre de victoires : 7 par le Brésil en 2002
- Nombre de buts inscrits : 27 par la Hongrie en 1954
- Nombre de buts encaissés : 0 par la Suisse en 2006  

 

Statistiques joueurs
- Un joueur a disputé la Coupe du monde pour trois pays différents : Dejan Stankovic (Yougoslavie en 1998, Serbie-Montenegro en 2006 et Serbie en 2010).
- Six joueurs ont disputé la Coupe du monde pour deux pays différents : Luis Monti (Argentine 1930 et Italie 1934), José Santamaria (Uruguay 1954 et Espagne 1962), Ferenc Puskas (Hongrie 1954 et Espagne 1962), José Altafini (Brésil 1958 et Italie 1962), Robert Jarni et Robert Prosinecki (Yougoslavie 1990 et Croatie 1998).
- Seul joueur ayant disputé deux finales pour deux pays différents : Luis Monti avec l’Argentine en 1930 et avec Uruguay en 1934.
- Seuls deux joueurs européens ont remporté deux Coupes du Monde : les Italiens Giovanni Ferrari et Guiseppe Meazza avec l’Italie, en 1934 et 1938.

- 5 penalties ont été marqués en finale : Paul Breitner FRG et Johan Neeskens NED en 1974, Andreas Brehme GER en 1990, Zinédine Zidane FRA en 2006 et Antoine Griezmann en 2018.
- 346 joueurs ont remporté la Coupe du Monde.
- 427 joueurs ont joué au moins une finale.
- 48 joueurs ont joué 2 finales.
- 1 joueur a joué 3 finales.
- 62 joueurs ont marqué en finale. Le croate Mario Mandzukic est le seul joueur à avoir marqué pour et contre son camp.
 
Histoires de famille
Deux paires de frères ont remporté une finale
: Fritz et Ottmar Walter GER en 1954 ; Bobby et Jacky Charlton ENG en 1966. Fritz et Ottmar Walter ont chacun inscrit deux buts en demi-finale contre l’Autriche !

Deux frères jumeaux ont marqué en finale : Rene et Willy van der Kerkhof NED marquant chacun un but en finale en 1978.

Deux paires de frères ont perdu une finale : Willy et Rene van de Kerkhof NED en 1978 ; Bernd et Karl-Heinz Forster FRG en 1982.

Une paire de frères a été gardien dans une même équipe : Viktor et Vyacheslav Chanov URSS en 1982.

Deux frères ont joué l’un contre l’autre : Jerome Boateng GER et Kevin Prince Boateng GHA en 2010 et 2014.

Dix couples pères fils ont disputé la Coupe du Monde : les mexicains Martin Vantolra en 1934 et son fils Jose en 1970, Mario Sr. Perez en 1950 et son fils Mario Jr. en 1970, les brésiliens Domingos Da Guia en 1938 et son fils Ademir en 1974, les espagnols Vicente Asensi et 1950 et son fils Juan Manuel en 1978, Manuel Sr. Sanchis en 1966 et son fils Manuel Jr. en 1990, les italiens Cesare Maldini en 1962 et son fils Paolo en 1990, 1994 et 1998, les suèdois Anders Linderoth en 1978 et son fils Tobias en 2002, les coréens du sud Cha Bum-Kun en 1986 et son fils Cha Doo-Ri en 2002, et les français Roger Rio en 1934 et son fils Patrice en 1978, Jean Djorkaeff en 1966 et son fils Youri en 1998 et 2002.

Un couple père fils a disputé la finale : Le défenseur brésilien Domingas da Guia en 1938 et son fils, le milieu de terrain Ademir da Guia en 1974.

Trois frères dans la même sélection : Jerry, Jhony et Wilson Palacios ont tous les trois été retenus dans la liste des 23 joueurs du Honduras pour l'Afrique du Sud en 2010. Seuls Wilson et Jerry ont joué.

Le Suédois Erik Nilsson et le Suisse Alfred Bickel sont les deux seuls joueurs à avoir disputé la Coupe du Monde avant et après la Deuxième Guerre Mondiale, en 1938 et 1950 !

Concernant les remplacements, introduits pour la première fois en 1970 :
- Le tout premier eut lieu en 1970 lors du match URSS-Mexique quand le soviétique Anatoli Pusatch remplaça Serebrianikov.
- l’Italien Alessandro Nesta fut le joueur le plus rapidement remplacé : après seulement 4 minutes de jeu contre l’Autriche en 1998, par Giuseppe Bergomi .
- le Roumain Steve Adamache fut le premier gardien à être remplacé, en 1970 contre le Brésil par Necula Raducanu.

21 joueurs ont marqué dans deux séances de tirs au but  :
- Pierre Littbarski (FRG) contre la France en 1982 et le Mexique en 1986.
- Manuel Amoros (FRA) contre la RFA en 1982 et le Brésil en 1986.
- Andreas Brehme et Lothar Matthäus (FRG/GER) contre le Mexique en 1986 et l’Angleterre en 1990.
- Gheorghe Hagi et Ion Lupescu (ROU) contre l’Irlande en 1990 et la Suède en 1994.
- Jose Serrizuela (ARG) et Jorge Burruchaga (ARG) contre la Yougoslavie en 1990 et l’Italie en 1990.
- Dunga (BRA) contre l’Italie en 1994 et les Pays-Bas en 1998.
- Branco (BRA) contre la France en 1986 et l’Italie en 1994.
- Roberto Baggio (ITA) contre l’Argentine en 1990 et la France en 1998.
- Fernando Hierro et Ruben Baraja (ESP) contre l’Irlande 2002 et la Corée du Sud en 2002.
- Celso Borges et Giancarlo Gonzalez (CRC) contre la Grèce et les Pays-Bas en 2014.
- Arjen Robben et Dirk Kuyt (NED) contre le Costa Rica et l'Argentine en 2014.
- Sergey Ignashevich (RUS) contre l'Espagne et la Croatie en 2018
- Luka Modric et Ivan Rakitic (Croatie contre le Danemark et la Russie en 2018.

Inédit
- Le Brésilien Jairzinho est le seul joueur à avoir marqué dans chaque match lors d'une phase finale, incluant la finale, en 1970.
- Avec 3 buts marqués en 6 minutes (70e, 74e et 77e minute), le Hongrois Laszlo Kiss est l’auteur du triplé le plus rapide de l’histoire (contre le Salvador en 1982).
- Le Croate Robert Prosinecki est le seul joueur à avoir marqué pour 2 pays différents : pour la Yougoslavie en 1990 (contre les Etats-Unis) et la Croatie en 1998 (contre la Jamaïque).
- L’Anglais Peter Shilton est le gardien à avoir joué le plus de matches sans encaisser de but (10 matches lors des éditions de 1982, 1986 et 1990).
- L’Italien Walter Zenga est le gardien à avoir conservé sa cage inviolée le plus de minutes consécutives (6 matches): 518 minutes en 1990. Cette série prit fin lorsque l’Argentin Claudio Caniggia marqua en demi-finale.
- L’Allemand Harald Schumacher (1982 et 1986) et l'Argentin Sergio Goycoechea (1990) sont les gardiens à avoir arrêté le plus de tirs au but : 4.
- L’Argentin Claudio Caniggia en 2002 est le premier joueur expulsé alors qu’il était sur le banc de touche.
 
Le seul joueur à avoir remporté trois Coupes du Monde est Pelé, en 1958, 1962 (sans avoir joué la finale) et 1970 avec le Brésil.
Le seul joueur à avoir joué trois finales est le Brésilien Cafu, en 1994 (victoire), 1998 (défaite) et 2002 (victoire).
Le seul joueur à avoir marqué dans deux finales d’affilée est le Brésilien Vava (2 en 1958 et 1 en 1962).
Le plus jeune vainqueur est le Brésilien Pelé (17 ans et 249 jours en 1958).
Le vainqueur le plus âgé est l’Italien Dino Zoff (40 ans et 133 jours en 1982).
Les joueurs les plus jeunes sont le Brésilien Edu (16 ans et 11 mois contre la Bulgarie en 1966) et l’Irlandais du Nord Norman Whiteside (17 ans et 41 jours contre la Yougoslavie en 1982).
Le joueur le plus âgé est l'Egyptien Essam El-Hadary (45 ans, 5 mois et 10 jours en 2018) puis le Colombien Faryd Mondragon (43 ans et 3 jours en 2014).
Le joueur le plus jeune en match de qualification est le Togolais Souleymane Mamam (remplaçant) à 13 ans et 10 mois en mai 2001 contre le Zambie.
Le buteur le plus jeune est le Brésilien Pelé (17 ans et 239 jours en 1958).
Le buteur le plus âgé est le Camerounais Roger Milla (42 ans et 39 jours en 1994).
La confrontation la plus jeune eut lieu entre les équipes de Brésil et de Yougoslavie en 1930 : 21 ans et 258 jours de moyenne d'age.
La confrontation la plus âgée eut lieu entre Iran et Allemagne en 1998 : 31 ans et 345 jours de moyenne d'age.
 
Multiples vainqueurs de la Coupe du Monde
3 fois : Pelé BRE en 1958, 1962 et 1970
2 fois : Ferrari, Massetti, Meazza et Monzeglio ITA en 1934 et 1938 ; Bellini, Castilho, Didi, Djalma Santos, Garrincha, Gilmar, Mauro, Nilton Santos, Pepe, Vava, Zagallo, Zito et Zozimo BRE en 1958 et 1962 ; Passarella ARG en 1978 et 1986 ; Cafu et Ronaldo BRE en 1994 et 2002.

Ils ont joué plusieurs Coupes du Monde :
5 fois - Carbajal (Mexique : 1950, 1954, 1958, 1962, 1966), Matthäus (Allemagne : 1982, 1986, 1990, 1994, 1998) et R. Marquez (Mexique 2002, 2006, 2010, 2014 et 2018).
4 fois - Pelé (Brésil : 1958, 1962, 1966, 1970), D. Santos (Brésil : 1954, 1958, 1962, 66), Schnellinger et Seeler (Allemagne : 1958, 1962, 1966, 1970), Maradona (Argentine : 1982, 1986, 1990, 1994), Rivera (Italie : 1962, 1966, 1970, 1974), Rocha (Uruguay : 1962, 1966, 1970, 1974), Scifo et F. van der Elst (Belgique : 1986, 1990, 1994, 1998), Zubizarreta (Espagne : 1986, 1990, 1994, 1998), Bergomi (Italie : 1982, 1986, 1990, 1998), Zmuda (Pologne : 1974, 1978, 1982, 1986), Hong Myung-Bo (Corée du Sud : 1990, 1994 , 1998 et 2002), P. Maldini (Italie : 1990, 1994 , 1998 et 2002), Al Deayea (Arabie Saoudite : 1994 , 1998, 192002 et 2006), Al Jaber (Arabie Saoudite : 1994 , 1998, 2002 et 2006),  Cafu (Brésil : 1994 , 1998, 2002 et 2006), R. Song (Cameroun : 1994, 1998, 2002 et 2010), Henry (France : 1998, 2002, 2006 et 2010), F. Cannavaro (Italie : 1998, 2002, 2006 et 2010), Caniza (Paraguay : 1998, 2002, 2006 et 2010), Klose (Allemagne : 2002, 2006, 2010 et 2014), Casillas et Xavi (Espagne : 2002, 2006, 2010 et 2014), Beasley (Etats-Unis : 2002, 2006, 2010 et 2014), Buffon (Italie : 2002, 2006, 2010 et 2014), T. Cahill (Australie 2006, 2010, 2014, 2018), Mascherano et Messi (Argentine : 2006, 2010, 2014 et 2018), S. Ramos et Iniesta (Espagne : 2006, 2010, 2014 et 2018), C. Ronaldo (Portugal : 2006, 2010, 2014 et 2018) et Behrami (Suisse : 2006, 2010, 2014 et 2018).
Les Français :
4  fois -
Henry
3  fois - Barthez, Battiston, Bossis, Delfour, Henry, Mattler, Platini, Rocheteau, Thuram, Trezeguet, Vieira, Zidane.

Ils ont joué le plus grand nombre de matches :
25 - Mätthaus (RFA et Allemagne)
24 - Klose (Allemagne)
23 - P. Maldini (Italie)
21 - Seeler (Allemagne et RFA), Maradona (Argentine), Zmuda (Pologne)
20 - Mascherano (Argentine) et Lato (Pologne)
19 - Klose (Allemagne), Messi (Argentine), Ronaldo (Brésil), Overath, K.H. Rummenigge Vogts (RFA)
18 - Beckenbauer, Berthold, Littbarski, Maier (Allemagne et RFA), Kempes (Argentine), Dunga et Taffarel (Brésil), Cabrini, F. Cannavaro et Scirea (Italie)
17 - Schnellinger et Klinsmann (Allemagne et RFA), Shilton (Angleterre), Scifo (Belgique), Cafu, Lucio et Roberto Carlos (Brésil), Casillas et S. Ramos (Espagne), Barthez et Henry (France), Zoff (Italie) et C. Ronaldo (Portgugal)
16 - Neuer, T. Müller et Ozil (Allemagne), Ruggeri (Argentine), Ceulemans (Belgique), Gilberto Silva et Jaïrzinho (Brésil), Hong Myung-bo (Corée du Sud), Zubizarreta (Espagne), Thuram (France), R. Baggio et Bergomi (Italie), Boniek (Pologne)
15 - Schaefer (Allemagne), Didi et N. Santos (Brésil), Xavi (Espagne), Bossis (France), R. Marquez (Mexique).
Les Français :
17 Barthez, Henry - 16 Thuram - 15 Bossis - 14 Platini - 12 Amoros, Giresse, Giroud, Griezmann, Tigana, Varane, Vieira, Zidane - 11 Battiston, Lloris, Pogba, Trezeguet - 10  Desailly, Ribéry, Rocheteau, Six, Trésor, Wiltord.

Joueurs ayant joué le plus de minutes
2 217 minutes : P. Maldini (Italie) en 23 matches
2 212 minutes : Matthaüs (Allemagne) en 25 matches
1 980 minutes : Seeler (Allemagne) en 21 matches
1 920 minutes : Mascherano (Argentine) en 20 matches
1 964 minutes : Maradona (Argentine)  en 21 matches
1 883 minutes : Zmuda (Pologne) en 21 matches
Les Français :
1 613 minutes : Barthez en 17 matches
1 433 minutes : Thuram en 16 matches
1 404 minutes : Bossis en 15 matches
1 262 minutes : Platini en 14 matches
1 230 minutes : Henry en 17 matches

Ils ont marqué le plus grand nombre de buts
16 - Miroslav Klose GER (5 en 2002,5 en 2006,4 en 2010 et 2 en 2014)
15 - Ronaldo BRA (4 en 1998, 8 en 2002 et 3 en 2006).
14 - G. Müller FRG (10 en 1970, 4 en 1974)
13 - Fontaine FRA (13 en 1958).
12 - Pelé BRA (6 en 1958, 1 en 1962, 1 en 1966, 4 en 1970).
11 - Kocsis HUN (1954) et Klinsmann ALL (1990, 1994 et 1998).
10 - Lineker ENG (1986 et 1990), Cubillas PER (1970 et 1978), Lato POL (1974, 1978 et 1982), Rahn FRG (1954 et 1958), Batistuta ARG (1994, 1998 et 2002) et Thomas Müller GER (2010 et 2014).
9 - Ademir, Jairzinho et Vava BRA, K.H. Rummenigge et Seeler FRG/GER, Eusebio POR, Rossi, R. Baggio et Vieri ITA.
Les Français :
13 - Fontaine
6 - Henry
5 - Platini, Zidane
4 - Griezmann, Mbappé, Piantoni, Rocheteau
3 - Benzema, Genghini, Giresse, Kopa, J. Nicolas.

Joueurs avec le plus grand nombre de cartons (jaune, 2 jaunes et rouge)
- Zinédine Zidane FRA : 4 jaunes et 2 rouges en 12 matches (1998, 2002 et 2006)
- Eddie Pope USA : 5 jaunes et 1 rouge en 9 matches (1998, 2002 et 2006)
- Stefan Schwarz SWE : 5 jaunes et 1 rouge en 9 matches (1990 et 1994)
- Dario Simic CRO : 5 jaunes et 1 rouge en 11 matches (1998, 2002 et 2006)
- Tim Cahill AUS : 4 jaunes et 1 rouge en 10 matches (2006, 2010, 2014, 2018)
- Cafu BRA : 6 jaunes en 20 matches (1994, 1998, 2002 et 2006)

Statistiques buts
1 103 joueurs ont marqué au moins un but en Coupe du Monde.
900 matches ont été disputés en phase finale depuis la création de la Coupe du Monde.
2 549 buts ont été marqués en phase finale.
180 buts ont été marqués sur penalty.
53 joueurs ont marqué un but contre leur camp.

Premier but en Coupe du Monde : Lucien Laurent FRA le 13 juillet 1930 à la 19e minute contre le Mexique.
Premier but sur penalty : Manuel Rocquetas Rosas MEX le 19 juillet 1930 contre l’Argentine.
Premier but sur penalty dans une finale : Johan Neeskens NED le 7 juillet 1974 contre l’Allemagne.
Premier penalty raté : Valdemar de Brito BRA contre l’Espagne en 1934.
Premier but en prolongation : Anton Schall AUT le 27 mai 1934 contre la France.
Premier but accordé après arbitrage vidéo : Paul Pogba FRA le 16 juin 2018 contre l'Australie.
Plus de penalties en phase finale : 4 par Eusebio POR en 1966 et par Robbie Rensenbrink NED en 1978.

Buts les plus rapides : Hakan Sükür TUR 11 secondes après le coup d’envoi en 2002 contre le Corée du Sud, Vaclav Masek TCH à la 15eme seconde en 1962 contre la Mexique, Brian Robson ANG à la 27eme seconde en 1982 contre la France et Bernard Lacombe FRA à la 38eme seconde contre l’Italie en 1978.
But français le plus rapide : Bernard Lacombe FRA 38 secondes après le coup d’envoi contre l’Italie en 1978.

Premier but contre son camp : Ernst Lörtscher SUI le 9 juin 1938 contre l’Allemagne.
Premier but d’un remplaçant : Juan Basaguren MEX le 7 juin 1970 contre El Salvador.
Premier triplé (hat-trick) : Guillermo Stabile ARG le 19 juillet 1930 contre le Mexique.
Premier triplé par un remplaçant : Laszlo Kiss HON le 15 juin 1982 contre le Salvador.
Hat-trick dans deux éditions : Gabriel Batistuta ARG en 1994 contre la Grèce et en 1998 contre la Jamaïque.
Premier but en or : Laurent Blanc FRA au 2e tour après 114 minutes contre le Paraguay le 28 juin 1998.
Premier penalty accordé après arbitrage vidéo : La France contre l'Australie le 16 juin 2018.

- Le but le plus rapide d’un match d’ouverture a été marqué par le Brésilien Cesar Sampaio contre l’Ecosse en 1998, à la 4e minute.
- Le but le plus rapide de la finale a été marqué par Johan Neeskens NED en 1974 contre la RFA à la première minute.
- Seuls deux joueurs ont marqué un but pour son équipe et un but dans son camp lors d’un même match : le Néerlandais Ernie Brandts contre l’Italie en 1978 et le croate Mario Mandzukic contre la France en 2018, qui plus est en finale.  
Il a marqué le plus grand nombre de buts en finale :
3 - Hurst (ENG) en 1966 contre l’Allemagne.

Un joueur a disputé trois finales
Cafu BRA en 1994, 1998 et 2002.

Ils ont disputé deux finales :
Argentine : Burruchaga, Maradona, Ruggieri (1986 et 1990), Monti (1930 avec l’Argentine et 1934 avec l’Italie).
Brésil : Didi, Garrincha, Gilmar, D. et N. Santos, Vava, Zagallo, Zito (1958 et 1962), Pelé (1958 et 1970) ; Aldair, Bebeto, Dunga, Taffarel (1994 et 1998) ; Denilson, Rivaldo, Roberto Carlos et Ronaldo (1998 et 2002).
France : Zidane, Thuram, Vieira, Henry et Barthez (1998 et 2006)
Italie : Ferrari, Meazza (1934 et 1938)
Pays-Bas : Haan, Jansen, Jongbloed, Krol, Neeskens, Rensenbrinck, Rep, Suurbier, R. Van De Kerkhof (1974 et 1978)
RFA : Breitner (1974 et 1982), Briegel, K.H. Förster, K.H. Rummenigge, Schumacher (1982 et 1986), Littbarski (1982 et 1990), Berthold, Brehme, Matthäus, Voller (1986 et 1990)
Note : Pelé aurait pu disputer la finale de 1962 (blessure), Matthäus la finale de 1982, Littbarski la finale de 1986 et Ronaldo la finale de 1994 (remplaçants). 

- Joueurs ayant joué le plus de minutes en finale :
279 minutes : Cafu (Brésil) en 3 finales
210 minutes : Monti (Argentine et Italie), Aldair, Bebeto, Dunga, Taffarel (Brésil), Haan, Jongbloed, Krol, Neeskens (Pays-Bas), Ferrari, Meazza (Italie), Beckenbauer, Overath (RFA) tous en 2 finales.

Ils ont remporté deux finales :
Brésil : Didi, Garrincha, Gilmar, D. Santos, N. Santos, Vava, Zagallo, Zito (1958-1962), Pelé (1958-1970), Cafu (1994-2002).
Italie : Ferrari, Meazza (1934-938)
NB : En 1994, Ronaldo faisait partie de la Seleçao, mais il n’a pas joué la finale.
(225 joueurs ont remporté une finale).

Ils ont marqué en finale :
3 - Hurst (Angleterre), Pelé, Vava (Brésil), Zidane (FRA)
2 - Kempes (Argentine), Colaussi, Piola (Italie), Breitner, Rahn (RFA), Ronaldo (Brésil)
(52 joueurs à un but ; Le croate Mario Mandzukic est le seul joueur à avoir marqué pour et contre son camp).


Ils ont marqué dans deux finales différentes :
Vava BRA et Pelé BRA en 1958 et 1962, Pelé BRA en 1958 et 1970, Paul Breitner FRG en 1974 et 1982, Zinédine Zidane FRA en 1998 et 2006.
Ils ont marqué plusieurs buts dans une même finale :
3 - Geoff Hurst (ENG) contre la RFA (1966)
2 - Gino Colaussi et Silvio Piola (ITA) contre la Hongrie (1938), Helmut Rahn (GER) contre la Hongrie (1954), Pelé et Vava (BRA) contre la Suède (1958), Mario Kempes (ARG) contre les Pays-Bas (1978), Zinédine Zidane (FRA) contre le Brésil (1998), Ronaldo (BRA) contre l’Allemagne (2002)
Ils ont marqué un penalty en finale :
1 - Johan Neeskens (NED) en 1974, Paul Breitner (FRG) en 1974, Andreas Brehme GER) en 1990, Zinédine Zidane (FRA) en 2006 et Antoine Griezmann en 2018.
Ils ont marqué le premier but de chaque Coupe du Monde :
1930 :
Lucien Laurent (France) contre le Mexique -­ 1934 : Ernesto Belis (Argentine) contre la Suède -­ 1938 : Josef Gauchel (Allemagne) contre la Suisse -­ 1950 : Ademir (Brésil) contre le Mexique -­ 1954 : Bora Milutinovic (Yougoslavie) contre la France -­ 1958 : Orestes Corbatta (Argentine) contre la RFA -­ 1962 : Hector Facundo (Argentine) contre la Bulgarie -­ 1966 : Pelé (Brésil) contre la Bulgarie -­ 1970 : Dinko Dermendjev (Bulgarie) contre le Pérou -­ 1974 : Paul Breitner (RFA) contre le Chili -­ 1978 : Bernard Lacombe (France) contre l’Italie -­ 1982 : Erwin Van Den Bergh (Belgique) contre l’Argentine -­ 1986 : Alessandro Altobelli (Italie) contre la Bulgarie -­ 1990 : François Omam-Biyik (Cameroun) contre l’Argentine -­ 1994 : Jürgen Klinsmann (Allemagne) contre la Bolivie -­ 1998 : Cesar Sampaio (Brésil) contre l’Ecosse -­ 2002 : Bouba Diop (Sénégal) contre la France - 2006 : Philipp Lahm (Allemagne) contre le Costa Rica - 2010 : Siphiwe Tshabalala (Afrique du Sud) contre le Mexique - 2014 : Marcelo (Brésil contre la Croatie (but contre son camp) - 2018 : Youri Gazinski (Russie contre l'Arabie Saoudite).
Ils ont marqué le dernier but de chaque Coupe du Monde :
1930 : Hector Castro (Uruguay) contre l’Argentine - 1934 : Angelo Schiavio (Italie) contre la Tchécoslovaquie -­ 1938 : Silvio Piola (Italie) contre la Hongrie -­ 1950 : Alcides Ghiggia (Uruguay) contre le Brésil -­ 1954 : Helmut Rahn (Allemagne) contre la Hongrie -­ 1958 : Pelé (Brésil) contre la Suède -­ 1962 : Vava (Brésil) contre la Tchécoslovaquie -­ 1966 : Geoff Hurst (Angleterre) contre l’Allemagne -­ 1970 : Carlos Alberto (Brésil) contre l’Italie -­ 1974 : Gerd Müller (RFA) contre les Pays-Bas -­ 1978 : Daniel Bertoni (Argentine) contre la Hollande -­ 1982 : Paul Breitner (RFA) contre l’Italie -­ 1986 : Jorge Burruchaga (Argentine) contre la RFA -­ 1990 : Andreas Brehme (Allemagne) contre l’Argentine -­ 1994 : Kennet Andersson (Suède) contre la Bulgarie -­ 1998 : Emmanuel Petit (France) contre le Brésil  -­ 2002 : Ronaldo (Brésil) contre l’Allemagne - 2006 : Marco Materazzi (Italie) - 2010 : Andres Iniesta (Espagne) contre les Pays-Bas - 2014 : Mario Götze (Allemagne) contre l'Argentine - 2018 : Mario Mandzukic (Croatie) contre la France.

Ils ont inscrit des buts qui ont marqué :
1er but : Lucien Laurent (France) contre le Mexique (1930) 4-1 -­ 100eme : Angelo Schiavio (Italie) contre les Etats-Unis (1934) 7-1 -­ 200eme : Tore Keller (Suède) contre Cuba (1938) 8-0 -­ 300eme : Chico (Brésil) contre l’Espagne(1950) 6-1 -­ 400eme : Maximilian Morlock (Allemagne) contre la Turquie (1954) 7-2 -­ 500eme : Robert Collins (Ecosse) contre le Paraguay (1958) 3-2 -­ 600eme : Drazen Jerkovic (Yougoslavie) contre l’Uruguay (1962) 3-1 -­ 700eme : Seung-Zin Park (Corée du Nord) contre le Chili (1966) 1-1 -­ 800eme : Gerhard Müller (RFA) contre la Bulgarie (1970) 5-2 -­ 900eme : Hector Yazalde (Argentine) contre Haïti (1974) 4-1 -­ 1000eme : Robbie Rensenbrinck (Pays-Bas) contre l’Ecosse (1978) 3-2 -­ 1100eme : Sergei Baltacha (URSS) contre la Nouvelle-Zélande (1982) 3-2 -­ 1200eme : Jean-Pierre Papin (France) contre le Canada (1986) 1-0 -­ 1300eme : Gary Lineker (Angleterre) contre le Paraguay (1986) 3-0 -­ 1400eme : Johnny Ekström (Suède) contre Costa-Rica (1990) 1-2 -­ 1500eme : Claudio Caniggia (Argentine) contre le Nigeria (1994) 4-0 -­ 1600eme : Pierre Issa (Afrique du Sud) contre son camp pour la France (1998) 0-3 -­ 1700eme : Slobodan Komljenovic (Yougoslavie) contre les Etats-Unis (1998) 1-0. -­ 1800eme : Beto (Portugal) contre les USA (2002) 2-3 -­ 1900eme : Christian Vieri (Italie) contre la Corée du Sud (2002) 1-2. - 2000eme  : Marcus Allbäck (Suède) contre l’Angleterre (2006) 2-2 - 2100eme  : Javier Hernandez (Mexique) contre la France (2010) 2-0 - 2200eme  : Arjen Robben (Pays-Bas) contre l'Uruguay (2010) 3-2 - 2300eme : Jermaine Jones (Etats-Unis) contre le Portugal (2014) 2-2 - 2400eme : Luka Modric (Croatie) contre le Nigeria (2018) 2-0 - 2500eme : Fakhreddine Ben Youssef(Tunisie) contre le Panama (2018) 2-1.
 
Ils ont marqué plusieurs buts dans un même match :
5 - Oleg Salenko (RUS) contre le Cameroun (1994).
4 - Leonidas (BRA) contre la Pologne (1938), Ernst Willimowski (POL) contre le Brésil (1938), Gustav Wetterström (SWE) contre Cuba (1938), Ademir (BRA) contre la Suède (1950), Juan Schiaffino (URU) contre la Bolivie en 1950, Sandor Kocsis (HUN) contre l’Allemagne (1954), Just Fontaine (FRA) contre l’Allemagne (1958), Eusebio (POR) contre la Corée du Nord (1966) et Emilio Butragueno (ESP) contre le Danemark (1986).
(42 joueurs à 3 buts dont 3 l'ont réalisé 2 fois : Sandor Kocsis (HUN), Gerd Müller (FRG) et Gabriel Batistuta (ARG).
Meilleure moyenne de buts par match dans une même édition :
4,0 - Ernest Wilimowski POL en 1938 (4 buts en 1 match)
2,2 - Sandor Kocsis HUN en 1954 (11 buts en 5 matches) et Just Fontaine FRA en 1958 (13 buts en 6 matches)
2,0 - Abdel Fawzi EGY en 1934 (2 buts en 1 match). Les 4 buts les plus rapides
11 secondes de jeu par Hakan Sükür TUR contre la Corée du Sud en 2002.
15 secondes par Vaclav Masek TCH contre le Mexique en 1962.
27 secondes par Bryan Robson ENG contre la France en 1982.
38 secondes par Bernard Lacombe FRA contre l’Italie en 1978.

Le but le plus tardivement marqué dans un match
David Platt ENG lors du 2eme tour contre la Belgique après 119 minutes en 1990.

Plus de buts dans une finale :
5 en 1958 par le Brésil

Ils ont marqué dans plusieurs éditions
4 : Pelé (BRA) 1958, 1962, 1966 et 1970, Uwe Seeler (GER/FRG) en 1958, 1962, 1966 et 1970 et Cristiano Ronaldo POR (2006, 2010, 2014 et 2018).
Statistiques cartons

173 cartons rouges (expulsions avant 1970) ont été distribués dans l’histoire de la Coupe du Monde.
 - Le premier joueur expulsé est le Péruvien Placido Galindo, lors du match Pérou-Roumanie en 1930.
 - Le premier carton rouge fut distribué au Chilien Carlos Caszely lors de la rencontre contre la RFA en 1974.
 - Le joueur le plus rapidement expulsé est l'Uruguayen José Batista, après 56 secondes de jeu lors d’Ecosse-Uruguay au premier tour en 1986.
 - Le premier gardien de but expulsé est l’Italien Gianluca Pagliuca pendant le match Italie-Norvège en 1994.
 - Le premier joueur expulsé en finale fut l’Argentin Pedro Monzon, en 1990. Son co-équipier Gustavo Dezotti fut également expulsé lors de cette finale. Les autres joueurs été expulsés en finale sont  les français Marcel Desailly en 1998 et Zinédine Zidane en 2006, et le néerlandais Johnny Heitinga en 2010.
 - Deux joueurs ont été expulsé à deux reprises : le Camerounais Rigobert Song en 1994 contre le Brésil et en 1998 contre le Chili et le Français Zinédine Zidane (1998 contre l'Arabie Saoudite et 2006 contre l'Italie).
 - Le premier français expulsé en Coupe du Monde fut Zinédine Zidane, contre l’Arabie Saoudite en 1998.
 - Le premier joueur à recevoir un carton jaune est Evgeny Lovchev URSS lors du match d’ouverture contre la Mexique en 1970.
 - Le joueur le plus rapidement averti est le Russe Sergei Gorlukovich, après 1 minute de jeu lors de Russie-Suède en 1994.
 - Le remplaçant le plus rapidement expulsé est le Bolivien Marco Etcheverry, après 1 minute de jeu contre l’Allemagne en 1994.
 
Plus de cartons rouges/expulsions
11 - Brésil
10 - Argentine
 9 - RFA/Allemagne, Uruguay
 8 - Cameroun, Italie, Pays-Bas
 6 -  France, Tchécoslovaquie/ République Tchèque, Portugal
 5 - Hongrie, Mexique, Portugal, Yougoslavie/Serbie/Serbie et Monténégro
 4 - Australie, Croatie, Etats-Unis
 3 - Angleterre, Belgique, Chili, Danemark, Suède,
 2 - Afrique du Sud, Algérie, Corée du Sud, Honduras, Paraguay, Suisse, Turquie, URSS
 1 - Angola, Arabie Saoudite, Autriche, Bolivie, Bulgarie, Canada, Chine, Colombie, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Ecosse, Equateur, Espagne, Ghana, Grèce, Irak, Irlande du Nord, Jamaïque, Nigeria, Pérou, Pologne, Roumanie, Russie, Slovénie, Sénégal, Togo, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Ukraine, Zaïre.
 
Plus de cartons rouges par édition
1930 : Uruguay 1
1934 : Italie 1
1938 : France 4
1950 : Brésil 0
1954 : Suisse 3
1958 : Suède 3
1962 : Chili 6
1966 : Angleterre 5
1970 : Mexique 0
1974 : RFA 5
1978 : Argentine 3
1982 : Espagne 5
1986 : Mexique 8
1990 : Italie 16
1994 : USA 15
1998 : France 22
2002 : Corée du Sud/Japon 17
2006 :  Allemagne 28
2010 : Afrique du Sud 17
2014 : Brésil 10 
2018 : Russie 4

Plus de cartons rouges dans un seul match 
4 en 2006 pour Portugal-Pays-Bas (Costinha, Deco, Boulahrouz, Van Bronckhorst)
3 en 1938 pour Brésil-Tchécoslovaquie (Procopio, Machado et Riha), en 1954 pour Brésil-Hongrie (N. Santos, Tozzi et Bozsik) et en1998 pour Danemark-Afrique du Sud (Molnar, Wieghorst et Phiri).

Plus de cartons rouges par équipes dans une Coupe du Monde
 3 en 1990 pour l'Argentine (Giusti, Monzon et Dezotti), en 1998 pour la France (Zidane, Blanc et Desailly) et le Cameroun (Kalla, Song and Etame).
 NB : 14 cartons  (jaunes et rouges) ont été distribué lors de la finale entre les Pays-Bas et l'Espagne, ce qui représente plus du double du précédent record dans ce domaine, à savoir six avertissements durant la finale 1986 entre l'Argentine et l'Allemagne de l'Ouest.

Les matches qui se sont terminés aux tirs au but
1982 : RFA-France 3-3 (5-4)
1986 : France-Brésil 1-1 (4-3), RFA-Mexique 0-0 (4-1) et Belgique-Espagne 1-1 (5-4)
1990 : Irlande-Roumanie 0-0 (5-4), Argentine-Yougoslavie 0-0 (3-2), Argentine-Italie 1-1 (4-3) et Allemagne-Angleterre 1-1 (4-3)
1994 : Bulgarie-Mexique 1-1 (3-1), Suède-Roumanie 2-2 (5-4) et Brésil-Italie 0-0 (3-2)
1998 : Argentine-Angleterre 2-2 (4-3), France-Italie 0-0 (4-3) et Brésil-Pays-Bas 1-1 (4-2)
2002 : Espagne-Irlande 1-1 (3-2) et Corée du Sud-Espagne 0-0 (5-3)
2006 : Ukraine-Suisse 0-0 (3-0), Allemagne-Argentine 1-1 (4-2), Portugal-Angleterre 0-0 (3-1) et Italie-France 1-1 (5-3)
2010 : Paraguay -Japon 0-0 (5-3) et Uruguay-Ghana 1-1 (4-2)
2010 : Paraguay -Japon 0-0 (5-3) et Uruguay-Ghana 1-1 (4-2)  

2014 : Brésil-Chili 1-1 (3-2), Costa Rica-Grèce 1-1 (5-3), Pays-Bas-Costa Rica 0-0 (4-3) et Argentine-Pays-Bas 0-0 (4-2)
2018 : Russie-Espagne 1-1 (4-3), Croatie-Danemark 1-1 (3-2), Angleterre-Colombie 1-1 (4-2) et Croatie-Russie 2-2 (4-3)

 


 
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Organisée depuis 1994 sous son format actuel par la Ligue de Football Professionnel (LFP), la Coupe de la Ligue se dispute entre les clubs professionnels (environ 45 équipes) en matches avec élimination directe. Le vainqueur de la Coupe de la Ligue se qualifie pour la Ligue Europe (Coupe UEFA avant 2010). Depuis la saison 2016/2017, la prolongation de deux fois quinze minutes a été supprimée lors des tours qualificatifs, sauf pour la finale, qui conserve la prolongation. A l'issue du temp...
Records en équipe de France Historique Le premier match officiel des Bleus a été disputé le 1er mai 1904 contre la Belgique (3-3) à Bruxelles devant 1 500 spectateurs. C’était également le premier match officiel pour la Belgique. Les 20 joueurs français les plus capés 1. Lilian Thuram 142 sélections (1994-2008) 2. Thierry Henry 123 sélections (1997-2010) 3. Marcel Desailly 116 sélections (1993-2004) 4. Zinedine Zidane 108 sélections (1994-2006) 5. Patrick Vieira 107 sélections...
    Tout savoir sur les matches de l'Equipe de France Bon à savoir L'équipe de France de Football a joué depuis 1904 un total de 848 matches officiels l'opposant à 85 adversaires (Pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 414 victoires, 177 nuls, 257 défaites, avec 1 496 buts marqués et 1 200 buts encaissés. Ses titres majeurs sont deux victoires en Coupe du Monde (1998 et 2018) et 2 en championnat d'Europe des Nations (1984 et 2000). Le premier match de l'...
L'équipe de France de Football a joué depuis 1904 un total de 848 matches officiels (après le match contre les Pays-Bas en novembre 2018) l'opposant à 85 adversaires (pays, sélections régionales) différents. Son bilan est de 414 victoires, 177 nuls, 257 défaites, avec 1 496 buts marqués et 1 200 buts encaissés. Ses titres majeurs sont deux victoires en Coupe du Monde (1998 et 2018) et 2 en Championnat d'Europe des Nations (1984 et 2000). 900 joueurs ont porté le maillot tricolo...
Les 20 meilleurs buteurs européens en sélection       Joueur Nationalité Buts Sélections Moyenne Carrière 1 Cristiano Ronaldo POR 85 154 0,55 2003- 2 Ferenc Puskas HUN/ESP 84 89 0,94 1945-1962 3 Sandor Kocsis HUN 75 68 1,1 1948-1956 4 Miroslav Klose GER 71 137 0,52 2001-2014 5 Gerd Müller FRG 68 62 1,1 1966-1974   Robbie Keane IRL 68 146 0,47 1998-2016[6] 7 Zlatan Ibrahimovic SWE 62 116 0,53 2001-2016 8 Imre Schlosser HUN 59 68 0,87 1906-1927   David Villa ESP 59 98 0,6...
Les 59 joueurs avec plus de 50 buts en sélection   Joueur Nationalité Confédération Buts Sélections Moyenne Carrière 1 Ali Daei IRI AFC 109 149 0,73 1993-2006 2 Cristiano Ronaldo POR UEFA 85 154 0,55 2003- 3 Ferenc Puskas HUN/ESP UEFA 84 89 0,94 1945-1962 4 Kunishige Kamamoto JPN AFC 80 84 0,95 1964-1977 5 Godfrey Chitalu ZAM CAF 79 111 0,71 1968-1980 6 Hussein Saeed IRQ AFC 78 137 0,57 1977-1990 7 Pelé BRA CONMEBOL 77 92 0,84 1957-1971 8 Sandor Kocsis HUN UEFA 75 68 1,1 ...
  Les 90 joueurs avec plus de 130 sélections   Joueur Nationalité Confédération Sélections 1ère sélection Dernière sélection 1 Ahmed Hassan EGY CAF 184 29/12/1995 22/05/2012 2 Mohamed Al-Deayea KSA AFC 178 09/04/1993 11/05/2006 3 Claudio Suarez MEX CONCACAF 177 26/07/1992 01/06/2006 4 Gianluigi Buffon ITA UEFA 176 29/10/1997 23/03/2018 5 Hossam Hassan EGY CAF 169 10/09/1985 07/02/2006 6 Ivan Hurtado ECU CONMEBOL 168 24/05/1992 14/10/2014 7 Vitalijs Astafjevs LAT UEFA 1...
Les 192 joueurs européens ayant dépassé les 100 sélections (les Centurions) . Depuis 2012, ils reçoivent une médaille de l'UEFA.     Nom Nationalité Sélections 1ère sélection Dernière sélection 1 Gianluigi Buffon  ITA 176 29/10/1997 23/03/2018 2 Vitalijs Astafjevs  LAT 167 26/08/1992 17/11/2010   Iker Casillas  ESP 167 03/06/2000 01/06/2016 4 Sergio Ramos  ESP 160 27/03/2005 15/10/2018 5 Martin Reim  EST 157 03/06/1992 06/06/2009 6 Cristiano Ronaldo  POR 154 20/08/200...
Victoires par pays : 11 pour la Corée du Sud 7 pour le Japon 3 pour la Chine, l'Iran et Israël 2 pour l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Soudan et la Thaïlande 1 pour les l'Australie, Emirats Arabes Unis, l'Irak, le Koweït, la Malaisie, Oman et la Syrie. Victoires par clubs  : 3 pour Pohang Steelers (KOR) 2 pour Esteghlal Téhéran FC (IRN), Al-Hilal (KSA), Seongnam FC (KOR), Al-Ittihad (KSA), Thai Farmers Bank FC (THA), Al-Sadd (QAT), Maccabi Tel-Aviv (ISR), Suwon Samsung Bluewings FC (...
Créée en 1967, la Ligue des Champions Asiatique, précédemment appelée Championnat d'Asie des clubs, a connu une interruption de 14 ans, entre 1972 et 1986. D'abord dominée par les clubs israéliens, ceux-ci ont ensuite intégré la coupe d'Europe des clubs champions, l'actuelle Ligue des Champions Européenne. Lors de la saison 2002/2003, le Championnat d'Asie des clubs a fusionné avec la Coupe des vainqueurs de la Coupe d'Asie pour devenir la Ligue des Champions d'Asi...
AFL (Football australien)
Ballon d'Or Africain
Ballon d'Or Européen
Bola de Ouro (Ballon d'Or brésilien)
Championnat d'Allemagne
Championnat d'Angleterre
Championnat d'Autriche
Championnat d'Ecosse
Championnat d'Afrique du Sud
Championnat d'Algérie
Championnat d'Andorre
Championnat d'Angola
Championnat d'Arabie Saoudite
Championnat d'Argentine
Championnat d'Arménie
Championnat d'Australie
Championnat d'Azerbaïdjan
Championnat d'Egypte
Championnat d'Equateur
Championnat d'Espagne
Championnat d'Estonie
Championnat d'Ethiopie
CHAMPIONNAT D'EUROPE
Championnat d'Europe - de 19 ans
Championnat d'Europe de Futsal
Championnat d'Europe des - de 21 ans
Championnat d'Inde
Championnat d'Indonésie
Championnat d'Irak
Championnat d'Iran
Championnat d'Irlande
Championnat d'Irlande du Nord
Championnat d'Islande
Championnat d'Israël
Championnat d'Italie
Championnat d'Oman
Championnat d'Ouganda
Championnat d'Ouzbékistan
Championnat d'Ukraine
Championnat d'Uruguay
Championnat de Bahreïn
Championnat de Belgique
Championnat de Biélorussie
Championnat de Bolivie
Championnat de Bosnie Herzégovine
Championnat de Bulgarie
Championnat de Chine
Championnat de Chypre
Championnat de Colombie
Championnat de Corée du Sud
Championnat de Cote d'Ivoire
Championnat de Croatie
Championnat de Cuba
Championnat de Finlande
Championnat de France
Championnat de France féminin
Championnat de Gambie
Championnat de Géorgie
Championnat de Grèce
Championnat de Guinée
Championnat de Guinée Bissau
Championnat de Hongrie
Championnat de Jamaïque
Championnat de Jordanie
Championnat de la R.D du Congo
Championnat de Lettonie
Championnat de Libye
Championnat de Lituanie
Championnat de Macédoine
Championnat de Malaisie
Championnat de Malte
Championnat de Moldavie
Championnat de Namibie
Championnat de Norvège
Championnat de Nouvelle Zélande
Championnat de Pologne
Championnat de République Tchèque
Championnat de Roumanie
Championnat de Russie
Championnat de Saint Marin
Championnat de Serbie
Championnat de Slovaquie
Championnat de Slovénie
Championnat de Suède
Championnat de Suisse
Championnat de Syrie
Championnat de Thaïlande
Championnat de Trinité-et-Tobago
Championnat de Tunisie
Championnat de Turquie
Championnat de Zambie
Championnat des Emirats Arabes Unis
Championnat des Etats Unis
Championnat des Iles Féroé
Championnat des Pays-Bas
Championnat du Botswana
Championnat du Bangladesh
Championnat du Brésil
Championnat du Burkina Faso
Championnat du Cameroun
Championnat du Canada
Championnat du Cap Vert
Championnat du Chili
Championnat du Congo
Championnat du Costa Rica
Championnat du Danemark
Championnat du Gabon
Championnat du Ghana
Championnat du Guatemala
Championnat du Honduras
Championnat du Japon
Championnat du Kazakhstan
Championnat du Kenya
Championnat du Kirghizistan
Championnat du Kosovo
Championnat du Koweit
Championnat du Liban
Championnat du Luxembourg
Championnat du Malawi
Championnat du Mali
Championnat du Maroc
Championnat du Mexique
Championnat du Monténégro
Championnat du Mozambique
Championnat du Nicaragua
Championnat du Niger
Championnat du Nigéria
Championnat du Pakistan
Championnat du Panama
Championnat du Paraguay
Championnat du Pays de Galles
Championnat du Pérou
Championnat du Portugal
Championnat du Qatar
Championnat du Salvador
Championnat du Sénégal
Championnat du Soudan
Championnat du Suriname
Championnat du Tadjikistan
Championnat du Togo
Championnat du Turkménistan
Championnat du Vénézuela
Championnat du Viêt Nam
Championnat du Yémen
Championnat du Zimbabwe
Community Shield
Copa America
Copa Libertadores
Copa Libertadores féminine
Copa Sudamericana
Coupe d'Afrique des Nations (CAN)
Coupe d'Afrique du Sud
Coupe d'Albanie
Coupe d'Algarve
Coupe d'Algérie
Coupe d'Allemagne
Coupe d'Andorre
Coupe d'Angleterre
Coupe d'Angola
Coupe d'Arabie Saoudite
Coupe d'Argentine
Coupe d'Arménie
Coupe d'Asie des Nations
Coupe d'Asie vainqueurs de Coupe
Coupe d'Autriche
Coupe d'Azerbaïdjan
Coupe d'Ecosse
Coupe d'Egypte
Coupe d'Espagne/Copa del Rey
Coupe d'Estonie
Coupe d'Inde
Coupe d'Indonésie
Coupe d'Iran
Coupe d'Irlande
Coupe d'Irlande du Nord
Coupe d'Islande
Coupe d'Israël
Coupe d'Italie
Coupe d'Oman
Coupe d'Ouganda
Coupe d'Ouzbékistan
Coupe d'Ukraine
Coupe de Bahreïn
Coupe de Belgique
Coupe de Biélorussie
Coupe de Bosnie Herzégovine
Coupe de Bulgarie
Coupe de Chypre
Coupe de Colombie
Coupe de Corée du Sud
Coupe de Côte d Ivoire
Coupe de Croatie
Coupe de Finlande
Coupe de France
Coupe de France femmes
Coupe de Gambie
Coupe de Géorgie
Coupe de Grèce
Coupe de Guinée
Coupe de Hongrie
Coupe de Jamaïque
Coupe de Jordanie
Coupe de la Ligue anglaise
Coupe de la Ligue française
Coupe de Lettonie
Coupe de Libye
Coupe de Lituanie
Coupe de Macédoine
Coupe de Malaisie
Coupe de Malte
Coupe de Moldavie
Coupe de Namibie
Coupe de Norvège
Coupe de Nouvelle Zélande
Coupe de Pologne
Coupe de République Tchèque
Coupe de Roumanie
Coupe de Russie
Coupe de Saint Marin
Coupe de Serbie
Coupe de Slovaquie
Coupe de Slovénie
Coupe de Suède
Coupe de Suisse
Coupe de Syrie
Coupe de Tunisie
Coupe de Turquie
Coupe de Zambie
Coupe des Emirats Arabes Unis
Coupe des Confédérations
Coupe des Etats-Unis
Coupe des Iles Féroé
Coupe des Pays-Bas
Coupe des vainqueurs de Coupe C2
Coupe du Botswana
Coupe du Brésil
Coupe du Burkina Fasso
Coupe du Cameroun
Coupe du Chili
Coupe du Congo
Coupe du Danemark
Coupe du Gabon
Coupe du Japon
Coupe du Kazakhstan
Coupe du Kenya
Coupe du Kirghizistan
Coupe du Kosovo
Coupe du Koweit
Coupe du Liban
Coupe du Liechtenstein
Coupe du Luxembourg
Coupe du Mali
Coupe du Maroc
Coupe du Monde de Beach Soccer
Coupe du Monde des Clubs FIFA
COUPE DU MONDE FIFA
Coupe du Monde FIFA des - de 17 ans
Coupe du Monde FIFA des - de 20 ans
Coupe du Monde FIFA Femmes
Coupe du Monde Futsal
Coupe du Monténégro
Coupe du Mozambique
Coupe du Niger
Coupe du Nigéria
Coupe du Pakistan
Coupe du Pays de Galles
Coupe du Portugal
Coupe du Qatar
Coupe du Sénégal
Coupe du Soudan
Coupe du Tadjikistan
Coupe du Turkménistan
Coupe du Vénézuela
Coupe du Viêt Nam
Coupe du Yémen
Coupe du Zimbabwe
Coupe Intercontinentale
Coupe Latine
Gold Cup
Golden Foot
Ligue des Champions C1
Ligue des Champions d'Asie
Ligue des Champions de la CAF
Ligue des Champions de la CONCACAF
Ligue des Champions Femmes
Ligue des nations de l'UEFA
Ligue Europa (ex-Coupe de l'UEFA ) C3
Matches de l'équipe de France
Meilleur buteur en Coupes d'Europe
Meilleur entraîneur de l'année FIFA
Meilleur joueur asiatique de l'année
Meilleur joueur de l'année FIFA (The Best)
Meilleur joueur européen de l'année (UEFA)
Meilleur joueur français de l'année
Meilleur joueur sud-américain de l'année
Mobcast Cup
Oceanian Nations Cup
Soulier d'Or Européen
Super Coupe d'Angleterre
Super Coupe d'Espagne
Super Coupe d'Europe
Supercoupe d'Allemagne
Supercoupe d'Italie
Trophée des Champions
Classement FIFA
Coupe du Monde 2018 et 2022 - Mondial
Coupe du Monde 98 : Mettez un nom sur ces visages !!
Coupe du Monde : Connaissez vous les hymnes nationaux
Coupe du Monde Féminine Tout savoir
Euro 2016 - Statistiques - Tout savoir sur les phases finales
Euro 2016 : retour sur le meilleur de la compétition jusqu'à présent
Euro 2020
Joueuses avec plus de 140 sélections
Le point sur l’Euro 2016
Les 192 joueurs européens avec plus de 100 sélections (les Centurions) à novembre 2018..
Les 20 joueurs les plus riches en carrière
Les 20 meilleurs buteurs européens en sélection (octobre 2018)
Les 28 joueurs à plus de 500 buts en carrière (octobre 2018)
Les 59 joueurs avec plus de 50 buts en sélection (octobre 2018)
Les 90 joueurs avec plus de 130 sélections (octobre 2018)
Les classement en direct de tous les grands championnats
Les dix joueurs les plus rapides du monde:
Les footballeurs européens les plus titrés
Les joueurs qui ont marqué l'EURO 1960-2012
Les plus grands retournements de situation de l'histoire du sport
Les plus gros transferts de tous les temps
Les records de l'Euro
Les trois finalistes 'Meilleur Joueur FIFA' 2018
Lexique Français/Anglais
Liens utiles football
Ligue 1 - Tout savoir - Tous les matches en direct et en streaming
Ligue 2 - Tous les matches en direct - Résultats - Classement
Liste FIFA 100 établi par Pelé en 2004 comprenant les 125 meilleurs joueurs de la planète.
Meilleur gardien mondial de l'année
Meilleurs buteurs dans les principaux championnats européens
Meilleurs buteurs Ligue des Champions (C1)
Quiz Football - testez vos connaissances à l'occasion de l'Euro 2016
Records en équipe de France (après le match contre l'Allemagne en octobre 2018)
Surnoms des équipes nationales
Tous les classements des Championnats Nationaux
Tout savoir sur la Coupe du Monde
Tout savoir sur le football
Tout savoir sur les matches de l'Equipe de France
Toutes les statistiques des matches de football entre nations
Trophées UNFP
UEFA News

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - dagui orphie bakari - marcelo gallardo - marcel desailly - patrick vieira