mercredi 24 avril 2019
Football
 
Football - Euro 2016 : retour sur le meilleur de la compétition jusqu'à présent - Article du : 28/06/2016
Euro 2016 : retour sur le meilleur de la compétition jusqu'à présent




"2016-06-18_17-01-00_ILCE-6300_DSC08911" (CC BY-SA 2.0) by  miguel_discart_photos 



On s'approche à grands pas de la fin de l'Euro et l'on peut d'ores et déjà dire que nous avons assisté à une belle compétition. Tous ceux qui avaient prédit un événement sous haute tension en raison du climat sécuritaire et socialement instable qui règne actuellement en France se sont magistralement trompés. Tout se déroule de la meilleure des façons, mis à part quelques incidents d'hooliganisme entre russes et anglais à Marseille. Et comme les russes sont rentrés chez eux après un premier tour pitoyable, il n'y a en principe aucune crainte à avoir pour la suite !



Avant le début du tournoi, les chaînes d'info en continu n'ont pas arrêté de débattre au sujet de la sécurité des fans-zones en prédisant le pire. Encore une fois les faits les ont contredits, pour le bonheur des supporters de toute l'Europe qui ont pu se réunir dans une bonne ambiance et faire la fête. Les Irlandais, les Islandais, les Gallois ont mis une ambiance de folie dans les rues des villes qu'ils ont visitées.



Et que dire de la ferveur qui a régné dans les stades ! Contrairement aux spectateurs un peu ternes de Ligue 1 que l'on voit chaque week-end, nous avons assisté à des moments de communion intenses entre les équipes et leur public.



Lors de la qualification de l'Islande pour les huitièmes de finale, qui n'a pas frissonné en voyant l'équipe applaudir à l'unisson avec les milliers d'Islandais présents. De même pour le Pays de Galles ; les chants des supporters donnaient la chair de poule !







"Euro 2016: lo splendido stadio di Bordea" (CC BY 2.0) by  NazionaleCalcio 



Outre l'ambiance folle dans les gradins, celle sur les terrains n'était pas mal non plus. Avec 29% des buts marqués dans le dernier quart d'heure de jeu, nous étions obligés de rester devant le match jusqu'à la fin, sachant qu'un but pouvait être marqué d'un moment à l'autre. Les sites de paris sportifs comme Betway ont dû exploser à partir de la 70ème minute de jeu. Pour les parieurs avertis, il y a eu sans doute de super coups à jouer, comme par exemple la victoire de la Croatie sur l'Espagne à trois minutes de la fin du temps réglementaire, ou encore plus fort, la victoire de l'Islande sur l'Autriche dans le temps additionnel.



On ne peut vraiment pas prédire qui va remporter le trophée final tant les matches sont disputés et âpres. Les défenses sont bien regroupées, laissant très peu d'espace pour les attaquants. Dans cet Euro, même les équipes censées être les plus faibles peuvent jouer crânement leur chance et envisager une place sur le podium.

Parmi celles-ci, on est tombés sous le charme de la Croatie qui a retrouvé son plus haut niveau et qui devient un sérieux prétendant. Encore plus surprenante : l'équipe hongroise. Personne ne s'attendait à la voir finir en tête de son groupe, dans lequel le Portugal et l'Autriche partaient favoris. Auteurs d'un match impressionnant face aux Portugais de Ronaldo, ils ont un collectif puissant qui rappelle la Hongrie d'il y a fort longtemps.



C'est donc un tournoi riche en émotions et rebondissements auquel on assiste et franchement, à part quelques matches devant lesquels on s'est un peu ennuyés (voire endormis, comme Italie-Suède !) on ne peut qu'en être satisfait. La France est à la hauteur en matière d'organisation de compétitions internationales.

Seuls bémols : l'état des pelouses de certains stades, même si l'UEFA est en grande partie responsable, et le prix des bières et des sandwichs dans les fans-zones et dans les enceintes des stades. Il y a des malins qui en profitent pour s'en mettre plein les poches. C'est vrai que le verre à 7€ ça fait un peu cher... Mais comme on dit : "quand on aime on ne compte pas" !

.,.
Résultats et Champions


La Ligue Europa (UEFA Europa League), la C3 et anciennement dénommée Coupe UEFA (de sa création en 1971 jusqu'en 2009), est une compétition annuelle de football organisée par l'Union des associations européennes de football (UEFA). C'est la deuxième Coupe d'Europ la plus importante après la Ligue des Champions. Depuis 2015, le vainqueur de la compétition est automatiquement qualifié pour la Ligue des champions et la supercoupe d'Europe. Créée en 1971 par l'UEFA comme s...
La coupe de Serbie de football a été créée lors de la saison 1991/1992, d'abord comme coupe de Serbie-et-Monténégro (alors Yougoslavie jusqu'en 2003). Mais elle existe réellement depuis la totale indépendance du pays en 2006. Les clubs les plus titrés : 12 Etoile Rouge Belgrade - 10 Partizan Belgrade....
La Coupe d'Ukraine de football a été créée en 1992, lors de l'indépendance du pays. Les clubs titrés : 12 pour le Shakhtar Donetsk, 11 pour le Dynamo Kiev, 2 pour le Tchernomorets Odessa, 1 pour Tavriya Simferopol et Vorskla Poltava....
  LIGUE DES CHAMPIONS (C1) C'est la plus prestigieuse compétition de clubs au monde. D'abord appelée Coupe des clubs champions européens, la compétition change de format (système de poules introduit en 1992) et de nom en 1992/1993. La compétition est ouverte à tous les champions et vice champions nationaux des huit meilleurs pays. Elle rassemble désormais 32 équipes (à l’indice UEFA) au lieu de 16 en poule (76 ou 77 au total). Le tenant de la Coupe est qualifié d&rsqu...
  Joueur Période Clubs Matchs Ratio Buts 1.  Cristiano Ronaldo POR 2002-2019 Sporting Portugal (0), Manchester United (16), Real Madrid (105), Juventus (6) 166 0,77 127 2.  Lionel Messi ARG 2004- FC Barcelone (110) 133 0,83 110 3.  Raul ESP 1995-2011 Real Madrid (66), Schalke 04 (5) 144 0,49 71 4.  Ruud van Nistelrooy NED 1998-2009 PSV Eindhoven (9), Manchester United (38), Real Madrid (13) 81 0,74 60 5.  Karim B...
Surnommé 'Il Trap', il possède un palmarès remarquable avec 22 trophées dont toutes les Coupes d'Europe. Il remporta comme joueur 2 championnats d'Italie, 2 Coupes d'Italie, 2 Coupes d'Europe des champions et 1 Coupe des Coupes avec le Milan AC entre 1960 et 1971. 17 sélections comme défenseur. Par la suite, il est devenu l'un des entraîneurs les plus titrés en Europe. Il a remporté 7 championnats d'Italie (1977, 1978, 1981, 1982, 1984, 1986 avec la Juventus T...
La Coupe de Pologne de football (Puchar Polski) est une compétition de football créée en 1925. Elle se déroule annuellement depuis 1951. En raison de la participation massive des équipes, le tournoi est souvent appelée la Coupe des Mille Équipes (Puchar Tysiaca Druzyn). Les clubs les plus titrés : 19 pour le Legia Varsovie, 6 pour Gornik Zabrze, 5 pour Lech Poznan, 4  pour le Wisla Cracovie et Zaglebie Sosnowiec.          ...
La Coupe de Grèce de football a été créée en 1931. Elle est disputée par les équipes inscrites dans l'un des championnats nationaux de Grèce (Superleague Ellada, Football League ou 2e division et Football League 2 ou 3e division). Les clubs les plus titrés : 27 pour l'Olympiakos Le Pirée, 18 pour le Panathinaikos Athènes, 15 pour l'AEK Athènes, 6 pour le PAOK Salonique.        ...
La Coupe d'Israël de football a été créée en 1928. Il s'agissait toutefois d'un championnat de Palestine, l'état d'Israël n'ayant pas encore été fondé. C'est donc en 1951 que débuta officiellement la première Coupe d'Israël. Les clus les plus titrés : 23 titres pour le Maccabi Tel-Aviv, 16 pour l'Hapoel Tel-Aviv, 7 pour le Beitar Jerusalem, 6 pour le Maccabi Haïfa.  ...
 La Coupe d'Allemagne Les finales 1953 Rot-Weiss Essen - Alemannia Aachen 2-1 1954 VfB Stuttgart - FC Cologne 1-0 a.p. 1955 Karlsruhe SC - Schalke 04 3-2 1956 Karlsruhe SC - Hambourg SV 3-1 1957 Bayern Munich - Fortuna Düsseldorf 1-0 1958 VfB Stuttgart - Fortuna Düsseldorf 4-3 a.p. 1959 Schwarz-Weiss Essen - Borussia Neunkirchen 5-2 1960 Borussia Monchengladbach - Karlsruhe SC 3-2 1961 Werder Brême - FC Kaiserslautern 2-0 1962 FC Nuremberg - Fortuna Düsseldorf 2-1 a.p. 1963 H...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - julien sable fourtassou - eric abidal - wayne rooney -  diverses - peggy luyindula