Happy Birthday :
lundi 18 décembre 2017
Biathlon
 

Biathlon: Fourcade, un épilogue record - Le 19/03/2017 à 22:51

© AFP/Hakon Mosvold Larsen
Le biathlète français Martin Fourcade pose avec son trophée, le 19 mars 2017 à Oslo

Un champion hors-normes: déjà assuré d'un sixième Gros globe consécutif, Martin Fourcade a conforté sa place dans la légende du biathlon en terminant en beauté dimanche une saison de tous les records, avec un 14e succès et un 20e Petit Globe.

En remportant la mass start d'Oslo, Fourcade réussit ainsi le tour de force d'égaler la prouesse de la Suédoise Magdalena Forsberg, victorieuse de 14 courses en 2000-2001, et d'effacer des tablettes les 19 globes par spécialité du l'inusable Norvégien Ole Einar Bjoerndalen .

Rarement un biathlète aura autant dominé sa discipline et mis au supplice ses rivaux, cantonnés au rang de faire-valoir. Mais à un a des JO de Pyeongchang, le double champion olympique est au sommet de son art et a indéniablement frappé les esprits.

Rien ne lui a résisté cette saison: outre le gain d'un sixième Gros Globe d?affilée, un exploit inédit, et le record de Forsberg, le Français de 28 ans a de nouveau éc?uré le circuit avec un 3e Grand Chelem sur les 4 spécialités (sprint, poursuite, individuel, mass start), comme en 2013 et 2016. Signe du gouffre qu le sépare du reste du plateau, il est monté 22 fois sur le podium en 26 sorties.

Celui que le patron de l'équipe de France Stéphane Bouthiaux qualifie de "biathlète parfait", capable de ferrailler publiquement avec les Russes sur la question du dopage, est devenu au fil des années l'incarnation de son sport, dépassant même l'incontournable Bjoerndalen.

- 'Une grossière erreur de ma part' -

L'ultime épreuve de l'hiver a pourtant failli tourner au gag et il a fallu attendre plusieurs minutes avant d'avoir confirmation de la victoire de l'incontestable N.1 mondial. Victime d'un problème de chargeur en début de course, Fourcade en a reçu un sur le pas de tir de la part de l'un des entraîneurs de tir des Bleus, Jean-Paul Giachino. Une pratique interdite, qui a poussé le jury de la Fédération internationale à mettre sous réserve le résultat final.

Mais le suspense a été de courte durée et le succès de Fourcade a très vite été officialisé. Même si la boulette de l'encadrement était passible de sanction, il aurait été délicat pour l'IBU de priver sa tête de gondole d'une victoire historique et de gâcher sa consécration. Pour éviter toute discussion, Fourcade avait d'ailleurs pris soin d'écraser la mass start qu'il a bouclée par un impressionnant 20/20 au tir et une avance de 17,4 secondes sur le Letton Andrejs Rastorgujevs et de 32,4 secondes sur l'Autrichien Simon Eder , signant le 63e succès de sa carrière.

"C'était une course un peu folle et une grossière erreur de ma part, a déclaré le Français, soucieux d'assumer pleinement la responsabilité du couac du jour. Ce n'est pas un scénario qu'on imagine. Il a fallu s'adapter et improviser. J'ai huit chargeurs en ma possession, quatre pour les réglages et quatre pour la course. Et je n'ai pas chargé le chargeur de course."

Un comble pour un champion aussi minutieux et soucieux du moindre détail que Martin Fourcade . Mais connaissant très bien le risque de disqualification, il s'est "attelé à faire la plus belle course possible."

- 'Pas d'autres manières de clôturer la saison' -

"Je voulais prouver ma valeur sportivement et montrer qu'une petite erreur, qui mérite plus un carton jaune qu'un carton rouge, n'effacerait pas la beauté de la course, a-t-il expliqué. La manière dont j'ai géré la course a joué dans le choix des autres nations de ne pas porter réclamation. C'est un grand geste de leur part et je sais l'apprécier".

Alors que sa venue à Oslo a longtemps été douteuse en raison de l'imminence de la naissance de son deuxième enfant, Fourcade a surtout voulu tourner en beauté la page de cet hiver incroyable.

"Il n'y avait pas d'autres manières de clôturer la saison. Cela aurait été dommage de finir sur une vilaine 15e place ou sur une course anonyme", a-t-il estimé. Pas vraiment le genre de la maison.

Résultats et Champions

Coupe du monde de Biathlon Elle est organisée chaque année depuis la saison 1977/78 pour les hommes et depuis 1982/83 pour les femmes. La Coupe du monde est composée d'une trentaine épreuves étalées sur une saison entre novembre et mars. Comme en ski alpin, il existe des classement par discipline (sprint, départ en ligne, poursuite et individuel). Le leader de la Coupe du monde porte le dossard jaune. Celui en tête du classement d'un spécialité porte le dossard rouge. Il porte le ...
      Il fait partie des plus grands biathlètes de l'histoire (29 médailles internationales dont 2 titres olympiques et 11 titres mondiaux), il est également un excellent fondeur ayant débuté sa carrière dans cette discipline. A l'aise dans tous types de course, il est désormais l'athlète français le plus médaillé des Jeux Olympiques d'hiver avec 4 médailles : 2 d'or (2014) et 2 d'argent (2010 et 2014). Après seulement une année en équipe de France sénior, il est deve...
Avec son frère aîné Tarjei Boe, il fait partie des meilleurs biathlètes du moment, il incarne l'avenir du biathlon norvégien. Trois fois champion du monde : du sprint en 2015 et du départ en ligne et du relais en 2016 (2eme avec le relais en 2015, du sprint, de la poursuite et de la mass-start en 2017; 3eme avec le relais mixte en 2015 et 2016; 4eme du sprint, de poursuite et de l'individuel en 2016). Il termina 4eme avec le relais aux Jeux Olympiques en 2014. Il compte 18 victoires ...
Champion du monde de la poursuite et avec le relais en 2015 (2eme avec le relais en 2016, 3eme en 2013; 4eme du 20 km individuel en 2017). Vice-champion olympique du 20 km individuel et avec le relais en 2014. Il compte 2 victoires plus 8 autres podiums en Coupe du monde. ...
COUPE DU MONDE 2018 - 41eme édition 1) Östersund (SWE) du 26 novembre au 3 décembre 2017 2) Hochfilzen (AUT) du 8 décembre au 10 décembre 2017 3) Annecy-Le Grand Bornand  (FRA) du 14 décembre au 17 décembre 2017 4) Oberhof (GER) du 4 janvier au 7 janvier 2018 5) Ruhpolding (GER) du 10 janvier au 14 janvier 2018 6) Antholz-Anterselva (ITA) du 18 janvier au 21 janvier 2018 7) Kontiolahti (FIN) du 8 mars au 11 mars 2018 8) Oslo-Holmenkollen (NOR) du 15 mars au 18 mars 2018 9) Tyumen (RUS) du 22 ma...
Elle représente l'avenir du biathlon féminin français. Vice-championne du monde de relais en 2015 et 2016 (3eme en 2017). Elle compte une victoire en coupe du monde (la mass-start du Grand Bornand en décembre 2017) plus 5 podiums. ...
   Elle est actuellement la meilleure biathlète du monde et le porte-drapeau du biathlon allemand. A seulement 23 ans, elle a remporté 13 médailles mondiales dont 7 d'or, 3 d'argent et 3 de bronze. Championne du monde du relais en 2015 et 2017, de la poursuite en 2016 et 2017, du 15 km individuel, de la mass-start et du relais mixte en 2017 (2eme de la poursuite en 2015 et du départ en ligne en 2016 ; 2eme du sprint en 2017, 3eme en 2016 ; 3eme du 15 km individuel et du relais en 201...
L'un des meilleurs biathlètes du moment, très rapide en ski. Champion du monde avec le relais en 2017 (2e du départ en ligne en 2013, de la poursuite en 2015 et avec le relais en 2011 ; 3eme de la poursuite en 2012 et 2013 ; 3eme avec le relais mixte en 2017; 4eme avec le relais en 2013 et 2015, de la poursuite et de la mass-start en 2017). Champion olympique avec le relais en 2014 (3eme en 2010 ; 4eme du sprint et avec le relais mixte en 2014). Dix victoires en Coupe du monde (31 autres...
Elle a créé la surprise en remportant sa première grande victoire lors du sprint des Jeux Olympiques en 2010 devant l'une des grandes favorites, l'allemande Magdalena Neuner. Elle est devenue du même coup la première athlète slovaque à remporter une médaille d'or aux Jeux Olympiques d'hiver. Peu après, elle termina deuxième de la poursuite encore une fois derrière Magdalena Neuner. En 2014, elle conserve son titre olympique du sprint et devient ainsi la première biathlète de ...
Championne olympique avec le relais en 2014. Vice-championne du monde de la spécialité en 2008 et 2013 (3eme en individuel en 2011 et 3eme du sprint en 2012 et 2013 ; 4eme de la mass-start en 2008, 2009 et 2013). Elle compte 10 podiums en Coupe du monde (3eme de la Coupe du monde de mass-start en 2013). Vice-championne du monde junior de l'individuel et avec le relais en 2005. Son vrai prénom est Viktoria. Elle est la soeur jumelle de Valj Semerenko. Ensemble elles ont remporté la médail...
Championnats d'Europe
Championnats du Monde
Coupe du Monde
Calendrier Coupe du monde 2013 et les vainqueurs
Calendrier Coupe du monde 2014 et les vainqueurs
Calendrier Coupe du monde 2015 et les vainqueurs
Calendrier Coupe du monde 2016 et les vainqueurs
Calendrier Coupe du monde 2017 et les vainqueurs
Calendrier Coupe du monde 2018 et les vainqueurs
Les biathlètes les plus titrés des Jeux Olympiques
LES CHAMPIONS DU VERCORS SUR LES PISTES DU MONDE ENTIER
Les courses en direct - classements - Tout savoir
Lexique Anglais/Anglais
Lexique Français/Anglais
Lexique Français/Français
Nombre de victoires en Coupe du Monde
Stades de biathlon
Tout savoir sur le biathlon

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - raphael poiree - raphael poiree - ole einar bjoerndalen - raphael poiree -