Happy Birthday :
mardi 20 février 2018
Bobsleigh & Skeleton
 
Bobsleigh & Skeleton - Règles pour les Jeux Olympiques Skeleton - Article du : 18/07/2011

En 2002, le skeleton est rétabli au programme des Jeux olympiques pour la première fois depuis 1948. Il existe deux épreuves, dames et messieurs. C'est la troisième fois que le skeleton dames se dispute (la première fois remonte à 2002). Le skeleton messieurs s'est disputé en 1928 et en 1948, soit les deux fois où les Jeux olympiques d'hiver se sont produits à Saint-Moritz (Suisse), ainsi qu'en 2002 et 2006. Dans les deux épreuves, les concurrents descendent la piste à toute vitesse, couchés à plat ventre sur un traîneau d'une place.

Forme de la compétition
Les deux épreuves olympiques de skeleton comportent quatre courses minutées par chronomètre électronique au 1/100e de seconde. Les quatre courses se disputeront deux jours de suite (deux courses par jour). Les classements finaux seront déterminés par le temps total des deux courses. Le gagnant est le concurrent qui enregistre le plus faible cumul de temps. Si des athlètes terminent la compétition ex æquo, ils se voient attribuer la même place.

Ordre de départ
L'ordre de départ de la première course dépend des classements à la Coupe du monde FIBT au moment des Jeux olympiques d'hiver. Les concurrents passent selon l'ordre de leur classement (c'est-à-dire que le premier concurrent est le premier au classement et le dernier concurrent est le dernier au classement).

À la seconde course, les concurrents commencent dans l'ordre inverse de leur temps réalisé à la première course : il y a deux groupes - les 20 plus rapides à la première course se trouvent dans le premier groupe, et le reste du peloton se trouve dans le second groupe. Dans le premier groupe, le concurrent le plus lent passe en premier ; le concurrent le plus rapide passe en dernier. Dans le second groupe, le concurrent le plus rapide passe en premier (no 21).

À la troisième course, le temps des deux premières courses sont combinés. Les concurrents ayant enregistré les meilleurs temps passent en premier (c'est-à-dire que le concurrent qui a pris la tête après les deux premières courses passe en premier, suivi du concurrent en seconde place, etc.).

Pour la quatrième et dernière course, le peloton est encore une fois divisé en deux groupes. Le premier groupe se compose des 20 concurrents les plus rapides. Le concurrent le plus lent passe en premier, le plus rapide en dernier. Dans le second groupe, le concurrent le plus rapide passe en premier (no 21).

Le départ
Le départ est donné par un signal sonore et visuel. À partir de cet instant, l'athlète dispose de 30 secondes pour débuter la course. Le concurrent peut accélérer au traîneau en le poussant ; toute autre aide au cours de la procédure de départ est interdite.

La course et l'arrivée
Pendant la course, seule la position face contre terre (couché sur le ventre) est permise. L'athlète peut quitter le traîneau pour le pousser ou le déplacer, mais il doit franchir la ligne d'arrivée sur le traîneau pour que la course soit validée.

Participants
Chaque Comité national olympique peut présenter un maximum de trois athlètes à la compétition messieurs et à la compétition dames. Chaque pays a le droit de choisir les athlètes qu'il présente. Le nombre maximum d'athlètes que chaque pays peut envoyer dépend du classement des pays au cours de la saison 2009 - 2010 de la Coupe du monde :

Compétition messieurs : les trois premiers pays au classement des nations peuvent présenter trois athlètes. Les pays classés entre la 4e et la 10e place peuvent présenter deux athlètes. Les pays classés entre la 11e et la 17 e place peuvent présenter un athlète.

Compétition dames : les deux premiers pays au classement des nations peuvent présenter trois athlètes. Les pays classés entre la 3e et la 6e place peuvent présenter deux athlètes. Les pays classés entre la 7e et la 12e peuvent présenter une athlète.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


4eme des Jeux Olympiques en bob à 2 en 2018. Vice-champion du monde de bob à 4 en 2015 (3eme en 2017 ; 2eme par équipes en 2017) et vice-champion d'Europe de bob à 2 en 2016 et à 4 en 2017. Champion du monde junior de bob à 2 en 2014. ...
Ancien freineur de Janis Minins, il est devenu un pilote talentueux. Champion du monde de bob à 4 en 2016 apportant à son pays le premier titre mondial en bobsleigh (3eme en 2009 en tant que freineur et en 2015 en tant que pilote, 4eme en 2017 ; 3eme en bob à 2 en 2016). Vice-champion olympique de bob à 4 en 2014 et 3eme en bob à 2 en 2018. Champion d'Europe de bob à 4 en tant que freineur en 2008 et en 2015 en tant que pilote (3eme en 2016 et 2018 ; 2eme en bob à 2 en 2015). Vainqueur d...
Pousseur de Francesco Friedrich, avec qui il a été champion olympique de bob à 2 en 2018, champion du monde de bob à 2 en 2015, 2016 et 2017, et de bob à 4 en 2017 (2eme à 4 en 2016, 4eme en 2015 ; 4eme ar équipes mixte en 2013 ) et champion d'Europe de bob à 2 en 2017 et 2018 (4eme en 2016 ; 2eme en bob à 4 en 2018). Champion du monde Junior en 2012.   ...
  Champion olympique de bob à 2 en 2018 (avec Alexander Kopacz), un titre qu'il partage avec l'Allemand Francesco Friedrich. Il avait terminé 6eme en 2014. Vice-champion du monde en 2017 et 3eme par équipes mixtes en 2012. Une victoire en Coupe du monde. ...
Pilote très talentueux, il est aussi à l'aise en bob à 2 qu'en bob à 4 avec 9 médailles mondiales dont 7 d'or plus une médaille d'or olympique. Champion olympique de bob à 2 en 2018 avec son pousseur Thorsten Margis, un titre qu'il partage avec le Canadien Justin Kripps. En 2017, il est devenu le 10eme pilote à avoir réussi le doublé bob à 2/bob à 4 dans une même édition d'un championnat du monde. Champion du monde de bob à 2 en 2013 à seulement 22 ans (un record de j...
"Lizzy"a tout gagné en espace de 400 jours en skeleton (Coupe du monde, titre olympique, titre mondial et européen). Elle est devenue championne olympique en 2014 (la deuxième britannique sacrée après Amy Williams en 2010) et conserve son titre en 2018. Championne du monde en 2015 (3eme en 2012 et 2017) et championne d'Europe en 2015 (4eme en 2017). Victorieuse de la Coupe du monde de 2014 (2eme en 2015 ; 12 victoires au total). ...
Révélation de l'année 2017, elle remporte le titre européen puis quelques semaines plus tard, le titre mondial, à seulement 22 ans, ce qui fait d'elle la plus jeune championne du monde de skeleton (3eme en 2015; 2eme des championnats d'Europe en 2018). Victorieuse de la Coupe du monde en 2017 et 2018 (2eme en 2016 ; 7 victoires). Grande favorite pour le titre olympique en 2018, elle a été devancée de 45/100e par la tenante du titre, la Britannique Lizzie Yarnold pour s'empare...
Surnommé "the 'Russian Rocket", il a fait partie des meilleurs pilotes de skeleton. Champion olympique en 2014, il est déchu de son titre en novembre 2017 suite au scandale du dopage organisé en Russie (3eme en 2010). Champion du monde en 2013 (2eme en 2011, 2015 et 2016, 3eme en 2009 et 4eme en 2017 ; 2eme par équipes mixtes en 2016, 3eme en 2015 et 4eme en 2017). Vice-champion d'Europe en 2013 et 2015 battu par Martins Dukurs (3eme en 2010, 2011 et 2017, 4eme en 2016). Va...
Vice-champion olympique de skeleton en 2018 (4eme en 2014). 3eme des championnats du monde en 2017 (4eme en 2015) et 2eme des championnats d'Europe en 2018 (3eme en 2016). Champion du monde junior en 2015, 2016, 2017 et 2018. ...
   Champion olympique de skeleton en 2018, il est est le premier Asiatique titré dans un sport dominé par l'Autriche, le Canada, la Suisse et la Lettonie. Vainqueur de la Coupe du monde de skeleton en 2018, une également première pour la Corée du Sud et un pays asiatique (2eme en 2016 et 2017 derrière l'intouchable letton Martins Dukurs ; 7 victoires). Vice-champion du monde en 2016. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - di piazza -  - sandra prokoff - nagy lakatos - bruno mingeon