jeudi 17 janvier 2019
Basket
 
Basket - Triple-double....les records - Article du : 06/12/2018

Le triple-double définit une performance individuelle lors d'un match dans lequel un joueur a enregistré au moins dix unités dans trois des cinq catégories statistiques suivantes : points, rebonds, passes décisives, interceptions et contres.

En NBA, seulement deux joueurs ont réussi à dépasser les 40 triple-doubles en une seule saison régulière : Oscar Robertson , qui a réussi à atteindre une moyenne d'un triple-double sur une saison, durant la saison 1961-1962, avec 30,8 points, 12,5 rebonds, et 11,4 passes décisives par match, et Russell Westbrook, qui a réussi un 42eme triple-double le 9 avril 2017 pour dépasser ce record.


 

Triple-doubles en saison régulière

Triple-double

1

Oscar Robertson

181

2

Magic Johnson

138

3 Russell Westbrook         108

4

Jason Kidd

107

5

Wilt Chamberlain

78

6

LeBron James

73

7

Larry Bird

59

8

Fat Lever

43

9

James Harden

35

10

Bob Cousy

33

11

John Havlicek

31

Rajon Rondo

31

13

Grant Hill

29

14

Michael Jordan

28

15

Elgin Baylor

26

16

Clyde Drexler

25

17

Walt Frazier

23

18

Draymond Green

21

19

Kareem Abdul-Jabbar

21

Micheal Ray Richardson

21

Chris Webber

21

Kobe Bryant

21

23

Charles Barkley

20

Triple-doubles en playoffs

Triple-double

1

Magic Johnson

30

2

LeBron James

21

3

Jason Kidd

11

4

Larry Bird

10

Rajon Rondo

10

6

Wilt Chamberlain

9

7

Oscar Robertson

8

Russell Westbrook

8

9

John Havlicek

5

10

Tim Duncan

4

Charles Barkley

4

Elgin Baylor

4

Walt Frazier

4

Scottie Pippen

4


Les joueurs ayant réussi un triple-double de moyenne en play-offs

Franchise

Play-offs

Adversaire

Performance

Oscar Robertson

Cincinnati Royals

1962

Detroit Pistons

28,8 pts, 11,0 rbds, 11,0 pds

Wilt Chamberlain

Philadelphia 76ers

1967

Cincinnati Royals

28,0 pts, 26,5 rbds, 11,0 pds

Wilt Chamberlain

Philadelphia 76ers

1967

Boston Celtics

21,6 pts, 32,0 rbds, 10,0 pds

Magic Johnson

Los Angeles Lakers

1980

Phoenix Suns

15,4 pts, 10,8 rbds, 11,0 pds

Magic Johnson

Los Angeles Lakers

1982

Phoenix Suns

20,0 pts, 11,8 rbds, 10,8 pds

Magic Johnson

Los Angeles Lakers

1983

San Antonio Spurs

17,5 pts, 10,5 rbds, 14,0 pds

Fat Lever

Denver Nuggets

1985

Utah Jazz

17,0 pts, 11,0 rbds, 10,3 pds

Magic Johnson

Los Angeles Lakers

1991

Golden State Warriors

25,8 pts, 10,0 rbds, 12,8 pds

Jason Kidd

New Jersey Nets

2002

Boston Celtics

17,5 pts, 11,2 rbds, 10,2 pds

Jason Kidd

New Jersey nets

2007

Toronto Raptors

14,0 pts, 10,0 rbds, 13,2 pds

Russell Westbrook

Oklahoma City Thunder

2017

Houston Rockets

37,4 pts, 11,6 rbds, 10,8 pds

LeBron James

Cleveland Cavaliers

2017

Golden State Warriors

33,6 pts, 12,0 rbds, 10,0 pds

.,.
Résultats et Champions


La nouvelle petite merveille du basket mondial. Champion d'Europe en 2017, à seulement 18 ans (elu dans l'équipe All-Star de la compétition). Vainqueur de l'Euroligue en 2015 (à 16 ans) 2018 (élu MVP de la compétition et du Final Four), champion d'Espagne en 2015 (à 16 ans), 2016 et 2018, vainqueur de la coupe d'Espagne en 2016 et 2017 et de la Coupe intercontinentale en 2015 avec le Real Madrid. Il peut joueur meneur, arrière ou ailier. Drafté en 3eme position à la Draft...
Depuis sa création en 1992, les 'Etrangers' mènent 14 victoires à 13. Premier triple-double (20 pts, 15 rebonds, 12 passes) réalisé par Amara Sy en 2017. Les records sur un match - Points : 44 par Yann Bonato en 1995 ; 40 Michael Brooks en 1990 et Adrien Moerman en 2015. - Tirs à 3 points : 8 par Hervé Dubuisson en 1994 ; 6 Larrent Sciarra en 2008 et Laurent Foirest en 2003. - Rebonds : 17 par Andy Fields en 1988 ; 15 Skeeter Jackson en 1988, Michael Brooks en 1990 et Ian Lock...
Organisée par la Ligue Nationale de Basket, cette compétition, inspirée du NBA All-Star Game, se déroule en fin d'année entre les meilleurs joueurs Français et Etrangers (désignés par le public et par un jury de spécialistes) du championnat de PRO A de la Ligue Nationale de Basket. Tous ces « All Stars », évoluant en France, donneront ainsi leur maximum pour justifier leur statut, avec spectacle, victoire et un titre de MVP comme enjeux majeurs de ce match de gala. Comme aux Etats-Unis, d...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
  NBA   Fonctionnement Le basket aux Etats-Unis est une véritable institution avec 18 000 équipes de lycées (gérées par la National Federation Sport High School Amateur ou NFSHSA) et 12 000 équipes universitaires (gérées par la National College Amateur Association ou NCAA). La phase finale de la compétition entre les meilleures équipes universitaires s’appelle le Final Four. C’est un tremplin pour accéder dans le basket professionnel américain géré par la NBA. Le moment du choix des...
Le triple-double définit une performance individuelle lors d'un match dans lequel un joueur a enregistré au moins dix unités dans trois des cinq catégories statistiques suivantes : points, rebonds, passes décisives, interceptions et contres. En NBA, seulement deux joueurs ont réussi à dépasser les 40 triple-doubles en une seule saison régulière : Oscar Robertson, qui a réussi à atteindre une moyenne d'un triple-double sur une saison, durant la saison 1961-1962, avec 30,8 points, 12,5 reb...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - tony parker - k'zell wesson - tony parker - tony parker - emmanuel coeuret