dimanche 20 janvier 2019
Basket
 
Basket - Les plus grands joueurs en NBA par leur taille - Article du : 17/11/2016

Height

Weight

 Seasons Played

Years Played

Career Total pts

Per Season

Career Total rebounds

Per Season

Career Total blocks

Per Season

Manute Bol

7'7"

225

10

1985-1995

1599

159.9

2647

264.7

2086

208.6

Gheorge Muresan

7'7"

303

6

1993-2000

3020

503.3

1957

326.2

455

75.8

Yao Ming

7'6"

310

3

2002-2011

9247<

19.0

2079

693.0

463

154.3

Shawn Bradley

7'6"

275

12

1993-present

6752

562.7

5268

439.0

2119

176.6

Sim Bhullar

7'5"

359

3

2015-Present

2

2

0

0

0

0

Chuck Nevitt

7'5"

250

9

1982-1994

251

27.9

239

26.6

111

12.3

Slavko Vranes

7'5"

275

1

2003-2004

0

0.0

0

0.0

0

0.0

Mark Eaton

7'4"

290

11

1982-1993

5216

474.2

6939

630.8

3064

278.5

Rik Smits

7'4"

265

12

1988-2000

12871

1072.6

5277

439.8

1111

92.6

Ralph Sampson

7'4"

235

9

1983-1992

7039

782.1

4011

445.7

752

83.6

Priest Lauderdale

7'4"

325

2

1996-1998

255

127.5

143

71.5

26

13.0

Taille

Poids

Joueur

Teams

GP

Pts

PPG

FG%

FT%

Reb

RPG

Blk

BPG

7 ft 7 in (2.31 m)

315 lb (143 kg)

Gheorghe Mureșan ROU

Washington Bullets (1993–1997)
New Jersey Nets (1998–2000)

307

3,020

9.8

.573

.644

1,957

6.4

455

1.5

7 ft 7 in (2.31 m)

200 lb (91 kg)

  Manute Bol SUD

Washington Bullets (1985–1988, 1994)
Golden State Warriors (1988–1990, 1994)
Philadelphia 76ers (1990–1993, 1994)
Miami Heat (1994)

624

1,599

2.6

.407

.561

2,647

4.2

2,086

3.3

7 ft 6 in (2.29 m)

275 lb (125 kg)

Shawn Bradley USA/GER

Philadelphia 76ers (1993–1995)
New Jersey Nets (1995–1997)
Dallas Mavericks (1997–2005)

832

6,752

8.1

.457

.716

5,268

6.3

2,119

2.5

7 ft 6 in (2.29 m)

310 lb (141 kg)

  Yao Ming CHN

Houston Rockets (2002–2011)

481

9,196

19.1

.525

.832

4,467

9.3

912

1.9

7 ft 5 in (2.26 m)

250 lb (113 kg)

Chuck Nevitt USA

Houston Rockets (1982–1983, 1988–1990)
Los Angeles Lakers (1984–1985)
Detroit Pistons (1985–1988)
Chicago Bulls (1991)
San Antonio Spurs (1993)

155

251

1.6

.438

.589

239

1.5

111

0.7

7 ft 5 in (2.26 m)

305 lb (138 kg)

Pavel Podkolzin RUS

Dallas Mavericks (2004–2006)

6

4

0.7

.000

.500

9

1.5

1

0.1

7 ft 5 in (2.26 m)

275 lb (125 kg)

Slavko Vranes MNE

Portland Trail Blazers (2004)

1

0

0.0

.000

0

0.0

0

0.0

7 ft 4 in (2.24 m)

290 lb (132 kg)

Mark Eaton USA

Utah Jazz (1982–1993)

875

5,216

6.0

.458

.649

6,939

7.9

3,064

3.5

7 ft 4 in (2.24 m)

250 lb (113 kg)

Rik Smits NED

Indiana Pacers (1988–2000)

867

12,871

14.8

.507

.773

5,277

6.1

1,111

1.3

7 ft 4 in (2.24 m)

235 lb (107 kg)

, Ralph Sampson USA*

Houston Rockets (1983–1987)
Golden State Warriors (1987–1989)
Sacramento Kings (1989–1991)
Washington Bullets (1991–1992)

456

7,039

15.4

.486

.661

4,011

8.8

752

1.6

7 ft 4 in (2.24 m)

325 lb (147 kg)

Priest Lauderdale USA

Atlanta Hawks (1996–1997)
Denver Nuggets (1997–1998)

74

255

3.4

.472

.554

143

1.9

26

0.4

7 ft 3 in (2.21 m)

263 lb (119 kg)

Randy Breuer USA

Milwaukee Bucks (1983–1990)
Minnesota Timberwolves (1990–1992)
Atlanta Hawks (1992–1993)
Sacramento Kings (1993)

681

4,599

6.8

.467

.628

2,986

4.4

750

1.1

7 ft 3 in (2.21 m)

212 lb (96 kg)

Keith Closs USA

Los Angeles Clippers (1997–2000)

130

502

3.9

.471

.606

372

2.9

163

1.3

7 ft 3 in (2.21 m)

235 lb (107 kg)

Swede Halbrook USA

Syracuse Nationals (1960–1962)

143

786

5.5

.347

.591

949

6.6

7 ft 3 in (2.21 m)

260 lb (118 kg)

Zydrunas Ilgauskas LTU

Cleveland Cavaliers (1997–2010)
Miami Heat (2010–2011)

771

10,616

13.8

.475

.780

5,904

7.7

1,269

1.6

7 ft 3 in (2.21 m)

250 lb (113 kg)

 , Aleksandar Radojevic MNE

Toronto Raptors (1999–2000)
Utah Jazz (2004–2005)

15

26

1.7

.308

.625

36

2.4

3

0.2

7 ft 3 in (2.21 m)

290 lb (132 kg)

 Peter John Ramos PUR

Washington Wizards (2004–2005)

6

11

1.8

.500

.500

4

0.7

1

0.2

7 ft 3 in (2.21 m)

292 lb (132 kg)

  Arvydas Sabonis LTU

Portland Trail Blazers (1995–2001, 2002–2003)

470

5,629

12.0

.500

.786

3,436

7.3

494

1.1

7 ft 3 in (2.21 m)

305 lb (138 kg)

Ha Seung-Jin KOR

Portland Trail Blazers (2005–2006)

46

70

1.5

.519

.500

67

1.5

13

0.3

7 ft 3 in (2.21 m)

267 lb (121 kg)

Hasheem Thabeet TAN

Memphis Grizzlies (2009–2011)
Houston Rockets (2010–2012)
Portland Trail Blazers (2012)
Oklahoma City Thunder (2012–2014)
Philadelphia 76ers (2014–present)

224

483

2.2

.567

.578

595

2.7

184

0.8

GP    Games played (matches joués)   
Pts    Points   
PPG    Points per game (pts par match)
FG%    Field goal percentage (% transformation) 
FT%    Free throw percentage (% lancer franc)   
Reb    Rebounds
RPG    Rebounds per game   
Blk    Blocks   
BPG    Blocks per game

.,.
Résultats et Champions


La nouvelle petite merveille du basket mondial. Champion d'Europe en 2017, à seulement 18 ans (elu dans l'équipe All-Star de la compétition). Vainqueur de l'Euroligue en 2015 (à 16 ans) 2018 (élu MVP de la compétition et du Final Four), champion d'Espagne en 2015 (à 16 ans), 2016 et 2018, vainqueur de la coupe d'Espagne en 2016 et 2017 et de la Coupe intercontinentale en 2015 avec le Real Madrid. Il peut joueur meneur, arrière ou ailier. Drafté en 3eme position à la Draft...
Depuis sa création en 1992, les 'Etrangers' mènent 14 victoires à 13. Premier triple-double (20 pts, 15 rebonds, 12 passes) réalisé par Amara Sy en 2017. Les records sur un match - Points : 44 par Yann Bonato en 1995 ; 40 Michael Brooks en 1990 et Adrien Moerman en 2015. - Tirs à 3 points : 8 par Hervé Dubuisson en 1994 ; 6 Larrent Sciarra en 2008 et Laurent Foirest en 2003. - Rebonds : 17 par Andy Fields en 1988 ; 15 Skeeter Jackson en 1988, Michael Brooks en 1990 et Ian Lock...
Organisée par la Ligue Nationale de Basket, cette compétition, inspirée du NBA All-Star Game, se déroule en fin d'année entre les meilleurs joueurs Français et Etrangers (désignés par le public et par un jury de spécialistes) du championnat de PRO A de la Ligue Nationale de Basket. Tous ces « All Stars », évoluant en France, donneront ainsi leur maximum pour justifier leur statut, avec spectacle, victoire et un titre de MVP comme enjeux majeurs de ce match de gala. Comme aux Etats-Unis, d...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
Chaque année à la fin de la saison, il y sept trophées qui sont décernés selon des votes d'un panel composé de journalistes spécialisés : - Meilleure joueuse de la saison régulière (MVP regular season) - Meilleure joueuse de la finale (MVP Play-Offs) - Meilleure débutante de l'année (Rookie of the year) - Meilleure défenseur de lannée (Defensive Player of teh year) - Joueuse ayant le plus progressé (Most improved player of the year) - Sixième femme de l'année (Sixth...
  NBA   Fonctionnement Le basket aux Etats-Unis est une véritable institution avec 18 000 équipes de lycées (gérées par la National Federation Sport High School Amateur ou NFSHSA) et 12 000 équipes universitaires (gérées par la National College Amateur Association ou NCAA). La phase finale de la compétition entre les meilleures équipes universitaires s’appelle le Final Four. C’est un tremplin pour accéder dans le basket professionnel américain géré par la NBA. Le moment du choix des...
Le triple-double définit une performance individuelle lors d'un match dans lequel un joueur a enregistré au moins dix unités dans trois des cinq catégories statistiques suivantes : points, rebonds, passes décisives, interceptions et contres. En NBA, seulement deux joueurs ont réussi à dépasser les 40 triple-doubles en une seule saison régulière : Oscar Robertson, qui a réussi à atteindre une moyenne d'un triple-double sur une saison, durant la saison 1961-1962, avec 30,8 points, 12,5 reb...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - tony parker - michael jordan - michael jordan - tony parker -