Happy Birthday :
mardi 24 octobre 2017
Basket
 
Basket - Tout savoir sur la NBA (National Basket Association) et les records - Article du : 28/06/2017

NBA

Fonctionnement

Le basket aux Etats-Unis est une véritable institution avec 18 000 équipes de lycées (gérées par la National Federation Sport High School Amateur ou NFSHSA) et 12 000 équipes universitaires (gérées par la National College Amateur Association ou NCAA).
La phase finale de la compétition entre les meilleures équipes universitaires s’appelle le Final Four. C’est un tremplin pour accéder dans le basket professionnel américain géré par la NBA. Le moment du choix des meilleurs universitaires s’appelle la Draft.

La National Basket Association est une entreprise commerciale florissante d’une valeur d’environ deux milliards de dollars.

Mode d'emploi :
La Ligue est divisée en deux conférences (Est et Ouest) de 15 équipes et de 6 divisions (Atlantique, Centrale et Sud-Est pour l’Est ; Nord-Ouest, Sud-Ouest et Pacifique pour l’Ouest). Chaque franchise doit affronter les membres de sa division quatre fois (16 matches au total), 6 équipes d'autres divisions (mais de la Conference) quatre fois (24 matches), les équipes restantes trois fois (12 matches), ces dernières sur la base d'une rotation calculée sur les cinq saisons précédentes. Enfin, elle est confrontée deux fois aux 15 formations de la Conference opposée (30 matches). Les 30 équipes disputent chacune 82 matches entre fin octobre et mi-avril (soit 1 189 matches par saison régulière).

dessin

Principe
Chaque équipe rencontre 5 fois les équipes de sa division, 4 fois les équipes de sa conférence et 2 fois les équipes de l’autre conférence. Les 8 meilleures équipes de chaque conférence sont qualifiées pour les play-off. Tous les tours ont lieu au meilleur des 7 matches.

La finale NBA oppose la meilleure équipe de chaque conférence au meilleur des 7 matches. Il faut 4 victoires pour remporter le titre de Champion NBA dont le match décisif, s'il doit avoir lieu, se déroule chez le mieux classé de la saison.

Changement à partir de la saison 2013/14


La finale NBA, disputée au meilleur des sept matches entre le vainqueur des Conférences Est et Ouest, se jouera désormais selon le format 2-2-1-1-1, a indiqué mercredi la Ligue nord-américaine.

Le format actuel (2-3-2), qui était en vigueur depuis 1985, faisait que l'équipe disposant de l'avantage du terrain jouait deux matches à domicile puis trois à l'extérieur (le troisième si besoin) et ensuite deux à domicile (si besoin).

Selon le nouveau format, l'équipe disposant de l'avantage du terrain jouera deux matches à domicile et deux à l'extérieur puis un à domicile (si besoin), un à l'extérieur (si besoin) et un à domicile (si besoin).

Le nouveau format inclut un jour de repos supplémentaire entre le match n°6 et le match n°7.

Ce nouveau format de la finale est celui qui est actuellement en vigueur dans les trois premiers tours des play-offs, où les équipes ne rencontrent que des équipes de leur propre Conférence, donc plus proche géographiquement les unes des autres.

Le format 2-2-1-1-1 a déjà été utilisé pour la finale : de 1957 à 1984 (sauf en 1978).


Quelques chiffres
Il y a 372 joueurs dont le salaire tourne autour de 300 000 dollars pour un débutant (rookie) jusqu’à 14 millions de dollars par an pour les vétérans de dix ans et plus et 25 millions de dollars pour les stars comme Kobe Bryant   (exception : Michael Jordan a gagné un salaire annuel de 33,14 million de dollars en 1998).

La NBA, c’est aussi des revenus annuels des droits TV (dans le monde) s’élevant à 450 millions de dollars, des revenus annuels de merchandising (mascottes, souvenirs, etc..) s’élevant à quelque 3 milliards de dollars.

La saison 1999 fut marquée par l’interruption du championnat (lock-out) pendant plusieurs mois au sujet du plafonnement des salaires annuels des joueurs. En janvier, un accord fut conclu stipulant entre autres que :

- le salaire annuel d’un rookie débute à 287 500 dollars (avec une échelle progressive jusqu’à un million de dollars pour les joueurs de 10 ans et plus.
- Le salaire maximum est fixé à 9 million de dollars pour un joueur de moins de six ans d’expérience (ensuite 11 millions de la 6eme à la 9eme année, jusqu’à 14 millions de dollars pour les vétérans de dix ans d’expérience et plus.

La NBA innove lors de la saison 2013/14 puisque, pour la première fois, elle fera étape lors de la saison régulière dans deux pays autre que les Etats-Unis et le Canada. Le match San Antonio-Minnesota du 4 décembre aura lieu à Mexico, et l'opposition entre Brooklyn et Atlanta se tiendra le 16 janvier à Londres.



 

Le premier match NBA a eu lieu le 1er novembre 1946 entre les New York Knicks et les Toronto Huskies. Le score fut de 68-66 pour les Knicks.


Quelques règles en NBA sont différentes de celles en Europe.

- la durée du jeu est de 48 minutes (4 quart-temps de 12 minutes) au lieu de 40 minutes en Europe (4 quart-temps de 10 minutes).
- la durée des attaques est de 24 secondes pour un tir (depuis 1954).
- la raquette du terrain en NBA est carrée, en Europe elle est rectangulaire.
- le match nul n’existe pas en NBA. En cas d’égalité, on joue une première prolongation de 5 minutes. Si le score reste nul, on dispute une 2ème prolongation de 5 minutes jusqu’à la victoire d’une des 2 équipes.
- il y a 7 temps morts par équipe dans une partie et 3 en cas de prolongation (durée 1’40”).
- la ligne des 3 points introduite en 1979 à 7m28 se trouve maintenant à 7m24 du panier.
- six fautes personnelles sont permises contre 5 en Europe.

 A savoir :
- le plus grand joueur en NBA par la taille : le Roumain Gheorghe Muresan (NBA de 1993 à 2000) et le Soudanais Manute Bol (NBA de 1985 à 1994) mesurant 2m31 chacun.
- le plus petit joueur en NBA par la taille : l'Américain Tyrone Bogues (NBA de 1987 à 2001) mesurant 1m59.

Les équipes NBA

Conference Est

Atlanta Hawks dessin

Boston Celtics desin

Brooklyn Nets      

Charlotte Hornets

Chicago Bulls dessin

Cleveland Cavaliers  Logo du Cavaliers de Cleveland

Detroit Pistons dessin

Indiana Pacers dessin

Miami Heat dessin

Milwaukee Bucks dessin

New York Knicks desssssin

Orlando Magic dessin

Philadelphia 76ers  dessin

Toronto Raptors  dessin

Washington Wizards dessin

Conference Ouest

Dallas Mavericks dessin

Denver Nuggets dessin

Golden State Warriors dessin

Houston Rockets  dessin

Los Angeles Clippers dessin

Los Angeles Lakers dessin

Memphis Grizzlies dessin

Minnesota Timberwolves dessin

New Orleans Pelicans      Logo de New Orleans Pelicans

Oklahoma City Thunder  dessin

Phoenix Suns   dessin

Portland Trail Blazers dessin

Sacramento Kings    dessin

San Antonio Spurs dessin

Seattle Supersonics dessin

Utah Jazz          dessin

 

Les champions NBA
(La finale se joue au meilleur des 7 matches : 4 victoires)



Les records
- 17 titres (dont 8 de suite de 1959 à 1966) pour les Boston Celtics en 21 finales disputées entre 1957 et 2010.
- 16 titres pour les Los Angeles Lakers (Minneapolis Lakers avant 1960) en 30 finales disputées entre 1949 et 2010.
- 6 titres par les Chicago Bulls en 6 finales disputées entre 1991 et 1998.

Depuis 1984, le trophée de Champion NBA porte le nom "Larry O’Brien Trophy" du nom de l’ancien patron de la NBA de 1975 à 1984, Larry O’Brien. Avant c'était le NBA Championship Trophy.

 

Palmarès

Année

Champion

Finaliste

Résultat

MVP finale

MVP saison

2017 Golden State Warriors Cleveland Cavaliers 4 à 1 K. Durrant R. Westbrook
2016 Cleveland Cavaliers Golden State Warriors 4 à 3 L. James S. Curry
2015 Golden State Warriors Cleveland Cavaliers 4 à 2  A. Iguodala S. Curry
2014 San Antonio Spurs Miami Heat 4 à 1 K. Leonard K. Durant
2013 Miami Heat San Antonio Spurs 4 à 3 L. James L. James
2012 Miami Heat Oklahoma City 4 à 1 L. James L. James
2011 Dallas Mavericks Miami Heat 4 à 2 D. Nowitzki D. Rose
2010 Los Angeles Lakers Boston Celtics 4 à 3 K. Bryant L. James
2009 Los Angeles Lakers Orlando Magic 4 à 1 K. Bryant L. James

2008

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 2

P. Pierce

K. Bryant

2007

San Antonio Spurs

Cleveland Cavaliers

4 à 0

T. Parker

D. Nowitzki

2006

Miami Heat

Dallas Mavericks

4 à 2

D. Wade

S. Nash

2005

San Antonio Spurs

Detroit Pistons

4 à 3

T. Duncan

S. Nash

2004

Detroit Pistons                      

Los Angeles Lakers

4 à 1

C. Billups

K. Garnett

2003

San Antonio Spurs

New Jersey Nets

4 à 2

T. Duncan

T. Duncan

2002

Los Angeles Lakers

New Jersey Nets

4 à 0

S. O’Neal

T. Duncan

2001

Los Angeles Lakers

Philadelphia 76ers

4 à 1

S. O'Neal

A. Iverson

2000

Los Angeles Lakers

Indiana Pacers

4 à 2

S. O’Neal

S. O’Neal

1999

San Antonio Spurs

New York Knicks

4 à 1

T. Duncan

K. Malone

1998

Chicago Bulls

Utah Jazz

4 à 2

M. Jordan

M. Jordan

1997

Chicago Bulls

Utah Jazz

4 à 2

M. Jordan

K. Malone

1996

Chicago Bulls

Seattle SuperSonics

4 à 2

M. Jordan

M. Jordan

1995

Houston Rockets

Orlando Magic

4 à 0

H. Olajuwon

D. Robinson

1994

Houston Rockets

New York Knicks

4 à 3

H. Olajuwon

H. Olajuwon

1993

Chicago Bulls

Phoenix Suns

4 à 2

M. Jordan

C. Barkley

1992

Chicago Bulls

Portland Trail Blazers

4 à 2

M. Jordan

M. Jordan

1991

Chicago Bulls

Los Angeles Lakers

4 à 1

M. Jordan

M. Jordan

1990

Detroit Pistons

Portland  Trail Blazers

4 à 1

I. Thomas

M. Johnson

1989

Detroit Pistons

Los Angeles Lakers

4 à 0

J. Dumars

M. Johnson

1988

Los Angeles Lakers

Detroit Pistons

4 à 3

J. Worthy

M. Jordan

1987

Los Angeles Lakers

Boston Celtics

4 à 2

M. Johnson

M. Johnson

1986

Boston Celtics

Houston Rockets

4 à 2

L. Bird

L. Bird

1985

Los Angeles Lakers

Boston Celtics

4 à 2

K. Abdul-Jabbar

L. Bird

1984

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 3

L. Bird

L. Bird

1983

Philadelphia 76ers

Los Angeles Lakers

4 à 0

M. Malone

M. Malone

1982

Los Angeles Lakers

Philadelphia 76ers

4 à 2

M. Johnson

M. Malone

1981

Boston Celtics

Houston Rockets

4 à 2

C. Maxwell

J. Erving

1980

Los Angeles Lakers

Philadelphia 76ers

4 à 2

M. Johnson

K. Abdul-Jabbar

1979

Seattle SuperSonics

Washington Bullets

4 à 1

D. Johnson

M. Malone

1978

Washington Bullets

Seattle SuperSonics

4 à 3

W. Unseld

B. Walton

1977

Portland Trail Blazers

Philadelphia 76ers

4 à 2

B. Walton

K. Abdul-Jabbar

1976

Boston Celtics

Phoenix Suns

4 à 2

JJ. White

K. Abdul-Jabbar

1975

Golden State Warriors

Washington Bullets

4 à 0

R. Barry

B. McAdoo

1974

Boston Celtics

Milwaukee Bucks

4 à 3

J. Havlicek

K. Abdul-Jabbar

1973

New York Knicks

Los Angeles Lakers

4 à 1

W. Reed

D. Cowens

1972

Los Angeles Lakers

New York Knicks

4 à 1

W. Chamberlain

K. Abdul-Jabbar

1971

Milwaukee Bucks

Baltimore Bullets

4 à 0

K. Abdul-Jabbar

K. Abdul-Jabbar

1970

New York Knicks

Los Angeles Lakers

4 à 3

W. Reed

W. Reed

1969

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 3

J.  West

W. Unseld

1968

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 2

(non attribué)

W. Chamberlain

1967

Philadelphia 76ers

San Francisco Warriors

4 à 2

(non attribué)

W. Chamberlain

1966

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 3

(non attribué)

W. Chamberlain

1965

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 1

(non attribué)

B. Russell

1964

Boston Celtics

San Francisco Warriors

4 à 1

(non attribué)

O. Robertson

1963

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 2

(non attribué)

B. Russell

1962

Boston Celtics

Los Angeles Lakers

4 à 3

(non attribué)

B. Russell

1961

Boston Celtics

St. Louis Hawks

4 à 1

(non attribué)

B. Russell

1960

Boston Celtics

St. Louis Hawks

4 à 3

(non attribué)

W. Chamberlain

1959

Boston Celtics

Minneapolis Lakers

4 à 0

(non attribué)

B. Pettit

1958

St. Louis Hawks

Boston Celtics

4 à 2

(non attribué)

B. Russell

1957

Boston Celtics

St. Louis Hawks

4 à 3

(non attribué)

B. Cousy

1956

Philadelphia Warriors

Fort Wayne Pistons

4 à 1

(non attribué)

B. Pettit

1955

Syracuse Nationals

Fort Wayne Pistons

4 à 3

(non attribué)

(non attribué)

1954

Minneapolis Lakers

Syracuse Nationals

4 à 3

(non attribué)

(non attribué)

1953

Minneapolis Lakers

New York Knicks

4 à 1

(non attribué)

(non attribué)

1952

Minneapolis Lakers

New York Knicks

4 à 3

(non attribué)

(non attribué)

1951

Rochester Royals

New York Knicks

4 à 3

(non attribué)

(non attribué)

1950

Minneapolis Lakers

Syracuse Nationals

4 à 2

(non attribué)

(non attribué)

1949

Minneapolis Lakers

Washington Capitols

4 à 2

(non attribué)

(non attribué)

1948 Baltimore Bullets Philadelphia Warriors 4 à 2 (non attribué) (non attribué)
1947 Philadelphia Warriors Chicago Stags 4 à 1 (non attribué) (non attribué)

Recordmen de titres NBA pour les joueurs
- 11 titres: Bill Russell (Boston Celtics)
- 10 titres : Sam Jones (Boston Celtics)
- 8 titres : John Havlicek , Tom Heinsohn , K.C. Jones et Tom Sanders (Boston Celtics)
- 7 titres : Frank Ramsey (Boston Celtics) et Robert Horry (Houston Rockets, Los Angeles Lakers et San Antonio Spurs)
- 6 titres : Bob Cousy et Jim Loscutoff (Boston Celtics), Kareem Abdul-Jabbar (Milwaukee Bucks et Los Angeles Lakers), Michael Jordan et Scottie Pippen (Chicago Bulls).

Douze joueurs avec 5 titres dont Kobe Bryant , Derek Fisher et Magic Johnson avec les Los Angeles Lakers.

Inédit : seul six joueurs au poste de meneur ont reçu la récompense de MVP de la saison : Bob Cousy (1957), Oscar Robertson (1964), Magic Johnson (1987, 1989 et 1990), Allen Iverson (2001), Steve Nash (2005 et 2006) et Derrick Rose (2011).


Recordmen de titres NBA pour un entraîneur
- 11 titres : Phil Jackson avec les Chicago Bulls en 1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998 et les Los Angeles Lakers en 2000, 2001, 2002, 2009 et 2010;
- 9 titres : Red Auerbach avec les Boston Celtics en 1957 et de 1959 à 1966.
- 5 titres : Pat Riley avec les Los Angeles Lakers en 1982, 1985, 1987, 1988 et avec les Miami Heat en 2006 ; John Kundla avec les Minneapolis Lakers en 1949, 1950, 1952, 1953 et 1954.


Les premières pour un joueur européen en NBA
- Premier étranger en ABA (l'ancêtre de la NBA) : Henry Biasati ITA en 1946 au Toronto Huskies
- Premier drafté : Jean-Claude Lefebvre FRA en 1960 au Minneapolis Lakers
- Premier drafté au 1e tour : Detlef Schrempf RFA en 1985
- Premier joueur n°1 de la draft : Andrea Bargnani ITA en 2006
- Premier joueur à joueur en NBA : Petur Gudmunsson ISL en 1981
- Premier All-Star : Detlef Schrempf GER en 1993
- Premier gagnant d’un concours au All-Star Game : Pedrag Stojakovic SRB en 2001 au concours de tir à 3 points
- Premier joueur récompensé : Detlef Schrempf GER en 1991 (élu meilleur 6eme homme)
- Premier Champion NBA (sans disputer les play-offs) : Richard Petruska CZE en 1994
- Premier Champion NBA (sans disputer la finale) : Zan Tabak CRO en 1995
- Premier Champion NBA (en disputant la finale) : Toni Kukoc CRO en 1996
- Premier joueur élu MVP de la saison : Dirk Nowitzki GER en 2007
- Premier joueur élu MVP des finales : Tony Parker FRA en 2007
- Premier à 20 pts de moyenne : Drazen Petrovic YOU (20,6 pts) en 1992
- Premier à 1 000 matches : Vlade Divac YOU en 2003


21 basketteurs européens dont six Français ont remporté le titre en NBA :
- quatre fois : Tony Parker (FRA) en 2003, 2005, 2007 et 2014 avec les San Antonio Spurs.
- trois fois : Tony Kukoc (CRO) en 1996, 1997 et 1998 avec les Chicago Bulls.
- deux fois : Beno Udrih (SLO) et Raso Nesterovic (SLO) en 2005 et 2007 avec les San Antonio Spurs, Pau Gasol (ESP), Sasha Vujavic (SLO) et Didier Mbenga (BEL) en 2009 et 2010 avec les Los Angeles Lakers.
- une fois : Zan Tabak (CRO) en 1994 avec les Houston Rockets ; Stanislav Medvedenko (UKR) en 2002 avec les Los Angeles Lakers ; Mehmet Okur (TUR) et Darko Milicic (SRB) en 2004 avec les Detroit Pistons ; Francisco Elson (NED) en 2007 avec les San Antonio Spurs ; Dirk Nowitzki (GER), Pedrag Stojakovic (SRB), Ian Mahinmi (FRA) et Rodrigue Beaubois (FRA) en 2011 avec les Dallas Mavericks ; Ronny Turiaf (FRA) en 2012 avec les Miami Heat ; Nando De Colo et Boris Diaw (FRA) en 2014 avec les San Antonio Spurs ; Timofey Mozgov et Sasha Kaun (RUS) en 2016 avec les Cleveland Cavaliers.


Les récompenses de chaque saison NBA
MVP (Most valuable player) : meilleur joueur de l’année Rookie of the year : meilleur débutant de l’année Defensive player of the year : meilleur défenseur de l’année Most improved player : joueur qui a le plus progressé Sixth man of the year : meilleur 6eme homme de l’année IBM award : joueur le plus complet décidé par les statistiques All NBA first team : cinq majeur de l’année Coach of the year : meilleur entraîneur de l’année.
 

Le record de victoires dans une saison NBA est de 73 victoires pour 9 défaites, détenu depuis avril 2016 par les Golden State Warrios. Ils ont détrônés les Chicago Bulls de Michael Jordan , Scottie Pipen, Toni Kukoc , Dennis Rodman et Ron Harper , auteurs de 72 victoires pendant la saison 1995-1996. Les Lakers détiennent le record des finales perdues avec 14 dont 3 de suite en 1968, 1969 et 1970.

Records éternels

- Dans un match
Points   100   Wilt Chamberlain
Passes décisives   30   Scott Skiles
Rebonds  55   Wilt Chamberlain
Contres 17   Elmore Spencer
Interceptions 11   Larry Kennon/Kendall Gill

- Dans une saison
Points   4,029  Wilt Chamberlain
Passes décisives 1,345  John Stockton
Rebonds 2,149  Wilt Chamberlain
Contres 456  Mark Eaton
Interceptions  301  Alvin Robertson

- En carrière
Points   38,387  Kareem Abdul-Jabbar
Passes décisives 15,806  John Stockton
Rebonds 23,924  Wilt Chamberlain
Contres 3,830  Hakeem Olajuwon
Interceptions  3,265  John Stockton


Les records Individuels sur un match de saison régulière
Le plus de points : 100 par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers ) contre les New York Knicks le 2 mars 1962.
Le plus de rebonds : 55 par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers) contre les Boston Celtics le 24 novembre 1960.
Le plus de passes décisives : 30 par Scott Skiles (Orlando Magic) contre les Denver Nuggets le 30 décembre 1990.
Le plus d’interceptions : 11 par Larry Kenon (San Antonio Spurs) contre Kansas le 26 décembre 1976 et Kendall Gill (New Jersey Nets) contre le Miami Heat en 1999.
Le plus de contres : 17 par Elmore Smith (Los Angeles Lakers) contre Portland Trail Blazers le 28 octobre 1973.

Les records Individuels sur un match de playoffs
Le plus de points : 63 par Michael Jordan (Chicago Bulls) contre les Boston Celtics le 20 avril 1986.
Le plus de rebonds : 55 par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers ) contre les Boston Celtics le 5 avril 1967.
Le plus de passes décisives : 24 par Magic Johnson (Los Angeles Lakers) contre les Phoenix Suns le 15 mai 1984 et John Stockton (Utah Jazz) contre les Los Angeles Lakers le 17 mai 1988.
Le plus d’interceptions : 10 par Allen Iverson (Philadelphia 76ers) contre les Orlando Magic le 13 mai 1999.
Le plus de contres : 10 par Mark Eaton (Utah Jazz) contre les Houston SuperSonics, le 26 avril 1985, Hakeem Olajuwon (Houston SuperSonics) contre les Los Angeles Lakers le 29 avril 1990 et Andrew Bynum (Los Angeles Lakers) contre les Denver Nuggets, le 29 avril 2012.

Les records Individuels sur un match de la finale
Le plus de points : 61 par Elgin Baylor (Los Angeles Lakers) contre les Boston Celtics le 14 avril 1962.
Le plus de rebonds : 40 par Bill Russell (Boston Celtics) contre les St. Louis Hawks le 29 mars 1960 et contre les Los Angeles Lakers, le 18 avril 1962.
Le plus de passes décisives : 21 par Magic Johnson (Los Angeles Lakers) contre les Boston Celtics le 3 juin 1984.
Le plus d’interceptions : 7 par Robert Horry (Houston Rockets) contre les Orlando Magic, le 9 juin 1995.
Le plus de contres : 8 par Bill Walton (Portland Trail Blazers) contre les Philadelphia 76ers le 5 juin 1977, Hakeem Olajuwon (Houston Rockets) contre les Boston Celtics le 5 juin 1986, Patrick Ewing (New York Knicks) contre les Houston Rockets le 17 juin 1994, Shaquille O'Neal (Los Angeles Lakers) contre les Philadelphia 76ers le 8 juin 2001 et Tim Duncan (San Antonio Spurs) contres les New Jersey Nets le 15 juin 2003.

Les records Individuels sur une saison
Le plus de points : 4 029 par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers) en 1961-1962.
Le plus de points à la moyenne : 50,4 pts par match par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers) en 1961-1962.
Le plus de rebonds : 2 149 par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers) en 1960-1961.
Le plus de rebonds à la moyenne : 27,2 par match par Wilt Chamberlain (Philadelphia 76ers) en 1960-1961.
Le plus de passes décisives : 1 164 par John Stockton (Utah Jazz) en 1990-1991.
Le plus de passes décisives à la moyenne : 14,5 p.d. par match par John Stockton (Utah Jazz) en 1989-1990.
Le plus d’interceptions : 301 par Alvin Robertson (San Antonio Spurs) en 1985-1986.
Le plus d’interceptions à la moyenne : 3,67 interc. par match par Alvin Robertson (San Antonio Spurs) en 1985-1986.
Le plus de contres : 456 par Mark Eaton (Utah Jazz) en 1984-1985.
Le plus de contres à la moyenne: 5,56 contres par match par Mark Eaton (Utah Jazz) en 1984-1985.

Les récompenses annuelles :
Meilleur marqueur de l’année
- Michael Jordan a été élu à 10 reprises entre 1987 et 1998, Wilt Chamberlain à 7 reprises entre 1960 et 1966, George Gervin à 4 reprises entre 1978 et 1982 et Kevin Durant à 4 reprises entre 2009 et 2014.
Meilleur rebondeur de l’année
- Wilt Chamberlain a été élu à 11 reprises entre 1960 et 1973 , Dennis Rodman à 7 reprises entre 1992 et 1998 , Moses Malone à 6 reprises entre 1979 et 1985,  Bill Russell à 5 reprises entre 1957 et 1965 et Dwight Howard à 5 reprises entre 2007 et 2013.
Meilleur passeur de l’année
- John Stockton a été élu à 9 reprises entre 1988 et 1996, Bob Cousy à 8 reprises entre 1953 et 1960, Oscar Robertson à 6 reprises entre 1961 et 1969 et Steve Nash à 6 reprises entre 2005 et 2012 .
Le plus adroit aux tirs à 2 points
- Shaquille O'Neal l’a été 10 fois entre 1994 et 2009, Wilt Chamberlain 9 fois entre 1961 et 1973, Artis Gilmore 4 fois entre 1981 et 1984.
Le plus adroit aux tirs à 3 points
- Craig Hodges entre 1986 et 1988, Steve Kerr entre 1990 et 1995 et Jason Kapono entre 2007 et 2008 l’ont été 2 fois.
Le plus adroit aux lancers francs
- Bill Sharman l’a été 7 fois entre 1953 et 1961, Rick Barry 6 fois entre 1973 et 1980 et Reggie Miller 5 fois entre 1991 et 2005.
Meilleur contreur de l’année
- Kareem Abdul-Jabbar entre 1975 et 1980, Mark Eaton entre 1984 et 1988 et Marcus Camby entre 1998 et 2008 l’ont été 4 fois.
Meilleur intercepteur de l’année
- Chris Paul l’a été 4 fois entre 2008 et 2012, Micheal Ray Richardson entre 1980 et 1985, Alvin Robertson entre 1986 et 1991, Michael Jordan entre 1988 et 1993 et Allen Iverson entre 1981 et 1984  l’ont été 3 fois.


Faits marquants
-  Seuls six joueurs dans l'histoire de la NBA ont compilé 20 000 points, 10 000 rebonds et 4 000 passes décisives : Kareem Abdul-Jabbar , Wilt Chamberlain , Karl Malone , Charles Barkley , Kevin Garnett et Tim Duncan .

- Seuls neuf joueurs ont marqué plus de 20 000 points et saisi plus de 14 000 rebonds : Wilt Chamberlain , Kareem Abdul-Jabbar , Elvin Hayes , Robert Parish , Moses Malone , Walt Bellamy , Karl Malone et Kevin Garnett et Tim Duncan .


Quelques records en NBA en saison régulière
Le plus de matches joués : 1 611 Robert Parish (21 saisons) - 1 560 Kareem Abdul-Jabbar (20 saisons) - 1 504 John Stockton (19 saisons) - 1 476 Karl Malone (19 saisons) - 1 462 Kevin Garnett (21 saisons) - 1 424 Kevin Willis (21 saisons) - 1 394 Dirk Nowitzki (19 saisons) - 1 392 Tim Duncan (19 saisons) - 1 391 Jason Kidd (19 saisons) - 1 389 Reggie Miller (18 saisons).

Le plus de saisons jouées : 21 Robert Parish , Kevin Willis et Kevin Garnett - 20 Kareem Abdul-Jabbar , Moses Malone et Kobe Bryant - 19 Karl Malone , John Stockton , Shaquille O'Neal, Jason Kidd , Juwan Howard,  Tim Duncan et Dirk Nowitzki .

Le plus de minutes jouées : 57 446 Kareem Abdul-Jabbar - 54 852 Karl Malone - 50 418 Kevin Garnett - 50 111 Jason Kidd - 50 000 Elvin Hayes - 48 673 Dirk Nowitzki - 48 637 Kobe Bryant - 47 859 Wilt Chamberlain - 47 764 John Stockton - 47 619 Reggie Miller .

La meilleure moyenne de minutes jouées par match (minimum 400 matches joués) : 45,8 - Wilt Chamberlain - 42,3 Bill Russell - 42,2 Oscar Robertson - 41,1 Allen Iverson - 40,0 Elgin Baylor - 39,2 Jerry West - 38,9 LeBron James - 38,8 Jerry Lucas - 38,8 Bob Pettit - 38,6 Latrell Sprewell.

Le plus de points marqués : 38 387 Kareem Abdul-Jabbar - 36 928 Karl Malone - 33 643 Kobe Bryant - 32 292 Michael Jordan - 31 419 Wilt Chamberlain -  30 260 Dirk Nowitzki - 28 787 LeBron James - 28 596 Shaquille O'Neal -  27 409 Moses Malone - 27 313 Elvin Hayes .

La meilleure moyenne de points marqués par match (minimum 400 matches joués) : 30,12 Michael Jordan - 30,07 Wilt Chamberlain - 27,36 Elgin Baylor - 27,20 Kevin Durant - 27,13 - LeBron James - 27,03 Jerry West - 26,66 Allen Iverson -  26,36 Bob Pettit - 26,18 George Gervin - 25,68 Oscar Robertson .

Le plus de paniers à 2 pts marqués : 15 836 Kareem Abdul-Jabbar - 13 443 Karl Malone - 12 681 Wilt Chamberlain - 11 611 Michael Jordan - 11 329 Shaquille O'Neal - 10 971 Elvin Hayes - 10 724 Hakeem Olajuwon - 10 641 Alex English - 10 513 John  Havlicek - 10 331 Kevin Garnett .

Le meilleur pourcentage de tirs à 2 pts (minimum 2 000 tirs tentés) : .67,69  DeAndre Jordan - 59,90 Artis Gilmore - 59,40 Tyson Chandler - 58,49 Dwight Howard - 58,23 Shaquille O'Neal - 58,13 Charles Barkley - 58,03 Mark  West - 57,43 Amir Johnson - 57,27 Steve Johnson - 57,20 Darryl Dawkins.

Le plus de lancers francs marqués : 9 787 Karl Malone - 9 531 Moses Malone - 8 378 Kobe Bryant - 7 694 Oscar Robertson - 7 327 Michael Jordan - 7 160 Jerry West - 7 104 Dirk Nowitzki - 6 918 Paul Pierce - 6 832 Adrian Dantley - 6 712 Kareem Abdul-Jabbar et Dolph Schayes.

Le meilleur pourcentage de lancers francs (minimum 1 500 lancers francs tentés) : 90,43 Steve Nash - 90,39 Mark Price - 90,10 Stephen Curry - 89,98 Rick Barry - 89,48 Peja Stojakovic - 89,40 Chauncey Billups - 89,39 Ray Allen - 89,16 Calvin Murphy - 88,91 Scott Skiles - 88,81 J. J. Redick.

Le plus de paniers à 3 pts marqués : 2 973 Ray Allen - 2 560 Reggie Miller - 2 242 Jason Terry - 2 143 Paul Pierce - 2049 Kyle Korver, Vince Carter et Jamal Crawford - 1 988 Jason Kidd - 1 938 Joe Johnson - 1 917 Stephen Curry .

Le meilleur pourcentage de tirs à 3 pts (minimum 500 tirs tentés) : 45,40 Steve Kerr - 44,09 Hubert Davis - 43,78 Stephen Curry - 43,74 Drazen Petrovic - 43,36 Jason Kapono - 43,12 Tim Legler - 43,10 Kyle Korver - 43,01 Steve Novak - 42,78 Steve Nash - 42,50 B.J. Armstrong .

Le plus de rebonds : 23 924 Wilt  Chamberlain - 21 620 Bill Russell - 17 440 Kareem Abdul-Jabbar - 16 279 Elvin Hayes - 16 212 Moses Malone - 15 091 Tim Duncan - 14 968 Karl  Malone - 14 715 Robert Parish - 14 662 Kevin Garnett - 14 464 Nate Thurmond .

La meilleure moyenne de rebonds par match (minimum 400 matches joués) : 22,89 Wilt Chamberlain - 22,45 Bill Russell - 16,22 Bob Pettit - 15,61 Jerry Lucas - 15,00 Nate Thurmond - 13,99 Wes Unseld - 13,65 Walt Bellamy - 13,63 Dave Cowens - 13,55 Elgin Baylor - 13,12 Dennis Rodman .

Nombre de match à 50 points ou plus : 118 Wilt Chamberlain - 31 Michael Jordan - 25 Kobe Bryant - 17 Elgin Baylor - 14 Rick Barry - 11 Allen Iverson - 10 LeBron James et Kareem Abdul-Jabbar - 8 Bernard King - 7 Dominique Wilkins .

A ce jour, seulement six joueurs ont réussi à franchir la barre des 70 points marqués dans un match :  David Robinson (71 points), Elgin Baylor (71 points), Wilt Chamberlain (70, 72, 73 deux fois, 78, 100 points), David Thompson (73 points), Devin Booker (70 points), Kobe Bryant (81 points).

Le plus de passes décisives : 15 806 John Stockton - 12 091 Jason Kidd - 10 335 Steve Nash - 10 334 Mark Jackson - 10 141 Magic  Johnson - 9 887 Oscar Robertson - 9 061 Isiah  Thomas - 8 966 Gary Payton - 8 524 Andre Miller - 8 251 Chris Paul     8251.

La meilleure moyenne de passes décisives par match (minimum 400 matches joués) : 11,19 Magic Johnson - 10,51 John Stockton - 9,89 Chris Paul - 9,51 Oscar  Robertson - 9,26 Isiah Thomas -  9,22 John Wall - 9,13 Kevin Johnson - 8,69 Jason Kidd - 8,51 Rajon Rondo - 8,49 Steve Nash .

Le plus d’interceptions :  3 265 John Stockton - 2 684 Jason Kidd - 2 514 Michael Jordan - 2 445 Gary Payton - 2 310 Maurice Cheeks - 2 307 Scottie Pippen - 2 207 Clyde Drexler -  2 162 Hakeem Olajuwon -  2 112 Alvin Robertson - 2 085 Karl Malone .

La meilleure moyenne d’interceptions par match (minimum 400 matches joués) : 2,71 Alvin Robertson - 2,63 Micheal Ray Richardson - 2,35 Michael Jordan - 2,33 Mookie Blaylock - 2,35 Chris Paul - 2,22 Fat Lever - 2,20 Slick Watts - 2,17 John Stockton - 2,17 Allen Iverson -  2,10 Maurice Cheeks.

Le plus de contres : 3 830 Hakeem Olajuwon - 3 289 Dikembe Mutombo - 3 189 Kareem Abdul-Jabbar - 3 064 Mark Eaton - 3 020 Tim Duncan - 2 954 David Robinson - 2 894 Patrick Ewing - 2 732 Shaquille O'Neal - 2 542 Tree Rollins - 2 361 Robert Parish .

La meilleure moyenne de contres par match (minimum 400 matches joués) : 3,50 Mark Eaton - 3,34 Manute Bol - 3,09 Hakeem Olajuwon - 2,99 David Robinson - 2,90 Elmore Smith - 2,81 Alonzo Mourning - 2,75 Dikembe Mutombo - 2,57 Kareem Abdul-Jabbar - 2,55 Shawn Bradley - 2,46 George Johnson.

Nombre de tirs ratés : 14 481 Kobe Bryant - 13 417 John Havlicek - 13 296 Elvin Hayes - 12 682 Karl Malone - 12 470 Kareem Abdul-Jabbar - 12 345 Michael Jordan - 11 912 Dirk Nowitzki - 11 626 Dominique Wilkins - 11 478 Elgin Baylor - 11 439 Allen Iverson .

Nombre de triple-doubles : 181 Oscar Robertson - 138 Magic Johnson - 107 Jason Kidd - 79 Russell Westbrook - 78 Wilt Chamberlain - 59 Larry Bird - 55 LeBron James - 43 Fat Lever - 33 Bob Cousy - 31 James Harden et John Havlicek ..

Nombre de saisons sous le maillot d'un même club : 20 Kobe Bryant - 19 John Stockton , Tim Duncan et Dirk Nowitzki - 18 Reggie Miller et Karl Malone - 16 John Havlicek .

Neuf coaches à 1 000 victoires en carrière en saison régulière : Don Nelson (1 335), Lenny Wilkens (1 332), Jerry Sloan (1 221), Pat Riley (1 210), George Karl (1 175), Phil Jackson (1 155), Gregg Popovich (1 150), Larry Brown (1 098), Rick Adelman (1 042).

Quelques records en NBA en playoffs
Le plus de matches joués : 259 Derek Fisher - 251 Tim Duncan - 244 Robert Horry - 237 Kareem Abdul-Jabbar - 220 Kobe Bryant - 216 Shaquille O'Neal - 213 Tony Parker - 208 Scottie Pippen - 199 LeBron James - 197 Manu Ginobili .

Le plus de minutes jouées : 9 370 Tim Duncan - 8 851 Kareem Abdul-Jabbar - 8 641 Kobe Bryant - 8 383 LeBron James - 8 105 Scottie Pippen - 8 098 Shaquille O'Neal - 7 907 Karl Malone - 7 559 Wilt Chamberlain - 7 538 Magic Johnson - 7 497 Bill Russell .

La meilleure moyenne de minutes jouées par match : 47,2 Wilt Chamberlain - 45,4 Bill Russell - 45,1 Allen Iverson -  43,9 Bob Love -  43,3 Elvin Hayes - 42,9 Jo Jo White - 42,7 Oscar Robertson - 42,5 Walt Frazier - 42,5 LeBron James - 42,3 Dave Cowens .

Le plus de points marqués : 5 987 Michael Jordan - 5 762 Kareem Abdul-Jabbar - 5 640 Kobe Bryant - 5 250 Shaquille O'Neal - 5 136 Tim Duncan - 5 111 LeBron James - 4 761 Karl Malone -  4 457 Jerry West -  3 897 Larry Bird - 3 820 Tony Parker - 3 776 John Havlicek - 3 755 Hakeem Olajuwon .

La meilleure moyenne de points marqués par match : 33,4 Michael Jordan -  29,7 Allen Iverson - 29,1 Jerry West - 28,9 Kevin Durant - 28,0 LeBron James - 27,3 Rick Barry - 27,0 Elgin Baylor - 26,4 George Gervin - 25,9 Hakeem Olajuwon - 25,7 Carmelo Anthony .

Le plus de paniers à 2 pts marqués : 2 356 Kareem Abdul-Jabbar - 2 188 Michael Jordan - 2 041 Shaquille O'Neal - 2 014 Kobe Bryant - 1 807 Tim Duncan - 1 743 Karl Malone - 1 622 Jerry West - 1 504 Hakeem Olajuwon - 1 458 Larry Bird - 1 451 John Havlicek .

Le meilleur pourcentage de tirs à 2 pts : 60,0 Dwight Howard - 57,4 Kurt Rambis - 56,9 Otis Thorpe - 56,6 Mark West - 56,3 Shaquille O'Neal - 56,1 Kevin McHale - 56,0 Artis Gilmore - 55,9 Bernard King - 54,9 Billy Knight - 54,6 Darryl Dawkins.

Le plus de lancers francs marqués : 1 463 Michael Jordan - 1 320 Kobe Bryant - 1 269 Karl Malone - 1 213 Jerry West - 1 168 Shaquille O'Neal - 1 128 Tim Duncan - 1 068 Magic Johnson - 1 059 LeBron James - 1 050 Kareem Abdul-Jabbar - 1 032 Dirk Nowitzki .

Le meilleur pourcentage de lancers francs : 94,4 Mark Price -  93,2 Calvin Murphy - 92,1 Brandon Bass - 91,1 Bill Sharman - 90,7 Kiki Vandeweghe - 90,7 Hersey Hawkins - 90,0 Peja Stojakovic & Steve Nash - 89,3 Reggie Miller - 89,0 Dirk Nowitzki .

Le plus de paniers à 3 pts marqués : 359 Ray Allen - 320 Reggie Miller - 292 Kobe Bryant - 276 Derek Fisher - 267 Chauncey Billups - 265 Manu Ginobili - 261 Robert Horry - 236 Jason Kidd - 232 Paul Pierce - 202 LeBron James .

Le meilleur pourcentage de tirs à 3 pts : 50,0 Bob Hansen - 49,1 Norris Cole - 46,6 Raja Bell - 46,0 Trevor Ariza - 45,8 Matt Bullard - 45,1 B.J. Armstrong - 44,8 Kenny Smith - 44,3 Jrue Holiday - 44,1 Danny Green - 44,1 George McCloud.

Le plus de rebonds : 4 104 Bill Russell - 3 913 Wilt Chamberlain - 2 859 Tim Duncan - 2 508 Shaquille O'Neal - 2 481 Kareem Abdul-Jabbar - 2 062 Karl Malone - 1 777 Wes Unseld - 1 765 Robert Parish  - 1 758 LeBron James - 1 724 Elgin Baylor .

La meilleure moyenne de rebonds par match : 24,87 Bill Russell - 24,46 Wilt Chamberlain - 14,93 Wes Unseld - 14,82 Bob Pettit - 14,78 Walt Bellamy - 14,44 Dave Cowens - 14,06 Dwight Howard - 13,85 George Mikan - 13,78 Moses Malone - 13,59 Nate Thurmond .

Le plus de passes décisives : 2 346 Magic Johnson - 1 839 John Stockton  - 1 348 LeBron James - 1 239 Jason Kidd  - 1 112 Tony Parker - 1 062 Larry Bird - 1 061 Steve Nash - 1 048 Scottie Pippen - 1 040 Kobe Bryant - 1 022 Michael Jordan .

La meilleure moyenne de passes décisives par match : 12,35 Magic Johnson - 10,10 John Stockton - 9,41 Chris Paul  - 9,05 Rajon Rondo - 8,94 Oscar Robertson - 8,90 Kevin Johnson - 8,89 Isiah Thomas 8,84 Steve Nash - 8,60 Bob Cousy - Johnny Moore 8,39.

Le plus d’interceptions : 395 Scottie Pippen - 376 Michael Jordan - 358 Magic Johnson -  354 LeBron James - 338 John Stockton - 310 Kobe Bryant - 302 Jason Kidd - 296 Larry Bird - 295 Maurice Cheeks - 287 Julius Erving - 278 Clyde Drexler .

La meilleure moyenne d’interceptions par match : 2,28 Baron Davis -  2,26 Chris Paul - 2,22 Maurice Cheeks - 2,21 Rick Barry - 2,15 Mookie Blaylock - Walt Frazier 2,13 - 2,11 Isiah Thomas - 2,10 Michael Jordan - 2,07 Allen Iverson - 1,93 Sam lacey.

Le plus de contres : 568 Tim Duncan - 476 Kareem Abdul-Jabbar - 472 Hakeem Olajuwon - 459 Shaquille O'Neal - 312 David Robinson - 309 Robert Parish - 303 Patrick Ewing - 281 Kevin McHale - 251 Dikembe Mutombo - 250 Ben Wallace .

La meilleure moyenne de contres par match : 3,26 Hakeem Olajuwon - 2,84 Mark Eaton  - Manute Bol 2,66 - 2,61 Elvin Hayes - 2,57 Dwight Howard - 2,54 David Robinson - 2,49 Serge Ibaka - 2,49 Dikembe Mutombo - 2,43 Kareem Abdul-Jabbar - 2,42 Tim Duncan - 2,26 Alonzo Mourning.

Les clubs

Equipe

Ville

Stade (capacité)

Palmarès

Atlanta Hawks (depuis 1968)

Tri-Cities Blackhawks     (1950-1951)

Milwaukee Hawks (1952-1955)

St. Louis Hawks (1956-1968)

Atlanta, GA

Philips (18 729)

Champion NBA en 1958 ; Champion de la Conférence Ouest en 1957, 1958, 1960, 1961

Boston Celtics (depuis 1947)

Boston, MA

TD BankNorth Garden (18 624)

Champion NBA en 1957, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 1968, 1969, 1974, 1976, 1981, 1984, 1986, 2008 ; Champion de la Conférence Est en 1957, 1958, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 1968, 1969, 1974, 1976, 1981, 1984, 1985, 1986, 1987, 2008, 2010

Brooklyn Nets (depuis 2012)

New York Nets (1969-1977)

New Jersey Americans (1968)

New Jersey Americans (1977-2012)
New York, NY Barclays Center (18 103)

Champion de la Conférence Est en 2002 et 2003 ; Champion ABA en 1974 et 1976

Charlotte Bobcats (depuis 2004)

Charlotte, NC

Bobcats (20 200)

---

Chicago Bulls (depuis 1966)

Chicago, IL

United Center (21 711)

Champion NBA en 1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998 ; Champion de la Conférence Est en 1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998

Cleveland Cavaliers (depuis 1970)

Cleveland, OH

Quicken Loans (20 562)

Champion NBA en 2016 ; Champion de la Conférence Est en 2007, 2015 et 2016

Dallas Mavericks (depuis 1980)

Dallas, TX

American Airlines Center (19 200)

Champion NBA en 2011 ; Champion de la Conférence Ouest en 2006 et 2011

Denver Nuggets (depuis 1974)

Denver Rockets     (1967-1974)

Denver, CO

Pepsi Center (19 099)

---

Detroit Pistons (depuis 1957)

(Fort Wayne Pistons 1949-1957)

Detroit, MI

Palace of Auburn Hills (22 076)

Champion NBA en 1989, 1990, 2004 ; Champion de la Conférence Est en 1955, 1956, 1988, 1989, 1990, 2004 et 2005

Golden State Warriors (depuis 1971) 

San Francisco Warriors (1963-1971)

Philadelphia Warriors (1947-1962)

 Oakland, CA

 Oracle (19 596)

Champion NBA en 1947, 1956, 1975 et 2015 ; Champion de la Conférence Ouest en 1964, 1967, 1975, 2015 et 2016 ; Champion de la Conférence Est en 1956

Houston Rockets (depuis 1971)

San Diego Rockets (1968-1971)

Houston, TX

Toyota Center (18 332)

Champion NBA en 1994 et 1995 ; Champion de la Conférence Ouest en 1981, 1986, 1994 et 1995

Indiana Pacers (depuis 1967)

Indianapolis, IN

Conseco Fieldhouse (18 345)

Champion de la Conférence Est en 2000 ; Champion ABA en 1970, 1972 et 1973

Los Angeles Clippers (depuis 1984)

San Diego Clippers (1978-1984)

Buffalo Braves (1971-1978)
 

Los Angeles, CA

Staples Center (19 060)

---

Los Angeles Lakers (depuis 1960)

Minneapolis Lakers (1948-1960)

Los Angeles, CA

Staples Center (19 060)

Champion NBA en 1949, 1950, 1952, 1953, 1954, 1972, 1980, 1982, 1985, 1987, 1988, 2000, 2001, 2002, 2009 et 2010 ; Champion de la Conférence Ouest en 1952, 1953, 1954, 1959, 1962, 1963, 1965, 1966, 1968, 1969, 1970, 1972, 1973, 1980, 1982, 1983, 1984, 1985, 1987, 1988, 1989, 1991, 2000, 2001, 2002, 2004, 2008, 2009 et 2010

Memphis Grizzlies (depuis 2001)

Vancouver Grizzlies (1995-2001)

Memphis, TN

FedExForum (18 119)

---

Miami Heat (depuis 1988)

Miami, FL

American Airlines (19 600)

Champion NBA en 2006 et 2012 ; Champion de la Conférence Est en 2006, 2011, 2012 et 2014

Milwaukee Bucks (depuis 1968)

Milwaukee, WI

Bradley Center (18 717)

Champion NBA en 1971 ; Champion de la Conférence Ouest en 1971 et 1974

Minnesota Timberwolves (depuis 1989)

Minneapolis, MN

Target Center (20 500)

---

     

New York Knicks (1947)

New York, NY

Madison Square Garden (19.763)

Champion NBA en 1970 et 1973 ; Champion de la Conférence Est en 1951, 1952, 1953, 1970, 1972, 1973, 1994 et 1999

       

Nouvelle Orleans Pélicans (depuis 2013)

Nouvelle Orleans Hornets

Nouvelle Orleans/Oklahoma City Hornets (2006-2007)

Charlotte Hornets (1988-2002)

Oklahoma City Thunder (depuis 2008)

Seattle SuperSonics (1967-2008)

Nouvelle Orleans, LA

Oklahoma City, OK

New Orleans Arena (18 5000)

Ford Center (19 599)

---

Champion NBA en 1979 ; Champion de la Conférence Ouest en 1978, 1979, 1996 et 2012

Orlando Magic (depuis 1989)

Orlando, FL

Anway (17 283)

Champion de la Conférence Est en 1995 et 2009

Philadelphia 76ers (depuis 1933)

Syracuse Nationals (1949-1962)

Philadelphia, PA

Wachovia Center (20 444)

Champion NBA en 1950, 1955, 1967 et 1983 ; Champion de la Conférence Est en 1954, 1955, 1967, 1977, 1980, 1982, 1983 et 2001

Phoenix Suns (depuis 1968)

Phoenix, AZ

US Airways Center (19 023)

Champion de la Conférence Ouest en 1976 et 1993

Portland Trail Blazers (1970)

Portland, OR

Rose Garden (20 630)

Champion NBA en 1977 ; Champion de la Conférence Ouest en 1977, 1990 et 1992

Sacramento Kings (depuis 1985)

Kansas City Kings (1976-1985)

Kansas City-Omaha Kings (1972-1975)

Cincinnati Royals (1957-1972)

Rochester Royals (1948-1957)

Sacramento, CA

ARCO (17 317)

Champion NBA en 1951 ; Champion de la Conférence Ouest en 1951

San Antonio Spurs (depuis 1973)

Dallas Chaparrals (1967-1973)

San Antonio, TX

AT&T Center (18 797)

Champion NBA en 1999, 2003, 2005, 2007 et 2014 ; Champion de la Conférence Ouest en 1999, 2003, 2005, 2007 et 2014

Toronto Raptors (depuis 1995)

Toronto, ON

Air Canada Centre (20 300)

---

Utah Jazz (depuis 1979)

New Orleans Jazz (1974-1979)

Salt Lake City, UT

EnergySolutions (20 000)

Champion de la Conférence Ouest en 1997 et 1998

Washington Wizards (depuis 1997)

Washington Bullets (1974-1997)

Capital Bullets (1973-1974)

Baltimore Bullets (1963-1973)

Chicago Zephyrs (1962-1963)

Chicago Packers (1961-1962)    

Washington, DC

Verizon Center (20 672)

Champion NBA en 1978 ; Champion de la Conférence Est en 1971, 1975, 1978 et 1979

 

Les légendes

Michael Jordan (17-2-63) USA. Arrière de 1,98 m. Plus grand basketteur de tous les temps, considéré comme l’un des plus grands sportifs de ce siècle. Champion olympique en 1984 et 1992. Après avoir interrompu sa carrière pendant 18 mois (d’octobre 1993 à mars 1995), il est revenu au sommet avec les Bulls de Chicago. Meilleur marqueur de la NBA de 1987 à 1993 et en 1996, 1997 et 1998. Champion NBA en 1991, 1992, 1993, 1996, 1997 et 1998 avec les Chicago Bulls (6 titres de MVP de la finale) et élu meilleur joueur de la saison (MVP) en 1988, 1991, 1992, 1996 et 1998. 866  matches consécutifs à au moins 10 pts marqués (10 fois meilleur marqueur dont 7 d’affilée). Champion universitaire en 1982 (rookie de l’année en 1985). Le sportif le mieux payé du monde pendant 4 années consécutives (en 1996, il est détrôné par le boxeur Tyson), il a repris le titre en 1997 avec des revenus estimés à plus de 78 millions de dollars. Il a pris sa retraite en 1999 et est revenu sur sa décision en 2001. 1072 matches, 32 292 pts marqués en saison régulière (30,1 pts de moyenne en saison régulière et 33,4 pts en play-off !). 14 fois All Star. En 2003, il a mis fin à sa carrière. Il a joué 1 072 matches en saison régulière, pour 41 011 minutes jouées et termina sa carrière avec 32 292 points marqués, 5 633 passes décisives et 6 672 rebonds. Il a joué 179 matches en play-offs, pour 7 474 minutes jouées et termina sa carrière avec 5 967 points marqués, 1 022 passes décisives et 1 152 rebonds.

Charles Barkley (20-2-63) USA. Sir Charles est un des meilleurs basketteurs de l’histoire (ailier). Champion olympique en 1992 et 1996. Finaliste NBA en 1993 avec Phœnix (élu meilleur joueur en NBA de l’année 1993 et meilleur rebondeur en NBA en 1987). 4e joueur de l’histoire (avec Kareem Abdul-Jabbar , Wilt Chamberlain et Karl Malone ) de la NBA à 20 000 pts, 10 000 rebonds et 3500 passes décisives. A mis fin à sa carrière fin 1999.

Wilt Chamberlain (1936-1999) USA. Un livre des records à lui tout seul (auteur d’une série de 50 records !). Meilleur joueur du monde entre 1959 et 1973 (avec Philadelphie, San Francisco et Los Angeles). 7 fois meilleur marqueur en NBA, 11 fois meilleur rebondeur, 9 fois le plus adroit aux shoots, une fois meilleur passeur (13 fois All Star). Auteur de 100 points dans un match contre New York en mars 1962 (exploit inégalé), et de 55 re­bonds dans un match contre Boston. Il a marqué dans sa carrière 31419 pts (2e meilleur marqueur de la Ligue) et pris 23924 rebonds (soit une moyenne de 30,1 pts et de 22,9 rebonds par match). Quatre fois élu meilleur joueur (1960, 66, 67 et 68) et deux fois Champion NBA avec les Lakers (1967 et 1972). Mesurant 2,15 m pour 125 kg, il a popularisé le 'dunk', fameux geste qui consiste à claquer le ballon dans le cercle.

Magic Johnson (14-8-59) USA. Meneur de jeu de 2,06 m (plus grand meneur de l’histoire par sa taille !) et une légende vivante. Champion olympique avec la “ Dream Team ” à Barcelone en 1992. 5 fois Champion NBA avec les Los Angeles Lakers (1980, 1982, 1985, 1987 et 1988 ; MVP de la finale en 1980, 1982 et 1987). Élu meilleur joueur de l’année (MVP) en 1987, 1989 et 1990. 2e meilleur passeur NBA de tous les temps (10141 passes). Il a mis un terme à sa carrière fin 1991 (pour séropositivité) et a fait un come-back spectaculaire début 96. 17 239 pts marqués en 1 060 matches. 12 fois All Star. Son véritable prénom est Earvin.

Hakeem Olajuwon (21-1-63) USA. Nigérian naturalisé, surnommé “ The Dream ”. Champion NBA avec les Rockets de Houston en 1994 et 1995 et élu MVP des deux finales. Champion olympique en 1996. Élu MVP de la saison en 1994 et 2e marqueur NBA 96 derrière Jordan. Il fut le meilleur pivot (2,12 m) du monde et premier joueur élu meilleur joueur de la saison, meilleur défenseur de la saison et meilleur joueur de la finale, en 1994.

Shaquille O’Neal (6-3-72) USA. Pivot légendaire de 2,16 m pour 150 kg et des pieds de pointure 63, surnommé 'Shaq'. Une grande carrière marquée par quatre titres de Champion NBA, un titre de champion olympique et un titre de champion du monde. Champion du monde en 1994 avec la Dream Team II en battant la Russie avec le score 137 à 91 (élu meilleur joueur de la compétition) et champion olympique face à la Yougoslavie (score : 95-69) en 1996. Il est une des vedettes de la NBA (15 fois All-Star ; MVP du All-Star Game en 2000, 2004 et 2009) après avoir été élu meilleur joueur universitaire en 1992. Drafté en 1ère position en 1992 par les Orlando Magics et désigné meilleur rookie (débutant) en 1993. Deuxième marqueur et rebondeur de la NBA en 1994, meilleur marqueur en 1995 et 2000, MVP des finales NBA en 2000, 2001 et 2002 et MVP de la saison régulière en 2000. Champion NBA avec LA Lakers en 2000, 2001 et 2002 et avec Miami en 200 ; finaliste en 1995 avec Orlando et en 2004 avec les Lakers. C'est le seul basketteur qui figure dans les 10 premiers des statistiques de tirs, rebonds, adresse et contres. Parmi ses clubs : Orlando (1992-1996), LA Lakers (1996-2004), Miami (2004-2008), Phoenix (2008-2009), Cleveland (2009-2010) puis le dernier , les Boston Celtics (2010-2011). En mars 2008 avec Phoenix dans un match contre les Spurs, il devient le troisième joueur après Kareem-Abdul Jabbar et Hakeem Olajuwon à marquer 26 000 points, effectuer 2 500 contres et prendre 11 500 rebonds en carrière. Il est avec Kobe Bryant le seul joueur en activité à avoir dépasse les 25 000 points (28 596 pts en 1207 matches en fin de carrière soit le cinquième meilleur marqueur de l'histoire NBA; 23,7 points de moyenne).

Kareem Abdul-Jabbar (16-4-47) USA. Un des plus grands basketteurs de tous les temps, un joueur légendaire. Il joua pivot aux Lakers de Los Angeles et a participé à 1560 matches en NBA en 20 ans de carrière pro. 6 fois Champion NBA et élu 6 fois meilleur joueur de la saison. Inventeur du bras roulé, il a marqué 38 387 pts en NBA (record) et pris 17440 rebonds. 787 matches consécutifs à plus de 10 points marqués. Parmi ses autres titres : 3 fois champion universitaire, 2 fois MVP de la finale, 18 fois All Star. A sa retraite, il détenait 6 records NBA. Son nom d’origine avant sa conversion à l’Islam en 1971 est Ferdinand Lewis Alcindor. Il a joué 1 560 matches en saison régulière, pour 57 446 minutes jouées et termina sa carrière avec 38 367 points marqués, 5 660 passes décisives et 17 440 rebonds. Il a joué 237 matches en play-offs, et termina sa carrière avec 5 762 points marqués, 767 passes décisives et 2 481 rebonds.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.
Tags : NBA
Résultats et Champions


Entraineur renommé, il est resté 36 ans dans la célèbre université d'Oklahoma State University avec qui il remporte le titre universitaire en 1945 et 1946 (premier entraineur à remporter deux titres NCAA consécutifs, il est élu meilleur entraîneur de l'année lors de ces deux saisons). Entraineur des Etats-Unis, il remporte le titre olympique en 1964, 1968 (2eme en 1972 ; il est le seul entraîneur américain de l'histoire à remporter deux titres olympiques en basketball). Il perd la fi...
Finaliste des Jeux olympiques en 1952, 1956 et 1960, champion d'Europe 1947, 1951, 1957 et 1959 comme entraineur de l'URSS. Il a éré président de la fédération soviétique de basket. Il était marié à la joueuse de basket soviétique Ella Mitsis. ...
Entraineur de l'équipe d'URSS championne olympique en 1972 (3eme en 1976), championne du monde en 1974 et d'Europe en 1971 (2eme en 1975, 3eme en 1973). Egalement entraineur du Spartak Leningrad de 1967 à 1995, avec qui il remporta la coupe des coupes en en 1973 et 1975, le championnat d'URSS en 1975. ...
Champion du monde en 1982 (2eme en 1986), d'Europe en 1979 et 1985 (2eme en 1987 et 1995, 3eme en 1983 et 1989) et olympique en 1988 (3eme en 1992 et 1996).   Copyright Sportquick/Promedi ...
La Coupe intercontinentale de basket-ball, également appelée Coupe du monde des clubs champions est une compétition de basket-ball régie par la FIBA. Elle réunit les meilleurs clubs des fédérations affiliées à la FIBA (hormis les clubs de NBA) et désigne le meilleur club du monde. Organisée de 1966 à 1987 sous le nom de Coupe du monde des clubs champions, elle prend le nom de Coupe intercontinentale William Jones en 1973, en l'honneur de l'ancien secrétaire général de la FIBA Renato W...
L'une des vedettes de l'équipe américaine devenue championne olympique en 2008, 2012 et 2016 et championne du monde en 2010. Championne du monde universitaire en 2005. Victorieuse de l'Euroligue en 2009 et 2010 avec le Spartak Moscou. Victorieuse de la Coupe de Turquie en 2013 avec Galatasaray. Championne WNBA en 2015 et 2017 avec les Minnesota Lynx (finaliste en 2014 avec les Chicago Sky et en 2016 avec les Minnesota Lynx ; élu MVP de la finale en 2017). Elue meilleure joueuse d...
    Record de victoires : - 4 titres par les Houston Comets (1997, 1998, 1999 et 2000) et les Minnesota Lynx (2011, 2013, 2015 et 2017). Bilan           Finales   Victoires   Défaites   Années vict.   Années déf.   Minnesota Lynx 6 4 2 2011, 2013, 2015, 2017 ...
  WNBA (Women's National Basket Association)  Créée en 1996 sous la direction de la NBA, la ligue professionnelle féminine américaine fut lancée le 24 avril 1997 avec huit équipes. La Conférence Est se composait de Charlotte Sting, Cleveland Rockers, Houston Comets and New York Liberty ; la Conférence Ouest comprenait Los Angeles Sparks, Phoenix Mercury, Sacramento Monarchs and Utah Starzz. Actuellement ils sont entre douze et quatorze clubs à se disputer le titre de champion WNBA (WNBA Fin...
Meneuse de jeu. Championne olympique de 2012 et 2016 et championne du monde en 2010 et 2014. Victorieuse de l'Eurocoupe en 2013 et 2014 avec le Dynamo Moscou. Championne WNBA en 2011, 2013, 2015 et 2017 avec les Minnesota Lynx (finaliste en 2004 et 2005 avec les Connecticut Sun, en 2012 et 2016 avec les Minnesota Lynx ; élue dans le premier cinq de la WNBA en 2008, 2011 et 2013 ; 5 fois All-Star entre 2006 et 2015 ; meilleure passeuse de la saison en 2008). Championne de République tchèque e...
La grande star du moment et la joueuse la mieux payée au monde. Championne olympique en 2008 et 2012 et 3eme des championnats du Monde en 2006. Championne WNBA en 2016 avec les Los Angeles Sparks (élue meilleure joueuse de la finale ; finaliste en 2017). Draftée en 1ère position en WNBA par les Los Angeles Sparks, elle a marqué 34 points, un record en WNBA en tant que débutante (rookie); l'ancien record de 25 points appartenait à Cynthia Cooper. Elue à la fois meilleure joueuse de la sai...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - aymeric jeanneau - tony parker - george gervin - emilie gomis -