mardi 4 août 2020
Hockey sur glace
 

CHAMPIONNAT DU MONDE - Dossier Hockey sur glace
< Retour

Présentation :

Ils ont été organisés pour la première fois en 1920 à Anvers en Belgique à l'occasion des Jeux Olympiques. Depuis 1930, ils se déroulent tous les ans au mois d'avril ou de mai.
Entre 1920 et 1968, le titre olympique délivrait également le titre mondial.
Le Mondial a été réservé aux joueurs amateurs jusqu'en 1976. Depuis, les joueurs professionnels de la NHL (National Hockey League) font partie des sélections nationales.

Actuellement il se dispute entre 16 équipes de la "Top division".

Format

Les 16 équipes sont divisées en 2 groupes (8 équipes chacun).

Chaque équipe est composée au minimum de 15 joueurs et 2 gardiens et, au maximum, de 22 joueurs et 3 gardiens.

Lors du tour préliminaire, chaque équipe affronte une fois les équipes situées dans le même groupe (7 matchs par équipe). À l'issue de cette phase, le dernier de chaque groupe est relégué au niveau inférieur (Division 1A). Les quatre premières équipes de chaque groupe se rencontrent en quarts de finale au sein du même groupe (1e contre 4e, 2e contre 3e).

Les vainqueurs avancent en demi-finales croisées entre les deux groupes, puis les vainqueurs des demi-finales s'affrontent pour la médaille d'or, les perdants s'affrontant eux pour la médaille de bronze.

Attribution des points

- 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire;
- 2 points pour une victoire après prolongation ou aux tirs de fusillade;
- 1 point pour une défaite après prolongation ou aux tirs de fusillade ; zéro point pour une défaite dans le temps réglementaire.

En cas de prolongation (5 minutes avec 3 joueurs et un gardien dans chaque équipe)
Le match nul est interdit au Mondial.
Pour départager deux équipes à égalité à la fin du temps réglementaire, elles disputent une prolongation 'à la mort subite' (la première équipe qui marque un but est déclarée vainqueur), durant laquelle chaque formation évolue à quatre joueurs plus un gardien. D'une durée de 5 minutes en phase de groupes, cette prolongation s'étire à 10 minutes à partir des quarts de finale et 20 minutes en finale. Si aucun but n'est inscrit pendant cette période, les équipes disputent une séance de tirs au but, à laquelle ne peut participer un joueur 'en prison' qui n'a pas purgé la totalité de sa pénalité à la fin de la prolongation. Trois joueurs de chaque camp sont désignés pour disputer un face-à-face avec le gardien adverse (qui peut être remplacé par un coéquipier entre deux tentatives), en s'élançant de l'autre bout de la patinoire. Si le score est toujours nul après ces trois tirs, place au tie-break : la première équipe qui marque pendant son adversaire échoue, est déclarée vainqueur. Dans cette dernière phase, les équipes ne sont pas obligées de changer de tireur et peuvent faire appel à leur meilleur marqueur sans limites de tentatives.

Record d'affluence : 741 690 spectateurs en 2015 en République Tchèque.


Organisée par la Fédération Internationale de Hockey sur Glace (IIHF), la 83eme édition a eu lieu du 10 au 26 mai 2019 en Slovaquie dans les villes de Bratislava et de Kosice.



Prochains rendez-vous :

2020 : Zürich et Lausanne en Suisse - 2021 : Minsk en Bielorussie et Riga en Lettonie - 2022 : Tampere et Helsinki en Finlande - 2023 : Saint Petersburg en Russie - 2024 : Prague et Ostrava en République Tchèque - 2025 : Suède et Finlande.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
CHAMPIONNAT DU MONDE

dessin
LES RECORDS
Plus de titres

 - 10 titres : Vladislav Tretiak URSS 1970-1983 Alexander Ragulin URSS 1961, 1963-1973
 - 9 titres : Alexander Maltsev URSS 1969-78, 81, 83 ; Vladimir Petrov URSS 1969-1981 ; Vitaly Davydov URSS 1963-1972 ;
Vyacheslav Starshinov URSS 1961, 1963-1971.
 - 8 titres Boris Mikhailov URSS 1969-1979 ; Valeri Kharlamov URSS 1969-1979 ;  Vladimir Luchenko URSS 1969-1979 ; Valeri Vasilyev URSS 1970, 1972-1982 ; Sergei Makarov URSS 1978-1991 ; Viktor Kuzkin URSS 1963-1969 ; Viktor Konovalenko URSS 1961, 63-68, 70-71 ; Anatoli Firsov URSS 1964-1971
 - 7 titresVyacheslav Fetisov URSS 1978, 1981-1991 ; Sergei Kapustin URSS 1974-1983 ; Vladimir Vikulov URSS 1966-72, 1975

Plus de médailles
 - 13 médailles :
Vladislav Tretiak URSS (10 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1970 et 1983
 - 12 médailles : Alexander Ragulin URSS (10 or, 1 argent, 1 bronze) entre 1961 et 1973, Alexander Maltsev URSS (9 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1969 et 1983, Vladimir Petrov URSS (9 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1969 et 1981
 - 11 médailles Boris Mikhailov URSS (8 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1969 et 1979, Valeri Kharlamov URSS (8 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1969 et 1979, Vladimir Luchenko URSS (8 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1969 et 1979, Valeri Vasiliev URSS (8 or, 2 argent, 1 bronze) entre 1970 et 1982, Sergei Makarov URSS (8 or, 1 argent, 2 bronze) entre 1978 et 1991.
 
D'autres faits marquants
- Plus grand écart de buts : le 15 mai 2010, les Etats-Unis ont battu le Kazakhstan avec le score 10 à 0. Le 3 mai 2015, le Canada a battu l'Allemagne sur le même score.
- Plus grand nombre de buts : le 13 mai 2012, la Norvège a battu l'Allemagne 12 à 4.
- Buteur le plus âgé : le Tchèque Jaromir Jagr à 43 ans, 2 mois et 15 jours.

Record de titres par pays : 27 titres pour l'URSS/Russie (22 pour l'URSS et 5 pour la Russie) - 26 pour le Canada - 12 pour la  République Tchèque/Tchécoslovaquie  - 9 pour la Suède - 3 pour la Finlande - 2 pour les Etats-Unis - 1 pour la Grande-Bretagne et la Slovaquie.
Record de médailles par pays : 49 Canada (27 or, 13 argent, 9 bronze)  - 46 Tchécoslovaquie/République Tchèque (12 or, 13 argent, 21 bronze) - 46 Russie/URSS (27 or, 10 argent, 9 bronze) - 45 Suède (9 or, 19 argent, 17 bronze).
Record de participations (incluant 2014) : 80 République Tchèque/Tchécoslovaquie - 79 Suède - 74 Canada - 72 Etats-Unis.....
En 2006, la Suède est devenue la première nation de l'histoire à remporter la même année à la fois le titre olympique et mondial ! Huit joueurs ont réussi ce doublé inédit : Niklas Kronwall (MVP du tournoi),  Mikael Samuelsson , Henrik Zetterberg ,  Kenny Jönsson,  Ronnie Sundin, Stefan Liv , Mika Hannula et Jorgen Jönsson.
 

Les faits marquants du Mondial
- Record de participations

14 - Jiri Holik CZE (1964-1977) et Sven Tumba SWE (1952-1966)
13 - Lasse Oksanen FIN (1964-1977), Dieter Hegen FRG (1982-1998), Ronald Pettersson SWE (1955-1967), Vladislav Tretiak URSS (1970-1983) et Udo Kiessling FRG (1973 -1991)
12 - Alexander Maltsev URSS (1969-1983), Roland Stoltz SWE (1957-1968), Alexander Ragulin URSS (1961, 1963 -1973) et Vladimir Petrov URSS (1969 -1981)

- Plus de matches joués
123 Jiri Holik CZE - 117 Lasse Oksanen FIN et Vladislav Tretiak URSS - 113 Oldrich Machac CZE - 109 Udo Kiessling FRG - 106 Dieter Hegen FRG et Vyacheslav Fetisov URSS - 105 Boris Mikhailov URSS et Valeri Kharlamov URSS - 102 Vladimir Petrov URSS, Vladimir Martinec CZE et Frantisek Pospisil CZE - 101 Alexander Maltsev URSS, Sergei Makarov URSS et Valeri Vasiliev URSS.

- Plus de points marqués
169 Boris Mikhailov URSS, 159 Valeri Kharlamov URSS, 156 Alexander Maltsev URSS, 154 Vladmir Petrov URSS, 127 Sven "Tumba" Johansson SUE, 118 Sergei Makarov URSS, 110 Vladimir Martinec TCH, 104 Vanjamin Alexandrov URSS et Jiri Holik TCH, 101 Anatoli Firsov URSS
 

NOMBRE DE TITRES

27

Russie et ex-URSS

1954, 1956, 1963 à 1971, 1973 à 1975, 1978, 1979, 1981 à 1983, 1986, 1989, 1990, 1993, 2008, 2009, 2012, 2014

 

26

Canada

1920, 1924, 1928, 1930 à 1932, 1934, 1935, 1937 à 1939, 1948, 1950 à 1952, 1955, 1958, 1959, 1961, 1994, 1997, 2003, 2004, 2007, 2015, 2016  

12

République Tchèque/Tchécoslovaquie

1947, 1949, 1972, 1976, 1977, 1985, 1996, 1999, 2000, 2001, 2005, 2010

 

11

Suède

1953, 1957, 1962, 1987, 1991, 1992, 1998, 2006, 2013, 2017, 2018

 

3

Finlande

1995, 2011, 2019

 

2 Etats-Unis 1933, 1960  

1

Grande Bretagne
Slovaquie

1936
2002

 

           

 
PALMARES        

1920

Canada

Etats-Unis

Tchécoslovaquie

Antwerp (Olympics)

1924

Canada

Etats-Unis

Grande Bretagne

Chamonix (Olympics)

1928

Canada

Suède

Suisse

St. Moritz (Olympics)

1930

Canada

Allemagne

Suisse

Chamonix, Berlin, Vienna

1931

Canada

Etats-Unis

Autriche

Krynica

1932

Canada

Etats-Unis

Germany

Lake Placid (Olympics)

1933

Etats-Unis

Canada

Tchécoslovaquie

Prague

1934

Canada

Etats-Unis

Germany

Milan

1935

Canada

Suisse

Great Britain

Davos

1936

Grande Bretagne

Canada

Etats-Unis

Garmisch-Partenkirchen (Olympics)

1937

Canada

Grande Bretagne

Switzerland

London

1938

Canada

Grande Bretagne

Tchécoslovaquie

Prague

1939

Canada

Etats-Unis

Switzerland

Zurich, Basle

1940-1946 non lieu à cause de la seconde guerre mondiale

1947

Tchécoslovaquie

Sweden

Austria

Prague

1948

Canada

Tchécoslovaquie

Switzerland

St. Moritz (Olympics)

1949

Tchécoslovaquie

Canada

Etats-Unis

Stockholm

1950

Canada

Etats-Unis

Switzerland

London

1951

Canada

Sweden

Switzerland

Paris

1952

Canada

Etats-Unis

Sweden

Oslo (Olympics)

1953

Sweden

FR Germany

Switzerland

Zurich, Basle

1954

Soviet Union

Canada

Sweden

Stockholm

1955

Canada

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Krefeld, Dortmund, Cologne

1956

Soviet Union

Etats-Unis

Canada

Cortina (Olympics)

1957

Sweden

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Moscow

1958

Canada

Soviet Union

Sweden

Oslo

1959

Canada

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Prague, Bratislava

1960

Etats-Unis

Canada

Soviet Union

Squaw Valley (Olympics)

1961

Canada

Tchécoslovaquie

Soviet Union

Geneva, Lausanne

1962

Sweden

Canada

Etats-Unis

Colorado Springs, Denver

1963

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Stockholm

1964

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Innsbruck (Olympics)

1965

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Sweden

Tampere

1966

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Canada

Ljubljana

1967

Soviet Union

Sweden

Canada

Vienna

1968

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Canada

Grenoble (Olympics)

1969

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Stockholm

1970

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Stockholm

1971

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Sweden

Berne, Geneva

1972

Tchécoslovaquie

Soviet Union

Sweden

Prague

1973

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Moscow

1974

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Sweden

Helsinki

1975

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Sweden

Munich, Dusseldorf

1976

Tchécoslovaquie

Soviet Union

Sweden

Katowice

1977

Tchécoslovaquie

Sweden

Soviet Union

Vienna

1978

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Canada

Prague

1979

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Sweden

Moscow

1981

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Gothenburg, Stockholm

1982

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Canada

Helsinki, Tampere

1983

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Canada

Dusseldorf, Dortmund, Munich

1985

Tchécoslovaquie

Canada

Soviet Union

Prague

1986

Soviet Union

Sweden

Canada

Moscow

1987

Sweden

Soviet Union

Tchécoslovaquie

Vienna

1989

Soviet Union

Canada

Tchécoslovaquie

Stockholm, Sodertalje

1990

Soviet Union

Sweden

Tchécoslovaquie

Berne, Fribourg

1991

Sweden

Canada

Soviet Union

Turku, Helsinki, Tampere

1992

Sweden

Finland

Tchécoslovaquie

Prague, Bratislava

1993

Russia

Sweden

Czech Republic

Dortmund, Munich

1994

Canada

Finland

Sweden

Bolzano, Canazei, Milan

1995

Finland

Sweden

Canada

Stockholm, Gavle

1996

Czech Republic

Canada

Etats-Unis

Vienna

1997

Canada

Sweden

Czech Republic

Helsinki, Turku, Tampere

1998

Sweden

Finland

Czech Republic

Zurich, Basle

1999

Czech Republic

Finland

Sweden

Oslo, Lillehammer, Hamar

2000

Czech Republic

Slovakia

Finland

St. Petersburg

2001

Czech Republic

Finland

Sweden

Cologne, Hanover, Nuremberg

2002

Slovakia

Russia

Sweden

Gothenburg, Karlstad, Jonkoping

2003

Canada

Sweden

Slovakia

Helsinki, Turku, Tampere

2004

Canada

Sweden

Etats-Unis

Prague, Ostrava

2005

Czech Republic

Canada

Russia

Vienna, Innsbruck

2006

Suède

République tchèque

Finlande

Riga

2007

Canada

Finlande

Russie

Moscow, Mytischi

2008

Russie

Canada

Finlande

Quebec City, Halifax

2009
Russie Canada Finlande
Berne, Zurich-Kloten
2010 République tchèque Russie Suède Cologne, Gelsenkirchen, Mannheim
2011 Finland Suède République tchèque Bratislava, Kosice
2012 Russie Slovaquie République tchèque Helsinki, Stockholm
2013 Suède Suisse Etats-Unis Helsinki, Stockholm
2014 Russie Finlande Suède Minsk
2015 Canada Russie Etats-Unis Prague, Bratislava
2016 Canada Finlande Russie Moscou, St. Petersburg
2017 Suède Canada Russie Paris, Cologne
2018 Suède Suisse Etats-Unis Copenhague, Herning
2019 Finlande Canada Russie Bratislava, Kosice

 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Il est l'un des membres du Triple Gold Club, vainqueur de la Coupe Stanley, des Jeux Olympiques et du championnat du monde. Champion du monde en 1990 (3eme en 1991), champion olympique en 1992 (3eme en 2002) et vainqueur de la Coupe Stanley en 2000 avec les New Jersey Devils (712 matches de saison régulière entre 1992 et 2006 avec notamment les Canadiens de Montréal et les New York Rangers ; 346 points). Défenseur, champion d'URSS en 1989 et vainqueur de la Coupe d'Europe des clu...
Centre ou ailier, vice-champion olympique en 1968 (3eme en 1972). Champion du monde en 1972 (2eme en 1965, 1966, 1971 et  1974, 3eme en 1969, 1970, 1973 ; meilleur buteur en 1971, 1972 et 1974, élu meilleur attaquant en 1974). Meilleur buteur du championnat tchèque en 1967, 1972 et 1974 et meilleur pointeur en 1967, 1971, 1972 et 1974. Elu au Hall of Fame de la Fédération Internationale en 1997. Il restera à jamais le tout premier joueur à quitter un des pays du bloc communiste pour venir jo...
Né à Fribourg en Allemagne, il possède la double nationalité canadienne-allemande (sa mère étant allemande). Il a été l'un des meilleurs joueurs du monde avec deux titres mondiaux (2003 et 2004) et trois médailles d'argent mondiales (2005, 2008 et 2009). Elu meilleur joueur et meilleur marqueur de la compétition en 2008. Champion olympique en 2010 et vainqueur de la Coupe du monde en 2004. 3eme du championnat du monde juniors en 2000 et 2001 (élu meilleur joueur canadien chez les jun...
Au poste de centre, il a inscrit 491 buts en 1 281 matches en 21 saisons NHL de 1960 à 1981 (776 assistances) avec les New York Rangers (1965-1976) et les Boston Bruins (1975-1981). Jamais vainqueur de la Stanley Cup, il a été finaliste en 1972, 1977 et 1978. Il a été nommé parmi les 100 plus grands joueurs de la NHL en 2017 à l'occasion du centenaire de la ligue. 6 sélections avec Canada en 1972. Son vrai nom est Joseph Gilbert Yvon. ...
Un des meilleurs ailiers gauches du monde bien que drafté au 9eme tour en 1986. Il a fait une grande partie de sa carrière aux Los Angeles Kings. Vainqueur de la Coupe Stanley en 2002 avec les Detroit Red Wings (finaliste en 1993 avec Los Angeles). 1 431 matches joués en saison régulière et 1 394 points marqués dont 668 buts. 8 fois All-Star entre 1988 et 2001, élu meilleur débutant de la saison en 1987. Champion du monde en 1994 (titré chez le juniors en 1986). Elu au Hall of Fame en 2009 e...
Elu meilleur débutant de la NHL en 1971 (38 buts pour 72 points lors de sa première saison, ce qui fut longtemps des records en NHL), il fit toute sa carrière (16 saisons, de 1970 à 1986 ; 1 191 matches de saison régulière pour 1 326 points dont 512 buts) aux Buffalo Sabres, dont il est devenu une idole. Centre, il formait, avec René Robert et Richard Martin, la fameuse ligue offensive québecquoise des Sabres, qui a permis à leur équipe de disputer la finale de la coupe Stanley en 1975. Il t...
Vainqueur de la Coupe Stanley en 1970 et 1972 avec les Boston Bruins. Elu meilleur joueur de la saison en 1970, 1971 et 1972, 8 fois meilleur défenseur de la saison (Norris Trophy), de 1968 à 1975, meilleur pointeur en 1970 et 1975 (premier défenseur de l'histoire à remporter ce titre), meilleur débutant de la saison en 1967, meilleur joueur des playoffs en 1970 et 1972. 915 points en 657 matches de saison régulière entre 1966 et 1979. Elu au Hall of Fame en 1979, quelques mois seulement...
Vainqueur de six Coupes Stanley avec les Canadiens de Montréal dont cinq de suite : en 1953, 1956, 1957, 1958, 1959 et 1960. Ailier gauche talentueux, il faisait partie d'une ligne offensive efficace avec Maurice et Henri Richard. 261 buts en 719 matches de saison régulière (608 points dont 96 points pendant la saison 1958/1959, un record à son époque). Elu au Hockey Hall of Fame en 1974, parmi les 50 plus grands joueurs de l'histoire de la NHL (n°32 sur la liste) et les 100 plus gra...
Né en Tchécoslovaquie, il est arrivé au Canada lorsqu'il était tout jeune. Il a été l'une des premières stars d'origine européenne en NHL. Vainqueur de la Coupe Stanley en 1961 avec les Chicago Blackhawks, élu meilleur joueur de la saison en 1967 et 1968 et meilleur pointeur de la NHL en 1964, 1965, 1967 et 1968. 1 394 matches de saison régulière (541 buts, 926 assistances pour 1 467 points). Attaquant, 9 fois All-Star entre 1964 et 1975. Elu au Hockey Hall of Fame en 1983, parmi...
Six fois vainqueur de la Coupe Stanley, 4 fois avec les Toronto Maple Leafs (1962, 1963, 1964 et 1967) et deux fois avec les Canadiens de Montréal (1971 et 1973). 533 buts marqués en 1 181 matches de saison régulière (1 103 pts). Elu meilleur débutant de la saison en 1958, 15 fois All Star entre 1959 et 1974. Elu au Hockey Hall of Fame en 1981, parmi les 50 plus grands joueurs de l'histoire de la NHL (n°26) et parmi les 100 plus grands joueurs de la NHL en 2017 à l'occasion du centen...
Alps Hockey League
Championnat d'Allemagne
Championnat d'Autriche
Championnat d'Europe
Championnat d'Italie
Championnat de Biélorussie
Championnat de Finlande
Championnat de France (Ligue Magnus)
Championnat de France élite femmes
Championnat de Norvège
Championnat de République Tchèque
Championnat de Slovaquie
Championnat de Suède
Championnat de Suisse
Championnat du Danemark
CHAMPIONNAT DU MONDE
Conn Smythe Trophy
Coupe Continentale
Coupe de France
Coupe de la Ligue
Coupe du Monde
Coupe Stanley
Ligue Continentale KHL
Ligue des Champions
Match des champions français
Meilleur attaquant des Chts du Monde
Meilleur défenseur des Chts du Monde
Meilleur gardien des Chts du Monde
Meilleur pointeur des Chts du Monde
MVP du All Star Game de la NHL
Super Cup
Trophée Albert Hassler
Trophée Art Ross (meilleur pointeur en NHL)
Trophée Calder (meilleur débutant en NHL)
Trophée Charles Ramsey
Trophée Frank J. Selke (meilleur attaquant défensif de la NHL)
Trophée Hart Memorial (meilleur joueur de la saison en NHL)
Trophée James Norris (meilleur défenseur de la NHL)
Trophée Jean Ferrand
Trophée Jean-Pierre Graff
Trophée Lady Byng
Trophée Marcel Claret
Trophée Maurice Richard (meilleur buteur de la saison en NHL)
Trophée Roger Crozier
Trophée Vezina (meilleur gardien en NHL)
All Star Game NHL
Bilan médailles Championnats du Monde et Jeux Olympiques
Hall of Fame
Hockeyeurs à plus de 1 000 points en carrière (après la 101eme saison regulière en 2019)
Hockeyeurs à plus de 1 500 matches de saison régulière en NHL
Hockeyeurs à plus de 500 buts en saison régulière de NHL
Les leaders annuels en NHL (buts, assistances, etc..)
Lexique Anglais/Anglais
Lexique Français/Anglais
Lexique Français/Français
Liste des 100 meilleurs hockeyeurs en NHL
Palmarès principales nations
Records de saison régulière en NHL
Règles pour les Jeux Olympiques
Tout savoir sur la NHL (National Hockey League) - Records
Tout savoir sur le hockey sur glace
Triple Gold Club (30 membres : 29 joueurs plus un entraineur)

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  -  -  sans personnalité - theo fleury -