samedi 13 avril 2024
Patinage de vitesse
 
Takagi Miho.,.
Takagi Miho (22-5-94) JPN.

Sept fois médaillée olympique entre 2018 et 2022 dont 2 titres, elle est l'athlète japonaise féminine la plus médallée des JO dépassant trois autres athlètes avec chacune cinq médaillés : Miya Tachibana et Miho Takeda en natation synchronisée et Ryoko Tani en judo. Championne olympique de la poursuite par équipes en 2018 avec sa soeur Nana (2eme en 2022) et du 1 000 m en 2022  (2eme du 1 500 m en 2018 et 2022 et du 500 m en 2022 ; 3eme du 1 000 m en 2018). Sept fois championne du monde : allround en 2018 (première Japonaise et asiatique titrée dans cette discipline ; 2eme en 2019 et 2022, 3eme en 2017), de sprint en 2020 et 2024 (2eme en 2019), du 1000 et 1500 men 2024, et de poursuite par équipes en 2015, 2019 et 2020 (2eme en 2016 et 2017; 3eme en 2024). Vice championne du monde du 1500 m en 2019 (5 autres médailles de bronze). Victorieuse de la Coupe du monde au classement général en 2023 et du 1 000 m en 2023 et 2024, du 1 500 m en 2018, 2023 et 2024 (10 victoires dont 8 sur 1 500 m). Médaillée d'or du 1 500 m, du 3 000 m et de la mass-start aux Jeux d'Asie en 2017. Recordwoman du monde du 1 500 m depuis mars 2019 en 1'49"83 (première femme a descendre sous les 1'50" sur la distance). Sa soeur aînée Nana remporta deux titre olympiques à Pyeongchang en 2018, sur la mass-start et en poursuite par équipes.

.,.
Tags : Takagi Miho, Patinage de vitesse
Palmarès :
1   
Patinage de vitesse - Championnats du monde distances - Poursuite par équipes - 2015
Japon (Ayaka Kikuchi, Miho Takagi, Nana Takagi) Pays Bas (Ireen ...
1   
Résultats et Champions

La reine du short track avec 6 médailles olympiques (3 titres), 15 médailles mondiales (11 titres) et 25 médailles européennes (17 titres). Championne olympique du 1 000 m en 2018 offrant à cette occasion aux Pays-Bas le premier titre de son histoire en short track. Elle conserve son titre sur 1 000 m en 2022 puis remporte le relais (les Pays-Bas deviennent ainsi la première nation non-asiatique à remporter le relais ; 2eme du 500 m et 3eme du 1 500 m et avec le relais en 2022). Championne d...
Spécialiste du short track. Vice-championne olympique du 1 000 m en 2018 (3eme du 500 m en 2018 et 2022 et du 1 500 m en 2018). Championne du monde du 500  en 2024. Six fois vice-championne du monde : au classement général en 2022 ; du 1500 m en 2019 ; du 500 m, du 1000 m, du 1 500 m et du relais en 2022 (8 autres médailles de bronze entre 2018 et 2024 dont 4 fois avec le relais). Recordwoman du monde du 500 m depuis novembre 2019 en 41s936 devenant la première femme sous la barre des 42 sec...
Spécialiste en short-track. Vice champion oympique avec le relais mixte et médaillé de bronze avec le relais 5000 m en 2022. Champion du monde du 500 m en 2023 (3eme en 2021 ; 2eme du 1500 m et du relais 5000 m en 2023 ; 2eme du 1000 m et du relais mixte en 2024 ; 3eme du 500 et 1000 m et du relais 5000 m en 2021 et du  relais mixte en 2023). Champion d'Europe du 500 et 1000 m en 2023 et 2024 (4 autres médailles d'argent et une de bronze). ...
Né d'un père chinois et d'une mère hongroise, il fait parti, avec son frère aîné Shaolin Sandor, des meilleurs patineurs en short-track. Champion olympique avec le relais en 2018 (la première médaille d'or pour la Hongrie aux Jeux Olympiques d'hiver) et du 500 m en 2022 pour devenir le premier Hongrois de l'histoire à gagner l'or olympique individuel (3eme du 100 m et avec le relais mixte en 2022, 4eme du 1500 m). Champion du monde du général en 2021 et 2022, du 500 m...
Né d'un père chinois et une mère hongroise, il est spécialiste de short track comme son frère cadet Shaoang Liu. Champion olympique du relais en 2018, le premier titre pour la Hongrie aux Jeux Olympiques d'hiver (3eme avec le relais mixte en 2022). Champion du monde du 500 m en 2016, du 1 000 m en 2021, du 3 000 m en 2016 et 2018 (2eme du général en 2018 et 2021, du 500 m en 2015 et avec le relais en 2015 et 2021 ; 3eme au général en 2016, du 3 000 m en 2021 et avec le relais en 2017...
Il s'annonçait comme une grande star après avoir gagné deux titres olympiques en 2010 à  20 ans ! Champion olympique du 1 500 m en short track en 2010 devant les favoris américains (Apolo Anton Ohno et J. R. Celski) et canadiens (Charles Hamelin). Il a établi un nouveau record olympique en demi-finale (2mn10s949). Peu après il réussi le doublé olympique après avoir gagné le 1 000 m en battant de nouveau le record olympique, en finale cette fois. Il termina 2eme avec le relais. Champion d...
 ...
 ...
 ...
 ...
Championnat d'Europe Sprint
Championnats d'Europe Allround
Championnats d'Europe Distances
Championnats d'Europe Short track
Championnats du monde Allround
Championnats du monde de Sprint
Championnats du monde distances
Championnats du monde Short track
Coupe du monde de patinage de vitesse
Coupe du monde de short track
Course des Onze Villes aux Pays-Bas 'Elf Steden Tocht'
Trophée Oscar Mathisen
Adelskalendar (Adels calendrier)
Chronologie des records du monde en patinage de vitesse
Ils ont établi le plus de records du monde
Lexique Anglais/Anglais patinage de vitesse
Lexique Anglais/Anglais short track
Lexique Français/Anglais
Lexique Français/Français patinage de vitesse
Lexique Français/Français short track
Nombre de victoires en Coupe du Monde de patinage de vitesse
Règles particulières du short track
Règles particulières en patinage de vitesse
Tout savoir sur le patinage de vitesse

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - alexis contin -  - ivan skobrev - lucas makowsky -