Happy Birthday :
samedi 4 avril 2020
Surf
 

Surf: les vagues d'été toujours plus peuplées, au point de saturer ? - Le 18/08/2012 à 11:00

© AFP/Jean Pierre Muller
L'Australien Mitchel Coleborn lors de la Lacanau Pro, le 18 août 2012.

Le surf, en vitrine mi-août à Lacanau (Gironde) avec l'étape du circuit pro mondial, affiche sa croissance insolente en France depuis 4-5 ans, séduisant tous âges et milieux, au point de crééer des embouteillages sur les vagues d'été: prémice d'une saturation à venir ?

Dans l'eau à Lacanau, Moliets, Messanges, le spectacle se répète: des cohortes d'enfants, d'adolescents, en lycras fluos "d'élèves" encadrés d'un moniteur, barbotent au premier jour, se dressent sur la planche au deuxième, et s'offrent une glisse décente en fin de semaine.

"L'été prochain, je m'y mets aussi.. J'aime l'idée d'un jour surfer avec lui", avoue à l'AFP Emmanuel Soules, 33 ans, vacancier de Bretagne qui voit avec un peu d'envie son petit Paul, 6 ans, se faire culbuter par les vagues de Lacanau, et en redemander hilare.

L'Aquitaine comptait 90 écoles de surf en 2011, selon le comité régional de surf: 20% de plus qu'en 2010, et moins qu'en 2012. Leur explosion donne la mesure de l'essor, bien plus que le nombre de licenciés (10.600) d'un sport par nature associé aux pratiquants "libres" (au moins 150.000).

"Ca se démocratise vitesse grand V, ça va devenir comme le ski. Ce ne sont que les prémices, ça va exploser", prédit Cyril Redon, président du nouveau syndicat d'écoles de surf SNESF. "C'est une bonne nouvelle pour la discipline, mais maintenant il faut qu'on encadre".

Car par endroits "ça bouchonne dans les mousses" (rouleaux de bord), note Arnaud Darrigade, conseiller technique fédéral des Landes.

"Ces cinq dernières années, la croissance a été exponentielle", convient Laurent Rondi, président du doyen des clubs de Gironde. "Ca peut à terme poser des problèmes de place, de sécurité, de qualité d'encadrement".

© AFP/Jean Pierre Muller
Un surfeur à Lacanau, le 18 août 2012.

"Nous avons déjà des clients qui commencent à s'en plaindre", appuie Redon, dont un grief est la (libre) concurrence de "surf camps" étrangers, qui viennent investir tout l'été un bout de spot.

A l'heure d'expliquer l'attrait du surf, parents et éducateurs citent un patchwork: image "cool", mode surfwear, écho de champions qui sort peu à peu d'un monde d'initiés, aura d'un sport "nature", indissociable d'une éducation de la mer, de l'environnement.

"On commence à voir des gamins avec de bonnes attitudes spontanées", note Darrigade. "Qui ramassent sur la plage des déchets qui ne sont pas les leurs, pour les jeter".

"Le ski s'était démocratisé par le +bas+: au départ un peu aristo, gagnant les classes moyennes, puis populaires", se souvient Redon. Le surf par contre, "c'était jadis l'image des +beach bums+, +glandeurs des plages+ qui passaient leur temps à surfer. Et là, ça récupère tout le monde".

Les planches modernes, plus légères, stables et indulgentes avec le débutant, facilitent l'essor. Et les sensations, garanties pour peu qu'on persévère, assurent la fidélisation.

Mais plus d'un acteur s'inquiète des étés à venir si la courbe de croissance se poursuit: "Si on peut ajouter une piste à une station de ski, on ne peut pas agrandir une vague ou un banc de sable", note Redon.

Reste au moins à gérer la croissance: les municipalités, comme déjà au Pays basque ou dans les Landes, peuvent édicter le partage de l'espace sur leur sable et les clubs s'ancrer comme gardiens des règles, en prônant une certaine éthique.

Au-delà, la solution au problème d'espace viendra qui sait de la généralisation de piscines à vagues, voire de projets fous comme la piscine à vague circulaire et infinie, sur laquelle planche le "King" Kelly Slater (11 titres mondiaux).

D'ici là, la côte Aquitaine et ses 250 km recèle encore des vagues non saturées, tempère le milieu. A fortiori hors saison, si l'on est prêt à marcher quelques kilomètres, et à se lever tôt.

Et puis l'Océan autorégule, sourit Rondi: "quand c'est gros (les vagues), il opère sa sélection naturelle", car plus personne ne va à l'eau.

Résultats et Champions

Champions de France Hommes 1960 : Joël DE ROSNAY 1961 : Jacky ROTT 1962 : Michel BARLAND 1964 : Philippe GÉRARD 1965 : Joël DE ROSNAY 1966 : Jean- Marie LARTIGAU 1967 : Jean- Marie LARTIGAU 1968 : Jean- Marie LARTIGAU 1969 : François LARTIGAU 1970 : Jean-Baptiste CAULONQUE / René BEGUE 1971 : Henri LUCAS 1972 : Patrick JUVENTIN 1973 : Claude LAURENT 1974 : Christophe BORDENAVE 1975 : Christophe BORDENAVE 1976 : Arsène HAREHOE 1977 : Bernard CAPDEPONT 1978 : Christophe REINHARDT 1979 : Gérard R...
Lancé par Quicksilver en 2006 avec le but de dénicher les futurs stars, le Young Guns Surf - 'King of the Groms' (de 'grommet') est une compétition de surf dédié aux surfeurs de 12 à 17 ans. Une vingtaine de pays accueilleront au moins une étape du circuit afin de sélectionner les dix-huit meilleurs jeunes surfeurs (dont deux issus de la Finale Européenne,14 qualifiés du circuit international plus  2 wild-cards ou invitations) pour la finale organisée jusqu'en 2013 dans le ca...
Quoi de neuf en 2020 La catégorie QS 10 000 du circuit qualificatif, l'antichambre de l'élite, changera de nom et deviendra « Challenger Series ». Dejà en 2015, l'appellation QS 10 000 avait remplacé les  'Prime'. HOMMES   26 mars - 5 avril : Corona Pro Gold Coast, Queensland, Australie 8 - 18 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie 22 avril - 2 mai : Margaret River Pro, Western Australia, Australie 3 - 13 juin : Quiksilver Pro G-Land, Java, Indonésie 18 - 27 j...
Il y aura 20 surfeurs et 20 surfeuses qui paticiperont aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Les 12 derniers tickets seront attribués aux championats du monde ISA en mai 2020. France : Jérémy Florès (CT) et Michel Bourez (CT) / Johanne Defay (CT) Afrique du Sud : Jordy Smith (CT) / Bianca Buitendag (ISA) Australie : Owen Wright (CT) et Julian Wilson / Sally Fitzgibbons (CT) et Stephanie Gilmore (CT) Brésil : Italo Ferreira (CT) et Gabriel Medina (CT) / Tatiana Weston-Webb (CT) et Silvana Lima (...
Kelly Slater en 2019, vainqueur à 46 ans Record de victoires : 6 par Sunny Garcia HAW, en 1992, 1993, 1994, 1999, 2000 et 2004.                                                                                                                                                 ...
Surnommé "The Great" ou "The King", il est le plus grand surfeur de tous les temps, devenu une idole universelle et une légende vivante. Onze fois champion du monde professionnel (KS 11) : en 1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010 et 2011 (2eme en 2003, 2012 et 2013; 3eme en 2004 et 2007 ; 4eme en 2114; absent du circuit de 1999 à 2001). Il est à la fois le plus jeune (20 ans en 1992) et le plus vieux champion du monde de l'histoire (à presque 40 a...
 La Triple Crown (Triple Couronne) est le plus fameux trophée en surf qui récompense chaque année le meilleur surfeur des trois dernières compétitions de l'année qui se déroulent à Hawaii (Haleiwa, Sunset et Pipeline). Trois épreuves disputées en espace d'un mois sur trois spots aussi mythiques que différents du North Shore d'Oahu d'Hawaii. C'est le rendez-vous incontournable des meilleurs surfeurs de la planète qui s'affrontent sur des vagues les plus terrifiantes ...
Débutant le surf à six ans, il est un ancien prodige de ce sport. 'Rookie of the Year' (meilleur débutant sur le tour WCT) en 2008, il est devenu deux ans plus tard, en 2010, vice champion du monde derrière l'intouchable Kelly Slater. En 2016, il devient pour la deuxième fois vice champion du monde derrière John John Forence (3eme en 2019). Il compte six prestigieuses victoires en carrière : le Billabong Pro J-Bay en Afrique du Sud en 2010 et 2011, le Billabong Rio Pro en 2013...
Avec sa technique parfaite et son style acrobatique (premier surfeur à réussir un 'Backflip' en compétition), il est l'une des stars du surf mondial (2 titres mondiaux et 14 victoires sur le World Tour). A seulement 20 ans, il est devenu champion du monde en 2014 (comme 'King' Kelly Slater lors de son premier sacre en 1992), le premier Brésilien couronné. Il remporte son 2eme titre mondial en 2018. Il termina 2eme en 2017 et 2019, et 3eme en 2015 et 2016. Un héros ...
Elu 'Rookie of the year' (meilleur débutant) du Champions Tour en 2015 après deux podiums (2eme à Peniche au Portugal et 3eme à Rio), il devient champion du monde en 2019 avec trois victoires dont la finale du Champions Tour, le prestigieux Pipe Masters. Il a remporté trois autres succès sur le Champions Tour : le Rip Curl Pro Portugal en 2018 et 2019 et la Quicksilver Gold Coast en 2019. Champion du monde ISA (International Surfing Association) en 2019 assurant ainsi sa participatio...
Billabong Pipe Masters (Triple Crown)
Champion du monde WQS
Championnat du monde Amateurs (ISA)
Championnat du monde Junior WSL
Championnat du monde Longboard WSL
Championnat du monde Professionnel WSL (Champions Tour)
Lacanau Pro Open
Reef Hawaiian Pro (Triple Crown)
The Eddie Big Wave Invitational (Mémorial Eddie Aikau)
Triple Crown Femmes
Vans Triple Crown Hommes
Vans World Cup Sunset Beach (Triple Crown)
World Surf League & Champions Tour
Big Wave Tour
Calendrier Champions Tour 2020
Calendrier Championship Tour (CT) en 2018 et les vainqueurs
Calendrier Championship Tour 2017 (World Surf League)
Calendrier Championship Tour 2019 et les surfeurs qui participent.
Calendrier WCT 2012 (Hommes et Femmes)
Calendrier WCT World Tour 2013
Calendrier World Surf League Tour 2015 et les vainqueurs
Calendrier World Surf League Tour 2016 et les vainqueurs
Calendrier World Tour 2014 et les vainqueurs
King of the Groms- Young Guns Surf
Les champions de France de surf depuis 1960
Les champions du Monde Amateurs ISA (International Surfing Association)
Les dix spots français de surf de Peyo Lizarazu
Les plus grosses vagues de la planète
Les surfeurs déjà qualifiés pour les JO 2020 par pays
Les surfeurs du World Surf League 2018
Les surfeurs du World Tour 2013
Les surfeurs du World Tour 2014
Les surfeurs du World Tour 2015
Les surfeurs du World Tour en 2012
Les surfeurs et surfeuses de la World Surf League Tour 2016
Lexique
Qualification surf pour les Jeux Olympiques de 2020
Surf spots à Bali
Tout savoir sur le surf
US Open (Huntington Beach)

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - dayyan neve - josh kerr -  -  - emmanuelle joly