Happy Birthday :
mercredi 22 mai 2024
Lutte
 

Championnats d'Europe de lutte gréco-romaine - Dossier Lutte
< Retour

Présentation :

La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action.



Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de Napoléon du nom d'Exbroyat qui démontrait dans les foires de Lyon ce qu’il appelait la « lutte à mains plates » pour la distinguer des autres sports de combats où les coups étaient permis. En 1848, il instaura la règle de ne pas porter de prises au-dessous de la ceinture et interdit les prises et les torsions douloureuses qui pouvaient blesser l’adversaire. La « lutte à main plates » aussi appelée « lutte française » se développa à travers toute l’Europe et devint le sport phare du XIXe siècle. Le père du terme « gréco-romaine » serait le lutteur italien Basilio Bartoli qui exprima par cette appellation le regain d’intérêt pour les valeurs de l’Antiquité.

La lutte gréco-romaine fut le premier style inscrit aux Jeux Olympiques modernes d’Athènes en 1896 et cette forme de divertissement professionnel devint un sport amateur de tout premier ordre au cours du XXe siècle. Elle ne fut jamais absente du programme olympique, à l’exception des Jeux de Paris en 1900. Cette forme de lutte est réservée aux hommes.

Avec le temps, beaucoup de catégories de poids ont été rajoutées ou supprimées.
De 2002 à 2013, la lutte gréco-romaine compte sept catégories de poids :
55 kg, 60 kg, 66 kg, 74 kg, 84 kg, 96 kg et 120 kg.

De 2014 à 2017, il y a huit catégories : 59 kg, 66 kg, 71 kg, 75 kg, 80 kg, 85 kg, 98 kg et 130 kg. Le nombre est passé à dix en 2018 : 55 kg, 60 kg, 63 kg, 67 kg, 72 kg, 77 kg, 82 kg, 87 kg, 97 kg et 130 kg.


Les Championnats d'Europe en gréco-romaine sont organisés depuis le début du 20e siècle (en catégorie lourds depuis 1898 puis moyens et mi-lourds dès 1906, plumes et légers dès 1909), cela en quelques catégories seulement. Depuis, beaucoup de catégories ont disparues ou ont été remplacées.

C'est la deuxième plus ancienne compétition de sport de l'ère moderne.

A noter : deux médailles de bronze sont attribuées depuis 2005.

L'édition 2015 n'a pas eu lieu à cause des premiers Jeux Européens.

La dernière édition, la 75eme, a eu lieu à Bucarest en Roumanie entre 519 lutteurs venus de 36 nations. Les lutteurs russes et biélorusses concourent sous bannière neutre à cause du conflit russe-ukraïnien.

Prochain rendez-vous : Bratislava en Slovénie en avril 2025.

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Championnats d'Europe de lutte gréco-romaine


Les 10 nations les plus titrées en lutte libre (H/F) et gréco-romaine (après 2024)
1. Russie avec 242 titres
2. URSS 230
3. Bulgarie 145
4. Turquie 119
5. Suède 85
6. Allemagne 75
7. Azerbaidjan 68
8. Hongrie 67
9. Ukraine 64
10. Pologne 38
 
Les Français médaillés en Gréco-Romaine aux Championnats d’Europe.
 

Or : 1990 : Patrice Mourier (57 kg) - 1992 : Ghani Yalouz  (68 kg) - 1995 : Ghani Yalouz  (68 kg)

Argent : 1994 : Ghani Yalouz  (68 kg) - 1997 : Djamel Aïnaoui (58 kg) - 2023 : Ibrahim Ghanem (72 kg)

Bronze : 1925 : Edmond Dame (82 kg) - 1935 : Bechir Bouazzat (79 kg) - 1974 et 1975 : André Bouchoule (82 kg) - 1987 : Patrice Mourier (57 kg) - 1990 et 1996 : Ghani Yalouz  (68 kg) – 1992 : Yvon Riemer (74 kg) - 1997 : Yvon Riemer  (76 kg) – 2002 : Djamel Aïnaoui (60 kg) – 2006 et 2007 : Mélonin Noumonvi (84 kg) - 2008 : Christophe Guenot (74 kg) - 2010 : Steeve Guenot (66 kg) et Mélonin Noumonvi (84 kg) - 2013 : Artak Margaryan (66 kg) et Mélonin Noumonvi (96 kg)

 

 

 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Les 10 nations les plus titrées en lutte libre (H/F) et gréco-romaine (après 2024) 1. Russie avec 242 titres 2. URSS 230 3. Bulgarie 145 4. Turquie 119 5. Suède 85 6. Allemagne 75 7. Azerbaidjan 68 8. Hongrie 67 9. Ukraine 64 10. Pologne 38   Les Français médaillés en Gréco-Romaine aux Championnats d’Europe.   Or : 1990 : Patrice Mourier (57 kg) - 1992 : Ghani Yalouz  (68 kg) - 1995 : Ghani Yalouz  (68 kg) Argent : 1994 : Ghani Yalouz  (68...
Surnommé 'Polar Bear' (ours polaire), il est l'un des sportifs les plus respectés dans son pays avec 1 titre olympique, 4 titres mondiaux et 7 titres européens. Il est également l'un des deux champions olympiques de son pays depuis l'indépendance de l'Arménie en 1991. Champion olympique des -98 kg en lutte gréco-romanie en 2016 (2eme des -97 kg en 2021, 3eme des -98 kg en 2012). Champion du monde des -98 kg en 2014, 2015 et 2017, et des -97 kg en 2022  (2eme des -96 k...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
La lutte Gréco-Romaine interdit formellement la saisie de l'adversaire en-dessous de la ceinture. Dans ce style, il est interdit de faire des crocs-en-jambe et d'utiliser activement les jambes dans l'exécution de toute action. Les origines de la lutte gréco-romaine ne sont pas à chercher dans l’Antiquité puisque les compétitions chez les Grecs et les Romains se déroulaient dans un style proche de la lutte libre. Ce style fut lancé au XIXe siècle par un ancien soldat de N...
Championnats d'Europe de lutte gréco-romaine
Championnats d'Europe de lutte libre
Championnats de France de lutte gréco-romaine
Championnats de France de lutte libre
Championnats de France Femmes de lutte libre
Championnats du Monde de lutte gréco-romaine
Championnats du Monde de lutte libre
Comment se qualifier pour Rio 2016
La lutte réintégré au programme des Jeux de 2020 à Tokyo.
Lexique
Lexique Français Anglais
Lutteurs français, médaillés olympiques
Tout savoir sur la lutte

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - rovshan bayramov - anna gomis -  - yvon riemer - artak harutyunyan