Happy Birthday :
mardi 23 janvier 2018
Boxe anglaise
 
Napoles Jose Angel.,.
Napoles Jose Angel (13-4-40) CUB.

Né le 13 avril 1940 à Santiago de Cuba

Carrière professionnelle : du 2 août 1958 au 6 décembre 1975.  

Entraîneur : Angelo Dundee

Champion du Monde des welters du 18 avril 1969 au 3 décembre 1970, du 6 juin 1971 au 6 décembre 1975.

84 Combats - 77 victoires dont 54 avant la limite - 7 Défaites dont 4 avant la limite.

18 Combats en championnat du Monde - 15 Victoires dont 10 avant la limite - 3 Défaites dont 3 avant la limite.

 

Puis il s'adapta très bienau mode de vie mexicain après son installation là bas, et devint un héros national à la fois à Cuba et au Mexique.

Napoles, surnommé "Mantequilla (beurre)" débuta comme boxeur professionnel le 2 août 1958, mettant KO Julio Rojas dans le premier round. Ses 18 premiers combats se déroulèrent à Cuba, contre des boxeurs locaux.

Après avoir battu Enrique Carabeo en mars 1961, le président cubain, Fidel Castro, interdit la boxe professionnelle à Cuba et Napoles considéra que sa carrière était en danger. Il trouva asile au Mexique, où sa carrière fut relancée. Il battit Enrique Camarena par KO dans le 2ème round, le 21 juillet 1962. Il remporta d'ailleurs tous ses combats cette année-là. En 1963, il remporta sept de ses neuf combats.

1964 fut une année fabuleuse pour Napoles. Il alla au Japon battre Taketeru Yoshimoto par KO dans le premier round puis mit KO le futur champion du monde, Carlos Hernandez. Il vengea également sa défaite de 1963 contre Urbina, le mettant KO lors de leurs 2 affrontements.

Il remporta trois combats en 1965, l'opposition devenant toujours de meilleure qualité, comme notamment face à l'ancien champion du Monde des super-légers, Eddie Perkins, qu'il battit aux points. Pour son combat suivant, il rencontra son challenger pour le futur titre mondial, Adolph Pruitt, le battant par KO au 3ème round.

En 1966, il remporta cinq combats, tous par KO, mais fut battu par son principal rival, LC Morgan, qui le mit KO en quatre rounds. Ce sera sa dernière défaite avant quatre ans.

Napoles gagna ses 13 combats suivants, notamment la revanche contre Morgan. Pendant cette période, Napoles devint très populaire en Californie et, après avoir battu Fate Davis, le 15 février 1969 à Mexico, on lui donna l'occasion de devenir champion du monde des welters, face au tenant du titre, Curtis Cokes, le 18 avril 1969. Napoles mit Cokes KO dans le treizième round et s'empara de la couronne mondiale.

Le 29 juin, il conserva son titre lors d'une revanche avec Cokes, par KO dans le dixième round. Le 12 octobre, il surclassa aux points l'ancien champion du monde, Emile Griffith , conservant ainsi son titre.

Le 14 février 1970, Napoles se débarrassa de son challenger, Ernie Lopez, par KO dans le quinzième round. Mais après 2 victoires sans titre en jeu, il fut battu de manière surprenante, par KO au quatrième round, par le neveu de Carmen Basilio, Billy Backus, qui s'empara du titre, le 3 décembre 1970.

Après une nouvelle victoire, Napoles et Backus se rencontrèrent pour une revanche, le 6 juin 1971. Napoles récupéra sa ceinture mondiale de la même manière qu'il l'avait perdue, par KO. Après 3 victoires sans titre en jeu, Napoles affronta Lewis Hedgemon, le 14 décembre 1971, et conserva son titre mondial aux points.

En 1972, Napoles conserva son titre contre Ralph Charles puis Adolph Pruitt, les deux fois par KO. Après une nouvelle défense, Napoles commença à voyager pour défendre son titre. Il conserva son titre aux points contre Roger Ménétrey, le 23 juin 1973 à Grenoble, puis contre Clyde Gray à Toronto.

Les fans commençaient à demander un combat entre Napoles et le champion du monde des moyens, Carlos Monzon . Le combat fut rendu possible lorsque Napoles monta de catégorie pour défier Monzon, pour le titre des moyens. Le duel eut lieu le 9 février 1974 à Paris. Cela restera le seul combat de Napoles en moyens, car il fut battu par KO au septième round. Napoles retourna alors en welters et conserva son titre à deux reprises, contre Hedgemon Lewis et Horacio Saldano.

En 1975, Napoles conserva encore deux fois son titre contre Armando Muniz, à chaque fois aux points. Le 6 décembre 1975, Napoles envoya John Stracey au tapis au premier round, mais celui-ci se releva et mit Napoles KO au sixième round. Après ce combat, Napoles annonça sa retraite.

Il n'eut jamais la tentation de remonter sur un ring.

 

Tous ses combats professionnels

 

1958      
       
02-août Julio Rojas La Havane Victoire par KO 1
       
11-oct Eurispide Garcia La Havane Victoire par KO 4
       
29-nov Felix Pomares La Havane Victoire par KO 2
       
       
       
1959      
       
21-févr Armando Castillo La Havane Victoire aux points 4
       
16-mai Juan Bacallao La Havane Victoire par KO 4
       
11-juil Cloroaldo Hernandez La Havane Victoire par KO 3
       
25-juil Cristobal Gonzalez La Havane Victoire aux points 10
       
22-août Hilton Smith La Havane Défaite aux points 10
       
03-oct Chris Gonzalez La Havane Victoire aux points 8
       
       
       
1960      
       
02-janv Isaac Espinosa La Havane Victoire aux points 10
       
20-févr Diwaldo Ventosa La Havane Victoire aux points 10
       
21-mai Angel Garcia La Havane Victoire aux points 10
       
02-juil  Leslie Grant La Havane Victoire aux points 10
       
15-oct Tony Padron La Havane Victoire aux points 10
       
26-nov Rolando Morales La Havane Victoire aux points 10
       
       
       
1961      
       
28-janv Guillermo Valdez La Havane Victoire aux points 10
       
19-mars Rolando Morales La Havane Victoire aux points 10
       
29-mars Enrique Carabeo La Havane Victoire par KO 9
       
       
       
1962      
       
21-juil Enrique Camarena Mexico Victoire par KO 2
       
25-août Kid Anahuac Mexico Victoire par KO 9
       
29-sept Bobby Cervantes Mexico Victoire par KO 2
       
10-nov Tony Perez Mexico Victoire aux points 10
       
       
       
1963      
       
05-janv Tony Perez Mexico Défaite aux points 10
       
09-févr Jorge Gutierrez Mexico Victoire par KO 7
       
30-mars Baby Vasquez Mexico Victoire aux points 10
       
27-avr Alfredo Urbina Mexico Défaite aux points 10
       
27-mai Raul Soriano Mexico Victoire par KO 4
       
19-août Pulga Serrano Mexico Victoire par KO 10
       
23-oct Francisco Cancio Mexico Victoire par KO 1
       
16-nov Tony Perez Mexico Victoire par KO 3
       
30-nov LC Morgan Caracas Victoire par KO 7
       
       
       
1964      
       
01-mars Taketeru Yoshimoto Tokyo Victoire par KO 1
       
25-avr Alfredo Urbina Mexico Victoire par KO 1
       
22-juin Carlos Hernandez Caracas Victoire par KO 7
       
15-août Eduardo Moreno Culiacan Victoire par KO 5
       
14-nov Alfredo Urbina Mexico Victoire par KO 3
       
       
       
1965      
       
01-janv Carlos Rios Laguna Victoire par KO 7
       
28-févr LC Morgan Monterrey Victoire par KO 3
       
25-mars Giordano Campari Caracas Victoire par KO 2
       
03-août Eddie Perkins Juarez Victoire aux points 10
       
11-déc Adolph Pruitt Mexico Victoire par KO 3
       
       
       
1966      
       
12-févr Johnny Santos Mexico Victoire par KO 3
       
17-avr Al Grant Reynosa Victoire par KO 4
       
27-juil Humberto Trottman Ciudad Juarez Victoire par KO 2
       
22-août LC Morgan Reynosa Défaite par KO 4
       
30-oct Jimmy Fields San Luis Potosi Victoire par KO 10
       
17-déc Eugenio Espinoza Mexico Victoire par KO 6
       
       
       
1967      
       
04-juin Johnny Brooks Merida Victoire par KO 7
       
10-juil LC Morgan Tijuana Victoire par KO 2
       
11-sept Johnny DePeiza Juarez Victoire par KO 10
       
03-déc Charlie Watson Merida Victoire par KO 6
       
       
       
1968      
       
18-févr Mike Cruz Tampico Victoire par KO 4
       
29-avr Herbie Lee Tijuana Victoire par KO 4
       
02-juin Peter Cobblah Mexico Victoire aux points 10
       
14-juin Leroy Roberts Inglewood Victoire par KO 1
       
15-juil Eddie Pace Tijuana Victoire aux points 10
       
04-nov Des Rea Inglewood Victoire par KO 5
       
22-déc Lennox Beckles Mexico Victoire par KO 1
       
       
       
1969      
       
15-févr Fate Davis Mexico Victoire par KO 7
       
18-avr Curtis Cokes Inglewood Victoire par KO 13
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
29-juin Curtis Cokes Mexico Victoire par KO 11
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
12-oct Emile Griffith Inglewood Victoire aux points 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
       
       
1970      
       
14-févr Ernie Lopez Inglewood Victoire par KO 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
14-août Fighting Mack Inglewood Victoire par KO 3
       
05-oct Pete Toro New York Victoire par KO 9
       
03-déc Billy Backus Syracuse Défaite par KO 4
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
       
       
1971      
       
27-mars Manuel Gonzalez Mexico Victoire par KO 6
       
06-juin Billy Backus Inglewood Victoire par KO 8
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
2 Juillet David Melendez Mexico Victoire par KO 5
       
23-août Jean Josselin Inglewood Victoire par KO 5
       
17-oct Esteban Osuna Mexico Victoire aux points 10
       
14-déc Hedgemon Lewis Inglewood Victoire aux points 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
       
       
1972      
       
28-mars Ralph Charles Londres Victoire par KO 7
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
10-juin Adolph Pruitt Monterrey Victoire par KO 2
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
05-août Edmundo Leite Mexico Victoire par KO 2
       
       
       
1973      
       
28-févr Ernie Lopez Inglewood Victoire par KO 7
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
23-juin Roger Ménétrey Grenoble Victoire aux points 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
22-sept Clyde Gray Toronto Victoire aux points 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
       
       
1974      
       
09-févr Carlos Monzon Paris Défaite par KO 7
       
   (Championnat du Monde des moyens)
       
03-août Hedgemon Lewis Mexico Victoire par KO 9
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
14-déc Horacio Saldano Mexico Victoire par KO 3
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
       
       
1975      
       
30-mars Armando Muniz Acapulco Victoire par KO 12
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
12-juil Armando Muniz Mexico Victoire aux points 15
       
   (Championnat du Monde des welters)
       
06-déc John Stracey Mexico Défaite par KO 6
       
   (Championnat du Monde des welters)

 

Copyright Sportquick/Promedi
.,.
Tags : Napoles Jose Angel, Boxe anglaise
Palmarès :
1   
1   
Résultats et Champions

Véritable star, il a été le boxeur et l'un des sportifs les mieux payés au monde avec des revenus estimés à 40 millions d'euros en 2007 et 2008 pour un total de 525 millions d'euros amassés durant sa carrière. Gaucher boxant en droitier, surnommé "Golden Boy",  il est le seul boxeur à avoir été champion du monde dans six catégories différentes : des super-plumes WBO en mars 1994 (il laisse son titre vacant), des légers WBO en 1994 et 1995, des légers IBF en mai 1995, de...
Surnommé le lion. Champion du monde amateur des légers en 1995, 3eme des Jeux olympiques en 1992 en super-légers et en 1996 en légers, champion d'Europe des légers en 1996 (3eme en 1993 en super-légers). Professionnel de 1998 à 2004, il compte 22 victoires en 24 comabts et un titre de champion du monde WBA des légers du 5 janvier 2002 au 24 octobre 2003 (destitué de son titre car il est monté de catégorie). Copyright Sportquick/Promedi ...
Héros national, il est à le boxeur algérien le plus titré et a marqué le sport algérien puisqu'il fait partie de cette génération dorée au même titre que les athlètes Hassiba Boulmerka et Noureddine Morceli qui se sont distingués aux Jeux Olympiques de 1992 et 1996. Il a été champion olympique, d'Afrique, du monde Arabe et vainqueur des Jeux méditerranéens. Champion olympique des légers en 1996 (3eme des plumes en 1992). 3eme des championnats du monde en 1991 en plumes. Il restera à jama...
Vice-champion olympique des légers en 2004 à seulement 17 ans. A 22 ans, en juillet 2009, il devient champion WBA des super-légers après avoir battu l'Ukranien Andriy Kotelnik. Il est le troisième plus jeune champion du monde britannique de l'histoire après Naseem Hamed et Herbier Hide. Il conserve son titre 5 fois avant de s'emparer de la ceinture IBF le 23 juillet 2011 après sa victoire par KO contre Zab Judah. Il est détrôné le 10 décembre 2011 par l'Américain Lamont Peter...
Un boxeur légendaire chez les amateurs. Double champion olympique (2000 et 2004) et triple champion du monde (1999, 2001 et 2003) des poids légers. Vainqueur des Jeux Pan-Américains en 1999 et 2003. Il remporta la Coupe du monde en 1998. Ayant pris sa retraite après les Jeux d'Athènes en 2004, il en sort en mai 2005, à l'âge de 34 ans, pour affronter une troisième fois Amir Khan, devenu uns vraie attraction en Grande Bretagne et qu'il avait battu deux fois précédemment (lors du torun...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015. 10 victoires en 11 combats (dont 8 avant la limite) depuis ses débuts professionnels en octobre 2013. Il a également été le meilleur boxeur chez les amateurs après avoir remporté le titr...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année).  Les 87eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2016.  ...
Fondée en 1922 par Nat Fleischer, la célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et depuis 1945 le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Le lauréat reçoit une médaille d'or et d'argent. Afin de recevoir cet honneur, il n'est pas nécessaire d'être un champion. Le boxeur en question doit être un exemple de sportivité, avoir une réputation impeccable et d'une moralité parfaite. Les 87eme Ring Awards ont eu l...
Carrière professionnelle : du 2 décembre 1907 au 2 juin 1923.   Champion du Monde des plumes du 22 février 1912 au 17 septembre 1921. 142 Combats - 52 Victoires dont 26 avant la limite - 4 Défaites dont 2 avant la limite - 7 Nuls - 77 No-Decisions - 2 No-Contests. 28 combats en championnat du Monde - 13 victoires dont 10 avant la limite - 2 Défaites dont 1 avant la limite - 3 Nuls - 10 No-Decisions. Johnny Kilbane débuta chez les professionnels le 2 décembre 1907, en battant Tom Mangan aux...
Champion olympique en 2012 et champion du monde en 2011 (3eme en 2009) des lours. Champion d'Europe des mi-lourds en 2008 (3eme des moyens en 2006). Passé professionnel en 2013, il est devenu champion du monde WBO des lourds-légers le 17 septembre 2016 (3 défenses). 13 victoires en autant de combats dont 11 avant la limite.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Boxeur de l'année par Ring Magazine
Championnat d'Europe des professionnels
Championnat de France amateurs
Championnat du Monde IBF
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde unifié
Championnat du Monde WBA
Championnat du Monde WBC
Championnats d'Europe amateurs
Championnats du Monde amateurs
Les Gants d'or
Meilleur combat de l'année par Ring Magazine
World Series of Boxing
Champions actuels
Comment se qualifier pour Rio 2016
HALL OF FAME
La France compte trente-quatre champions du monde de boxe
Les 80 meilleurs boxeurs depuis 80 ans élu par Ring Magazine en 2002
Les boxeurs avec des titres mondiaux dans plusieurs categories
Les grands champions du monde
Les grands combats du 20e siècle en catégorie lourds
Lexique
Lexique Français - Anglais
Liste des 100 plus grands puncheurs par The Ring Magazine
Marcel Cerdan
Records Olympiques
Tony Yoka : l'exploit
Tony Yoka, champion du Monde amateurs des Super-lourds
Tout savoir sur la boxe anglaise
WBA ranking

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - franck nicotra - bruno girard - brahim asloum - franck nicotra - brahim asloum