jeudi 24 janvier 2019
Boxe anglaise
 
Boxe anglaise - Tony Yoka, champion du Monde amateurs des Super-lourds - Article du : 15/10/2015

Le Français Tony Yoka , 23 ans, boxeur très prometteur et déjà médaillé de bronze aux Jeux européens cette année,est devenu champion du monde des super-lourds (+91kg), un sommet dans sa jeune carrière.

Le Français Tony Yoka est devenu champion du monde amateur des Super-Lourds (+91kg), en battant aux points (3-0) jeudi soir le Kazakh Ivan Dychko .
Yoka décroche par la même occasion sa qualification pour les jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Français, 23 ans, 1,96 m, médaillé de bronze aux Jeux Européens de Bakou, devient le troisième tricolore titré lors de Mondiaux après Jérôme Thomas, en poids mouches (-51 kg) à Belfast en 2001 et Willy Blain , en super-légers (-64 kg) à Bangkok en 2003.
Yoka a pris le combat à son compte dès les premières minutes face au colosse kazakh au crâne rasé. Plus entreprenant, il a touché son adversaire très nettement dans la première des trois reprises grâce à son direct du bras avant. Très aérien comme à son habitude malgré son quintal largement dépassé, Yoka a résisté à son adversaire devenu beaucoup plus agressif dans les dernières secondes.
Les deux reprises suivantes ont été le reflet de la première, le Kazakh, réussissant, à de rares occasions à passer à travers la garde du Français tandis que Yoka, offrait une boxe plus variée.


AIBA WORLD BOXING CHAMPIONSHIPS  Doha 2015... par aiba

Il est devenule troisième Français champion du monde amateur après Jérôme Thomas, en poids mouches (-51 kg) à Belfast en 2001 et Willy Blain , en super-légers (-64 kg) à Bangkok en 2003. Le sociétaire du Comité Régional Ile-de-France obtiendrait par la même occasion sa qualification pour les jeux Olympiques de Rio 2016.
"Je connais mon talent, je sais combien j'ai travaillé dur cette année", a déclaré le boxeur français, une fois son ticket gagné pour la finale. "A Bakou (aux Jeux européens, ndlr), j'avais dit que je n'étais pas prêt, mais maintenant je le suis", a-t-il ajouté.
Pour décrocher son premier titre mondial, il devra battre le Kazakh Ivan Dychko , tête de série N.1. Agé de 25 ans, ce colosse de 2,05 m possède un riche palmarès: vice-champion du monde 2013, médaillé de bronze au Mondial-2011 et aux jeux Olympiques 2012. En demi-finale, Dychko a éliminé aux points (2 juges à 1) l'Ouzbek Bakhodir Jalolov, victorieux de quatre tournois cette année et écarté des demi-finales des Championnats asiatiques par... Dychko.
- Boxeur depuis ses 6 ans -
Yoka (44 victoires et 12 défaites), issu des filières APB (Aiba Pro Boxing) et WSB (World Series Boxing), dont il a été vainqueur avec Paris United en 2011, a été champion de France junior (2009) avant un an plus tard de remporter les JO de la Jeunesse (2010) et d'être vice-champion du monde Junior.
Double champion de France (2012, 2014), doté d'une grande vicacité et d'un bon coup d'oeil, Yoka n'a fait qu'un faux pas, lors des JO de Londres, lorsqu'il a été battu au premier tour par le Canadien Simon Kean, un adversaire pourtant largement à sa portée. "A Londres, je n'avais que 20 ans, c'est très jeune pour cette catégorie. Cela a été une belle expérience. Maintenant j'en sais plus", a commenté Yoka.
"Mon père m'a entraîné depuis mes 6 ans. Et quand j'ai eu 10 ans, il m'a dit que j'irai aux JO de 2012 puis que je les gagnerai en 2016. Peut-être que je ne réussirai pas, mais je ferai de mon mieux".
Pour parvenir en finale mondiale, ce droitier de 1,96 m pour 105 kg est venu à bout (3-0) au tour précédent de l'Anglais Joe Joyce, 29 ans, 1,97 m, médaillé d'or à Bakou. Celui-là même qui l'avait éliminé en demi-finales des Jeux Européens.
Auparavant, en quarts de finale, il avait battu 2-1 le Croate Filip Hrgovic (tête de série N.2), champion d'Europe 2015 à Samokov (Bulgarie), qui lui avait subtilisé la médaille d'or en finale des championnats du monde juniors en 2010.

En direct

.,.
Tags : Tony Yoka
Résultats et Champions


Champion olympique des super-lourds en 2012 en battant l'Italien Roberto Cammarelle, le champion olympique de 2008. Vice-champion du monde de la catégorie en 2011. L'actuel champion WHA-WBO-IBF des lourds. Passé pro en octobre 2013 (7 championats du monde disputés), il est devenu champion du monde IBF des lourds en 2016 en battant l'Américain Charles Martin. Il a conservé sa ceinture mondiale IBF des lourds le 10 décembre 2016 en s'imposant dès la 3e reprise face à l'Amér...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes, super plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015, des super plumes WBO de 2016 à 2018 et champion du monde WBA et WBO des légers depuis 2018. 12 victoires (dont 9 avant la limite) en 13 combats depuis ses débuts profession...
   Une légende vivante et une icône planétaire, il était à la fois l'un des plus grands sportifs et l'un des plus grands poids lourds de l'histoire (surnommé “the Greatest”) qui a donné un nouvel élan à la boxe mondiale. Ses trois combats (dont 2 victoires) contre Joe Frazier entre 1971 et 1975 resteront à jamais gravés dans les annales. Il a été un symbole de la lutte pour les droits civiques des Afro-Américains. En 1964, il s’est converti à l’Islam aban...
Record de nominations : - 6 par Muhammad (Mohamed) Ali (1963, 1966, 1972, 1974, 1975 et 1978) * - 4 par Joe Louis (1936, 1938, 1939 et 1941) *il devrait également la recevoir en 1966, mais réfusé par Ring Magazine à cause de son refus de s'engager dans l'armée et sa conversion à l'Islam. Cette décision a été annulée en 2017.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Les lauréats reçoivent une ceinture.  Les 90eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2019.  ...
Champion olympique en 2012 et champion du monde en 2011 (3eme en 2009) des lourds. Champion d'Europe des mi-lourds en 2008 (3eme des moyens en 2006). Passé professionnel en 2013, il règne sur la catégorie des lourds-légers depuis juillet 2018 devenant le premier boxeur de l'histoire qui détient tous les titres : en WBO (depuis septembre 2016), WBC (depuis janvier 2018), WBA et IBF depuis juillet 2018. Il fait partie du club restreint des cinq boxeurs ayant réussi cet exploit (après J...
Fondée en 1922 par Nat Fleischer, la célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et depuis 1945 le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Le lauréat reçoit une ceinture et une plaque (au début une médaille d'or et d'argent). Afin de recevoir cet honneur, il n'est pas nécessaire d'être un champion. Le boxeur en question doit être un exemple de sportivité, avoir u...
Issu de la communauté gitane irlandaise, il est un géant de 2,06 m. Le 28 novembre 2015, l'autoproclamé "roi des Gitans" a créé une énorme surprise en battant Vladimir Klitschko, invaincu depuis 2004 pour le titre WBA/IBF/WBO des lourds. Il est ainsi devenu le 7eme champion des lourds britannique de l'histoire. Champion d'Europe des lourds EBU en 2014-2015. 26 victoires (19 par KO) en 27 combats. En tant qu'amateur, il remporta 31 victoires (26 par KO) en 35 combats. Mé...
Record de titres :  5 titres par l'Irlandaise Katie Taylor en -60 kg (2006, 2008, 2010, 2012, 2014) ; 4 titres par  l'Indienne Mary Kom en -46 kg (2002, 2005, 2006, 2008). Mary Kom est la boxeuse la plus médaillée avec 5 médailles (4 or et une d'argent). Les quatre championnes du monde françaises : Myriam Lamare en 2002 (-63,5 kg), Aya Cissoko en 2006 (-66 kg), Sarah Ourahmoune en 2008 (-48 kg) et Estelle Mossely en 2016 (-60 kg).   Le Top 15 des pays médaillés ...
Championne du monde amateur des lourdes (-81 kg) en 2014 et 2016 et des super-lourdes (+81 kg) en 2018.   ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - brahim asloum - fabrice tiozzo - anne-sophie mathis -  - yoddamrong sithyodthong