mardi 20 août 2019
Boxe anglaise
 
Boxe anglaise - Lexique - Article du : 18/07/2011

 - Le direct : le boxeur utilise le direct afin de tenir l’adversaire à distance en lançant son poing en ligne droite par un fléchissement du bras, ramenant le coude et l’épaule reculés à l’arrière.

- La garde : position du boxeur à l’arrêt avant de passer à l’attaque ou de se défendre sans compromettre son équilibre.

- Le crochet : plus court que le direct, fait avec un mouvement d’épaule et le bras légèrement fléchi.

- Le jab : coup donné avec le bras tendu à partir d’une garde normale, ou du droit ; ce coup se décrit par une extension horizontale d’un bras gauche

- Le cross : crochet porté en même temps que celui de l’adversaire.

- L’uppercut : le poing part de bas en haut sous la garde de l’adversaire.

- Le swing : large crochet.

- Le une-deux : crochet gauche-droit.

- La remise : action offensive. Après avoir reçu un coup, le boxeur en porte un à son tour.

- Le contre : lorsqu’un adversaire attaque, le contre est porté avant que cette attaque arrive par le boxeur en position défensive.

- Le crochet : ce coup est porté latéralement avec le bras plié en forme de crochet. Il part de l’épaule avec un mouvement rapide et puissant de rotation à la façon d’une vrille (à l’inférieur de la garde et bien en ligne).

- L’uppercut : ce coup est porté de bas en haut avec un bras replié, également avec un mouvement rapide de rotation. Le boxeur doit se tenir d’aplomb sur la jambe du côté du poing de la frappe.

- La feinte : une attaque simulée.

- L’esquive : lorsque le boxeur efface une partie de son corps exposée au coup. Un déplacement latéral de la tête évitant un direct est une esquive.

- Le K-O : après avoir faite une chute au sol, le boxeur doit se relever avant que l’arbitre ait compté jusqu’à 10.

- Le K-O postural : le coup porté au foie entraîne une chute de la contraction musculaire abdominale causée par la douleur. Le boxeur tombe entre 3 et 5 secondes après le coup (perte de l’équilibre).

- Le K-O cérébral : le coup porté à la face (la tempe ou le menton) qui entraîne une vive rotation de la tête. Le boxeur perd équilibre (l’œil, les neuro-muscles du cou et l’oreille interne sont déséquilibrés) et tombe par terre. Il peut perdre connaissance.

- Crouch : le boxeur se protège la tête avec les 2 poings.

- Break : l’arbitre donne l’ordre aux 2 combattants de se séparer.

- Fausse garde : Le poing et le pied droits sont en avant.

D’autres termes techniques

Arrêt de l’arbitre : Terme employé pour arrêter le combat lorsqu’un boxeur est surclassé ou qu’il n’est plus en état de continuer.

Compte : Décompte de 10 secondes par l’arbitre après lesquelles une défaite par mise hors combat est déclarée si le boxeur est toujours à terre.
Compte de huit obligatoire : Compte de huit secondes qu’un boxeur à terre doit observer lorsqu’il se relève, période permettant à l’arbitre de juger s’il faut ou non continuer le combat.

Faute : Coup irrégulier, tel que frapper au-dessous de la ceinture ou tenir.
Jeter la serviette : Manière traditionnelle de déclarer forfait lorsque l’assistant sentant que son boxeur est incapable de continuer le combat jette une serviette sur le ring pour y mettre un terme.

Mise hors combat : 1. Décision de l’arbitre d’arrêter le combat et désignation du vainqueur si son adversaire est resté à terre jusqu’à la fin du compte de 10. 2. Mise hors combat pendant le compte de 10 de l’arbitre.

Sauvé par la cloche : Sauvé d’une mise hors combat par la cloche qui annonce la fin d’une reprise (possible uniquement à la dernière reprise en finale des Jeux Olympiques).

Surclassé : Décision de l’arbitre d’arrêter le combat lorsqu’un boxeur reçoit trop de coups et de déclarer son adversaire vainqueur.
 

Records :

- le match de boxe le plus court eut lieu à Minneapolis en 1947 entre Pat Browson et Mike Collins: 4 secondes pour mettre KO Pat Browson !

- le match de boxe le plus long eut lieu à la Nlle-Orléans en 1893 : 110 rounds disputés en 7 heures et 19 minutes !

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Né le 2 janvier 1964 à Norfolk, Virginie. Décédé le 14 juillet 2019. Champion olympique des légers à Los Angeles en 1984 Carrière professionnelle : du 15 novembre 1984 au 27 avril 2001. Champion du Monde des légers du 18 février 1989 au 1 avril 1992 ; Champion du Monde des super-légers le 18 juillet 1992 ; Champion du Monde des welters du 6 mars 1993 au 1 octobre 1994 et du 26 août 1995 au 12 avril 1997 ; Champion du Monde des super-welters du 4 au 5 mars 1995. Entraîneur : Lou D...
  Champion d'Europe des moyens en janvier 1971 après sa victoire sur l'Italien Carlo Duran. Il a défendu son titre européen avec succès en décembre 1971 face au Britannique Bunny Sterling. Il est resté champion d'Europe jusqu'en mai 1974 (défaite contre le Britanique Kevin Finnegan). Il a perdu deux championnats du monde contre la légende argentine Carlos Monzon : K.O. au 13eme round en 1972 et aux points en 1973. Il redevint champion d'Europe des moyens en 1974. 64 vi...
Championne olympique et du monde des légères (-60 kg) en 2016 (aux championnats du monde, elle a notamment battu la n°1 mondiale de la catégorie, l'Irlandaise Katie Taylor, quintuple champione du monde en titre). Elle est la première championne olympique française et la 4eme championne du monde après Myriam Lamare en 2002, Aya Cissoko en 2006 et Sarah Ourahmoune en 2008. Vice-championne d'Europe de la catégorie en 2014. Passée pro, elle devient championne du monde poids légers IBO en...
Champion olympique des super-lourds (-91 kg) en 2012 en battant l'Italien Roberto Cammarelle, le champion olympique de 2008. Vice-champion du monde de la catégorie en 2011. Jusqu'au début juin 2019, il a été  champion WBA-WBO-IBF des lourds. Passé pro en octobre 2013 (7 championats du monde disputés), il est devenu champion du monde IBF des lourds en 2016 en battant l'Américain Charles Martin. Il a conservé sa ceinture mondiale IBF des lourds le 10 décembre 2016 en s'imposant...
Champion du monde WBA des plumes d'avril 1978 à juin 1985 (19 défenses avant de s'incliner face à l'Irlandais Barry McGuigan à Londres). 41 victoires (25 avant la limite) en 49 combats (6 défaites, un nul et un no contest). Copyright Sportquick/Promedi ...
L'un des meilleurs boxeurs du moment en poids plumes, super plumes et légers (élu 'Boxeur de l'année' par Ring Magazine en 2017). Champion du monde WBO des super-plumes depuis juin 2016 en battant le Mexicain Rocky Martinez (4 défenses victorieuses). Champion WBO des plumes de janvier 2014 à novembre 2015, des super plumes WBO de 2016 à 2018 et champion du monde WBA et WBO des légers depuis 2018. 12 victoires (dont 9 avant la limite) en 13 combats depuis ses débuts profession...
   Une légende vivante et une icône planétaire, il était à la fois l'un des plus grands sportifs et l'un des plus grands poids lourds de l'histoire (surnommé “the Greatest”) qui a donné un nouvel élan à la boxe mondiale. Ses trois combats (dont 2 victoires) contre Joe Frazier entre 1971 et 1975 resteront à jamais gravés dans les annales. Il a été un symbole de la lutte pour les droits civiques des Afro-Américains. En 1964, il s’est converti à l’Islam aban...
Record de nominations : - 6 par Muhammad (Mohamed) Ali (1963, 1966, 1972, 1974, 1975 et 1978) * - 4 par Joe Louis (1936, 1938, 1939 et 1941) *il devrait également la recevoir en 1966, mais réfusé par Ring Magazine à cause de son refus de s'engager dans l'armée et sa conversion à l'Islam. Cette décision a été annulée en 2017.     Copyright Sportquick/Promedi ...
Fondée en 1922, le célèbre magazine de boxe américaine 'Ring Magazine' décerne depuis 1928 le titre de 'Fighter of the Year' et, depuis 1945, le titre de 'Fight of the Year' (meilleur combat de l'année). Les lauréats reçoivent une ceinture.  Les 90eme Ring Awards ont eu lieu en janvier 2019.  ...
Champion olympique en 2012 et champion du monde en 2011 (3eme en 2009) des lourds. Champion d'Europe des mi-lourds en 2008 (3eme des moyens en 2006). Passé professionnel en 2013, il règne sur la catégorie des lourds-légers depuis juillet 2018 devenant le premier boxeur de l'histoire qui détient tous les titres : en WBO (depuis septembre 2016), WBC (depuis janvier 2018), WBA et IBF depuis juillet 2018. Il fait partie du club restreint des cinq boxeurs ayant réussi cet exploit (après J...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - brahim asloum - myriam lamare - fabrice tiozzo - louis acaries - christophe tiozzo