Happy Birthday :
dimanche 5 juillet 2020
Boxe anglaise
 
Boxe anglaise - Lexique - Article du : 18/07/2011

 - Le direct : le boxeur utilise le direct afin de tenir l’adversaire à distance en lançant son poing en ligne droite par un fléchissement du bras, ramenant le coude et l’épaule reculés à l’arrière.

- La garde : position du boxeur à l’arrêt avant de passer à l’attaque ou de se défendre sans compromettre son équilibre.

- Le crochet : plus court que le direct, fait avec un mouvement d’épaule et le bras légèrement fléchi.

- Le jab : coup donné avec le bras tendu à partir d’une garde normale, ou du droit ; ce coup se décrit par une extension horizontale d’un bras gauche

- Le cross : crochet porté en même temps que celui de l’adversaire.

- L’uppercut : le poing part de bas en haut sous la garde de l’adversaire.

- Le swing : large crochet.

- Le une-deux : crochet gauche-droit.

- La remise : action offensive. Après avoir reçu un coup, le boxeur en porte un à son tour.

- Le contre : lorsqu’un adversaire attaque, le contre est porté avant que cette attaque arrive par le boxeur en position défensive.

- Le crochet : ce coup est porté latéralement avec le bras plié en forme de crochet. Il part de l’épaule avec un mouvement rapide et puissant de rotation à la façon d’une vrille (à l’inférieur de la garde et bien en ligne).

- L’uppercut : ce coup est porté de bas en haut avec un bras replié, également avec un mouvement rapide de rotation. Le boxeur doit se tenir d’aplomb sur la jambe du côté du poing de la frappe.

- La feinte : une attaque simulée.

- L’esquive : lorsque le boxeur efface une partie de son corps exposée au coup. Un déplacement latéral de la tête évitant un direct est une esquive.

- Le K-O : après avoir faite une chute au sol, le boxeur doit se relever avant que l’arbitre ait compté jusqu’à 10.

- Le K-O postural : le coup porté au foie entraîne une chute de la contraction musculaire abdominale causée par la douleur. Le boxeur tombe entre 3 et 5 secondes après le coup (perte de l’équilibre).

- Le K-O cérébral : le coup porté à la face (la tempe ou le menton) qui entraîne une vive rotation de la tête. Le boxeur perd équilibre (l’œil, les neuro-muscles du cou et l’oreille interne sont déséquilibrés) et tombe par terre. Il peut perdre connaissance.

- Crouch : le boxeur se protège la tête avec les 2 poings.

- Break : l’arbitre donne l’ordre aux 2 combattants de se séparer.

- Fausse garde : Le poing et le pied droits sont en avant.

D’autres termes techniques

Arrêt de l’arbitre : Terme employé pour arrêter le combat lorsqu’un boxeur est surclassé ou qu’il n’est plus en état de continuer.

Compte : Décompte de 10 secondes par l’arbitre après lesquelles une défaite par mise hors combat est déclarée si le boxeur est toujours à terre.
Compte de huit obligatoire : Compte de huit secondes qu’un boxeur à terre doit observer lorsqu’il se relève, période permettant à l’arbitre de juger s’il faut ou non continuer le combat.

Faute : Coup irrégulier, tel que frapper au-dessous de la ceinture ou tenir.
Jeter la serviette : Manière traditionnelle de déclarer forfait lorsque l’assistant sentant que son boxeur est incapable de continuer le combat jette une serviette sur le ring pour y mettre un terme.

Mise hors combat : 1. Décision de l’arbitre d’arrêter le combat et désignation du vainqueur si son adversaire est resté à terre jusqu’à la fin du compte de 10. 2. Mise hors combat pendant le compte de 10 de l’arbitre.

Sauvé par la cloche : Sauvé d’une mise hors combat par la cloche qui annonce la fin d’une reprise (possible uniquement à la dernière reprise en finale des Jeux Olympiques).

Surclassé : Décision de l’arbitre d’arrêter le combat lorsqu’un boxeur reçoit trop de coups et de déclarer son adversaire vainqueur.
 

Records :

- le match de boxe le plus court eut lieu à Minneapolis en 1947 entre Pat Browson et Mike Collins: 4 secondes pour mettre KO Pat Browson !

- le match de boxe le plus long eut lieu à la Nlle-Orléans en 1893 : 110 rounds disputés en 7 heures et 19 minutes !

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Surnommé 'Pretty Boy' ou 'Money'. L'un des meilleurs boxeurs des années 2000 avec un style très spectaculaire dont un punch puissant, il appartient au club très restreint des boxeurs qui sont devenus champion du monde dans cinq catégories de poids différentes (avec ses compatriotes Sugar Ray Leonard, Thomas Hearns et Oscar de la Hoya). Seul Oscar de la Hoya et Manny Pacquiao ont fait mieux. Médaillé de bronze olympique des poids plumes en 1996 (84 victoires en 90 combats ...
Surnommé "l'Artiste" à cause de son style de boxe technique et rapide pour un poid lourd, il est devenue une star de la boxe amateur en France. 105 kg pour 1m98. Champion du monde amateur des super-lourds en 2015, il est ainsi devenu le premier boxeur français titré dans la catégorie reine et le 3eme boxeur français champion du monde amateur après Jérôme Thomas (mouches en 2001) et Willy Blain (super-légers en 2003). Champion olympique des super-lourds en 2016, il a marqué l...
Championne olympique et du monde des légères (-60 kg) en 2016 (aux championnats du monde, elle a notamment battu la n°1 mondiale de la catégorie, l'Irlandaise Katie Taylor, quintuple champione du monde en titre). Elle est la première championne olympique française et la 4eme championne du monde après Myriam Lamare en 2002, Aya Cissoko en 2006 et Sarah Ourahmoune en 2008. Vice-championne d'Europe de la catégorie en 2014. Passée pro, elle devient championne du monde poids légers IBO en...
"L'homme d'acier", de son vrai nom Anthony Florian Zaleski (d'origine polonaise), élu 'Boxeur de l'année' en 1946. Champion du monde unifiié de novembre 1941 à juillet 1947, il fut le roi des poids moyens des années 40. Ses 3 combats pour le titre contre Rocky Graziano figurent parmi les classiques (combat de l'année en 1946, 1947 et 1948). Il a mis un terme à sa carrière après sa défaite contre Marcel Cerdan le 21 septembre 1948 à Jersey City. 67 victoi...
Né le 23 mai 1951 à Tepito, Mexique Carrière professionnelle : du 2 février 1970 au 29 février 1988. Champion du Monde des coqs du 8 mai 1976 au 3 juin 1979. Entraîneur : Jorge Zarate 70 Combats - 66 Victoires dont 63 avant la limite - 4 Défaites dont 3 avant la limite. 14 Combats en championnat du Monde - 10 Victoires dont 10 avant la limite - 4 Défaites dont 3 avant la limite.   Après 33 victoires en 36 combats chez les amateurs, Carlos Zarate Serna débuta chez les pr...
Né le 11 décembre 1957 à Mexico, Mexique Carrière professionnelle : du 12 novembre 1976 au 4 décembre 1990.  Entraîneur : Nacho Beristain Champion du Monde des coqs du 4 mai au 9 août 1985 ; Champion du Monde des super-coqs du 29 février 1988 au 23 avril 1990, du 14 juin 1991 au 20 mars 1992 et du 6 novembre 1995 au 6 septembre 1997. 66 Combats - 55 Victoires dont 28 avant la Limite - 8 Défaites dont 3 avant la limite - 3 Nuls. 22 Combats en championnat du Monde - 14 Victoir...
Né le 15 mai 1892 à Merthyr Tydfil, Pays de Galles Décédé le 10 mars 1969 Carrière professionnelle : du 26 décembre 1910 au 18 juin 1923.  Champion du Monde des mouches du 14 février 1916 au 18 juin 1923. 149 combats - 131 victoires dont 100 avant la limite - 4 Défaites dont 3 avant la limite - 2 Nuls - 12 No-decision. 7 combats en championnat du Monde - 6 victoires dont 6 avant la limite - 1 Défaite dont 1 avant la limite.   À l'âge de douze ans, Jimmy Wilde commen...
Mesurant 2,13 m pour un poids de 150 kg, ce géant (l'un des plus grands et plus lourds dans l'histoire de la boxe) a été l'un des grands boxeurs vers la fin des années 2010. Invaincu en lourds, il a été le champion WBA de décembre 2006 à avril 2007 (battu par l'Ouzbek Ruslan Chagaev) et d'août 2008 (victoire aux points contre le Puertoricain John Ruiz) à novembre 2009 (7 défenses). Fin décembre 2008, il bat par décision des juges le grand Evander Holyfield pour défendre s...
Né le 19 septembre 1969 à Serov, Russie Carrière professionnelle : depuis le 1er mars 1992. Champion du monde des super-légers du 28 janvier 1995 au 31 mai 1997 et depuis le 28 novembre 1998. Entraîneur : Johnny Lewis 33 Combats - 31 Victoires dont 25 avant la limite - 1 Défaite dont 1 avant la limite - 1 No-Contest. 17 Combats en championnat du monde - 15 Victoires dont 12 avant la limite - 1 Défaite dont 1 avant la limite - 1 No-Contest.   Fils d'un ouvrier dan...
Né le 10 janvier 1973 à Cupey Alto, Porto Rico Carrière professionnelle : mars 1990 - mai 2005.  Entraîneur : Felix Trinidad Sr Elu boxeur de l'année en 2000 par Ring Magazine. Champion du Monde des welters du 19 juin 1993 au 18 septembre 1999 ; Champion du Monde des super-welters du 3 mars au 22 juillet 2000 ; Champion du Monde des moyens du 13 mai au 15 septembre 2001. 45 Combats - 42 Victoires dont 35 avant la limite - 3 Défaites dont 1 avant la limite. 20 Combats ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - jackson chanet - anne-sophie mathis - edgar ilarraza - brahim asloum - brahim asloum