Happy Birthday : Hencken John - USA. (Natation) |
mercredi 29 mai 2024
Natation
 
Natation - Ils ont battu le plus grand nombre de records du monde - Article du : 03/08/2023
Sommaire article
Ils ont battu le plus de records du monde individuels en grand bassinExploit
Les vingt-quatre records du monde français chez les hommesBon à savoir
Records du monde français établis en petit bassin

 Records du Monde

Ils ont battu le plus de records du monde individuels en grand bassin

Hommes

- 29 par Michael Phelps (AUS) entre 2001 et 2009 : dont 2 sur 200 m,1 sur 100 m papillon,  4 sur 100 m papillon, 7 sur 200 m papillon, 7 sur 200 m 4 nages, 8 sur 400 m 4 nages.

- 26 par Mark Spitz (USA) entre 1967 et 1972 : 9 sur 200 m papillon ; 7 sur 100 m papillon ; 4 sur 200 m ; 3 sur 100 m ; 3 sur 400 m.

- 16 par Roland Matthes (RDA) entre 1967 et 1973 : 9 sur 200 m dos ; 7 sur 100 m dos.

- 14 par Jon Konrads (AUS) entre 1958 et 1960 : 4 sur 400 m ; 3 sur 200 m ; 3 sur 800 m ; 4 sur 1 500 m.

- 13 par Ian Thorpe (AUS) depuis 1998 : 6 sur 200 m ; 5 sur 400 m ; 2 sur 800 m.

- 13 par Aaron Peirsol (USA) depuis 2002 : 6 sur 100 m dos ; 7 sur 200 m dos

- 12 par Don Schollander (USA) entre 1963 et 1968 : 9 sur 200 m ; 3 sur 400 m.

- 12 par Vladimir Salnikov (URSS) entre 1979 et 1986 : 5 sur 400 m ; 4 sur 800 m ; 3 sur 1 500 m.

- 11 par John Hencken (USA) entre 1972 et 1976 : 6 sur 100 m brasse ; 5 sur 200 m brasse.

- 11 par Stephen Holland (AUS) entre 1973 et 1976 : 7 sur 800 m ; 4 sur 1 500 m.

- 10 par Gary Hall (USA) entre 1968 et 1972 : 5 sur 400 m 4 nages ; 3 sur 200 m 4 nages ; 1 sur 200 m dos ; 1 sur 200 m papillon.

- 10 par Michael Gross (RFA) entre 1983 et 1986 : 4 sur 200 m ; 4 sur 200 m papillon ; 1 sur 400 m ; 1 sur 100 m papillon.

Exploit

L’Américain Michael Phelps est l’auteur de 8 records du monde établis en 2003 (1 sur 100 ; 1 sur 200 m papillon ; 4 sur 200 m 4 nages ; 2 sur 400 m 4 nages).

Les vingt-quatre records du monde français chez les hommes :

- 5 par Alain Bernard  : 3 sur 100 m (47”60, 47”50, 47"20 en 2008) et 1 sur 50 m (21”50 en 2008)

- 4 par Jean Taris : 3 sur 800 m (10’19”6 en 1930, 10’17”2 en 1931, 10’15”6 en 1932) et 1 sur 400 m (4’47” en 1931).

- 3 par Alain Mosconi : 2 sur 400 m (4’10”6 et 4’9”2 en 1967) et 1 sur 800 m (8’46”8 en 1967).

- 3 par Alex Jany : 1 sur 100 m (55”8 en 1947), 1 sur 200 m (2’5”4 en 1946), 1 sur 400 m (4’35”2 en 1947).

- 3 par Gilbert Bozon : 2 sur 100 m dos (1’3”3 en 1952 ; 1’2”1 en 1955) et 1 sur 200 m dos (2’18”3 en 1953).

- 2 par Maurice Lusien : 2 sur 400 m 4 nages (5’35”6 en 1953 et 5’27”3 en 1954).

- 1 par Jacques Cartonnet sur 200 m brasse (2’44”35 en 1932)

- 1 par Alfred Nakache : sur  200 m brasse-papillon (2’36”85 en 1941).

- 1 par Alain Gottvalès : sur 100 m (52”9 en 1964).

- 1 par Francis Luyce  : sur 800 m (8’42”0 en 1967).

- 1 par Frédérick Bousquet : sur 50 m (20"94 en 2009)

- 1 par Léon Marchand : sur 400 m 4 nages (4mn02s50 en 2023)


A noter : Le 23 avril 2009 lors des championnats de France à Montpellier,  Alain Bernard a été le premier nageur sous les 47 secondes sur 100 m après avoir réalisé un temps de 46"94 (7,67 km/h de moyenne). Ce record ne devra pas être homologué par la FINA car il porta la nouvelle combinaison en polyuréthane entièrement imperméabilisée (Jaked et Arena X-Glide) permettant une meilleure flottabilité. Frédérick Bousquet nagea le 50 m dans un temps record de 20"94 portant également cette combinaison incriminée. Ce dernier record a été homologué par La FINA qu'en juin.

Bon à savoir :

Entre le février et mars 2008 pas moins de 39 records du monde (dont 19 en grand bassin et 20 en petit bassin) ont été battus, un fait inédit dans l’histoire de la natation. C’est la combinaison LZR Racer fabriquée par Speedo qui a provoqué ce déluge (36 des 39 records furent établis par des nageurs portant le LZR Racer). Mise au point avec le concours de la Nasa et avec des conseils du nageur américain, le sextuple champion olympique Michael Phelps , cette combinaison permet de réduire de 5% la trainée du nageur ainsi que sa consommation d’oxygène. Ainsi les nageurs peuvent gagner plus d’une seconde par minute de course. Elle a été portée pour la première fois par la nageuse zimbabwéenne Kirsty Coventry en février 2008 qui a battu le record du monde du 200 m dos (2'6"39 au lieu de 2'6"62), un record vieux de dix-sept ans appartenant à la Hongroise Kristina Egerszegi.

Au total 108 records du monde ont été améliorés en petit bassin et en grand bassin pendant l'année 2008 grâce aux nouvelles combinaisons équipées de plaques polyuréthane  : 52 en petit bassin (incluant les relais non reconnus par la FINA) et 56 en grand bassin (dont 25 aux jeux Olympiques). C'est un record historique !

Les nageurs français ont établi douze records du monde en 2008 : 5 pour Alain Bernard (dont 4 en grand bassin sur 50 et 100 m), 5 pour Amauray Leveaux (5 en petit bassin sur 50 et 100 m et 50 m papillon), 1 pour Coralie Balmy (200 m petit bassin) et l'équipe de Marseille (4x100 m petit bassin), du jamais vu dans l'histoire de la natation française.

Au Mondial de 2009 de Rome, pas moins de 35 'records du monde' ont été établis grâce notamment aux combinaisons de polyuréthane permettant une meilleure flottabilité). La FINA a donc pris la décision de supprimer ces combinaisons à partir du 1er janvier 2010. Les nouvelles normes sont les suivantes : bermudas pour les hommes et combinaisons au-dessus des genoux et dos nu pour les femmes.

255 : C'est le nombre de records mondiaux qui ont été améliorés en grand et en petit bassin entre le 16 février 2008 (le 200 m dos en grand bassin par la Zimbabwéenne Kirsty Coventry ) et le 20 décembre 2009 (4 x 100 m 4 nages hommes par la Russie lors de la Salnikov Cup).

Le 24 juillet, la FINA a décidé l'interdiction de ce ces combinaisons et du polyuréthane au 1er janvier 2010 et le retour au short et au tissu.

Records du monde français établis en petit bassin

Hommes

5 par Amaury Leveaux  : 1 sur 50 m (20"48 en 2008), 2 sur 50 m papillon (22”29 ûis 22"18 en 2008) et 2 sur 100 m (45"12 puis 44"94 en 2008)

4 par Franck Esposito  : 4 sur 200 m papillon (1’54”67 en 1992, 1’53”05 en 1994, 1’51”58 en 2001, 1’50”73 en 2002)

1 par Frédérick Bousquet :  1 sur 50 m (21”10 en 2004)

1 par Alain Bernard :  1 sur 100 m (45"69 en 2008)

Femmes

4 par Laure Manaudou  : 1 sur 1500 m (15’42”39 en 2004), 1 sur 800 m (8’11”25 en 2005) et 2 sur 400 m (3’56”79 en 2005 et 3’56”09 en 2006)

1 par Coralie Balmy  :  1 sur 200 m (1’53”18 en 2008)

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


    Entre 1973 et 2024, 2 341 médailles ont été distribuées dont 779 or, 786 argent et 776 bronze en nage libre. Le top-20 des nations les plus médaillées (après Doha en 2024) 1. Etats-Unis avec 609 médailles (254 or, 205 argent, 150 bronze) 2. Australie 277 médailles (101-107-69) 3. Chine 148 médailles (62-31-55) 4. Allemagne de l'Est 115 médailles (50-40-25) 5. Hongrie 82 médailles (35-19-28) 6. Allemagne avec 126 médailles  (30-46-50) 7. Grande-Bretagne avec 97 médailles  ...
La nouvelle sensation de la nage libre avec 5 titres mondiaux à son actif : 200 m 4 nages et 400 m nages en 2022 et 2023 puis 200 m papillon en 2023. Il s'annonce, à 22 ans en 2024, comme la nouvelle star de la natation tricolore après son sacre mondial sur 400 m 4 nages en 2022 en battant le record d'Europe avec 4mn04s28 soit la deuxième meilleure performance mondiale derrière le record du monde de Michael Phelps établi aux JO de Beijing en 2008 en 4mn03s84. Il est devenu le 8eme ch...
L'une des meilleures nageuses de l'histoire avec 50 médailles d'or internationales (34 fois 2eme, 10 fois 3eme) remportées entre 2008 et 2024 dont un record de 23 médailles mondiales individuelles en grand bassin dépassant le record détenu par l'Américain Michael Phelps. Surnommée "Madame Butterfly", elle est l'une des perles de la natation mondiale féminine qui a battu des records de précocité. Entre 2008 et 2023, elle a remporté 4 médailles olympiques (1 en or...
Un maillon indispensable dans le relais australien avec un titre olympique et six titres mondiaux. Championne olympique du 4 x 100 m 4 nages en 2021 (3eme du 4 x 200 m et du 4 x 100 m 4 nages mixte). Championne du monde du 4 x 100 m en 2019 et 2022, du 4 x 200 en 2019 et 2023, du 4 x 100 m 4 nages en 2024 (9 autres médailles d'argent et 3 de bronze en relais). Vice championne du monde en petit bassin du 4 x 100 m et du 4 x 100 m 4 nages en 2012. ...
Le nouveau roi du 100 m, il sera l'un des favoris pour le titre olympique à Paris. Quatre fois champion du monde en 2024 : du 100 m en battant le record du monde en 46s80, du 4 x 100 m, du 4 x 200 m et du 4 x 100 m mixte (2eme du 4 x 100 m 4 nages en 2023). Médaillé d'or du 100 m, des relais 4 x 100 m et 4 x 100 m 4 nages aux Jeux d'Asie en 2022. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - laure manaudou -  diverses - franck schott - pieter van den hoogenband - michael phelps