Happy Birthday :
mercredi 16 octobre 2019
Escrime
 

Championnats du Monde - Dossier Escrime
< Retour

Présentation :

Ils sont organisés par la Fédération Internationale d'Escrime (FIE) tous les ans sauf années olympiques :
- chez les Hommes :
depuis 1921 à l'épée
depuis 1922 au sabre
depuis 1926 au fleuret
- chez les Femmes :
depuis 1929 au fleuret
depuis 1989 à l'épée
depuis 1999 au sabre

Chaque nation ne peut inscrire que quatre escrimeurs par compétition. Pour les épreuves individuelles, les seize tireurs les mieux placés au classement mondial sont qualifiés d'office pour le tableau final de 64 et répartis, dans l'ordre, parmi les seize têtes de série du tableau. Les tireurs restants sont répartis en poules de six ou sept tireurs et affrontent les autres membres de leur poule en matchs de cinq touches. Les seize tireurs les mieux classés de cette phase qualificative sont qualifiés pour le tableau final de 64 et répartis parmi les têtes de série 17 à 32 selon leur classement à l'issue de la phase de poule. Les tireurs moins bien classés sont répartis selon leur classement dans un tableau préliminaire si leur classement le leur permet. Les 20% à 30% des tireurs les moins bien classés (soit 32 tireurs dans cette compétition) sont éliminés. A l'issue du tableau préliminaire, disputé en matchs de quinze touches, les 32 tireurs victorieux sont qualifiés pour le tableau final et répartis, selon leur ordre d'apparition dans le classement de la phase de poule, entre la 33e et la 64e place.



Les épreuves par équipes se déroulent :
- chez les Hommes :
depuis 1929 au fleuret
depuis 1930 à l'épée et au sabre
- chez les Femmes :
depuis 1932 au fleuret
depuis 1989 à l'épée
depuis 1999 au sabre

Toutes les équipes engagées sont réparties dans un tableau unique selon leur ordre d'apparition dans le classement mondial de la FIE. Les rencontres se font en équipes de trois, avec un remplaçant au maximum par équipes. Chaque tireur de chaque équipe ne peut affronter chacun de ses adversaires qu'une fois. La formule employée est celle dite du relais "à l'italienne", c'est-à-dire que les deux équipes s'affrontent en neuf assauts successifs, débutant la rencontre sur un score de 0-0, et que le score évolue au fil des neuf matchs composant la rencontre, chaque nouveau match reprenant le score laissé à la fin du match précédent.

Le dernier Mondial toutes armes (67eme édition) s'est déroulé en juillet 2019 à Budapest en Hongrie entre quelques 800 escrimeurs venus de 102 pays. Cette compétiton était qualificative pour les Jeux Olympiques de 2020. La Russie figure en haut du tableau des médailles avec 7 médailles dont 3 en or. Suivent la France avec 5 médailles dont 2 en or et la Corée du Sud avec 4 médailles dont 2 en or

Prochain rendez-vous : Lausanne en Suisse en 2021.

A noter qu'en 2016, un championnat du monde a eu lieu en avril dans le cadre du Grand Prix de Rio de Janeiro dans seulement deux épreuves par équipes ne figurant pas au programme des Jeux Olympiques 2016. Il s'agit pour cette édition de sabre hommes et de fleuret femmes par équipes.


Les villes hôtes
1921 : Paris FRA.
1922 : Paris FRA
1923 : La Haye NED
1926 : Ostende BEL
1927 : Vichy FRA
1929 : Naples ITA
1930 : Liège BEL
1931 : Vienne AUT
1933 : Copenhague DEN
1934 : Varsovie POL
1935 : Lausanne SUI
1937 : Paris FRA
1938 : Piestany TCH
1947 : Lisbonne POR
1949 : Le Caire EGY
1950 : Monaco MON
1951 : Stockholm SWE
1953 : Bruxelles BEL
1954 : Luxembourg LUX
1955 : Rome ITA
1957 : Paris FRA
1958 : Philadelphie USA
1959 : Budapest HUN
1961 : Turin ITA
1962 : Buenos Aires ARG
1963 : Gdansk POL
1965 : Paris FRA
1966 : Moscou URSS
1967 : Montréal CAN
1969 : La Havane CUB
1970 : Ankara TUR
1971 : Vienne AUT
1973 : Göteborg SWE
1974 : Grenoble FRA
1975 : Budapest HUN
1977 : Buenos Aires ARG
1978 : Hambourg FRG
1979 : Melbourne AUS
1981 : Clermont-Ferrand FRA
1982 : Rome ITA
1983 : Vienne AUT
1985 : Barcelone ESP
1986 : Sofia BUL
1987 : Lausanne SUI
1989 : Denver USA
1990 : Lyon FRA
1991 : Budapest HUN
1993 : Essen GER
1994 : Athenès GRE
1995 : La Haye NED
1997 : Le Cap RSA
1998 : La Chaux-de-Fonds SUI
1999 : Seoul KOR
2001 : Nîmes FRA
2002 : Lisbonne POR
2003 : La Havane CUB
2005 : Leipzig GER
2006 : Turin ITA
2007 : Saint-Petersbourg RUS
2009 : Antalya TUR
2010 : Paris FRA
2011 : Catane ITA
2013 : Budapest HUN
2014 : Kazan RUS
2015 : Moscou RUS
2017 : Leipzig GER
2018 : Wuxi CHN
2019 : Budapest HUN

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Championnats du Monde


Bilan des médailles par pays
  Nation Or Argent Bronze Total
1  Italie 116 104 133 353
2  Russie et URSS 148 86 84 318
3  France 92 93 94 279
4  Hongrie 91 86 94 271
5  Allemagne et RFA 47 60 61 168
6  Pologne 17 29 41 87
7  Roumanie 13 22 30 65
8  Ukraine 12 12 19 43
9  Etats-Unis 11 13 14 38
10  Chine 8 19 16 43
11  Corée du Sud 8 11 25 44
12  Suède 7 15 21 43
13  Cuba 6 5 9 20
14  Estonie 5 6 6 17
15  Danemark 5 3 4 12
16  Autriche 4 4 9 17
17  Grande Bretagne 3 6 9 18
18  Pays-Bas 3 3 6 12
19  Suisse 2 9 13 24
20  Belgique 2 4 10 16
21  Espagne 2 2 6 10
22  Azerbaïdjian 2 1 4 7
23  Bulgarie 1 3 4 8
24  Tchécoslovaquie 1 3 1 5
25  Japon 1 1 4 6
26  Norvège 1 0 1 2
27  Brésil 1 0 0 1
28  Vénézuela 0 2 0 2
29  Tunisie 0 1 3 4
30  Biélorussie 0 1 2 3
   Canada 0 1 2 3
   RDA 0 1 2 3
33  Portugal 0 1 0 1
34  Egypte 0 0 7 7
   Colombie 0 0 1 1
   Finlande 0 0 1 1
   Grèce 0 0 1 1
   Hong Kong 0 0 1 1
   Iran 0 0 1 1

 
RECORD DE TITRES INDIVIDUELS
- Hommes
5 titres
: Alexander Romankov URSS au fleuret (1974, 1977, 1979, 1982 et 1983) et Stanislav Pozdniakov RUS au sabre (1997, 2001, 2002, 2006 et 2007)
4 titres : Christian d’Oriola FRA au fleuret (1947, 1949, 1953 et 1954), Grygory Kirienko RUS au sabre (1989, 1991, 1993 et 1995), Pavel Kolobkov RUS à l’épée (1993, 1994, 2002 et 2005) et Peter Joppich GER au fleuret (2003, 2006, 2007 et 2010)
3 titres : Georges Buchard FRA à l’épée (1927, 1931 et 1933), Alexei Nikantchikov URSS à l’épée (1966, 1967 et 1970), Aladar Gerevich URSS au sabre (1935, 1951 et 1955), Edoardo Mangiarotti ITA à l’épée (1949, 1951 et 1954), Jakov Rylski URSS au sabre (1958, 1961 et 1963), Jerzy Pawlowski POL au sabre (1957, 1965 et 1966) et Sergueï Golubitski UKR au fleuret (1997, 1998 et 1999).

- Femmes
6 titres
: Valentina Vezzali ITA au fleuret (1999, 2001, 2003, 2005, 2007 et 2011)
3 titres : Hélène Mayer GER au fleuret (1929, 1931 et 1937), Ellen Müller-Preiss AUT au fleuret (1947, 1949 et 1950), Ilona Elek HUN au fleuret (1934, 1935 et 1951), Cornelia Hanisch FRG au fleuret (1979, 1981 et 1985) et Olga Kharlan UKR au sabre (2013, 2014 et 2017).


Les records français
Parmi les années fastes de l’escrime français : 2005 et 2007 avec 4 médailles d’or ; 1999 avec 5 médailles d’or (total 8) ; 1947 avec 4 médailles d’or ; 1950, 1951, 1997 et 1998 avec 3 médailles d’or. Les années 2001 et 2005 resteront gravées dans la mémoire avec un total de 10 médailles remportées à chaque édition !

Fleuret hommes
Les Français, champions du monde

- Christian d’Oriola en 1947, 1949, 1953 et 1954
- Jean-Claude Magnan en 1963 et 1965
- Christian Noël en 1973 et 1975
- Didier Flament en 1978
- Philippe Omnès en 1990
- Enzo Lefort en 2019

Epée hommes
Les Français, champions du monde

- Georges de la Falaise en 1906
- Lucien Gaudin en 1921
- Georges Tainturier en 1926
- Georges Buchard en 1927, 31 et 33
- Philippe Cattiau en 1929 et 1930
- Bernard Schmetz en 1937
- Michel Pécheux en 1938
- Edouard Artigas en 1947
- Armand Mouyal en 1957
- Jacques Guittet en 1961
- Philippe Riboud en 1979 et 1986
- Philippe Boisse en 1985
- Eric Srecki en 1995 et 1997
- Hugues Obry en 1998
- Fabrice Jeannet en 2003
- Ulrich Robeiri en 2014
- Yannick Borel en 2018
Sabre hommes
Les Français, champions du monde

- Jacques Levavasseur en 1950
- Jean-François Lamour en 1987
- Damien Toya en 1999

Fleuret dames
Les Françaises, championnes du monde

- Renée Garilhe en 1950
- Marie-Chantal Demaille en 1971

Epée dames
Les Françaises, championnes du monde

- Laura Flessel en 1998 et 1999
- Maureen Nissima en 2010

Sabre dames
Les Françaises, championnes du monde

- Anne-Lise Touya en 2001 et 2005

En remportant le titre mondial de l’épée en 1998 après le titre olympique en 1996, Laura Flessel est devenue la première escrimeuse française à réussir ce doublé.
Sept escrimeurs français l’ont réussi avant elle :

- Georges de la Falaise : champion olympique de sabre en 1900 et champion du monde de l’épée en 1906.
- Lucien Gaudin : champion olympique de l’épée et de fleuret en 1928 et champion du monde de l’épée en 1921.
- Christian d’Oriola : champion olympique de fleuret en 1952 et 1956, champion du monde en 1947, 1949, 1953 et 1954.
- Philippe Boisse : champion olympique de l’épée en 1984 et champion du monde en 1985.
- Jean-François Lamour : champion olympique de sabre en 1984 et 1988 et champion du monde en 1987.
- Philippe Omnès : champion olympique de fleuret en 1992 et champion du monde en 1990.
- Eric Srecki : champion olympique de l’épée en 1992 et champion du monde en 1995 et 1997.
A savoir : en remportant la finale d'épée par équipes qui l'opposait à la Hongrie en 2011, l'équipe tricolore masculine est entrée dans la légende du sport français. C'est en effet le huitième titre intercontinental consécutif que la France remporte dans cette arme (J.O. 2004, Championnats du Monde 2005, Championnats du Monde 2006 et 2007, J.O. 2008, Championnats du Monde 2009, 2010 et 2011). Elle dépasse désormais l'équipe d'Italie masculine d'épée des années 50, sept fois titrée entre 1952 et 1958.
 

LES ESCRIMEURS MULTIMEDAILLES EN INDIVIDUEL AUX Championnats du Monde

     
 

FLEURET HOMMES

 

 
  Or  Argent Bronze Total
Alexander Romankov (URSS) 5 1   6
Christian D'Oriola (FRA) 4 1   5
Peter Joppich (GER) 4   1 5
Sergueï Golubitski (UKR) 3 1 1 5
Gustavo Marzi (ITA) 2 3   5
Edoardo Mangiarotti (ITA) 4     4
Giulio Gaudini (ITA) 2   2 4
Gioacchino Guaragna (ITA) 2   2 4
Mauro Numa (ITA) 1 1 2 4
 
 

En gras : les escrimeurs encore en activité

 
 

EPEE HOMMES

 
   
  Or  Argent Bronze Total
Pavel Kolobkov (RUS) 4 1 2 7
Edoardo Mangiarotti (ITA) 2 2   5
Philippe Riboud (FRA) 2 2 1 5
Alexei Nikantchikov (URSS) 3 1   4
Rolf Edling (SWE) 2 1 1 4
Bernard Schmetz (FRA) 1 1 2 4
Arnd Schmitt (GER) 1 1 2 4
Marcello Bertinetti (ITA)   2 2 4
 
 

 

En gras : les escrimeurs encore en activité

 
 

SABRE HOMMES

 

 
  Or  Argent Bronze Total
Stanislav Pozdniakov (RUS) 5 3   8
Jerzy Pawlowski (POL) 3 4 1 8
Grigory Kirienko (RUS) 4   1 5
Rudolf Karpati (HUN) 2 2 1 5
Vladimir Nazlymov (URSS) 2 1 2 5
Atilla Petschauer (HUN)   2 3 5
 

En gras : les escrimeurs encore en activité

 
 
 

TOUTES ARMES HOMMES

 
  FLEURET EPEE SABRE TOTAL  
  Or Argent Bronze Or Argent Bronze Or Argent Bronze Or Argent Bronze TOTAL
Edoardo Mangiarotti (ITA)   3 2 3 2         3 5 2 10
Stanislav Pozdniakov (RUS)             5 3   5 3   8
Pavel Kolobkov (RUS)             4 1 2 4 1 2 7
Jerzy Pawlowski (POL)             3 4 1 3 4 1 7
Gustavo Marzi (ITA) 2 3           2   2 5   7
Alexander Romankov (URSS) 5 1               5 1   6
Giulio Gaudini (ITA) 2 1 1         1 1 2 2 2 6
 
   
En gras : les escrimeurs encore en activité  
 

 

 

FLEURET FEMMES

 

 
  Or Argent Bronze Total
Valentina Vezzali (ITA) 6 2 4 12
Giovanna Trillini (ITA) 2 2 3 7
Ellen Müller-Preiss (AUT) 3 1 2 6
Sabine Bau (GER) 1 4 1 6
Ilona Elek (HUN) 3 2 1 6
Galina Gorokhova (URSS) 2 2 1 5
Aida Mohamed (HUN)   1 4 5
 
 

En gras : les escrimeuses encore en activité

 
 

EPEE FEMMES

 

 
  Or Argent Bronze TOTAL
Laura Flessel (FRA) 2 1 3 6
Britta Heidemann (GER) 1 1 2 4
Na Li (CHN) 1 1 1 3
Sophie Moressée-Pichot (FRA)   1 2 3

Gyongi Szalay (HUN)

  1 1 3
 
   

En gras : les escrimeuses encore en activité

 
 

SABRE FEMMES

 

 
  Or Argent Bronze TOTAL
Olga Kharlan (UKR) 4 2 1 7
Sofia Velikaya (RUS) 2 3 1 6
Mariel Zagunis (USA) 2 3   5
Elena Iemaëva (AZE) 2 1 1 4
Ilaria Bianco (ITA)   3 1 4
Tan Xu e-007381.html' >Xue Tan (CHN) 1 2   3
 
   

En gras : les escrimeuses encore en activité

 
 

TOUTES ARMES FEMMES

 
   
  FLEURET EPEE SABRE TOTAL  
  Or Argent Bronze Or Argent Bronze Or Argent Bronze Or Argent Bronze TOTAL
Valentina Vezzali (ITA) 6 2 4             6 2 4 12
Olga Kharlan (UKR)             4 2 1 4 2 1 7
Giovanna Trillini (ITA) 2 2 3             2 2 3 7
Ellen Muller-Preiss (AUT) 3 1 2             3 1 2 6
Sofia Velikaya (RUS)             2 3 1 2 3 1 6
Laura Flessel (FRA)       2 1 3       2 1 3 6
Sabine Bau (ALL) 1 4 1             1 4 1 6
Ilona Elek (HON) 3 2 1             3 2 1 6
Mariel Zagunis (USA)             2 3   2 3   5
Galina Gorokhova (URSS) 2 2 1             2 2 1 5
Aida Mohamed (HON)   1 4               1 4 5
 
   
En gras : les escrimeuses encore en activité  
   

 
 
 
 
 
 Les plus grands

 

 

Individuel

Equipes

Total

Or

Argent

Bronze

Or

Argent

Bronze

Or

Argent

Bronze

1

Valentina Vezzali ITA

6

2

4

10

4

0

16

6

4

2

Stanislav Pozdniakov RUS

5

3

0

5

2

2

10

5

2

3

Alexandr Romankov URSS

5

1

0

5

1

3

10

2

3

4

Christian d'Oriola FRA

4

1

0

4

2

0

8

3

0

5

Pavel Kolobkov RUS

4

1

2

0

1

1

4

2

3


 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Bilan des médailles par pays   Nation Or Argent Bronze Total 1  Italie 116 104 133 353 2  Russie et URSS 148 86 84 318 3  France 92 93 94 279 4  Hongrie 91 86 94 271 5  Allemagne et RFA 47 60 61 168 6  Pologne 17 29 41 87 7  Roumanie 13 ...
Vice-championne du monde au fleuret individuel en 2018 et par équipes en 2013 (3eme en 2014, 2015, 2016 et 2018, 4eme en 2019 ; 3eme en individuel en 2017), vice-championne d'Europe par équipes en 2012, 2013 et 2019 (3eme en 2014, 2015, 2016 et 2018 ; 3eme en individuel en 2013, 2017 et 2019) et 4eme par équipes aux Jeux Olympiques en 2012. Championne de France en 2011 et 2013. Elle est originaire de la Guadeloupe.  Copyright Sportquick/Promedi ...
Vice-championne du monde de fleuret individuel en 2019 (3eme par équipes en 2015, 2016 et 2018, 4eme en 2019). Vice-championne d'Europe par équipes en 2019 (3eme en 2015, 2016 et 2018). ...
Originaire de la Guadeloupe, elle est indispensable dans l'équipe tricolore de fleuret. Vice-championne du monde en 2013 (3eme en 2015 et 2018, 4eme en 2019), vice-championne d'Europe en 2012, 2013 et 2019 et 4eme des Jeux Olympiques en 2012, le tout par équipes. ...
Etudiante en médecine, elle est la n°1 mondiale en fleuret depuis mars 2017 (après sa victoire à Long Beach), une grande première pour une fleurettiste américaine. Championne du monde par équipes en 2018 (2eme en 2017, 3eme en 2019 ; 3eme en individuel en 2011, à 17 ans). Huit fois de suite victorieuse en individuel aux Jeux Panaméricains, de 2010 à 2017. ...
Championne du monde au fleuret en 2018 (2eme en 2017) et vice-championne d'Europe en 2018 (3eme en 2017 et 2019) en individuel. Championne du monde par équipes en 2017 (2eme en 2018 et 2019) et championne d'Europe en 2018 (3eme en 2019). Championne du monde junior en 2012. ...
Championne olympique de fleuret par équipes et 2eme en individuel en 2012. Championne du monde par équipes en 2009, 2010, 2013, 2014, 2015 et 2017 (2eme en 2011, 2016, 2018 et 2019). Elle remporte son premier grand titre individuel aux championnats du monde en 2013, titre qu'elle conserve en 2014 (2eme en 2010 et 2017, 3eme en 2009, 2015, 2018 et 2019). Championne d'Europe par équipes en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2017 et 2018 et en individuel en 2016 et 2017 (2eme en ...
Fleurettiste, elle a remporté les trois titres majeurs en individuel et par équipes (olympique, monde et européen). Championne olympique en 2012 (2eme en 2016), championne du monde en 2010 (2eme en 2011, 3eme en 2009, 2013 et 2019) et championne d'Europe en 2011, 2013, 2014, 2015 et 2019 (2eme en 2006) en individuel. Championne olympique par équipes en 2012, championne du monde par équipes en 2009, 2010, 2013, 2014 et 2015 (2eme en 2006, 2011, 2016 et 2019), championne d'Europe par é...
Fleurettiste. Vice-championne olympique en 2012, championne du monde en 2011, 2016 et 2019 (2eme en 2013, 2014 et 2015, 3eme en 2009 et 2013) et championne d'Europe en 2016 et 2019 (2eme en 2014 et 2015 ; 3eme en 2012 et 4eme en 2013), le tout par équipes. Vice-championne d'Europe en individuel en 2015 (3eme en 2012 et 2016). ...
Fleurettiste. Championne olympique en individuel en 2016 (2eme en 2012). Championne du monde en individuel en 2015, 2017 et 2019 (3eme en 2013) et par équipes en 2011, 2016 et 2019 (2eme en 2014 et 2015, 3eme en 2013 et 2017). Championne d'Europe en individuel en 2012 et 2018 (2eme en 2017 et 2019, 3eme en 2010) et par équipes en 2016 et 2019 (2eme en 2011, 2014, 2015, 2017 et 2018 ; 3eme en 2010 et 2012). Championne du monde junior en 2010. ...
Challenge International de Paris
Challenge Monal
Championnats d'Europe
Championnats de France individuels
Championnats du Monde
Coupe du Monde
Les escrimeurs multimédaillés aux Championnats du Monde
Lexique Français-Anglais
Tout savoir sur l'escrime

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - brice guyart -  - salvatore sanzo - jean-michel lucenay - marcel marcilloux