Happy Birthday :
mardi 24 octobre 2017
Equitation
 

Championnats du Monde (incluant les Jeux d'Equestres Mondiaux depuis 1990) - Dossier Equitation
< Retour

Présentation :

Les Championnats du Monde sont organisés depuis :
- 1953 en saut d'obstacles
- 1966 en dressage
- 1966 en concours complet
- 1972 en attelage
- 1986 en endurance et voltige
- 2002 en reining
- 2010 en para-dressage


Parallèlement, il existe les Jeux Equestres Mondiaux (JEM).
Ils se déroulent tous les quatre ans depuis 1990, années paires, en alternance avec les Jeux Olympiques. Ils regroupent dans un même lieu au même moment les championnats des disciplines équestres reconnues par la Fédération équestre Internationale (FEI). Organisés pour la première fois en 1990 à Stockholm en Suède, ils ont remplacé les Championnats du Monde, existants autrefois, pour chaque discipline.
Ces jeux réunissent jusqu'à en moyenne 600 000 spectateurs.  La 7ème édition a été organisée à Caen en Normandie du 23 août au 7 septembre. La nation la plus médaillée a été la Grande-Bretagne qui a récolté 15 médailles (7 or, 6 argent et 2 bronze) suivis par les Pays-Bas avec 18 médailles (6 or, 3 argent, 9 bronze) et l'Allemagne avec 15 médailles (5 or, 7 argent, 3 bronze). La France termina 6eme avec 6 médailles (1 or, 4 argent, 1 bronze).

Record de téléspectateurs cumulé : 1,5 milliard pour les Mondiaux d'Aix-la-Chapelle en 2006.

Les villes d'organisation
1990 : Stockholm NOR
1994 : La Haye (Den Haag) NED
1998 : Rome ITA
2002 : Jerez de la Frontera ESP
2006 : Aachen (Aix-la-Chapelle) GER
2010 : Lexington USA
2014 : Caen FRA
2018 : Bromont CAN

Dernier rendez-vous, le 7eme : Caen en Normandie en 2014 avec la participation de cavaliers venus de 74 nations, un record. Dix nations (Allemagne, Australie, Autriche, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Suède et Suisse) ont participé dans chacune des huit disciplines figurant au programme (saut, concours complet, dressage, endurance, reining, attelage, voltige et para-dressage) avec en démonstration le horse-ball et le polo.

Les cinq sites retenues : Caen pour 7 des 8 disciplines - Haras du Pin pour le cross du concours complet - Mont-Saint-Michel pour l'endurance - Saint-Lô pour une démonstration de horse-ball et Deauville pour une démonstration de polo.

  • 984 athlètes
  • 1243 chevaux
  • 74 nations
  • 7 sites de compétition
  • 28 titres
  • 574 000 spectateurs
  • 500 millions de téléspectateurs
  •  

Les chiffres : 1000 cavaliers et 1000 chevaux, 3000 bénévoles, 50 000 spectateurs et 500 millions de téléspectateurs.

Les disciplines : Attelage (49 attelages : 1 meneur, 1 navigateur, groom et 4 chevaux attelés), Concours complet (97 couples) - Dressage (103 couples) - Endurance (173 couples) - Para-dressage (100 couples) - Reining (91 couples) - Saut d'obstacles (167 couples) - Voltige (97 couples) - Horse-ball en démonstration.


A noter qu'il existe des Championnats du Monde pour certaines disciplines qui ont lieu en plus des Jeux d'équestres à des dates différentes et aux endroits différents.

Les huit disciplines
Attelage
- dressage
- marathon
- maniabilité

Les 3 épreuves comptent pour la compétition individuelle et pour celle par équipes. Les équipes sont constituées de 2 attelages au minimum et 3 attelages au maximum ce qui représente dix à quinze chevaux

Concours complet
- dressage
- cross
- hippique (saut d'obstacles)

Discipline olympique, le Concours Complet est comparée à un « triathlon équestre » car il comprend trois épreuves différentes réparties sur trois jours et réalisées par le même couple cavalier-cheval : le dressage, le « cross » (où concurrents doivent franchir 45 obstacles fixes naturels sur une distance de plus de 6 500 m à une vitesse moyenne de 35km/heure), et le saut d’obstacles.

Le classement final est déterminé par le cumul des pénalités au cours de ces trois épreuves. Le résultat de chaque épreuve compte pour le classement final des compétitions individuelles et par équipes.

Le concours complet est l’une des épreuves équestres les plus éprouvantes et les plus spectaculaires. Pour gagner, le cheval doit être à la fois endurant, rapide, agile, courageux et docile.


Dressage
- Grand Prix
- Grand Prix Spécial
- Reprise Libre en Musique (RLM ou Kür)

Entre sport et art équestre, le dressage est une discipline qui met en avant l’esthétique du mouvement et la précision d’exécution. Considérée comme la discipline mère des autres disciplines, le Dressage fait appel à l’élégance et à l’équilibre naturel du cheval, et demande une entente parfaite entre le cavalier et sa monture. 

Lors des reprises, le couple cavalier/cheval évolue sur un terrain rectangulaire de 60m sur 20m et exécute une série de figures (mouvements classiques et figures imposées ou libres), aux 3 allures que sont le pas, le trot et le galop. Les principes de jugement se portent principalement sur l’attitude et  l’aisance d’exécution des mouvements du cheval.

Aux Jeux Equestres Mondiaux, le Dressage comprend une compétition par équipes, et deux compétitions individuelles : le Grand Prix Spécial et le Grand Prix Freestyle.  Les équipes sont composées de trois ou quatre couples cavalier/cheval. En l’absence d’équipe, une nation peut engager un ou deux couple(s) en individuel.

Dressage para-équestre

Grâce aux yeux et aux jambes du cheval, le Para-Dressage permet à toutes les personnes présentant un handicap de pratiquer l'équitation et de participer à des compétitions. 

Les athlètes sont répartis en grades selon l’importance de leur handicap. Les personnes ayant le même type de profil (mobilité, force et pouvoir de coordination) sont regroupées par degré de compétition (grade), qui varient de 1, pour les personnes les plus handicapées, à 4, pour les cavaliers les moins atteints. En tout, il y 5 grades: les personnes paraplégiques et assimilées, les personnes amputées et assimilés, les personnes non voyantes et mal voyantes, les personnes infirmes motrices cérébrales, et les grands handicapés.

Les parcours et l’équipement sont adaptés en fonction du grade. Le frac et le haut-de-forme laissent place à la bombe et au blouson, plus sécuritaires et mieux adaptés aux modifications de selle et aux appareillages.

Le Para-Dressage comprend trois épreuves: la première manche par équipes, la reprise individuelle imposée,  et la reprise individuelle libre en musique. Les juges regardent le dressage, jugent la reprise, sans prendre en considération le handicap, ce sont les qualités de fluidité qui sont jugées.

Le Para-Dressage est le seul sport paralympique auquel hommes et femmes participent selon les mêmes conditions et où le cavalier ou la cavalière ainsi que le cheval sont déclarés médaillés paralympiques.


Endurance
Course chronométrée longue de 160 km qui se courra en forme de marguerite avec 5 boucles longues de 20 à 40 km

L’épreuve d’Endurance est un « marathon », pratiqué sur une seule journée, par un seul cheval et un seul cavalier. Il se court au chronomètre sur un itinéraire balisé de 160 km avec des contrôles vétérinaires à l'issue de chacune des 5 boucles pendant l’épreuve. Le cavalier doit savoir gérer les efforts de son cheval pour courir la distance au plus vite en le maintenant dans une parfaite condition physique.

Une nation peut engager jusqu'à cinq couples cavalier/cheval. Les trois meilleurs cavaliers de chaque nation sont retenus pour le classement par équipe. Si une nation n'engage pas au moins trois cavaliers, elle ne participe pas au classement par équipe.

La baie du Mont-Saint-Michel (Manche) en 2014 a offert un cadre majestueux pour les 160 km de l’épreuve d’Endurance qui se courra en forme de marguerite, avec 5 boucles longues de 20 à 40km.


Reining
- équipes
- individuel

Discipline reine de l’équitation western, le Reining consiste à exécuter des enchaînements de figures pour mettre en valeur la finesse du dressage, la maniabilité et l’attitude du cheval guidé entre des rênes souples sans résistance apparente.

Le Reining s’effectue toujours selon un parcours « pattern » (tracé écrit des figures à réaliser) imposant une succession  de figures obligatoires : grands cercles (au galop rapide), petits cercles (au galop lent), changements de pieds, roll-backs (pivots de 180°), spins (pirouettes/ pivots de 360° autour d’un postérieur), reculs (marche arrière en ligne droite sur au moins trois mètres) et des sliding stops (arrêts glissés sur les postérieurs).  Le cheval est jugé pour la précision, la docilité, le contrôle et la virtuosité avec lesquels il exécute et enchaîne les différentes manoeuvres imposées.


Saut d'obstacles
- parcours de chasse
- Coupe des nations Super League
- top des 25
- finale tournante

Le CSO peut être comparé au slalom spécial : un enchaînement rapide et très précis qui implique une succession d’efforts, de séquences intensives, sur un temps imparti. En 90 secondes environ, le couple cavalier-cheval franchit 10 à 13 obstacles hauts et larges, répartis sur 600 mètres, avec seulement 6 à 7 secondes pour se préparer au saut suivant. Tout se joue à quelques détails, le suspense et l’émotion vont grandissant.

Pour enchaîner le parcours d’obstacles, le cheval et son cavalier doivent être en harmonie parfaite. Tel un centaure, ils devront maîtriser de nombreux paramètres : l’impulsion, qui révèle le désir du cheval de passer l’obstacle, la vitesse, la trajectoire, le nombre et la longueur des foulées pour se garantir des sauts sans faute, mais aussi l’équilibre sur le cheval, comme un sauteur en hauteur lesté d’un sac.

Aux Jeux Équestres Mondiaux, l’épreuve de Saut d’Obstacles des se déroule sur un format spécifique de trois épreuves plus une Finale à quatre cavaliers. Les équipes sont composées de trois ou quatre cavaliers, donc trois ou quatre chevaux. Deux titres de Champions sont décernés : un par équipes et l’autre en individuel.

Voltige
- figures imposées individuel
- figures libres individuel
- figures libres équipe
- finales libres équipe
- finales libres individuel

La voltige est une discipline mêlant des éléments de gymnastique et de danse, exécutés en musique sur un cheval au galop. Cela exige de la part du voltigeur d’avoir une relation harmonieuse avec le cheval ainsi qu’une condition physique remarquable. Ces deux éléments sont impératifs pour réaliser un programme alliant force, coordination, rythme et équilibre.

La Voltige est organisée en trois catégories : femmes, hommes et équipes.  L’équipe est composée de six voltigeurs, filles et garçons, et du longeur qui fait tourner le cheval. Le « porteur » a un physique solide alors que le « flyer » (« le volant ») qui virevolte doit être petit et léger. C’est le longeur qui dresse le cheval et l’entraîne, cadence le galop du cheval, et modifie l’allure pour rattraper un déséquilibre du voltigeur.

Lors des Jeux Equestres Mondiaux, quatre compétitions ont lieu :  1) une compétition individuelle Femmes, 2) une compétition individuelle Hommes, 3) une compétition en « Pas de deux »,  4) une compétition par équipes.

La compétition se déroule sur plusieurs jours : les « individuels » doivent exécuter successivement un enchaînement « imposé », puis un « libre », puis un « technique », et enfin un dernier « libre ». Durant les deux programmes "libres", qui peuvent être différents ou non, les voltigeurs expriment tous leur sens artistique et insistent sur les figures qu’ils maîtrisent le mieux. « L’imposé », en revanche, est le même pour tous. Le « technique » est un enchaînement de cinq figures obligatoires, que le voltigeur peut présenter dans l’ordre qu’il désire et en y ajoutant sa « patte ». Les équipes doivent, elle, affronter un enchaînement imposé et deux libres.

La piste est circulaire et d’un diamètre de 25 à 30m. Huit juges sont répartis autour d’elle. Six d’entre eux jugent le ou les voltigeurs, deux se concentrent sur le cheval, la rectitude de ses allures et la qualité de son galop. Les voltigeurs reçoivent des notes techniques mais aussi artistiques.

Le Polo

Le polo est un sport d'équipe équestre mettant aux prises deux équipes de quatre joueurs. Rapidité, contact, fougue, précision et force. C'est un véritable sport d'équipe et de courage.  

Deux équipes de quatre joueurs à cheval s'affrontent sur un terrain de 275 mètres de long par 145 mètres de large. En selle sur des chevaux rapides, agiles et vifs, les cavaliers frappent une petite balle de bois de huit centimètres de diamètre à l'aide d'un maillet et se lancent dans des poursuites effrénées jusqu'à l'en-but adverse. Après chaque goal (but), les équipes changent de côté et la remise en jeu s'effectue au centre du terrain.

Il y deux équipes de quatre joueurs et deux arbitres à cheval sur le terrain. Il n'y a pas de gardien de but. A chaque but rentré, les équipes changent de côté et l'équipe qui vient de marquer le goal a l'engagement. Les buts sont constitués de deux poteaux verticaux (espacés de 7m50), sans barre transversale. Pour marquer un goal, la balle doit passer entre ces poteaux, à quelque hauteur que ce soit.

Le match se joue en 4 ou 8 périodes, appelées chukkers, durant chacune 7mn30. Au cours des trente dernières secondes, dès que la balle sort ou touche les planches qui délimitent les longueurs du terrain ou bien franchit la ligne de but, la période se termine immédiatement.

Les chevaux dit 'poneys'

Ils sont d'origines diverses : souvent argentines mais de plus en plus proche du pur-sang.

Les 'Coups'

- Coup droit : swing vers l'avant à droite du cheval (pour les droitiers !)
- Back (à droite ou à gauche) : coup d'avant en arrière destiné à retourner le jeu.
- Revers : swing à gauche vers l'avant
- Engagement : (Trough in) : un arbitre met la balle en jeu au milieu des deux équipes.
- Pénalités : se tirent à 30, 40, 60 yards des buts et toujours sur la ligne en avant de la faute. (Une faute à plus de 40 yards, mais à moins de 60 yards, se tirera à 40 yards – N.B : un yard = 0,91m)
- Corners : se tirent à 60 yards.

Horse-ball

Le Horse Ball est un sport collectif, spectaculaire et vivant, qui oppose deux équipes de six cavaliers, dont 4 sur le terrain et 2 remplaçants. Lors de la pratique de cette discipline, les contacts sont très fréquents. Les chevaux sont lancés dans des galops effrénés. Les cavaliers sont équipés d'un casque, d'éperons et de genouillères.

Sur un terrain de 60 à 80 mètres de longueur sur 20 à 30 mètres de largeur appelé rug, les joueurs doivent ramasser à terre, faire des passes et lancer un ballon équipé de 6 anses en cuir dans des buts fixés à 3,50m de hauteur à chaque extrémité du terrain sans jamais mettre les pieds à terre.

Les cavaliers sont à la fois défenseurs et attaquants. Ils s’affrontent au cours de deux périodes de 10mn où chaque chef d’équipe peut demander un temps mort. Une mi-temps de 3mn sépare les deux périodes.

Deux règles sont importantes au Horse Ball : 1) la règle des « deux fois trois » : chaque équipe doit faire trois passes entre trois joueurs différents avant de marquer. S’ils ne respectent pas cette règle, le but n’est pas validé. 2) la règle « des dix » : les joueurs ne peuvent garder plus de 10 secondes le ballon.

Lexique

- l’arrachage : action du défenseur pour arracher le ballon à l’adversaire
- le ramassage : ramasser le ballon à terre sans descendre de cheval
- le marquage : suivi d’un attaquant par un défenseur



Le top-10 des nations les plus médaillées (toutes disciplines confondues)

 

 

Or

Argent

Bronze

TOTAL

1

 Allemagne

34

23

26

83

2

Grande-Bretagne

18

20

9

47

3

Etats-Unis

14

13

12

39

4

 Pays-Bas

14

15

15

44

5

 France

8

15

5

28

6

 Nouvelle Zélande

5

1

2

8

7

Suisse

4

2

3

9

8

 Belgique

5

6

2

10

9

 Espagne

3

2

2

7

10

 Suède

2

1

7

10

Copyright Sportquick/Promedi

En savoir plus :
Championnats du Monde (incluant les Jeux d'Equestres Mondiaux depuis 1990)

dessindessindessindessindessindessindessin

Saut d'obstacles

La compétition finale des Championnats du Monde de saut d'obstacles se déroule depuis 1953 entre les 4 meilleurs cavaliers à la suite des épreuves disputées les 3 journées précédentes, sous la  fameuse “finale tournante”. Les 4 finalistes monteront leurs propres chevaux ainsi que les trois montures de leurs adversaires. Chaque cavalier doit effectuer 4 parcours au barème A. La sanction est de 4 points pour une barre renversée et de 0,25 pts la seconde au-delà du temps fixé. En cas d'égalité, il y aura un barrage au temps entre les cavaliers montant leurs propres chevaux.

Les Français dans la finale tournante :

- Pierre Jonquères d’Oriola : 3e en 1953; 2e en 1954; 4e en 1955 et 1er en 1966.

- Michel Robert : 3e en 1982 et 2e en 1994.

- Pierre Durand : 4e en 1986.

- Hubert Bourdy : 3e en 1990.

- Eric Navet : 1er en 1990 et 2e en 2002.

- Thierry Pomel : 2e en 1998.

- Patrice Delaveau : 2e en 2014.
 

Les médaillés français aux Championnats du Monde de saut d’obstacles

- Or

1966. Jonquères d’Oriola et Pomone B en individuel

1970. Janou Lefèbvre et Troubadour en individuel femmes

1974. Janou Lefèbvre et Rocket/Alterline en individuel femmes

1982. Bertran de Balanda, Caron, Cottier et Robert par équipes

1990. Navet et Quito de Baussy en individuel

1990. Bost, Bourdy, Durand et Navet par équipes

2002. Levallois, Navet, Bertran de Balanda, R. Angot par équipes

- Argent

1954. Jonquères d’Oriola et Arlequin D en individuel

1994. Robert et Miss San Patrigano en individuel

1994. Bost, Navet, Robert et Rozier P. par équipes

1998. Pomel en individuel ; Ledermann, Bost, Navet et Pomel par équipes

2002. Navet et Dollar du Mûrier en individuel

2010. Kevin Staut , Pénélope Leprevost, Patrice Delaveau , Olivier Guillon par équipes

2014. Patrice Delaveau en individuel

- Bronze

1953. Jonquères d’Oriola et Ali Baba en individuel

1982. Robert et Idéal de la Haye en individuel

1986. Cottier, Delaveau, Durand et Robert par équipes

1990. Bourdy et Morgat en individuel

 
 
 

 

.,.

Copyright Sportquick/Promedi

Le Military de Boekelo (CCI3 ***), l'un des concours complet le plus convoité (60 000 visiteurs), se déroule au mois d'octobre aux Pays-Bas près de la ville d'Enschede dans la province de Twente. C'est un rendez-vous prestigieux entre les meilleurs cavaliers du monde. La 47eme édition a eu lieu en octobre 2017.        ...
Champion du monde d'attelage individuel par paires en 1997 (2eme en 1999, 2004 et 2015 ; 3eme en 2009 et 2013) et par équipes en 1999, 2001, 2003, 2004, 2013, 2015 et 2017 (2eme en 2009 et 2016 ; 3eme en 2008). ...
Champion du monde d'attelage individuel par paires en 1989, 1999, 2001, 2007, 2013 et 2015 (2eme en 1993, 3eme en 2005) et par équipes en 1999, 2001, 2003, 2013, 2015 et 2017 (2eme en 2005, 2007 et 2009). ...
Les Championnats du Monde sont organisés depuis : - 1953 en saut d'obstacles - 1966 en dressage - 1966 en concours complet - 1972 en attelage - 1986 en endurance et voltige - 2002 en reining - 2010 en para-dressage Parallèlement, il existe les Jeux Equestres Mondiaux (JEM). Ils se déroulent tous les quatre ans depuis 1990, années paires, en alternance avec les Jeux Olympiques. Ils regroupent dans un même lieu au même moment les championnats des disciplines équestres reconnues par la F...
Les Championnats du Monde sont organisés depuis : - 1953 en saut d'obstacles - 1966 en dressage - 1966 en concours complet - 1972 en attelage - 1986 en endurance et voltige - 2002 en reining - 2010 en para-dressage Parallèlement, il existe les Jeux Equestres Mondiaux (JEM). Ils se déroulent tous les quatre ans depuis 1990, années paires, en alternance avec les Jeux Olympiques. Ils regroupent dans un même lieu au même moment les championnats des disciplines équestres reconnues par la F...
Les Championnats du Monde sont organisés depuis : - 1953 en saut d'obstacles - 1966 en dressage - 1966 en concours complet - 1972 en attelage - 1986 en endurance et voltige - 2002 en reining - 2010 en para-dressage Parallèlement, il existe les Jeux Equestres Mondiaux (JEM). Ils se déroulent tous les quatre ans depuis 1990, années paires, en alternance avec les Jeux Olympiques. Ils regroupent dans un même lieu au même moment les championnats des disciplines équestres reconnues par la F...
Les Championnats du Monde sont organisés depuis : - 1953 en saut d'obstacles - 1966 en dressage - 1966 en concours complet - 1972 en attelage - 1986 en endurance et voltige - 2002 en reining - 2010 en para-dressage Parallèlement, il existe les Jeux Equestres Mondiaux (JEM). Ils se déroulent tous les quatre ans depuis 1990, années paires, en alternance avec les Jeux Olympiques. Ils regroupent dans un même lieu au même moment les championnats des disciplines équestres reconnues par la F...
Le Global Champions Tour est le circuit privé de saut d'obstacles le plus rémunérateur du monde. Il a été créé en 2005 par le cavalier néerlandais Jan Tops, champion olympique par équipes en 1992, devenu une figure incontournable dans le monde équestre (élevage et organisateur de concours). Présidé par Jan Tops, la marraine en est Athina Onassis de Miranda. Avec une substantielle plus value, le Global Champions Tour a été venu à l'Américain Frank McCourt, par ailleurs propriétaire de l&...
Ce prestigieux Grand Prix se déroule sur la Piazza di Siena située dans la Villa Borghese de Rome. C'est une étape du Global Champions Tour. La 83e édition a eu lieu en mai 2015.     ...
Incontournable comme meneur en attelage en 4 depuis 1980. Quadruple champion du monde individuel, en 1988, 1992, 2002 et 2008 (2eme en 1986, 2000 et 2006 ; 3eme en 1990, 1994 et 2004 ; 2eme à 1 en 2016). 11 fois champion du monde par équipes : à 1 en 2010, 2012, 2014, 2016, à 4 en 1986, 1988, 1998, 2002, 2008, 2010 et 2014 (7 autres podiums). Plusieurs fois champion d'Europe en individuel et par équipes. Vingt fois champion des Pays-Bas depuis 1983. Il remporta notamment à huit reprises le p...
Australian International 3-day event (Adelaide Horse Trials) CCI****
Badminton Concours Complet (CCI****)
Burghley Concours complet (CCI****)
CCI ** Pau
CCI *** Pau
CCI **** Pau
CCI Saumur
Championnats d'Europe
Championnats de France
Championnats du Monde (incluant les Jeux d'Equestres Mondiaux depuis 1990)
CHI Genève *****
CHIO Aix-la-Chapelle (Aachen) *****
Concours d'Attelage International de Conty (Somme - France)
Coupe du Monde
CSI Estoril*****
CSI Jumping de Monte Carlo*****
CSI Lyon *****
CSI Paris ***** (Grand Prix Saut Hermès)
CSI Valkenswaard
CSIO Barcelona *****
CSIO Cannes*****
CSIO Dublin
CSIO La Baule
CSIO Rome
CSIO St.Gallen *****
CSIW Stuttgart Allemagne
FEI Coupe des Nations
Hickstead Derby
Horse of the Year Grand Prix
Jumping du Château de Versailles
Jumping International de Bordeaux
Lexington Kentucky 3-Day Event CCI****
Longines Masters de Paris
Lühmühlen 3-Day Event CCI****
Military Boekelo CCI *** concours complet
Rolex Top-Ten
Calendrier Concours Complets **** 2016/17
CHAMPIONNAT DE FRANCE DE HORSE-BALL 2016
Classement mondial de saut d'obstacles (FEI Longines Ranking)
Global Champions Tour, dates 2017 et tous les vainqueurs....
Grand Chelem Concours Complet Rolex
Kévin Staut : "C'est une discipline formidable"
Lexique
Lexique Français Anglais
Tout savoir sur l'équitation

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  - alex hua tian -  - valentine pozzo di borgo - alexandra ledermann