Happy Birthday :
vendredi 22 février 2019
Judo
 
Judo - Changement de règles en 2017 - Article du : 11/02/2017

Changement de régles depuis 2017

Durée des combats :
- 4 minutes pour les hommes et pour les femmes. Respect de la parité, comme souhaité par le Comité international olympique (CIO), et unité de temps des combats dans le cadre de la proposition de compétition olympique par équipes mixtes.

Golden score :
- Si aucune score n'est inscrit ou si les athlètes sont à égalité, le combat continue en Golden Score.
- Tout score et/ou pénalité obtenu(s) pendant le temps réglementaire reste inscrit au tableau de marque.
- La décision pendant le golden se fait sur la base de la différence de score ou de shido.

Evaluation des points :
- Il n'y a désormais plus que ippon et waza-ari.
- La valeur du waza-ari intègre celle du yuko par le passé.
- Les waza-ari ne se cumulent pas. Deux waza-ari ne sont plus équivalents à un ippon.

Immobilisation (Osae Komi) :
- Waza-ari 10 secondes.
- Ippon 20 secondes.

Pénalités :
- Il y a désormais trois shido, au de lieu de quatre précédemment. Le troisième shido devient Hansoku Make (disqualification).
- Dans le but de simplifier l'arbitrage et sa compréhension, toutes les actions sur la manière de saisir le judogi (kumikata), pénalisées par le passé, ne le seront plus : saisie en pistolet, saisie avec les deux mains du même côté, doigts dans la manche...
- Le kumikata ne sera pas pénalisé aussi longtemps que Tori (celui qui attaque) est en phase de préparation d'attaque, mais les positions négatives le seront.
- Le temps pour saisir le kumikata et attaquer est de 45 secondes.- En cas d'attitude défensive, shido sera donné.
- La saisie aux jambes ou au pantalon sera pénalisée d'un shido la première fois, et la seconde d'un Hansoku Make.

Sécurité :
- Le comité à examiné les règles de sécurité afin de rendre le judo le moins traumatique possible. Toute tentative de Uke (celui qui défend) d'éviter la chute sur le dos par tout mouvement dangereux pour la tête, le cou ou la colonne vertébrale, sera sanctionnée par Hansoku Make. Le compétiteur qui perd le combat pourra néanmoins continuer la compétition si cela est applicable
- Afin de ne pas donner le mauvais exemple aux jeunes judokas, toute fausse chute sera considérée comme une action valide. Une chute sur les deux coudes sera comptabilisée, une chute sur un coude ne sera pas comptabilisée.
- L'anti-judo sera immédiatement pénalisé.

Judogi :
- Pour une plus grande efficacité et pour avoir une bonne saisie, il est nécessaire que la veste soit bien tenue par la ceinture. Afin de renforcer cela, les compétiteurs devront arranger leur judogi et leur ceinture rapidement, entre le Matte et le Hajime de l'arbitre.

Classement mondial :
- Les points de classement mondial vont être modifiés. Une proposition sera faite rapidement.
- Les médaillés des Championnats du Monde juniors se verront attribuer des points pour le classement mondial seniors.

En résumé

- Comme chez les femmes, les combats masculins durent désormais quatre minutes au lieu de cinq minutes avant.

- Dans les phases de combat debout, la disqualification du combattant fautif interviendra désormais après deux saisies au pantalon de l'adversaire, et non plus une comme avant.

- Deux waza-ari qui valident les chutes sur une omoplate, n'ont désormais plus valeur de ippon.

- Trois avertissements (shido), au lieu de quatre auparavant, sont désormais synonymes de disqualification.

- Les pénalités n'attribuent plus la victoire dans le temps réglementaire, hormis disqualification.

- Après le koka en 2008, c'est le yuko qui disparaît. Seuls deux avantages demeurent : le ippon (KO) et le waza-ari qui valident toujours les chutes sur une omoplate, mais également ce qui était comptabilisé yuko jusqu'alors.

.,.
Résultats et Champions


Championne olympique des lourdes en 2012 (2eme en 2016, battue par la française Emilie Andéol, 3eme en 2008). Championne du monde de la catégorie en 2013 et 2014 (2eme en 2018, 3eme en 2009, 2010 et 2015 ; 3eme en Toutes Catégories en 2017). Vice-championne du monde par équipes en 2007 (3eme en 2011 et 2013). Victorieuse du Tournoi de Paris en 2019 (5 autres podiums) et finaliste du World Masters en 2017 en 2018 en +78 kg. Elle a remporté 11 médailles d'or aux championnats Panaméricains entr...
Organisé chaque année depuis 1971 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes par la Fédération Française de Judo, c'est l'un des tournois les plus prestigieux au monde qui se déroule habituellement au mois de février. Il est la première levée du Grand Chelem, créé en 2009, avec ceux de Tokyo, Rio de Janeiro et Moscou. C'est également un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques dans une année olympique. Il a été organisé jusqu'en 1999 au Stade Pierre de Coubertin avant d...
Championne du monde des -78 kg en 2015 à 20 ans (2eme en 2017). Victorieuse du Wolrd Masters en 2018 (finaliste du Tournoi de Paris en 2019). Championne du monde juniors en 2011 ...
Sans véritable palmarès, elle crée la surprise en 2018 en devenant championne d'Europe des -78 kg, en battant en finale Audrey Tcheuméo. Victorieuse du Tournoi de Paris en 2019 (finaliste en 2014 ; finaliste des World Masters en 2017). Championne d'Europe junior en 2013. ...
Organisé chaque année depuis 1971 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes par la Fédération Française de Judo, c'est l'un des tournois les plus prestigieux au monde qui se déroule habituellement au mois de février. Il est la première levée du Grand Chelem, créé en 2009, avec ceux de Tokyo, Rio de Janeiro et Moscou. C'est également un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques dans une année olympique. Il a été organisé jusqu'en 1999 au Stade Pierre de Coubertin avant d...
Organisé chaque année depuis 1971 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes par la Fédération Française de Judo, c'est l'un des tournois les plus prestigieux au monde qui se déroule habituellement au mois de février. Il est la première levée du Grand Chelem, créé en 2009, avec ceux de Tokyo, Rio de Janeiro et Moscou. C'est également un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques dans une année olympique. Il a été organisé jusqu'en 1999 au Stade Pierre de Coubertin avant d...
Champion du monde des -90 kg en 2015 (3eme en 2017) et 3eme des Jeux Olympiques en 2016. 3eme des championnats du monde par équipes mixte en 2017 et 2018. Champion d'Asie en 2015 (2eme en 2013, 3eme en 2014). 3eme des Jeux d'Asie en 2014. Vainqueur du Tournoi de Paris en 2019. ...
Il fait partie des meilleurs judokas du moment tout d'abord en -90 kg puis en -100 kg. Vice-champion olympique des -90 kg en 2016. Champion d'Europe de la catégorie en 2012, 2014 et 2016 (2eme en 2009, 2010, 2013 et 2015 ; 3eme en 2011) et vice-champion du monde en 2013 (3eme en 2014 et 2015). Vice-champion du monde des -100 kg en 2017 et 2018. Champion du monde en 2008 et 2013 (3eme en 2014 et 2015) et champion d'Europe en 2010, 2012, 2013, 2014 et 2016, le tout par équipes. Vainque...
Organisé chaque année depuis 1971 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes par la Fédération Française de Judo, c'est l'un des tournois les plus prestigieux au monde qui se déroule habituellement au mois de février. Il est la première levée du Grand Chelem, créé en 2009, avec ceux de Tokyo, Rio de Janeiro et Moscou. C'est également un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques dans une année olympique. Il a été organisé jusqu'en 1999 au Stade Pierre de Coubertin avant d...
Organisé chaque année depuis 1971 pour les hommes et depuis 1988 pour les femmes par la Fédération Française de Judo, c'est l'un des tournois les plus prestigieux au monde qui se déroule habituellement au mois de février. Il est la première levée du Grand Chelem, créé en 2009, avec ceux de Tokyo, Rio de Janeiro et Moscou. C'est également un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques dans une année olympique. Il a été organisé jusqu'en 1999 au Stade Pierre de Coubertin avant d...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - david douillet -  - cyrille maret - mahmou miranfashandi - larbi benboudaoud