Happy Birthday :
jeudi 21 mars 2019
Handball
 
Handball - Lexique - Article du : 18/07/2011

  Ailier : Joueur évoluant essentiellement sur le côté du terrain.
Arrière centre : Joueur placé au milieu du terrain qui dirige les attaques et tire ou tente de pénétrer la défense ; également appelé « meneur de jeu ».
Carton jaune : Carton que l’arbitre signifie un avertissement à un jour pour une infraction qu’il a commise.
Carton rouge : Carte signifiant que l’arbitre expulse un joueur du match.
Dribble : Déplacer le ballon en le faisant rebondir sur le sol.
Engagement : Tir depuis la ligne médiane à un co-équipier à moins trois mètres et derrière la ligne, en général pour recommencer le jeu.
Expulsion : Ejection d’un joueur sans autorisation de le remplacer.
Gardien de but : Joueur chargé de la défense des buts.
 Jet d’arbitre : Similaire à l’entre-deux du basket-ball, l’arbitre lance la balle en l’air de sorte qu’un joueur de chaque équipe puise l’attraper et la contrôler.
Jet franc : Remise en jeu pour les attaquants sans intervention de la défense, accordée à la suite d’une faute mineure de l’adversaire.
Joueur de champ : Tout joueur sur le terrain à l’exception du gardien, également appelé « joueur de terrain ».
Joueur de ligne : Attaquant qui joue essentiellement autour de la ligne des six mètres ; également appelé « pivot ».
Joueur de terrain : Tout joueur sur le terrain à l’exception du gardien, également appelé « joueur de champ ».
Ligne arrière : Ligne traversant le fond du terrain, sans compter la ligne de but, également appelée « ligne extérieure de but".
Ligne de but : Ligne qu’un ballon doit franchir pour qu’un but soit marqué.
Ligne de jet franc : Arc de cercle marqué en pointillés à neuf mètres des buts, délimitant la zone où une équipe attaquante remet en jeu après qu’une faute a été commise dans cette zone ; également appelée la « ligne des neuf mètres ».
Ligne de limitation du gardien de but : Ligne de quatre mètres devant les buts marquant la limite jusqu’à laquelle un gardien peut avancer pour se défendre d’un penalty ; également appelée "ligne de quatre mètres".
Ligne de quatre mètres : Ligne de quatre mètres devant les buts marquant la limite jusqu’à laquelle un gardien peut avancer pour se défendre d’un penalty ; également appelée « ligne de limitation du gardien ».
Ligne de tir des sept mètres : Ligne de un mètre située à sept mètres des buts d’où les penalties sont tentés ; également appelée « ligne des sept mètres ».
Ligne de zone de but : Arc de cercle définissant la zone de but ; également appelée « ligne des six mètres ».
Ligne des neuf mètres : Arc de cercle marqué en pointillés à neuf mètres des buts, délimitant la zone où une équipe attaquante remet en jeu après qu’une faute a été commise dans cette zone ; également appelée la « ligne de jet franc ».
Ligne des sept mètres : Ligne de un mètre située à sept mètres des buts d’où les penalties sont tentés ; également appelée « ligne de tir des sept mètres ».
Ligne des six mètres : Arc de cercle définissant la zone de but ; également appelée « ligne de zone de but ».
Ligne extérieure de but : Ligne traversant le fond du terrain, mais ne comprenant pas la ligne de but, également appelée « ligne arrière ».
Ligne latérale : Ligne délimitant un côté du terrain.
Ligne médiane : Ligne séparant le terrain en deux moitiés.
Meneur de jeu : Joueur placé au milieu du terrain qui dirige les attaques et tire ou tente de pénétrer la défense ; également appelé « arrière centre ».
Penalty : Système de tie-break selon lequel, après un match à égalité, les joueurs de chaque équipe tentent de marquer contre le gardien adverse depuis la ligne des sept mètres afin de déterminer un vainqueur.
Pivot : Attaquant qui joue essentiellement autour de la ligne des six mètres ; également appelé « joueur de ligne ».
Remise en jeu sur touche : Tir depuis le côté du terrain pour relancer le jeu après que la balle a franchi les lignes latérales.
Renvoi du gardien : Remise en jeu du ballon par le gardien vers l’un de ses co-équipiers, après que le ballon a franchi la ligne arrière en ayant été touché par le gardien ou la défense en dernier.
Suspension de deux minutes : Pénalité en cas de deuxième avertissement ou pour tout comportement irrégulier ou anti-sportif grave.
Tir de coin : Lancer effectué par un attaquant depuis un coin du côté attaquant du terrain, destiné à remettre la balle en jeu après que celle-ci a franchi la ligne arrière et qu’un défenseur autre que le gardien de but l’a touché.
Tir de penalty : Tir de sept mètres vers les buts uniquement paré par le gardien et accordé à la suite d’une faute grave ou parce que la défense a irrégulièrement empêché une belle chance de marquer un but ; également appelé « tir de sept mètres ».
Tir de sept mètres : Tir effectué à sept mètres vers les buts uniquement paré par le gardien et accordé suite à une faute grave ou parce que la défense a irrégulièrement empêché une belle chance de marquer un but ; également appelé a « tir de penalty ».
Tir en suspension : Essai de tir en sautant.
Tireur : Joueur, en général grand et bon sauteur, qui tire depuis le fond du court.
Zone de but : Surface en forme de D avançant sur une zone de six mètres depuis les buts et occupée uniquement par le gardien.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Vice-champion du monde en 2017 et 2019 (élu meilleur arrière gauche du tournoi les deux fois). 4eme du championnat d'Europe en 2016 (élu meilleur demi-centre du tournoi en 2016 et 2018). Champion du Danemark en 2017 (meilleur buteur) avec Aalborg. Il a rejoint le Paris-SG en 2017, avec qui il remporte la coupe de France en 2018 et la coupe de la Ligue en 2018 et 2019. 80 sélections (346 buts). ...
Champion du monde en 2013 (3eme en 2011, 4eme en 2015) et champion d'Europe en 2018 (2eme 2006 et 2016, 3eme en 2014 ; 4eme et élu meilleur défenseur en 2012). Vainqueur de la coupe de l'EHF en 2003 (finaliste en 2002) et champion d'Espagne en 2003, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018, vainqueur de la coupe d'Espagne en 2011, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018, de la Ligue des champions en 2015 (finaliste en 2001) et du Super Globe en 2013, 2014 et 2017 avec Barcelone. Vai...
  Grand, puissant, mobile, "NK" est la superstar du handball et la plaque tournante des Bleus (59 trophées majeurs en équipe nationale ou en club, un record). Né à Nis en Serbie, il est un des meilleurs joueurs de la planète qui a été élu meilleur joueur du monde en 2007 et 2014 par la Fédération Internationale. Il remporta le titre olympique en 2008 et 2012 ( 2eme en 2016 ; élu meilleur demi centre du tournoi en 2012), le titre mondial en 2009, 2011, 2015 et 2017 (3eme en 2003,...
Né en Nis en Serbie. Ancien espoir du tennis français, il a été champion d'Europe en 2014 (3eme en 2018), champion du monde en 2015 et 2017 (3eme en 2019) puis vice-champion olympique en 2016 (85 sélections et 97 buts). Il n'a pas disputé la totalité des matches lors des Mondiaux 2017 car il fut blessé à la cheville droite lors du 2eme match face au Japon. Champion de France en 2009, 2010, 2011 et 2012, vainqueur de la coupe de France en 2009, 2010 et 2012, de la coupe de la Ligue en...
Un shooteur exceptionnel. Il est l'une des stars du handball mondial qui joue actuellement au poste d'arrière gauche au PSG. Il a été élu meilleur joueur du monde en 2011 et 2015 par la Fédération Internationale de Handball. Champion olympique en 2016 (élu meilleur joueur du tournoi), champion du monde en 2019 (2eme en 2011 et 2013, 4eme en 2009 ; élu meilleur buteur en 2011 et 2019, meilleur joueur en 2013 et 2019), champion d'Europe en 2008 et 2012 (2eme en 2014, 4eme en 2018 ;...
L'un des meilleurs ailiers gauches du monde. L'actuel capitaine de la Mannschaft, il est une idole chez lui. 3eme des Jeux Olympiques en 2016 (élu meilleur ailier gauche de la compétition). Vainqueur de la Coupe de l'EHF en 2013, finaliste de la Coupe des Coupes en 2008 et champion d'Allemagne en 2016 avec Rhein-Neckar. Il quitte ce club en 2016 pour jouer en France, au Paris Saint-Germain, avec qui il a été été champion de France en 2017 (meilleur buteur du championnat) et 2...
Champion olympique en 2008 et 2012 (2eme en 2016), champion du monde en 2009, 2011 et 2017 (3eme en 2019, 4eme en 2007), un triplé historique pour le handball français. Champion d'Europe en 2006, 2010 et 2014 (3eme en 2008 et 2018 ; élu meilleur ailier droit en 2010 et 2014). 233 sélections depuis 2005 comme ailier droit (738 buts). Champion de France avec Ivry en 2007, un club pour lequel il a joué de 1996 à 2007. Il a joué de 2008 à 2012 dans le championnat espagnol, à Ciudad Real deve...
   Génial gardien, incontournable en équipe de France pendant près de 20 ans, "Titi" possède le plus beau palmarès pour un sportif français tous sports confondus avec 10 grands titres internationaux. Il a remporté pas moins de 58 titres majeurs avec les Bleus ou en club depuis 2001 (seul Nikola Karabatic a fait mieux avec 58 trophées). Champion olympique en 2008, un titre historique pour le handball français, et en 2012 (élu meilleur gardien en 2008 et 2012; 2eme en 2016). Champion...
Record de victoires : 8 pour Metz, 2 pour Besançon et par Fleury Loiret, 1 pour Arvor 29, Issy-Paris Record de victoires de suite : 7 par Metz (2004 à 2011) Record de finales : 9 par Metz, 4 par Fleury Loiret, 3 par Le Havre     Copyright Sportquick/Promedi ...
Créée par la Ligue de handball français en 2002, cette compétition rassemble les 8 clubs de la 1ère division du championnat de France féminin. Le format a évolué depuis le début.   La 15eme édition a eu lieu en 2016.    ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - sophie herbrecht -  diverses - robert lis - didier dinart - olivier girault