Happy Birthday :
samedi 20 avril 2024
Handball
 
Handball - Lexique - Article du : 18/07/2011

  Ailier : Joueur évoluant essentiellement sur le côté du terrain.
Arrière centre : Joueur placé au milieu du terrain qui dirige les attaques et tire ou tente de pénétrer la défense ; également appelé « meneur de jeu ».
Carton jaune : Carton que l’arbitre signifie un avertissement à un jour pour une infraction qu’il a commise.
Carton rouge : Carte signifiant que l’arbitre expulse un joueur du match.
Dribble : Déplacer le ballon en le faisant rebondir sur le sol.
Engagement : Tir depuis la ligne médiane à un co-équipier à moins trois mètres et derrière la ligne, en général pour recommencer le jeu.
Expulsion : Ejection d’un joueur sans autorisation de le remplacer.
Gardien de but : Joueur chargé de la défense des buts.
 Jet d’arbitre : Similaire à l’entre-deux du basket-ball, l’arbitre lance la balle en l’air de sorte qu’un joueur de chaque équipe puise l’attraper et la contrôler.
Jet franc : Remise en jeu pour les attaquants sans intervention de la défense, accordée à la suite d’une faute mineure de l’adversaire.
Joueur de champ : Tout joueur sur le terrain à l’exception du gardien, également appelé « joueur de terrain ».
Joueur de ligne : Attaquant qui joue essentiellement autour de la ligne des six mètres ; également appelé « pivot ».
Joueur de terrain : Tout joueur sur le terrain à l’exception du gardien, également appelé « joueur de champ ».
Ligne arrière : Ligne traversant le fond du terrain, sans compter la ligne de but, également appelée « ligne extérieure de but".
Ligne de but : Ligne qu’un ballon doit franchir pour qu’un but soit marqué.
Ligne de jet franc : Arc de cercle marqué en pointillés à neuf mètres des buts, délimitant la zone où une équipe attaquante remet en jeu après qu’une faute a été commise dans cette zone ; également appelée la « ligne des neuf mètres ».
Ligne de limitation du gardien de but : Ligne de quatre mètres devant les buts marquant la limite jusqu’à laquelle un gardien peut avancer pour se défendre d’un penalty ; également appelée "ligne de quatre mètres".
Ligne de quatre mètres : Ligne de quatre mètres devant les buts marquant la limite jusqu’à laquelle un gardien peut avancer pour se défendre d’un penalty ; également appelée « ligne de limitation du gardien ».
Ligne de tir des sept mètres : Ligne de un mètre située à sept mètres des buts d’où les penalties sont tentés ; également appelée « ligne des sept mètres ».
Ligne de zone de but : Arc de cercle définissant la zone de but ; également appelée « ligne des six mètres ».
Ligne des neuf mètres : Arc de cercle marqué en pointillés à neuf mètres des buts, délimitant la zone où une équipe attaquante remet en jeu après qu’une faute a été commise dans cette zone ; également appelée la « ligne de jet franc ».
Ligne des sept mètres : Ligne de un mètre située à sept mètres des buts d’où les penalties sont tentés ; également appelée « ligne de tir des sept mètres ».
Ligne des six mètres : Arc de cercle définissant la zone de but ; également appelée « ligne de zone de but ».
Ligne extérieure de but : Ligne traversant le fond du terrain, mais ne comprenant pas la ligne de but, également appelée « ligne arrière ».
Ligne latérale : Ligne délimitant un côté du terrain.
Ligne médiane : Ligne séparant le terrain en deux moitiés.
Meneur de jeu : Joueur placé au milieu du terrain qui dirige les attaques et tire ou tente de pénétrer la défense ; également appelé « arrière centre ».
Penalty : Système de tie-break selon lequel, après un match à égalité, les joueurs de chaque équipe tentent de marquer contre le gardien adverse depuis la ligne des sept mètres afin de déterminer un vainqueur.
Pivot : Attaquant qui joue essentiellement autour de la ligne des six mètres ; également appelé « joueur de ligne ».
Remise en jeu sur touche : Tir depuis le côté du terrain pour relancer le jeu après que la balle a franchi les lignes latérales.
Renvoi du gardien : Remise en jeu du ballon par le gardien vers l’un de ses co-équipiers, après que le ballon a franchi la ligne arrière en ayant été touché par le gardien ou la défense en dernier.
Suspension de deux minutes : Pénalité en cas de deuxième avertissement ou pour tout comportement irrégulier ou anti-sportif grave.
Tir de coin : Lancer effectué par un attaquant depuis un coin du côté attaquant du terrain, destiné à remettre la balle en jeu après que celle-ci a franchi la ligne arrière et qu’un défenseur autre que le gardien de but l’a touché.
Tir de penalty : Tir de sept mètres vers les buts uniquement paré par le gardien et accordé à la suite d’une faute grave ou parce que la défense a irrégulièrement empêché une belle chance de marquer un but ; également appelé « tir de sept mètres ».
Tir de sept mètres : Tir effectué à sept mètres vers les buts uniquement paré par le gardien et accordé suite à une faute grave ou parce que la défense a irrégulièrement empêché une belle chance de marquer un but ; également appelé a « tir de penalty ».
Tir en suspension : Essai de tir en sautant.
Tireur : Joueur, en général grand et bon sauteur, qui tire depuis le fond du court.
Zone de but : Surface en forme de D avançant sur une zone de six mètres depuis les buts et occupée uniquement par le gardien.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


La Ligue des Champions (Coupe des Clubs Champions avant 1993) est la plus prestigieuse des quatre Coupes d'Europe (Coupe EHF, Coupe des Vainqueurs de Coupe, Challenge Cup) organisées par la Fédération Européenne de Handball. Elle regroupe l'élite des clubs continentaux qui se dispute le titre de champion d'Europe des Clubs (22 clubs en 2015/16). Elle a lieu depuis 1957 chez les hommes et depuis 1962 chez les femmes. Depuis 2014, une phase finale à quatre équipes a été introduite, ...
La Ligue des Champions (Coupe des Clubs Champions avant 1993) est la plus prestigieuse des quatre Coupes d'Europe (Coupe EHF, Coupe des Vainqueurs de Coupe, Challenge Cup) organisées par la Fédération Européenne de Handball. Elle regroupe l'élite des clubs continentaux qui se dispute le titre de champion d'Europe des Clubs (22 clubs en 2015/16). Elle a lieu depuis 1957 chez les hommes et depuis 1962 chez les femmes. Depuis 2014, une phase finale à quatre équipes a été introduite, ...
La nouvelle coqueluche du handball français à seulement 20 ans fin 2023. En s'inscrivant cinq buts en finale contre la Norvège dont les quatre derniers décisifs (score : 30-28), la France est devenue championne du monde en 2023. 3eme du championnat d'Europe des -19 ans en 2021. Elle joue à Nantes depuis 2022. Elle a été élue 'Meilleure jeune joueuse de l'année' en 2023 par l'IHF. ...
L'une des meilleures joueuses du monde au poste d'arrière gauche ou demi-centre. Championne du monde en 2021 en battant la France (2eme en 2023 battue par la France ; meilleure joueuse de la compétition en 2023), championne d'Europe en 2020 et 2022 (meilleure joueuse de la compétition en 2022) et 3eme des Jeux Olympiques en 2021. Victorieuse de la Ligue des Champions en 2021 avec Kristiansand. Championne de Norvège en 2019 et 2020 avec Kristiansand et en 2021 avec Esbjerg. Victor...
L'homme fort de l'équipe du Danemark avec Mikkel Hansen. Champion du monde en 2021 et 2023 (élu 'Meilleur joueur' en 2023 ; meilleur buteur en 2023 avec 60 buts), vice champion Olympique en 2021 (élu 'Meilleur joueur') et vice champion d'Europe en 2024 (3eme en 2022). 60 sélections (300 buts) comme arrière depuis 2020. Handballeur de l'année au Danemark en 2021. Vainqueur de la Ligue européenne en 2023 avec Füchse Berlin. Champion du Danemark et vainqueur de l...
- Une joueuse a été récompensée quatre fois ce qui constitue un record hommes/femmes confondus : la Roumaine Cristina Neagu (2010, 2015, 2016 et 2018). - Une joueuse française a été récompensée : Allison Pineau en 2009. Léna Grandveau a été élue 'Meilleure jeune joueuse de l'année' en 2023. - En 2011, la Roumaine Luminita Dinu a été votée 'Meilleure gardienne de but' de tous les temps.   Copyright Sportquick/Promedi ...
- Six joueurs français ont été élus huit fois 'Meilleur joueur du monde' : Jackson Richardson en 1995, Stéphane Stoecklin en 1997, Bertrand Gille en 2002, Nikola Karabatic en 2007, 2014 et 2016, Thierry Omeyer en 2008 et Daniel Narcisse en 2012. - Deux joueurs ont été récompensés à trois reprises : le Français Nikola Karabatic (2007, 2014 et 2016) et le Danois Mikkel Hansen (2011, 2015 et 2018). - Le gardien de but danois Niklas Landin Jacobsen est le seul joueur à conserver son trophé...
Le meilleur joueur mondial de l'année est élu depuis 1988 par un vote des lecteurs de 'World Handball Magazine' et du site internet de la Fédération Internationale de Handball (IHF). En février 2017, 55 000 passionnés ont élu le 'Joueur de l'année' 2016.   A noter qu'en 1991, 1992, 1993, 2017, 2020 et 2022, aucun joueur a été recompensé....
La meilleure joueuse mondiale de l'année est élue par un vote des lecteurs du magazine World Handball Magazine et du site internet de la Fédération Internationale de Handball (IHF).  ...
La meilleure joueuse mondiale de l'année est élue par un vote des lecteurs du magazine World Handball Magazine et du site internet de la Fédération Internationale de Handball (IHF).  ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - thierry omeyer - daniel narcisse - francois bertliter -  sans personnalité - thierry omeyer