Happy Birthday :
mercredi 5 octobre 2022
Volley-ball
 
Volley-ball - Tout savoir sur le volley-ball - Article du : 16/08/2021
Sommaire article
Historique la Fédération Internationale de volley-ball
La Fédération Française de volley-ballLes dates marquantes
Règles et principesLe terrain
Le filetLe ballon
L'équipement des joueursLes équipes
Nombre d'équipiersRemplaçants
La duréeTemps morts
Arrêts de jeu entre les setsLes règles principales
Frappe de la balleChoix du terrain et du service
Changement de terrainLe service
Changement de positionTouche simultanée
Le contreJeu venant du filet
Passage des mainsDécompte des points. Résultats du jeu
Modification des règlesLe Beach Volley (Beach ou BVB)
Il existe trois formules de match :Le terrain
Les meilleurs beachers du 20e siècle

Volley-ball 

 

dessin

 

 

Historique

Le volleyball est né comme une alternative  au basketball, plus accessible.

 

La création du volley-ball date de 1895, un an après le basket-ball.

William G. Morgan (1870-1942), Américain, né dans l'État de New York, demeure dans l'histoire du sport comme le créateur du jeu de volley-ball auquel il a d'abord donné le nom de “Mintonette”. Un professeur local fait observer que le ballon est volleyé par-dessus le filet... et le sport est rebaptisé volleyball !

Étudiant au collège de Springfield, collège contrôlé par la “Young Men's Christian Association” (YMCA, Clubs des jeunes Chrétiens), W.G. Morgan rencontre James Naismith, l'inventeur, en 1881, du basket-ball. L'élève découvre cette activité, s'y adonne et l'adopte. Nommé, en 1884, directeur de l'éducation physique à la section de la YMCA à Holyhoke, dans le Massachusetts, il s'aperçoit que le basket-ball, ne convient pas à tous ses élèves et particulièrement aux hommes d'affaires qui fréquentent ses cours du soir.

Il prend conscience de la nécessité d'un jeu plus récréatif ne suscitant aucun contact, mais permettant d'effectuer un effort intense et assurant une véritable détente à moindre risque de blessures.

Dans un article publié en 1915, il explique : “Je ne connaissais aucun jeu similaire du volley-ball pour m'aider; ce que nous avons imaginé fut le fruit de l'expérience acquise dans le gymnase”.

Le tennis présente, d'après lui, bon nombre d'avantages mais requiert des raquettes, des balles, un filet et divers équipements peu pratiques pour effectuer un travail de groupe. Morgan retient toutefois l'idée d'utiliser le filet. Il le place à environ 6 pieds 6 pouces du sol (1 m 98), juste au-dessus de la taille d'un homme moyen. Il essaie divers ballons. Celui de basket-ball est trop lourd et trop grand; il en retire la vessie mais elle est trop légère. Finalement, il fait fabriquer par la firme A.G. Spalding et Bross un ballon en cuir, avec vessie en caoutchouc ; ce ballon le satisfait. Nous som­mes en 1895. En 1918, le nombre de joueurs par équipe est limité à six et en 1922 le nombre maximum de touches de balle autorisées est fixé à trois.

 

Sur l’initiative de Paul Libaud, des délégués de treize fédérations se retrouvent à Paris pour faire naître le 20 avril 1947, la Fédération Internationale de volley-ball (FIVB). Basée à Lausanne en Suisse, elle compte actuellement 219 nations affiliées. Le volley-ball est devenu sport olympique en 1964.

dessin

 

Actuellement on compte environ 250 millions de joueurs réguliers (en championnat) et 800/900 millions de joueurs occasionnels dont 55 % de femmes contre 45 % d’hommes

 

 

La Fédération Française de volley-ball

dessin

Le 2 février 1936, le premier Président, Félix Castellant, associé à Édouard Dechambre rédigent le premier règlement dont les points fondamentaux sont les suivants :

- le terrain mesure de 15 à 22 m sur 9 à 11 m.

- la hauteur du filet est fixée à 2 mètres 40

- le nombre de joueurs est illimité.

- le service est effectué derrière toute la ligne de fond (à nouveau en vigueur en 1994)

- la partie est jouée en deux sets gagnants de 15 à 21 points.

- seules 7 fautes (gestes ou dispositions des joueurs) donnent lieu à sanction et aucune ne se réfère à un point technique précis.

 

Le volley en France de nos jours, c'est : 124 37 licenciés  - 1 577 clubs et 351 clubs de beach volley plus 13 médailles internationales.....

- 1 titre olympique hommes (2021)

- 2 médailles d'or en Ligue Mondiale (2015 et 2017)

- 1 titre européen (2015), 4 médailles d'argent européennes (1948, 1987, 2003 et 2009) et une médaille d'argent en Ligue Mondiale (2007)

- 2 médailles de bronze européennes (1951 et 1985),  1 médaille de bronze mondiale (2002) et 1 médaille de bronze Ligue Mondiale

 

 

Les dates marquantes

1900. La hauteur du filet est passée de 1,98 m à 2,28. Le set se joue en 21 points. L’équipe compte au maximum seize joueurs.

1912. La superficie du terrain passe de 7,6x15 m à 10,6x18 m. Il y a six joueurs par équipe avec une rotation entre chaque service.

1916. Le set est gagnant en 15 points et non plus en 21 points. Le vainqueur du match doit gagner deux des trois sets. La hauteur du filet passe à 2,43 m (dimension actuelle). On ne peut pas "retenir" la balle (faute).

1920. La superficie du terrain passe à 9x18 m (dimension toujours en vigueur).

1922. Les joueurs de la ligne arrière ne peuvent pas attaquer. Pour remporter le set (à 14 partout), il faut marquer deux points de suite.

1923. Dorénavant, les joueurs doivent porter un numéro sur leur maillot. On autorise douze remplaçants pour six joueurs. Il y a faute quand on pénètre le terrain de l’adversaire.

1925. Introduction de deux temps morts pour chaque équipe.

1932. Introduction du temps mort à une minute.

1948. Le premier championnat d’Europe a lieu à Rome.

1949. Le premier Championnat du Monde a lieu à Prague.

1953. On réglemente le rôle de l’arbitre.

1957. Le temps mort dure au maximum 30 secondes. Le deuxième arbitre fait son apparition.

1984. Il est interdit de contrer un service.

1988. Introduction du tie-break au 5e set (en marquant un point à chaque service). Le set se termine au 17e point. En cas d’égalité, il y a une unité d’écart.

1992. En cas d’égalité au tie-break à 16 points, il faut deux points d’avance pour l’emporter.

1994. On peut toucher le ballon avec n’importe quelle partie du corps, inclus le pied. Le “double” est annulé.

1998. Introduction du décompte des points en continu (RPS).

1999. Les rencontres se jouent au meilleur des cinq sets.

 

Règles et principes

Les matches de volleyball sont joués au meilleur de cinq sets. Les  quatre premiers sets se jouent en 25 points, le set final étant disputé en seulement 15 points. Pour l'emporter, un écart de deux points est obligatoire. Et comme il n'y a pas de plafond, les équipes jouent jusqu'à ce que l'une d'elles  réussisse le break. En volley-ball de plage, les matches sont joués au meilleur de trois sets, selon le "rally point system" (un échange gagnant vaut un point). Les deux premiers sets sont joués en 21 points, le set final en 15 points. Comme en volleyball, un écart de deux points est obligatoire.

 

Principe

Deux équipes de 6 joueurs chacune s'affrontent sur un terrain de jeu divisé par un filet en frappant la balle avant qu'elle ne tombe à terre et en l'envoyant dans le camp adverse par-dessus du filet. Chaque équipe dispose de 3 touches pour retourner le ballon (en plus du contact du contre).

 

Les installations

 

Le terrain

 

 dessin

 

 

L’aire de jeu comprend le terrain de jeu et la zone libre. Elle doit être rectangulaire et symétrique. Le terrain de jeu mesure 18 x 9 m, entouré d’une zone libre d’au moins 3 m de large sur tous les côtés. L’espace de jeu libre est l’espace situé au-dessus de l’aire de jeu et libre de tout obstacle sur une hauteur d’au moins 7 m mesurée à partir de la surface de jeu.

Pour les compétitions mondiales, la zone libre mesure au moins 5 m à partir des lignes de côté et au moins 8 m à partir des lignes de fond. L’espace de jeu libre doit être d’au moins 12,50 m de hauteur mesurée à partir de la surface de jeu. Pour les Jeux Olympiques et les championnats du monde, la zone libre mesure au moins 6 m, à partir des lignes de côté et au moins 9 m à partir des lignes de fond.

 

Le filet

Le filet mesure 1 m de large et 9,50 m de long. Il est fait de mailles carrées et noires de 10 cm de côté.

Hauteur : 2,43 m au centre pour les hommes; 2,24 m au centre pour les femmes.

 

Le ballon

dessin

 

On utilise 3 ballons pendant les matchs pour éviter les pertes de temps.

- le ballon classique est blanc ou clair en salle. Des ballons tricolores (homologués par la FIVB) peuvent être utilisés.

- circonférence : entre 65 et 67 cm.

- son poids : entre 260 et 280 g.

- la pression inférieure doit être de 0.30 à 0,325 kg/cm².

 

L'équipement des joueurs

Les joueurs doivent porter un maillot (numérotés de 1 à 18).

 

 

 

Les équipes

 

Nombre d'équipiers

Le nombre des joueurs doit être obligatoirement de 6, quelles que soient les circonstances. La composition d'une équipe complète, y compris les remplaçants, ne doit pas dépasser 12 joueurs.

 

Remplaçants

- Les remplaçants et entraîneurs doivent se placer du côté du terrain opposé, faisant face au premier arbitre.

- Le remplacement des joueurs s'effectue pendant les arrêts de jeu, sur demande du capitaine ou de l'entraîneur de l'équipe, indifféremment au premier ou au second arbitre.

- Une équipe a la possibilité de six changements de joueurs maximum par set.

- Aucun joueur ne peut entrer dans le jeu plus de deux fois par set, sauf si son équipe devient incomplète à cause d'un accident ou d'une blessure d'un quelconque joueur et que les changements normaux sont épuisés; il peut alors remplacer le joueur blessé ou accidenté, quelle que soit la place occupée par ledit joueur.

 

 

La durée

Un match peut durer entre 75 et 140 minutes.

 

Temps morts

1. Un temps mort pour repos peut être accordé par un des deux arbitres uniquement lorsque le ballon est hors-jeu.

2. Pendant le temps mort, les joueurs doivent quitter le terrain.

3. Chaque équipe peut prendre deux temps morts pour repos par set. La durée d'une telle interruption de jeu sera de 30 secondes maximum. Deux temps morts peuvent être demandés consécutivement sans que le jeu ait repris entre les demandes.

4. Si, par erreur, un troisième temps mort est demandé, il sera refusé sans pénalité.

5. En cas de blessure, une interruption de trois minutes est accordée et ne sera pas comptée comme temps mort. L'interruption de 3 minutes ne peut avoir lieu que dans le cas ou le joueur blessé ne peut être remplacé.

 

Arrêts de jeu entre les sets

Un arrêt maximum de trois minutes est autorisé entre chaque set. Cet arrêt sera de cinq minutes entre le quatrième et le cinquième set.

  

 

Les règles principales

 

Frappe de la balle

1. Chaque équipe peut effectuer au maximum 3 touches de balle successives afin d'envoyer le ballon vers le camp adverse, exception faite des contacts au contre.

2. La balle peut être frappée par n'importe quelle partie supérieure du corps, y compris jusqu'à la ceinture.

3. Une balle peut toucher un nombre quelconque d'endroits (à partir de la ceinture), à condition que ce soit simultanément et que la balle ne soit pas tenue mais frappée et rebondisse vivement..

4. Balle touchée

Un joueur qui touche la balle ou est touché par elle lorsque celle-ci est en jeu sera considéré comme touchant la balle.

5. Balle tenue

Lorsque la balle vient à rester momentanément dans les mains ou entre les bras d'un joueur, celui-ci devra être considéré comme saisissant ou tenant la balle.

La balle doit être nettement frappée; si elle est accompagnée, soulevée, poussée ou portée, elle sera considérée comme tenue.

Une balle nettement frappée par en dessous avec le dos des mains, ou les avant-bras, est “bonne”.

 

Choix du terrain et du service

Les capitaines tirent au sort pour le terrain ou le service. Le gagnant choisit soit le terrain, soit le droit de servir en premier ou de recevoir le service.

 

Changement de terrain

Après chaque set sauf, éventuellement, pour le set décisif.

Quand les deux équipes sont à égalité et qu'une équipe a totalisé 8 points au set décisif, les équipes changent automatiquement de camp, mais le service continue à être effectué par le joueur qui servait au moment du changement.

 

Le service

Le service est la mise en jeu du ballon par l'arrière droit, qui frappe celui-ci avec une main (ouverte ou fermée) ou n'importe quelle partie du bras, pour l'envoyer par-dessus le filet dans le camp adverse. Le joueur se rend à l'emplacement du terrain réserve à cet effet et frappe le ballon. A ce moment, le service devient effectif.

Le ballon doit être frappé nettement, soit après avoir été lancé en l'air, soit après le lâcher du ballon. Il est interdit de frapper une balle collée sur l'autre main.

 

Changement de position

Pour effectuer le service, l'équipe recevant la balle doit préalablement effectuer une rotation dans le sens des aiguilles d'une montre.

Les joueurs peuvent changer complètement de position par rapport au set précédent, à condition toutefois que le marqueur en soit averti avant le début du set.

 

Touche simultanée

Si des joueurs adverses frappent simultanément la balle au-dessus du filet, le joueur du camp opposé à la projection de la balle sera considéré comme l'ayant touchée le dernier.

Après la touche simultanée de la balle par deux joueurs adverses, l'équipe au-dessus du terrain de laquelle se retrouve la balle a de nouveau droit a 3 touches.

Si, après la touche simultanée de la balle par deux joueurs adverses, la balle tombe à terre dans les limites du terrain, l'équipe sur le terrain de laquelle la balle est tombée est fautive; par contre, si la balle tombe en dehors du terrain, c'est l'équipe opposée qui est fautive. Si la balle est simultanément maintenue par deux joueurs adverses, il y a double faute (balle à remettre).

 

Le contre

1. L'équipe qui a effectué un contre a le droit de faire en plus 3 touches pour renvoyer la balle vers le camp adverse.

2. Tout joueur participant a un contre au cours duquel la balle est touchée a le droit d'effectuer la touche suivante; Néanmoins, cette reprise de balle sera considérée la première des trois touches autorisées.

3. Si la balle touche un ou plusieurs joueurs effectuant le contre, il ne sera compté qu'une seule touche, même si cette touche n'est pas simultanée de la part des joueurs du contre.

 

Jeu venant du filet

1. Balle touchant le filet lorsque la balle, en cours de jeu (autre qu'un service) touche le filet entre les deux antennes, elle est considérée comme bonne et le jeu se poursuit.

2. Balle dans le filet entre les bandes de côté. Peut être reprise (sauf au service), à condition toutefois que le joueur lui-même ne touche pas le filet. Si la balle a été touchée trois fois par une équipe et qu'elle heurte le filet (sans le franchir) l'arbitre ne devra siffler “l'arrêt du jeu” qu'après la quatrième touche ou le contact de la balle avec le sol.

 

Passage des mains

1. Durant le contre

Pendant le contre, la touche de la balle dans le terrain adverse, par-dessus le filet, avant que l'action adverse d'envoyer la balle vers l'autre camp ne soit effectuée, constitue une faute.

2. Après le smash

Le passage de la main par-dessus le filet après le smash est autorisé.

 

Décompte des points. Résultats du jeu

Tous les matchs internationaux se jouent au meilleur des cinq sets. Les quatre premiers sets se jouent en continu et en 25 points. Un set est gagné quand une équipe mène par 2 points d'écart, avec un minimum de 15 points. En cas d’égalité de deux sets partout, un cinquième set aura lieu en 15 points. Quand le score atteint 14-14 dans le dernier set, il faut continuer à jouer pour atteindre le score maximum de 17-16.

 

Modification des règles

Dans les années 1990, la FIVB approuve plusieurs modifications du jeu visant à rendre encore plus spectaculaire, dynamique et télégénique les actions du volley-ball.

Dorénavant :

- le ballon peut toucher n’importe quelle partie du corps ;

- la ligne des trois mètres est prolongée de chaque côté par une ligne pointillée de 1,75 m ;

- la pression du ballon est ramenée à 0,30-0,325 kg/cm2 ;

- le ballon qui franchit le plan vertical du filet en dehors de l’espace de passage, peut être ramené en jeu pour l’équipe pour autant que :

- le terrain adverse ne soit pas touché,

- le ballon lorsqu’il est ramené, retraverse le plan vertical du filet en dehors de l’espace de passage du même côté,

- la règle des 3 touches soit respectée,

- le ballon soit ramené avant d’avoir franchi la ligne des 3 m adverse (ou sa prolongation).

- Instauration du tie-break ;- temps morts techniques : deux d’une minute chacun pendant les sets 1 à 4 lorsque l’équipe qui mène au score atteint 5 points, puis 10 points.

- chaque équipe dispose en outre d’un temps mort ordinaire de 50 secondes par set. Dans le 5e set (tie-break), il n’y a aucun temps mort technique, mais seulement 2 temps morts ordinaires de 30 secondes chacun ;

Pour emporter le tie-break en cas d’égalité à 16 points, il faut 2 points d’avance pour le gagner.

-          Toucher le terrain adverse avec un (ou les) pieds ou une (les) main (s) est autorisé si :

-          Une partie du (des) pied(s) ou de la (les) main (s) reste en contact avec ou directement au-dessus de la ligne centrale ;

-          Que le geste ne gêne pas le jeu de l’adversaire ;

- Liberté de servir tout le long de la ligne de fond du terrain (9 mètres)

- Suppression de la notion de double faute à la première réception de l'équipe et libéralisation de la touche du ballon ;- Permettre la touche accidentelle du filet.

- Afin de retransmettre en direct un match de volley à la télévision, la FIVB a décidé de raccourcir la durée d’une partie et de la jouer en deux mi-temps d’environ 32 minutes. Si nécessaire, on joue une troisième manche avec un tie-break de 15 points.

 

Depuis 2000, la Fédération Internationale a adopté une série de nouvelles règles :

- le match se joue au meilleur des cinq sets ou manches. Les quatre premiers sets se jouent en 25 points et en marque continue. Afin de marquer le point, il n’est donc plus nécessaire d’être en possession du service. Un cinquième set se joue en 15 points et cela en marque continue. Ce nouveau système s’appelle le RPS ou le “Rallye Point Service”.

- l’entraîneur, sans gêner le jeu, peut donner des instructions à son équipe debout ou en se déplaçant devant le banc de son équipe, dans une zone comprise entre le prolongement de la ligne des trois mètres et la zone d’échauffement.- chaque équipe peut inscrire un libero, joueur défensif, ne pouvant jouer qu’au poste 1, 5 et 6 (soit en ligne arrière). Il doit porter un maillot différent de ses partenaires et ses remplacements sont illimités. Il lui est interdit d’attaquer d’où que ce soit. Il n’a pas non plus le droit de servir.

- il n’y a plus de tentatives de service, un seul essai (contre deux avant) est désormais autorisé.

- des ballons tricolores pourront être utilisés en match officiel.

- trois sanctions sont dorénavant établies : conduite insolente, conduite injurieuse et agression.

 

Set en or ou Golden Set :

En cas d'égalité après les deux premières rencontres aller/retour dans la phase finale d'une compétition (play-offs), un match d'appui sera organisé afin de désigner le vainqueur (donc dans une seule manche en quinze points).

 

 

 

Le Beach Volley (Beach ou BVB)

Selon certains, le volley-ball de plage apparut sur les plages de Santa Monica en Californie dans les années 1920. La première véritable compétition fut organisée au Brésil en 1941 sous le nom de “Campeonato de Areia” suivi dix ans plus tard par un tournoi '5 plages' en Californie : Santa Barbara, State, Corona del Mar, Laguna et San Diego.

En France, des tournois sont organisés dès 1924. Le jeu du volley de plage démarre dans les Côtes d'Armor, La Baule, Pornichet et Palavas-Les-Flots, le véritable berceau du volley de plage français.

En 1949 entre Soulac et Lacanau s'ouvre un gigantesque centre de Montalivet où Allemands, Belges et Néerlandais y découvrent le volley de plage pour la première fois. D'ailleurs, les équipes nationales allemandes et suisses passeront leurs vacances à Montalivet.

Dans les années 80 on retiendra que la pratique du beach volley a pris un essor phénoménal au Brésil et aux États-Unis sous la forme de compétitions opposant des équipes de 2 joueurs (2x2). La première compétition officielle, reconnue par la FIVB, eut lieu sur la plage d'Ipanema à Rio de Janeiro en 1987 avec comme vainqueurs : la légendaire paire américaine, Smith et Stoklos, devenus ensuite quintuple champions du monde de la discipline !.

 

Le volley-ball de plage est un sport joué par 2 équipes de 2 joueurs (ou beacheur/beacher) sur un terrain de sable (plat et uniforme). Cette formule est d'ailleurs retenue pour les J.O.

L'Europe a toujours privilégié la formule de 3 joueurs par équipe (3x3) voire même 4 ou 6.

Le but du jeu est de faire tomber le ballon dans le camp adverse et de l’empêcher de tomber dans son propre camp en l’envoyant par-dessus le filet. Le ballon est mis en jeu par le joueur au service. Il est joué en le frappant avec n’importe quelle partie du corps. Un joueur n’est pas autorisé à toucher le ballon deux fois consécutivement (excepté au contre et à la première touche). L’échange de jeu continue jusqu’à ce que le ballon touche le sol, soit envoyé hors des limites du jeu ou qu’une équipe ne puisse le renvoyer correctement.

Seule l’équipe au service peut marquer un point (à l’exception du set décisif).

Quand l’équipe en réception gagne l’échange de jeu, elle obtient le droit au service (en marquant aussi un point dans le set décisif). Ceci est appelé “changement de service”.

dessin

 

Il existe trois formules de match :

- La formule en un seul set

Une équipe gagne le set et le match en marquant 15 points avec 2 points d’écart. En cas d’égalité à 16/16, l’équipe qui marque le 17ème point gagne le set et le match avec un seul point d’écart.

- La formule en deux sets gagnants de 21 points avec un tie-break (nouveau système d’élimination directe).

- La formule au meilleur des trois sets.

L’équipe qui gagne les deux premiers sets de 12 pts remporte la rencontre. En cas d’égalité à 11/11, la première équipe marquant le 12ème point gagne le set. Une équipe gagne le match en gagnant 2 sets.

Set décisif : en cas d’égalité de sets 1/1 après les deux premiers sets, l’équipe doit marquer 12 points avec 2 points d’écart pour gagner le 3e set décisif. Le set décisif est joué comme un tie-break : un point est marqué lorsqu’une équipe gagne un échange de jeu.

 

A retenir :

Le terrain est un rectangle mesurant 18 m x 8 m, entouré d’une zone libre d’au moins 3 m et disposant d’un espace libre de tout obstacle sur une hauteur de 7 m à partir du sol. Profondeur minimum du sable : 40 cm. Le terrain est divisé par un filet de 9,5 m de long (hauteur 2,43 m pour les hommes et 2,24 m pour les femmes; hauteur des poteaux arrondie est de 2,55 m). Deux lignes (5/8 cm de large) de côté et deux lignes de fond (couleur vive) délimitent le terrain de jeu. Il n’y a pas de ligne centrale.

 

Les joueurs jouent pieds nus (chaussures après approbation d’un arbitre) et sont habillés d’un maillot de bain, un short et une casquette.

Le ballon (de couleur vive, orange, rose, rouge) a le même poids (260 à 280 grammes) et circonférence (de 65 à 67 cm) que le ballon en salle. La pression du ballon par contre est deux fois moins forte (de 171 à 221 mbar). Trois ballons doivent être utilisés dans les compétitions mondiales.

 

- Les feintes sont interdites en attaque, donc le ballon doit être frappé.

- Le ballon peut être gardé momentanément entre les doigts en cas de défense.

- Il n’y a pas de position sauf pour le serveur. Les autres trois joueurs doivent rester à l’intérieur du terrain.

- Il y a 4 temps morts (2 en salle) par équipe et par set.

- Le contre compte pour une touche. Un doublé au contre deviendra une balle d’attaque.

- L’équipe change de côté tous les 5 points.

Le seul circuit international de 2 x 2 reconnu par la FIVB, s’appelle le “World Tour” : 26 épreuves pour les hommes et 12 pour les femmes, avec le tournoi final joué au Brésil. Il se dispute depuis 1997 avec un système d’élimination directe : les matches se disputent en deux sets gagnants de 21 points avec un tie-break.

 

Les meilleurs beachers du 20e siècle

-          la paire brésilienne José Loiola et Emanuel Rego ainsi que le paire américaine Sinjin Smith et Randy Stoklos chez les hommes

-          Natalie Cook AUS et Jackie Silva BRE chez les femmes.

 

Le beach, sport de démonstration aux J.O. 92, est sport olympique depuis 1996.

 

 

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


En 20 éditions, les Européens ont dominé la compétitions avec 16 titres, le Brésil suit avec 3 titres et les Etats-Unis avec 1 titre. Plus de participations :  18 Bulgarie, 17 Brésil, Italie et Pologne, 16 Etats-Unis et France, 15 Cuba et Japon, 14 Chine, 12 Tchécoslovaquie et URSS, 12 Argentine et Pays-Bas, 11 Venezuela et Canada, 10 Roumanie. Les pays les plus médaillées     ‍Or ‍Argent ‍B...
Quatre fois champion du monde avec l'Italie, trois fois comme joueur et une fois en tant qu'entraîneur. L'un des porte-drapeaux du volley italien avec Andrea Giani et Marco Bracci avec qui il a remporté le championnat du monde en 1990, 1994 et 1998. Champion d'Europe en 1989. Vainqueur de 5 Ligues Mondiales (1990, 1991, 1992, 1994 et 1995). 330 sélections au poste de passeur. Vainqueur de la Coupe de la CEV en 1996, de la Coupe des Coupes en 1997 et de la Coupe d'Italie e...
Réceptionneur-attaquant de 2m05, il fait partie des meilleurs joueurs du monde. Il est le fils d'Adam Kurek, ancien joueur de volley. Champion du monde en 2018 (élu  meilleur joueur du tournoi; 2eme en 2022), champion d'Europe en 2009 (3eme en 2011), vainqueur de la Ligue Mondiale/Ligue des Nations en 2012 (finaliste en 2021) et 2eme de la coupe du monde en 2011 et 2019 (3eme en 2015). Champion de Pologne en 2009 et 2010, vainqueur de la Coupe Pologne en 2009 et finaliste de la Ligue...
Un très grand passeur, champion olympique avec la Yougoslavie en 2000 (3eme en 1996) et champion d'Europe en 2001 (2eme en 1997, 3eme en 1995 et 1999). Vice-champion du monde en 1998 (3eme en 2010; élu meilleur passeur en 2010). Finaliste de la Ligue Mondiale en 2008 et 2009 (élu meilleur passeur) avec la Serbie. 287 sélections entre 1995 et 2010. Il a quitté la scène internationale en octobre 2010 après avoir une nouvelle fois mené son équipe sur le podium mondial Champion de Serbie et ...
L'un des meilleurs joueurs du monde du moment. Capitaine de la Nazionale et un passeur d'exception, il est devenu champion du monde en 2022 (MVP et meilleur passeur de la compétition). Champion d'Europe en 2021 (MVP de la compétition en 2021 ; 3eme en 2015), vice champion olympique et 2eme de la Coupe du monde en 2015. 2eme de la Ligue des Champions en 2016 et 2021, champion du monde des clubs en 2018, champion d'Italie en 2013 et 2015 et vainqueur de la Coupe d'Italie en...
Créé en 1949 par la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB), le Mondial se déroule tous les quatre ans regroupant les 24 meilleures équipes (au moins une équipe par continent). Le premier championnat du monde féminin, créé en 1952, s'est déroulé en Union Soviétique. Jusqu'en 1974, le tournoi masculin et féminin se déroulait au même pays. Initialement prévue en Russie mais annulée à cause de la guerre avec Ukraine, la 20eme édition s'est déroulée du 26 août au 11 septembre ...
Créé en 1949 par la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB), le Mondial se déroule tous les quatre ans regroupant les 24 meilleures équipes (au moins une équipe par continent). Le premier championnat du monde féminin, créé en 1952, s'est déroulé en Union Soviétique. Jusqu'en 1974, le tournoi masculin et féminin se déroulait au même pays. Initialement prévue en Russie mais annulée à cause de la guerre avec Ukraine, la 20eme édition s'est déroulée du 26 août au 11 septembre ...
Championne d'Europe de beach-volley en 2019 et 2022 avec Anastasija Kravcen. 4eme des Jeux Olympiques en 2021. Elle a été élue 'Meilleur débutante de l'année' par la FIVB en 2018.  Championne NCAA en 2021 et 2022 avec l'Université de Southern California (joueuse de l'année en 2019). ...
Champion olympique en 2021, champion du monde en 2022 (3eme en 2019), champion d'Europe en 2018, 2019, 2019 et 2021 (un record; 3eme en 2022) avec Christian Sandlie Sörum. Ils ont également remporté 14 étapes du World Tour dont la finale à Hambourg en 2018 et à Cagliari en 2021. ...
Champion olympique en 2021, champion du monde en 2022 (3eme en 2019), champion d'Europe en 2018, 2019, 2019 et 2021 (un record; 3eme en 2022) avec Christian Sandlie Sörum. Ils ont également remporté 14 étapes du World Tour dont la finale à Hambourg en 2018 et à Cagliari en 2021. Ses parents, Merita Berntsen et Kare Mol sont des anciens joueurs et leurs entraineurs actuels. ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 -  diverses - eric cantona - jean-francois perez -  diverses - david ginola