Happy Birthday :
mardi 17 juillet 2018
Combiné nordique
 
Combiné nordique - Lexique Français/Français Combiné Nordique - Article du : 18/07/2011

Combiné nordique

Sport qui comprend le saut à ski et le ski de fond. 


Compétition de départ groupé

Cette discipline débute avec une course de ski de fond en départ groupé suivi de deux tours de compétition de saut à ski. La compétition de saut a lieu sans la notation des juges de style de saut. Le premier tour de la compétition de saut se déroule en ordre inverse des résultats de la course de ski de fond. 


Épreuve individuelle Gundersen

Épreuve qui se compose de deux sauts sur le tremplin normal suivis d'une course de ski de fond. À toute épreuve Gundersen, la compétition de saut à ski a lieu en premier suivie de la course de ski de fond. On convertit les résultats de l'épreuve de saut en intervalles de secondes pour déterminer l'ordre de départ de la course de ski de fond. Ainsi, le gagnant de l'épreuve de saut commence la course de ski de fond en première position. On appelle aussi cette méthode de calcul la « méthode Gundersen ». 


Équipe

Une équipe de combiné nordique se compose de quatre athlètes, lesquels effectuent deux sauts chacun sur le grand tremplin. On additionne les résultats de chaque membre de l'équipe et l'équipe ayant obtenu le pointage le plus élevé débute la course de ski de fond en première position. L'équipe participe alors à une course de relais ski de fond de 5 kilomètres. 


Grand tremplin

Le plus grand des deux tremplins de saut à ski olympique. Au Parc olympique de Whistler, les skieurs au grand tremplin peuvent effectuer des sauts allant jusqu'à une distance de 140 mètres. 


Note de longueur

La note attribuée pour la distance que parcourt le skieur. On calcule cette note en mesurant la distance entre la table du tremplin et le point où l'athlète atterrit sur la piste. Les notes de longueur sont mesurées en sections de 0,5 mètre.


Piste de dégagement

Partie plane de la piste qui suit la zone de réception où les athlètes ralentissent et arrêtent. 


Piste d'élan

Nom de la rampe d'approche que les skieurs descendent pour gagner de la vitesse avant de sauter 


Point K

Distance à partir du point d'envol qui est égal à la hauteur du tremplin. Les juges se servent du point K pour déterminer la note de longueur à attribuer à un saut. 


Position de télémark

Position d'atterrissage que prend le skieur et qui consiste à placer un ski devant l'autre et bondir vers l'avant. 


Position en V

Position que les skieurs prennent au moment du vol où les talons des skis sont rapprochés et les spatules séparées et qui ressemble à une formation en « V ». 


Sprint

Les athlètes effectuent un saut sur le grand tremplin et se disputent ensuite une course de ski de fond de 10 kilomètres. On convertit les résultats de l'épreuve de saut en intervalles de secondes pour déterminer l'ordre de départ de la course de ski de fond. Ainsi, le gagnant de l'épreuve de saut commence la course de ski de fond en première position. 


Style libre

Une technique de propulsion qui ressemble à un coup de patin. Le style libre consiste à pousser un ski vers l'extérieur de façon inclinée pour que la carre intérieure glisse dans la neige. Le transfert complet de poids d'un ski au prochain est essentiel. Les bâtons sont plantés simultanément en utilisant la double poussée. On appelle aussi cette technique « pas de patineur ». 


Table du tremplin

Point d'envol à la fin de la rampe. Lorsqu'un sauteur s'élance, il doit alors se redresser et se donner une impulsion vers l'avant de manière à ce que le haut de son corps se trouve par-dessus ses skis. La table du tremplin est le point le plus critique du saut qui occasionne un mouvement technique affiné avec synchronisme parfait. 


Tremplin normal

Le plus petit tremplin des deux tremplins de sauts à ski olympique. Au Parc olympique de Whistler, les skieurs au tremplin normal peuvent effectuer des sauts allant jusqu'à une distance de 106 mètres.

Copyright Sportquick/Promedi

.,.

Résultats et Champions


Les plus médaillés en championnat du monde individuel et par équipes en combiné nordique             Or Argent Bronze Total Eric Frenzel GER 5 5 2 12 Björn Kircheisen GER  1 8 ...
Valeur sûre, il est l'un des combinards les plus médaillés des championnats du monde avec 12 médailles (1 d'or, 8 d'argent et 3 de bronze). Champion du monde par équipes sur petit tremplin en 2017. Huit fois vice-champion du monde : en individuel en 2005, en individuel au grand tremplin en 2009, par équipes au petit tremplin en 2003, 2005, 2007, 2009 et 2011 et par équipes au grand tremplin en 2011 (3eme en sprint en 2007 et au petit tremplin en 2013 et 2017). Vice-champion olymp...
Vice champion olympique individuel en 1964.   Copyright Sportquick/Promedi ...
Imbattable entre 2004 et 2007, il est l'un des rois du combiné nordique qui détient le record des victoires en Coupe du monde avec 48 succès. Il avait pris une année sabbatique en 2008 dans le but de devenir pilote de ligne (la crise économique de 2009 avait empêché la compagnie nationale Finnair de l'embaucher). Revenu au premier plan pour la saison 2009/2010, il était l'un des favoris pour le titre olympique de 2010 (le seul titre qui manque à son palmarès) où il termina 4em...
  Successeur du légendaire Kenji Ogiwara (toujours présent dans le top-3 mondial depuis 2012), il a remporté la Coupe du monde en 2018 avec 8 victoires (2eme en 2012, 2015 et 2016 ; 3eme en 2013, 2014 et 2017). 17 victoires en Coupe du monde dont quatre fois la fameuse King's Cup d'Holmenkollen (44 autres podiums) en 168 concours. Champion du monde au grand tremplin par équipes en 2009 (2eme au grand tremplin en 2017, 3eme de sprint par équipes en 2017, 4eme au grand tremplin en 2013,...
Record de globes de cristal : - 5 par Eric Frenzel GER (2013, 2014, 2015, 2016 et 2017) - 4 par Hannu Manninen FIN (2004, 2005, 2006, 2007) - 3 par Kenji Ogiwara JPN (1993 à 1995), Ronny Ackermann GER (2002, 2003 et 2008) et Jason Lamy Chappuis FRA (2010 à 2012).   Les victoires en Coupe du Monde : NOM PAYS Victoires Hannu Manninen FIN 48 Eric Frenzel  GER 43 ...
Les victoires en Coupe du Monde :       NOM PAYS Victoires Hannu Manninen FIN 48 Eric Frenzel  GER 43 Ronny Ackermann GER 28 Jason Lamy-Chappuis FRA 26 Bjarte Engen Vik NOR 26 Magnus H. Moan NOR 25 Felix Gottwald AUT 23 Samppa Lajunen FIN 20 Kenji Ogiwara JPN 19 Björn Kircheisen GER 17 Akito Watabe GER 17 Johannes Rydzek GER 16 Klaus Sulzenbacher AUT 14 Mario Stecher AUT 12 Fabian Riessle  GER       9 ...
Champion olympique par équipes et 2010 (3eme en 2014 et 2018 ; 3eme en individuel en 2010). Champion du monde au grand tremplin en 2015 et par équipes au petit et au grand tremplin en 2011 (2eme en individuel au grand tremplin et en sprint par équipes en 2013 ; 3eme par équipes au petit tremplin en 2017 ; 4eme en sprint par équipes en 2017). 4eme au classement général de la Coupe du monde en 2008 et 2012 (6 victoires et 19 autres podiums depuis 2003). Il est le frère cadet de Michael Gruber,...
Avec son compatriote Eric Frenzel, il est actuellement l'une des stars du combiné nordique avec 4 médailles olympiques et 11 médailles mondiales (il a réalisé le grand chelem en 2017 en remportant 4 titres en 4 épreuves). Champion du monde au petit tremplin en 2015 et 2017, au grand tremplin en 2017, au petit tremplin par équipes en 2015 et 2017 et en sprint par équipes en 2017 (2eme au grand tremplin en 2011 devancé par Jason Lamy Chappuis et 2eme de sprint par équipes en 2015 ; 3eme en...
Champion olympique par équipes en 2018 (2eme au grand tremplin en 2018 et par équipes en 2014 ; 3eme au petit tremplin en 2014). Champion du monde au petit tremplin par équipes en 2015 et 2017 (4eme en individuel au petit tremplin en 2017). Il compte 9 victoires et 29 autres podiums en Coupe du monde (3eme au classement final en 2016 et 2018, 4eme en 2015 et 2017). ...

 

Photothèque SportQuick : 350.000 photos de sport à voir ici
 - felix gottwald - felix gottwald - ronny ackermann - geog hettich - felix gottwald